[ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Miku Hatsune le Mer 6 Mar 2013 - 11:41


« Ne crains rien… Je viens te chercher. »


Lorsque Jiyuu, enfin libérée de l’emprise de la monstrueuse liane, se tourna vers Miku, celle-ci se contenta de lui sourire doucement, afin de la rassurer. Apparemment, ce fut assez efficace, car aussitôt, l’autre Nalcienne se précipita vers le Tylton, avant de replonger dans sa conscience, pour finir son travail. Sans se départir de sa sérénité, la jeune fille parvint à glisser quelque chose dans la main spirituelle de sa partenaire, puis lui « emboîta le pas » dans le monde onirique.

Elle assista à la scène sans agir, sachant pertinemment que ce n’était pas son rôle, et ne pensa qu’à protéger son amie chérie des vents, à la fois d’une potentielle agression extérieure et des sentiments négatifs qui avaient submergé l’esprit du Tylton. La discussion dont l’issue était vitale suscita une vive émotion, chez tous ses participants, et Miku ne put qu’appuyer les dires de Jiyuu, en acquiesçant doucement, tentant de prouver qu’elle aussi était là pour aider l’oiseau de coton. Finalement, Abel et Shina retrouvèrent le repos, et la fille aux cheveux blancs, satisfaite, entreprit de ressortir, pour regagner le monde réel. D’abord paniquée, elle constata que sa coéquipière ne l’avait pas laissée seule dans les ténèbres, et lui avait fait don d’un léger fil doré et spirituel, qu’elle utilisa pour parvenir à s’extirper de ce cauchemar. Elle la remercia ensuite, et Miku, soulagée, lui fit un léger signe de tête, avant de se tourner à nouveau vers Sylph.

Lorsque l’examinatrice ordonna à la poupée aux yeux bleus de lever sa protection, la candidate s’exécuta, bien que méfiante, et sourit elle aussi pour répondre au compliment de leur aînée. Tandis que Jiyuu lavait les plaies que sa camarade avait séchées grâce à un vent apaisant, la Mizuhanienne, elle, faisait jaillir d’une sphère un Pokémon au moins aussi malade que le Tylton. En voyant le « Léon » (c’était le nom de l’Evoli de Kilian, et le seul qu’elle ait jamais vu, sans doute), l’apprentie prêtresse plaça ses mains devant sa bouche, se demandant combien encore de ces créatures en pleine souffrance leur examinatrice avait en réserve… Mais bien vite, elle se reprit, et elle s’agenouilla en silence près de l’être, sentant la chaleur bienveillante de la main de sa partenaire posée sur son épaule. Miku avait confiance en elles. Elles pouvaient y arriver.


« Ikkimashô, Jiyuu-chan.* »

Les murmures de l’adolescente se turent tandis qu’elle déposait avec lenteur son précieux bâton près d’elle. Elle se mit ensuite à caresser la boule de poils brune et blanche, sans mot dire, avant de fermer les yeux et de s’introduire progressivement dans la psyché troublée du Pokémon. Mais immédiatement, elle sentit qu’elle était comme frappée de toutes parts, devant le regard impuissant de son Dragon protecteur, qui n’avait pas le droit d’intervenir lors de ce test particulier. Elle avait réellement l’impression d’être rouée de coups, et son avatar onirique, tout comme son corps de chair, se plièrent légèrement en deux, le souffle coupé. Malgré tout, Miku continua d’avancer, luttant contre cette véritable torture, l’occultant du mieux qu’elle le pouvait afin de progresser dans l’esprit de l’Evoli. Cependant, elle fut forcée de s’arrêter, alors qu’un flot d’images toutes plus horribles les unes que les autres se déversaient en elle.

Elle vit tout d’abord la créature enchaînée, incapable de bouger, très proche de s’étrangler au moindre petit mouvement. Puis, un pied qui lui semblait gigantesque vint rosser la pauvre bête, sans s’arrêter, malgré les cris du Pokémon. L’humain lui crachait dessus, l’insultait et le dénigrait tant et tant que dans la « séquence » d’après, la frêle créature, qui avait finalement guéri de ses blessures corporelles, ne parvenait pas à oublier les humiliations subies, et son esprit, torturé, endurait tant bien que mal les frappes répétées et mille fois répercutées de cet homme qui l’avait réduit au statut de moins que rien. Il était clair que cet animal avait été battu par son ancien maître, mais que, plus que la douleur physique qui avait engourdi son corps, c’était l’aspect dégradant et ignoble des paroles proférées à son encontre qui l’avaient mis dans l’état dans lequel il se trouvait désormais. Blessée dans son âme comme l’était l’Evoli, l’apprentie prêtresse souffla doucement :


« Ne crains rien, ne crains rien… Je suis là pour t’aider. Je ne te ferai aucun mal. Moi, c’est Miku, et mon amie, là, c’est Jiyuu. Nous n’allons pas te frapper, ni dire du mal de toi. Parce que moi, je pense que tu es un Pokémon gentil, et que tu vaux mieux que tout ça. Allez, n’aie pas peur. Tu vois ? Je ne te toucherai pas si tu ne le veux pas, mais je ne suis pas là pour t’enfoncer. Je viens te chercher. »

Une aura de bonté pure et de gentillesse sincère entoura la jeune fille, tant sur le plan onirique que physique. L’adolescente projeta ensuite ses sentiments autour d’elle, comprenant qu’elle devait d’abord se frayer un chemin dans toute cette douleur pour pouvoir continuer. Elle le savait, il ne serait pas facile de gagner la confiance de cette créature, qui se voyait comme un rebus et une erreur qui n’avait pas sa place dans ce monde. Mais elle était fermement décidée à l’aider à reprendre confiance en elle… Coûte que coûte.


[*Allons-y, Jiyuu-chan.]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 238

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par PNJ le Mer 6 Mar 2013 - 16:50

Sylph observa la création de Jiyuu, qui allait lui causer un peu de mal. Elle ne s'attendait pas à un tel geste, très risqué, surtout sur le long terme. Alors elle croisa les bras, et décida d'attendre. Néanmoins, elle ne résista pas à la tentation de la taquiner un peu. Sa maîtrise élémentaire pénétrant malgré tout dans la protection établie, elle s'amusa à utiliser l'humidité ambiante pour créer des sphères d'eau menaçant Miku et sa concentration. Les sphères virevoltaient, se baladaient un peu partout, frôlant dangereusement les deux jeunes femmes comme si elles hésitaient sur leurs cibles. Finalement, une sphère alla s'écraser sur l'Evoli, trempant son pelage, l'autre éclatant au visage de la jeune femme aux cheveux blancs. Mais les attaques n'étaient pas méchante. Comme elle l'avait prévu, le danger était ailleurs...

Elle surveilla la progression de Miku dans l'esprit de l'animal. Elle avait trouvé le gros des souffrances, que la bestiole ne parvenait plus à se cacher. Néanmoins, il semblait conserver une douleur plus profonde, que la jeune femme devait chercher à attendre. Mais les images autour de la Nalcienne aux cheveux bleus commencèrent à devenir flou, avant de s'estomper, et de disparaître... Miku se retrouva dans un monde noir, froid, austère, sans aucune prise apparente, si ce n'était une boule de fumée blanchâtre qui semblait s'éloigner à chaque fois que la jeune femme s'approchait d'elle.

Dans le monde réel, la jeune femme avait décidé de frapper fort. Mais pas sur les filles cette fois. Non, doucement, elle avait pris le contrôle de l'eau dans le sol, et l'avait poussé à remonter, trempant la terre sous le renardeau. Et doucement, très lentement, elle l'avait gelé, tout comme elle avait refroidi l'air ambiant, et rassemblé l'humidité autour de l'animal. Son rythme cardiaque commençait à faiblir, à ralentir, toutes ses réactions étaient plus lentes, et il divaguait complètement dans sa souffrance. Peu à peu, le pauvre animal commençait à geler, et ne tarderait pas à y passer si Jiyuu ne réagissait pas...


[Ahah, c'est tellement cool quand on a prévu ce qu'on va faire. Sylph a mis beaucoup de temps à agir, donc Jiyuu, tu es normalement plus affaiblie. De plus, l'Evoli est en train de geler, et avec son pelage mouillée, il est encore plus sensible au froid, ce qui accélère le processus, tu dois le réchauffer si tu ne veux pas qu'il y passe. Miku, tant que l'Evoli est dans cet état, son esprit te sera inaccessible, et le problème ne sera pas visible. Il faut que tu rattrapes cette « boule de fumée », qui peut être une forme de conscience de l'Evoli. De plus, il y a les souffrances clairement exprimée mais le fond du problème est beaucoup plus enfoui et beaucoup plus difficile à détecter. Vous avez un post chacune. Bon courage à vous !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 895

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Jiyuu le Ven 8 Mar 2013 - 19:47

Jiyuu continuait de monter la garde, prenant malgré tout le temps de surveiller Miku par la même occasion, partageant une partie des images que celle-ci recevait du petit animal. Elle n’avait pas pour ambition de suivre la même voie que Miku et empiéter sur son rôle, mais elle savait que si la demoiselle venait à avoir besoin d’elle, il lui faudrait être un minimum au courant de la situation. Les souvenirs étaient sombres et violents, et la jeune fille aux cheveux blancs n’arrivaient pas à comprendre comment qui que ce soit pouvait faire subir cela à un Pokémon aussi adorable. Elle laissa sa camarade s’occuper d’essayer de vaincre les peurs de l’animal, pendant qu’elle continuait d’observer inlassablement leur professeur.

Cette dernière n’avait pas mu d’un centimètre, les épiant avec un visage impassible. Jiyuu ne savait pas exactement à quoi cette inactivité était due ; avait-elle décidé qu’en fin de compte, elle ne les attaquerait pas ? Dans un sens, cette idée était compréhensible. Il lui suffisait de laisser la chevaucheuse du vent s’épuiser avec le temps, avant d’aller la cueillir comme une marguerite. Cependant, Jiyuu maintenait sa position, refusant de se laisser faire si facilement. Certes, chaque instant à devoir conserver sa bulle l’épuisait, mais elle n’allait pas baisser sa garde et risquer de se faire avoir à ce moment là. L’effort était néanmoins considérable, et même si elle ne bougeait pas, elle sentait couler des perles du sueur prouvant la pression sous laquelle elle était, alors que son champs de vision se réduisait pour se concentrer exclusivement sur l’examinatrice. Son souffle devint plus lourd et ses muscles tremblaient par moment, mais en aucun cas elle abandonna son poste.

Soudain, elle sentit un mouvement dans sa bulle, et se dépêcha de regarder ce que c'était, la main droite en position d'attaque prête à contrer ce qui se présentait. La dame avait créé des sphère d'eau dans la sienne, qui venait alerté les sens encore réveillés de Jiyuu. Ne sachant pas bien ce que l'examinatrice voulait faire de cela, la demoiselle se contenta de lancer des brefs coups de vent dans leur direction, les faisant exploser les unes après les autres, sans beaucoup plus de soucis. Son seul problème était peut-être leur nombre et le fait qu'elle n'avait qu'une main pour en venir à bout, mais lentement leur nombre se réduisit, même si la demoiselle en rata quelques unes qui explosèrent dans un petit « pop » léger qui aurait presque pu être amusant sous d'autres circonstances.

Quand elle eut terminé, un autre à-coup, presque imperceptible cette fois, fit réagir la demoiselle du côté de l’Eievui. Détournant le regard de la femme, elle essaya de comprendre d’où venait cette sensation qu’elle avait perçue, sans arriver à en observer la cause. Ses sourcils se froncèrent lorsque qu’elle éprouva à nouveau la même intuition, signe qu’elle n’avait pas rêvé. Préférant être sûre, elle lança un bref coup d’œil à la femme avant de s’asseoir devant l’animal, en face de Miku, et donc dos à la dame. C’était un mouvement risqué, mais a priori, sa sphère la préviendrait de toutes intrusions ou attaques imminentes, donc elle tenta le coup. Agenouillée, toujours physiquement en contact avec Miku, elle usa de sa main droite, libre, pour toucher le Pokémon évolutif qui était froid et trempé jusqu’aux os. Elle le caressa un peu, cherchant à enlever le trop plein d’eau de cet animal. Au fur et à mesure de sa caresse, la jeune fille finit par sentir un morceau de glace collé dans les poils de l’animal, alors que sa bulle lui indiquait que la respiration de ce dernier devenait anormale. Comprenant qu’un truc ne tournait pas rond, la demoiselle leva sa main droite, effectuant un gracieux mouvement de poignet avant de faire souffler une brise chaude sur l’animal.

La bestiole semblait apprécier, mais le froid devint beaucoup plus vif et mordant au fur et à mesure que Jiyuu essayait de réchauffait la pauvre bête. Elle tenta de donner plus de puissance à son souffle, mais si sa volonté était forte, son corps ne suivit pas, refusant d’obéir alors qu’elle sentit un malaise la saisir, l’obligeant à arrêter de garder au chaud l’animal. La respiration de la fille avait fortement accéléré alors que des points noirs se dessinaient devant elle. Fermant les yeux, elle chercha à se remettre de ses émotions en réfléchissant à la marche à suivre maintenant. Elle n’avait plus la force de maintenir à la fois sa bulle et son courant d’air chaud, elle allait devoir faire un choix ou trouver une autre solution.

Un gémissement du petit renard la fit réagir alors que celui-ci succombait au froid, que la femme elle-même pouvait sentir, gravissant lentement ses jambes posées à même sur le sol mouillé. Ne voulant pas qu’il subisse cela plus longtemps, Jiyuu fit voler en éclat sa première protection, lâchant un instant Miku, préférant d’abord s’assurer que le monde physique était sécurisé avant d'assurer les arrières dans le monde onirique de la jeune femme. Puis, elle fit rapidement des mouvements circulaires de ses mains, créant une boule d’air qu’elle fit vite grandir autour du duo et de l’animal. Cette protection ressemblait fortement à celle que Miku avait usé précédemment ; les coups physiques simples se répercuteraient contre le courant d’air les enveloppant, mais les attaques plus subtiles n’auraient aucun mal à faire leur chemin, en plus de l'état de fatigue de celle à l'origine de la bulle. Jiyuu le savait mais n’avait plus la force de faire deux choses en même temps, et avait donc préféré faire d’une pierre deux coups. La sphère de vent contenait des courants chauds, que la jeune fille s’efforçait de maintenir, voire d’attiédir d’autant plus. Elle s’était décalée pour faire face à l’examinatrice, connaissant ses nouveaux points faibles, et refusant toujours de se laisser prendre de manière aussi grossière.

L’air tournoyant dans la bulle ne cessa pas de se réchauffer, jusqu’à ce que la glace qui couvrait le Pokémon fonde complétement. Le seul regret de la fille était de ne pas avoir réussi à sécher son pelage mouillé, mais pour l’instant, elle allait au plus urgent. Espérant que Miku soigne l’Eievui avant qu’elle ne puisse plus tenir, elle continua à faire face à la dame, les bras écartés, le souffle lourd, des gouttes d’eau s’échappant de sa peau de manière presque inquiétante.

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 140

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Miku Hatsune le Sam 9 Mar 2013 - 10:05


« Attrape-la à tout prix… C’est la clé de la réussite. »


L’avatar onirique de Miku, immobilisé par les coups répétés qu’il avait dû subir, leva soudain les yeux, surpris de voir le paysage autour de lui s’effacer lentement. Finalement, il se retrouva dans le noir complet, sans rien ni personne autour de lui, et lorsqu’il ouvrit la bouche, sa voix se perdit dans le néant, dans un silence de mort. Comprenant que quelque chose n’allait pas et l’empêchait d’aller plus loin, la forme translucide se recroquevilla sur elle-même, dans une position de stase, et commença à « s’endormir ». Bien sûr, ce n’était pas le cas, la projection spirituelle n’allait pas abandonner le combat en laissant le pauvre Evoli seul avec ses démons. Mais en constatant qu’elle ne pouvait rien faire de plus pour lui pour le moment, la Nalcienne avait préféré en rester là, concentrant son énergie sur le plan physique.

Effectivement, le problème était de taille : le corps du Pokémon, ainsi que les jambes de Jiyuu étaient trempées par une eau générée par une source dont Miku n’eut aucun mal à identifier l’origine. C’était encore un coup de Sylph, qui ne se gêna pas pour geler le liquide qu’elle avait projeté sur le groupe. L’apprentie prêtresse jeta un coup d’œil à sa coéquipière, qui changea de tactique de défense, afin d’être plus efficace. Sachant qu’elle n’avait pas le droit d’intervenir, l’adolescente la laissa faire, voyant avec soulagement qu’elle réchauffait peu à peu le corps de la boule de poils. La glace qui avait envahi leur espace vital fondit, permettant de nouveau à Miku de s’introduire dans l’esprit du Pokémon. Mais avant cela, la Nalcienne le caressa à plusieurs reprises, ôtant ainsi, grâce à son pouvoir élémental, les dernières traces de l’élément liquide. Une fois cela fait, elle prit tout simplement l’Evoli dans les bras, puis ferma les yeux de nouveau.

Le corps onirique sortit de sa torpeur, se dépliant lentement, comme s’il émergeait d’une longue léthargie. Les yeux de l’esprit s’ouvrirent, précautionneusement, tandis que Miku apercevait la sphère lumineuse qui était apparue juste avant qu’elle ne mette son avatar en sommeil temporaire. Songeant que c’était probablement la clé du problème, la forme spectrale s’élança, alors que le monde autour d’elle restait obstinément ténébreux. Mais l’apprentie prêtresse donna une vive impulsion à son avatar, qui se jeta sur la boule blanche, avant de refermer ses doigts immatériels dessus. Sitôt le contact établi, le paysage des rêves se teinta à nouveau de couleurs, tandis que le contenu de la sphère se déversait dans l’esprit de la Nalcienne. Quelques secondes plus tard, la projection astrale de Miku pleurait abondamment, partageant sans compter les souffrances de l’Evoli.

Ce dernier revivait les plus horribles moments de sa vie en direct, et l’apprentie assistait, impuissante, à l’échec de la créature à évoluer dans une forme imposée par son précédent maître. Malgré tous ses efforts, il n’avait pas réussi, et l’humain s’était vengé de ce qu’il considérait comme un affront en punissant son Pokémon. Le châtiment était tel qu’il resterait profondément ancré en lui, pour le restant de ses jours : la pauvre bête avait vu sa mère se faire éventrer sous ses yeux, sans rien pouvoir faire pour elle, en sentant le poids du chagrin et de la culpabilité s’abattre sur elle. Il n’était pas étonnant, dans ces conditions, qu’elle se retrouve dans un tel état de désarroi et de désespoir, et que les répercussions sur son organisme soient si importantes.

La représentation onirique de Miku s’avança vers l’Evoli meurtri et, comme sur le plan physique, l’enserra doucement dans une étreinte rassurante et protectrice.


« Ce qui t’est arrivé est vraiment horrible… Et j’en suis désolée… Mais tu n’es pas responsable. Ce n’est pas de ta faute. Tu avais un mauvais maître, quelqu’un qui mériterait d’être puni en retour de ce qu’il t’a fait. Mais tu n’as rien à te reprocher. Un humain qui force ses Pokémon à prendre la forme qu’il souhaite… N’a pas le droit de se lier avec eux. C’est terminé, maintenant, il n’est plus là… Et il ne te fera plus de mal. Je prierai pour l’âme de ta maman, je te le promets. Mais tu dois venir avec moi, ne ? On va lui dire adieu… Ensemble. Viens avec moi… Je suis là pour t’aider. »

Il y eut d’abord un grand silence, puis, une vive lumière émana de l’adolescente et de son protégé, sur les deux plans. Le paysage onirique se dissipa, tandis que l’Evoli physique ouvrait lentement les yeux, fixant sans rien dire cette drôle d’humaine aux organes céruléens. Il y lisait beaucoup de choses, mais surtout, il y voyait de la compassion sincère. Quelqu’un qui n’allait pas le frapper parce qu’il ne pouvait pas évoluer selon ses désirs.
L’adolescente déposa délicatement le Pokémon sur le sol, puis joignit ses mains en une prière d’adieu, avant de laisser de puissantes notes franchir ses lèvres. De petites particules s’échappèrent de la créature à la fourrure marron, avant de former une silhouette animale qui sourit… Pour s’échapper définitivement de la conscience de l’Evoli. Il n’avait pas oublié sa mère… Mais il l’avait libérée et autorisée à trouver le repos éternel. Désormais débarrassé de sa culpabilité, il se redressa peu à peu, puis s’assit en face de Miku, avec une expression de gratitude mêlée de joie.


« Elle est en paix… Tout comme toi. »

La Nalcienne sourit à Jiyuu, sans qui elle n’aurait probablement pas pu accéder de nouveau à l’esprit du Pokémon, avant de se tourner vers Sylph, attendant le verdict de cette étape pour le moins difficile. L’Evoli allait bien… Et les deux coéquipières avaient fait leur travail. Ensemble.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 238

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par PNJ le Mar 12 Mar 2013 - 10:13

Sylph regarda l'Evoli, qui semblait en meilleur état et décida de serrer la Poké ball jusqu'à la briser. A nouveau, le Pokémon était libre et était également en paix. Il pouvait retourner à une vie sauvage. Elle regarda ensuite les deux jeunes femmes.

« Miku, l'épreuve s'arrête ici pour toi. Tu as prouvé que tu avais les compétences nécessaires pour devenir un vrai Défenseur Elemental. Je n'ai plus rien à te montrer, mais ne cesse jamais de t'entraîner, pour devenir chaque jour plus forte. Tu peux partir... Ou rester. Mais dans ce cas, ne t'avises pas d'intervenir... Jiyuu par contre, tu te doutes que tout n'est pas fini pour toi. Cinq minutes de repos. »

Elle sortit une autre sphère, et regarda la jeune femme aux cheveux bleus. Elle lui avait posé une question, il était vrai. Enfin, c'est ce dont elle semblait se souvenir. Concernant l'état des Pokémon qu'elle ramenait. Il est vrai que ça faisait un peu peur. Elle souffla.


« Miku, je ne t'avais pas répondu je crois. Tu as pu le constater dans l'esprit du Tylton et de l'Evoli, je n'ai aucun rapport avec leur malheur. Quant aux autres Pokémon... Je les ai trouvé comme ça. Je n'y suis pour rien. Et comme je savais que des apprentis allaient venir, j'ai préféré vous laisser la tâche de les soigner. Quoiqu'il en soit, Jiyuu... Soigne ce Pokémon. Fais quand même attention. Il a l'air teigneux. Je n'interviendrai pas, si tu échoues, il mourra. »


Elle laissa tomber la sphère au sol qui libéra un Reptincel recouvert de plaies qui saignait abondamment. Il n'avait d'ailleurs qu'un œil valide, le sang coulant à flot dans l'autre. Il avait l'air de s'être fait lacérer par une créature quelconque, dotée de griffes tranchantes. Il tenait à peine debout, et la flamme de sa queue vacillait parfois très dangereusement, menaçant de s'éteindre, ce qui était extrêmement dangereux pour un Pokémon de son espèce. Mais la douleur le rendait menaçant. Il avait envie de vivre et prenait quiconque pour un danger. Il regarda Jiyuu en crachant des flammes, et voulut la menacer de ses griffes, mais tomba au sol, sous la faiblesse et le sang qu'il perdait. Mais il ne cessa pas de gronder, pour prévenir qu'il n'hésiterait pas à se battre...


[Miku, tu as validé ton épreuve tu peux donc... Faire ce que tu veux en fait. Ceci dit, il ne faudra pas intervenir chez Jiyuu. Jiyuu toi, tu dois soigner le Reptincel sachant qu'il est tout de même plutôt agressif, ce qui l'épuise de plus en plus et te laisse moins de temps, et te menace également. Bon courage. Je préférerais que Miku post d'abord, mais après, c'est vous qui voyez.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 895

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Miku Hatsune le Mar 12 Mar 2013 - 11:09


« Brille sur la voie que tu veux emprunter. »


Il sembla à Miku qu’elle retrouvait, elle aussi, sa liberté, lorsque Sylph réduisit en miettes la capsule qui avait servi à enfermer l’Evoli. Ce dernier, avant de s’en aller, se tourna vers les deux Nalciennes, puis poussa un petit cri dans leur direction, comme s’il voulait les remercier pour leur aide. Calmement, l’apprentie prêtresse écouta les compliments de la Mizuhanienne, puis hocha la tête et s’inclina en signe de respect. Elle fit un léger sourire et regarda sa coéquipière, puis dit :

« Merci beaucoup. Je souhaiterais rester auprès de Jiyuu-chan, pour la regarder faire, et pour la soutenir par ma présence. Voilà la dernière chose que je ferai pour elle, avant de me retirer de l’épreuve pour devenir spectatrice. »

L’adolescente prit les mains de son amie dans les siennes, puis ferma les yeux, laissant le vent les entourer en murmurant. Des fragments de lumière se mirent à danser près de Jiyuu, lui apportant un peu d’énergie et d’apaisement. Finalement, Miku sourit à sa partenaire, puis laissa Sylph leur expliquer comment elle avait trouvé ces Pokémon meurtris dans leur chair et dans leur âme qu’elle avait dû soigner. De nouveau, elle hocha la tête.

« C’est sans doute la seule chose qui pourrait me pousser à agir en contradiction avec mes convictions. Le plus difficile, selon moi… C’est d’apprendre à pardonner à ceux qui leur ont infligé de telles souffrances. Je crois que je comprends un peu mieux le sens de ma formation… Et les mots de mes maîtres, au Temple. Dorénavant, je n’interviendrai plus. Gambatte, Jiyuu-chan. »

Après avoir prononcé ces dernières paroles pour encourager celle qui lui ressemblait tant, la Nalcienne appuya sur le mécanisme de son bâton, pour lui rendre sa forme initiale, puis le rangea dans ses cheveux, à sa place, avant de tendre la main pour laisser Nebula s’y poser et se frotter contre elle. Puis, avec un sourire radieux pour sa camarade, elle fit quelques pas pour se mettre à l’écart, avant de s’asseoir en seiza, calmement, pour attendre que Jiyuu vienne en aide au Reptincel. L’envie d’aller lui prêter main-forte était là, prenante, mais Sylph avait été claire : elle n’avait pas le droit de soigner le Pokémon. C’était une autre forme d’apprentissage, après tout, que de patienter sans pouvoir agir, et, tout en songeant que le doyen aurait probablement approuvé cette réflexion, elle posa ses mains sur ses genoux, prête à endurcir encore davantage son mental d’apprentie.


[Voilà ! Jiyuu, tu as une petite pompom-girl qui te regarde sagement xD Merci pour cette épreuve sympa en tout cas :P]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 238

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Jiyuu le Mar 12 Mar 2013 - 21:01

Finalement, Miku réussit à libérer l’Eievui de sa mauvaise conscience, ce qui signifiait aussi permettre à Jiyuu d’arrêter l’effort colossale qu’elle fournissait. La jeune fille libéra les courants d’airs chauds quand la demoiselle aux cheveux bleus lui sourit. Elle s’affaissa sur le sol, les muscles tremblants, mais heureuse néanmoins que tout se finisse pour le mieux, comme précédemment. Elle prit le temps de récupérer son souffle alors que son regard monta vers l’examinatrice, qui félicita sa coéquipière, lui informant qu’elle avait passé le test. Jiyuu était très heureuse pour elle et lui posa amicalement la main sur l’épaule en guise de compliments. Sa respiration était encore lourde et entrecoupée, et ses muscles lui paraissaient très lourds, mais comme le lui rappela leur professeur, elle n’avait pas encore terminé ce qu’elle avait à faire. Elle hocha la tête quand la dame lui accorda du repos, et remercia Miku pour sa brise rafraichissante et son soutient.

Au bout des cinq minutes, elle n’avait pas totalement récupéré de l’effort, mais était apte à continuer à donner le meilleur d’elle-même. Elle n’allait pas abandonner sous prétexte d'avoir mouillé sa tunique, et comptait se dépenser encore beaucoup si le besoin s’en faisait sentir. Le Pokémon qui sortit de la ball de Sylph était une espèce inconnue à la jeune fille, mais cela ne l’empêcha pas de vouloir l’aider ; elle ne savait juste pas comment l’appeler, la dame n’ayant pas fait de références à son nom. La bête était esquintée et lacérée à de multiples endroits, ce qui fit pincer le cœur de la demoiselle. Son état était déplorable, et Jiyuu ne demandait qu’à le sauver, comme elle l’avait fait pour Abel. Le mal qui les rongeait n’était en rien le même, mais les résultats étaient équivalents : ils souffraient, et cette douleur touchait la jeune fille et la poussait à donner tout ce qu’elle avait pour les aider.

Mais lorsqu’elle essaya de s’approcher du lézard, une nuée de flammes vola dans sa direction. Elle les écarta sans difficultés, joignant ses mains devant elle, créant un courant d'air qui sépara le feu en deux, sans qu’elle ne soit blessée. L’animal était faible, et elle aurait pu l’approcher et le soigner de force, mais ce n’était pas la bonne méthode. S’asseyant dans l’herbe à deux ou trois mètres de l’animal, elle ne bougea pas, le regardant. Quand elle essaya de tendre sa main vers lui, un nouveau flux de feu fusa vers elle, la faisant reculer un peu. Elle ne pouvait se permettre de lui faire utiliser de telles attaques, qui l’affaiblissaient plus qu’il ne l’était déjà. La bête rugit avant de planter ses griffes dans le sol et laisser une longue marque, sans doute pour mettre en garde la demoiselle et l'inciter à garder ses distances. Elle se mordit les lèvres. C’était la première fois qu’elle avait affaire à une telle situation, et cela la faisait stresser. Elle ne savait pas que faire mais ne pouvait se pas attendre qu’une idée surgisse sans rien faire, alors que l’animal en face d’elle mourait lentement.

« Tu as ce pouvoir, celui de rassurer. »

Les dernières paroles que lui avait prononcé son frère résonnèrent dans sa tête, alors qu’elle se souvenait de la raison pour laquelle il lui avait confié Fuusen lors de son départ. Il lui avait dit qu’elle seule aurait la capacité de lui faire reprendre confiance en lui et en la vie, et c’était ce qu'elle s’appliquait à faire chaque jour. Elle avait déjà réussi à lui donner foi en elle, ce qui était un grand pas en avant. Maintenant qu’elle y réfléchissait, les remarques concernant son sourire, ses yeux et son rire avaient été fréquentes, et toutes convergeaient plus ou moins vers la même conclusion. Sa joie de vivre était contagieuse, et c’était ce qui donnait envie aux autres de croire en elle.

Si tout le monde le lui avait répété, c’était peut-être la vérité alors ? Elle devait faire usage de ce don pour calmer le petit, ou alors elle n’arriverait jamais à l’approcher sereinement. Stressée, elle tendit à nouveau la main, tremblante, incertaine. Et si on lui avait dit que des bobards ? Et si elle n’y arrivait pas ? Et si…

Un flot de flammes la tira à nouveau de ses pensées, suivit par un dangereux rugissement. La demoiselle commença à se mordre les ongles, avant de comprendre. Si elle n’avait pas confiance en elle-même, comment pouvait-elle espérer convaincre ce Pokémon ? Elle devait à tout prix se calmer et se concentrer, réfléchir à…

Ou plutôt, arrêter de réfléchir.
Prenant une grande inspiration, elle fit le vide dans son esprit, avant de poser ses yeux perlés sur l’animal. Il lui rendit un regard foudroyant, qui n’affecta pas pour autant la moue de la demoiselle, qui, au contraire, se mit à sourire. Elle le fixa longuement ainsi, essayant de traduire ses émotions dans son regard. Le vent portant ses paroles, elle murmura à l’animal qu’il n’avait rien à craindre d’elle, qu’elle allait simplement l’aider à panser ses blessures. Elle lui promit de le laisser tranquille, une fois qu’elle aurait fini.

Tout en continuant à lui parler, elle rampait très lentement vers l’animal, qui ne bougeait pas, toujours aux aguets. Cependant, malgré sa mimique très provocatrice, il laissa la fille s’approcher de très près, jusqu’à ce que la fille puisse même voir clairement les différentes blessures de l’animal. Sans jamais s’arrêter dans son discours, elle observa le lézard, lui expliquant qu’elle commencerait par traiter les plaies plus graves, comme celle qu’il avait sur l’épaule, avant de s’occuper de celles plus bénignes. Elle se tenait devant lui maintenant, toujours immobile, puis tendit la main jusqu’à ce qu’elle arriva à quelques centimètres de la tête du Pokémon. Elle n’irait pas jusqu’à le toucher, jugeant que c’était à lui de faire le dernier pas, s’il pensait qu’elle pouvait effectivement l’aider. Pour la énième fois, elle réitéra son vœu de le libérer une fois qu’il serait en bonne santé, et finalement l’animal céda, approchant du bout du nez la majeur de fille, le frôlant à peine avant de se retirer. La demoiselle poussa un rire léger, salvateur, qui fit changer définitivement le regard que la bête portait sur elle. Il y avait encore une forme de méfiance, mais il la laissa lui caresser lentement le crâne, sans rechigner.

Finalement, la demoiselle jugea qu’il était grand temps de soigner la pauvre bête avant qu’elle ne lui claque entre les doigts. Elle passa sa main dans l’herbe mouillée de leur exercice précédent, et commença, d’abord doucement puis petit à petit avec un peu plus de conviction, à laver sommairement les plaies de l’animal. Elle savait qu’il n’accepterait pas d'approcher l’étang, et préférait utiliser cette façon superficielle de débarbouiller plutôt que de risquer de perdre sa confiance. Quand elle eut terminée, elle figea le sang qui coulait encore grâce à un courant d’air frais, puis appliqua le baume qu’elle avait utilisé pour elle un instant plus tôt. Elle prit le temps de traiter chaque éraflure, consciencieusement, tout en continuant de parler à l’animal, lui demandant de tenir bon encore un peu.

Lorsque le lézard fut complétement badigeonné de crème, la demoiselle l’enveloppa d’un courant d’air chaud, comme elle avait fait pour l’Eievui dans un premier temps. La flamme sur le bout de la queue de l’animal avait manqué de s’éteindre à plusieurs reprises, et Jiyuu avait compris qu’il avait besoin de chaleur pour finir de se remettre de ses meurtrissures. Elle resta un très long moment ainsi à réchauffer la bête, appliquant systématiquement de l’onguent. Elle se fichait de savoir si Sylph s’ennuyait de sa performance, elle savait que maintenant il faudrait de la patience pour que l’animal se remette complétement. Finalement, le reptile finit même par s’endormir dans les bras de la jeune fille.

Au bout d’un moment, la demoiselle commença à ralentir son débit d’air chaud, jusqu’à ce qu’elle le coupe définitivement. La flamme de l’animal dansait maintenant ardemment, signe que sa vie n’était plus en danger. La demoiselle attendit encore un peu, afin de vérifier qu’il ne fasse pas une rechute, puis se leva et s’avança vers Miku, lui tendant l’animal.

« Tiens, tu pourrais veiller sur lui jusqu’à son réveil ? » demanda-t-elle en chuchotant, soucieuse de ne pas réveiller la bête.

Elle avait d’abord pensé rendre l’animal à l’examinatrice, mais ne savait pas bien ce que la femme aurait pu faire de lui ensuite. Elle avait sans doute encore des choses à demander à Jiyuu, et ne serait pas dans de très bonnes dispositions pour ce faire si elle tenait un Pokémon endormi dans les bras. Remerciant sa binôme, elle retourna vers face à leur tutrice, le sourire aux lèvre, heureuse d’avoir réussi cette épreuve et enthousiaste de continuer à prouver que oui, elle était assez forte et digne pour aider et sauver les autres autour d’elle.

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 140

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par PNJ le Mer 13 Mar 2013 - 9:32

Sylp fixait Jiyuu intensément. Elle avait senti sa perte de confiance mais était plutôt satisfaite qu'elle l'ait retrouvé. Elle n'était pas avare en compliment, mais pour l'instant, elle pouvait bien faire quelque chose. De plus, elle ne lui avait pas laissé assez de repos entre le soin de l'Evoli et celui du Reptincel, même si elle pouvait aussi considérer que la demoiselle était potentiellement en tort, du surplus d'énergie qu'elle avait utilisé auparavant. Elle lui sourit.

« Bien joué, réussir à apaiser, et surtout à endormir un Reptincel aussi furieux, je ne connais pas énormément de gens qui en sont capables. Tu peux te reposer pendant dix minutes, vide toi un peu la tête pour t'apaiser. »


Elle resta ensuite silencieuse, scrutant l'eau, attendant patiemment que les dix minutes s'écoulent. Puis, avec un sourire un poil plus sadique, elle fit s'élever du lac des sphères de glace et des fouets d'eau, très fin, qu'elle projeta directement sur Jiyuu.


« Défends-toi face à mes assauts, établis une protection solide pour te protéger. »


Les différentes attaques se ruèrent sur la jeune femme. Les sphères de glace, en éclatant au sol, gelèrent l'herbe. S'en prendre une pouvait geler une certaine partie du corps, ce qui pouvait être vraiment dangereux, si elle n'y prenait pas garde.


[Très simple, protège-toi des différentes attaques. Ca se fera en deux post. Bon courage!]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 895

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Jiyuu le Mer 13 Mar 2013 - 13:39

[J’ai essayé de faire un truc plus original qu’une grosse boule d’air l’encerclant, j’espère que cela sera convainquant ^^”]



À la fin de sa performance, Sylph félicita Jiyuu pour ce qu’elle avait réussi à faire, ce que la demoiselle prit de bon cœur. Elle lui sourit et la remercia chaleureusement, acceptant avec joie la pause que lui proposait la dame. Elle avait eut le temps de récupérer de sa trop grosse dépense d’énergie pendant qu’elle s’occupait du reptile, l’épreuve ayant été plus dure mentalement que physiquement. Cependant, la jeune fille était encore dans un sale état, et elle avait besoin de se rafraichir les idées un peu. S’élançant donc gracieusement dans le lac sans prendre la peine de se déshabiller, elle apprécia l’eau froide contre sa peau qui la revigorait et lui permettait de faire à nouveau le plein d’énergie. Elle s’amusa dans l’eau un moment, en profitant pour nettoyer la boue, la sueur et ses plaies. Quand ses dents commencèrent à claquer, elle sortit du bassin, ne voulant pas attraper froid à un moment si critique. Libérant un violent et bref coup d’air, elle se sécha intégralement, avant d'appliquer à nouveau la crème sur ses blessures et de se rapprocher de Miku, qui tenait encore la bête endormie. Jiyuu consacra les dernières minutes de pause qu’il lui restait à caresser l’animal blessé, avant de retourner faire face à l’examinatrice, prête pour la suite.

Des fouets d’eau et des blocs de glace se mirent à fuser du lac où elle s’était baignée quelques instants auparavant. La consigne était claire, et Jiyuu n’avait plus qu’à établir cette protection dont lui avait parlée l’examinatrice. Ou presque. La vitesse des attaques de la maîtresse de l’eau était trop grande pour laisser à l’apprentie le temps de créer quoi que ce soit de consistant. De ce fait, la demoiselle se mit à esquiver les attaques imminentes, se contentant d’utiliser sa propre vitesse couplée à celle du vent pour ne pas subir de dégâts. Cependant, elle était consciente que ce n’était pas ce que lui avait demandé la dame, qui l’aurait sans doute précisé si tout ce qui l’intéressait était de voir les candidats bondir dans tous les sens comme des gazelles. De plus, c’était à cause de ce genre de comportement qu’elle n’avait pas réussi à défendre Daisuke ; si elle voulait protéger les autres, il faudrait qu’elle se jette enfin à l’eau et crée cette protection dont parlait la dame. Cela allait à l’encontre de sa nature et aussi de celle de son élément, mais c’était un pas qu’elle allait devoir franchir.

Dégainant ses éventails, elle se posa au sol et créa rapidement deux courants d’air, l’un à sa gauche et l’autre à sa droite, qu’elle amplifia du mieux qu’elle put. Maintenant, les blocs les plus petits qui fonçait vers elle se faisait dévier par ses courants, les renvoyant loin derrière elle. Se concentrant, elle finit par réussir à unir les deux courants de manière à ce qu’ils l’encerclèrent parfaitement devant. Cependant, c’était encore insuffisant pour contrer les blocs plus imposants ainsi que les fouets d’eau et de plus, son dos était complétement à découvert. Un attaque venant du sol la heurterait sans problème, et la demoiselle ne pouvait pas se permettre de laisser cela se produire.

Utilisant son bras gauche, elle continuait à maintenir les courants, pendant que le droit, lui, s’occupait de lancer par à-coup des bourrasques, qui prenait naissance dans la protection avant de fuser vers les attaques que celle-ci ne pourrait pas a priori dévier. Ainsi, elle éclata les gros blocs pour réduire leur taille jusqu’à ce qu’ils deviennent inoffensifs, et coupa les jets d’eau de leur source afin de les dissuader de continuer plus loin.

Elle fit tendre ses courants de manière à ce que l’accès soit plus difficile par derrière, mais restait sur ses gardes, sachant pertinemment que la dame allait s’en prendre à elle par là, son point faible. Dans ce cas, elle se préparait à contre-attaquer directement avec sa main droite, qui, soutenue par son éventail, devrait être suffisante pour au moins éviter le pire.


Dernière édition par Jiyuu le Jeu 14 Mar 2013 - 14:44, édité 1 fois

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 140

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par PNJ le Mer 13 Mar 2013 - 16:25

La passeuse d'épreuve regarda la protection mise en place, l'air intriguée. C'était assez surprenant, ça changeait du dôme assez habituel et classique -bien qu'efficace- et elle se demandait si les vents étaient puissants ou non. Au pire, elle attaquerait sur plusieurs plans, comme d'habitude, ça ne serait pas gênant.
D'un geste vif de la main, elle envoya des trombes d'eau droit dans la protection. Elle tentait un passage en force en cherchant à remplir les vents d'eau, pour en reprendre le contrôle. Pourtant, le vent était beaucoup trop solide, comme elle s'en doutait, mais un assaut frontal pouvait prendre beaucoup d'attention. Et la demoiselle n'avait pas pensé à protéger son dos, erreur réellement fatale dans le cas présent, que Sylph allait lui faire comprendre.

A nouveau, les fouets aqueux se dressèrent, cherchant à frapper les parties fragiles et démunies de l'humaine. Mais ça n'était pas tout. Comme pour l'Evoli, le sol gela sous ses pieds et la glace commença à l'envahir de plus en plus, grimpant sur son corps à vitesse grand V. La glace avait déjà immobilisé son corps jusqu'au bassin et continuait de s'étendre, sans qu'elle ne cessât les attaques frontales et les fouets d'eau. Et elle ne semblait pas épuisée après tout ses efforts.


« Tu as laissé ton dos démuni, ce qui est une grave erreur. Il ne faut pas chercher à m'impressionner, mais bien te montrer compétente. Ce genre de protection sera plus redoutable que le classique dôme d'air si tu arrives à t'entourer entièrement dedans, mais ça n'a pas l'air d'être actuellement le cas. Alors soit tu utilises cette attaque en groupe, soit tu l'évites. Regarde la galère dans laquelle tu es. »

En effet, si le gel allait immobiliser les bras, elle ne pourrait plus commander aux vents, ou alors de façon différente et elle serait peut-être perdue à cause de ça.


« Si tu ne te libères pas, si tu n'arrives pas à te défendre, c'en est fini de toi. »


[Bien, tu as des assauts de face qui peuvent te déstabiliser, des fouets qui te frappent par derrière et ton corps commence à être coincé dans un bloc de glace. Si tu n'arrives pas à t'en défaire, ça sera vu comme un échec. Ca sera le dernier post que tu feras normalement en épreuve. Bon courage !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 895

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Jiyuu le Jeu 14 Mar 2013 - 15:52

[Normalement Jiyuu était déjà en train de léviter, mais ce n’est pas grave, j’ai édité mon post précédent, ça va me donner quelque chose de plus à raconter ici, ce n’est pas plus mal xD J'espère que mon post te conviendra, il est un peu spécial je trouve ^^"]



La demoiselle était en train de réfléchir à une solution pour se soulever du sol sans détruire son œuvre quand l’examinatrice l’attaqua de plein front, s’en prenant à sa protection à l’endroit où elle avait le moins de chance de trouver une faille. Jiyuu fut surprise par sa stratégie, mais du malgré tout mettre un instant son idée de lévitation de côté pour solidifier le bec de sa création, afin que celle-ci contre efficacement le jet d’eau qu’elle venait de prendre en pleine figure.

Au moment où elle était concentrée à raffermir le devant de sa défense, la dame en profita pour s’en prendre à elle par derrière, plus ou moins comme ce que la demoiselle avait prévu. Continuant à donner de la puissance devant, la fille fit un rapide cercle sur elle-même, balançant une rafale aux lianes qui voulaient l’attaquer avant de se repositionner de face. L’opération avait été très brève, mais il fallu quelques instants à la demoiselle pour se concentrer et reprendre correctement le contrôle de son demi-cône de vent.

Ces quelques secondes lui furent fatales, et avant qu’elle ne s’en rende compte, un bloc de glace commençait à grimper sur sa peau, mangeant d’abord ses pieds, puis ses jambes. En constatant ce que la dame lui faisait subir, la respiration de la fille s’accéléra, alors que la panique s’installait petit à petit, une fois de plus. Non, c’était même pire qu’avant, Sylph voulait clouer Jiyuu au sol, l’empêchant de vaquer comme bon lui semblait. Elle était en train de la priver de son droit le plus élémentaire, celui d’être libre. La vision de la jeune fille se réduisit, oubliant les blocs de glace et les fouets qui fusèrent vers elle, la heurtant même pour certains. Elle avait cessé d’entretenir sa protection et cherchait à ôter à la main cette glace qui n’arrêtait pas monter, sans qu’elle ne puisse rien faire. La fille se mit à murmurer des paroles sans doute inaudibles pour Miku et leur passeuse d’épreuve, demandant qu’on la lâche, répétant que l’on n’avait pas le droit de lui faire cela, suppliant de la libérer.

La glace lui arrivait maintenant à la poitrine et sa défense avait presque disparu, alors qu'elle continuait à s’affoler. Elle avait perdu le contrôle d’elle-même ; avec un peu de réflexion et de bon sens, elle aurait sans aucun doute réussi à trouver une parade à cette attaque, mais ses sens erronés ne lui renvoyaient qu’une seule information : on voulait la priver de sa liberté. Les fouets continuèrent à meurtrir son dos, l’un deux laissant même une longue marque qui se teinta rapidement de rouge dans son cou. Les blocs, atterrissant à ses pieds, renforçaient le processus de gel, l’engloutissant davantage sous une masse solide, froide, et intangible.

Un de ses bras finit par se faire prendre dans le piège, et la demoiselle, ne supportant plus la pression, explosa.

Une très violente bourrasque d’air explosa de l’endroit où se tenait la fille en difficulté, si forte et brutale qu’elle faisait pencher les arbres et onduler l’eau du lac. Des millions d’éclats de glace volèrent dans tous les sens, lançant des débris, pour certains tranchants, dans tous les sens. Jiyuu était à genoux au milieu du cataclysme qu’elle venait de créer, ne comprenant pas ce qui venait de se produire. Elle se sentait très faible et endolorie ; sa respiration et les battements de son cœur étaient si rapides qu’elle ne savait pas comment elle avait pu s’en tirer vivante. Un cri la réveilla un loin, un rugissement qu’elle connaissait : le lézard s’était sans doute réveillé sous l’impact du courant de la fille, et fuyait maintenant de ce lieu, comme le lui avait promis Jiyuu. En entendant cet hurlement, tous les souvenirs récents de la fille jaillirent de nouveau, alors qu’elle pu à peine faire un roulé-boulé sur elle même pour éviter un large bloc de glace qui lui fusait dessus.

La fille était cruellement affaiblie et épuisée, mais elle se rappelait maintenant de ce qu’elle faisait avant que son esprit ne devienne noir et sa pensée floue. La dame n’allait pas attendre qu’elle se remette une fois de plus, et c’était son devoir de continuer à se défendre contre ces attaques. La chevaucheuse de vent bondit dans les airs pour éviter un autre lancé, mais cette fois se laissa stagner à plusieurs mètres du sol, avant de construire à nouveau son outil de défense. C’était le même que précédemment, et maintenant qu’elle savait comment s’y prendre, elle mit moins de temps à le mettre en place. Elle ressemblait à une comète, dont la tête aurait été la fille et la queue ses vents. Dans cette position, Sylph ne pouvait plus vraiment l’attaquer par en-dessous, ni même de dos. Les courants se mélangeaient derrière Jiyuu, et il aurait fallu une bonne connaissance de ceux-ci pour réussir à trouver un chemin permettant de les remonter à contre-courant.

En revanche, les flux avaient beaucoup perdu en puissance, la pupille se tenant au milieu des vents ayant perdu beaucoup de ses moyens. Elle continuait à dévier des blocs et s’en prendre directement au plus imposants, mais espérait vivement que Sylph ne l’attaque pas une fois de plus de front comme elle l’avait fait avant, car elle n’était plus sûre d’avoir la force de riposter. Elle n’était même pas sûre d’avoir l’énergie de continuer encore très longtemps. Cependant, tant qu’il lui en restait assez pour léviter, elle ne cesserait pas d’essayer de venir à bout de l’exercice.



Spoiler:
Bon, comme c’était pas très clair la dernière fois, voici un petit schéma explicatif ^^ Les flèches indiquent le sens du vent. Au début, elle est donc encore au sol avec une moitié de euh… ça, et elle finit en l’air presque complétement entourée ^^ J’espère que c’est plus clair :s

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 140

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par PNJ le Jeu 14 Mar 2013 - 18:49

[Désolée, je n'avais pas compris ><]

Sylph resta béate devant la véritable explosion de puissance que dégagea la jeune femme. La passeuse d'épreuve était plutôt contente qu'elle ait réussi à briser la glace et surtout, à outrepasser en quelque sorte sa peur des chaînes. Lorsqu'elle l'avait attaqué tout à l'heure avec ses fouets aqueux, en la tirant de l'esprit du Tylton, elle avait paniqué plus que nécessaire. Apparemment, elle avait vraiment peur de ce qui pouvait lui arriver si elle se faisait attraper et enchaîner. Néanmoins, elle la regarda et sourit. Elle envoya des lettres aqueuses qui formèrent quelques mots face à la jeune femme, lui intimant de redescendre.

« Repose-toi. Tu as terminé ton épreuve, nous n'irons pas plus loin. Tu es officiellement une Défenseuse Elemental. Tu as réussi à faire beaucoup de choses, c'est bien. Par contre... Tu as l'air d'avoir un problème lorsque l'on essaye de te priver de ta liberté. Un gros problème, j'entends, plus que la normal. Essaye de travailler là-dessus, ça t'aidera à garder l'esprit ferme lorsque le besoin s'en fera sentir. Sur ce, je vous félicite, mais ne cessez jamais de vous entraîner. La vie est dure et malheureusement, vous ne pourrez pas toujours sauver les autres... »

Elle leur sourit et s'inclina, s'éloignant pour remplir les formalités et déclarer officiellement le passage en grade de Miku et Jiyuu.


[Merci pour le schéma ^^ Tu peux faire un post de conclusion, sinon faire la demande de points ^^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 895

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Jiyuu le Jeu 14 Mar 2013 - 21:20

Finalement, la dame ne demanda pas à Jiyuu de rester longtemps dans les airs, lui faisant signe de redescendre. La demoiselle posa rapidement pied à terre, s’effondrant un peu sous son propre poids. La protection disparut et la fille prit le temps de ranger ses éventails, ne souhaitant pas les abîmer. Ils avaient une grande valeur à ses yeux, et elle s’en voudrait énormément s’il leur arrivait quoi que ce soit. Elle secoua un peu sa tignasse blanche, cherchant à se réveiller, avant de se rapprocher de la dame qui lui avait demandé de s’avancer.

Elle aurait sans été encore plus enthousiaste quant à la nouvelle de sa réussite si elle avait été en état de comprendre vraiment ce qu’elle venait d’accomplir. Pour l’instant, l’annonce lui passa un peu au-dessus, elle se contenta de sourire faiblement à la femme, avant de baisser les yeux quand celle-ci fit mention de sa plus grande peur. Elle connaissait son handicap, c’était même lui qui était responsable de la couleur de sa chevelure. Elle n’avait jamais réussi à la contrôler, et ne savait pas comment réussir à l’outrepasser. Dès qu’elle était dans ce genre de situation, elle perdait ses moyens et était incapable de raisonner correctement, comme elle avait pu le démontrer. Cependant, elle comprenait que cela pourrait lui coûter cher, ou pire, coûter à l’un de ses proches. Si l’un des ses amis se faisait mal car elle avait pas pu le protéger sous prétexte d’être en pleine crise de claustrophobie, elle s’en voudrait énormément. Elle hocha la tête, signe qu’elle se rendait compte de son problème.

Elle lança un regard derrière elle, voyant Miku et son geste d’encouragement. Ce fut à ce moment là, alors qu’elle commençait à nouveau à respirer et voir le monde de manière normale, qu’elle comprit que les deux demoiselles avaient enfin atteint leur but, et qu’elles avaient officiellement passé cette dure épreuve. La fille aux cheveux blancs lui rendit son sourire et se permit même un geste de main, avant de se souvenir que son chemin était loin d’être fini. Elle reporta son attention sur leur examinatrice, qui leur avait déjà tourné les talons.

« Madame, attendez ! » s’écria Jiyuu, faisant quelques foulée avec l’énergie qui lui restait pour rejoindre l’interpelée. « Est-ce que… Est-il possible que vous me fassiez aussi passer amplificatrice ? Un vieux monsieur m’a dit que c’était une autre des voies envisageables pour les élémentalistes, et j’ai envie de continuer à perfectionner mon art… »

Elle avala sa salive à la fin de sa phrase, en constatant le regard assez froid que lui lança la dame. Elle prit quelques secondes avant de lui répondre, continuant de mettre mal à l’aise la demoiselle jusqu’à ce qu’elle explique que cela était impossible. Jiyuu prit une mine déçue, vite remplacée par un sourire lorsque Sylph lui proposa de l’inscrire sur une liste d’attente pour passer ce fameux test. L’apprentie répondit vigoureusement, la remerciant du fond du cœur. La dame la prévint malgré tout que, si elle faisait la demande, ce serait auprès de Mizuhan, et que ce serait sans doute là que ce passerait l’épreuve, de ce fait.

« Parfait alors, cela me permettra de découvrir enfin les autres pays d’Érasia ! » répondit la cadette avec enthousiaste. Elle avait pu voir Nalcia et Tenkei, mais n’avait pas encore eut l’occasion de voir les trois autres pays de la terre ferme.

Remerciant une fois de plus l’examinatrice pour tout ce qu’elle avait fait et allait encore faire pour elle, elle lui lança un au revoir avant de revenir vers Miku. La jeune fille était épuisée, mais heureuse malgré tout. Invitant son amie à prendre un bain rafraichissant, elle se lança dans l’étang une fois de plus, essuyant toute la fatigue alors qu’elle se laisser flotter sur l’eau, admirant les nuages qui traversaient le ciel bleu.


[Clos enfin ! :D Merchi beaucoup à toutes les deux, c'était très très chouette! :3]

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 140

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Défenseur [Miku Hatsune, Jiyuu]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum