[ Clos ] I don't like the drugs (but the drugs like me) [Solo/Capture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] I don't like the drugs (but the drugs like me) [Solo/Capture]

Message par Edward Harris le Jeu 9 Fév 2017 - 15:18

La chaleur. Edward en était encore à se demander s'il regrettait ou non le froid glacial des montagnes mizuhaniennes. Au moins, quand on avait froid, on pouvait toujours empiler des couches de vêtements jusqu'à atteindre une température acceptable. L'inverse était plus compliqué, à moins de risquer l'attentat à la pudeur. Une fois de plus, il avait été obligé de changer de vêtements. Il avait troqué son manteau contre une longue cape très légère, équipée d'un large capuchon. Selon la vendeuse, le vêtement le protégerait presque aussi bien des fortes chaleurs que du froid, le tissu possédant d'excellentes capacités isolantes. Et, pour être honnête, elle avait raison. Il faisait comparativement plus frais sous le capuchon qu'au soleil, ce qui ne l'empêchait pas d'être trempé de sueur, d'autant plus que Flare refusait de quitter sa place, sur ses épaules, et lui tenait encore plus chaud.

Suite à son entrevue avec Ruby – et à son refus de participer à sa petite « opération », du moins pour le moment – il avait plusieurs heures à tuer avant d'être ramené à Nalcia par l'homme qui l'avait amené ici. Il avait donc décidé de se lancer dans une petite expédition dans le désert de Lamakan. La raison en était simple : le désert était le seul endroit au monde où poussait une espèce de cactus un peu particulière qui produisait une substance aux effets… particuliers. Au delà des évidents usages récréatifs qui n'intéressaient pas Edward, diverses applications médicinales existaient, et elle valait, de plus, une fortune. Mais c'était surtout la curiosité qui l'avait poussé à payer un homme un peu louche pour qu'il l'emmène en plein désert, au Roc du Cactus.  Il l'avait déposé à quelques centaines de mètres du fameux rocher, en le priant de revenir rapidement.

Le Terrosien se trouvait donc au milieu des arbustes épineux, de tailles et formes diverses. Certains sortaient à peine du sol tandis que les autres dépassaient les deux mètres de haut, et certains avaient l'air plus ou moins humanoïdes tandis que d'autres avaient une forme de… Enfin la même forme que celle des « légumes rigolos » dont on pouvait apercevoir des gravures dans la partie « insolite » du Terrosien Libéré. Si il avait su dessiner, il aurait pu avoir son quart d'heure de gloire. Ou pas. Il avait apporté avec lui trois flacons vides afin de collecter le précieux liquide. Une fois revenu à la civilisation, il pourrait purifier l'extrait, comme il l'avait lu dans un des livres de son père, pour gagner de la place. Il pourrait toujours vendre le résultat à un confrère apothicaire s'il se retrouvait en difficulté, financièrement parlant.

Il en était à remplir la dernière bouteille lorsqu'un bruit attira son attention. Il se figea un instant, tandis que Flare sortait de sa cachette, elle aussi interpellée par le bruit. Au bout de quelques secondes de silence, Edward se remit au travail, tandis que la Feurisson, curieuse, s'approchait du cactus qui déversait son liquide.

_ Hop hop hop ! L'arrêta le jeune homme en lui donnant une petite tape sur le bout du museau. J'ai pas envie de devoir gérer une Feurisson en plein trip hallucinogène. Tu vas planer pendant des heures si tu bois ça.

La Pokémon, contrariée, poussa un petit cri et partit explorer les environs en boitillant. Elle revint au moment où Ed en eut terminé avec ses flacons, mais au lieu de retourner se nicher dans ses vêtements, poussa un cri aigu pour attirer son attention.

_ Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu as vu quelque chose ?

Dans la direction que la Feurisson indiquait, Edward aperçut une silhouette bleutée disparaître derrière un cactus. Probablement un Pokémon sauvage, pensa-t-il immédiatement. Il allait faire demi-tour et partir, mais Flare s'avança vers la cachette du Pokémon et commença à en faire le tour pour le débusquer. Ce dernier se contenta de contourner le cactus dans le sens inverse, pour rester invisible aux yeux de sa poursuivante, et se révéla donc à Edward. Il s'agissait d'un petit reptile bipède à la mâchoire aussi ridiculement développée que ses bras étaient minuscules. Edward avait déjà entendu parler de fossiles vivants, mais il n'avait pas imaginé en trouver un ici. Qui plus est, il arborait une magnifique couleur bleue, ce qui était assez surprenant pour un Pokémon du désert. Flare et le dinosaure tournèrent un moment autour de l'arbuste, jusqu'à ce que la Pokémon feu décide de prendre son nouveau compagnon de jeu à revers et le surprenne, lui arrachant un « RAWR » et provoquant l'hilarité d'Edward.

_ Allez, Flare, il faut qu'on y aille, sinon on va devoir rentrer à pieds à Otaï, fit enfin le jeune homme, un grand sourire aux lèvres, alors que la Feurisson le rejoignait, un peu à regret.

Voyant qu'on se désintéressait de lui, le dinosaure s'approcha du cactus d'où coulaient encore un filet de suc hallucinogène et commença à boire goulûment le liquide, sous le regard des deux étrangers qui se demandaient si c'était une bonne idée.

Edward finit par se détourner pour repartir, mais à peine avait-il fait deux pas que sa cape se prit dans quelque chose et manqua de le faire tomber en arrière, l'étranglant à moitié au passage. Lorsqu'il se retourna, il tomba nez à nez avec le Ptyranidur qui tenait un pan de son vêtement dans sa bouche et affichait l'air le plus ravi du monde. Edward tenta de tirer pour se dégager, mais le petit Pokémon tenait bon. Il tenta de forcer ses puissantes mâchoires à s'ouvrir en s'aidant de ses deux mains, sans plus de succès. Il finit par abandonner et lâcha un profond soupir en échangeant un regard dépité avec Flare.

_ Tu vas me lâcher oui ? Demanda-t-il, comme si le Pokémon allait le comprendre et s'exécuter.

En guise de réponse, il n'obtint qu'un autre « RAWR » enjoué. Le dinosaure était complètement ailleurs, déconnecté de la réalité. En tous cas, il avait l'air d'être dans un bon trip, vu son air béat. Pas étonnant que son espèce se soit éteinte des millénaires auparavant si ils étaient tous défoncés au jus de cactus.

_ Flare, tu peux m'aider ? Demanda finalement le jeune homme. Essaye de le pousser par l'arrière. Si on arrive pas à le faire lâcher, on peut peut-être au moins le faire bouger.

Les efforts communs de l'humain et de la Pokémon firent finalement avancer le dinosaure d'un pas. Puis un autre. Puis l'automatisme s'enclencha, et il commença à suivre le mouvement sans trop résister, chaque fois qu'Edward tirait sur sa cape. Il leur fallut une bonne heure à ce rythme pour rejoindre leur transporteur qui ne manqua pas de souligner le ridicule de la situation au Terrosien.

Puisqu'une fois de plus, il s'était fait adopter, autant profiter de l'occasion et se faire un nouveau compagnon. Il espérait juste que le Pokémon serait un peu moins collant une fois sorti de son délire...

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 356

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum