[ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Dim 17 Mar 2013 - 11:31

Il avait décidé de redescendre sur Erasia. La nuit des étoiles filantes lui avait redonné une sorte de détermination à acquérir beaucoup plus de force, de puissance. Il devait entraîner ses Pokémon, s'entraîner, et mettre à terre toute son organisation. Ainsi, il retrouverait entièrement sa liberté. Il n'avait donné aucune indication à sa monture sur l'endroit où il désirait aller, il la laissait le mener où bon lui semblait. C'est ainsi qu'il se retrouva à Nalcia, au Lac de la Liberté.

Il avait exploré à peu près tout Erasia, et aucun endroit ne lui était particulièrement inconnue -quoique, il n'avait jamais mis les pieds dans le Onsen Flamenois qui avait été découvert il y a peu- et même s'il connaissait certains lieux mieux que d'autres, il n'aurait aucun mal à s'adapter à celui-ci. Après tout, ça n'était qu'un simple lac, non ?

Le corbeau se posa au sol et le jeune homme rappela sa compagne. Elle avait fait beaucoup d'effort et apprendre à le porter et à voyager sur de longues distances restaient des entraînements en soi. Qui plus est, elle avait pris la peine d'atterrir dans un espace vide, au bord du lac, bordés de quelques buissons à baies. Ici, ils seraient tranquille, et à l'abri des regards normalement. Mais si sa monture avait fait sa part du boulot, ça n'était pas le cas de tout le monde... Il fit sortir ses cinq autres Pokémon et les considéra longuement.


« Akuma, Nightray, je sais à peu près ce que vous valez. Calion, Shiroko, Ketsurai, je vais vous entraîner par contre. Surtout toi Calion, il va être grand temps que tu apprennes à te battre. »


L'Evoli remua la queue, sans réellement comprendre l'intérêt de ce qui allait suivre. Pour lui, ça restait une forme de jeu, et il ne semblait pas conscient de ce qui allait lui tomber dessus. Le guerrier décida de laisser s'affronter la Lixy et le Persian, avant de faire venir son Malosse. Il avait confiance en lui, il savait qu'il saurait doser ses attaques. De plus, même s'il était le plus loyal de tous, il était également celui pourvu de la meilleur compréhension. Il comprenait chacun de ses coéquipiers, tout comme il comprenait son maître. Il avait appris à cerner les autres rapidement, pour mieux s'adapter à la situation, et dans le cas présent, il serait un atout indéniable. Le Flamenois ne voulait pas traumatiser son Evoli en le faisant rentrer directement dans un combat. Il allait charger son tout premier compagnon de cette lourde tâche. D'amener le Pokémon à distinguer progressivement le combat pour jouer, et celui pour survivre. Il savait que le chien noir serait un bon pédagogue.

Il les regarda s'affronter en deux groupes. Si les deux félins n'hésitaient pas à se mordre et à se griffer assez férocement, les deux chiens, eux, étaient plus mesurés. S'il voulait devenir plus fort, il devait tous les faire progresser, il le savait. Néanmoins, il n'y avait pas que ses Pokémon qui devaient apprendre. Si ses compétences de guerrier n'étaient plus vraiment à remettre en cause -selon lui- ses capacités élémentaires, elles, avaient besoin de perfectionnement. Mais pour ça, il devait trouver quelqu'un susceptible de maîtriser également un élément, qui pourrait l'entraîner. Et il fallait reconnaître que l'idée qu'il existe des personnes plus fortes que lui lui déplaisait, même s'il en était conscient. Il souffla. Peut-être qu'un camp d'entraînement existait, quelque part. Il verrait bien.

Un frisson d'agitation perturba ses Pokémon. Ils cessèrent de se battre en sentant quelqu'un arriver. Ils ignoraient les intentions de l'inconnu, et n'appréciaient guère de voir débarquer quelqu'un en plein entraînement. Akuma poussa un aboiement d'avertissement et Reishiya, sortant ses armes, se rapprocha vers les arbustes épineux.


« Qui viens ici, et avec quelles intentions ?! Nous n'apprécions guère d'être dérangé. »


Le ton était tout de même menaçant, il le savait, et n'avait aucune envie de se faire importuner par quelqu'un. Enfin, au pire, il n'aurait pas beaucoup de remords à le tuer. Il n'en avait jamais vraiment eu en réalité...

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Minato Nakamura le Jeu 21 Mar 2013 - 15:55

Ses yeux étaient vides de pensée. Une aura malsaine se dégageait de lui. Il avait marché pendant des jours sans s'arrêter. Peu importait la distance qu'il avait parcouru sa fureur froide ne faiblissait pas. Sa rage sourde l'enveloppait d'un courant d'air continu. Le vent le suivait et collait à sa peau. De temps à autre les ramures trop proches se faisaient presque entièrement entailler.
Il n'était pas conscient, il laissait ses émotions le guider. Chaque pas ne lui coûtait presque rien, mais il était trop furieux pour revenir à lui et s'en rendre compte. Il continuait son errance. En espérant tout au fond de lui qu'il reviendrait un jour à la raison. Quand il en aurait la force.

Il ressentit soudain quelqu'un l'appeler. Des grognements aussi. Une menace ? Il voulait être plus fort et voilà que des partenaires de choix se présentaient à lui. Sans hésiter il chargea, le vent accélérant sa vitesse au point qu'elle en était inhumaine. Aucun humain normalement constitué ne pourrait d'ailleurs la gérer. C'était le vent et lui seul qui pourrait lui permettre de changer de trajectoire et de se mouvoir tel un démon. Toutefois cet élan le raccrocha brusquement à la réalité et tout ce qu'il fit, fut de trébucher et de s'étaler sur le sol devant la personne qui le hélait...
Minato releva difficilement la tête. Il s'apprêtait à demander à l'inconnu qui il était avant de tomber dans les pommes, rattrapé par la faim et la fatigue qui jusqu'à présent étaient oubliées.


~~♪ Retour en arrière pendant le coma ♫~~



Les souvenirs de Minato lui revinrent petit à petit. Autour de lui tout était noir, sombre et ténébreux. Il était dans le coma non ? Ses muscles le faisaient souffrir atrocement. Non... Ce n'était pas tout. Autre chose de plus métaphysique se cachait dans cette souffrance. Elle était tout simplement trop irréelle, ou plutôt trop inconcevable pour être matérielle.

Bon sang. Il ne se souvenait pas de sa vie après son départ d'Arkan. Pas que la douleur l'aide en plus... Il avait finalement obtenu la liste des dresseurs de haut niveau des vingt dernières années, de manière discutable, et il quittait la ville avec une joie douce. Pourquoi d'ailleurs ? Il n'avait pas le sentiment qu'il s'agisse d'une chose si importante, ni qu'il s'agisse de la bonne direction à prendre pour se rappeler. Oh, tant pis pour cette partie là...
Des plaines, des plaines et encore des plaines. Il vît une plage. Il s'en retournait donc vers Nalcia. À vrai dire il n'avait pas eu le choix puisqu'il n'aurait pu traverser la chaîne de montagnes séparant Terros et Mizuhan. Et puis il fallait encore qu'il parvienne jusqu'au massif, ce qui en soit représentait déjà un défi. Il se vit marcher dans les rues de Comodo, faisant le plein de vivres. Il trouva une petite dague rouillée dans le sable. En grattant un peu la surface avec Magicarpe il était parvenu à découvrir la couleur originelle du métal : de l'ambre. Ce n'était pas du métal finalement, la rouille provenait du sable qui s'était accumulé sur l'objet à travers les ères. Il en avait de la chance de trouver un tel objet, probablement qu'une tempête providentielle avait dégagé les strates couvrant "l'arme". Il put en tester le tranchant quand deux types vinrent l'ennuyer. Un objet pareil attirait forcément les convoitises. Lui même se demandait combien il pourrait en tirer. Sûrement beaucoup plus que des œufs de Pokémon et trois pauvres plantes médicinales trouvées sur la route. La lame s'avéra agréable à utiliser. Légère et résistante. Et une fois parfaitement nettoyée elle fendrait sans effort la chair. Toutefois retirer le fer déposé par le sable lui prendrait du temps, et l'ambre n'était pas une matière qu'il pouvait brusquer sans risquer de la détruire.

Quelque temps après il embarquait sur un énorme Rapasdepic et se posait sur Nalcia. Il avait commencé à marcher vers Alfen et s'était arrêté le soir tombant. Et là. Et là... Plus rien. Épuisé il s'était endormi dans la plaine comme un Ronflex atteint de narcolepsie. Au réveil il était en face, enfin façon de parler, d'un type dans le genre meurtrier en puissance et de ses Pokémon hargneux. En fait tout ce dont il se souvenait c'était d'avoir fermé les yeux et d'avoir fait un rêve. Un songe très douloureux, presque insoutenable. Il s'était senti envahi d'une colère extraordinaire, d'un autre monde. Comme s'il avait perdu quelque chose de plus précieux encore que tout ce qu'il pouvait imaginer.

Mais bon il l'avait oublié, comme la plupart des autres, et la peine s'était dissipée le temps qu'il remette ses idées en ordre. En plus c'était ridicule de se mettre en rogne pour un rêve un peu trop réaliste... Il battit des cils. La nuit était tombée. Bon il n'était pas mort, déjà un bon point. Il chercha son bienfaiteur du regard. Ses muscles ne le faisaient plus souffrir mais il hésitait encore à se lever.




[Deux tons bieeen différents entre les deux parties. On peut même dire trois avec le dernier paragraphe. J'ai longtemps hésité entre laisser la couleur automatique et le rose fuchsia]

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 2 RP en cours
- 1 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 389

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 20-23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Lun 25 Mar 2013 - 13:28

Apparemment, l'inopportun gêneur avait envie de se battre. Pourtant, au moment où Reishiya dégainait ses armes, prêt à affronter le parfait inconnu, celui-ci s'écrasa de façon assez pathétique au sol. Le Flamenois resta interdit, surpris, et ses Pokémon commencèrent à se détendre. Akuma et Calion s'approchèrent du corps et commencèrent à humer un peu les différentes odeurs. Il était toujours en vie, et apparemment très faible. Le guerrier rangea ses armes et s'apprêta à tourner les talons, mais un aboiement l'arrêta net. Il se retourna en soupirant, se doutant déjà de ce qui allait advenir. Et il ne se trompait pas. Le Malosse, une patte posée sur le dos du garçon observait son maître, l'air dur. Il fallait qu'il l'aide, il n'allait pas le laisser seul. C'était beaucoup trop cruel. Le jeune homme soupira. Décidément, il se ferait toujours avoir...

Il traîna le corps de l'inconnu et le retourna. Ca ne semblait pas grave, juste de l'épuisement et de la faim. Il sortit de quoi faire un peu de viande et envoya sa Lixy tremper un linge dans le lac. Elle s'y dirigea de bonne grâce et, en plongeant le tissu dans l'eau, elle sentit deux yeux qui la fixait. Elle darda ses iris d'ambre sur la créature, et reconnut un Carapuce, qui l'observait. Elle gronda, des étincelles courant sur sa fourrure, et il renonça à l'attaquer, s'enfonçant dans le lac. Elle retourna vers le convalescent, le tissu dans la gueule et le donna à son maître qui le lâcha sans trop de ménagement sur le front du malade. Puis, il continua de faire cuire la viande. Il allait bientôt faire nuit et le Flamenois décida de le planter là, il se réveillerait quand il se réveillerait, il n'allait pas arrêter son entraînement pour lui.

Il n'arrêtait pas de réfléchir à l'aura mauvaise, agressive qu'avait émise le jeune homme. Il avait un peu retrouvé de sa propre fureur dans cet acte téméraire, pourtant la sienne était parfaitement maîtrisée. Il en avait fait une arme infaillible avec le temps, et si ses sentiments s'étaient émoussés, la force qu'il en tirait était, elle, totalement intacte. Mais il considérait le pauvre garçon comme un être chétif, qui ne savait pas encore se servir à bon escient de ce qu'il ressentait. Un novice en somme.

Le soir venu, il commençait à s'exercer à faire jaillir du feu entre ses doigts. Il n'attaquait personne, mais s'amusait à manipuler le feu, à le faire courir, selon la volonté qu'il avait. Il mettait en œuvre ce qu'il pouvait pour maîtriser au mieux cette puissance, qui pouvait également devenir une arme et qui en deviendrait une, prochainement, une fois qu'il saurait s'en servir. Pendant ce temps, ses Pokémon se reposaient du lourd entraînement qu'ils avaient subi. Et ils savaient que le lendemain, ça recommencerait. Reishiya voulait les rendre plus fort, réellement plus fort et pour ça, il ne les lâcherait pas, jusqu'à ce qu'il estime que le niveau soit acceptable.

L'inconnu sembla se réveiller et le guerrier le regarda. Sans ménagement, il lui jeta un morceau de viande chaude, enroulée dans un tissu pour la protéger de l'herbe.


« Mange. On n'a pas idée de se vider l'estomac et d'attaquer quelqu'un. D'ailleurs, la prochaine fois, méfie-toi, tu ignores sur qui tu peux tomber, et ça pourrait mal finir pour toi. »


Il ne prenait pas de gant et ne se gênait pas non plus pour le tutoyer. Techniquement parlant, il n'en avait rien à faire de lui, c'était uniquement parce que ses Pokémon avaient insisté qu'il avait daigné le secourir, sinon, il n'en avait vraiment rien à faire. Néanmoins, il commençait à se dire qu'il pourrait lui être utile. S'il avait un tel besoin de se défouler, il ferait un plutôt bon adversaire, et s'il avait des Pokémon, ça pourrait également lui être utile. Il décida de reposer sa question initiale.


« Qui es-tu alors ? Et pourquoi est-ce que tu as tenté de m'attaquer de la sorte ? Tu as de la chance que mes Pokémon aient eu pitié de toi, sinon, je n'aurai pas hésité à répliquer. »


Il réfléchissait, scrutant les flammes. Il lui fallait un dernier Pokémon. Il lui fallait des adversaires sur lesquels s'entraîner. L'étranger tombait vraiment à pic.


« Puisque je t'ai sauvé la mise, tu pourrais peut-être me rendre un petit service. Je cherche à devenir plus fort, et toi, on dirait que t'as besoin de te défouler, j'ai bien envie de t'affronter, pour voir. Et cherche pas à te lever maintenant, t'as l'air trop faible. »


Le ton était sans appel et Reishiya commençait à forcer la main de ce pauvre garçon qui, s'il ne réagissait pas bien vite, allait se retrouver embarqué dans un truc qui serait peut-être un peu dérangeant.

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Minato Nakamura le Mer 27 Mar 2013 - 18:54

À peine Minato se tournait-il vers le feu qu'un objet vola dans sa direction et s'écrasa mollement dans l'herbe, dans un bruit sourd dérangeant. Les sens en alerte de par sa faim extrême le Nalcien confirma sans peine, à l'odeur, le contenu du paquet et se mit inconsciemment à saliver. Il leva les yeux vers la personne qui venait de le lancer avec assez de maladresse pour qu'il atterrisse hors de sa portée. Des flammes dansaient sur la paume et entre les doigts de l'homme, qui devait faire dans la vingtaine et quelques saisons de plus. Il le lui jetait dans l'herbe sans égards pour son immobilisme temporaire. L'homme enchaîna ensuite sur des remontrances avant de lui demander son nom et la raison derrière l'attaque qui précédait. Ce n'était donc ni une illusion ni un rêve. Il avait bel et bien attaqué un inconnu avant de se retrouver par terre, apparemment pour attrition. Peu de gens auraient la bonté d'aider une personne qui venait de vous assaillir, ce qui était compréhensible bien que cruel, et Minato crût un moment pouvoir faire confiance au Flamenois. Il avait beau dire, il partageait sa pitance alors qu'il aurait pu ignorer ses compagnons. Une espèce d'instinct le poussait peut-être à s'occuper de lui malgré les circonstances étranges. Un peu comme Minato en fait. Quoique Minato serait sûrement plus prudent et plus délicat.

Son interlocuteur dirigea son regard vers les flammes, pensif. Réfléchissant à ce qu'il devait répondre aux deux questions Minato fit taire les protestations de son estomac et son foie, qui le pilonnaient à coup de signaux électriques abusifs. Vraisemblablement son interlocuteur était Flamenois, au moins de naissance vu les traits de son visage. Il portait deux lames à sa ceinture mais Minato doutait qu'il s'agisse d'un guerrier : ses Pokémon n'avaient pas l'air rodés au champ de bataille. Ce que l'homme confirma de suite en lui demandant de l'accompagner dans son entraînement, pour ne pas dire le forcer. Chose que l'îlien ne pouvait refuser dans son état. Et en quelque part Minato avait une ardente envie de progresser, d'atteindre un autre niveau de puissance.


"J'accepte ta proposition. Je n'ai pas particulièrement envie de me défouler comme tu dis, mais je ne peux pas refuser de t'aider après avoir cherché à t'éviscérer. Encore désolé, j'étais sous le coup d'une fureur que je ne comprends pas moi même."

Il allait lui donner son prénom mais se ravisa au dernier moment, laissant l'espace d'une seconde sa bouche ouverte sans mot sortir. Après tout le Flamenois ne s'était pas encore présenté et Minato ne souhaitait pas s'annoncer au premier venu. En plus la fatigue le dissuadait de trop parler. Il profita de son épuisement pour couper court à la conversation.
Sa tête bascula et son regard porta vers la voute étoilée qui se faisait désormais plus présente dans le ciel obscurci par la nuit tombante. Jamais il ne se lasserait de contempler les astres célestes qui ne se révélaient qu'aux côtés de la Lune, lorsque le soleil s'était couché derrière la ligne d'horizon, faisant de l'autre face d'Erasia son lit pour plusieurs heures. Là-bas les gens saluaient son lever, ici son coucher.

La propriété apaisante des étoiles était aussi connue que leur capacité à redonner du courage aux cœurs meurtris. Et en cet instant Minato en avait besoin. Il ne comprenait pas pourquoi au fond de lui une rage de vaincre bouillait, pourquoi une amertume voilée d'affection la scellait dans les profondeurs de son âme... Il ignorait vers qui ou quoi elles se référaient...

Émergeant de sa torpeur l'îlien chercha à déterminer sa position approximative selon l'agencement des points scintillants. Minato n'avait pas changé de pays : il ne s'était éloigné que d'une centaine à deux cents kilomètres. L'inconnue était le temps mis à parcourir la distance. Trois semaines ? Un mois ? Le climat n'était pas beaucoup plus doux et les bourgeons restaient les mêmes. Un peu plus loin sur l'horizon, à peine éclairées par le soleil mourant, les collines cerclant Alfen se dressaient, fier rempart naturel à la capitale de son pays. Même si l'Île de l’Étoile jouissait d'un statut particulier et que le fait qu'elle soit partie intégrante de Nalcia n'était pas toujours une évidence chez ses habitants. L'îlien resta un moment à admirer les inhabituelles teintes dorées par les ultimes rayons du jour. Plusieurs minutes s'écoulèrent et c'est le gargouillement de son estomac qui lui rappela que personne n'échappait au temps éternellement.
Il ne se rendit pas compte qu'il poussait un doux et profond soupir. Obéissant finalement à l'appel de son corps pour la viande il décida de s'alimenter. Toutefois l'homme avait raison : il était faible. S'il le disait c'est qu'il en avait l'air, et donc Minato ne s'imaginait pas des choses. Il fixa le morceau de chair rôtie dans l'intention de le faire rouler à lui.

Le pavé fut réduit en bouillie. Peut-être pas si faible que ça en fait...


"De quel type d'entraînement parles-tu ? Je ne suis pas bretteur comme tu as pu le voir."

Il avait parlé sans vérifier la présence du Flamenois, trop occupé par son premier repas depuis des jours. Et par ce soudain sursaut de puissance dans son énergie qui le forçait à se concentrer pour amener un à un les désormais lambeaux.

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 2 RP en cours
- 1 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 389

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 20-23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Ven 29 Mar 2013 - 10:23

Le jeune homme regarda la viande se faire écraser par une puissance venteuse apparemment. Il avait de l'énergie à revendre dans la manipulation des éléments, et c'était surtout dans ce domaine là que Reishiya était le plus faible, un entraînement à ce niveau ne lui ferait pas de mal. Bon, c'était dommage qu'il n'ait aucune arme mais ça, au pire, il se débrouillerait de son côté.

« Si tu as des Pokémon, j'ai besoin d'entraîner certains des miens, on peut faire un match entre eux. Sinon, puisque tu n'es pas bretteur mais que tu maîtrises un élément et moi aussi... Rien ne nous empêche de nous entraîner avec. »


Et chose surprenante, le jeune homme ne se laisserait en aucun cas écraser, il n'en avait strictement aucune envie. Question de fierté, probablement, mais il n'hésiterait pas à faire mal. Quoique, ce gamin n'avait pas l'air d'être un mauvais bougre, il avait tout de suite compris qu'ils allaient devoir s'affronter. Le guerrier acheva son repas et s'attela au nettoyage de ses armes. Néanmoins, un détail le troublait un peu.


« Tu te souviens même pas d'avoir voulu m'attaquer ? Comment ça se fait ? »


Après tout, en général, quand on attaquait quelqu'un, c'était pour une bonne raison non ? Une Nalcienne estropiée avait tenu à le réduire en pièce, lorsqu'il avait exploré le nouveau continent, apparemment par haine, par guerre de pays et c'était totalement ridicule selon lui, mais au moins, elle avait eu un motif. On attaquait quelqu'un par vengeance, pour le détrousser, ou bien parce qu'on était ivre mort mais en général, quelque chose nous poussait à le faire. Là, il aurait été une victime innocente. Enfin, presque, il n'aurait pas hésité à se venger en réalité. Et vu l'état du Nalcien, il n'aurait eu aucun mal à le tuer dans son inconscience. Il s'étira.


« Je sais pas où tu veux aller, mais si demain tu es en forme, on s'entraînera. Ca te sera plus utile la prochaine fois que tu voudras tuer quelqu'un sans réfléchir. »

Il s'allongea après avoir pris soin de ses armes et sans plus de cérémonie, décida de s'endormir jusqu'au lendemain, laissant l'inconnu seul avec lui-même.

Il fut cependant réveillé tôt le matin par un jet d'eau qui lui atterrit sur la figure. Il se redressa subitement, pour chercher le fautif, et aperçut un Carapuce qui le regardait fièrement. Il se rua vers le fautif qui préféra s'enfuir vers le lac sans demander son reste. Le Flamenois préféra ne pas se poser de questions sur le pourquoi du comment, au pire, il n'aurait aucun mal à se débarrasser de lui s'il se montrait trop téméraire. Il s'étira et décida de refaire à manger avant d'attaquer l'exercice. L'autre était faible à cause d'un manque d'alimentation et il avait besoin d'un minimum de riposte face à lui s'il voulait un entraînement efficace. Surtout que le dompteur refusait de se laisser malmener par un gamin. Il avala rapidement sa portion, en laissant une part de côté pour l'inconnu. Puis, il se leva et constitua des équipes entre ses Pokémon afin qu'ils s'entraînent entre eux. Il ne perdait pas un seul instant. Au bout d'un moment, le jeune homme sembla décidé à se réveiller et Reishiya eut un sourire.


« Alors, entraînement Pokémon ou Elemental ? A toi de décider ce que tu préfères. Les deux m'arrangeraient pour être franc. »


Il lui laissait prendre l'initiative, peut-être qu'un combat de Pokémon lui permettrait de reposer son corps un court temps. Enfin, le jeune homme faisait comme il voulait.

Ketsurai scruta le lac avec intensité, oubliant momentanément la présence de l'Evoli. Dans le pire des cas, ce Pokémon n'était qu'un gamin qui prenait ça pour un jeu, il ne serait pas une nuisance. La jeune lionne savait que quelqu'un ou quelque chose les observait. Et elle commençait à se demander si ça n'était pas le même Carapuce que la veille, qui avait également décidé d'ennuyer son dresseur de bon matin. Elle resta indécise, scrutant l'eau, mais un rappel à l'ordre de son maître la força à se détourner du lac. Elle retourna s'entraîner, trouvant tout de même étrange l'intérêt que manifestait le Pokémon pour eux.


[C'est un peu pourrie, y'a que la fin de potable ^^' On peut faire les deux entraînement, c'est un peu comme tu veux ^^]

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Minato Nakamura le Sam 30 Mar 2013 - 17:56

Voilà qu'il lui proposait d'entraîner les Pokémon maintenant. Minato jeta instinctivement un coup d'oeil aux siens et fut soulagé de ne pas les voir dans leur réceptacle. Enfin le réceptacle, puisque la ball du Magicarpe était absente. Probablement que Fly avait emporté celle de son compagnon en voyant que leur maître n'était pas dans son état habituel et les avait complètement oubliés. Ils étaient partis de leur côté lorsque la faim s'était faite trop obsédante. Le Nalcien n'avait plus à se tourmenter sur leur état de santé. Ses deux compagnons étaient débrouillards et Fly était suffisamment douée pour le retrouver d'elle-même le moment venu. Peut-être même qu'elle se tenait juste à distance et l'observait du haut d'un arbre, attendant un signe de retour à la normale. La scène de Fly, dans l'arbre, tenant la Poké ball de Hikai dans une patte et fixant les réactions de son maître fit sourire Minato. La Roucool s'avérait décidément un compagnon aussi fiable qu'amusant.

Le Flamenois poursuivit en déclarant que puisqu'ils maniaient chacun un élément, autant s'exercer à sa maîtrise. Une manière implicite de demander à s'affronter pour progresser plus vite. L'îlien tiqua.
S'il était vrai que le combat stimulait fortement le potentiel d'une personne il était tout aussi vrai qu'il existait d'autres moyens. Minato en était sûr, il aurait parié son âme sur ces paroles entendues dans sa petite enfance. Peut-être avait-il mis le doigt sur l'un d'eux... Que cela soit le cas ou non il sentait qu'il devait cacher ce détail de l'inconnu. Certainement qu'il n'en ferait pas un usage en accord avec ses principes. Aucun des deux hommes n'avait dévoilé son nom à l'autre.
Soudain le Falmenois s'interrogea sur la raison derrière l'ellipse dans les souvenirs de Minato. Mais il devait s'agir d'une pensée à voix haute. En effet juste après l'homme s'étira et après une ultime brimade s'allongea, non sans vérifier l'état de son équipement. Les silences de Minato ne paraissaient pas le déranger plus que ça. L'îlien le suivit dans le sommeil quelques minutes plus tard, quand il eut fini son repas sommaire mais nourrissant. Des taches de sang avaient imprégné ses vêtements, il les nettoierait le lendemain quand l'astre solaire aura pointé ses premiers dards. Cette nuit là il ne rêva pas, trop fatigué bien qu'ayant déjà beaucoup dormi auparavant.

Le lendemain, le Nalcien fut tiré des bras de Morphée par l'odeur alléchante du petit déjeuner préparé par le Flamenois, et par les bruits des échanges de coups entre les Pokémon. Le soleil montait à peine dans le ciel dégagé de tout nuage, il ne devait pas être plus de dix heures. Vraisemblablement son compagnon temporaire s'était réveillé tôt pour aménager le camp. Peu de temps après il aperçut son futur partenaire d'entraînement s'approcher avec le sourire aux lèvres. Ce qui tranchait assez avec le sérieux de la veille. Il aborda de suite le sujet de l'entraînement, à croire qu'il n'avait que ce mot à la bouche... Mais cela ne lui déplaisait pas : il sentait son corps engourdi par les efforts déployés durant ses jours d'errance. Il lui demandait de choisir le type d'entraînement, tout en le poussant gentiment à opter pour un double exercice. Toutefois l'îlien ne pouvait choisir la voix qui plaisait à son partenaire pour la simple raison qu'il ne connaissait pas la position de ses propres Pokémon.


"Avant tout je vais manger."

Plutôt que de se fier à ses pouvoirs instables Minato se leva d'un bond, vacillant une seconde le temps de rétablir l'afflux sanguin, et s'empara de la gamelle qui lui était destinée. Il avala sans protocole son contenu tout en observant les Pokémon s'entraîner avec acharnement pour un groupe, et passivité pour l'autre. Il sentait le regard de son hôte sur lui. En laissant volontairement l'inconnu attendre il testait les limites de sa patience et de son self-control : il valait mieux cerner au plus vite sa personnalité pour éviter une bourde fatale. C'était aussi une meilleure idée que de se ruer immédiatement à l'assaut d'un âpre et rude entraînement dès le lever. Reposant l'écuelle désormais vide il réfléchit un instant quant à avouer ou non ce qu'il en était de ses propres compagnons de voyage. Il opina finalement pour un peu de franchise.

"Mes Pokémon ont eux aussi besoin d'un peu d'entraînement, sauf qu'ils ne sont pas avec moi en ce moment. Navré mais tu devras te contenter de moi pour tes échauffements."

Il avait prononcé sa dernière phrase avec un léger sourire en coin. Une petite pique afin de briser la glace qui stagnait entre les deux compères. Néanmoins il en pensait les mots : hors de question de se livrer à une pratique sérieuse tant qu'il ne saurait jauger avec autant de précision qu'à l'accoutumée la puissance de ses attaques. S'il y parvenait il ferait gentiment regretter à son partenaire de combat de le sous-estimer. Si son opposant manipulait le feu, lui commandait le vent et avait l'avantage dans un affrontement entre élémentalistes de bas niveau. Ne pas s'en rendre compte prouvait que le Flamenois était inexpérimenté dans le domaine. Cependant Minato manquait cruellement d'expérience de combat contre un humain. Enfin ce n'était pas comme s'ils jouaient leur vie. Il se redressa, son visage changeant progressivement pour afficher une détermination inébranlable. Il était prêt pour le combat.

Il s'enveloppa d'un manteau de courant d'air qui dévierait aisément les petites flammes. De son côté le Flamenois ne craindrait pas non plus les lames de vent un peu faibles. Il lui suffisait de s'entourer d'un courant chaud provoqué par un échauffement de l'air proche : le vent de Minato serait ainsi perturbé et ses attaques futiles. Ils devraient tous les deux prendre le temps de charger une attaque. A la différence qu'en cas de touche le Nalcien était quasiment assuré de blesser, tandis qu'en se déplaçant il pourrait esquiver toute brûlure : les flammes les plus ardentes ne restant pas suffisamment longtemps en contact avec la peau, voir pas du tout. Si on y ajoute le fait que l'air est invisible et donc qu'il serait difficile d'anticiper l'attaque chargée du jeune homme, on comprend mieux pourquoi il considère, même sur le ton de la plaisanterie, le match comme un échauffement.




[HRP : Voilà voilà. La stratégie de Minato est claire comme de l'eau de roche : jouer sur le temps de latence du feu pour brûler. En effet si l'on passe un doigt dans la flamme d'une bougie on ne se fait pas brûler (sauf si on le laisse trop longtemps :P). C'est le même principe. Tant que Reishiya ne vient pas avec un jet digne d'un lance-flamme il n'a pas grand-chose à craindre...
C'est sûr après que s'il utilise ses épées ça va barder pour moi XD ]

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 2 RP en cours
- 1 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 389

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 20-23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Mar 16 Avr 2013 - 12:18

Apparemment, ses Pokémon n'étaient pas dans le coin. Dommage ça aurait fait plaisir à Reishiya d'entraîner un peu son équipe. Elle en avait grand besoin. Mais au moins, il allait pouvoir mettre à l'épreuve sa maîtrise élémentaire, qu'il expérimentait chaque jour depuis plusieurs mois. Il observa son adversaire. Il ignorait la puissance qu'il avait, tout comme lui pouvait bien ignorer la sienne. Mais le jeune homme ne comptait pas se laisser faire... Il avait depuis toujours appris à se battre et à survivre, à apprendre par lui-même. Il ne savait pas de quoi ils étaient capables, mais s'ils avaient tous les deux la même envie d'éclater l'autre, il faudrait espérer que personne ne soit dans les parages.

Il projeta une légère vague de chaleur vers le jeune homme pour tester un peu ce qu'il avait fait. Apparemment, il ne semblait pas souffrir de cette attaque. Il se serait donc protégé ? Bien que ça ne soit pas dans ses habitudes, il s'entoura également d'un cocon de chaleur qui lui collait à la peau et tournait autour de lui, comme pour se renouveler à chaque fois. Puis, il leva la paume, la pointa vers le Nalcien et lui balança un jet de flammes conséquent. Il n'y mettait pas toute sa puissance, mais cherchait cependant à tenir le plus longtemps possible. Mais il n'allait pas s'épuiser à faire ça.

Au bout de quelques minutes d'arrosage copieux et enflammé envers le pauvre adversaire, Reishiya enflamma son autre poing. Il avait privilégié l'endurance à la puissance, il y aurait mis vraiment toutes ses tripes, il serait à bout de force mais peut-être que le Nalcien n'aurait pas survécu. Quoiqu'il en soit, il commença à courir vers son adversaire et quand il fut près de lui, il arrêta son jet de flamme pour concentrer plus de puissance dans son poing et pour chercher à l'abattre au niveau des côtes du garçon, sur le flanc droit. Heureusement qu'il ne pouvait pas encore manier la foudre ceci dit, il deviendrait bien plus redoutable à ce moment là. Pour l'instant, il était conscient de sa faiblesse. Mais ça n'était pas pour ça qu'il allait baisser les bras.

Pour essayer d'être fair-play, il ne sortirait pas non plus ses armes blanches, ça serait injuste. Il ne le ferait que si l'autre cherchait à le tuer, mais il en doutait fort. Il resta sur le qui-vive, prêt à se battre et après son coup de poing, il se recula. Se penchant un peu, il envoya sa jambe pour frapper l'arrière des genoux de son rival. C'était un point sensible qui normalement, mettait à terre à peu près n'importe qui. Un réflexe nerveux dans le corps contre lequel on pouvait difficilement lutter.

Il se redressa et souffla. Il n'avait pas encore dépensé toute son énergie et c'était lui qui avait lancé une première offensive. Il se recula un peu, toujours enveloppé dans une vague de chaleur qu'il ne craignait pas. Puis, il observa son adversaire.


« Alors, de quoi tu es capable, toi ? »

Une petite pique, pas bien méchante, juste quelque chose pour le forcer à bouger. D'autant que Reishiya était malgré tout un combattant aguerri. Il n'avait pas montré toute une part de sa puissance, il avait juste témoigné de sa force de frappe, mais la plupart de ses capacités et de sa force, le jeune homme ne pouvait pas en déterminer l'étendue. Le jeune homme était conscient qu'il valait mieux cacher à son assaillant ses capacités, pour pouvoir le surprendre, ce qui serait plus payant s'il jouait finement. Il resta sur le qui-vive, prêt à se battre et à lutter.

[Manque de chance, Reishiya a quand même une grande force de frappe, sans compter l'expérience qu'il se trimbale depuis des année. Si jamais on ne peut pas se décider pour un vainqueur ou non, j'aurai peut-être besoin d'interrompre le combat, temporairement, quitte à le reprendre après, donc ça reste aussi à toi de voir ^^']

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Minato Nakamura le Jeu 18 Avr 2013 - 0:40

Comme il s'y attendait son adversaire s'était à son tour muni d'un rempart élémental en constatant l'inéficacité de sa vague de chaleur. Pourtant Minato aurait dû noter la très légère nuance que cette attaque avait provoqué dans son air ; comme signe malheureusement trop discret que son contrôle était déjà instable. Il était trop concentré à envoyer trois petites bulles d'air compressé en réponse immédiate à la vague de chaleur pour remarquer ce détail d'importance. Constatant à son tour leur inéficacité il mit en branle sa stratégie de départ. À savoir charger une attaque plus puissante. Avant cela il fallait que son adversaire lui fiche la paix avec ses jets de flammes. La barrière de vent remplissait son rôle protecteur à merveille mais les brusques changements de température le dérangeaient dans la création d'une bulle plus volumineuse. Il aurait bien lancé une lame de vent pour calmer l'ardeur du Flamenois mais si par malheur il parvenait à le blesser mortellement il ne faisait aucun doute que les Pokémon de ce dernier l'exécuteraient. Option impossible donc. Le Nalcien chercha à élargir la distance les séparant, sans succès. Entre deux boulettes enflammées son partenaire d'entraînement se rapprochait plus qu'il ne s'éloignait. À peine notable dans l'échange. Mais très clair quand il se retrouva en un instant sur Minato pour lui flanquer un violent coup de poing dans les côtes.
Le vent qui devait le protéger s'était affaibli au pire moment. L'homme détenait une force peu commune et savait se servir de ses bras, si bien que même atténué le coup porta. Le recul lui évita d'être brûlé, par un feu qui n'aurait pas dû ne serait-ce que le titiller. Minato attribua cela à la force de son partenaire, ne se doutant pas un instant qu'en réalité son bouclier ne fonctionnait pas si bien qu'il le croyait. Il en fallait plus pour le mettre au tapis ou le blesser alors il ne vit pas vraiment la différence qu'il aurait pu y avoir. Il avait été entraîné à repousser la charge, amicale, d'un Léviator dans sa jeunesse lointaine. Certes il s'était fait repousser plus souvent qu'à son tour à ce jeu là. Mais au moins il avait appris à encaisser et ses muscles n'étaient pas là que pour la frime.

Probablement du même avis, son opposant amorça un coup de pied vers les tendons de son genou. Cette fois le vent amortit fortement le coup, mais le réflexe fit plier le Nalcien et le força presque à poser genou à terre. Ce qui ne manqua pas de l'agacer. Par ailleurs la chute en avant déclencha quelque chose en lui. Comme... un loquet qui se serait légèrement retiré. Il regagna en un instant la maîtrise de son élément, et ses pensées étaient plus... sereines. Il savait ce qu'il avait à faire plus qu'il ne le comprenait. La sensation ne dura qu'un fragile et éphémère instant.
"Dommage" murmura une de ces pensées avant de s'éteindre.


« Alors, de quoi tu es capable, toi ? »

Puisqu'il tenait tant à le découvrir. Autant lui servir une sauce bien consistante. Le coup dans les côtes, bien que douloureux pour plusieurs secondes encore, n'avait pas entièrement anéanti son travail d'accumulation de l'air. Encore une minute et il ferait voler le Flamenois sur une dizaine de mètres. Rien de méchant qu'il ne pourrait corriger avant d'atterrir. Sauf évidemment s'il avait le mal de l'air, mais ça Minato ne pouvait le deviner hein ? Il serait injuste de lui en vouloir dans ce cas.

"J'avoue que je suis loin d'être au point face à toi dans un combat physique. Par contre... j'ai l'impression de mieux contrôler mes réserves que toi. Au final tu as balancé une série conséquente d'attaques incandescentes et je n'ai pris que deux coups mineurs. Si tu es vraiment un débutant dans la maîtrise de ton élément l'effort a dû te coûter. Ai-je tort ? Quant à moi je n'ai fait que maintenir ma barrière de vent et esquiver tes jets enflammés. J'ai préparé une surprise."

Il ne cherchait qu'à gagner du temps pour compléter son oeuvre invisible. Le moment fatidique arriva plus tôt qu'il l'espérait, mais il lança tout de même la bulle. Totalement invisible et donc par définition impossible à voir, elle heurterait sans défaut le courant chaud dans un petit "bom" puis le corps de l'inconnu. Dans un gros "bom" sourd. L'onde de choc provoquée par le soudain dégagement d'air aurait au moins la puissance de renverser l'homme à un ou deux mètres. Quant à Minato il avait l'intention de prendre le contrôle de l'énergie venteuse venant en sa direction pour en changer la direction, en la faisant tourner autour de lui pour la renvoyer droit vers l'adulte à terre, sous la forme d'une lame de vent. Pas directement sur lui bien sûr ; dans le sol. Il avait beau dire qu'il contrôlait ses réserves... il en doutait franchement. Et à juste titre. Sauf que ce n'est pas là que le problème se posa. Ce fut avant.
L'air amassé s'avéra bien plus compact qu'il ne l'avait estimé. D'ailleurs il se voyait mal réussir à accumuler autant d'air dans un espace aussi restreint que le poing d'un homme. L'expérience elle-même était risquée : l'air pouvait exploser à la moindre perte de contrôle dessus. Inutile de dire que les conditions actuelles n'auraient pu être pire. S'il n'avait remarqué une déformation de l'image des arbres en arrière plan, quand la sphère venteuse s'avança sur le Flamenois par le côté, il n'aurait pas eu le temps de s'écarter, et encore moins de prévenir d'un cri ce dernier. Il ne savait s'il s'était comme lui éloigné au dernier moment. Ni même s'il en avait eu le temps.

La sphère éclata et explosa dans le moment qui s'ensuivit, dans une détonation assourdissante et une vive lumière blanche. Les flammes de l'explosion brûlèrent le sol dans un rayon de plusieurs mètres. Elles n'avaient pas été très intenses. Mais il s'agissait d'une autre histoire au coeur du phénomène. Et là même pour un Flamenois...

Minato contempla, hagard, le désastre qu'il venait de causer. Il venait de tuer quelqu'un ? Quelqu'un qui lui avait sauvé la vie. Il était dans un tel état de choc qu'il ne remarqua pas les flammes léchant son habit de voyage, ou sa vilaine blessure au bras qui perlait abondamment. La seule chose qui lui passait par la tête était la scène juste avant la déflagration. Pourquoi avait-il refusé de reconnaître ne plus pouvoir maîtriser son élément ? S'il l'avait fait rien de tout cela ne serait arrivé. L'homme serait encore en vie. Il serait encore debout. Il continuerait de s'exercer à manier le feu. Minato l'aurait remercié de l'avoir aidé avant de repartir de son côté. Pourquoi ? Il n'aurait jamais dû vouloir le vaincre, il aurait dû se laisser perdre pour éviter ça. Pourquoi ça arrivait...




[Explosion thermique. Minato croit dur comme fer qu'il vient de tuer quelqu'un. Quelqu'un d'innocent. Il est en plein trauma post-explosion mais aussi ante-explosion. Il dérive lentement vers le souvenir de la découverte du cadavre de son père.
Sauf si c'était dans tes projets je ne crois pas que Reishiya soit mort (d'autant qu'il est Flamenois, tant qu'il n'a pas shooté dans la balle ça devrait aller ^^), mais bon Minato est trop loin dans son traumatisme pour faire attention à ce qui l'entoure, il revit littéralement la scène de ses douze ans à travers ses yeux. La blessure au bras est bénigne si elle est traitée, moins grave que le fait qu'il crame sur place =__="
Et OMG mais c'est un pavé OO"]

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 2 RP en cours
- 1 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 389

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 20-23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Dim 23 Juin 2013 - 15:48

Bien que considérant son adversaire comme une personne apparemment débutante, le jeune homme avait appris, au cours de ses nombreuses expériences, que sous-estimer un adversaire pouvait être fatal durant un combat. Certes, avant le combat, il se savait en position de force face au Nalcien amoindri par la faim, et il aurait pu le tuer quand il dormait, aussi lâche cet acte soit-il. Pourtant, dès qu'ils avaient commencé à se battre, le Flamenois n'avait pas cessé de l'étudier, de l'évaluer. Parce qu'un homme, quel qu'il soit, pouvait se révéler dangereux, surtout s'il était mû par certaines émotions, comme la haine, et un désir de vengeance profond. Mais ce qu'il avait tiré de Minato, c'est qu'il n'était pas non plus quelqu'un de spécialisé dans une branche précise, et qu'il n'était pas forcément fort. Il avait peut-être plus d'expérience que lui dans le maniement de son élément, mais il le sous-estimait. Une erreur qui lui coûterait chère. Le tueur à gage comptait bien lui faire ravaler ses paroles.

Pour le moment, il avait cependant un autre problème à gérer. L'attaque de son adversaire venait d'échapper à son contrôle. Il eut juste le temps de bondir en arrière et de se barder d'un cocon de flamme avant que l'explosion ne l'atteigne, le projetant un peu plus loin et le faisant rouler au sol.

Alors que le feu prenait, il se releva. Il avait été blessé, certes, surtout des dommages internes dû à sa chute et ses roulées-boulées, mais il n'était pas gravement brûlé. Le cocon avait absorbé les flammes et la chaleur, et il avait insufflé à son propre corps l'énergie qu'il en avait tiré. Ses mains étaient brûlées -c'est grâce à elles qu'il maîtrisait ses flux de pouvoirs- mais le reste de son corps était plutôt intact, si on omettait ses vêtements qui étaient en train de flamber.

Et pour éteindre cela, quoi de mieux qu'un Pokémon eau ? Le Carapuce jaillit du lac et aspergea l'herbe autour, éteignant un peu les flammes sur le Nalcien, avant de toiser le Flamenois... Et de se remettre à l'arroser tout aussi copieusement. Cette fois, c'en fut trop pour l'homme qui perdit son sang-froid.

Dégainant son épée, il la fit adopter sa forme de fouet et lança les plaques vers la tortue. Celle-ci rentra dans sa carapace, mais le fouet s'enroula et s'agrippa sur les plaques de protection de l'animal, et il le projeta au sol. S'il voulait se battre, il aurait ce qu'il désirait. L'homme siffla, se désintéressant totalement de Minato -il avait l'air tellement hébété par l'explosion que le monde ne semblait plus exister à ses yeux- et fit venir la petite lionne bleue près de lui. Celle-ci sortit les crocs, sa fourrure émettant des petites étincelles.Le combat n'allait pas durer longtemps, elle avait l'avantage. Elle se précipita sur la carapace qu'elle plaqua de tout son petit corps, avant de foudroyer le Pokémon à l'intérieur. Le Carapuce encaissa le choc comme il put, et il lança un Pistolet à O en tournant sur lui-même pour se dégager, avant de frapper à son tour la Lixy. Pourtant, celle-ci ignora le coup, l'encaissant sans broncher, pour riposter encore plus violemment. Elle allait en faire de la chair à pâtée de ce vulgaire truc ! Elle s'acharna sur lui, le mordant, le griffant, l'électrocutant dès que l'occasion se présentait. On pouvait cependant noter la vaillance de son adversaire, qui luttait toujours, refusant de s'effondrer et de se laisser dominer. Et pendant ce temps, l'homme observait. Finalement, décochant une sphère, il la jeta sur l'animal, qui, malgré toute sa vaillance et sa lutte, resta prisonnier dedans. La lionne se retourna vers son maître et le regarda, surprise. Pourquoi avait-il capturé le Carapuce ? Pour la simple et bonne réponse que c'était une espèce de petit emmerdeur, mais qu'il fallait reconnaître qu'il avait pas mal de volonté. Soit il accepterait de rester, soit il serait relâché, et s'il continuait à les ennuyer, il finirait en soupe de tortue, ça ne serait pas un drame.

Subitement, la petite lionne commença à briller, à s'illuminer, devenant totalement blanche, avant de grandir. Ses pattes et sa queue s'allongèrent, alors qu'elle gagnait en fourrure autour de la tête. Elle prenait plus de muscles, et plus de prestance aussi. Son aspect de peluche mignonne commençait à s'estomper pour faire place à quelque chose d'un poil plus effrayant.

Le jeune homme sourit et caressa la tête de la Pokémon, pour la féliciter du progrès qu'elle avait fait. Pour autant, il n'avait pas oublié Minato, bien que le combat eut cessé pour des raisons plus ou moins évidentes. Avec une rapidité démente, l'homme s'approcha du Nalcien, replia ses doigts brûlés et recouvert de cloques... et lui décocha une droite monumentale. Il le foudroya ensuite de ses yeux d'or.


« Petit con. Pour qui tu te prends ?! Tu parles de moi qui perds de l'énergie ?! Tu oses dire que je ne sais pas gérer ma puissance ?! Ca n'est pas moi qui ai failli tuer quelqu'un dans un combat d'entraînement parce que je suis incapable de doser ma force ni de maîtriser mes pouvoirs et mes attaques. J'ai encore de l'énergie à revendre, je connais extrêmement bien mes limites, à ta place, je me tiendrai à carreau plutôt que jouer au con, tu t'attaques à plus fort que toi. Et si je t'ai sauvé la vie, je peux tout aussi bien te tuer, ça ne me posera aucun problème de conscience. »


Il s'assit et lui jeta sans ménagement des bandages pour qu'il se soigne. Puis, il en prit également pour lui, et commença à panser ses mains en douceur, appliquant un cataplasme qui agirait contre les brûlures.


« J'ai survécu à une bête monstrueuse. Un dragon tricéphale, doté de trois paires d'ailes. Je coopérais avec une étrangère, et nous avions deux de nos Pokémon, et un Pokémon sauvage que nous avions dompté. Nous n'avions rien qui puisse attaquer le monstre dans les airs. Mais on a réussi à le vaincre. Et les attaques venaient de tous les côtés, les têtes étant plutôt indépendantes. Nous lui avons arraché trois ailes, et quasiment tués ses deux têtes annexes. Ca n'est pas ta petite personne qui pourra atteindre à ma vie. Un jour, t'apprendra qu'il ne faut jamais sous-estimer un adversaire. »


Le jeune homme soupira.

« Enfin, c'est le genre d'erreurs qu'on fait tous, et il faut obligatoirement passer par là pour apprendre. Plus d'une fois j'ai failli crever en me croyant plus fort. A ton tour d'en tirer les leçons que tu veux. »


[Orthographe pitoyable, c'est vraiment pas bon en ce moment. T'as un poil foutu Reishiya en rogne, il est ptêtre un peu trop vindicatif mais bon, c'est son caractère qui veut ça. Désolée d'avance du coup ><]

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Minato Nakamura le Jeu 10 Oct 2013 - 9:33

"Minato ! Allez, viens Minato..."
"J'arrive maman !"
"Donne moi la main mon petit sucre de miel, je veux te serrer très fort dans mes bras !"
"STOP !! PAS LES CHATOUILLES ! NoOOOOON !!!"
"Ha ha ha... Je te tiens Minato, tu n'y échapperas pas !"
"Au secouuurs !"
"Je t'aime mon chaton, c'est pour ça que je ne peux pas m'en empêcher. Hey là ! Tu répliques à coup de bisous humides ?! Attention ta maman est la reine à ce jeu là !"
"Ha ha ha ha ha ! C'est dégueu ! Tu baves comme un Tadmorv !"
"C'est pour ça qu'il faut bien lécher ton visage : pour que ce soit tout propre !"
"N'importe quoi ! C'est débile ! Tu dis ça juste pour pouvoir m'embêter."
"Mais où vas-tu chercher ça ? Je ne vois vraiment pas ce qui te fait dire cela..."
"NOOOON ! STOP ! PAS LES CHATOUILLES ! PAS LES CHATOUILLES ! NOOOOOON HA HA HA HA HA HA !"
"Pfrlfrrrr... Bouah ha ha ha ! Arrête ! D'accord d'accord tu as gagné ! J'arrête de te chatouiller mais tu arrêtes toi aussi."
"Ouf..."
"Ha... ha... ha... Bon sang tu es redoutable... On voit que tu as été entraîné par un maître dans le domaine... Si je me laisse aller tu deviendras meilleur que moi d'ici deux ans !"
"Hééé ! On avait dit stop ! Stop ! STOOOOP !"
"C'est différent, cette fois c'est de l'entraînement Minato."
"Où t'as appris que c'en était un ?!"
"Reviens là ! Maman doit s'entraîner !"
"Entraîne toi sur papa, pas sur moi !"

La mère de Minato était toujours d'un tempérament enjoué, quand il ne cassait pas des vases dans ses aventures imaginaires. Son père se montrait moins démonstratif dans son affection, privilégiant des conseils occasionnels à de longues discussions entrecoupées de jeux puérils. Les entraînements à la maîtrise de l'élément de l'air était en fait le moment où le père et le fils discutaient le plus ouvertement. Le jeune îlien appréciait aussi ces moments de complicité bien plus discrets que leurs homologues côté maternel. Perdre ses deux parents lui fit pleinement prendre conscience avec toute la violence destructrice de la réalité à quel point il les aimait tous les deux autant l'un que l'autre. Ce souvenir ranimait avec douleur les sentiments qu'il éprouvait à leur égard.

"Dis maman, on va où ?"
"Rejoindre papa en ville. Un cirque d'élémentalistes s'est installé et donne des représentations toute la semaine. Tu ne descends pas souvent en ville n'est-ce pas ? Alors c'est l'occasion."
"Cool ! Je vais voir des gens aussi doués que toi et papa ?"
"Plus encore mon sucre de miel."
"Tu m'as pourtant dit que tu étais la plus forte des mamans..."
"Mais oui, je le suis. Personne ne peut battre maman et papa ! Je ne suis pas l'artiste la plus talentueuse par contre !"
"Ça veut dire que tu es nulle ?"
"Mais non !"


Ils atteignirent les abords de la ville et Minato ne mit pas longtemps à repérer le cirque : un chapiteau d'où provenait une clameur admirative avait été dressé entre les arbres dans une clairière encore absente de construction humaine. Les cris de foule le prirent au dépourvu. Il n'était qu'un enfant encore facilement impressionnable. Ce spectacle inhabituel avait eu raison de son imperturbabilité usuelle. Chose rare.
Dernièrement son flegme inquiétait sa mère et était le motif caché de la sortie au cirque. Son père n'y voyait là que le résultat de ses entraînements au combat qui avaient fini par faire prendre conscience à leur fils de la valeur d'une vie.
L'îlien revint brutalement à la réalité suite à un violent coup au crâne. Des sons incompréhensibles secouaient son esprit et manquaient de peu de le faire tomber dans les pommes. Les images étaient si floues qu'il en avait le tournis et la nausée ne mit pas longtemps à le saisir. Le bruit cacophonique cessa enfin : le soulageant vaguement de la douleur de plus en plus intenable. Il vomit à-même le sol et releva la tête pour essayer de comprendre ce qu'il lui arrivait. Les images toujours floues l'achevèrent et il s'affala dans sa propre bile.
Tout autour de lui le sol se craquela sous le poids d'un marteau d'air qui souleva son petit nuage de poussière. Puis plus rien.




[Dernier post pour moi ! Sorry for the waiting...]

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 2 RP en cours
- 1 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 389

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 20-23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Karasu Reishiya le Jeu 10 Oct 2013 - 14:14

Le gamin n'entendait pas, n'écoutait pas, loin de là. Il était bien trop ailleurs pour. Chose qui se confirma lorsque le Nalcien régurgita ce qu'il avait mangé, et s'étala dans son propre tas de bile et d'aliments qui ne demandaient qu'à être digérés. Seigneur, c'était franchement dégueulasse.

Le Flamenois resta un long moment immobile, interdit. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Il était en train de lui parler, et voilà que l'autre tombait dans les pommes ! Il poussa un soupir et lui jeta un regard méprisant, achevant de se soigner en maugréant plus que de mesure. Akuma et Ketsurai s'approchèrent de lui, un peu inquiets pour leur dresseur, qui finissait de soigner ses mains. Tsss, tout ce gâchis pour le garçon évanoui, c'était vraiment... pitoyable. C'était là l'intime sentiment du dompteur, qui était en train de bouillir, un sentiment de frustration intense l'agitant. Il avait perdu de son temps et de son énergie à cause de lui, et le bilan de la journée revenait à la capture d'un Carapuce qui lui poserait probablement des soucis, et ses mains qui avaient souffert de brûlures pour se protéger de l'attaque de l'autre. Il grogna. Il était franchement furieux.

Il donna une petite caresse à ses compagnons pour les rassurer. Il ne fallait pas qu'ils s'en fassent pour lui, il allait survivre. Il était juste très en colère, mais ça passerait. Ne daignant même plus regarder le corps de Minato, il commença à ranger ses affaires. Il avait pris sa décision, il allait quitter Nalcia, et se rendre directement à Flamen. Il allait vadrouiller sur son territoire natale en quête d'entraînement, de quelqu'un susceptible de l'aider à progresser. Parce qu'aujourd'hui, il n'avait pas appris grand chose. Il fit signe à ses Pokémon de commencer à se rassembler, et à réunir les affaires qu'il avait pu éparpiller au cours de sa courte escale dans cet endroit. De la nourriture, des bandages et quelques petites choses à droite et à gauche. Puis, il siffla sa Corboss. Il ne comptait en aucun cas s'attarder ici.

L'oiselle de jais se posa près de lui, et patienta le temps qu'il puisse lui passer son harnachement. Il n'aurait pas de manœuvre de combat à exécuter, mais ils devaient tous les deux s'habituer au contact du cuir. Une fois prête, le jeune homme passa son sac en bandoulière et commença à rappeler ses Pokémon. Akuma lui jeta un petit regard, avant de poser ses yeux sur Minato. Le guerrier resta immobile avant de pousser un long soupir réprobateur. Puis, il s'approcha du gamin et le poussa du pied, pour qu'il évite de se noyer dans son propre vomi, mort particulièrement stupide. Il sentit l'oeillade un peu mécontente du Malosse sur lui, et le Flamenois le regarda.


« Non, je n'en ferai pas plus, j'en ai déjà bien assez fait pour lui. S'il est pas capable de survivre, c'est pas mon problème, je ne suis pas un hôpital ambulant. C'est la loi du plus fort qui fonctionne, soit il se réveille, il survit, soit il se fera bouffer par des charognards, et ça prouvera qu'il a échoué, c'est tout. »

Le faisceau rouge rappela le chiot noir avant qu'il n'ait pu répliquer, puis le guerrier grimpa sur son imposante Corboss. Celle-ci prit une impulsion sur ses puissantes pattes et décolla, se dirigeant vers Flamen, à la demande de son maître.


[Conclusion courte et pas terrible, mais ce post fait bien un peu plus de 500 mots. 540 j'crois. Je ne vais pas étaler le pourquoi du comment je finis avec un post comme ça.]

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Devenir toujours plus fort [Minato]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum