[ Clos ] Face à la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Face à la mer

Message par Ys Ker le Ven 6 Juil 2012 - 23:55

4. Faire intervenir le climat
Lentement le jeune homme ouvrit les yeux. Le soleil levant frappait sa rétine, et le bleu de la mer se confondait avec le bleu du ciel. Une femme ouvrait l'entrée afin de faire parvenir l'air frais à l'intérieur.
Ys referma les yeux et s'étira. Il huma l'air, et se leva, sortant de la tente.

Se dirigeant vers la zone des repas, il croisa une des artistes, avec son panier de linge sale sous le bras.

Ys – Vous devrez l'étendre à l'intérieur, car d'ici à midi, il aura plu.

La femme le salua d'un signe de tête et continua son chemin. Elle se demandait bien à quoi pensait ce jeune homme, en faisant cette annonce.
La veille au soir, il était apparu et avait aidé à installer le chapiteau sans rien demander à personne.
En échange, on lui avait offert le gîte et le couvert pour lui et ces Pokemons. Il avait presque refusé jusqu'à ce qu'une des plus jeunes insiste pour qu'il accepte. Et il avait choisi la tente de cette enfant pour passer la nuit.
Et là, alors que le soleil se levait, et que pas un nuage ne cachait le ciel naissant, il annonçait qu'il allait pleuvoir.  Elle ne savait pas quoi en penser.
Mais Ys n'avait pas insisté et avait continué son chemin. Il arriva à la table où l'on préparait le petit déjeuner. La table était installée dehors.
Il salua tout le monde, puis se dirigea vers la cantinière.

Ys- Juste à titre informatif, il devrait pleuvoir d'ici avant midi je pense.
Cantinière- Hein !
Ys- Oui, le temps est au beau fixe pour l'instant, mais il n'y a étrangement pas de vent. De plus les oiseaux marins ont commencé à voler plus bas. Vous devez connaître la côte mieux que moi. Alors !  Écoutez ? Entendez vous des cris ?

Le directeur qui passait par là avait écouté. Après tout, Ys ne se cachait pas et le buffet était un passage obligé.

Directeur- Vous avez été formé au sanctuaire du vent, si j'en croie la protection que vous portez autour du cou ?

Ys- Formé est un bien grand mot. J'y ai étudié entre autre d'avoir vécu non loin.

Directeur- Et que pensez-vous de ces signes.

Ys- Une tempête. Je me risquerai même à abuser de votre hospitalité encore ce soir si vous voulez bien. Car, hors de question de tenter une traversée par un grain pareil.

Le directeur rajouta un mot à la cantinière, puis avec Ys, ils allèrent petit déjeuner.

Les gens du cirque furent abasourdi d'entendre après le repas l'ordre du directeur. Encore plus de savoir par les on-dit qu'il écoutait cet étranger un peu bizarre qui aimait dormir avec des enfants. Il fallait doubler les attaches s'assurer des toiles, et mille autres choses. Alors que ce temps aurait pût servir aux répétitions et à la mise au point. Mais nul ne protesta après que le directeur eut dit que le jeune homme ne faisait que confirmer ces craintes. Au village, les pêcheurs n'étaient pas sortis, ou bien était rentré plus tôt pour les mêmes raisons : Une tempête arrivait du large.

Ys venait de finir de rentrer les Pokémons sous le chapiteau principal. Il ressortit et regarda la mer. C'était toujours aussi beau, quoi que le vent commençait à se lever légèrement. Le soleil était moins fort, quoi que l’œil nu n’apercevait pas encore de nuage.

En moins d'une demi-heure, le ciel bleu et l'air si calme disparurent pour laisser place à des vents forts, et un ciel remplit de nuages noirs.

La tempête ft sur la côte peut avant midi. Et elle dura une grosse partie de la nuit. Il n'y eut pas de spectacle, car pas de spectateurs. Les villageois restaient calfeutrer chez eux.

Le bruit contre la toile du chapiteau principal faisait beaucoup de bruits à l'intérieur les artistes essayaient de ne pas regarder le Nalcien. Ils avaient douté. Si le directeur ne l'avait pas cru, cela aurait été un désastre pour le matériel. Ys ne semblait pas prêter attention. Il avait réuni tous les enfants qui l'avaient voulu, autour de lui et racontait une histoire. Il ne remarqua même pas qu'à peine à la moitié, il avait tout le personnel du cirque à son écoute.
Il s'agissait, d'après ces dires, d'une vielle légende racontant la colère d'un seigneur des mers : Kyogre qui reprocha à un humain de lui avoir mortellement manqué de respect sur son territoire.
Le hasard voulut que pendant toute la rédemption de la famille, la tempête décrue.
L'histoire se finit, et un silence se fit entendre à l'intérieur, avant que la nouvelle petite amie d'Ys se mit à frapper dans ses mains, applaudissant le conteur. Elle fut suivi par une foule d'applaudissement qu'Ys aurait voulu ignorer, tellement cela le mettait mal à l'aise. Il pensait conter à quatre, cinq enfants, mais en fait avait conter pour la tente au complet.

Le porte voix devant la bouche, le directeur pris la parole quand les applaudissements diminuèrent.

Directeur – Tout le monde se regroupe par tente et y rentre. La tempête s'est calmée.

Ys rentra avec sa protégée de huit ans.  Le directeur la rejoint sur le chemin, et sous la pluie. Ys continua les laissant seuls.

Directeur – Esméralda, pourquoi as-tu demandé à ce jeune homme de rester hier soir ?

Esméralda – Pour qu'il me raconte la fin de l'histoire qu'il a rencontré hier à ces Pokemons. Maman m'a appelé avant la fin ; Et je lui avais demandé de me rejoindre pour me la raconter. Il ne m'avait pas trouvé alors il a aidé. Il pensait s’être trompé de lieu et allait partir, quand maman m'a laissée.

Le directeur souhaita une bonne nuit à l'enfant et la laissa rentrer. Il n'aurait pas le temps de lui poser sa question, car le lendemain à l'aube, Ys s'envola pour traverser la mer.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum