[ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Reverie Metherlence le Dim 13 Jan 2013 - 0:47



Le septentrion s'étendait à perte de vue. Au-delà de tout. D'un bout à l'autre de l'horizon. Le ciel, injecté d'encre de saphir, sombre, était parcourus de multiple paillette de lumière, sans compter qu'il était embrasé par des centaines de raies. Le plus grand bûcher jamais exécuté se déroulait sous les yeux des habitants de ce monde, il leurs suffisait de lever les yeux.
Dans le cas de Reverie, elle était revenue sur le terrain de l'ancienne guerre. Elle y avait participé. Elle ne s'en rappelait pas, mais quelque chose lui disait qu'elle était déjà venue ici, et qu'elle avait vécu, ou plutôt appris, pas mal de choses sur la condition humaines.
Un champ de bataille ou ne reste que os blanchies et polie par les intempéries, dénudés de chairs et de peaux par les charognards. A présent, il s'agissait d'un cimetière à ciel ouvert, spectacle d'une ancienne bataille qui avait fait rage et avait aussi eu un lourd impact.
Pourquoi marchait-elle au sein de ce terrain mortuaire ? Pourquoi était-elle venue dans cet endroit sordide ? Rien ne lui venait, même pas une bribe de l'écho du combat, et pourtant, le vent qui soufflait sur la plaine donnait réponse à ses questions, pour preuves, il ne soufflait pas du tout ! Rien ! Pas une brise, pas un pet ni une rafale, encore moins une risée, l'alizé ne s'était pas déplacé ici depuis longtemps.

Elle arriva aux abords d'une colline. Les corps jonchaient beaucoup moins le sol, et pour cause, il s'agissait de la zone de commandement, ainsi que celles des soins. Quelque chose la guidait, l'envoyé vers cet endroit. Son corps se raidit légèrement, le souvenir d'autrefois était marqué dans les muscles de la jeune fille, mais non dans son esprit. Elle n'aurait pu mettre une image ou une cause au mal qu'elle ressentait, là, au creux de son estomac, mais ses membres, son squelette, ses nerfs, tout son corps s'en souvenait, telle une marque, une cicatrice. On ne se souvient pas toujours d’où elles proviennent, mais le corps lui le sait.
Lui il se souvenait qu'ici même elle avait subis une attaque psychique, elle avait plongé pour l'une des premières fois dans son subconscient lors de cet assaut, et depuis, son esprit était continuellement ouvert au monde.
Elle se posa sur une caisse de bois, l'une des rares à ne pas avoir été éventrée. Elle souffla, se reposant moralement. Elle devait faire le point sur ses découvertes. Elle ne pouvait pas rester éternellement ainsi. Quelque chose, cependant, était profondément ancrée dans son esprit et ne semblait pas vouloir partir. Son cerveau avait littéralement imprimé un visage, un nom, une histoire, tournant autour d'un jeune homme. Celui qu'elle cherche depuis des années, sa raison d'être, de vivre.
Et si... si elle pouvait souhaiter quelque chose, peut-être était-ce qu'on lui rende ce jeune pirate des airs, blonds aux yeux bleus se dénommant Coud, ce jeune homme attentionné et vivace qui avait rendu sa vie si merveilleuse autrefois. Levant les yeux au ciel, elle se demanda si le dieu des vœux lui accorderait ce vœu sanglant, celui de lui rendre cet être. Quelque chose était coupé en elle, comme un lien rouge qui aurait lâché, elle ne savait pas ce que cela signifiait, mais elle ne sentait pas cela comme un bon présage. Était-il mourant ? Mal en point ? Détourné de sa voie ? Ou était-il déjà passé dans l’au-delà ?

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Yugo le Dim 13 Jan 2013 - 17:06



J'arrive devant une plaine immense. Une plaine immense pleine... d'os? A droite, à gauche, aussi loin que porte mon regard, il n'y a que des restes de cadavres. De grande batailles ont dû se dérouler ici, jadis, pour une quelconque sordide guerre. Il y a combien de temps? Arceus seul le sait.

Le vent lui même , par son absence, tient à garder mémoire des nombreuses vies qui se sont éteintes ici, dans un mélange de chair et de métal. En avançant, lentement, je m'imaginais le courage de ces hommes, sachant qu'ils ne reviendraient jamais chez eux, auprès de leurs familles. sans doute si loin, pour s'éteindre en ce lieu où seules règnent la mort et le cauchemar.

Où que mon regard se pose, il n'y a que ces carcasses, dominée par une végétation, rare, mais existante. Pour seul bruit environnant, le bruit des sabots sur ce sol battu. Cela nous rend très mal à l'aise, Kimi, Keiba et moi. Nous pressons alors le pas en silence, peur des conséquences que la moindre parole qui romprait ce calme solennelle, sous ce firmament céleste. Je ne m'imagine pas passer la nuit parmi ces squelettes, nettoyés par je ne sais quelles créatures. Un craquement sec, et la pouliche se met à courir sur quelques mètres. Un regard nous informe sur la source du bruit. Un crâne a été fracturé. Je laisse échapper un petit rire, mais ce qui rend l'endroit encore plus glauque. Je remonte alors le regard. Quelle a été la raison de cette bataille? Est ce qu'au moins toutes ces personnes le savaient? Et quel genre de héros a-t-elle créée? Y a-t-il une raison, déjà, pour faire la guerre? Toutes ces questions me viennent à l'esprit en voyant les restes de ces pauvres malheureux, gisant ici bas, pour l'éternité.

Je continue alors mon chemin, entre ces dépouilles inertes. Mon désir de créer un monde de joie, grâce à mes spectacles, me semble encore plus important devant une telle scène.

Au bout de quelques mètres dans ce cimetière, je vois une forme bouger. Elle monte une légère pente. En bifurquant dans cette direction, nous remarquons que les corps se font moins nombreux. On dirait un îlot, où la vie semble essayer de reprendre ses droits, en vain. Après une légère montée, nous découvrons ce qui ressemble à un camp en ruine. Je descend du ponyta pour mieux explorer ce qui reste de ce lieu délabré, tenant d'une main, les rênes du pokémon, et dans l'autre, soutenant la togépi, s'étant entouré de mes cheveux blanc, comme pour se protéger. Ici et là, quelques tentes en lambeaux. Puis au détour de l'une d'elle, nous découvrons "la forme" distinguée sur le firmament de ce tombeau. En nous rapprochant, je peux constater, à le lueur des flammes de Keiba, qu'il s'agit d'une jeune femme. Légèrement rassuré, je viens la saluer.

-Bonsoir, mademoiselle.Puis-je vous demander ce qu'une jeune fille comme vous fait dans ce cimetière? Je trouve cet endroit un peu terrifiant. Dis-je en jetant un coup d'oeil autour de moi pour mieux inspecter les environs.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 908

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Reverie Metherlence le Lun 14 Jan 2013 - 21:41

— J'ai participé à cette guerre il y à longtemps, je le sais, mon corps le sait. Mais ce n'est pas le plus important. N'entendez-vous pas ? Le glas du vent ! Il est là ! Le seigneur des étoiles ! Le génie des vœux. Jirachi est parmi nous !

Ses yeux se levèrent vers le ciel, illuminé d'une étrange lueur émeraude. Elle fixait le ciel, strié de lueur et de trait. Dans cette prairie aux allures morbides, un événement magnifique se déroulait.
Soudainement, alors que la plaine ne semblait guère ventilé depuis des lustres, de puissant vent vinrent balayer les environs, rendant un air neuf de cette zone en putréfaction. Devenue bien plus respirable, l'endroit paru légèrement moins agressif, au moins pour leurs narines.
Cheveux lévitant autour d'elle, son corps recouvert d'une fine aura parme, sa bouche s'ouvrait et se refermer, chantant dans une langue presque inaudible. Elle commandait au vent avec un silence et un calme serein qui pouvait la faire passé pour une poupée de porcelaine.
La levée diminua, reprenant un cours presque normal. Cet endroit avait été pourris par la guerre, elle y avait pris part, elle se sentait responsable, elle pouvait au moins faire ça pour ce lieu profané depuis des années.

Se levant de la caisse, elle tendit un bras dans les airs. Sans aucun bruit sauf celui des multiples poils plat se frictionnant très légèrement, un ange vint faire un vol stationnaire auprès de sa dresseuse. La main de la demoiselle accueillie les pattes de l'animal puis, elle descendit, le laissant se poser délicatement au sol. Aussi grand qu'elle, voir plus, l'animal n'avait pas encore étiré son cou déjà long. Le mammifère volant tendit une aile membraneuse recouverte des fameux poils plats ressemblants à s'y méprendre à des plumes, mais rien de tout cela. L'animal se mordit une aile, grattant la zone de ses petites dents.
Un oiseau ? Non ! Pas de bec, ni de plumage, encore moins de serres. Il s'agissait d'une bestiole à poil aux pattes puissantes et griffues, comme celles d'un gros félin. Sa fourrure, afin de le porter dans les airs, s'étaient recouvert de kératine et avait ainsi formé cette étrange pilosité.
Le grelot autour de son cou tinta légèrement quand elle passa la main pour lui offrir une caresse. Elle se tourna vers l'inconnu qui ne semblait pas dangereux, pour preuve, aucune barrière de vent ne s'était érigée entre eux pour le repousser de son audace.

— Faites-un vœu ! Souhaiter quelque chose avant qu'il ne reparte pour longtemps ! Il est capable de réaliser tous ce qu'on peut souhaiter. Pour ma part, je souhaite retrouver la personne que j'aime, que je cherche depuis des années. S'il n'est plus en ce monde en temps que vivant, je souhaite qu'il me revienne d'entre les mondes !

Une approche très spéciale qui pouvait en rejeter plus d'un ! Aussi direct et verve, aussi spéciale et mystérieuse. Elle ne paraissait pas méchante, mais elle avait quand même souhaité une chose irréalisable, ou tout du moins, elle avait souhaité que Coud Van Guiret reviennent d'entre les morts. Elle le savait, elle l'avait tenté de le maintenir en vie de ses propres mains. Mais peut-être qu'il s'était réincarné dans une autre personne, alors, peut-être.
Cependant, une sombre pensée traversa sa boîte crânienne. Et si... si le corps de son bien aimé apparaissait là, juste devant elle, mais bel et bien mort, commençant même à se décomposer. Une vision d'horreur lui frôla le subconscient, mais suffisamment longtemps pour qu'elle se tourne vers son compagnon, se cachant de cet inconnue. Les larmes perlèrent à ses joues à cette idée. Qu'avait-elle donc souhaitée ! Agissant sur un coup de tête, elle ne s'était pas rendu compte des conséquences ! Elle pouvait payer cher ce souhait morbide.

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Yugo le Jeu 17 Jan 2013 - 15:33

Elle me dit avoir participer à cette guerre? Alors qu'elle en parle, je crois discerner un instant, comme une certaine tristesse dans son regard. Puis d'un coup, elle change de sujet. Le seigneur des étoiles? Le génie des vœux? Jirachi???

Alors qu'elle lève les yeux au ciel, le vent à l'air de se lever, et pas une petite brise. Est-ce son oeuvre? J'ai souvent entendu parler de ces personnes qui arrivent à commander au vent, même si jusqu'à maintenant, je n'y ai jamais cru. Et je n'y crois toujours pas, à cette fadaise. ce n'est surement que dû à une situation extérieure, ce Jirachi.

Toujours à côté de ponyta, avec le togepi encore dans les mains, je la regarde se lever et lever un bras au ciel.

Sans aucun bruit sauf celui des multiples poils plat se frictionnant très légèrement, un ange vint faire un vol stationnaire auprès de sa dresseuse. La main de la demoiselle accueillie les pattes de l'animal puis, elle descendit, le laissant se poser délicatement au sol. Aussi grand qu'elle, voir plus, l'animal n'avait pas encore étiré son cou déjà long. Le mammifère volant tendit une aile membraneuse recouverte des fameux poils plats ressemblants à s'y méprendre à des plumes, mais rien de tout cela. L'animal se mordit une aile, grattant la zone de ses petites dents.

La créature qui venait d'apparaître était... étrange. Je ne vois pas comment la décrire autrement. Sans doute par réflexe, je recule de quelques pas.

— Faites-un vœu ! Souhaiter quelque chose avant qu'il ne reparte pour longtemps ! Il est capable de réaliser tous ce qu'on peut souhaiter. Pour ma part, je souhaite retrouver la personne que j'aime, que je cherche depuis des années. S'il n'est plus en ce monde en temps que vivant, je souhaite qu'il me revienne d'entre les mondes !

Un voeu. réaliser un voeu. On m'avais raconter cette légende comme quoi un pokémon nommé Jirachi, pouvais exaucer un voeu à chaque personne. Mais ça aussi je n'y croyais pas à l'époque. Et en plus, un voeu, Je voudrai en faire plusieurs, moi. Lequel choisir. Tout en y réflechissant, je répondit.

-Que c'est bien triste. Une jeune femme fort jolie qui ne souhaite que quelque chose d'aussi triste... J'espère pour vous que votre voeu se réalisera et vous apportera tout le bonheur possible.

Puis, lançant un sourire à cette demoiselle, je regarde tour à tour mes pokémon. Oui, ce voeu est le plus cher à mon coeur, je pense. Je continue donc.

-Personnellement, je souhaite pouvoir mieux comprendre mon pokémon. Kimi est avec moi depuis pas mal de temps déjà, mais je voudrais vraiment la comprendre pour savoir tout ce qu'elle me dit, elle plus que tous mes autres pokémon.

Puis, regardant alors le togepi, qui se met à me sourire:
-Mon souhait à peut-être l'air simplet, et beaucoup moins noble que le votre, Mademoiselle, mais mon but est de devenir un excellent éleveur. Mon souhait est peut-être banale, mais il est ce qu'il est.

Je finis cette dernière phrase en me tournant vers elle en souriant.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 908

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Reverie Metherlence le Sam 2 Fév 2013 - 16:48

Ren avait bien entendu ce qu'il avait dit. Elle mit pourtant un peu de temps à répondre. Elle réfléchissait actuellement. Cela n'avait rien à voir avec la situation présente, non. Elle réfléchissait sur le contenu de la capsule qu'elle avait dans les mains. Elle ne se souvenait pas avoir capturer un Pokémon, et pourtant, cette ball possédait un occupant. Le faire apparaitre pour lui demander qui il était, cela serait d'un genre douteux et insultant. Elle ne se souvenait pourtant pas avoir eu cette capsule de capture dans les mains au moment d'une quelconque capture. Elle devait faire attention. Elle ne l'appellerait pas, pas tout de suite. Avant, elle voulait savoir ce qu'elle contenait. Elle trouverait bien, une sphère de capture ne pouvait pas apparaitre ainsi dans vos affaires sans que vous ne vous en souveniez.
Le Togekiss attendait patiemment qu'elle libère son cadeau. Alors qu'ils se trouvaient sur le continent, il avait trouvé un ami, ou plutôt, Blair s'était trouvé un ami. Si elle décidait de le faire sortir, elle aurait la surprise d'avoir un nouveau compagnon. Cependant, elle rangea la capsule dans le sac et se tourna vers Yugo. Ce ne serait pas aujourd'hui.

— Sachez que je ne vous juges pas. Dans ma vie, je sais que j'ai subis deux amnésies, j'ai été transformé en avatar, j'ai subis la douleur de l'amour plus d'une fois, j'ai acquis beaucoup de compagnon Pokémon, j'ai aussi des rêves. Je ne me souviens de rien de ma vie d'avant, seulement ce que mes compagnons ont pu me dire. Je ne connais plus personne, je sais pas à qui j'ai déjà pu parler, et je ne me souviens pas si mon bien aimé et mort ou bien en vie, réincarné ou totalement disparus. Je ne sais pas qui ont été mes amis humains, je ne connais même plus mon passé d'Edil Raid, je sais simplement que j’abhorre profondément les humains et que, dans un sens, je les adore.
Alors non. Je ne juge pas votre vœu. Chacun de nous à vécu ses expériences, son histoire, ses péripéties, ses connaissances. Elles sont différentes pour tous et ne sont égales à aucunes d'entre elles. Votre vœu est ce qu'il est, on ne peut juger la beauté ou l'originalité d'un vœu. Un enfant peut demander à toucher les étoiles alors qu'un militaire pourrait souhaiter la suprématie de sa nation dans le monde. Aucun rêve, aucun désir ne peut être juger, il appartient à chacun de les considérer comme bon lui semble et de le garder pour lui.
Certes, c'est un vœu bien triste, mais quand vous n'avez plus rien, plus personnes, quand la raison d'être qui vous à permis d'avancer ne se trouve plus là, que vous ne sentez plus le lien qui vous unis, alors même le vœu le plus désespéré peut être magnifique. Mon vœu n'a rien de noble, il est juste le cri de mon âme en désespérance qui n'attends que son pirate forban, qui l'attend patiemment, qu'il l'enlève et qui lui permettent de retrouver ses souvenirs passés et son désir, sa passion.


Elle leva le bras, son Togekiss s'envola quelques mètres au dessus d'elle puis commença à décrire quelques cercles autour d'eux avant de partir vers le lointain. La nuit se levait, le voile sombre tombait. L'aurore perça la couche noire, la chassant sauvagement. Le soleil avait gagné la bataille, mais certainement pas la guerre. Quand il se ferait tard, dame obscurité frapperait son adversaire par derrière, ce cycle rituel se déroulait chaque journée. Un cycle mutuel.
La plaine, recouvertes de débris humains et Pokémon, avait l'air de perdre son côté morbide. Certes, n'importe quel endroit jonché de corps squelettique n'aurait rien d'accueillant, mais visité les lieux en plein jour n'avait rien à voir que visiter en pleine nuit.

— Je me dois de partir. Je vous souhaite de vivre votre rêve, en espérant que vous deveniez un bon éleveur. Je n'aimerais pas devoir me trouver seul dans cette fonction.

Son corps s'éleva dans le ciel et fila vers son compagnon. La jeune fille, planant sur le vent, s'en allait là ou son instinct, là ou un chemin se dessinait sous ses yeux. Paris sorti de sa capsule et souleva sa maîtresse. Elle n'aurait pas à user de ses pouvoirs ainsi. L'Airmure et le Togekiss volait, aile contre aile.
Intérieurement, la jeune fille reformulait son vœu. Elle souhaitait l'énoncer une nouvelle fois avant que le matin ne soit complet. Certes, elle aurait bien d'autre nuit pour l'énoncer dans sa totalité, mais elle voulait le faire aujourd'hui.

— Petite fée, rend moi ce que l'on m'as pris !

Elle ferma les yeux. Elle devait dormir. Le voyage prendrait un certain temps vers les terres enneigés, et les traverser lui demanderait beaucoup d'énergie. Elle avait besoin de toutes ses forces pour cela. Ses compagnons assureraient le transport. Tout se passerais bien. Quand à ces rêves, ses désirs, sa requête, rien n'était certains quant-à sa réalisation. Elle le retrouverait quoi qu'il advienne. Mais, que cherchait-elle vraiment. Était-ce lui, ou juste l'amour. Serait-ce autre chose ?
Elle ne le découvrirait pas tant qu'elle ne l'aurait pas trouvé. Comme d'habitude, elle suivait son instinct, ce dernier la menant toujours dans des lieu étrange et différent. Toujours.

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Yugo le Lun 4 Fév 2013 - 17:46

Plus elle me décrit son passé, et plus j'en reste bouche bée. Quant à Kimi, elle reste immobile dans mes bras, en admiration devant ce pokémon qu'elle deviendrai peut-être un jour. Puis le pokemon de la jeune fille, que kimi ne lâche pas des yeux, prend son envol en cercle, avant de partir dans le lointain. Apparaissent alors les premiers rayons , tels des lances divines, chassant cet air triste et obscure de ce cimetière.

— Je me dois de partir. Je vous souhaite de vivre votre rêve, en espérant que vous deveniez un bon éleveur. Je n'aimerais pas devoir me trouver seul dans cette fonction.

Puis, sur ces mots, elle s'en retourna, donnant à la scène un léger côté irréel. Puis apparu un oiseau d'acier aux côté de la demoiselle, qu'elle chevauche. Puis les deux créatures volantes, disparaissent dans le lointain.

Quelques minutes après, alors que je suis resté immobile devant le départ de cette personne, que je ne connais même pas, je commence à réfléchir. Ca avait l'air un peu irréelle, dois-je croire ce qui c'est passé? Cette scène était-elle réelle, où est ce une illusion jouée par les esprits de cet endroit. Et était-elle vraiment vivante, où un fantôme de ce champ de bataille, resté pour une quelconque raison sur cette terre? Je lance un regard à Kimi, puis à Keiba, qui sont toutes deux aussi perplexes que moi.

-Je pense que nous devrions aller nous coucher un peu dans l'une de ces tentes. Si on la revoit un jour, j'aimerai bien avoir une discution plus poussée avec elle.

Je décide de rentrer la jument dans sa balle, choisis une tente pas trop détruite par le temps et m'allonge, mais ne trouve pas le sommeil. Je me mets à murmurer mes pensée au poké-oeuf.
-Tu crois qu'on aurais pût se croiser, elle et moi? Elle est comme nous apparemment, elle ignore son passé. Mais si ça se trouve, c'était juste un esprit, qu'on ne reverra jamais. Je me tourne vers le togepi. Elle s'est endormi. Je me mets à sourire. Tu ne t'en soucie pas, hein?

Puis, patiemment, j'attend le sommeil, qui vient me bercer, doucement.

_________________




Spoiler:


Pour suivre mon histoire : c'est par ici
avatar
Yugo
Informations
Nombre de messages : 908

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mini-Event Jirachi] Les morts doivent rester morts [Yugo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum