[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Toko le Mar 1 Oct 2013 - 18:39

Nous étions partis d'Eternara le jour même, mais, bizarrement, moi qui détestait cette ville, je me surpris à avoir un petit pincement au coeur, quand nous nous en éloignions. Je repensais, pendant quelques instants, à tous ces moments passés dans ces rues, depuis le jour où je suis arrivée en ces lieux, après cette tragique histoire. Tous ces nuits, passées dans les voies moites, puis sur le port et le bord de mer, pour récupérer du bois pour me faire ma cabane. Mais aussi, toutes ces journées, où je me suis amusée avec les enfants des pêcheurs, les petites guerres de rues contres les enfants de marchands, à coups de bataille de boules de boues. Je laissais tout ça derrière moi.

Je tournai alors la tête vers l'homme, qui me tenait encore sur son épaule, mais je n'osais rien dire. Il me paraissait toujours aussi... bizarre et terrifiant. Puis je tournai mon regard vers ma poitrine, où était la pokéball de Ryu, que j'avais rappelé au dernier moment. Je repensais aux nombreuses nuits, où je le serrai fort contre moi, dans mes moments de peines et de solitudes, aux nombreux coups que l'on avait mis au points, ensemble, à toutes ces fois où j'ai échappé aux gardes grâce à mon ami. Dorénavant, nous devront nous donner à fond, si nous voulons survivre, car cet être encapuchonné n'hésitera pas, à coup sûr, à nous abandonner dieu sait où, voir pire...

Il m'a parler de m'apprendre le pire métier au monde, le pillage, le meurtre et que d'autre encore... Le pillage ne me causera aucun soucis, mais le peurtre... serai-je capable de tuer une personne? Je repensais un moment à mon père, à tous ceux du camp, exterminé par les gardes, sur ordre de cet homme, morts pour que je réussisse à me sauver. Oui, si je dois lui faire face, je sais que je n'aurai pas besoin d'hésiter, pour venger mon père et les autres. Pour tuer mon grand-père. Et ce jour arrivera bien assez vite, pour venger les miens.

Je sentis la colère monter en moi, je secouais alors un peu la tête pour me changer les idées. Je ne voulais pas que cet homme me voit avec des sentiments distincts. J'ai toujours eu horreur des personnes qui pouvaient lire les pensées des autres... et dans certains cas, cela pouvait n'être pas difficile. Mais lui, il avait déjà vu des faiblesses de ma part, et je ne voulait pas que ça se reproduise.

Je regardais alors le paysage autour de nous pour m'éclaircir la tête. Ce monde, immense, où je n'avais qu'osé traverser, à bords de chariots de livraison, pour mes forfaits dans la capitale, ce monde immense  était comme à portée de main, mais en même temps si loin de moi. Je pouvais voir si loin, les champs, les forêts, tout paraissait si loin et si petit, mais en même temps si majestueux, comme pour me rappeler qu'ils seront encore là quand je disparaîtrait de ce monde. De plus, ce ciel bleu, parsemé de quelques nuages, renforçait cette impression d'immensité. Ce paysage semblait sortir tout droit d'un rêve, tellement il paraissait paisible, avec quelques pokémon sauvages pour donner une impression de pouvoir à cette plaine.

Je jetai un autre regard discret à mon nouveau professeur, voulus parler, mais me retins encore quelques instants, puis finis alors par poser la question fatidique:
-On va où?
Toko
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Illumino El Pathos le Mar 8 Oct 2013 - 1:52

Héhéhé ... Tuer des humains est une chose ... mais ce qu'il avait préparé en l'emmenant dans cette plaine en était une autre.  D'ailleurs, ce qu'il avait prévu pour elle était bien différent de tout ce qu'elle allait imaginer. Alors, quand elle lui posa cette question, il ne put s'empêcher de sourire sous sa capuche avant d'émettre un petit rire amusé. Oui ... C'était si divertissant d'entendre de telles paroles presque candides de la part de cet enfant. Il était temps de lui montrer ce qu'il comptait faire :

"On va où ? Mais nous y sommes, c'est bien différent, hahaha ! Tu veux savoir ce que l'on va faire ? Je vais te le montrer ce qu'il vaut faire si tu veux survivre dans ce monde. Si tu as tant de mal à tuer un humain, il te suffit alors de te focaliser sur un pokémon. Si tu n'arrives pas à tuer ce qui est mignon, tu ne t'en sortiras pas. Si tu n'arrives pas à tuer quelque chose sans raison, tu ne survivras pas. Ce monde est dénué de sens ! OBSERVE !"

Il avait porté la jeune fille, la déposant au sol avant de sortir son hachoir, observant un Ponyta qui était en train de s'abreuver bien tranquillement. Sans crier gare, sans même parler, furtif et silencieux, il avait tout simplement envoyer son arme en train de tournoyer en direction du pokémon. Le hachoir se planta dans la jugulaire avec précision alors que le Ponyta était parcouru de soubresauts, tombant ensuite au sol, mort sur le coup. Cela ne devait être qu'un bambin mais il n'avait pas hésité un seul instant. Et à partir de là, il allait tout simplement réussir ... à se rapprocher du corps encore frais du Ponyta, extirpant le hachoir de ce dernier avant de le passer dans l'eau du lac, le ternissant du sang de la pauvre bête. Il revint vers Toko, posant deux doigts sous son menton pour le soulever avant de dire d'une voix lente :

"N'aie aucune hésitation dans ton geste. Trouves-toi une cible et cherche alors à l'abattre. Peut-être qu'à partir de là, nous verrons alors ce que tu peux faire ... Et fais attention, si je vois que tu fais une faute, la punition pourrait être très douloureuse. Si tu veux survivre dans ce monde, n'aies aucun remord dans tes gestes. Si tu t'arrêtes ne serait-ce qu'un millième de seconde, c'est la mort qui t'attends. Et n'hésite pas à massacrer ces pokémon, de toute façon. Ils sont sauvages et n'ont alors aucun intérêt à mes yeux. Rien ne vaut le plaisir de voler le pokémon d'autrui ... il n'en a que plus de valeur à mes yeux.  Les pokémon sauvages, s'ils ne sont pas rares, cela m'importe guère. Un Ponyta est peut-être trop dur pour toi. Vas chercher un Wattouat ... ou alors un Rattata ..."

... ... ... Il s'arrêta dans ses propos, la petite créature violette sortant de sa manche, le fixant de ses petits yeux. Grmbl.

"Evite les Rattata en fin de compte. Vas plutôt chercher un Snubbull ou un Wattouat. Je vais te suivre au cas où pour voir ce dont tu es capable. Je te rappelle encore la règle 'or : vif, précis et sans hésitation. Une seconde d'inattention et c'est alors la mort."

Maintenant, il n'y avait plus qu'à attendre pour voir ce dont elle était capable. Cela serait vraiment dommage qu'elle ... échoue alors qu'elle venait à peine de commencer, n'est-ce pas ? Vraiment dommage ... hahaha ... Il fixait longuement la jeune fille à ses yeux, l'observant sous toutes les coutures. Elle allait devoir donner son maximum ... pour arriver à survivre dans ce monde cruel. Est-ce ... qu’elle voulait survivre justement ? Car ce n'était peut-être que ... déjà la fin ... et rien d'autre ? C'était à elle de lui prouver son envie de vivre.
Illumino El Pathos
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Toko le Mar 8 Oct 2013 - 11:23

Alors qu'il commençais à parler,je l'écoutais,  en silence, sur la tâche qu'il me demandais d'effectuer. On entrait déjà dans le vif du sujet. Il prit son couteau de sous sa manche, et lança, sans hésiter, sur la première créature venue. Celle-ci, un ponyta en l'occurrence, tomba aussitôt au sol, morte sous le coup de la lame. Je le regardais ensuite essuyer le métal du sang de la créature. Il me demandais de tuer un Pokémon, à mon tour. Je lui répondit aussitôt:

"Peuh! rien de plus simple. Je vais te le faire vite fait!"

Mais voilà, à peine quelques pas, et je sentais déjà mon coeur battre la chamade. Je sortis Ryu de sa balle. Sa présence à mes côtés me rassurerai. Celui-ci, surpris que je l'appelle en pleine journée, me regarda fixement, comme pour me demander la raison. Je lui expliquai ce que l'encapuchonné me demandai de faire et le pria de m'aider à trouver un pokémon. Nous marchions donc... enfin, je marchais, et Ryu se cachais dans mon ombre, à la recherche d'un pokémon, en longeant le bords de l'eau. Le premier que je trouvai était... un rattata. J'hésitai un instant, pensant à ce que l'homme pourrais me faire pour lui avoir désobéi, puis je tournais les talons. Au bout de quelques minutes, je vis, un peu plus loin, un petit mystherbe.

Mes pensées tournèrent jusqu'à ébullition dans ma tête. Que me faut-il faire? Tuer ce pokémon. Mais comment? Je n'ai pas d'armes, ni aucun objet qui peut servir d'armes. Je n'ai tout simplement rien que mes vêtements et la pokéball de Ryu. Il me faut trouver quelque chose de dur et pointue, si possible. Mais quoi? Je regardai autour de moi. Je courus quelques mètres pour prendre une pierre, grosse comme ma main, qui se terminai en pointe arrondie. Ca fera l'affaire. Et maintenant, comment faire pour le tuer? Lui sauter dessus par surprise me paraissait le moyen le plus simple.

Je me tournai alors vers le pokémon,  et celui-ci, apparemment, m'avais aussi repéré. Pour le surprise, c'est mort. Il devait se demander ce que je faisais. Je cachai ma main derrière mon dos, pour qu'il ne voit pas la pierre, et continuai à le fixer, immobile, de peur qu'il ne se sauve. Je laissa passer dix petites secondes. Je le regardais encore, et essayai de faire un pas, lentement, en avant. Il esquissa aussitôt un pas en arrière. Puis, d'un coup, alors qu'il allaiy fuir, mon fantominus sortis d'on ne sait où et endormit le pokémon sauvage.

J'en profitai alors pour sauter dessus et lui asséner plusieurs coups du caillou que j'avais en main, sauvagement. Une fois le travail fait, je regardais le cadavre de la bestiole. Il ne ressemblait plus à rien. En plus, il y avais du sang partout, sur mes habits, dans l'herbe, et sur le bords du lac. Je pris le temps de me nettoyer les mains et les bras, et passa un coup d'eau sur mes vêtements pour en enlever le sang, en vain.

Je savais que ça ne lui plairait pas. Il m'avais fait comprendre qu'il voulait du travail bien fait, et tout ce que j'avais fait, c'étais un carnage. Je revins donc, la tête basse, vers l'homme. Il y avait toutes les chances qu'il me réprimande. Sans mon petit fantôme, je me serais totalement ratée. Arrivée près de lui, je pris soin d'essuyer un peu de sang que j'avais encore sur le visage, du revers de la main, tout en évitant de le regarder directement. J'attendais, en silence, sa réaction devant ce travail bâclé.
Toko
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Illumino El Pathos le Dim 13 Oct 2013 - 22:42

"Tsss, tu en as mis du temps, n'est-ce pas ? Et surtout pour quelque chose que je ne t'avais pas demandé !"

Il la souleva avec aisance, la forçant alors à le suivre alors qu'il se mettait en route. Il semblait comme énervé, plus qu'énervé et agacé. Il l'avait prise par le cou pour la forcer à retourner sur son épaule alors qu'il se dirigeait à nouveau vers l'endroit où elle avait fait un véritable carnage. Il regarda le Mystherbe, du moins ce qui restait avant de donner un coup de pied dedans. Il la reprit par le bras, la retirant de son épaule, la ramenant à hauteur de son visage bien que ce dernier était toujours impossible à voir. En y réfléchissant bien, il semblerait qu'il ... portait quelque chose pour cacher ça.

"Mystherbe, n'est-ce pas ? C'est si facile de savoir ce que tu as tué ! Tu es recouverte de sang mais aussi d'herbe ! Si cela avait été un Wattouat comme je te l'avais demandé, j'aurai alors vu un peu de laine sur tes vêtements mais il n'y avait rien de tout ça ! Tu vois où est le problème ou alors, il faut que je t'exprime d'une meilleure manière pour que ça rentre dans ton petit crâne ? Si tu n'es pas capable d'obéir aux ordres dans les moments critiques, tu m'es alors inutile. Et tu sais ce que je fais aux personnes inutiles ? Je m'en débarrasse. Que ça soit mes pokémon ou alors ceux qui me suivent ! Tsss ! Et regarde-moi ça, du sang sur tes vêtements. C'est vrai que tu n'as rien du tout comme vêtement ! Mais tu pensais que je n'allais pas remarquer que tu étais trempée quand tu reviendrais ? Maintenant, tu vas garder ces habits qui moulent ton corps à peine pubère pour le reste de la journée. Que je ne te vois pas les retirer. Si tu as froid ? J'en ai strictement rien à faire, compris ? Que cela rentre bien dans ton crâne."

Il la projeta au sol, lui faisant alors manger l'herbe. Il n'était pas là pour sympathiser avec elle. Oh ! Non, mieux d'ailleurs ! Comme une vulgaire poupée de chiffon, il vint tout simplement la reprendre, une nouvelle fois encore avant de l'emmener là où elle avait voulu se nettoyer. Il fallait dire que le sang avait du mal à disparaître. Et il y avait encore le corps frais et mort du Ponyta non-loin. Sans aucune douceur, il l'envoya dans l'eau dans laquelle s'était abreuvé la petite créature à la crinière enflammée, déclarant :

"Retire tes vêtements en fait. Et laves-toi. On s'en contrefous du sang sur ton corps, c'est une preuve que tu as accompli une sale besogne. Et interdiction de te rhabiller tant que tes vêtements ne seront pas secs. Que tu sois nue, je m'en contrefiche. Le corps d'une pucelle qui n'a pas encore des formes de femme est inintéressant. Pendant ce temps ... HAHAHAHA ! On va utiliser ce que l'on a fait."

Elle pouvait entendre un puissant ricanement de la part d'Illumino alors que celui-ci allait rechercher le cadavre du Mystherbe, du moins ce qui en restait. Sans aucune hésitation, il commença à tirer sur les herbes de la créature, ce qui formait sa "chevelure". Il lui arrachait chaque brindille, jetant ensuite le corps dépouillé de son herbe dans un coin. Ressortant son hachoir, il commença à trancher ensuite tout ce qui était inutile dans le Ponyta, coupant la tête du reste du corps. C'était une véritable horreur, Illumino faisant tout simplement un carnage, prenant d'autres lames, plus petites, pour dépouiller l'intérieur de la créature, coupant les morceaux qui semblaient les plus plaisants. Une trentaine de minutes plus tard, il avait fini son oeuvre. La majeure partie du Ponya était maintenant déposé à côté du cadavre du Mystherbe, Illumino ayant coupé une dizaine de morceaux avant de préparer un feu. Pendant ce temps, il était encore plus recouvert de sang que Toko, de la tête aux pieds jusqu'à la lame.

""Je t'apprendrai ça la prochaine fois, fillette ... si tu survis d'ici là. Si tu veux vivre dans ce monde, sers-toi de tout ce qui t'entoure, compris ? Tu apprendras à vivre hors des villes ... car tu ne seras que très rarement autorisée après mon passage dans ces dernières."
Illumino El Pathos
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Toko le Mer 23 Oct 2013 - 0:27

L'homme me tirait d'un bout à l'autre de la plaine, pour me montrer la raison de son mécontentement. J'avais envie de lui répondre, mais un frisson me retenais. Je le laissais donc parler jusqu'à la fin.

Et d'un coup, il me jeta dans l'eau en me demandant de me laver.  Et il voulait que je reste nue, jusqu'à ce que mes vêtements sèche? Je restait un instant, dans l'eau assise, pour essayer de voir où il voulait en venir. Quand à ce mec bizarre, il commençait à dépecer le ponyta fraîchement égorger.

Je le regardais, tranquillement, assise dans l'eau. Après tout, jusqu'à quel point étais-je déterminée? Je me le demandais encore silencieusement. Cet homme, dont je ne connaissais absolument rien, même pas le simple visage, m'avait, pendant un instant, remis ce désir de vengeance en tête. Et si je voulais y arriver un jour, je savais qu'il me fallait tout donner, tout abandonner, si cette personne pouvais m'apprendre l'essentiel pour arriver à mon but.

Je commençais donc à me déshabiller, comme il me l'avais demander. Je me devais d'abandonner toute pudeur et tout ressentiment, pour prendre tout de ce qu'il pourrait m'apprendre d'utile. Une fois nue, je mis donc mes vêtements à sécher sur une branche basse, avant de me tourner vers lui. Je sentis alors quelque chose de doux et de léger m'envelopper. C'était tout simplement Ryu, qui n'acceptait pas cette situation.

Mon regard s'arrêta un instant sur les couteaux, à côté du cadavre du pokémon. Pouvais-je me permettre de lui en... emprunter un? Je m'approchai, lentement, de lui, marchant pieds nus dans l'herbe sauvage, portant seulement mon pokémon sur moi. Au moment où j'arrivai dans son dos, je me stoppai. Une des petites lames étaient à porter, d'un simple geste et je pourrai le faire disparaître, mais je n'en fis rien et m'assis silencieusement. J'attendais, tout simplement, qu'il eût terminé le dépeçage.

Au bout d'un moment, il se lâcha ses couteaux et prépara un feu. Pendant que celui-ci était occupé sur le tas de bois, j'essayais de manipuler un des couteaux, long de 8 pouces, à vue d'oeil. Le manche, entouré de corde, était légèrement usée, mais restait agréable en main. La lame seule faisant un petit peu plus de 3 pouces et à peine 1 pouce de large, voir plus mince, peut-être, filait dans le vent comme une feuille, rapide et silencieuse. J'écoutais les paroles de mon compagnon d'une oreille distraite:

"Je t'apprendrai ça la prochaine fois, fillette ... si tu survis d'ici là. Si tu veux vivre dans ce monde, sers-toi de tout ce qui t'entoure, compris ? Tu apprendras à vivre hors des villes ... car tu ne seras que très rarement autorisée après mon passage dans ces dernières."

Quand il leva la tête, je repliai vite mon bras contre mon corps, caché par le pokémon gazeux, espérant qu'il n'ait rien vu. Après quelques secondes de silences, je répondis:

"Je ferai tout ce que tu me diras. Ca ne se reproduira pas, promis. Mais qui te dit que je ne réussirai pas à rester dans une ville où tu es déjà passé?"

Je finis ma phrase sur un air mi-amusé, mais aussi avec un peu de défi dans le ton. Comme pour lui montrer que je ne suis pas du genre à obéir bêtement.
Toko
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Illumino El Pathos le Mer 30 Oct 2013 - 1:49

"Car dorénavant, ton existence sera toujours collée à la mienne. Tu n'auras pas d'autres choix que de me suivre, de me subir, de me supporter ... et inversement. Est-ce que le message est bien passé, jeune fille ? Et évite de t'amuser avec l'une des lames, tu risquerais de te couper. Ce n'est pas encore l'heure pour toi d'apprendre à les manier. Alors, tu vas arrêter tes bêtises et attendre que je finisse de préparer à manger et t'installer bien sagement. Est-ce que le message est bien passé, jeune fille ?"

Ce n'était même pas qu'il était inquiet pour autre ... Il en avait strictement rien à faire de l'existence de la jeune fille. C'était juste ... pathétique de sa part d'espérer faire quelque chose. Elle croyait quoi ? Heum ? Vraiment ? Bon, il était alors temps ... de passer aux choses sérieuses. Il poussa un petit soupir amusé avant avant de faire apparaître son Miasmiasme, se retournant pour faire face à la jeune fille.

"Tu veux voir ce qui se passerait si une personne venait à me trahir ? Gula, tu as une petite faim n'est-ce pas ? Régales-toi donc."

Il désigna le cadavre et tout ce qui restait de non-mangeable à la créature. Celle-ci s'approcha des immondices, ouvrant la gueule avant de commencer à dévorer tout ce qui s'y trouvait. Elle émit de nombreux craquement sonores et horribles, les os se brisant dans sa bouche tandis qu'Illumino reprenait la parole :

"Ca serait vraiment dommage que tout se terminer d'une façon plus que dramatique, n'est-ce pas ? Dans le passé, certaines personnes se sont mêlées de choses qui ne les concernaient pas. Dans le passé, certaines personnes ont voulu se mettre en travers de mon chemin. Dans le passé, certaines personnes m'ont trahi. Est-ce que tu veux connaître le point commun entre toutes ces personnes : elles sont toutes mortes ... et cela sans pouvoir faire quelque chose. "

Il se rapprocha avec lenteur de la jeune fille, une extrême lenteur. Tout son corps se déplaçait mollement en sa direction, sans paraître menaçant ou autre. Lorsqu'il arriva auprès d'elle, il imposait de toute sa stature en face de la petite fille au corps non formé et juvénile. Il murmura avec une fausse douceur feinte :

"Est-ce que tu finis par comprendre alors ce que cela veut dire exactement ? Est-ce que tu finis par saisir ta place ? Si tu es très gentille, dans le futur, tu n'auras peut-être rien à craindre mais pour le moment ... Il vaut mieux pour toi que tu n'aies pas quelques idées absurdes ... du genre ... je ne sais pas ... une envie subite de vouloir me tuer ... ou du moins, d'essayer. Car je pourrai te rendre la vie impossible si cela s'avère nécessaire. Mais bon, tu n'es quand même pas stupide pour tenter quelque chose dont tu n'as aucune chance de réussir ? Quant à ton Pokémon, s'il s'avère qu'il me cause trop de problèmes, je serai au regret de le faire disparaître ... Qu'il soit déjà mort à cause de sa condition de spectre n'est pas un problème, il y a des façons de faire souffrir une personne bien pire que la mort. Cela serait vraiment bête que je décide de mettre tout ça en application, n'est-ce pas ? Héhéhé ... Bon, le repas est prêt. Tente au moins de remettre tes habits maintenant. Même s'ils sont trempés, en mangeant auprès du feu, cela devrait te réchauffer. Ce n'est pas ta poitrine inexistante et ton sexe imberbe qui pourraient intéresser un homme si c'est ça qui t'effraie."

Aucune délicatesse, aucune galanterie. Il n'était pas là pour ça de toute façon. Si cela ne plaisait pas à la gamine, qu'elle se plaigne, il ne l'écouterait pas. Il commença à lui servir la viande cuite alors que lui-même s'était mis à la dévorer. Bien entendu, il évitait que tout son visage soit visible ... Mais au moins, elle pouvait être sûre d'une chose : il était humain. On n'était jamais certain avec lui ... à voir si cela pouvait la rassurer ou non par rapport à la situation. Ce n'était pas forcément la meilleure chose qui pouvait se produire ... sauf qu'elle pouvait se sentir en sécurité pour sa virginité ? Si on pouvait dire cela.
Illumino El Pathos
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Toko le Ven 8 Nov 2013 - 12:40

"Je ne comptais en aucun cas te tuer." Dis-je en allant me rhabiller, et laissant le couteau à ses pieds. Les vêtement étaient encore très froids mais, au moins, ils étaient débarrassés de la majeure partie de l'eau. Je ne pus m'empêcher un léger frisson une fois revêtue, quand je remis ma veste. Quant au pantalon, je le mis plus ou moins difficilement, il me collais à ma peau. "Tout d'abord parce que je suis consciente que tu me tueras bien avant que j'y arrive, mais aussi, je n'en ai pas l'envie. J'ai beaucoup trop à attendre pour penser à ça. Et je crois que je t'aime bien." Lançai-je sur un sourire.

Une fois revêtue, je revins près du feu, regardant les crépitement du bois. Je me serrai un peu plus les jambes autour de mes bras. Le soleil se couchant, le vent paraissait plus froid et mordant à mesure que le temps passait.

"Je voulais juste savoir ce que ça ferai de tuer une bête avec ton couteau, c'est tout. Et je n'essaierai jamais sur toi, hein! Mais sur les premiers pokémon venus. M'empressai-je de rajouter.

Je pris le morceau de viande le plus proche de moi et mordis aussitôt dedans. Je me rendais même pas compte que j'avais faim, avec toute cette agitation. la viande était un peu trop cuite et légèrement épicé, peut-être parce que cela provenait d'un pokémon feu. Ryu, quant à lui, préférait ne pas me lâcher d'une semelle. Il n'avait pas du tout confiance en cet homme et, je crois, en avait même peur, lui qui, d'habitude, ne se laissait jamais impressionner, et qui jouait le rôle de ma raison.

Je restait un moment silencieuse, en regardant la réaction de mon pokémon. Me revint alors en mémoire les paroles de mon défunt père: "Sache qu'en ce monde, il ne faut avoir confiance qu'en ta famille. Le reste du monde est fourbe et cruel, mais ils essaient tous de le nier." En regardant la personne en face de moi, je me demandais alors, s'il montre à ce point qu'il est méchant, qu'est ce qu'il cache?

Après avoir bien manger ma part, je filai me laver au bord de la rivière. L'eau était fraîche et j'en bus une gorgée au passage. Je n'avais jamais mangé de nourriture comme celle-là, et j'avais l'impression d'avoir la bouche en feu, mais je fis le nécessaire pour ne rien paraître.

Je revins auprès du feu, et me mis au plus près de celui-ci, pour essayer de sécher les vêtements que je portais.

"Si tu n'a rien d'autre à me dire ce soir, je vais essayer de me coucher, d'accord?"

Je me tournai dos au feu, mais restai silencieuse, écoutant la nuit et attendant les gestes de l'homme. Après tout, rien ne m'empêchais d'attendre, qu'il s'endorme, pour lui reprendre le couteau et réessayer l'épreuve de tout à l'heure. Ensuite, il ne pourrait rien me dire, sur le fait que je lui ai prit une lame, et alors il me prendrait plus comme une simple gamine.

Ryu préféra se mettre dans mon ombre, invisible aux yeux de l'homme. Il avait appris, depuis le temps, à être les yeux de mon dos. Je comptais donc sur lui pour me prévenir des moindres gestes douteux de mon "maître", mais aussi des moindres signes de fatigues visibles.


Dernière édition par Toko le Ven 15 Nov 2013 - 8:52, édité 1 fois
Toko
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Illumino El Pathos le Jeu 14 Nov 2013 - 13:47

"Bien entendu, bien entendu ... Et tu serais prête à m'obéir sans réfléchir. Sache qu'il ne faut faire confiance à personne, même après des années. C'est souvent à partir de ces instants que ces personnes profitent de nous pour en abuser. Hahahaha ... Bon, de toute façon, il te faudra une arme. Nous irons plus tard dans un village où nous ne sommes pas recherchés. Peut-être qu'une dague t'irait bien, vu ton jeune âge et ta taille. Ou alors un kukri, cela dépend ... Il faudra que l'on étudie la question mais pour le moment, oui, vas te coucher. Je vais veiller sur le feu pour qu'il ne s'éteigne pas. Ce n'est pas avec ton corps si frêle que tu pourras dormir dans le froid. Alors maintenant, vas te reposer, tss ..."

Il regarda la jeune demoiselle qui s'était mise à dormir, accompagné par son Fantôminus. Bon, ce n'était pas un problème ... et lui-même se positionna non-loin du feu, regardant quand même ce qui était en train de se passer. Les minutes passèrent, puis une bonne heure. Pendant qu'elle dormait, il finit par se soulever, laissant son Miasmiasme prendre du repos à son tour. Il commença à se relever, faisant une cinquantaine de pas, regardant autour de lui. Héhéhé ... Vraiment ... Il avait besoin de s'asperger le visage. Il retira sa capuche, dévoilant une chevelure noire. Héhéhé ... Boire un petit peu ... c'était une notion tellement vivante mais il ne devait pas s'en sentir concerné ... Finalement, lorsqu'il termina de boire, il remit correctement son haut, retournant auprès du feu. Hum ... Elle dormait pas, n''est-ce pas ? Il pouvait le remarquer. Qu'est-ce qu'elle manigançait de son côté ? Hum ... De toute façon, qu'importe ce qu'elle faisait, elle n'arriverait à rien contre lui. Sa Rattata sortit de sa manche avant qu'il ne se mette à la caresser d'un doigt, le long du dos de la petite créature violette. Héhéhé ... Il avait beaucoup à faire ... énormément à faire oui ... Ah ... Beaucoup trop ... Hum ... Beaucoup trop.

Il avait remarqué qu'elle avait pris une lame. Et bon, le fait que le Miasmiasme avait dévoré tout simplement les deux cadavres, cela avait permis d'éviter que l'odeur du sang attire les prédateurs. AH ... Bon ... Il était peut-être un peu fatigué au final. Mais dormir ... alors qu'il y avait une autre personne non-loin ? Il en était hors de question, héhéhé. Hmm ... Dormir ou non ? Dormir ? Et cette gamine aux vêtements trempés. Elle était trop jeune, beaucoup trop jeune. Cela allait faire cumuler de la frustration qu'il n'appréciait guère. Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Les pokémon sauvages dormaient aussi. Peut-être qu'elle comptait en abattre un autre ? Et ? Cela servirait à quoi ? Hahaha ... Oui, en fait, c'était peut-être le meilleur moyen. Il se releva une nouvelle fois, il était temps d'évacuer toute cette frustration. S'occuper d'une gamine, ce n'était pas dans ses habitudes ... mais pour ses projets, il ne pouvait pas être seul ... et vu l'âge de Toko, c'était la meilleure chose à accomplir. Pourquoi ? Car d'ici quelques années, elle serait à son service, dévouée et sans se poser des questions. Alors que s'il prenait quelques adultes aussi douteux que lui, autant dire qu'il aurait du mal à ne pas rester sur ses gardes. Mais là ... AH ... BON ! Il se leva une nouvelle fois, ne se préoccupant plus de tout ça. La gamine avait une idée en tête, lui aussi. Il s'éloigna d'elle, mettant juste quelques branches pour que le feu soit encore allumé quand il reviendra.

Trouver quelques Wattouats ! Ce ne fut pas difficile puisqu'un troupeau d'une dizaine d'entre eux dormaient paisiblement. Héhéhé ... Petit carnage ... petit carnage ... Il s'approcha du premier, sortant son hachoir. Un coup sec et voilà que la tête du Wattouat quittait le reste du corps. Les autres ne s'étaient pas réveillés ... ce n'était pas très drôle, pas du tout. Il s'approcha du second, lui chuchotant quelques mots, le pokémon redressant sa tête. HOP ! Voilà que le crâne était tranché en deux au niveau des yeux, tuant le pokémon. Un long râle se fit entendre, les Wattouat se réveillant, ne pouvant que regarder le spectacle horrible qui venait de se produire. Certains vinrent s'enfuir mais trois plus téméraires commencèrent à produire de l'électricité, l'envoyant sur Illumino qui s'immobilisa sous les décharges avant d'en terminer avec eux. Quelques instants plus tard, il avait retiré d'une façon barbare la laine des cinq pokémon qu'il avait tués de sang-froid, mettant la laine ensanglantée dans un sac, cela vaudrait un peu d'argent. Il retourna auprès du feu, cherchant à voir si la gamine était encore là ou non ... ou si elle avait décidé de le suivre ... ou de partir ailleurs pour ne plus jamais revenir. Il y avait tellement de possibilités, à voir laquelle elle avait décidé de prendre. Mais ... elle se doutait que certaines étaient bien moins bonnes que d'autres ... surtout pour sa santé à elle. Héhéhé ... Ah ... Qu'est-ce que c'était amusant. Il se sentait mieux maintenant depuis qu'il avait fait ce carnage. Pour la laine, il verrait de main. Il vint finir par s'endormir, sa Rattata revenant s'installer sur lui, le Miasmiasme n'ayant pas bougé de sa position malgré le départ et le retour de son maître.
Illumino El Pathos
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Toko le Ven 15 Nov 2013 - 10:02

J'attendais, j'attendais... Je n'arrivais pas à dormir avec cet homme, bien que je savais Ryu veillant sur moi. Quelques minutes passa, puis, s'en m'en rendre compte, je m'assoupis, toujours dans la même position.

...  

Je me réveillai en sursaut. Combien de temps était passé ? une minute ? une heure ? Toujours est-il que quelque chose m'avait réveillé... Un cri. Un cri de pokémon. Je me retournai et constatai qu'il n'y avait, autour du feu que les deux Pokémon, le maître étant partit. Je devinai facilement pourquoi. Un petit bruit, et je me repris aussitôt ma position initiale.

Je l'entendis alors se poser sur le sol. J'attendais, quelques instants, et je remarquais alors une étrange odeur. Dix minutes, peut-être quinze, passèrent avant que je me décidais à bouger. L'homme, de l'autre côté du feu, s'était endormi. Je compris assez vite que l'odeur venait du sac à côté de lui. Je me levai lentement, mais sa bestiole , toujours éveillée, me lança un petit cri, comme un avertissement.

"Je ne fais rien de mal!" lui lançai-je.

Mais comme pour montrer son désaccord, il se mit sur le sac, prêt à attaquer si besoin était.

"Ok, ok!"

Je m'assis alors face au feu. Mes vêtements n"étaient pas encore secs, mais ils étaient beaucoup moins froids déjà. Je me mis à regarder le crépitement des branches dans les flammes. Je restais ainsi un long moment, alors même que Ryu vint à mes côtés pour me faire comprendre que je devait aller dormir. Le sommeil me gagna ainsi, alors que j'étais assise, à regarder le feu danser devant moi.

...

Je me réveillai à nouveau en sursaut, me rappelant du rêve que j'avais fait.

J'ai revoyais la belle époque, où je vivais avec tout le clan, paisiblement. Puis l'instant d'après, le camp entier était empli de flammes, avec des ombres tuant tout le monde. Je voyais alors mes compagnons, la chair carbonisée, debout devant moi.

Je faisais régulièrement ce cauchemar. Il s'en irais peut-être si je les vengerais, mais d'ici là, je devait vivre avec. Je sentis le Fantominus sur mon côté, comme pour me calmer. Je souris et lui dis de dormir un peu à son tour. Il faisait encore nuit, mais le ciel était légèrement éclaircit, comme pour annoncer que les premières lueurs étaient proches. Je me levai pour aller chercher un peu de bois à mettre dans le feu. J'entendis alors un petit bruit. C'était l'étrange Pokémon qui se remit en garde, au cas où je voulais tenter quelque chose. Je lui souris et me dirigeai vers un arbre pas loin, pour prendre un peu de bois. Me parvint alors une odeur, reconnaissable entre toute. L'odeur du sang. Je ne pus m'empêcher un sourire, à la vue du spectacle, que je ne pus m'empêcher d'aller voir. Je pris donc un peu de bois et revins auprès du feu pour le réalimenter un peu, reprenant ma position assise, les bras entourant les jambes. Puis j'attendais que mon compagnon se réveillais, regardant le feu et essayant d'imaginer ce que cet homme pourrais m'apprendre et me ferais vivre.
Toko
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Illumino El Pathos le Dim 17 Nov 2013 - 4:53

"Si tu n'es pas capable de dormir, ne perdons pas de temps. Nous quittons cet endroit."

Lorsqu'il avait remarqué que quelqu'un l'observait, il s'était aussitôt réveillé. Comment ne pas rester sur ses gardes au moindre fait et geste ? Il n'était pas stupide, loin de là. Il n'allait pas se mettre à découvert comme ça. Il en était hors de question. Il se redressa de toute sa stature, délaissant le feu pour déjà reprendre tout ce qu'ils avaient sur eux. Ils avaient encore un peu de chemin à faire avant d'arriver en ville.

"Gentil n'a qu'un oeil, moi j'en ai deux. Est-ce que tu comprends ce que cela veut dire ? Que je ne fais confiance à personne au point de sombrer dans un sommeil profond. Tout le monde est suspect, tout le monde est un ennemi. Tout le monde est un être dangereux et méfiant. Maintenant que tu as compris cette règle principale, nous allons pouvoir reprendre la route. Les dernières nouvelles n'étaient guère bonns de ce que j'ai cru comprendre. Tsss ..."

Ce n'était pas qu'il était lassé de la situation mais le temps, c'était de l'argent. Or, de l'argent, pour le moment, il n'en gagnait pas. PIRE ! Il allait surement en perdre pour pouvoir équiper un peu correctement cette gamine. Mais tout n'était qu'une question de rentabilité. La sortir de son trou à rats, cela lui permettait alors plus tard d'espérer qu'elle le lui rende au centuple. Oh ... Espérer reviendrait à dire qu'elle ne serait pas obligée ... cela insinuait qu'il était bon ... et généreux. Qu'il n'aurait alors aucun problème à ce qu'elle ne veuille pas rester avec lui. Grossière erreur ! Stupide être qui pourrait penser une telle chose ! NON ... Il ne laissera jamais cela se produire. NON ... Cela n'existera jamais. NON ! Il en était tout simplement hors de question. Il se le refusait catégoriquement. NON ! Elle ne pourra pas avoir le choix ! Oui, qu'elle grandisse vite ... les années passaient et il allait se renforcer. Une enfant comme elle, issue des rues, débrouilarde un peu, capable de voler et de tuer ... c'était une perle rare dont il s'occupait. Une perle qu'il ne devait pas abandonner à autrui. Il ne permettrait à quiconque d'espérer réussir à s'en sortir. Si elle croyait que cela serait possible, elle se trompait lourdement. Rien dans la vie ne lui permettrait de s'échapper. RIEN DU TOUT !

"N'espère pas avoir à manger avant que nous arrivions en ville. Il y a un long chemin à faire. Une pause sera possible si tu te sens l'envie d'uriner mais ça sera contre un arbre ou dans des buissons. Ensuite, nous reprendrons la route. Il n'y a pas besoin de manger pour la matinée. Tu t'es déjà assez gavée dans la soirée. Pour la boisson, c'est différente. Tu dois toujours t'hydrater. D'ailleurs tes vêtements seront surement secs quand nous serons arrivés. A ton âge, ta poitrine inexistante ne nécessite pas ces morceaux de tissu qui recouvrent les seins pour éviter qu'ils ne ballotent. D'ailleurs, le temps que tu arrives à un tel résultat, de l'eau aura coulé sur les ponts. Allons-y maintenant et ne t'éloigne pas trop, tu as l'air d'une fillette complètement perdue. Si quelqu'un te voyait seule dans la nature, je ne suis pas sûr que cela soit pour te sauver ... et te sauver de qui hein ? Humpf ...Pendant ce temps, tu me diras avec quoi tu envisageras de te battre. Utiliser mes hachoirs et mes lames ne te mèneront à rien. Elles sont faites pour ma carrure."

Stupidité de la nécessité humaine. Si elle voulait survivre, il devait s'en occuper. Si elle devait se rendre utile, il devait s'en occuper. Mais ... tout cela nécessitait du temps, beaucoup de temps. Et il savait à quel point il était difficile de vivre dans la rue, sans personne pou venir t'aider, à part ton pokémon. C'est bien pour cela qu'elle était une denrée précieuse qu'il ne pouvait se permettre d'échanger. Cette fillette ... il pouvait la modeler de telle façon que peu à peu, elle finirait pas devenir comme lui. Bon ... Le physique en moins. Il y avait encore quelque chose de possible à faire du côté de Toko. Lui c'était fichu depuis bien longtemps.

[Fin du RP pour moi ! Bon ben, la pauvre Toko en bave. ^^']
Illumino El Pathos
Illumino El Pathos
Informations
Nombre de messages : 159

Fiche de personnage
Points: 160
Âge du personnage: ?? (Dans la trentaine en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino] Empty Re: [ Clos ] Début d'une nouvelle vie [Illumino]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum