[ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Osshû Sanbandi le Dim 8 Mai 2016 - 9:34

« الجشع له ثمن أعلى بكثير مما يعتقد الرجال منهم.  5 » (La Cupidité a un prix bien plus grand que ce croient les Hommes ) Verset 5, sourate 80 des Enseignements de Créhelf.


Nous retrouvons Osshû dans la Cité des Vents accompagné de Minuit, son fidèle compagnon et de Chipeuse, sa nouvelle alliée. Depuis les événements de l'autre jour, il se demande ce qui est arrivé à cette folle aux cheveux roux, celle-ci ayant été attrapée par la Garde Nalcienne. Minuit prit son envol et se posa sur le toit d'une boutique, une bourse vide dans son bec. C'était un quartier calme mais le marchand avait beaucoup de clients en journée. La fenêtre étant ouverte, Chipeuse se glissa facilement dans la maison. La minette s'avança près de la table où l'homme était en train de dévorer un sauté de Canarticho, très agréable à l'odeur pour le petit Pokémon qui ne devait pas se laisser déconcentrer par ce doux fumet. Rapidement, à pas feutrés, le Pokémon passa sous la table où l'homme dégustait son repas pour finalement frotter sa petite frimousse contre la jambe droite de celui-ci en ronronnant. Le Marchand, effrayé, se leva en quatrième vitesse en laissant tomber sa chaise derrière lui.

- Dégage stupide matou !

L'Homme attrapa un marteau qui traînait au dessus de la cheminé et se mit à la poursuite de Chipeuse. Rapidement, Minuit entra dans la maison par la fenêtre et se mit devant l'Homme en pleine course. Le Cornèbre et lui se regardaient dans les yeux, ce qui donna l'opportunité à Minuit d'utiliser Onde Folie, mettant l'Homme au sol. Chipeuse, elle, se dirigea vers la porte, glissant une de ses griffes dans la serrure. Rapidement, la porte s'ouvrit et Osshû put entrer. Ils se rendirent dans la partie boutique de l'édifice où se trouvaient de magnifiques vases destinés au Seigneur Muhade, haut dignitaire du Royaume. Il mit donc la plupart des vases dans un sac en toile de jute, laissant à Minuit et à Chipeuse la joie de transporter les plus brillants.

Le larcin a beaucoup fait parler de lui, on suspecte l'Ombre Noire.

Quelques jours plus tard, dans le bidonville d'Alfen, les Emissaires de Muhade viennent tyranniser comme à leur habitude les habitants pour leur extorquer de l'argent à remettre à leur Maître.

- Tu n'as pas payé tes 15 pièces d'or aujourd'hui, Khali.

- Vous savez très bien que je n'ai pas les moyens de payer encore cet impôt !

- Et bien, que tu aies les moyens ou non, tu les paieras.

- Et comment, je n'ai pas d'argent ?

- Nous avons déjà à peine de quoi survivre... Notre fille a perdu beaucoup de poids, si ça continue, elle va devenir gravement malade...

- Oh c'est une jolie femme que nous avons là... Tu vois que tu as les moyens Khali. Si tu nous laisses nous amuser avec elle, nous ne t'embêterons pas avec les impôts durant deux semaines, dit l'Emissaire en surpoids en caressant les cheveux bruns de la jeune femme tandis que les autres émissaires derrière lui souriaient.

- Ne la touche pas.

- Qu'est-ce que tu vas faire, Khali ? Tu n'as même pas assez de force, pas d'argent, tu n'es rien. Si tu veux couvrir tes dettes durant un mois entier, donne nous ta fille pour que j'en fasse mon épouse plus tard. Je la couvrirais de riche....

La jeune femme vint d'envoyer son poing droit au visage du garde en surpoids, le laissant tomber au sol.

- La prochaine fois que vous me touchez, je vous ferais bien pire. Ma fille ne t'épousera pas gros lourdeau ! Tu es dégoûtant, tu as le regard d'un Insoulourdo. Va dire à ton Muhade que s'il a un problème, je me ferais plaisir de le régler.

- Asnade, tu veux qu'on se fasse tuer ou quoi ?

- Khalil sois un homme, je t'ai connu bien plus courageux.

- Pardon...

Les Emissaires s'avancèrent donc vers le couple, armés de leurs sabres en pleine rue. Les habitants s'étaient réfugiés, il ne restait plus que le jeune couple en train de se faire encercler par les Satellites de Muhade. Asnade attrapa un poignard dans sa poche droite tandis que Khalil comptait se battre avec ses poings. Asnade évita le coup de sabre de l'homme en bougeant son visage sur le côté gauche pour se baisser et envoyer son poignard à la gorge de l'Emissaire, la tranchant sèchement. Khalil lui aussi, esquiva un coup de sabre en se baissant pour finalement envoyer son pied gauche faire trébucher un des gardes. Il attrapa alors un kunai caché dans son torse et le planta dans le coeur de l'homme. Il ne restait plus que deux gardes.

_________________

- Aussi rapide que le Vent, Aussi Fort que le Vent. Je suis... l'Ouragan.
avatar
Osshû Sanbandi
Informations
Nombre de messages : 26

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

[Clos] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Nyr Lawliet le Dim 15 Mai 2016 - 12:20

Je visitais vraiment cette grande ville qu'est Alfen, pour la toute première fois. Le fait que ce sois la capitale de mon pays natal n'y changeais absolument rien. Pourtant, je m'y suis déjà  rendu une fois, mais ce n'était qu'un détour donc je n'avais pas vraiment visité la ville. Je me souviens que c'est dans ses alentours que j'avais rencontré Haya.

-Mince ! Haya! Je l'avais complètement oubliée , ça doit faire un moment que sa patte a guéri et elle doit s' ennuyer si elle ne peut pas sortir de la ville. Je retournerai la chercher dès que possible. Mais pour le moment,  on est à Alfen.Donc, on va se balader un peu!

Je parcourais la ville de fond en comble et je ne repassais jamais deux fois par le même chemin. Après avoir passé un bon moment à profiter de la ville, je pensais :*Je crois que j'ai exploré toute la ville , je devrais peut-être retourner au marché que j'ai vu tout à l'heure*.
Je partais donc retrouver ce  marché en ayant  pour seule carte , ma mémoire.

Pourtant je me rendis vite compte que ma carte n'était pas aussi bonne que je le croyais.
-Je suis où là ?


Je m'étais perdu car j'avais complètement oublié que je n'avais aucun sens de l'orientation.*Je ne me rappelle pas du tout de cet endroit.... . C'est tant mieux pour moi, ça veux dire que je n'ai pas encore visité cet endroit. Et comme me le disait mon père quand j'étais petit ; " Profite de chaque détours comme si ils étaient ton but initial . Car dans chaque détours , tu peux découvrir des choses meilleures que ce que tu recherches." Cette leçon de vie , je la vois plus comme :" Nésite pas à explorer tout ce que tu vois et à aider tous ceux qui besoin et qui demandent de l'aide."

Je vais donc écouter les conseils de mon père et je vais explorer ce lieu qui m'est inconnu*.
Je regardais et parcourais tout les recoins de cette zone d'Alfen. En espérant pas qu'il y ait des personnes en danger qui requièrent de l'aide, pourtant je voulais quand même que quelques détours ce présentent à moi ou que de tierces personnes m'en proposent un.

Je passais devant une maison, et j'entendis des cris venant de cette dernière. Je sentis alors que c'était un détour qui n'attendais que ma présence. Je regardais par la fenêtre et je vis deux hommes en armures de cuirs et un troisième homme a terre. Il y avait une flaque sang sous cet homme . En face des deux hommes de cuir, il y avait une femme et un homme . Plus loin derrière, se cachait une fille plus jeune que les autres mais pourtant plus âgée que moi. La femme qui accompagnait l'homme qui est sûrement son mari , tenait un couteau ensanglanté.

*L'homme à terre a été poignardé. Quand on regarde qui tient l'arme qui a tuée l'homme à terre, on peut se dire que les " sans armures " sont des criminels et que les "hommes de cuir" veulent juste venger leur camarade. Mais vu d'un autre angle et en regardant les mariés et la fille. Vu leur physique , on peut facilement imaginer que cette fille soit leur enfant et cela change tout. Vu que la fille se cache derrière ses parents, cela laisse à croire qu'avant d'être poignardé. L'homme à terre a voulu tenter quelque chose sur la fille . Par instinct, la mère a voulu la protéger et a poignardé cet homme. Et vu de cet angle, toute cette scène est la faute des trois hommes. Mais cette histoire ne me concerne en rien. Et si j'aide l'un des deux camps, l'autre sera entièrement décimé. Je dois donc faire un choix réfléchi, pour ne pas que ça se finisse en bain de sang.*

En quelques instants de réflexion, je trouvai une solution impartiale. Je mis donc mon plan à l'exécution en assommant toutes les personnes encore conscientes dans la pièce en même temps avec cinq de mes Impacts. Cela n'était pas du tout difficile depuis que je m'étais entrainé pendant un mois depuis le Carnaval.

Une fois tous assommés, je me servait de ma maîtrise pour ouvrir la fenêtre de l'intérieur et pour entrer dans la maison. Une fois à l'intérieur, je fis flotter les "hommes de cuir" et l'homme poignardé pour les faire sortir par la fenêtre. Je sortais avec eux pour les poser dans une ruelle un peu plus loin. En espérant que personne ne les voit avant leur réveil. Et je reprenais mon chemin  tranquillement.

Une fois que j'avais visité toute la zone, je retournais chercher ce marché tout en espérant ne pas me perdre. Mais je repensais à autre chose.

-Mince ! Je n'ai plus d'argent, comment je vais faire pour payer ce que je comptais acheter.


Mais Knucles pris mon sac et sorti bourse pleine de pièces d'or que j'avais complétement oublié.

- Génial Knucles! Tu nous sauve la vie. C'est la bourse que j'ai gagné pour ma première mission en tant qu'explorateur. Je n'ai encore sorti aucune pièce de cette bourse. Elle a dû traîner  au fond de mon sac pendant tout ce temps. Je sais pas comment tu fais mais t'as une bonne mémoire.


Je reprenais mon chemin tout en jouant avec la bourse et en la lançant légèrement dans les airs alternativement avec mes deux mains.


[Désolé pour l'attente et pour toutes ces promesses en l'air que je t'ai faites . PromisJe ne te ferais plus de promesses.]


Dernière édition par Nyr Lawliet le Lun 31 Oct 2016 - 14:12, édité 1 fois

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 595

Fiche de personnage
Points: 56
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Osshû Sanbandi le Dim 15 Mai 2016 - 17:20

Caché quelque part dans la maison, Osshû semblait surgir du dessous de table, Minuit et Chipeuse cachés dehors. Osshû s'était caché là pour espionner les Gardes car il savait que les Emissaires de Muhade passeraient par cette maison. Le couple semblait apeuré quelque peu tandis que les Chevaliers avançaient. Il était prêt à intervenir pour s'emparer du butin quand un jeune homme aux cheveux verts assomma tout le monde, il semblait quelque peu en colère mais tant mieux, cela lui facilitait la tâche. Le jeune homme aux cheveux verts repartit donc dehors avec son Riolu, transportant les trois "hommes de cuir". Il sortit de sa cachette avec du mal, la poussière couvrant son visage.

- Fais chier !

Il le suivit donc discrètement dans la rue en grimpant sur la gouttière pour finalement passer par le toit. Ils furent donc déposés au sol comme des déchets, les tâches de sang traînant sur le sol. Minuit croassa, signalant que le type mystérieux est parti. Osshû bondit donc d'une pulsion de ses pieds sur le sol, concentrant son énergie pour finalement amortir sa chute, Chipeuse sur son épaule gauche. Il attrapa la grande bourse dans la poche droite du pantalon de l'homme à l'aide de sa main droite, la glissant dans sa sacoche. Le type mystérieux était repérable de loin, des cheveux verts, ce n'est pas très discret. Il enfila le casque et l'armure de l'homme et se dirigea vers le marché.

- Voilà qui est fait, nous allons pouvoir nous infiltrer parmi la Garde de Muhade. Chipeuse, Minuit, suivez moi de loin les amis. Nous allons nous occuper de ce Muhade mais avant, suivons ce type, j'ai entendu un petit bruit de pièces quand il marchait, on va bien manger ce soir croyez moi, un véritable festin.

Il n'eut pas grand mal à retrouver la trace de ce type. Ils étaient juste à quelque mètres de lui tandis que les femmes semblaient chanter des cantiques dédiées au Dieu Lugia. Ce type n'était pas très prudent, se balader avec une bourse remplie comme ça dans les bas-fonds d'Alfen, seule une grande stupidité pouvait justifier ça d'après Osshû. De plus, il s'amusait à la lancer en l'air. Minuit, dans un réflexe de vitesse, l'attrapa dans son bec en croassant sur le Riolu et son dresseur d'un son malsain, Onde Folie était le nom de cette vocalise. Il s'envola alors vers les toits avant de disparaître de la vue de cet homme naïf. Rapidement, trois Emissaires se dirigèrent vers le jeune homme aux cheveux verts, sabres en main, en colère contre cet homme qu'ils avaient observé quelques minutes plutôt. Ils savaient qu'il n'était pas de ce quartier.

- Hey toi là, arrête toi. Tu vas nous donner ce qu'il te reste puisque ce Cornèbre te l'a volé.

- Ici t'es pas dans le quartier calme. Tu dois payer l'impôt comme tout le monde, c'est la loi.

Osshû camouflé par l'armure avançait près de ceux qui le prenaient pour leur collègue.

- On va s'occuper de lui, ne vous en faites pas.

Il s'avançait près d'un des Gardes et concentra son énergie sur sa main droite vivement, matérialisant une sphère de vent bleue. Il toucha donc l'armure de l'homme de sa main droite, la sphère détruisant l'armure et blessant quelque peu l'Emissaire.

- Voler les pauvres ? Depuis quand ?

Il retira alors le casque, révélant un regard assuré avec un sourire en coin. Il fixait donc l'homme aux cheveux verts de ses yeux bleus saphir.


[Oui, ne fais plus de promesses x)]

_________________

- Aussi rapide que le Vent, Aussi Fort que le Vent. Je suis... l'Ouragan.
avatar
Osshû Sanbandi
Informations
Nombre de messages : 26

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Nyr Lawliet le Ven 20 Mai 2016 - 21:09

Sur ma route vers le marché, je voyais les gens des alentours me regarder. Je passai devant des femmes qui chantaient pour Lugia,   elles aussi me regardaient mais elles continuaient leur chant.
Je continuais mon chemin tout en jouant toujours avec ma bourse mais un Cornèbre me la vola , puis il me lança une Onde folie  en pleine face. J'avais la tête qui tournait je perdait un peu l'équilibre. Des gardes m'interpelèrent. Je ne faisais pas trop attention à ce qu'ils avaient à me dire car j'essayais de reprendre mes esprits.


Quand l'un d'entre eux utilisa une technique semblable à mon orbe tourbillonnant sur un de ces camarades , j'eus une motivation suffisante pour m'aider à reprendre mes esprits. L'homme retira son casque. C'était un jeune garçon, à peine plus âgé que moi. Avec de longs cheveux gris et une petite mèche au milieu du front. Il affichait un sourire , je ne savais pas si c'était un sourire de joie ou de mépris.

Son orbe était visiblement moins forte que celle que j'ai faite lors de mon tout premier essai .* Ça veut dire que soit  il ne maîtrise pas encore la technique et il ne met pas assez de vent. Soit : Il maîtrise totalement la technique et il dose son orbe pour faire plus ou moins mal. Dans le deuxième cas, il est proche de mon niveau. Il reste encore à voir si il peut tout comme Pour mon orbe aura , combiner cette attaque avec  l'une des attaques  de ses Pokémon.

J'aurai aimé voir ses autres capacités en matière de maîtrise de l'air , mais pour le moment j'ai autre chose à faire.

Il faut que je trouve un moyen de partir sans qu'ils ne voient dans quelle direction.... *

Je fis donc une petite tornade pour rassembler la poussière en un seul point.
Quand j'accumulai suffisament de poussière, j'enfermai tout ce que j'avais récolté dans une petite sphère .
Je sortis mon Étourvol de sa ball et je lui chuchotais:
- Envole toi, je vais m'accrocher à ta patte.

* Pour le moment, Tobi ne peut toujours pas me porter sur son dos sans que je ne le gêne. Mais ses ailes son assez puissantes pour qu'il puisse me soulever facilement.*

Tout le monde me regardait m'élever dans le ciel, sans pour autant me diriger vers un endroit précis.
Quand nous fûmes à la hauteur des toits, je fis voler la " sphère de poussière" et la projetai à toute vitesse sur le sol pour la faire exploser.

La poussière se dispersa et aveugla tout ceux qui se trouvaient dans les alentours. Et je m'adressai à Knucles qui avait pu monter sur le dos de Tobi.

-Knucles! Je sais que  l'Onde folie que le Cornèbre nous a lancé, à encore  un peu d'effet sur toi. Ça veut dire que la marque de son aura est encore sur toi. Sers-toi de cette marque pour retrouver le Cornèbre grâce à son aura.

-Rio!

Knucles se concentra un instant pour  retrouver l'aura du Cornèbre. Et il indiqua la direction à suivre à Tobi. Ce dernier suivait tout ce que lui disait Knucles . Et comme d'habitude, je n'y comprenais absolument rien.

Un peu plus tard, nous trouvâmes le Cornèbre qui avait volé ma bourse. J'utilisai alors mon attaque Impact pour l'assommer.
Je récupérai ma bourse et la rangeai dans mon sac.
Je soignai ensuite le peu de blessures que le Cornèbre avait subi.

Je repris alors mon chemin vers le marché.



[Encore désolé pour l'attente.Mon excuse cette fois c'est que j'ai trop geeké  sur cookie clicker . (attends c'est pas une excuse ça !)]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 595

Fiche de personnage
Points: 56
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Osshû Sanbandi le Mar 7 Juin 2016 - 11:17

« Croââ !
- Minuit, tu en as mis du temps ! Elle est où la bourse de cet imbécile ? »

     Le jeune homme à la chevelure blanche immaculée orienta son regard vers les serres de la Corneille qui semblait quelque peu éraflée. Son regard se mit à briller intensément, ses iris commencèrent à passer d'un bleu saphir à un bleu dragée, un bleu d'une clarté effrayante.

« Les gens sont vraiment ingrats. Mais j'ai un compte à régler avec ce Muhade, ce type passera en deuxième.

- Au secours ! Au secours !»

    Un cri de jeune femme se faisait entendre au loin, celle-ci semblait hurler, un cri ayant la grâce de Millobellus mais la force de Brouhabam. Osshû courut donc en direction du lieu de provenance de ce cri très rapidement, il savait qu'il devait aider cette pauvre femme. Minuit, ayant compris la volonté de son maître, le guida, volant au dessus des toits. Chipeuse se trouvait sur l'épaule droite du jeune homme, libérant ses griffes acérées. Ce qu'Osshû allait voir risquait d'être très glauque.

« Allez laisse toi faire petite catin, le maître nous a dit que tout nous appartenait ici. Tout, y compris toi. Laisse toi faire ou tu crèveras.

- Jamais, je préfère mourir !

- On a un meilleur programme pour toi héhé.»

     Osshû claqua sa main gauche sur front, en signe de désespoir pour ces personnes. Trois hommes, plus particulièrement vu leurs uniformes, des soldats du Dignitaire Muhade, entouraient une jeune femme blonde aux yeux aussi verts que les feuilles d'ortie. Instantanément, il dégaina son katana de son fourreau dorsal à l'aide de sa main droite, concentrant mentalement son énergie élémentaire sur celle-ci. La lame se trouva entourée d'un halo gris, les caractères en Zarbi se mirent à briller. De manière circulaire, il bougea sa lame, matérialisant deux lames d'air en direction des trois hommes, qui furent immédiatement tranchés en deux.

« Partez, madame.
- Qu'est-ce que...
- PARTEZ JE VOUS DIS !»

     Osshû semblait effrayé, pour la première fois, il venait de tuer trois hommes. Certes, ils le méritaient mais selon les Préceptes de Créhelf, auxquels croyait notre protagoniste, prendre la vie est un des pires pêchés. A Nalcia, tuer quelqu'un, c'est juste inconcevable. Selon les Nalciens, tuer est la vocation de ces sauvages de Flamenois, pas la leur. Dans l'histoire de Nalcia, les Nalciens ont toujours essayé d'éviter la guerre et ne tuaient que par nécessité.

Osshû s'effondra donc au sol, en larmes.
« Qu'ai-je fait ? Pourquoi ? J'ai pourtant essayé de contrôler ce foutu pouvoir... Ces pouvoirs, les Dieux nous les ont donné pour construire quelque chose, pas pour détruire... Je... Pardonnez moi Grand Arceus ! Accordez moi votre miséricorde, je vous en prie ! »

   Ses iris étaient d'un bleu saphir, tournés vers le sol aux pavés gris abîmés au fil du temps. Le vent s'était arrêté de souffler, le vide se faisait sentir dans la tête d'Osshû. Il ne pensait à rien, les larmes coulaient encore sur le sol pavé. Soudainement, le vent se remit à souffler sur ses cheveux blancs. Minuit se tourna vers la rue derrière et se mit à croasser, l'homme aux cheveux verts passant par cette même rue, où trois corps jonchaient le sol. Leur sang ruisselait entre les sillons des pavés. Osshû releva la tête, regardant droit devant.


_________________

- Aussi rapide que le Vent, Aussi Fort que le Vent. Je suis... l'Ouragan.
avatar
Osshû Sanbandi
Informations
Nombre de messages : 26

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Nyr Lawliet le Mer 15 Juin 2016 - 23:24

Je sautais depuis les toits sur le sol d'une grande rue .Il y avait beaucoup de monde, et il était difficile de s'y frayer un chemin. J'avais même eu du mal pour atterrir .Au loin, je voyait la foule qui se divisait , je me demandais ce qui ce passait  de ce côté. Alors je ne bougeais pas car ce qui se frayait tranquillement un chemin dans la foule, se dirigeait dans ma direction. Puis j'entendis des voix d'hommes qui semblaient crier sur les passants .

- Bougez de là bande de mal propres! Nos vies à nous, sont plus importantes que toutes les vôtres! Rentrez vous ça dans vos têtes. Approchez-vous et je vous tranche.


Quand ce qui causait cette agitation arriva à ma vue, je vis quatre hommes en armures de cuir semblables à ceux que j'avais assommé il n'y a pas si longtemps que cela. Puis un homme particulièrement âgé s'agenouilla devant eux et tendis ses mains dans leur direction.

- Une petite pièce! S'il vous plaît, mon bébé est malade!

Je vis le vieillard se faire trancher les mains juste devant sans n'avoir rien pu faire. Je ressentais alors une haine profonde envers ces hommes .

-Tu l'as mérité vieil homme ! Et puis tu devrait me remercier car maintenant tu n'aura plus à mendier! Ahahahahahah!

- Fait ce qu'il dit! Remercie le sinon je ferais en sorte que tu ne puisse plus marcher!

-Merci!Vous vous vous........ Vous êtes mon..... Héros!

- C'est ça! Maintenant dégage de là sale chien!

Je déteste vraiment les gens qui profitent de leur force pour faire souffrir les autres, alors qu'ils devraient faire tout le contraire. Il suffisait d'un mot d'une seule action de leur par pour que je sorte de mon coin pour les arrêter.

Un peu plus loin, je vis qu'une autre personne allait se retrouver face à ces monstres. Je slalomais entre les passant pour essayer de rejoindre la jeune femme qui elle aussi avait cru pouvoir recevoir de l'aide de la part de ces gardes.

Mais les quatre hommes arrivèrent avant moi.

- S'il vous plaît Messieurs  donnez moi de l'eau, mes enfants ont soif et ils mourront si il ne boivent pas sous peu.

- Je crois que tu n'as pas bien vu ce qu'il c'est passé tout à l'heure! Ce n'est pas grave , tu vas servir de deuxième exemple.


L'homme de cuir leva son sabre mais quand la lame dû trancher la chair de la femme, elle elle se croisa avec une autre lame, la lame de mon épée.

- Fuyez tous ! Ça va devenir dangereux!

L'homme en face de moi forçait toujours avec son épée pour essayer de me soumettre. Mais je dématérialisais ma lame de vent puis lui fis un croche pied pour qu'il perde l'équilibre. Quand il tomba, je me contentais de lui frapper très fort la tête avec le manche de mon épée pour l'assommer.

J'étais trop fatigué pour affronter les autres gardes à l'épée. Je les assommait tous avec mon attaque Impact . Puis je les attachais pour que les villageois décident de leur sort.

*Tous ses hommes de cuirs semblaient forts à l'extérieur mais leur style de combat est trop prévisible. La seule personne intéressante que j'ai vue dans cette ville est ce jeune homme aux cheveux blancs. *

Je repris mon chemin tranquillement puis je passait par une ruelle pavée et je vis l'homme aux cheveux blancs qui regardait trois corps à ses pieds. Puis il se mit à crier et enfin son Cornèbre qui me semblait familier, me remarqua et tout deux me regardèrent.


[Encore désolé pour l'attente mais j'ai l'habitude d'écrire la nuit et ces temps cis , je suis tout le temps fatigué du coup j'ai du écrire ça en speed avant de m'endormir d'un coup]

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 595

Fiche de personnage
Points: 56
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La Cupidité a un prix. [Osshû Sanbandi/Nyr Lawliet]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum