Théo venu de la fournaise des enfers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théo venu de la fournaise des enfers.

Message par Theo di Neralitha le Sam 8 Déc 2012 - 17:23

VOUS
- Pseudo : Jo'
- Âge :21
- Loisirs : Lire écrire, voyager et la musique
- Autres (si vous voulez donner d'autres indications...) : DC de Julia
- Comment avez-vous connu le forum ? DC
- Quelle est la couleur du chat ? Code okay by Kaj'


VOTRE PERSONNAGE
- Prénom :Theo
- Nom (optionnel) : Di Neralitha
- Sexe :Masculin
- Âge :20 ans
- Pays :Tenkei Aliphyr
- Job de base (maître élémental, guerrier ou dresseur/coordinateur) :Psychopathe? XD Nan élem'

Le passé. L'histoire des di Neralitha (By Luciano di Neralitha)

Soient les racines de ce qui allait devenir une grande famille de la noblesse erasienne, avant d’essaimer sur les quatre parties du continent. Les premiers di Neralitha étaient, comme tous les anciens membres du peuple de Terros, en communion totale avec la nature. Ils vivaient à proximité d’un énorme rocher noir et poli qui, trônant au centre d’une clairière, au cœur de la forêt d’Agata, était un objet de vénération absolue. Pendant plusieurs générations, la tribu vécut en paix avec tout ce qui l’entourait, en harmonie, et sans troubles majeurs. Puis, la guerre fut portée jusqu’à chez eux, détruisant le fragile équilibre qui avait subsisté pendant des dizaines et des dizaines d’années. Les fils de la Terre, anciens protégés de la pierre noire, se divisèrent et s’éparpillèrent, dans une triste et gigantesque diaspora. Chaque morceau de roche d’onyx se sépara des autres, cherchant une nouvelle vie, ailleurs, coupé à jamais de sa forêt d’origine.

Partout, les descendants des premiers di Neralitha se mêlaient à d’autres, perdant peu à peu le souvenir de leurs origines. Le pouvoir de la Terre disparut, resurgissant parfois après cinq ou six générations. Il se mêla à d’autres éléments, tantôt les dominant, tantôt s’effaçant devant leur puissance. Cependant, quelques rares familles conservèrent comme une précieuse relique le nom de leurs pères, vestiges d’un passé lointain. C’est par cette volonté quasi désespérée qu’une branche des enfants de la pierre noire, appartenant désormais à la terrible nation guerrière de l’Eau, portait encore le nom des di Neralitha. L’élément liquide avait remplacé la terre nourricière, chassant une manifestation primaire de la vie par une autre. Ce fut dans ce résidu de descendance que le Temps frappa, happant ses membres dans un vortex qui les transporta dans une contrée jusqu’alors inconnue des Erasiens.

C’était un lieu magnifique, un endroit où tout sembler éclater de blanc et d’or. Ils avaient atterri dans un véritable chef-d’œuvre… Dans le sanctuaire du Dieu Blanc. Là où il ne devait et ne pouvait être atteint… Et surtout vu. L’intrusion fut assimilée à un blasphème, à une hérésie. L’œil d’azur, immense et redoutable, cracha sur les humains toute la fureur, tout le courroux dont il était capable. Une douleur, atroce, et l’inconscience les envahit, tandis que la terrible malédiction s’abattait sur eux…

Des cauchemars d’une violence sourde et silencieuse envahirent les nuits des malheureux. Tentant de se rassurer en se serrant du mieux qu’ils pouvaient, les malheureux di Neralitha mizuhaniens, qui s’étaient réfugiés dans le port le plus proche, subissaient, totalement impuissants, le châtiment qui s’étendit rapidement à tous leurs frères de sang éparpillés aux quatre coins d’Erasia. Leurs yeux mortels furent brûlés, partiellement pour les plus chanceux, en totalité pour les autres, certains bénissant malgré tout leur bonne étoile pour avoir gardé un globe oculaire intact, tandis que l’autre passait de l’état d’organe fonctionnel à celui de « moignon » inutile. Mais cette suppression pure et simple de la vue n’affecta que les véritables « hérétiques » : en effet, la malédiction se manifesta sous des formes aussi différentes et variées qu’il y avait de membres portant ne serait-ce qu’une goutte du sang des di Neralitha. Cependant, les premiers maudits n’en surent jamais rien, puisqu’ils ne revinrent jamais à Mizuhan. Le traumatisme causé par ce brutal voyage dans le Temps et l’Espace avait balayé toute envie de se risquer à quitter cet endroit qu’ils ne connaissaient pas, mais qui les avait pourtant accueillis avec une certaine bienveillance… Après la blessure défigurante, bien entendu. Les habitants, quoique méfiants, avaient cependant toléré leur présence, se rendant bien compte qu’ils n’étaient que des pauvres gens aux yeux meurtris. Des yeux meurtris qui ne les sauvaient pas de celui, bleu et impitoyable, qui les fixait sans cesse et leur rappelait un crime qu’ils n’avaient commis que par un caprice du destin.

Victoire ou Défaite


Les années maudites eurent le temps de planer sur le sort des di Neralitha. Des décennies passèrent, ainsi l’ancêtre de Theo se trouvait lui aussi dans les lieux profanés et eu droit à l’une des pires sentences, tout comme ses enfants et ses descendant. Les yeux maudits étaient une chose que personne de sain d’esprit ne désirerait réellement. Un homme qui se fait appeler Julio, avait eu droit comme malédiction à une œil qui voyait le futur enfin, il voyait plutôt les mauvais présages des gens, les accidents et les morts. Au départ cela lui réussissait bien, mais avec le temps il commença à s’y perdre, car le destin n’est jamais tracé certes mais il reste un immuable destin bien encré. Il croisa ainsi le chemin de Jeanne, c’était une femme de la haute bourgeoisie mais pas de n’importe laquelle… C’était aussi une di Neralitha, mais il ne l’a jamais sut parce que sa malédiction n’était que passive. Elle, elle ne voyait pas les couleurs elle voyait qu’une nuance de gris. Ils eurent une romance ensemble suivie d’une aventure d’un soir.
Ensuite, ils continuèrent à se voir mais ce n’était plus pareil, lui avait vu la mort d’une personne qu’il n’avait jamais vu. Quant à elle, elle avait du retour dans ses règles et ça ne présageait qu’une seule chose… Elle était en ceinte d’un petit monstre, né de deux parents di Neralitha et ça ne signifiait qu’une seule chose, que ce serait un monstre avec une malédiction à chaque œil. Julio garda en tête de vivre au jour le jour, il commençât à se lasser de ses visions et à s’éloigner de Jeanne. Mais plus il s’éloignait de Jeanne plus ses visions devenaient affreuses et personnelles. Comme si s’éloigner de la chair de sa chair le rendaient malade. Il en vint un jour qu’il vit sa propre mort. Celle-ci était horrible, il se voyait mourir de la main d’un garçon qui lui ressemblait à ses vingt ans. Ses visions le rendirent fou au point ou il en advint à se crever l'œil droit, espérant ainsi échapper à sa malédiction mais celle-ci était plus tenace et beaucoup plus encrée que prévue. Une douleur lui perça le cerveau et son oeil gauche se mit a saigner et s’opacifier jusqu'à devenir bleu et aphaque. C'est ainsi qu'il fut résigné à vivre avec Julio.

La naissance de l'enfant dieu.


Suite aux soucis engendrés par la malédiction Julio dût se résoudre à vivre avec Jeanne. Sa folie dégénéra petit à petit en fureur, puis en haine pour l’être qu’il allait engendrer. Jeanne, elle, avait une santé extrêmement fragile. Découvrant ce qu’elle avait fait, elle avait commencé à déchanter et à avoir peur de ce qu’elle allait mettre au monde. Les mois passèrent et le jour fatidique arriva. La prophétie disait que celui qui allait défier les dieux naîtrait un soir, alors que le soleil s’éteignait à l’horizon. L’accouchement se déroula sans accroc, mais suite à la naissance, la mère prit la fuite sans même vouloir voir son enfant. Quant au père, aveugle il n’avait pas eu l’occasion de voir son fils autrement que par les visions que lui procurait encore son œil.

L’enfant corbeau, l’énonciateur de mauvaise nouvelle. Il fut à peine né que les bonnes femmes qui le soignaient étaient malades à croiser son regard froid aux couleurs surnaturelles. L’œil droit était d’un rouge malsain, rouge sang irisé. Le fond de l’œil était parcouru de veines de la même couleur que l’œil et il suffisait que leur regard se croise pour provoquer une violente migraine. L’œil gauche lui était normal enfin d’aspect, il avait la couleur du ciel le matin, un bleu extrêmement clair, si clair que l’on se demandait s’il y verrait un jour. Mais le plus surprenant était que la nuit il prenait une couleur plus foncée. Les mois se succédèrent où l’enfant restait avec sa nourrice son père ne pouvant s’occuper de lui à cause de sa vision extrêmement réduite.

Mais sa nourrice et son père haïssaient le jeune enfant et si jamais ce dernier avait pu il l’aurait certainement abandonné à un triste sort. Mais le vieil homme avait peur qu’une fois de plus la malédiction fasse de sa vie un véritable enfer. Cette haine commune liât la nourrice et Julio qui tombèrent dans la romance la plus malsaine au monde. Et alors que l’enfant des dieux avait un an Julio et la nourrice Dolores se marièrent au plus grand malheur pour le destin du jeune garçon.

L'enfant dieu, l'enfant douloureux.


L’enfant grandissait dans une atmosphère des plus malsaines, la haine, la colère la douleur et la vengeance. Un enfant qui avait apprit à parler mais qui restait muet de peur de dire quelque chose de déplacé qui causerait sa propre perte. Il baissait tout le temps les yeux, à ses quatre ans il prit totalement conscience du pouvoir de ses yeux, mais ce n’était pas tout. Il prit ainsi conscience qu’il était seul au monde, qu’il n’existait personne comme lui et que dans ce monde personne ne pouvait lui venir en aide. Ni son père ni sa belle-mère n’avait l’argent nécessaire pour élever un second enfant et ils n’engendrèrent pas d’autres monstres pour le moment.

Les années passèrent et Theo se fit de plus en plus discret, il n’y avait plus rien qui ne comptait pour à part Lucio. Lucio était sa lumière, son espoir et tout ce qui représentait de l’espoir pour lui. C’était un Pokémon qu’il avait rencontré et qui venait le voir assez souvent alors qu’il ne se retrouvait qu’enfermé dans sa chambre en haut au grenier. Celui-ci avait trouvé des livres racontant l’histoire de sa famille, écris par ses ancêtres. Il développa une haine incommensurable pour les humains, pour ses ancêtres pour avoir fait l’erreur d’avoir profané le sanctuaire. Ensuite une haine pour les humains normaux car il ne pouvait pas se mélanger à eux. Puis une méprise sans fin pour sa belle-mère qui ne comprenait rien et qui ne servait à rien de part sa non appartenance aux di Neralitha. La seule personne qu’il aimait été sa mère, elle l’avait certes abandonné mais il l’aimait car il ne pouvait pas la juger. Il l’aimait parce qu’elle avait eu peur de lui et parce qu’il avait le pouvoir sur elle. Petit à petit ce garçon comprenait qu’il avait un pouvoir sur les autres.

Alors qu’il découvrait ce pouvoir en l’expérimentant sur des enfants de son âge, les démons de ces ancêtres s’en prenaient à lui et pire encore, la malédiction s’en prenait à lui. Il prit conscience que son pouvoir avait pour conséquence de lui compliquer la vie, non seulement son œil gauche (œil bleu) ne voyait pas et lui brulait en plein jour. Tout en lui permettant d’y voir pendant la nuit noire. Son œil droit infligeait la douleur mais en contre partie saignait et l’empêchait d’y voir pendant un certain temps.

Puis, à ces dix ans, Theo vit de ses propres yeux son père pendu à une corde. Une fois son père mort l’enfant dieu prit conscience que désormais plus rien ne le retenait à part une chose. C’est ainsi qu’il resta quelques années de plus auprès de la femme qui était à l’origine de sa plus grande douleur. Mais c’était pire que prévu, la femme était enceinte, il allait avoir une soeur. Il ne serait plus jamais seul, il allait avoir une rival une personne comme lui, un monstre…

Sa mère accoucha, le feu par le feu, la douleur par la douleur, mais pire encore la haine par la haine. Cette haine fut canalisée par l’enfant qui fut doté d’un œil rouge comme son ainé mais d’un rouge feu. Toute personne regardant l’œil de la jeune fille lui vouait une haine sans limite. La petite fille se prénommait Ebène. Elle était la pire ennemie et rivale de Theo.

L'adolescence est aussi la brulure de l'âme, c'est ainsi qu'elle s'habitue à subir la douleur des autres.


Les années passèrent, et lorsque la fille qui était la source de haine eu trois ans Theo fut mit à la porte, enfin libre celui-ci pu enfin partir explorer Tenkei. Il devint un simple errant et vivait en subtilisant de l’argent aux personnes qui passaient sur son chemin. Il avait choisi de ne pas cacher son œil. Mais il était devenu un errant, il vivait la nuit lorsqu’il pouvait y voir clairement sans aucun soucis.

Mais comment est Theo au juste ? Comment est l’enfant des dieux. C’est un garçon fin, qui aime la musique de l’environnement. C’est un garçon très peu sociable, qui à cause des lacunes du passé ne parle plus. Privé de parole à cause de son mutisme il s’exprime généralement que par les gestes mais reste cependant un garçon peu bavard. Il est probable que la seule personne qui daigne avoir l’occasion d’entendre sa voix soit son Pokémon. Car après tout il n’est pas muet, c’est simplement qu’il ne parle pas par choix. Il a le talent de Nyctalopie, c'est-à-dire qu’il voit dans le noir, mais seulement de son œil gauche. De son œil droit il peut provoquer de sérieuse douleur à la personne qui le regarde dans les yeux, ces douleurs peuvent se témoigner de différentes façons. Mais lorsque le jeune homme se sert de son œil celui-ci saigne et affaibli son acuité visuelle temporairement.
Le garçon est d’un caractère imperturbable, lorsqu’il se met en quête d’un objectif précis il est très difficile de l’empêcher de le réaliser. Cependant il est très difficile de capter l’attention du garçon. De part sa jeunesse, il est aussi parfois immature sur certains choix. Il aime boire de l’alcool malgré son jeune âge, et a tendance à ne pas vouloir rester au même endroit bien longtemps. Sa quête principale étant de retrouver sa génitrice pour savoir plus d’information sur la malédiction qui l’accable. Il a aussi un profond respect pour ses victimes, il aime se battre et torturer mais n’aime pas tuer et ne tue que s’il y est obligé. Enfin il aime profondément ses Pokémon et ceux de ces adversaires et sera la dernière personne à enfermer ses Pokémon dans une ball, se limitant à les enfermer uniquement quand il voyage.


Il passa des années sur les routes de Tenkei à errer dans le but de collecter des informations, mais un jour il n’y à pas si longtemps une rumeur circulait qu’une femme aux cheveux bleus avait quitté le territoire aérien pour aller sur un continent situé sur la terre ferme. Mais c’était en retournant sur Aliphyr là ou il était né qu’il apprit que cette femme aux cheveux bleus avait des yeux de la couleur du carbone, des yeux gris pour une vision en nuance de gris. Cette femme très respectée jadis dans le village fut expulsé lorsqu’ils découvrirent qu’elle était maudite. C’est ainsi que le jour où elle avait mit son seul enfant au monde elle fut bannie définitivement du village.

Et Maintenant? Que fait-on?


Maintenant, Theo a vingt ans, il a atteint l’âge adulte et est un bel adulte. Il a les cheveux courts en pic et de couleur bleus, les mêmes que sa mère. Il a l’œil droit de la couleur du sang et l’œil gauche de la couleur du ciel matinal. Il voit très bien à travers l’œil droit et a une nyctalopie à l’œil gauche (mais ne peut pas voir avec durant la journée sans en souffrir). Il atteint une taille de un mètre quatre-vingt-quinze pour un poids de soixante dix kilos. Il a une carrure athlétique, qui se situe entre le corps svelte et le corps musclé. Souvent torse nu il garde cependant assez souvent la tête baissée quand il discute pour éviter blesser quelqu’un sans le désirer. Son nez est petit et fin.
Coté vestimentaire, le garçon est assez polyvalent, osant s’habiller de toutes les façons différentes en fonction de l’utilité ou des coutumes en vigueur. Il est ainsi déjà arrivé de le voir habillé en femme, en sage ou en guerrier. Il se promène généralement avec des flacons de poisons à enduire sur des aiguilles qu’il utilise pour tuer les plus faibles adversaires (PNJ) lorsqu’il en a besoin.



Orange = Description physique
Violet = Description morale

- Particularités :Muet. Aveugle de son oeil gauche le jour et Nyctalope de cette oeil la nuit. Malediction de l'oeil droit, cause une douleur intense à celui qui le regarde, mais en contre partie l'oeil en question saigne.
- Futur envisagé (job supérieur visé) : Je sais pas.
- Premier Pokémon (optionnel) : Zorua
- Sexe du Pokémon : Masculin
- Surnom du Pokémon (optionnel) : Lucio
- Image ou dessin (optionnel) :
- Autres (détails ne figurant pas au dessus/ce que vous aimeriez trouver sur le forum, ce qu'il faudrait améliorer, votre avis nous intéresse) :


Dernière édition par Theo di Neralitha le Dim 9 Déc 2012 - 22:06, édité 14 fois
avatar
Theo di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 7

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théo venu de la fournaise des enfers.

Message par Kajin' Nezumi le Sam 8 Déc 2012 - 21:10

Bonjour, bonsoir !

Juste pour signaler un truc, avant que tu finisses ta fiche : il ne faut pas mettre Tenkei mais l'une des quatre villes principales soit Abyan (Eau), Dyrinn (Terre), Torcan (Feu) et Aliphyr (Air). Sinon, on ne pourra pas te donner de couleurs !
Voilà voilà, bon courage pour la suite, tiens moi au courant si besoin est !

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1640

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théo venu de la fournaise des enfers.

Message par Theo di Neralitha le Dim 9 Déc 2012 - 21:29

Vualaa ~
avatar
Theo di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 7

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théo venu de la fournaise des enfers.

Message par Nina Wang le Dim 9 Déc 2012 - 22:05

Re bienvenue cher maudit :D

Vu qu'on a discuté de ta fiche, c'est tout ok pour moi. 5 points de perso et 10 de fiche, ça fait 15 points :)

Je te valide, bon jeu ;)

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3925

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théo venu de la fournaise des enfers.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum