-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par PNJ le Dim 19 Juil 2020 - 15:06

Du métal. Du métal partout autour de vous, au sol comme sur les murs ou sur le plafond. Du métal froid et lisse qui a forcément été travaillé par des forgerons. Rien que du métal qui se perd dans une multitude de couloirs équipés de portes apparemment magiques qui s’ouvrent en glissant à votre approche... Et des lumières étranges. Multicolore. Clignotantes. Et plus lumineuses qu’un Pokémon électrique. Et ce bourdonnement… Comme si une nuée d'insectes avaient élu domicile ici !  À moins que ce ne soient les murs de métal eux-mêmes qui bourdonnent ? Quelle lumière allez-vous donc suivre pour trouver la sortie ? La rouge ? La bleue ? La verte ? À moins que vous ne suiviez les bourdonnements ? Mais prudence… Vous ne savez pas qui - ou quoi - les émet…

[Dans ce Donjon, vous rencontrerez des Larvadar, Voltoutou, Wattapik, Galvagla et M. Mime de Galar. Patience, leurs évolutions arriveront plus tard !]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Dim 9 Aoû 2020 - 19:58

Velusia était prête à combattre. Pourtant, quand elle rouvrit les yeux, la chose avait disparue. Le tourbillon aussi. Méfiante au possible, Velusia n’en était que plus prête à en démordre. Mais rien. Une deuxième observation lui fit rendre compte qu’elle n’était absolument pas sur la petite île flottante où Siel s’était posée et par conséquent, un coup d’œil dans son dos lui fit remarquer que l’homme à la cicatrice avait lui aussi disparu. Elle était seule dans l’endroit où elle se trouvait. N’étant plus en danger imminent, elle baissa les armes… Qu’elle n’avait plus en main… Qui n’était pas les siennes…

-Mais qu’est-ce que … ?

Sa voix n’était qu’un murmure et quand elle tourna la tête pour la seconde fois, elle constata avec stupéfaction que non seulement, elle avait une crête à l’arrière du crâne et une queue, mais qu’elle pouvait la tourner à un angle qui n’était pas humain. Elle était devenue un dragon ? Mais non, ce n’était pas possible… D’ailleurs et elle ressentit ça comme un problème, elle ne sentait aucune vibration particulière… C’est comme si l’endroit était vide. Ou mort. Tout, autour d’elle, était fait de métal. Le sol, les murs, le plafond. Elle se trouvait dans un bâtiment, c’était certain, mais comme elle n’en avait jamais vu. Il y avait des lumières ici et là, vacillante, comme si par moment, elles semblaient vouloir s’éteindre. Velusia fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait, ni même pourquoi son corps, s’était changé en quelque chose d’à la fois reptilien et … Indéfinissable. Elle avait des pattes maigres et minuscule, elle était donc loin de sa corpulence habituelle, musclée et entraînée au combat.

Le Chevalier fit le point. Elle ne savait pas ce qu’elle était devenue, mais elle n’avait pas perdu ses compétences et sa capacité de réflexion. Elle ne savait pas comment elle avait fait pour arriver ici, mais pour en repartir, il n’y avait qu’un seul moyen et ça ne serait pas en restant plantée là. A partir de là, elle avait plusieurs choix. En avançant et explorant avec prudence la zone autour d’elle, Velusia découvrit qu’il n’y avait que des longs couloirs qui se succédaient et qu’aucun n’était fermé. En fait, il y avait bel et bien des portes, mais elles étaient étranges. A chaque fois qu’elle s’en rapprochait, elles émettaient une lueur, puis un son doux et s’ouvraient sur son passage. Pour posséder des Pokémon variés, Velusia était à peu près certaine qu’un Pokémon électrique ne pouvait pas émettre ces rayonnements, ils étaient trop… Continus. Et puis, elle les entendrait forcément. En revenant dans la salle où elle était apparue, elle savait qu’elle devait faire un choix.

Jusque-là, elle s’était contentée d’explorer les environs immédiats. Mais certaines directions semblaient être indiquées par des couleurs. Son Ouïe distinguait également des bourdonnements. Sa première réaction était de penser à des insectes, naturellement… Vu l’ampleur du vrombissement, ils devaient être nombreux, mais c’était le seul signe de vie qu’elle percevait. Faisant donc son choix, Velusia s’engagea dans le couloir, ou la direction, où le bourdonnement était le plus évident. Elle avançait à pas prudent, scrutant la moindre ombre oscillante ; qui sait sur quoi elle pouvait tomber dans un endroit aussi étrange ? Néanmoins, elle était certaine d’une chose et pas des moindre ; cela n’avait rien à voir avec le Masque d’Argent. Un instant, Velusia eut une pensée pour Siel, restée de l’autre côté et ses autres Pokémon, qui devaient toujours combattre. Elle se ressaisit, ils étaient en sécurité, Alexandre et Hua Jin étaient dans les environs, quand elle avait disparue.

Velusia avançait avec la même détermination depuis un moment, jusqu’à ce qu’au détour d’un couloir, une ombre gigantesque s’étira sur le mur à sa droite. Ce qu’elle vit la glaça de stupeur. Une chose, mesurant plus de deux mètres, un géant à côté de ce qu’elle était devenue, venait de l’apercevoir. On aurait dit un dragon mal fichu prit dans de la glace, ou un dragon monté sur les épaule d’autre chose… Le dragon raté poussa un cri horrible, comme des ongles crissant sur un tableau noir, avec un niveau de saturation beaucoup trop élevé pour ses oreilles ! Est-ce que, finalement, le Masque d’Argent, aurait pu ? Velusia n’eut pas le temps d’y penser plus, car déjà, il lui lançait une violente attaque de glace ! prise au dépourvu, sa première réaction fut de se mettre à couvert, n’ayant plus, ni armure, ni bouclier pour remplir cet office.

A quatre pattes, elle se mit à galoper en entendant le sol trembler derrière elle. Le dragon la poursuivait. Velusia prit au hasard une porte, qui s’ouvrit comme par enchantement, comme toutes les autres, mais elle freina des quatre fers en découvrant ce qui se cachait derrière. Il s’y trouvait des dizaines d’espèce de Corayon noirs, avec des cornes ressemblant beaucoup plus à des piquants qu’autre chose. Le sol tremblait de plus en plus. La silhouette du dragon raté apparut et Velusia vit avec une certaine curiosité qu’il marchait mal. Il avait l’air mal équilibré. C’était une faiblesse et elle comptait bien l’utiliser. Restait à savoir comment. Il y avait une autre porte derrière les Corayon noirs. Velusia prit une inspiration et concentra ses pouvoirs, comme elle l’aurait fait ordinairement. Mais ce ne fut pas un vent qui se leva, mais quelque chose qui lui remonta de quelque part de l’estomac, jusque dans la gorge, puis la bouche !

Un torrent lui sortit de la mâchoire, qu’elle dirigea tant bien que mal vers le faux dragon. Ce dernier, un peu contrarié se mit à crépiter. Comprenant alors sa position de Pokémon Eau face à un Pokémon Electrique et non pas Glace ou pas uniquement comme elle l’avait crut, elle prit la poudre d’escampette entre les Corayon. Les Eclairs traversèrent la pièce pour toucher les Pokémon piquants, qui répliquèrent avec des jets d’eau. Mais loin de se laisser impressionner le dragon raté entra lourdement dans la pièce, vacillant à chaque pas et risquant à tout moment de tomber sur les piquants… Velusia n’avait donc plus qu’à le pousser dans le bon sens…

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Sam 12 Sep 2020 - 15:05

Quand Luciano ouvrit les yeux, le décor avait sensiblement changé. Du Marais puant et boueux, il ne restait rien. Les pirates avinés et les Pokémon bizarres avaient disparu, tout comme le fou furieux qui avait essayé de l'électrifier. Enfin, de carboniser toute la zone avec ses pouvoirs, pour être précis... La bouche pâteuse, le maudit se sentait vaseux, une vague nausée saupoudrant son impression d'avoir embarqué sur un bateau ivre.

« Andromède ? »

Tiens... Sa voix était partie en sucette, aujourd'hui. Par Zekrom, avait-il été blessé au point d'avoir mué ou subi une modification des cordes vocales ?

« C'est quoi ce bordel ?! Leliel, Sachiel ? Sandalphon ? »

Son cri résonna tristement dans une pièce qui n'avait rien de naturel, de métal froid et lugubre. Pire encore, Luciano n'était pas seul. Tout autour de lui, des créatures rondes et hérissées de piquants semblaient former un véritable terrain miné, comme une piège d'un corps d'armé particulièrement vicieux. L'Abyanais laissa échapper un rire.

« Ma parole, vous avez vu vos gueules ! On dirait des c... »

Alors qu'il se dirigeait vers les Pokémon pointus, il ressentit une drôle de gêne au niveau de ses jambes. En baissant les yeux, il vit le sol, un peu trop près à son goût, d'ailleurs, mais pas ses membres... Y'avait comme un souci là, non ? Pris d'un doute affreux, Luciano tendit les bras... Mais rien ne se passa. Wow, ok, c'était quoi ce bordel ? Voulant vérifier s'il avait toujours ses pouvoirs, le noble se concentra, comme pour réunir l'eau ambiante dans la paume de sa main. À la place, il sentit une vague électrique lui passer sur le corps, sans lui faire le moindre mal, mais lui donnant une énergie insoupçonnée.

« Depuis quand chuis torcanien moi ?! Hé oh, rendez-moi ma maîtrise, putain ! »

Comprenant qu'il n'était plus lui-même, le jeune homme s'agita, tentant de communiquer avec les créatures disposées façon champ de mines vicelardes. Peine perdue : elles restaient obstinément silencieuses, se contentant de générer un faible courant en continu. En pleine crise de panique, Luciano vit débarquer un Pokémon reptilien aux yeux globuleux dans la pièce, se retourner et cracher un jet d'eau sur la monstruosité qui la poursuivait. Même dans ses délires les plus avancés, l'Abyanais n'avait jamais fait de dessin aussi dégueulasse ! Quelqu'un s'était amusé à faire un montage entre deux croquis de gosse de trois ans ou quoi ?

« Mais putain, je suis tombé où, là ?! »

Le découpage enfantin sur pattes ne se laissa pas faire et répliqua avec de l'électricité. Luciano sentit une partie de son corps attirer le courant et frissonna, parcouru par de petits éclairs fort désagréables. Refusant d'affronter sa condition, il vit les testicules à piquants cracher de l'eau et, désespéré, tenta de les imiter. Quand il vit le Pistolet à O sortir de sa propre gueule, partagé entre le soulagement de voir ses pouvoirs matérialisés et le désarroi de comprendre qu'il s'était changé en ces boules énervées et vilaines à souhait, il lâcha, une fois le jet tari :

« Incroyable du cul, ce cauchemar... »

Le Dragon tituba, déstabilisé par les différentes attaques combinées, et Luciano balança un Éclair dans sa direction. Son truc à lui, c'était pas la baston, surtout pas avec des pouvoirs qui n'étaient pas les siens ! S'il avait été dans son état normal, il aurait probablement sué à grosses gouttes... Tournant son regard comme il le put vers le lézard bleu, et ignorant s'il comprendrait ses mots, il l'interpella.

« Hé, toi, tu sais ce que c'est que ce délire ? Et tu peux pas nous débarrasser de ce gros lourd ? »

Comme pour répondre à sa volonté, une vague d'énergie sortit de son corps et percuta le Pokémon bleu. Sans le savoir, il venait d'utiliser Acupression sur l'autre bestiole... Restait à savoir si ce coup de main serait utile et l'aiderait réellement à affronter le Dragon décidément aussi mal foutu qu'une esquisse d'enfant attardé.

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Mar 22 Sep 2020 - 15:36

Avec la désagréable impression d’avoir renvoyé tout ce qu’elle avait, Velusia observa l’étrange créature. Elle le trouve gauche, avec son équilibre incertain et chercha le bon moment pour se débarrasser de lui le plus efficacement possible. La créature électrique était dangereuse pour elle, mieux valait faire vite. Il tituba à cause des multiples attaques des piquants Corayon, alors qu’elle-même venait d’échapper à une électrocution en bonne et due forme… Il n’avait vraiment pas l’air stable sur ses grosses pattes, Velusia y vit une opportunité. Et elle eut une idée, mais au même moment, une voix mal élevée s’éleva parmi les Pokémon piquants, surprise, Velusia fit un bond de côté en voyant quelque chose lui foncer dessus, ce n’est qu’après qu’elle comprit, oui mais… Elle n’en avait pas le temps, le dragon crépitait à nouveau. De manière assez hasardeuse, Velusia effectua une Danse Pluie certes un peu maladroite, essayant de faire courir les vents.


Comme elle s’y était attendue, ses nouveaux pouvoirs s’étaient traduits tout seul et des trombes d’eau se mirent à tomber, rapidement, Velusia voulu inonder le dragon de ses pouvoirs, réalisant une attaque qu’elle ne connaissait pas, qui détrempa le grossier Pokémon d’eau. Lorsqu’il relâcha sa charge électrique, lui aussi trempé jusqu’au os, s’électrocuta tout seul, alors que certains Corayon électrique captaient la foudre. Odin avait la même capacité, il n’avait pas été très compliqué pour Velusia de le comprendre. Sonné, le dragon de glace électrique tomba à la renverse, complètement K.O, la gueule grande ouverte. Le sol trembla si fort qu’un véritable séisme secoua la salle, qui curieusement, ne broncha absolument pas. Levant un œil inquiet au plafond, Velusia constata qu’il semblait à l’épreuve d’à peu près n’importe quoi ! C’était une chance, parce qu’elle n’avait pas pensé qu’avec sa masse et sa chute, le Pokémon sauvage puisse provoquer un effondrement du bâtiment !

L’ennui, c’est qu’avant de pouvoir répondre à ce qui ressemblait à une autre personne coincée dans un corps de Pokémon, comme elle, elle sentit des dizaines de paires d’yeux fixés sur elle. Le plus proche d’elle se mit à crépiter à sont tour, et si elle restait sur place, elle allait griller !


-Sort d’ici.

C’est tout ce qu’elle pouvait faire pour lui. Mais ce disant, Velusia fonça vers la porte la plus proche, qui l’obligeait à faire Demi-Tour. Tant pis, elle trouverait un autre couloir à explorer, comme par exemple, celui que gardait le faux dragon. Disparaissant plus vite qu’elle ne l’aurait cru, elle laissa l’autre faux Pokémon, l’humain prisonnier, se débrouiller avec ses semblables d’adoption. Il ne serait pas en danger, contrairement à elle. Attendant que la personne métamorphosée sorte à sont tour, Velusia alla se rendre compte de la situation, dans le couloir. Tout était très silencieux et le Pokémon de Glace semblait être le seul à y avoir élu domicile. Velusia était trempée jusqu’à la moëlle, mais sa nature aquatique la rendait insensible au froid. Elle ne tomberait pas malade au moins… Le seul problème, et elle le comprit en se rattrapant d’une glissade contre le mur qu’elle longeait, c’est qu’elle ne voyait plus ses membres. D’un geste inquiet, elle regarda le reste de son corps, qui avait également disparu ! C’était le pompon, comment allait-elle faire ? Elle se cogna contre une caisse qui traînait dans le couloir, lui arrachant un grognement. Elle hésita un instant.

-Par ici.

Evidemment sa pauvre indication n’aiderait pas son nouveau protégé, vu qu’elle n’était pas visible… Elle était devenue une sorte de Kecleon aquatique en somme. Contre ses ennemis, ça serait un plus, c’était évident, mais pour le reste… Elle hésita un instant, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu à se présenter et pas encore sans son grade… Mais elle n’en était pas moins toujours un chevalier. Bien que le Corayon ne puisse pas le voir, Velusia se redressa.

-Je suis le Chevalier Velusia Varam, de Nalcia, qui êtes vous ?

Avec une voix sévère et sans appel quant à ce qu’elle attendait, Velusia fixait l’être transformé.

-Ne restons pas ici.

Velusia avait volontairement évité de dire qu’il ne risquait rien avec elle : d’ordinaire c’était peut-être vrai, mais la situation actuelle n’avait rien d’ordinaire, elle n’était pas elle-même et pas vraiment convaincue que cela puisse être le cas ! Restait à espérer que la créature rampante saurait se montrer utile…


Les couloirs furent relativement calmes. Au détour de l’un d’eux, une porte se présenta. A l’image des autres, elle était en métal, d’une couleur douce et comme les autres, elle détecta sa présence et s’ouvrit d’elle-même. Derrière elle, une grande pièce se présenta à eux. En fait, la salle était immense, avec un énorme pilier central, des plateformes qu’ils pouvaient sûrement atteindre par le biais d’autres couloirs et des caisses posées ici et là. Certainement des armes, songea Velusia. Le bourdonnement était assez fort ici. Toujours invisible –et mouillée-, Velusia posa un genou à terre et observa les lieux un moment, à l’abri dans l’ombre de la porte qui restait ouverte.

Il y avait plusieurs Pokémon dans la pièce. Sur les passerelles qui longeaient les murs, des espèces de Mr Mime aux couleurs étranges (de glace ?) et sa vue perçante lui permit de voir des chiens jaunes. D’autres petit points se déplaçaient, mais la structure des passerelle l’empêchaient de les voir. En revanche, à plusieurs mètres devant eux, des Aspicot violet rampaient sans trop savoir où ils allaient. Velusia regarda au plafond, qui disait Aspicot… mais aucun cocon n’y pendait. Pour l’instant. Cela ne voulait pas dire que leur forme évoluée ne se trouvait pas là. Les caisses lui bouchaient la vue et l’empêchait de voir le reste de la salle, mais elle était à peu près certaine que d’autres portes se trouvaient dans le fond. Restait à savoir comment les atteindre.


-Je vois une dizaine de Pokémon… reste à savoir s’ils sont sauvages ou s’ils ont un dresseur, mais je ne vois aucun humain. Il y a d’autres portes au niveau des passerelles et probablement dans le fond.

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Mar 22 Sep 2020 - 22:07

Le lézard bleuté jusqu'à présent poursuivi par le Dragon mal assemblé invoqua la pluie dans la salle, et Luciano, partagé entre le soulagement du contact avec l'élément familier et la peur viscérale d'être sensible à l'eau, laissa échapper un soupir de soulagement. C'était forcément de l'autre que venait le déluge, parce qu'il aurait eu beau se concentrer à mort, il aurait sans doute été incapable de faire ça... Il était abyanais, pas maître du climat, lui ! Enfin, pour l'heure, il était surtout maître de que dalle, même pas de son propre corps.

Heureusement pour lui, l'autre bête semblait plus douée, et moins en panique, surtout. Le monstre, frappé de toutes parts, finit par s'électrifier lui-même, trempé qu'il était, arrachant au maudit un rire bref.


« Oh, le con ! »

Luciano rigola moins quand, touchant le sol, le vaincu fit trembler la salle. Comme une châtaigne en pleine cuisson dans une cheminée, le noble décolla dans un bruit sec, tant le colosse pesait lourd. Retombant un peu plus loin en grognant, il lâcha pour le Dragon dans les vapes :

« Mollo la mocheté, j'ai rien pour amortir moi... »

Le lézard s'adressa à lui alors qu'il se relevait, s'imaginant masser un postérieur inexistant. D'où il lui donnait des ordres, déjà ? Et vu la voix, c'était une femme... Il était bien barré, tiens. Enfin, tant qu'elle faisait en sorte qu'il se blesse le moins possible, il se fichait de son identité. Néanmoins, lorsqu'il croisa le regard d'un de ses congénères, il vit de la curiosité dans son iris noir et triangulaire.

« Quoi, qu'est-ce que t'as ? Tu veux mon portrait ou quoi ? »

Mais peu à peu, Luciano comprit. Même changé en Pokémon, sa malédiction était toujours là. S'il ignorait encore si elle marchait ou si elle était neutralisée par la transformation, il était au moins certain que le symbole au fond de son œil, lui, n'avait pas disparu. Pour un profane, c'était en effet assez déroutant, voire effrayant ! Tout en se demandant de quoi avait l'air une étoile sur un triangle, il emboîta le pas à la bestiole azurée, dont il assista à la dissolution. Hein ? C'était quoi ça ? Un tour de magie ? Une attaque Acidarmure façon Aquali ? Bon, le côté positif du truc, c'était qu'avec ça, il ne risquait pas de croiser son regard. Quoique, il ne savait pas si être exposé à quelqu'un d'invisible lui causerait des ennuis... Oh et puis merde, il était déjà assez en galère comme ça, il n'allait pas passer la nuit à se poser des questions existentielles, si ? L'indication de la femme fantôme reptilienne lui tira un rictus. Elle était marrante, celle-là ! Comment il pouvait la suivre s'il la voyait pas, hein ? Il lui faudrait être très attentif et la repérer au son. Super.

« Luciano di Neralitha. Habituellement notable d'Abyan, actuellement figue croisée avec quelque chose de typiquement masculin et hérissé d'épines. »

Bon... Si Leliel avait été là, il aurait été étonné par le sens de l'auto-dérision de son jeune maître. Ce n'était clairement pas son style, mais vu la situation, il valait mieux le prendre avec philosophie...

Finalement, après plusieurs couloirs interminables pour la petite bestiole qu'était devenu Luciano, le duo arriva devant une salle toute en métal, comme à peu près tout le reste de la structure, visiblement. Évidemment, ça grouillait de Pokémon, de la larve insignifiante au chien électrique prompt à se mettre en rogne en passant par le clown ayant avalé trop de glaces. Tout ça était déjà bien trop barbant pour le maudit, qui laissa son regard s'attarder sur les caisses disposées un peu partout dans la pièce. Laissant le soldat analyser les lieux, il finit par répondre :


« Aucun humain en vue non plus pour moi. Même si c'est forcément construit par des gens, j'ai l'impression qu'il n'y a que des Pokémon, dans le coin. »

S'approchant à petits pas du mur, l'oursin essaya de poser ses minuscules pattes contre la paroi, histoire de voir s'il avait des trucs collants pour l'aider. Malheureusement, il s'écrasa dans un bruit mat après seulement quelques centimètres. C'était raté pour grimper... L'autre bête qui ressemblait à un mélange entre un Arcko et un Kecleon pourrait sans doute se balader façon ninja, mais pour lui, c'était mort !

« Je sais pas trop de quoi ce corps moisi est capable, je sais juste que je peux lancer de l'eau, faire de l'électricité et envoyer un truc de boost en soutien. Pour le reste, surprise... Sinon, avant de se lancer dans quoi que ce soit, on se tutoie ou pas ? Non parce qu'on est déjà assez dans la mouise comme ça, alors si on doit se faire des politesses, on a pas fini. Après, c'est juste mon avis... »

Réfléchissant à un objectif accessible, le Wattapik aperçut une caisse un peu plus volumineuse que les autres. L'ennui, c'était qu'elle était assez loin... Mais bon, foutu pour foutu, il fallait bien tenter un truc !

« Vu que t'es invisible, je pense que tu devrais partir devant pour repérer un peu le terrain. Moi, avec mon physique disons... Particulier, j'attire forcément l'attention, alors j'aime pas trop ça, mais je vais faire l'appât. Par contre, on a intérêt à prier Zekrom pour que ton camouflage se barre pas pile au mauvais moment, parce que sinon, on est mal... »

Résigné, mais résolu à sortir de ce merdier dans lequel le pyromane fou l'avait forcément fourré, Luciano s'avança avec prudence en longeant le mur de gauche, sentant déjà les regards des larves hideuses aux lunettes ringardes se poser sur lui. Dans le pire des cas, il leur ferait un petit nettoyage gratos, ou une tonification des muscles offerte par sa noble maison !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Lun 28 Sep 2020 - 18:15

Agenouillée, Velusia observait les allées et venues des Pokémon. Est-ce qu’ils se dirigeaient au hasard, ou est-ce qu’ils gardaient quelque chose ? Ses pensées furent interrompues par le babillage du roturier prisonnier. Il se présenta, sans aucune classe. Dans son corps de Larméléon, Velusia restait égale à elle-même, avec son air sévère. Ses observations vues du sol ne l’aidèrent pas vraiment. L’évidence était sous leurs yeux, où qu’ils soient, soit il n’y avait que des Pokémon, soit tous les humains subissaient le même sort qu’eux, de sorte qu’il s’agissait peut-être plutôt de gens, que de Pokémon… Mais dans le sens où elle avait été attaquée à vue, elle préféra considérer l’entièreté de cet étrange endroit comme hostile.

-Non.

N’ayant aucune envie de sympathiser avec un tel individu, la réponse de Velusia était claire comme de l’eau de roche. Du reste, elle n’était pas là pour se faire des amis. Il y avait une malédiction à rompre… Et peut-être des gens à secourir, comme le manant qu’elle allait devoir traîner dans son sillage. Velusia se releva, ce qui ne fit pas grand différence étant donné sa nouvelle stature et se tourna vers le Wattapik.

-Restez ici.

Son ordre était tout aussi clair que le reste, Velusia n’avait pas l’intention, en plus, d’être obligée de le secourir. Il avait l’air de pouvoir à peine se défendre et ne pouvait ni courir… Ni grimper. La situation était déjà assez dramatique ! Son esprit chevaleresque prit les devants et Velusia passa l’étrange porte. Personne ne la voyait. Pour l’instant. Les Mr Mime étaient en haut, une partie des autres en bas. Elle se glissa silencieusement vers une des caisses et frappa un Voltoutou qui passait entre deux autres caisses. Alerté, il se retourna, sans comprendre d’où venait l’attaque, offrant l’opportunité à Velusia de le charger et d’utiliser une attaque de base de Pokémon. L’Ecras’Face fut assez efficace pour le mettre K.O et elle prit soin de traîner le corps du chien dans l’ombre. Tour à tour, elle trouva l’utilisation de l’Aqua-brèche, ressemblant à l’une de ses techniques et de Vibraqua. Elle ne fit qu’une bouchée des deux Larvadar à sa portée et comprit vite que ses qualités de Pokémon se tenaient sur les attaques à distance. Tout le contraire de ses propres talents de Chevalier…

Malgré sa discrétion, qui n’était pas son fort, un Mr Mime bleu la pointa du doigt. En regardant ses mains, Velusia constata qu’elle était de nouveau visible (et sèche !). Dès lors, un groupe de Pokémon se jetèrent sur elle. Car c’était des Pokémon, s’ils avaient été humains, ils auraient parlés et Velusia les auraient compris, comme elle avait pu comprendre l’Abyanais, bien qu’elle ne parlait pas sa langue ou lui la sienne, probablement. Velusia était donc rassurée sur ce point, avec un peu de prudence, elle pourrait s’en occuper rapidement et passer au cœur du problème, trouver la salle principale de cet endroit.

Concentrée sur ses adversaires, elle visa en priorité les larves, les projetant un peu plus loin avec des Vibraqua aussi précis qu’un tir d’archer. Intéressant. Hélas, deux Voltoutou et un Larvardar s’étaient jeté en avant et commençaient à crépiter. Elle aurait du mal à encaisser. Elle tenta une passe, peut-être pas très fair play… Utilisant une passe rapide, un Coup Bas, elle toucha deux des trois Pokémon, ce qui ne les empêcha pas d’attaquer à leur tour. Elle devrait vite s’en défaire et s’occuper du Mr Mime, sans quoi, il risquait d’ameuter toute la place !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Dim 18 Oct 2020 - 1:14

La réponse sèche et sans appel du lézard invisible ne surprit pas vraiment le maudit, qui aurait haussé les épaules s'il l'avait pu. Ben quoi, c'était déjà pas de la tarte de se retrouver dans une situation pareille, alors si en plus il fallait prendre des gants avec Madame, ils auraient le temps de crever trois fois la bouche ouverte ! Ce Chevalier, qu'elle était snob ! C'était lui le noble pourtant, pas vrai ? D'ailleurs, comment elle s'était retrouvée ici, celle-là ? Elle avait été attaquée par un Abyanais taré ? Luciano n'y était pour rien, pourtant, juré... À moins que l'autre frappé de manieur de foudre n'ait aucun rapport avec son état... Non non non, impossible !

Alors qu'il s'était engagé dans la salle hostile, le maudit entendit quelque chose qui lui déplut au plus haut point. Comment ça, « restez ici » ? D'où elle lui donnait des ordres, en plus ? Pour qui elle se prenait, hein ? En guise de réponse, Luciano marmonna :


« Ouais ouais, c'est ça... »

Il aurait dit « cause toujours, tu m'intéresses », l'effet aurait été le même... Alors qu'elle s'engageait dans la salle, Luciano, de son côté, partait explorer avec prudence. Mais son binôme du moment commença à taper un des chiens jaunes et blancs, qui ne fit pas long feu. Facile quand on était invisible ! Y'en a qui avaient eu plus de chance à la loterie de la transformation en Pokémon, c'était net ! Pour le moment, Velusia s'en sortait plutôt bien, et personne ne s'intéressait à lui. Peut-être parce qu'il avait la forme d'une créature endémique du lieu et que, de fait, il ne suscitait aucune méfiance chez les bestioles qui vivaient là ? C'était intéressant, et parfait pour monter un sale coup.

« Oh oh... Ça commence à puer là... »

Visiblement, les canidés étaient du même type que le maudit... Et au vu des attaques du Chevalier, la rencontre avec l'élément allait faire mal au lézard ! Pestant contre la femme qui avait voulu jouer les héroïnes, le maudit s'approcha d'elle pour l'aider, et les éclairs crépitants et menaçants le frappèrent à la place du Pokémon aquatique. Il ne ressentit pas la moindre douleur, mieux encore, il était persuadé que la manœuvre l'avait rendu plus fort ! C'était tout bénef' en fait ! Au même moment, un Champ Électrifié apparut autour de l'Amplificateur, transformant la pièce en un terrain parfait pour lui. Ok, c'était totalement involontaire, mais ça pouvait être carrément utile !

« Bah alors, surpris ? »

L'expression de leurs adversaires était comique et rappela à l'Abyanais la tronche ahurie de son Absol quand il avait récupéré le vautour-poulet dans son équipe de mochetés... Mais maintenant, c'était lui la nouvelle cible !

« Non mais dégage ! »

Le Voltoutou s'était jeté sur lui, sans doute pour se venger de cet affront, et Luciano se défendit en crachant la première chose qu'il trouva dans son organisme, à savoir du poison... Le Direct Toxik mit au tapis le clébard téméraire, soulageant un peu le duo. Seul problème, et de taille, il avait des acolytes... Assez belliqueux, au bas mot. Le clown des glaces, derrière, avait largement eu le temps de se rapprocher et de viser à sa guise, et le maudit décolla littéralement quand la Rafale Psy le percuta de plein fouet.

« Tain ! »

Sonné, le Wattapik se redressa avec peine, crépitant grâce à son Champ Électrifié, mais voyant toujours trente-six Funécire. Il aperçut alors une porte dans le lointain, une porte qui coulissait à intervalles réguliers ; de là où il était, le mécanisme semblait activé par les mouvements réguliers de Pokémon qui passaient devant.

« Regarde, y'a une issue là-bas ! »

Chancelante, la figue à piquants tenta de reprendre ses esprits, croisant le regard d'une larve qui se recroquevilla de peur. Meh, encore un qui avait peur du symbole dans son œil... Vivement qu'il sorte de ce merdier et qu'il récupère son cache, parce que se faire dévisager comme un pestiféré par tout le monde, ça commençait à lui peser un peu, en fin de compte !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Lun 26 Oct 2020 - 11:46

S'attendant à recevoir le choc d’une double attaque électrique, Velusia se préparait à se soigner. Mais la douleur ne vint pas, apercevant en même temps que les chiens électrique l’humain métamorphosé qui était entré dans la salle, Velusia plissa les yeux. Comprenant qu’ils n’arriveraient à rien contre tant qu’il serait là; car Velusia lui devinait le talent de Paratonnerre, à l’instar d’Odin, ils se jetèrent sur lui. Ils venaient de faire une monumentale erreur, car Velusia ne comptait pas laisser passer une telle opportunité. Réfléchissant à toute vitesse, se forçant à se remémorer tout ce qu’elle savait sur les attaques Pokémon, il lui apparut néanmoins qu’elle aurait du mal à protéger l’autre personne. En effet, elle ne devait pas disposer de ses talents personnels sous cette forme… Même en ayant quelques protections, cela ne le protégerait pas de ce qu’elle comptait faire. Car son intervention n’avait pas changé grand chose, elle était certe toujours en état de combattre, mais l'entièreté des Pokémon présent dans cette vaste pièce convergeaient vers eux. Ils étaient trop nombreux… Elle devait donc frapper fort et frapper en masse. Cela inclurait donc le petit Corayon piquant.

Velusia doutait d’être assez puissante pour risquer de tuer qui que ce soit, dans ce minuscule corps de lézard, mais elle le serait peut-être assez pour assommer la plupart des adversaires et au pire des cas, elle n’aurait qu’à ramasser son protégé… Même si elle aurait préféré agir autrement, elle n’avait pour l’instant pas le choix, le nombre allait les submerger. Elle espérait aussi sincèrement qu’il serait capable de s’abriter, bien qu’aucun de ses Pokémon ne posséda cette attaque, elle était tout de même répandue. Avec un peu de chance… Mais elle devait agir vite ! Même le Mr Mime s’était retourné contre lui. En revanche, Velusia ignora complètement la remarque de Luciano, avoir une sortie de leur servirait à rien s’ils étaient morts. La horde se rapprochait à une vitesse alarmante, y compris vers elle.


-Abrites-toi.

SImple et concise, Velusia réitéra ce qui serait utile. Elle se mit à Danser frénétiquement pour invoquer la pluie, qui se mit à tomber drue. Dès qu’elle fut trempée jusqu’au os, elle constata en regardant sa main qu’elle disparaissait. Bien ! A présent, Luciano devait être à l’Abri, du moins, elle l’espérait pour lui. Velusia puisa dans ses étrange pouvoir pour en faire ressortir une Ball’Météo, d’une manière plus instinctive qu’au chose.  Une attaque qu’elle connaissait des Dracaufeu… Mais cette fois, la “balle” était dans son camp, en invoquant la pluie, cela en faisait une attaque de type qui décuplerait sa puissance de manière incroyable. En effet, non seulement elle était maintenant beaucoup plus puissante qu’un Ultralaser sans en avoir l’inconvénient, mais elle était aussi une attaque multi-cible. Les Pokémon allaient prendre du souci. Elle espérait vraiment que Luciano avait eu le bon goût de lui obéir, cette fois.

La balle d’eau éclata sur les Pokémon et eut un effet dévastateur. Velusia avait attendu qu’ils soient tous suffisamment proche les uns des autres, car elle ne connaissait pas le maximum de la portée et tous leurs adversaires tombèrent au sol, totalement sonnés et pour autant qu’elle puisse en juger, incapables de se relever. De sa patte, elle en poussa un, qui roula sur le dos, la langue pendante. Il n’était pas mort, mais il n’était pas près de venir leur chercher des ennuis ! Velusia, toujours invisible sous la pluie qui ne cessait de tomber avisa la porte dont avait parlé Luciano quelques instants plus tôt. Il y en avait plusieurs, mais la lueur qui entourait les portes n’étaient pas les même partout, la laissant penser que peut-être, certaines étaient verrouillée. Quand à savoir lesquelles… Ils ne pouvaient qu’aller vérifier pour se rendre compte.

Velusia se rapprocha de Luciano et lui signala sa présence.


-Sortons, avant que d’autres n’arrivent.

Elle venait d’accomplir un tour de force, elle le savait, mais elle sentait se forces diminuées, elle ne pourrait sans doute pas réitérer l’exploit, alors autant avancer en évitant les problèmes au maximum, si possible.

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Mar 3 Nov 2020 - 22:27

La douleur fit grogner Luciano, qui vit la horde se rapprocher à toute vitesse de leur position. Par Zekrom, quand allait-il se sentir mieux, hein ? Comme en réponse à son souhait pas exactement silencieux, une vive lumière l'entoura, se changeant en halo pâle pour finir par s'évanouir. Une vague de bien-être le traversa alors. Bah tiens, il savait se Soigner, maintenant ?

« Top ! »

Mais bien vite, sa situation s'imposa à lui de la pire des manières : soudainement oppressé par la présence de tous leurs ennemis rassemblés au même endroit pour les encercler, le maudit Chargea son énergie, faisant reculer les plus peureux des Pokémon. L'ordre de Velusia vint couronner le tout, et il se tourna vers elle, incrédule.

« Euh... Quoi ? »

Facile à dire ! Il était Amplificateur, pas Défenseur ! Au moment où la joyeuse compagnie de dégénérés se jetait sur lui, lui cachant même les lumières clignotantes de la porte d'en face, l'Abyanais songea très fort à une protection sur laquelle tous ces débiles ricocheraient. Aussitôt, un dôme l'entoura parfaitement, l'isolant de ses agresseurs, alors que des trombes d'eau s'abattaient dans la salle en réponse aux pas du lézard. Une énorme balle mouillée percuta la totalité des créatures agglutinées sur l'Abri de Luciano dans une explosion de couleurs et de râles de douleur. D'une voix étouffée par le mur qui le séparait de l'extérieur, Luciano siffla.

« Ça rigole pas, Dame Velusia. »

Même dans la galère, le maudit ne pouvait s'empêcher d'être narquois... Et il sursauta quand Velusia, toujours invisible, s'approcha de lui et l'invita à dégager de cet endroit. Ce pouvoir, c'était bien pratique, mais c'était un coup à lui faire faire un faux mouvement ! Il ferait quoi s'il se bloquait les cervic... Ah, bah non, il avait pas l'air d'avoir de cou, sous cette forme. Aucun risque, du coup ! Restant quelques instants immobile à se demander comment faire disparaître sa barrière, il laissa échapper un soupir quand cette dernière se volatilisa d'elle-même, après avoir parfaitement rempli son rôle. Chargeant une nouvelle fois de l'électricité, et trempé, il ajouta :

« Là, chuis d'accord. »

Escaladant les corps inertes, le Pokémon piquant et survolté se secoua. Ses minuscules pattes faisaient un affreux bruit de succion dans l'eau qui se déversait des nuages artificiels invoqués par la Nalcienne, et ce son lui rappela le maudis Marais Brumeux dans lequel il s'était probablement effondré. Passablement énervé, il grommela dans sa barbe inexistante, franchit la porte aux côtés du lézard - enfin, il l'espérait, il ne la distinguait toujours pas - avant de se figer net.

« J'ai un mauvais pressentiment. C'est un petit peu trop calme, maintenant. »

Lui qui n'était pourtant pas spécialement réceptif à son environnement (ni même à ce que ressentaient ses Pokémon, dans le fond), en temps normal, il était très mal à l'aise, comme si le silence l'écrasait de tout son poids. Il n'avait pas spécialement peur... Mais il avait clairement la sensation qu'on l'observait. Cela lui rappela subitement son enfance, avec sa mère folle à lier qui pénétrait dans son esprit aussi facilement que s'il l'y avait invitée de lui-même. Son sang se glaça, alors que le récent traumatisme subi dans la fange et sous la pluie, au moment où il avait été séparé d'Andromède, refaisait surface. Putain, même ici, il fallait que sa tarée de mère et son aliéné de frère viennent le hanter et lui pourrir la vie ! On pouvait même pas se taper un bad trip et se transformer en Pokémon sans les avoir collés aux basques... Quel enfer !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par PNJ le Mer 4 Nov 2020 - 12:37

La bataille contre les Pokémon sauvages agressifs vient de se terminer. Il ne reste plus dans le salle que vous, les corps inertes de vos anciens adversaires et des trombes d’eau invoquées par Velusia. Mais si vous pensiez avoir droit à un peu de répit, un étrange signal lumineux devrait faire remonter votre garde : la salle dans laquelle vous vous trouvez s’illumine soudain d’une lumière rouge éclatante qui clignote selon un rythme qui n’augure rien de bon. Bientôt, un signal sonore se superpose au signal lumineux et un bruit semblable à un cor de guerre agressif retentit là où vous êtes. Il annonce une attaque imminente… Qui pourtant ne vient pas tout de suite !

Tout d’abord, d’étranges trous métalliques s’ouvrent dans le sol et commence à aspirer ce qui se trouve dans la pièce. Oh, ils ne sont pas assez puissants pour vous attirer à eux, leur mission est simplement d’aspirer le trop plein d’eau dans la pièce afin que les machines ne soient pas menacées de court-circuit.

Enfin, leur tâche accomplie, les trous se referment d’eux-mêmes et le sol au fond de la pièce prend une drôle de couleur bleue électrique, comme si un troupeau entier de Lainergie avait éclairé cet endroit de leur queue. L’instant d’après apparaît devant vous sur cette surface bleue une… créature… dans un bruit de chuintement.

Vu son air agressif mieux vaut ne pas la prendre à la légère ! Elle ressemble à un Coxyclaque géant mais en plus filiforme et surtout son cerveau semble hypertrophié par rapport à la tête de l’inoffensive coccinelle des champs. Mais vous n’avez pas le temps de l’attaquer que le plafond métallique s’ouvre au-dessus de vos tête en formant un cercle de près de trente mètres de diamètre, révélant un ciel nocturne plus sombre que Darkrai lui-même !

Comme si elle exécutait un étranger rituel, la coccinelle s’envole vers les cieux sombres, faisant apparemment fi de votre présence… Mais bien vite, une nouvelle lumière venue de ce trou au-dessus de vos têtes – verte celle-là- vous informe que l’insecte ne vous à pas oublié. En fait, il revient quasi immédiatement de sa ballade céleste… Sauf qu’il a indéniablement changé d’aspect ! La coccinelle ressemble maintenant à une grosse tasse retournée rouge à pois noir d’environ vingt mètres de diamètres. Seule sa tête, très énervée, n’a pas changé par rapport à sa forme d’origine Et elle indique clairement que vous allez passer un salle quart d’heure !

Heureusement, le sort ne vous a pas complètement abandonné : la dalle bleue continue de luire et sa lumière semble avoir un drôle d’effet sur Velusia qui se met à évoluer en… Lézard mais plus grand. Et sa lumière continue de chatoyer, comme pour vous inviter à la rejoindre, comme s’il s’agissait de la sortie de ce cauchemar… Mais bien sûr, pour y arriver, il vous faudra vaincre la terrible soucoupe gardienne ! Bonne chance !

[TLDR : Vélusia évolue et vous affrontez une Astronelle Gigamax ! Bonne chance !]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Dim 15 Nov 2020 - 11:21

Les corps des Pokémon inconscients gisaient sur le sol détrempé. Sans leur laisser de répit, une lumière inonda la salle, rouge, inquiétante, clignotant avec une certaine régularité. Velusia fronça les sourcils, si elle en avait, et s'attendait à une autre attaque. Naturellement, elle surveilla du regard les portes, tout en prenant soin de ne pas rester au beau milieu de la salle. Elle était peut-être invisible pour l’instant, mais ce qui allait leur tomber dessus ne serait peut- être pas dupe. Après quelques secondes d’attente, un glissement métallique se fait entendre et des siphons apparaissent à plusieurs endroits. Alertée, Velusia sauta sur une caisse pour se mettre à l’abri… Avant de se rendre compte que ce ne sont que des évacuations d’eau. Plutôt bizarre… Dans quelle circonstance prévoyait-on ce genre de chose dans un bâtiment ? Velusia commençait à se méfier. En silence, Velusia observa un moment la salle et le moindre mouvement qui aurait pu se produire. La lumière changea de couleur, passant du rouge au bleu; quelque chose venait, c’était évident… Mais jamais Velusia n’aurait pu l’imaginer. Une aspiration sonore, sur sa peau mouillée, Velusia sentit un déplacement d’air qui la fit frissonner.

Une espèce de Coxyclaque arriva, pour autant, cela ne rassurait pas tellement Velusia, sans qu’elle ne sache dire pourquoi. La créature ne lui faisait pas peur… Mais elle n’était pas honnête, elle le sentait au plus profond d’elle-même. A raison. Lorsqu’elle s’envola vers le plafond, dévoilant une immense ouverture -une porte de sortie- la créature revint dans une forme encore plus étrange. On aurait dit un chapeau de champignon géant. Alors qu’elle se demandait comment ils allaient pouvoir s’en débarrasser, elle quitta sa caisse et marcha par mégarde sur les dalles de couleur. Aussitôt, elle se mit elle-même à s’illuminer et en reconnaissant le phénomène de l’évolution, attendit le résultat avec intérêt et appréhension : elle n’était certainement plus discrète maintenant ! Velusia sentit son corps grandir et se redresser, et des forces nouvelles l’habiter. En retour, elle vit son corps réapparaître. Dommage ! Elle venait de perdre un avantage précieux… La coccinelle géante ne leur laissa pas le temps de réaliser, car elle passa à l’attaque, inondant la pièce de quelque chose d’étrange. Velusia le savait… sans pouvoir mettre de mot dessus. Immédiatement, elle enchaîna avec une attaque Psyko dont les effets semblaient bien plus puissants que les quelques fois où elle avait assisté à ce genre de démonstration… Avait-elle créé un Champ Psychique juste avant ?

Décidant de ne pas rester inactive plus longtemps, elle leva instinctivement un mur de protection. Comme ses pouvoirs avaient changé, au lieu du mur d’air habituel, elle aperçut un reflet, une lueur étrange un instant autour d’elle et de Luciano. Au moins, ce Mur Lumière allait servir… Velusia s’éloigna de Luciano et passa à l’attaque. Ses défenses étaient réduites dans ce corps et le Pokémon les visaient de loin, c’était probablement l’occasion de frapper au contact… de toute façon, elle n’avait que peu de solution et préférait garder la grosse artillerie pour la fin ! Elle vit la coccinelle bouger et décida de frapper d’abord. Avec un Coup Bas bien placé, utilisant des ressources insoupçonnées, elle prit de vitesse l’insecte, bien que le Choc Mental l’envoya valser. Velusia se réceptionna sur ses pattes et bondit à nouveau, passant par la voie des airs, dans un Rebond non calculé. Le Pokémon géant n’avait pas apprécié… Restait à savoir combien de temps il allait résister à leurs attaques, ce serait un combat d’usure et Velusia savait qu’elle n’était pas dans son meilleur jour pour ça.

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Dim 15 Nov 2020 - 16:00

Complètement trempé, Luciano se figea soudain quand il entendit un drôle de bruit résonner dans la structure. On aurait dit une sorte d'alarme sinistre qui n'augurait rien de bon... Et pour couronner le tout, le sol se mit à briller aussi fort qu'une piste de danse hyper moderne, comme Luciano en avait vu à plusieurs reprises lors de fêtes nocturnes très arrosées. Le milieu de la nuit lui était totalement familier, mais là, ça dépassait même ses rêves de fiesta infinie et de débauche discontinue les plus fous !

« Mortel... »

Quand les trous s'ouvrirent dans le sol, en revanche, il recula avec prudence, dans une marche arrière qui l'aurait tué par asphyxie à force de rire s'il avait pu se voir. Sa retraite, synchronisée avec les sons qui retentissaient dans la pièce, aurait pu faire penser à un engin de chantier du futur, si seulement Luciano avait su à quoi un tel outil pouvait ressembler. Le chuintement métallique se fit alors entendre, le même qu'à l'activation du drôle de mécanisme, et l'Abyanais se rendit compte que toute l'eau par terre avait été évacuée.

« Pas con. »

Alors que le bourdonnement agressait toujours les oreilles du duo, une créature tout droit sortie d'un très très bad trip fit son apparition. Ressemblant à un Coxyclaque géant qui aurait abusé sur l'héroïne, elle se barra carrément dans le ciel (quoi ? UNE SORTIE ?) avant de revenir plus énervée que jamais. Quoi, il faisait pas beau dehors pour qu'elle tire une tronche pareille ? Et puis, évidemment, la grosse bête passa à l'attaque, rendant le décor encore plus fou qu'auparavant.

« Attends attends attends, calmos le mo... »

Ce fut Luciano qui se fit calmer dans la seconde qui suivit, décollant dans un sifflement parsemé d'injures dans sa langue natale. Rebondissant contre le mur, puis par terre, il se releva avec peine et marmonna :

« J'vais te défoncer la soucoupe moi... »

Très remonté, Luciano courut vers la créature et, d'un bond, la percuta avec un Électrikipik bien senti. Constatant que la pluie s'était arrêtée, il tenta d'imiter Velusia un peu plus tôt et, à sa grande surprise, sa Danse Pluie fonctionna. Plutôt chouette ! Maintenant qu'il pleuvait de nouveau à torrents, il pouvait peut-être tenter un truc... Pensant très fort à de l'eau bien dégueulasse, le maudit se fit soudain soulever de terre par une énorme vague.

« WowowowoWOOOOOOOOW ! »

Emporté par la lame de fond marron, le Wattapik ne put lutter, agitant ses courtes pattes pour éviter d'être déstabilisé. Ignorant s'il savait nager sous cette forme, l'homme fit de son mieux pour ne pas tomber et se cramponna à la coccinelle géante quand elle se fit frapper par l'Ocroupi. Maintenant qu'il était là, collé à elle, autant en profiter ! Un arc électrique entoura la petite créature et se propagea au Pokémon géant, dans une Étincelle furieuse. Déchaîné, et galvanisé par le cri de douleur du monstre, Luciano commença à le frapper avec ses dards, se servant de Picpic d'une manière... Très personnelle, et dans une interprétation signée di Neralitha. Bien sûr, comme attendu, les représailles ne se firent pas attendre, et l'Astronelle l'éjecta comme une vulgaire brindille d'un Choc Mental bien senti. Grâce à la protection lumineuse de Velusia, le coup fut moins rude que prévu, mais le maudit douilla malgré tout, s'écrasant sur l'une des caisses qui explosa sous l'impact. S'extirpant des débris de bois, le Pokémon jaune et noir leva les yeux vers leur ennemi... Ça n'allait pas être de la tarte. Merde à la fin, il avait un putain de Flamenois manieur de foudre à dépecer dans le Marais, il avait pas le temps de jouer au ping-pong avec un camé de Coxyclaque dopé !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Velusia Varam le Dim 15 Nov 2020 - 18:43

Pendant ce temps, le dénommé Luciano se montra plus utile qu’elle ne l’aurait pensé. Il invoqua lui aussi la pluie, elle le vit se mettre à… Ramper un peu plus vite. Il essayait de courir ? Velusia leva un sourcil. Pathétique… Ce pauvre type n’était pas gâté. Mais la vague d’eau nauséabonde l’emporta, heureusement qu’elle était un Pokémon aquatique ! Sans quoi cet idiot aurait pu la noyer !

-Profitez-en pour lancer un Fatal-Foudre !

Sur cette phrase tenant plus de l’ordre venant de sa part que d’un conseil avisé, Velusia profita que la vague frappait pour plonger. La Plongée pouvait la tenir à distance des dommages considérables que le Wattapik pourrait occasionner. Elle l’espérait du moins, car ils semblaient tous les deux bien faible comparer à la taille titanesque de cette coccinelle ! Velusia ne sut pas ce qui se passait en surface, mais lorsqu'elle revint, elle percuta la créature. Elle n’aurait su dire toutefois, si elle avait entamé ses forces ou non… Elle semblait être considérablement plus puissante qu’elle… Loin de se laisser démoraliser, Velusia mit tout son courage en oeuvre pour tenir tête à la créature. En retombant dans l’eau, la Nalcienne fit demi-tour et se retourna à nouveau contre la coccinelle.

Le courant était nettement moins fort, mais tant pis. Le lézard qu’elle était utilisa ce qu’il restait d’eau pour ouvrir une Aqua-brèche et percuter son ennemi aussi fort qu’elle put.  Encore une fois, elle fut percutée à son tour, par un Choc Mental qui envoya Luciano lui aussi à Yveltal. Cette fois, Velusia eut un peu plus  de mal à se relever que précédemment. La puissance du monstre était peut-être trop intense pour elle… Mais Velusia refusait de l’admettre. La vague d’Ocroupi passée, Velusia roula plusieurs fois sur elle-même. Il y avait toujours cette lumière au-dessus de sa tête, de la tête du monstre… Plus intense que celle des portes, c’était peut-être leur seule porte de sortie. Elle devait absolument tenir le coup. Ce pauvre Luciano ne s’en sortirait jamais seul.

Velusia se releva. Et puis, ce n’était pas la seule raison. Elle se rappela aussi ce que cet endroit étrange avait failli lui faire oublier, que le Masque d’Argent menaçait des innocents et comptait s’emparer de Siel. Même si des années en arrière, elle n’en avait jamais voulu de ce Pokémon, elle n’avait jamais été capable de s’en débarrasser et elle avait aussi des responsabilités. Que ferait le Masque d’Argent s’il réussissait à soumettre Siel ? Certainement pas de bonnes choses… Le Chevalier enragea, parce qu’elle refusait de croire tout ce que Rinn Maiden lui avait dis…Et parce que l’attaque du type au Dracaufeu lui prouvait non seulement qu’elle avait tord, mais qu’elle ne pouvait ni plus l’ignorer, ni même faire autrement que de se défendre. A en croire Rinn Maiden, le clan de l’Étoile du Dragon n’oeuvrait que pour le bien de son peuple… Peuple réduit à néant en une nuit par un funeste personnage… Il s’en prendrait à Hua Jin et Alexandre, peut-être Cocoon également.

Et peut-être à bien d’autres, à commencer par ses Pokémon. Une image désagréable lui revint en mémoire. Chassant le souvenir du petit village de Mizuhan, Velusia se releva.


-Tes pouvoirs sont peut-être puissants, Pokémon, mais notre esprit combattif reste intact !

Et pourquoi changer une tactique qui fonctionnait du tonnerre ? Décidée, Velusia rassembla toutes ses forces, profitant de la pluie qui tombait en trombe. Avec un regard perçant et incisif, elle échangea un regard avec la pauvre créature Luciano, s’il voulait se rendre utile, c’était maintenant ou jamais ! Bien que cela ne soit pas dans ses habitudes…

Pour la seconde fois et puisque la première avait si bien fonctionné, la Nalcienne transformée généra d’aussi grosses Ball’Météo qu’elle put et  mitrailla l’Astronelle de toutes ses forces. Elle espérait que grâce à la pluie drue, ses nouvelles forces évoluées et l’effet intrinsèque de son attaque…. Et de sa nature. Elle y avait un immense avantage. Malgré sa taille, la coccinelle vacilla sous l’effet de la puissance incroyable de son attaque. Si Luciano lui obéissait, il pouvait peut-être la mettre hors de combat maintenant !

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] 1527071586-velusia
Velusia Varam
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 443

Fiche de personnage
Points: 94
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Luciano di Neralitha le Dim 15 Nov 2020 - 23:36

Toujours un peu sonné, Luciano entendit vaguement la bête hurler et lui vriller les tympans. En revanche, l'ordre de Velusia, ça, il l'avait clairement perçu !

« Non mais oh, va te faire voir avec tes directives toi là ! Chuis pas ton Caninos, bordel ! »

Par pur esprit de contradiction, le Wattapik soupira et prit son temps pour retrouver ses forces, se servant de Soin pour récupérer. Ah ouais, il se sentait carrément mieux !

« Putain, elle est où la morue ? »

Bah ouais, après la vague dégueulasse, elle s'était volatilisée ! Plouf  ! Justement, en parlant de faire trempette... La voilà qui revenait à la charge en apostrophant le Coxyclaque taille giga. C'était bien le moment, tiens ! Elle essayait de se donner du courage ou quoi ? Ridicule, le lézard tellement fin qu'il passait entre la porte et l'affiche sans décoller cette dernière ! Mais bon, le Chevalier semblait amoché, ne disposant pas du pouvoir de régénération de l'Abyanais. C'était quoi, un genre de baroud d'honneur, ou quelque chose d'approchant ? Le Wattapik rendit son regard à la Nalcienne. Foutu pour foutu, autant y aller à fond !

« Je te suis ! »

Les énormes balles de la taille d'organes masculins appartenant à un Donphan géant frappèrent le monstre à plusieurs reprises. Crépitant et luisant, Luciano balança son plus beau Fatal-Foudre qui traversa la créature dans une myriade de flashes aveuglants. Même lui, qui en était à l'origine, dut détourner le regard. En voyant les arcs électriques qui continuaient de parcourir leur ennemi, Luciano comprit. Il était carrément paralysé, c'était parfait !

Revigoré, et dans l'idée de le punir pour s'en être pris à eux, le Pokémon jaune et noir balança des feux follets violets qui tournoyèrent autour de la bête pour lui infliger un terrible Châtiment. Dans une tentative désespérée de lutte, l'Astronelle se débattit dans un Survinsecte qui propulsa Luciano en arrière. Mais le maudit n'avait pas dit son dernier mot.


« Mais t'es immortel ou quoi ?! »

Profitant de l'averse terrible qui continuait à inonder la pièce, la châtaigne électrique tira un jet d'eau précis et meurtrier. Ça, c'était Saumure, ou il n'était pas un di Neralitha ! Imitant le lézard d'eau, le titan s'entoura d'un Mur Lumière pour essayer d'atténuer la douleur que lui infligeaient les deux avortons qui lui faisaient face.  Sentant son côté retors prendre le dessus, Luciano frappa une nouvelle fois, avec une Assurance renouvelée. En cet instant, il aurait aimé hurler « et ce n'est pas encore ma forme finale ! » mais, après avoir vu Velusia évoluer par deux fois alors qu'il était resté sur le carreau, il doutait de pouvoir se transformer lui aussi... Avec sa guigne, il avait été changé en Pokémon qui n'évoluait pas et qui, de ce qu'il avait pu constater, était sans doute l'un des plus laids et des plus inutiles qu'il lui ait été donné de voir... Encaissant un nouvel assaut psychique, l'Amplificateur percuta de plein fouet l'insecte en forme de soucoupe pour lui faire voir à quoi ressemblaient ses Représailes. Vacillant en même temps que sa cible, il se réceptionna avec autant de grâce qu'un Grotadmorv éclaté par terre et releva la tête. À ce moment-là, la devise d'un magasin de Midgard lui revint en mémoire : « jouer avec Coxy c'est jamais fini ! ». Bordel, c'était donc ça. Il était dans le délire psychédélique d'un taré de vendeur de jouets et de peluches en forme de Coxy. Et s'il était de mèche avec l'allumé (hahaha la bonne blague...) qui avait voulu le faire griller dans le Marais ? HEIN ?

_________________
[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Lucianosign2
0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
Luciano di Neralitha
Luciano di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par PNJ le Lun 16 Nov 2020 - 20:01

Suite à l’intense décharge électrique qui s’était abattue sur elle, la soucoupe à pois chancel et finit par s’écraser violemment sur le sol. Son corps commença alors à dégager une mystérieuse fumée rouge écarlate. Lorsque cette dernière se dissipa, la coccinelle avait regagné ses dimensions et son apparence d’origine. Elle lança alors un regard assassin au lézard et à l’oursin mais elle n’était guère en état de faire plus.

Elle voleta alors péniblement jusqu’à la dalle grâce à laquelle elle était apparue et après un dernier regard mauvais, le carreau métallique au sol retrouva sa couleur bleu électrique et l’insecte disparut dans un bruit d’aspiration. Mais la dalle ne s’éteignit pas pour autant : elle changea de couleur pour adopter une couleur verte douce et engageante. N’ayez pas peur, vous pouvez l’emprunter sans crainte, et elle vous ramènera chez vous. Bon retour à vous en Erasia !

[Bravo, vous avez réussi cet event ! Vous pouvez maintenant demander sa notation!]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano] Empty Re: [ Clos ] [Event 8G] La Machine [Velusia, Luciano]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum