[ Clos ] Un peu de détente pour le voyageur... [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un peu de détente pour le voyageur... [Solo]

Message par Elvira Greyhunt le Sam 8 Oct 2016 - 22:36


Un peu de détente pour le voyageur...

Solo

Comodo n’était décidément pas la destination qu’elle désirait. Elle l’avait plus ou moins comprit quand elle avait vu la ville au loin. La ville sentait la fête jusqu’ici. Elle était colorée et arrivée aux portes, le nom de la ville y était écrit et elle comprit l’énorme détour qu’elle venait de faire. Elle avait ramené Sören dans sa bulle pour éviter tout désagrément. La ville semblait être sous l’effet d’une fête perpétuelle. Beaucoup de gens passait proche d’elle, en lui offrant larges sourires de joie et des invitations à se joindre à la fête. Elvira avait toujours été distante et très timide, jamais tenté à se mêler au gens, mais aujourd’hui, elle était emportée par le flot de joie. En moins de deux, elle s’était retrouvée avec une chambre pour la nuit où elle pouvait se changer et se reposer un peu. Ensuite, elle avait été cordialement invitée à faire la fête avec un certain groupe. Elle avait été tentée de refuser, mais étrangement, elle avait accepté, mais pas avant d’avoir pu se rafraîchir et dormir un peu dans un vrai lit.

C’est avec un grand plaisir qu’elle trouvait refuge dans la chambre louer. Elle s’était rapidement déshabillée pour trouver confort dans une bassine d’eau tiède. Il y avait beaucoup trop longtemps qu’elle n’avait pas fait ceci. Pendant qu’elle pataugeait dans l’eau, elle en profitait pour réfléchir au dernier évènement qui avait frappé sa vie. Elle venait à réaliser qu’elle avait fait beaucoup de chemin. Sa prochaine destination était la Nouvelle-Gilnéas. Elle savait pourquoi elle voulait visiter ce lieu, mais elle ne comprenait pas encore pourquoi elle le faisait. Tout en étant pensive, elle attrapait le chiffon et commençait à masser sa peau en lavant les saletés incrustées. Ensuite, ou allait-elle aller ? Allait-elle continuer à monter vers Terros ? Ce n’était pas la première fois qu’elle y pensait et elle ne comprenait pas pourquoi elle était autant attirée vers Terros.

Une fois lavée, elle s’était faiblement habillée pour se laisser tombée sur le lit et y dormir un peu. Elle ne rêvait pas énormément, c’était plutôt de vieux souvenirs qui revenaient encore la hanter. C’était quand elle était toute jeune et qu’elle jouait avec le voisin, Médérick. C’était un gamin de quelques années plus vieux qu’elle et il avait été son meilleur ami. Ils avaient été séparés quand elle avait déménagé de force. Elle se souvient encore de sa présence comme si c’était hier. Elle avait rarement des souvenirs aussi nostalgie, mais elle retrouvait dans tout ceci un peu de réconfort. Étendus sur le dos, ses yeux se fermaient lentement et la nuit commençait lentement à tomber.

Elle s’éveillait un peu moins de trois heures plus tard avec la sensation qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Dans la pénombre de la chambre ou il n'y avait qu'un faible rayon de lune comme lumière. Elle avait l’impression de ne pas être seule. Ce n’était pas un sentiment néfaste ou même désagréable, ça ressemblait même à une présence familière. C’était pourtant insensé, elle était à des kilomètres des gens qui lui étaient familiers. Elle se soulevait lentement, observant un peu mieux son environnement. Se levant, elle commençait à faire le tour de la pièce qui était sa chambre. Son chemin se terminait dans un des coins de la pièce. Même si ses yeux ne voyaient rien, elle avait l’impression qu’il y avait quelque chose. C’était un étrange sentiment, réconfortant et mystérieux à la fois.

Malgré la protection psychique d’Eli, le Natu et la cape de ténèbres de Rahj le Zoroark shiney, M était surprit. Accoté au mur de sa salle, avec Elie sur l’épaule, et Rahj qui l’enveloppait, il l’observait à son tour. Il se sentait fébrile, son cœur battait fort et sa gorge s’était asséchée. Ça lui avait pris des mois à la retrouver et voilà qu’il avait été imprudent. Il avait été si heureux qu’il s’était précipité. C’était Natu qui avait senti sa présence et qui lui avait fait savoir. Il l’avait retrouvé dans cette chambre paisiblement endormie. Un regard extérieur trouverait tout ceci embarrassant et malsain. Médérick le savait et pourtant, il ne pouvait ce détachée de ce sentiment d’obsession. Quand il l’avait vu s’approcher de sa position, il avait été intrigué, puis fasciné par tout. Il l’avait si proche de lui, il n’avait qu’à tendre la main et il pouvait la toucher.

* Elle semble te sentir ? *
* Fascinant… Mais comment est-ce possible Elie ? *
* Parfois les gens partage des liens spéciaux, elle est peut-être comme sa mère ? Plus sensible à la présence des Pokémon psychique ? Elle ferait peut-être une bonne Maîtresse de l’esprit ? *
* Il serait… *
* Elle est loin de ressembler à sa mère M… Et pour avoir vu des souvenirs, vous avez toujours partagé quelque chose de particulier. *
* Mais nous avons été séparés depuis si longtemps !? *
* Certaine chose ne s’explique toujours pas M. *

Quand il remarquait enfin son bras s’avancer vers lui, il ressentait de la joie et de la peur à la fois. Si elle découvrait qu’il était là, qu’allait-il lui dire ? Comment allait-il lui expliquer quoi faire. Il remarquait au même moment Rahj avancé un peu son museau et sentir sa main avant de reculer lentement. À son tour, il tendait la main vers la sienne, écartant les doigts, il avait peur de connaître sa réaction.

* Dois-je retirer le voile ? *Lui demandait Rahj mentalement.

M gardait le silence, incertain de ce qu’il voulait. Non, il se mentait, il savait ce qu’il voulait, il voulait la sentir, lui parler, la toucher, lui faire savoir qu’il était là, qu’il l’avait toujours cherché, et ce, depuis le jour où elle était partie ! Mais malgré toute l’excitation de le lui dire, il avait peur de ce moment. Il avait beaucoup perdu de l’enfant qu’il avait été, il avait changé et il n’était même pas sûr si elle se rappelait de lui, si elle l’acceptait maintenant. Elle était à deux doigts de lui toucher quand on frappait à la porte de sa chambre.

Surprise qu’un son brise de le silence de sa chambre, elle s’était brusquement tourner vers la porte. La respiration un peu trop rapide et quelque peu apeurer de ce faire surprendre, elle passait une main sur sa nuque. Elle laissait sa voix s’élever par la suite tout en se dirigeant vers le centre de la pièce.

‘’ Oui ? ‘’
‘’ Elvira ? Tu viens ? Tout monde t’attend et ils sont impatients de faire ta connaissance ! ‘’ S’exclamait une voix féminine.

C’était Clara, la jeune femme qui l’avait accueilli plutôt et qui lui avait offert la chambre. Elle lui avait semblé très enthousiasme, peut-être un peu trop, mais elle ne lui avait pas semblé méchante. Elle plongeait les mains dans son sac, elle attrapait des vêtements propres qu’elle possédait et les enfilait rapidement en avertissant Clara qu’elle arrivait. La jeune femme lui semblait ravie et lui faisait savoir qu’elle l’attendrait à l’extérieur. Elle lui avait semblé très enthousiasme, peut-être un peu trop, mais elle ne lui avait pas semblé méchante.

Finalement, elle serait la tête, en s’éloignant, elle avait clairement rêvé tout ceci. Elle allait profiter du restant de la nuit avant de reprendre du sommeil et de partie pour sa prochaine et vraie destination, la Nouvelle-Gilnéas. Pour sa part, M envoyait Natu accompagner Elvira pour qu’elle garde un œil sur elle. La Pokémon s’incrustait facilement chez la guerrière et dans la fête. L se souviendrait toujours de cette soirée, une soirée endiablée où elle eut énormément de plaisir, mais qui lui offrait un de ses maux de tête et qui retardait d’une journée son voyage.
Code by Joy

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1111

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum