[ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Elvira Tertia le Mar 27 Sep 2016 - 19:19



Surprise au détour d'une jungle.

Kupo

Contrainte n’4 : faire intervenir le climat.

La jungle de Tha était reconnue pour bien des choses, mais elle était surtout reconnue pour sa beauté réconfortante le jour et sa froideur effrayante la nuit. On disait que la jungle n'était pas la plus bienvenue la nuit, laissant les prédateurs nocturnes prendre tous les droits. Cependant, les avertissements de la population locale ne l'avaient pas arrêté pour pénétrer la jungle. Elvira n'avait jamais été apeurée par les dangers d'un endroit et trouvait même ceci intéressant. Elle se sentait plus vivante, ressentir l'adrénaline qui coulait dans ses veines était un évènement grisant, mais passons.

Après avoir quitté Otaï, sa maison natale et les ruines antiques où elle avait rencontré un individu des plus particuliers, elle avait continué son chemin vers le sud-ouest. Elle avait décidé de faire un détour avant d'aller complètement au nord pour aller vers les terres glacées de Mizuhan. Elle était tout de même heureuse d'avoir quitté Otaï, même si le tout, était un peu teintée de tristesse. La disparition de son mentor l'affectait énormément. Pourtant, depuis son départ plusieurs semaines s'étaient écoulées et en cette chaude journée, elle commençait à passer outre la douleur.

La température était tout simplement exquise. Le soleil était haut dans le ciel d'azur. Des nuages paresseux le traversaient lentement tel un troupeau de Tylton. Un doux vent se faufilait parmi les épaisses feuilles de la jungle, leur offrant presque une longue danse. Même si l'humidité était haute près du tronc, il était encore supportable, le vent apaisant un peu de cette moiteur. Elle était davantage habituée aux températures sèches du désert, la guerrière se sentait tout de même un peu incommodée par l'humidité, mais elle avait connu bien pire.

Tout en posant un genou au sol, elle plongeait la main dans l'eau cristalline d'une rivière qui serpentait. Elle en buvait un peu, appréciant le goût pur pendant qu'un vent plus puissant se soulevait et venait la frapper dans son dos, offrant un moment de répit sur l'humidité. Sa chevelure rouge se soulevait au même rythme que les pétales des fleurs colorées et que le pollen. Tout en levant les yeux pour observer un instant cette danse hypnotique des couleurs vives, elle apercevait de l'autre côté de la rive une petite famille de Nidoran, accompagnée de Nidorina. Les plus jeunes couraient joyeusement après les pétales qui volaient, poussant de petits cris bien heureux.

Toujours dans sa position genou au sol, elle prenait un instant pour observer son environnement, réalisant pour la première fois la vie qui l'habitait. Quelque Pomdepik semblaient discuter entre eux, des Hoothoot se laissaient bronzer au soleil, appréciant la caresse des rayons du soleil qui passait au travers l'épaisseur des feuillages, aidé par le vent qui soufflait. Elle eut le temps de voir un Noeunoeuf au creux d'un tronc d'arbre, le son de petites disputes amicales porté par la brise.

Il était fascinant aux yeux de la guerrière de pouvoir regarder les Pokémon dans leurs environnements respectifs. De plus, la température était tellement clémente en cette journée que tous ceux qui appréciaient moindrement le soleil et le vent étaient sortis de leur cachette. Même Sören qui d'ordinaire était dans un état calme. Peut-être que l'endroit lui rappelait des souvenirs d'enfance. Elle était heureuse, pour l'une des rares fois, il n'avait pas l'air d'un monstre fou. Son regard était calme, observant tel un enfant des pétales colorés votés au vent. Parfois, il tendait l'une de ses lames dans le but des touches. À quand remontait la dernière fois qu'il avait été aussi serein ? Elle ne se souvenait pas.

Doucement, elle se relevait, passant sa main recouverte d'eau sur sa nuque pour se rafraichir un peu. Elle attachait dans une épaisse queue-de-cheval sa tignasse rouge, dévoilant un peu mieux son côté droit marqué de tatouage et son visage marqué de cicatrices. Distraitement, elle vient caresser les trois marques qui traversaient ça joue droit et l'arête de son nez. Elle passait sa main gauche sur son bras droit, le rabaissant en caressant la surface marque d'encres tribales. Instinctivement, Sören s'était rapproché, frôlant un instant son corps.

Tout en fermant les yeux, L renaît une grande respiration. Elle avait l'impression de sentir la température, à la fois chaude et moite, mais aussi herbeuse, terreuse et fleurages. C'était une odeur sucrée et sèche, très exotique aux narines d'Elvira qui était habituée à des odeurs plus sèches et très chaudes. Sören semblait faire de même, respirant tout son saoul l'odeur ambiante avant de venir la frôle de l'une de ses puissantes lames. Posant ses yeux mauves sur lui, elle vient déposer l'une de ses mains sur son corps marqué par la torture. Elle longeait le long de son bras, puis continuait à monter sur son épaule avant de glisser sur sa clavicule et terminer son chemin sur son torse, le lieu surement le plus marqué par les cicatrices et marques de brûlures.

Qu'elle pouvait être curieuse sur la façon qu'il avait eu tout ceci, quand elle avait pu choisir son premier Pokémon, elle l'avait trouvé à rouler en boule bien cachée. L'éleveur en question avait été très surpris de voir une telle créature parmi les siens et avait proposé d'autres choix, qu'elle avait toutes refusés et elle avait continué de clamer qu'elle voulait celui-ci. Tout en secouant la tête, elle revenait au moment présent, malgré l'agréable température, elle ne pouvait pas se permettre de rêver, elle devait continuer son chemin. Qui sait ce que lui réservait son passage ici ?

Au loin, le puissant crie d'un Insécateur se faisait entendre, rapidement suivi par un deuxième et un troisième. Pourtant, ce qui attirait un peu plus l'attention de la jeune femme, c'était le cri définitivement humain qui suivait. Il y avait quelqu'un qui semblait en difficulté. Le cri lui semblait assez jeune, mais il était assez difficile à savoir si c'était masculin ou féminin. Elvira et Sören échangèrent un rapide coup d'oeil et presque en même temps, ils quittèrent le rebord de la rivière pour s'enfoncer plus profondément dans la jungle dans la direction des cris de détresse.

Code by Joy

HRP : Hello ! J’espère que ça te plaira, sinon ne te gêne pas de me le faire savoir pour que je change. Tu n’es pas obligé de prendre le drôle de la personne en détresse, ça peut très bien être un npc que je jouerais, mais je voulais un petit élément déclencheur pour attirer mon/nos personnages.


Dernière édition par Elvira Tertia le Dim 1 Jan 2017 - 22:43, édité 2 fois

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Tertia
Informations
Nombre de messages : 1067

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Kupo le Mer 28 Sep 2016 - 22:52


Surprise au détour d'une jungle.


Elvira Tertia


Cela faisait maintenant quelques jours que le jeune homme avait quitté Omatsu pour partir à l’aventure. Ne sachant pas vraiment par où commencer son exploration, il avait pris une direction plus ou moins au hasard, son petit Salamèche trottant fièrement aux côtés de son maître. Il y avait tellement d’endroit à explorer, tellement de lieux, de mystères à découvrir que, rien que d’y penser, cela faisait tourner la tête du garçon. Bon, certes, le carnet de ses parents comportaient déjà pas mal de notes sur différents lieux, mais rien ne disait que ces notes étaient complètes. Et de toute façon, le jeune dresseur voulait marcher sur les traces de ses parents et visiter des lieux qu’ils avaient déjà visités.


Kupo finit par arriver devant la jungle de Thâ. Ses parents lui en avaient déjà vaguement parlé mais ils avaient toujours évité le plus possible d’y pénétrer. Le garçon n’en connaissait donc pas grand chose à son sujet. Il vérifia tout de même dans son carnet. Ces géniteurs étaient quand même rentré une fois ou deux dans cette jungle alors il n’était pas exclu qu’ils aient pris des notes. Malheureusement, seul deux points étaient indiqués :
• Nombreux Pokémon de type Insectes
• Dangereux de nuit


Bon… C’était assez mince tout ça. Extrêmement mince même. Mais au moins, ça permettrait au garçon à la chevelure flamboyante de commencer à participer à l’écriture du carnet. D’un côté, ça le mettait en joie de pouvoir écrire si tôt dedans.


Par contre, la nuit n’allait pas commencer à tomber. Le jeune adulte, bien que déterminé à s’aventurer à l’intérieur de la jungle ne comptait pas le faire avant le lendemain matin. Il ne s’inquiétait pas particulièrement pour sa santé à lui mais, Dragoon était encore jeune et n’avait presque jamais combattu : il ne voulait pas mettre en danger son seul ami à peine quelques jours après être parti de chez lui. Enfin, plus exactement, il refusait de mettre en péril son camarade que ce soit aujourd’hui, demain, ou dans vingt ans. Les deux amis dormiraient donc avant d’entrer dans la jungle. Retirant sa veste, le jeune homme alla s’asseoir contre un arbre, un peu à l’écart de l’orée, et déposa son haut ainsi que son sac à côté de lui. Salamèche roulé en boule tout prêt de son maître. Le duo s’endormit birn vite.


À l’exception de nombreux cris de Pokémon et de bruits, plus ou moins identifiables, provenant de la formation végétale et qui réveillèrent parfois le jeune garçon – son petit compagnon dormant à poings fermés –, la nuit se déroula sans accro. Et, pour une fois, Kupo ne rêva pas de ses défuntes mère et sœur. Ce fût donc une nuit plutôt reposante pour le garçon, malgré les quelques réveils au milieu de la nuit.


Les deux mâles se levèrent avec les premiers rayons du soleil. Après avoir grignoté un bout de viande séchée ainsi que deux fruits, que le garçon avait pris soin d’emporter dans son bagage avant son départ, les deux camarades pénétrèrent dans la jungle. Avec de la chance, il y aurait des arbres fruitiers à l’intérieur pour renflouer le stock, les deux dernières baies ayant été mangées ce matin.


La première chose qui frappa notre jeune compagnon fût l’humidité ambiante. Autant la chaleur ne le dérangeait pas, autant l’Eau et tout ce qui s’en approchait ne lui plaisait guère. Il ne se sentait donc pas à son aise avec toute cette moiteur dans l’air. Autant en prendre note. Fouillant dans son sac, le jeune homme sorti son carnet, fit un point sous les deux déjà présents et griffonna « Très humide » à côté du petit cercle colorié. Une fois la chose faite, il rangea le carnet dans le sac pour ne pas trop l’abimer puis se pencha vers Dragoon. Bien qu’inconforté par la teneur en eau de l’air, le jeune Élémental ne voulait pas abandonner sa première exploration à cause d’un peu d’humidité, mais il souhaitait néanmoins avoir l’approbation de Dragoon pour continuer.


« Toute cette brouillasse n’est pas très agréable, n’est-ce pas. On explore quand même ? »


« Sala-Salamèche ! »


Bon, eh bien, le lézard était d’accord pour continuer malgré le désagrément. Il faudrait quand même surveiller la flamme au bout de la queue de l’animal. Une jungle est peut-être composée d’arbre et d’éléments inflammables, l’humidité flottant dans l’air empêcherait les végétaux de s’embrasser. Mais il n’était pas exclu que cette même humidité face vaciller l’ardeur de la flammèche. Si cela se produisait, le Pokémon feu devrait rentrer bien au chaud dans sa Pokéball, pour ne pas mettre sa vie en danger.


«Préviens-moi si tu commences à faiblir, d’accord ? »


« Salamèche… »


Sans attendre davantage, les deux amis s’enfoncèrent plus profondément, serpentant entre les arbres et les lianes. De temps en temps, le jeune garçon s’arrêtait. En partie pour veiller au bien être Dragoon, en partie pour observer des Pokémon qu’il n’avait jamais vus, mais dont il avait entendu parler par ses parents, dans leur habitat naturel. Il surprit plusieurs Statitik, certainement une famille vu la corpulence plus importante de deux des arachnides, en train de s’amuser les uns avec les autres, un Pifeuil assis au pied d’un arbre en train de manger des fruits. Le jeune aventurier aurait bien profité de l’opportunité pour récupérer quelques denrées, mais il préféra laisser le Pokémon sauvage tranquille. De toute façon, le duo trouvera bien d’autres fruits plus loin.


À une centaine de mètres du Pokémon Plante/Ténèbres, le duo découvrit un Larveyette en pleine bataille contre un Venipatte. Kupo s’assit alors sur une grosse racine sortant du sol pour observer le combat. Comme précédemment, il prit note des noms des animaux découverts mais cette fois, il voulu rajouter les noms des attaques avant de se rendre compte qu’il… qu’il ne les connaissait pas. Le jeune homme avait encore énormément de choses à apprendre...


Soudain, un cri strident le tira de son admiration pour le combat et le fit sauter sur ses deux pieds. Dragoon tourna la tête dans la direction du bruit et les deux insectes qui se battaient se stoppèrent nets et s’enfuirent chacun de leurs côtés. C’était un cri de Pokémon, à ne pas en douter, mais il ne reconnu pas de quel Pokémon il venait. Quelques secondes plus tard, un second cri puis un troisième, provenant du même type de Pokémon, retentirent. Curieux de découvrir de quel animal ils provenaient, le garçon remit son carnet dans son sac et parti en direct du vacarme. Mais très vite, un quatrième et dernier cri se fit entendre. Cette fois, le garçon en était sûr, c’était un humain qui avait crié. Cela chatouilla encore plus la curiosité du jeune dresseur qui accéléra le pas autant qu’il put.


Une fois sur les lieux de la protestation, Kupo découvrit un grand Pokémon vert, avec des ailes dans le dos et des lames à la place des bras ainsi qu’un humain. Le jeune homme ne connaissait pas ce Pokémon. Il supposa néanmoins qu’il était de type Insecte, vu que ceux-ci étaient plus que communs dans la jungle. Dragoon, qui n’avait pas froid aux yeux et qui n’était pas impressionné par l’animal vert, resta planté à côté de son maître, attendant de potentiels ordres pour un éventuel combat. Mais, avant que le jeune homme n’ait pu dire quoi que ce soit, deux autres protagonistes allaient rentrer en jeu...





HRP : Hey ! Désolée, j'ai préféré m'arrêter là pour ne pas jouer la personne en détresse à ta place... Si quoi que ce soit ne te convient pas, n'hésite pas à me MP !


Dernière édition par Kupo le Jeu 6 Oct 2016 - 11:52, édité 1 fois

_________________
avatar
Kupo
Informations
Nombre de messages : 36

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Elvira Tertia le Ven 30 Sep 2016 - 18:38



Surprise au détour d'une jungle.

Kupo

Contrainte n’5. Faire intervenir un objet particulier.

Elvira courait le plus rapidement, suivi de près par Sören. Tout comme son compagnon insecticide, L était fébrile par l'idée de combattre. Sans même avoir vu la scène, elle anticipait de l'action. Quand autres cris s'élevaient dans les airs, la guerrière attrapait les poignées de ses armes, le tirant brusquement de leurs fourreaux. Elle aimait le bruit de l'acier qui coulissait, la texture des poignées en cristaux prendre la forme exacte de sa paume, ou encore même le poids plume, mais combien réconfortant. Même si elle n'avait jamais eu la chance de pouvoir manipuler l'élément du feu, elle se sentait d'une manière très unie avec ces armes. Elle avait l'impression de partager quelque chose qu'elle ne pourrait jamais revivre avec n'importe quelle autre arme.

Le vent dans le visage, elle ignorait les feuilles qui la fouettaient son visage, elle sautait agilement au-dessus des racines et évitait parfois de justesse les troncs ou même les Pokémon qui criaient de surprises à son passage éclaire. Elvira riait presque devant l'adrénaline du moment, elle se sentait bien, c'était son premier vrai combat et elle savait qu'il en aurait d'autre, sa prochaine destination était la fameuse ville pirate, Tarouga ! Mais pour le moment, elle devait ce concentré sur le moment présent. Les lames avaient été retournées pour être caché le long de ses bras, il n'y avait que les poignées de cristal blanc transparent qui apparaissaient.

Cependant, dans toute cette excitation, elle ne remarquait pas le cliff de plusieurs mètres de haut. La scène était tout juste en-contre-bas, mais voilà elle avait déjà sauté. Sören réagit au quart de tour, l'attrapant au vol pour atterrir sans trop de difficultés, cette entrée eue l'effet désiré, attirer l'attention. Il y avait trois autres Insécateur qui entouraient une jeune femme. À l'allure de la jeune femme, elle était clairement une chercheuse. Pour le domaine d'étude, il y avait plusieurs possibilités, mais il n'y avait que la faune et la flore qui pouvait réellement ressortir, mais l'heure n'était pas aux questions.

La femme, roulée en boule avait surement trépassée sur le territoire de ses Insécateur et ils n'avaient pas apprécié l'invasion. Elle savait que ses insectes géants étaient très territoriaux et la seule manière de s'en débarrasser serait de les affronter, mais heureusement pour eux, Sören était beaucoup plus entraînée que ses insectes sauvages et il n'était pas seul.

Rapidement, elle retournait les lames dorées qui brillèrent aux rayons du soleil. Elle prit une grande respiration et en même temps que Sören, ils poussèrent un puissant crie de guerre qui intimidèrent les cibles et même la jeune femme qui poussait un nouveau crie de peur. Elvira aurait pu rire si la situation n'exigeait pas autre chose. Il y eut un étrange instant de flottaison entre les Insécateur et les nouveaux venus, où ils s'observèrent. Elvira en profitait pour les observer un peu mieux et elle remarquait enfin la présence d'un jeune homme qui était accompagné d'un Pokémon feu.

Une nouvelle fois, elle jouait avec ses armes, les faisant danser sous les rayons du soleil dans le but d'intimider les Pokémon insectes et enfin ils ce m'étaient à bouger. Dans un duo parfait, les deux êtres ce m'étaient à bouger à leur tour. C'était très bien ainsi, les Insécateur ne semblaient plus intéressés par la jeune femme qui s'éloignait en rampant en trainant dans son sillage son matériel de recherche. Des papiers volaient un peu au vent. L'acier rencontrait rapidement les lames des Insécateur et Sören tenait à distance les deux autres tendit qu'elle s'occupait du plus violent. Presque hypnotisée par le miroitement des rayons sur ses lames, elle dansait en suivant Sören. Puis enfin, avec quelques coups bien placés, elle réussissait à taillader son adversaire. Elvira ne cherchait pas à tuer ses cibles, elle désirait seulement les effrayer assez pour qu'ils quittent la place.

‘' Hey gamin ! Si ton Salamèche est capable, qu'il utilise une attaque feue, ça pourrait peut-être les intimider à quitter. ‘' Lui criait-elle en déviant les attaques pour aider Sören.

Pendant ce temps, elle repartait dans une nouvelle danse de coups lames et tel une marionnette qui copiait exactement son maître, Sören exécutait les mêmes mouvements. La danse et les miroitements des rayons du soleil sur ses lames étaient particulier et envoûtant, même les Pokémon semblaient distraits par tout ceci. La guerrière fermait presque les yeux, ne pensant qu'à la présence des armes qu'elle tenait entre les mains. Elle repensait encore une fois à leurs histoires, leurs poids, leurs formes particulières et uniques, tout en eux lui remémoraient la famille et le temps qu'elle avait passé au Dojo à s'entraîner.
Code by Joy

HRP : Ne t'en fais pas, les Npcs sont là pour être utilisé alors si tu veux la jouer parce que tu as une idée alors fait le !


Dernière édition par Elvira Tertia le Dim 1 Jan 2017 - 22:28, édité 1 fois

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Tertia
Informations
Nombre de messages : 1067

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Kupo le Dim 9 Oct 2016 - 16:50


Surprise au détour d'une jungle.


Elvira Tertia


Contrainte n°2.  Insister sur la psychologie du personnage.


Kupo observait la scène depuis à peine quelques secondes lorsqu’il perçut un mouvement soudain au niveau de la falaise devant laquelle se trouvaient les trois Pokémon verts ainsi que la jeune femme en difficulté. En regardant plus attentivement, le jeune homme se rendit compte que c’était une silhouette humaine, il n’aurait su déterminer si c’était un homme ou une femme à ce moment-là, qui était en train de tomber. Mais, cette personne était folle ? Elle risquait de ne pas survivre à la chute de plusieurs mètres de haut ! C’est alors que le dresseur aperçut un nouveau Pokémon qui attrapa le nouvel arrivant pour le faire atterrir sans difficulté.


L’animal qui venait de sauver la personne qui avait sauté était de la même espèce que les trois individus qui s’en prenaient à la femme qu’ils encerclaient. L’entrée assez spectaculaire des deux nouveaux protagonistes avait attiré l’attention des insectes géants en plus de celle du jeune garçon et de son petit lézard orange. Le trio vert ne s’intéressant pas à eux deux, Kupo put examiner plus attentivement l’inconnu. C’était une jeune femme dont la chevelure était aussi rouge que la sienne. Il remarqua rapidement les deux lames qu’elle tenait en main.


À cette vision, le jeune homme se mit à craindre le pire. Et si la femme, ainsi que son ami volant, était des compagnons des trois Pokémon qui agressaient la jeune femme du milieu. Après tout, c’était une possibilité. Les quatre Pokémon étaient de la même espèce. Ils formaient peut-être un clan dont la jeune femme était le chef et dont ils attendaient les ordres. Si tel était le cas, le garçon ne pouvait rester sans rien faire, même si à cinq contre deux, la jeune femme n’ayant pas l’air d’avoir de moyen de se défendre, c’était perdu d’avance. Mais bon, peut-être que le jeune dresseur et son Salamèche pourraient les retenir assez longtemps pour que la jeune femme s'enfuit et qu'ils pourraient prendre la fuite après eux aussi. Toute cette réflexion ne dura à peine de quelques secondes et quand, enfin, le jeune garçon allait ordonner à son Salamèche d’attaquer, les deux nouveaux venus poussèrent un cri à l’union qui fait crier de surprise, ou de peur, la jeune femme terrorisé au milieu. Kupo également fût surpris. Tellement surpris qu’il ne pût même pas dire d'ordre à Dragoon.


Le duo qui venait d’arriver ainsi que le trio d’insecte se regardaient maintenant. Kupo ne savait plus trop quoi penser. En quelques instants la situation avait évoluée d’une telle façon qu’il n’était plus vraiment convaincu que les cinq individus se tenant devant lui étaient réellement de mèche. Surtout que la jeune femme faisait jouer ses lames entre ses mains. Kupo n’osait plus bouger. Il préférait attendre de voir comment les choses aller tourner pour déterminer, sans risque de se tromper, s’il devrait combattre les deux nouveaux arrivants en plus des trois Pokémon insectes.


Comme pour répondre à l’interrogation du jeune homme, les deux groupes s’élancèrent l’un contre l’autre. Bon, eh bien, le jeune homme pourrait donc aller prêter main forte à la jeune femme ainsi qu’à son Pokémon. Mais avant tout, il allait profiter du fait que les trois Pokémon sauvages soient occupés pour aller aider la jeune femme à s’enfuir. Le combat était certes déséquilibré en nombre mais la dresseuse et son compagnon semblaient très bien s’en sortir. Du moins, pensa le garçon, ils s’en sortiraient très bien pendant les quelques secondes qui permettront à la jeune femme de s’enfuir. Allant s’accroupir à côté de la jeune chercheuse, il l’aida à tirer son matériel. Certains de ses papiers se mirent à voler. Kupo essaya de récupérer le plus de pages possibles. Possédant lui-même un carnet pour prendre des notes, il pouvait comprendre l’importance de ses documents pour la jeune femme. Malheureusement, il ne pût pas tout récupérer, mais il en sauva quand même une bonne partie.


Une fois suffisamment éloigné de l’action qui se déroulait non loin d’eux, la jeune chercheuse se mit debout, imité par Kupo et remercia le jeune garçon pour son aide et lui demanda de remercier également l’autre jeune femme pour son intervention. Ce fût à ce moment précis que cette dernière héla le jeune dresseur. Celui-ci étant encore dos à l’action, après avoir aidé l’autre jeune femme à s’éloigner, se retourna et examina la scène se déroulant sous ses yeux. Devant la danse exécutée par la dresseuse et son animal de façon totalement synchrone, le jeune garçon mit quelques secondes à réagir. En effet, il était totalement subjugué par le mimétisme du Pokémon. C’était tellement incroyable de voir un dresseur et son Pokémon dans un tel accord, une telle harmonie de mouvement. Bien que le lien qui l’unissait à Dragoon soit déjà assez fort, ils étaient loin d’être aussi synchrones. Mais le garçon était sûr, qu’un jour, ils y arriveraient !


« Tu es prêt Dragoon ? Ce sera notre premier combat ! »


« Sala ! »


Le petit lézard sauta en l’air tout en criant. Bien évidemment qu’il était totalement prêt, contrairement à son dresseur, qui était à la fois excitée par son premier combat et légèrement inquiet car justement, c’était son premier combat : serait-il à la hauteur ? L’animal orange attendait un ordre de son maître depuis qu’ils étaient arrivés sur les lieux. La combattante lui avait demandé d’utiliser une attaque Feu si son animal en connaissait une. Cette pensée fût sourire le garçon : bien sûr que son ami pouvait en utiliser une. C’était un Pokémon de type Feu après tout !


« Aller Dragoon, on y va ! Attaque Flammèche sur l’un des deux Pokémon qui attaque l’autre ! »


Bon… Pour un premier ordre, il était quelque peu confus… Le garçon s’en rendit compte au moment même où il prononçait ces mots et en fût gêné. Il ne commençait pas très bien son tout premier combat. Heureusement, Dragoon était intelligent et comprit l’ordre. Le Pokémon ouvrit la gueule, presque aussitôt l’indication donnée, pour laisser s’échapper une petite flamme, de couleur rouge, qui vint s’écraser dans le dos d’un des deux Pokémon sauvages.


Celui-ci, mécontent d’avoir été attaqué ainsi, se retourna vers le jeune duo tout en poussant un cri. Bien que content que l’attaque de son Pokémon ait réussi, le jeune garçon comprit bien vite que cette petite flammèche ne suffirait pas à vaincre. Une idée surgit alors dans sa tête. Lui aussi maitrisait le feu, du moins, en partie. Alors, peut-être que c’était possible qu'il manipule la flammèche pour faire plus de dégât.


L’adversaire de Dragoon allait s’élancer pour attaquer lorsque Kupo ordonna à son Pokémon de réitérer son attaque, tout en se concentrant pour être en mesure de contrôler la flamme qui allait naître. Kupo essaya de diriger la flamme en direction de la tête de l'adversaire, pour espérer provoquer plus de dégâts, mais il ne réussit qu'à vaguement la faire dévier et le bipède vert la reçut dans le haut du torse. Le garçon était déçu. C’était la première fois qu’il essayait de se servir de son pouvoir en situation réelle et il avait échoué. Sans doute à cause de la pression que le garçon s'était mis. Mais l’heure n’était pas à l'affliction, il avait encore un combat à gagner.


« Dragoon. À trois, lance deux Flammèche. »


L’insecte bipède, ayant déjà subit deux attaques Feu, en plus des attaques de l’autre insecte vert non sauvage, hésita un peu avant de s’élancer vers le duo. Pendant ce temps, Kupo était en train de se concentrer pour recommencer l'expérience.


« Un… Deux… TROIS ! »


Il cria le dernier chiffre alors que son adversaire n’était qu’à à peine deux mètres du dresseur, prêt à attaquer le petit Pokémon Feu à l’aide d’une de ses lames. N’étant pas prêt et apte à se protéger, il reçut la première flammèche de plein fouet. Il ne se prit pas la seconde. La deuxième flamme était maintenant une petite boule que Kupo, aux pris de beaucoup d'efforts, arrivait à faire tourner tout autour du Pokémon vert. Le second essai était le bon, le jeune Élémental avait réussit ! Il pouvait être fier de lui ! Après quelques secondes, apeuré par la boule de feu dansant autour de lui et affaibli par les attaques efficaces contre son type, l’animal aux lames à la place des bras s’enfuit.




HRP : Oh, d'accord ! Dans les autres forums RPs que j'ai fréquenté avant, personne n'aimait trop que les autres jouent les PNJs qu'ils avaient fait intervenir.
Désolée pour le temps de réponse, j'ai été très occupée cette semaine (et un peu malade accessoirement)

_________________
avatar
Kupo
Informations
Nombre de messages : 36

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Elvira Tertia le Mer 12 Oct 2016 - 1:45



Surprise au détour d'une jungle.

Kupo

Elvira dansait dans cette folie mortelle. Depuis le temps qu’elle le faisait avec Sören, rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Elle semblait savoir ou exactement, les lames des Insécateur ennemis allaient frapper. Elle avait déjà combattu ce genre d’insecte et ceux-ci étaient complètement insignifiants à côté de l’Insécateur qui la servait. Sören était une machine de guerre, un combattant qui serait prêt à tout pour la protéger et elle comptait beaucoup là-dessus. Tout en fonçant dans ses ennemis, elle plia les genoux, courbant le dos vers l’arrière pour éviter les deux lames qui fonçaient sur sa gorge. Un sourire carnassier se dessinait maintenant sur ses lèvres. Étirant son bras droit, elle venait frapper l’une des jambes. Elle frappait du plat de lame, évitant de blesser inutilement. La lame finement acérée mordait tout de même la chaire verte de l’insecte géant, le fendant un peu.

Il était tout de même rassuré quand l’autre jeune femme s’échappait avec l’aide du jeune homme nouvellement arrivé. Son Pokémon du type feu, serait d’une aide très utile envers les Insécateur. Le combat durait encore quelques minutes puis le garçon réussissait à les faire fuir. Il était vrai qu’ils étaient un peu plus blessés que l’aurait souhaité la guerrière, mais au moins tout le monde était en sécurité. Le dos droit, elle finissait de les observer prendre la fuite vers l’épaisse jungle. Un sourire presque maternel aux lèvres. Il appréciait bien les Insécateurs, elle préférait d'avantage Sören à n’importer qui d’autre, mais elle ressentait un petit quelque chose envers ses grandes bêtes vertes.

Elle tournait habilement les Jumelles, pour ensuite les dans leurs fourreaux, faisant disparaître les lames d’onyx. Sören s’était rapproché d’elle, encore agité par l’adrénaline du combat. Elle tendait la main tatouée vers lui, venant caresser son visage pour attirer son attention et plongeait les yeux dans les siens. Malgré la folie qui si lisait, il allait bien, elle était habituée.

En apparence, le couple était particulier et ne passait pas inaperçu. La maîtresse du monstre vert était tatouée sur tout le côté droit. De longs tribaux qui marquaient son visage, son bras et qui disparaissaient sous le vêtement bleu qu’elle portait. C’était la tunique du dojo de Vito, adapté à la chaude chaleur du désert. Il n’y avait aucune manche et la chemise était retenue une ceinture verte. Un sarouel terminait la tenue de la même couleur que la chemise. Le côté droit de son visage était également marqué par trois cicatrices qui donnaient l’impression de former un triangle d’où les lignes dépassaient au niveau des coins. Elle posait son regard mauve sur le jeune homme et son Pokémon.

‘’ Beau travail, toi et ton Pokémon avez bien réagit. ‘’ Déclarait-elle doucement.

Relâchant sa prise sur Sören, elle faisait quelques pas vers eux, portant un regard scrutateur sur la jeune femme qui commençait à se remettre de ses émotions.

‘’ J’ignore ce que vous faites ici jeune femme, mais vous avez mit votre vie en danger… Même une étrangère des lieux peut le savoir. ‘’

La jeune femme qui époussetait ses vêtements et relevait la tête. Elle offrait un large sourire et commençait à s’exprimer. La langue n’était visiblement pas la bonne. Elvira soupirait, observant la dame qui avait des traits Terrosien et la langue. Elle lui faisait un geste de la main, son langage était quelque peu rouillé, mais l’autre femme semblait rapidement comprendre et se reprenait dans un Français avec un accent venant de Terros.

‘’ Je suis désolée ! Je suis Edwina de Terros. Chercheuse et Archéologue. Je suis en examen pour passer officiellement. Je suis présentement en échange d’étude entre Terros et Flamen… Mais malheureusement, j’ai été séparée de mon groupe et j’essayais de les retrouver quand ses Insécateurs sont tombés sur moi… ‘’
‘’ Vous saviez que vous trépassée sur leur territoire ? ‘’
‘’ Je… Non… ‘’

La guerrière laissait échapper un soupir, il fallait être complètement insouciant pour ne pas avoir remarqué. Tous les Pokémon laissaient entendre un avertissement et elle l’avait manquée. La guerrière commençait à croire que la jeune femme avait des envies suicidaires.

‘’ Bon… J’avoue, je me suis complètement et j’ignore comment le retrouver, vous semblez expérimentée et bien mieux armée que moi, alors vous voulez bien m’aider à le retrouver ? ‘’ Finissait-elle par demander aux deux personnes présentes. Son regard était implorant et passait de la guerrière au jeune homme.

‘’ Envie d’une expédition ? Je la ramène à son campement. ‘’ Déclarait L en observant le jeune homme.

De toute façon, elle doutait qu’elle aille y aller seule et, malheureusement, elle ne pouvait pas abandonner cette femme si elle n’avait pas envie de courir toute la jungle. De toute façon, elle n’avait rien de mieux à faire que faire du baby-sitting. Peut-être, il y aurait quelque chose d’intéressant dans tout ceci.

Après la réponse du gamin, qu'elle soit positive ou même négative. Elle reconduit la jeune femme à son campement. Elle aurait bien apprécié aller visiter un peu plus l'endroit, mais il fallait être réaliste, la guerrière n'était pas un guide expérimenté et ses compagnons n'étaient pas non plus les plus expérimentés si les évènements dérapaient. L'une d'entre eux, ne savait même pas se battre et l'autre n'était qu'un jeune homme. Il serait préférable pour tous de les ramener en sécurité.
Code by Joy

HRP : Aucun problème, prends ton temps et repose-toi bien. Guéri toi aussi !

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Tertia
Informations
Nombre de messages : 1067

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Surprise au détour d'une jungle. [Kupo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum