[ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Dim 21 Déc 2008 - 18:47

[Contrainte n°3 : Faire intervenir des Pokémon étrangers]

La bataille venait de prendre fin. Groudon avait flanché et était tombé à l'eau sous la force de Kyogre. Les troupes de Mizuhan et de Nalcia avaient alors gagné et cela reconfortait Horsea qui y était rester jusqu'au bout. Tout les blessés étaient emmenés dans la ville de Geffen, la ville la plus proche du champ de bataille. Des soigneurs de Mizuhan et de Nalcia s'y étaient arretés, sous l'ordre des gouvernements et les évenements montraient que cette guerre étaient déjà oubliée. Elle avait été crée par Rayquaza et elle était maintenant oubliée de tous car elle avait été très sanglante. Blessé à la guerre, Horsea avait été aussi transporté ici, dans un centre qui servait à soigner les blessés.

Il avait été transporté là-bas et était soigner à domicile. Des Leveinards bougeaient autour de lui: ils aidaient les soigneurs à soigner tout le monde. Ils utilisaient différentes attaques Soin puis aider à transporter les pacients d'une salle à une autre. Horsea était là à cause de son épaule cassé. Heuresement que Peter, le Dragon Master, l'avait recueilli sinon sa blessure aurait été encore plus grave. Maintenant, il allait beaucoup mieux et il était juste là pour se faire reboiter l'épaule et se faire bander pour ne pas qu'elle puisse bouger.

Il était donc en pleine forme et attendait son tour avec tous ses pokémons. Hypotrempe c'était bien entrainé maintenant et était prêt à aller attaquer une autre arène. Stalgamin aussi d'ailleurs et un combat en double serait bien pour s'y remettre. Airmure avait bien grandi était depassait maintenant son maitre. Mimigal avait eu son premier combat et il n'était pas si mauvais que pouvait faire ressentir ses parents. Il était encore seul et ne savait vraiment pas où était Nina. Il l'avait perdu et il voulait la retrouver pour la suite de leur aventure.

Un Leveinard venait de le prendre pour l'emmener dans un endroit plus approprié. Il regardait aux alentours et regardait les différents pokémons et leurs dresseurs. Des petits aux grands, ils y avaient des Steelix, des Nidoking, des Altaria, des Tarpaud et encore beaucoup plus. Lui était avec ses 4 pokémons qui, pour le moment, lui suffisait largement. Il espérait juste qu'ils allaient bientôt évolués car il avait hâte. Il entra dans la salle pour se faire soigner et aperçu quelques personnes...


Dernière édition par Horsea le Mar 23 Déc 2008 - 18:39, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Lun 22 Déc 2008 - 14:58

Ak' était fatigué, cela faisait à peines quelques heures qu'il était arrivé ici en proposant ses maigres services mais le travail ne manquait pas. De plus il n'avait pas totalement récupérer de la bataille qui s'était déroulée auparavant et à chaque fois qu'il y pensait, un vague à l'âme ressurgissait. Il s'était écroulé au moment critique sans savoir si son action avait ou non portée ses fruits et s'était réveillé quelques heures plus tard à l'écart du champs de bataille sans personne aux alentours. Il était resté indécis durant un moment sous la fine pluie qui tombait toujours alors que beaucoup de questions et d'incertitudes se bousculaient dans sa tête. Finalement il c'était détourné du champs de bataille, n'ayant pas le courage de retourner voir le carnage accompli quelques heures auparavant et c'était dirigé un peu au hasard, perdu dans dans ses pensées vers une direction quelconque. Qui était donc cette femme, l'amie d'Ohen, et pourquoi l'avait-elle abandonné alors qu'il aurait eu tant besoin de son savoir ? Pourquoi s'était-il éveillé seul alors que son action avait commencé à porter ses fruits ? Qu'était-il advenus des quelques fous qui l'avaient suivit alors que le combat touchait à sa fin ? Et ce Voltali... aurait-il un jour l'occasion de le remercier comme il se doit ? Aurait-il la possibilité de rencontrer un jour son dresseur ?

Il ne faisait alors plus vraiment attention au monde qui l'entourait, aussi fut-il surpris lorsqu'il se retrouva nez à nez avec un petit groupe d'infirmier qui venait dans sa direction. Ils le jaugérent rapidement en lui demandant si tout allait bien et il se contenta d'acquiescer d'un signe de tête. Ils lui conseillérent simplement d'aller se reposer un peu au centre de soin de Geffen avant de reprendre leur route. Ak' les regarda partir avec une pointe d'étonnement mais se rendit rapidement compte que aspect était asser insolite. Pieds nus sous la pluie, sa chemise déchirée du côté droit et son pantalon maculée de boue avec, de plus, son bandeaurattachant ses cheveux qui ne tenait presque plus et la fatigue encore incrustée sur son visage il devait effectivement y avoir de quoi se poser quelques questions. Il défit son bandeau et se l'attacha autour du bras droit, le temps des combats était révolu. Il c'était ensuite dirigé vers la mer où il avait piqué une tête tout habillé pour se défaire de la sueur et de la boue avant de se dirigé vers le centre de soin de Geffen. Arrivé là-bas il sut qu'il n'y aurait pas sa place autrement qu'en tant qu'infirmier ou aide soignant. La majorité des personnes présentes ici avaient des problémes beaucoup plus grave qu'un excédent de fatigue.

Aprés être resté immobile quelques secondes contemplant avec effroi certaines des blessures les plus graves, une bouffée d'empressement et de détermination l'envahit. Il n'avait pas le temps de rester inactif plus longtemps et qui plus ai, il se devait de faire quelque chose pour toutes ces personnes qui avaient besoin de soins. Il entra rapidement dans l'enceinte de l'établissement avant de proposer ses services à la premiére infirmière qu'il croisa. Celle-ci l'accueilli avec un grand sourire, toute aide était la bienvenue par les temps qui courait et elle l'assigna à plusieurs tâches. Aussi se mit-il à courir partout transportant des médicaments divers et les administrants aux patients. Déchargeant les camions qui livrait l'hôpital en nourriture et médicaments de toute sortes ou encore en tant que brancardier. Aprés quelques heures de ce régime, la fatigue commenceait déjà à ce faire sentir, il continua un moment puis vidé, s'assit dans l'une des salles d'attente pour se reposer un peu, juste quelques minutes aprés il reprendrait. La porte s'ouvrit sur un nouvel arrivant, il n'y faisait même plus attention tant le monde présent dans cet hôpital était important. Bientôt, juste quelques minutes de repos et il s'occuperait dans la mesure de ses moyens des gens présents ici mais pour l'instant, repos.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Lun 22 Déc 2008 - 15:35

" Ouh..ma..ma tête, Que m'est-il arrivé ?"

"Bienvenue, monsieur et bienvenue à l'hopital, qu'est-ce qui vous amène ?"

"Je ne sais pas, j'ai mal à la tête mais j'étais avec... Eliot !!!! Où est-il ? Je veux voir Eliot !!!"

"Désolé monsieur mais il nous a dit qu'il ne voulait pas vous inportuner plus longtemps et il fallait que vous vous reposiez et que vous ne le cherchiez pas"

Inu se sentait affreusement mal et se disait qu'Eliot l'avait trahi alors qu'il avait besoin de quelqu'un car la solitude le rongeait affreusement...
Après qu'une infirmière l'eut soigné, il voulait visiter un peu l'hopital à la recherche d'un ami ou de plusieurs amis... Akamaru s'était blotti sous sa capuche car il avait froid et semblait inquiet à propos de son maître qui tremblait et gigotait....
Inu n'avait jamais vu ça, dans cet hopital fleurissaient 1000 blessés avec tous de graves traumatismes et celui dont Inu se souvient le plus, c'est d'une femme enceinte qui avait perdu son oeil et un de ses bras.C'était horrible car la pauvre femme hurlait, non pas a cause de ses blessures, mais parce qu'elle avait perdu les eaux et son fils est tombé, raide mort, de son ventre...
Sa visite étant fini, Inu allait repartir quand il se cogna contre une personne :

"BOUM !!!!! Aoutch, vous pouvez pas regarder devant vous quand vous marchez nan ?"

Cet individu ne semblait même pas lui accorder une minute d'interet et n'avait même pas répondu. C'était quelqu'un d'étrange avec une sorte d'araignée anormalement violette.Ce qu'Inu remarqua, c'est que cette personne arborait un grand sourire qui signifiait qu'il était tout le temps joyeux.
Un sourire parcouru le visage d'Inu :

"Euh.. excusez-moi monsieur, voulez-vous m'accompagner pour visiter Geffen ? Car je ne connais pas bien cette région..."
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Mar 23 Déc 2008 - 19:12

Horsea continuait à se diriger vers la salle où un médécin allait lui mettre un bandage plus solide que celui qu'il avait déjà accroché à son épaule. Il allait pénétrer dans la salle et rentra dans un jeune homme. Son épaule fut touché et la douleur revint. Il tomba à terre, sur les genoux toujours avec son Mimigal, son Hypotrempe et son Stalgamin. Airmure était retourné dans sa pokéball étant assez gros et assez imposant. Le jeune homme qui venait de le bousculer et l'enguela en prime. Mais pour qui se prennait-il? Horsea passa cet épisode de sa vie et se releva du mieux qu'il pouvait maintenant. Le jeune homme en face de lui, lui demanda si c'était possible qu'il l'accompagne dans Geffen, ne connaissant pas beaucoup cette ville.

- Comme tu le vois je suis bléssé. Je ne connais pas non plus cette ville étant de Mizuhan. Maintenant, si tu veut bien m'attendre, je pourrais t'accompagner après m'être fait soigner.

Sans attendre de réponse du jeune homme, il entra dans l'immense salle où se trouvait des médecins. Il se posa sur un lit vide et attendit quelques minutes qu'un docteur arrive. Il regarda sa blessure et dit simplement que son épaule était déboité. Il prit un bandage assez dur puis demanda au jeune homme de se mettre torse nu. Horsea enleva son pull et posa ses trois pokémons sur le bord du lit. Ils s'amusaient tous seul donc tant mieux pour lui. Après avoir enlevé son T-Shirt, le médecin lui mit un bandage. Son épaule ne pouvait plus bouger enfin presque plus. Le médecin lui dit qu'il fallait qu'il la garde environ 2 semaines sans l'enlever dans l'eau. Il remercia le jeune homme qui venait de lui mettre ce bandage et remit son T-Shirt. Il se leva en reprennant ses pokémons puis reprit l'immense porte où il avait abandonné le jeune homme qui l'avait bousculé. Après avoir passé la porte, il regarda cherchant le jeune homme pour sortir...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Min

Message par Invité le Sam 10 Jan 2009 - 21:26

Ce jeune homme qui ne semblait pas écouter les paroles du jeune Inu lui annonça :
- Comme tu le
vois je suis bléssé. Je ne connais pas non plus cette ville étant de
Mizuhan. Maintenant, si tu veut bien m'attendre, je pourrais
t'accompagner après m'être fait soigner.
Inu, curieux de voir les médecins lui remettre son épaule, espionna discrètement le jeune homme et il attendit...
Ce qu'il vit lui mis du baume au coeur : Le jeune garçon laissé ses pokémons s'amuser librement en dehors de leurs pokéballs qui n'étaient pas mécontent de ce traitement de faveur et Inu se dit qu'il fallait peut-être qu'il laisse Minidraco dehors alors il le laissa sortir et le prit dans ses bras, comme il ne peut que onduler sur le sol..
Lorsque le jeune homme fut revenu, il le regarda attentivement et souhaitait examiné le Mimigal violet qu'il avait sur son épaule gauche, malheuresement bandée.
Le jeune homme, lui aussi regardait curieusement le Minidraco du jeune garçon, comme il n'en avait jamais vu auparavant.
Le petit insecte, curieux de voir Inu qui le regardait, monta sur l'épaule du jeune homme qui fut effrayé et qui s'en alla en courant mais il a juste eu le temps de crier à l'autre personne :
" Je t'attendrait à l'entrée de l'hopital, le temps que j'enlève ton pokémon de mon épaule..."
Inu courait dans tous les sens et il essayait de prendre l'insecte violet qui n'arrêtait pas de lui envoyer Sécrétion à la figure ce qui énerva encore plus Inu.
Arrivant à l'entrée, le jeune homme se laissa tomber à la renverse car le poison que Mimigal avait accidentellement laissé sur sa toile avait fait son effet...
Le petit insecte se sentait coupable alors il est resté là en attendant que son maitre revienne.
Inu, juste avant de fermer les yeux, remarqua le jeune homme en train de le regarder et il dit :
" Ai...de....de....moi...."
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Mer 21 Jan 2009 - 14:48

[Contrainte n°2 : Insister sur la psychologie du personnage]

Le jeune homme se trouvait maintenant devant lui, sans même qu'il ai le temps de le chercher dans la foule. Cette fois, il avait un pokémon dans les bras et pas le plus connu. Un Minidraco lui semblait t-il, mais il n'était pas vraiment sûr de lui. Il chercha à le regarder et fit légèrement bouger sa tête vers lui. Un pokémon bien entretenu mais à ses traits de caractères, sûrement nouveau pour le jeune homme. Peu âgé, lui aussi, il était grand avec des cheveux noirs avec un bandeau dedans. Il paraissait légèrement plus petit que Horsea ! L’homme, ami du Minidraco, regardait lui, le jeune Mimigal shiney que possédait Horsea.

Il semblait intrigué par le petit pokémon mais il n’en avait pas vraiment de raisons. Il était simplement violet comparé aux autres Mimigal, qui vivait avec lui. Le petit Mimigal se sentait visionné et n’avait pas vraiment ça. Il n’était pas un monstre, loin, très loin de là et le vision du personnage devant lui, lui donnait des envies de meurtres, de le tuer. Comme un monstre dans la foire, il était fixé par plusieurs personnes dont le personnage devant lui. Il lui sauta sur l’épaule pour lui faire peur et cela marcha vraiment. Le jeune homme courut vite, très vite et dit, à Horsea, en partant, qu’il fallait qu’il le rejoigne à l’entrée.

Le jeune homme prit bien son temps pour aller le rejoindre et réfléchit longuement aux devenirs de ces amis. Qu’était devenu Ishizu et Givralion ? Ces deux amants, de deux pays différents, avaient fait quelques trucs malsains. Et qu’était devenu le Dragon Master ? Etait-il encore dans son arène ou volait-il pour aider les plus démesurés ? Et là venait la question d’une connaissance des plus importantes pour lui : Nina ! La dernière fois qu’il l’avait vu, c’était avec la deuxième championne de Nalcia mais pas après. Elle était peut-être loin mais il lui enverrait un Roucool qui pourrait la reconnaître et lui faire partager ses impressions. Pour cela, il devrait aller à la poste de Geffen. Ce n’était pas vraiment le moment mais il arriva enfin à la grande porte.


* Mais pour qui se prend t-il ? Je ne l’ai jamais vu et il prend le culot de me porter et d’essayer de m’envoyer à terre ? Il m’énerve tellement que je vais lui envoyer pleins de toile de Secretion. *

Le jeune pokémon était encore sur l’épaule de Inu qui semblait ne pas le vouloir. Il venait de se prendre plusieurs toiles dans la tête, arrivant enfin à la porte de l’infirmerie d’après-guerre. Le Mimigal était encore très fier de lui et semblait maintenant heureux.

* Je l’ai eu, je l’ai eu et maintenant, je lui réserve un bon dessert. Ca t’apprendra à me regarder comme un monstre de foire, tiens ! *

Le pokémon envoya son attaque Dard-Venin et son maître arriva enfin devant lui. Il attendit pendant que le jeune homme tombait, avec Mimigal sur son épaule droite. Il pointa son bras, avec son épaule pas dans le bandage, vers le petit pokémon qui monta aussitôt. Il se fit légèrement sermonné mais Horsea s’arrêta et se pencha vers le jeune homme. Il le prit juste au-dessus de la tête, entendant son message d’alerte. Il l’emmena à l’intérieur et attendit un médecin. Il se tourna vers son Mimigal qui semblait triste.

* Il ne m’aime pas, c’est sur maintenant. J’ai bien vu comment il m’a crier dessus. Je ne lui sert plus rien, il faudrait peut-être que je parte. Au revoir Horsea, je t’ai toujours aimé. *

Sur ces pensées, le petit Mimigal partit de l’épaule pour aller plus loin. Horsea lui courut après et le bisouilla.

- Que ce passe t-il ? Tu crois que je ne t’aime plus ? Et bah tu as tort, ce n’est pas parce que je te crie dessus que je ne t’aime pas comme tous les autres ! Maintenant reviens s’il te plait.

Le petit pokémon se jeta à nouveau dans les bras de Horsea, qui rejoignit le jeune homme, attendant avec lui un médecin.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Mer 21 Jan 2009 - 20:40

[Contrainte n°7 : Se projeter dans la futur]

Inu regardait péniblement le sol en se disant qu'il aurait mieux fait de ne pas venir ici et il se demandait comment continuer sa vie.En voyant Horsea arriver devant lui, le jeune homme sombra dans un profond coma...
Pendant qu'il était inconscient, Le jeune garçon pensait à la vie qu'il va mener si les médecins réussissent à enlever tout le poison de son organisme.

...

" Dis Papa, prends moi dans tes bras s'il te plait "

" Mais bien sur, ma chérie viens par là mon trésor "

Après s'être occupé de sa fille, Inu regardait son Dracolosse qui imitait le cheval pour satisfaire Juliet, sa progéniture et il avait une envie soudaine de se joindre à eux même si il doit travailler avec son Crustabri pour un concours pokémon.

" Crustabri, attaque Ecume puis Laser Glace"

Le pokémon executa cette attaque avec brio, ce qui fit jaillir des bulles de la bouche de Crustabri puis qui les gela ce qui forma des bulles glacées que Dracolosse goba, croyant que c'était des glaces. Inu, qui n'était pas satisfait d'habitude aima ce que Crustabri venait de faire et il a eu le droit à un bonbon, que Dracolosse réclama lui aussi...

Les festivités du concours pokémons allait commencé et Inu n'avait jamais autant été stressé même si il serrait son Crustabri dans son bras si fort que celui-ci rentra ses épines dans sa coquille, voulant profiter de ce moment d'amoure entre un pokémon et son maitre. Dracolosse ne pouvant venir regardait le concours à la télé et il allait encourager Crustabri et son maitre avec sa meilleure amie, Mysdibule qui est aussi un des pokémons d'Inu.

Le concours allait bientôt commencer et par chance, Inu allait passer dans les premiers, ce qui le fit encore plus stresser même si son Crustabri était sur de lui. Au moment de passer, Inu mit son Crustabri dans l'eau en faisant la surprise aux jurés qu'il apparaitrait dans l'eau et non sur la terre ferme.

"Crustabri, utilise Ecume puis Laser Glace et fait le final maintenant"

Le jeune pokémon s'executa mais au lieu d'avoir la forme habituelle, ces bulles là avait la forme de coeur, qui sont devenues glacées avec l'attaque du Laser Glace. Le final était l'attaque Picanon, qui transperça ces coeurs de glace sans pour autant les casser. Le jury, particulierement les femmes, avait mis un 10 sur 10 à cette attaque qu'il trouvait particulierement réussi et quiconque à 10 sur 10 par 5 membres du jury, gagnait automatiquement vu qu'il était composé de 6 personnes. Inu avait obtenu des 6 personnes un 10 sur 10 qui donc l'avait fait gagner. Lors de la remise du trophée, Inu voulait remercier son Crustabri, mais aussi Dracolosse et Mysdibule qui n'ont pas pu venir mais aussi sa petite fille, Juliet qui a été abandonné il y a longtemps devant sa porte. En rentrant chez lui avec le trophée et Crustabri dans les bras, Inu repensait à sa vie d'avant ou il vagabondait dans tout le pays avec ses pokémons....

....

En se réveillant sur un lit d'hopital, le jeune homme repensa à son rêve qu'il venait de faire et il voulait à tout prix qu'il se réalise, alors il faudrait qu'il aille trouver un Kokiyas dans les semaines qui viennent, peut-être accompagné du jeune homme qui s'était endormi à son chevet et de sa boule de poile violette, venimeuse tout de même...

" Euh, Horsea, réveille toi, je vais mieux après la prise de sang du médecin, on peut repartir"

Il prit Mimigal dans ses bras, et se mit à le caresser comme Horsea ne voulant pas se réveiller et Mimigal se serra contre lui, voulant avoir chaud.
L'amitié de ces deux-là, qui n'avait pas bien commencé, venait de naitre même si l'un à empoisonné l'autre...

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Ven 30 Jan 2009 - 14:31

Un médecin arriva pour soigner le jeune homme couché sur le matelas d'un lit d'hôpital. Mimigal était encore dans les bras de Horsea. Stalgamin et Hypotrempe, eux, étaient en train de jouer à côté sans gêner personne. Le médecin demanda à Horsea de se pousser. Le jeune homme, ayant quatre pokémons, s’assit sur le fauteuil juste à côté. Les deux pokémons montèrent avec lui et commencèrent à jouer, tous ensemble. L’intervention n’en finissait jamais et Horsea avait prit un énorme retard de sommeil. Il tomba dans un profond sommeil, accompagné de tous ces pokémons. La nuit était déjà tomber pendant l’intervention énorme et tous dormaient déjà.

Il se réveilla. Le jeune homme, la veille, couché dans son fauteuil, était déjà levé et avait Mimigal dans ses bras, celui-ci étant vraiment heureux. Tant mieux, il préférait cela à la guerre entre deux clans. Il sourit se levant en essayant de ne pas réveiller les deux autres pokémons qui dormaient encore sur le fauteuil. Il arriva enfin devant le jeune homme et tendit son bras vers Mimigal qui sauta dessus. Il se positionna sur sa tête et se recoucha en essayant de dormir malgré le brouhaha infernal de l’hôpital. Le jeune homme était devant lui et il commença à lui parler.


- Bonjour, ça va mieux ? Je te prit de m’excuser de la part de Mimigal, il était énervé et il ne faut pas trop le gêner dans ces moments. Maintenant, j'ai l'impression que la relation va mieux donc j'en suis comblé. Au passage, que dirais-tu d’aller visiter Geffen, je dois aller à la boite d’envoi des pokémons vol ainsi qu’à l’arène d’Omatsu.

Horsea attendit une réponse et il eut une réponse positive. Il commença à emboîter le pas et sortit par la porte principale. L’autre jeune homme sortit lui aussi. Horsea avait du réveiller ses deux pokémons mais cela n’était pas vraiment grave comparé à bien d’autres choses de la vie. La ville de Geffen était très festive et ressemblant à une ville magique comme le disait les nombreuses pancartes accrochées au mur de pierre. L’odeur des nombreux arbres et fleurs était vraiment super et cela embommait le cœur de plus d’un. Les roses poussaient au sol sans avoir vraiment besoin de quelque chose. Il se retourna et regarda le jeune homme.

- Maintenant que l’on est en ville, on devrait aller vers l’arène mais avant que dirais-tu de visiter un peu plus la ville ? D’ailleurs, comment t’appelles-tu ?

Horsea regardait ses pokémons jouer avec Airmure que les emmenaient voler. Mimigal, Stalgamin et Hypotrempe étaient donc assis sur le dos du pokémon et celui-ci s'envola. Le pokémon vol était devenu bien grand et Horsea en fut content. Il fallait maintenant commencer un entraînement. Il lui dit aussi qu'il fallait qu'il fasse attention et surtout que les trois ne devaient pas faire n'importe quoi.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Invité le Dim 1 Fév 2009 - 17:50

[Post contrainte : Faire intervenir des pokémons étrangers]
- Bonjour, ça va
mieux ? Je te prit de m’excuser de la part de Mimigal, il était énervé
et il ne faut pas trop le gêner dans ces moments. Maintenant, j'ai
l'impression que la relation va mieux donc j'en suis comblé. Au
passage, que dirais-tu d’aller visiter Geffen, je dois aller à la boite
d’envoi des pokémons vol ainsi qu’à l’arène d’Omatsu.


-Je veux bien visiter avec toi Geffen et aller à l'arène d'Omatsu, au fait je m'appelle Inu.

Le jeune homme se leva du lit d'hopital et il trouva son Minidraco assis par terre au près de ses chaussures, ça l'amusa profondement et il se dit qu'il ferait mieux de s'amuser avec les pokémons de son nouvel ami plutôt que de roupiller tranquillement et attendre que le temps passe...
Alors il l'amena vers cette personne et son Mimigal violet en espérant qu'un lien d'amitié pourrait se créer entre eux. Pendant ce temps-là, Inu et Horsea visitèrent un peu Geffen en se disant qu'il ferait mieux de se dépêcher car la nuit allait tomber...

Soudain, alors qu'ils s'en allaient de l'hopital, les deux jeunes hommes aperçurent un petit Posipi qui demandait de l'aide. Alors qu'ils s'approchaient vers lui, le petit pokémon sauta sur Inu et le tira vers les fleurs. Pendant qu'Horsea tirait des épines de ses bras, Inu remarqua q'un pauvre petit Négapi était coincé à cause des tiges des tulipes.

- Oh, pauvre petit Posipi, attends un peu, je vais t'enlever ces tiges qui t'embêtent.

Après avoir enlevé ces tiges, Posipi et Négapi sont repartis danser sur les marguerites. Inu et Horsea sont partis dormir à l'auberge car la nuit était déjà tombée. En arrivant, Inu a commandé une chambre séparé de celle d'Horsea car il voulait parler à son Minidraco de ses problèmes car le pokémon apaise les gens qui souffrent. Et Horsea n'y voyait pas du tout d'inconvénient, donc c'était réglé.

En s'endormant dans leurs chambres, Inu et Horsea ne se sentaient pas très bien : Il avaient mal à la tête, il avaient très très chaud et il n'arrêtaient pas de bouger. Leurs pokémons avaient bien essayer de les toucher mais les deux personnes étaient brulantes alors ils battirent en retraite, en esprant que ça aille mieux...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La fin est là...Réconfort [Horsea/Ak'/Inu Ryo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum