[ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Ven 8 Avr 2011 - 3:31

Etait-elle toujours sous l’effet de l’alcool ? Certainement… sinon, ils ne seraient pas en train de franchir cette porte qu’est celle de l’arène. La femme-pokemon accompagnée de son Voltali-humain s’aventurait dans l’arène de Fla’Or telle une conquérante, ne prenant même pas la peine de lire l’écriteau à l’entrée, et encore moins de saluer ceux qu’elle croisait à l’intérieur. Elle s’installa immédiatement au bord de l’arène, prit une des pokeballs à sa ceinture en main, et attendit patiemment qu’un adversaire daigne se montrer… patiemment ? Pas tant que ça…

« Alors, c’est bien ici que les gens se battent pour un badge ? Je viens en chercher un ! »

A ses pieds, le pauvre Voltali ne pouvait que secouer la tête de désespoir. Sa soi-disante dresseuse semblait avoir complètement perdu la tête. Pourtant, il la reconnaissait dans chacun de ses gestes… si froide, si arrogante, c’était bien sa Voltali qui se jouait de lui comme à son habitude. Et voilà qu’elle l’entrainait dans un match d’arène ! Et le pire ? Elle comptait certainement l’utiliser, lui ! Autant dire qu’ils n’avaient aucune chance… Libegon, Voltali et Arcanin avaient certainement le niveau pour se battre en ces lieux… mais lui ? Non, réellement, c’était une idée stupide.

Et pourtant, c’était exactement ce qui allait se dérouler ici… Ninj connaissait l’ex-champion de l’arène, Naky. Il savait ce dont il était capable, Nina avait eut du mal à obtenir la victoire en l’affrontant… par contre, ce qu’il ignorait, c’était que ce champion avait déserté depuis quelques temps maintenant, au profit d’une jeune femme qui risquait de fort bien s’entendre avec son adversaire.

La soirée s’était terminée tard la veille… et tandis que Ninj et sa pokemon baignaient dans l’alcool et la folie des tavernes, la Voltali sous sa forme humaine avait étrangement proposé d’affronter un champion d’arène en inversant leurs rôles. Loin de mesurer l’étendue de ses paroles, le dresseur avait accepté, persuadé que le mal de crâne que sa pokemon aurait le lendemain lui ferait oublier cette discussion… mais malheureusement, tout ceci faisait encore partie d’une de ses nombreuses combines incompréhensibles. Sans doute n’avait-elle pas été ivre un seul instant de la soirée, contrairement à ce qu’elle avait laissé paraitre. Et comme toujours, le pauvre chercheur s’était fait prendre au piège.

Il ne comprenait toujours pas la logique de sa pokemon. Jusqu’à hier, elle avait toujours refusé qu’il se présente face à elle sous cette forme animale… et sans raison valable, non seulement elle montrait à Ninj qu’elle possédait le même genre de pouvoir, mais elle obligeait également son propre dresseur à faire ce qu’elle lui avait toujours interdit ! Dépassé, l’homme préférait se laisser faire en attendant de comprendre. Ce match semblait avoir énormément d’importance pour sa pokemon, pour une raison obscur : peut-être cela lui rappelait-il Lisa… après-tout, elle n’était pas si différente de sa dresseuse. Une longue chevelure blonde, seule partie lumineuse de son corps complètement caché derrière ensemble noir. Des yeux sombres et froids qui cachaient sans aucune peine ses intentions… un visage sévère, à l’égal de son regard… certes, Lisa avait été tout de même moins effrayante à regarder. Mais à nouveau, cette histoire s’inscrivait hors de toute logique… Voltali était régulièrement torturée par son passé. Elle ne souhaitait absolument pas le revivre de façon ponctuelle. Mais alors, pourquoi ? Pourquoi restait-elle là, attendant que quelqu’un relève son défi téméraire ?

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Dim 10 Avr 2011 - 13:36

L’Arène était assez calme ces derniers jours. Les pokémons d’Eeva jouaient sur la banquise recréée, derrière le stade et leur dresseuse les regardaient. Interrompant cette étrange quiétude, les carillons en cristal tintèrent, révélant la présence d’un dresseur. Le jeu des pokémons cessa immédiatement, leurs oreilles dressées en provenance du son cristallin. Eeva avait tourné la tête et se leva. Elle n’eut pas à jeter un coup d’œil, ni de dire quoique ce soit, les bêtes avaient comprit, il était l’heure d’un match. Toutefois elle se retourna vers les trois pokémons et les rappela dans leurs balls respectives. Après quoi elle quitta l’arrière-salle et se rendit à l’Arène. Une partie du mur immaculé disparut, entrant en lui-même, c’était en fait une simple porte coulissante, faite de la même couleur et texture du mur, la rendant invisible. Ainsi de l’extérieur on s’imaginait voir du dôme une immense arène, mais en réalité, c’était l’arrière salle la plus grande. Bref, Eeva apparut, presque négligemment, le regard aussi polaire que l’ambiance.

« Ca dépend. Il n’y a que les ‘bons’ qui obtiennent quelque chose, les autres rentrent chez eux la tête basse. » Annonça froidement Eeva.

Elle était habillée de son pantalon foncé et d’un haut rouge sang. Elle ne manifestait aucune joie, aucune chaleur vis-à-vis de l’étrangère et n’accorda pas un regard au Voltali.

« Ne perd pas ton temps, je suppose que tu débutes, alors fais demi-tour. »

Mais la femme ne semblait pas vouloir bouger. Bien. Elle avait du cran et de l’arrogance, ce qui était pour plaire à Eeva. Mais ce serait loin de suffire pour la battre. De ce fait, l’arbitre se présenta et se mit au milieu de la longueur du terrain. Comme Eeva ne semblait pas disposée à faire les présentations, il s’en chargea.

« La Championne de l’Arène de Fla’Or, Eeva Slanzar, relève votre défi. Le match sera en deux contre deux opposants trois pokémons ! La main revient au Challenger ! »

C’était l’ordre du jour. La challenger n’avait pas le choix et si cela ne lui plaisait pas, qu’elle fasse demi-tour. Eeva se tenait droite, froide, sûre d’elle, les bras croisés sur sa poitrine. Elle ne faisait aucun mouvement et attendait simplement que le duo adversaire n’apparaisse. Elle pensait sans doute partir gagnante avec un Voltali… Quelle erreur ! C’était souvent le cas, les gens ‘imaginaient qu’étant en relation avec l’eau, le type Electrique avait un avantage dessus… ce qui était complètement faux. A la limite, il n’y avait qu’un seul de ses trois pokémons que cela pourrait chatouiller un peu et encore… Son double-type le sauvait. Les plus connaisseurs envoyaient un type feu. Et oui, les vrais combats pokémons demandaient un minimum de connaissances… Et c’était pour ça que la plupart des dresseurs n’y arrivaient pas. Enfin…
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Dim 10 Avr 2011 - 23:58

« Tu as entendu ça ? Tu dois être bon aujourd’hui ! Ca nous changera. »

Ninj soupira. Sa pokemon avait-elle vraiment décidé de l’humilier jusqu’au bout ? Déjà qu’il risquait de passer pour un incapable au milieu du combat… si en plus elle le désignait comme un bon à rien avant même le début du match, il ne lui resterait plus grand-chose pour défendre son honneur. Le dresseur ne répliqua pas, il n’osa même pas regarder son adversaire qui semblait aussi douce que sa Voltali. La situation semblait désespérée… en cet instant, il aurait donné n’importe quoi pour se trouver n’importe où ailleurs… même au fond de ce bassin gelé au dessus duquel ils allaient se battre !

Contre toute attente, la championne accepta le défi malgré l’attitude déplorable de la challenger. Intérieurement, Ninj était déçu…
Prenant un air hautain, la Voltali humaine répliqua :


« Quel honneur, vraiment… voici donc ceux qui vous donneront un match si palpitant ! Arcanin, Voltali, allez-y. »

La dresseuse lança une ball en l’air, laissant apparaitre le chien de feu qui accompagnait Ninj depuis son départ. Quand au fameux Voltali… il mit quelques instants à réagir, pas encore habitué à être appelé ainsi. Rejoignant le terrain d’un bond, il trébucha immédiatement sur la glace et glissa jusqu’à son camarade de lutte. Le pokemon gaffeur se redressa lentement, rouge de honte sous son pelage. Il tenta de s’ébrouer pour se remettre les idées en place, et manqua une nouvelle chute de peu. Même son propre pokemon à ses cotés se tenait de rire, affichant non sans mal un regard compatissant.

La fausse dresseuse par contre n’esquissa pas le moindre sourire. Elle le fusilla d’un regard furieux puis croisa les bras en reportant son regard sur la championne de l’arène.


« A toi, voyons si tu as mieux à proposer. »

Elle n’avait certainement pas choisi ses pokemons en fonction de son adversaire. C’était un pur hasard qu’elle se retrouve avec un pokemon de type feu face à cette championne de glace. La challenger voulait voir Ninj combattre aux cotés de son propre pokemon. Jusqu’ici, tout se déroulait selon ses plans… à part cette histoire de troisième pokemon. Peut-être aurait-elle l’occasion de jeter l’éponge sans avoir à envoyer d’autre pokemon ? Le reste du match ne l’intéressait pas. Bref, pour le moment Ninj allait devoir se plier au moindre de ses ordres, et elle prendrait un malin plaisir à en profiter. Surtout avec cette entrée magnifique qu’il venait de faire, le match promettait d’être un véritable festival d’erreurs de sa part, et elle comptait bien lui faire regretter chacune de ses erreurs "humaines".

De son coté, l’Arcanin sombrait dans l’angoisse. Il se battait sous les ordres de son amie qu’il n’arrivait plus à cerner depuis quelques temps… et surtout, en compagnie de son véritable dresseur ! Toute la logique était inversée. Surtout qu’il était lui aussi incapable de se battre correctement, Ninj avait toujours été son seul dresseur, et le pauvre chercheur ne formait pas vraiment ses troupes aux duels. Alors que faisaient-ils dans une arène ? Le massacre qui allait suivre paraissait évident…
Le chiot jeta un coup d’œil inquiet à sa nouvelle maitresse. Mais elle ne lui accorda pas le moindre regard, elle fixait cette autre garce avec insistance… en fait, elle se fichait complètement de lui, comme chaque jour depuis leur départ de Flamen. Les choses avaient bien changées… ce match paraissait inévitable, le Voltali maladroit et son compagnon désespéré attendaient maintenant de voir quel genre de brutes ils allaient devoir affronter.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 14 Avr 2011 - 0:40

« Ha bon ? Parce que tu comptes m’envoyer ça ? » Répondit Eeva avec mépris, mais non sans un sourire.

En effet le Voltali avait l’air misérable, tout petit et loin d’être en forme. Bref, misérable. En tout cas, si ce truc comptait combattre Eeva ne donnait pas cher de sa peau. Au mieux aller… Il tournerait pendant un petit tour… Sauf que bien sûr Eeva n’avait pas l’intention de le laisser sur le terrain longtemps. S’il représentait un point faible, on pouvait être sûr qu’il serait le premier pokémon aplatit ! Eeva n’avait grand-chose à redire sur le comportement des gens. Il fallait dire qu’elle-même n’était pas un modèle de gentillesse et de bienséance.

« J’en serais pas si sûre à ta place… Surtout avec cette espèce de loque, tu l’a trouvé où ? Dans une décharge de pokémon ? »

Charmante… Mais –comme on pouvait s’en douter-, elle n’était pas de très bonne humeur et cela se voyait très largement. Eeva doutait fortement qu’un match avec ça puisse être palpitant. Mais bon, elle devait le donner ce match… Alors autant qu’il soit rapide, qu’elle puisse retourner a des occupations plus intéressantes ! Un Arcanin et un Voltali… Comme elle n’était pas surprise… Combien de fois les dresseurs venaient avec une équipe de type feu en pensant avoir tous les avantages.. Et combien de fois ne les avaient-elle pas tous renvoyés au tapis avec un seul pokémon… Ce serait la même chose à une variante près : elle utiliserait deux pokémons cette fois-ci. Le chien apparut et ce fut au tour du renard de foudre d’entrer en jeu, mais celui-ci trébucha et s’étala de tout son long. Pathétique… Et c’est exactement ce que refléta le regard océan de la rousse posé sur le Voltali. Un regard rapide sur la dresseuse afficha clairement ses pensées. Espérons qu’à défaut des pokémons, la dresseuse se montrerait à la hauteur, même de toute évidence, ce n’était pas gagné.

« Heureusement que j’ai mieux que ça… » Dit-elle, tout a fait méprisante.

Si son adversaire avait choisir ses Pokémons au hasard, cela se voyait… C’était quand même pas ce qu’on choisissait de mieux. Mais bon, a de très rarissimes exceptions un excellent dresseur pouvait faire d’un pokémon minable un bon combattant. Mais une fois encore rien n’était dit. Ce qui se disait, c’est que le Voltali malingre ne tiendrait jamais un round entier, déjà qu’il pouvait à peine tenir sur ses pattes… Pathétique. Eeva bougea enfin, envoyant d’un seul geste deux pokéballs sur le terrain. Dans une grande lueur blanche, un Givrali apparut, assise sur son séant et une très grande Lockhlass, dans l’eau qui formait les trois quart du terrain. Le match débutait.

« Givrali, morsure sur Voltali, Lochklass, berceuse sur l’autre ! »

En un éclair, la Givrali se jetait sur son congénère de foudre alors que sa coéquipière entamait une Berceuse dirigée vers le chien, technique visant surtout à l’occuper que la renarde ne se retrouve pas avec deux adversaires en même temps, même si de toute évidence, elle était largement capable de le supporter vu la nullité d’au moins l’un des deux adversaires…
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Jeu 14 Avr 2011 - 16:58

« Il est déjà assez pitoyable comme ça, je ne vais pas en plus te raconter le jour où je l’ai ramassé… »

Au moins, les deux adversaires semblaient s’entendre sur un point… il n’était qu’un bon à rien. Ninj ne savait plus où se mettre, peut-être aurait-il dû se cacher derrière son propre Arcanin… mais le match commençait, et visiblement il allait devoir affronter son homologue de glace ainsi qu’un magnifique Lochklass. Techniquement, le groupe de Ninj avait l’avantage sur les types. Mais il paraissait évident que ces deux combattants étaient plus aguerris que lui !

Le premier ordre raisonna quelques instants à ses longues oreilles. Mordre un pokemon électrique ? N’était-ce pas une idée stupide ? Peut-être avaient-ils une chance finalement ? Comment aurait réagit Voltali dans cette situation ? Sans doute serait-elle restée sans bouger, jusqu’à ce que l’autre soit à porté…


« Voltali, cours vers… »

Ninj lança une attaque tonnerre sur le Givrali dés qu’il fut à porté, se laissant par la même occasion atteindre au dos par la morsure de son adversaire. La douleur lui fit lâcher un petit cri de surprise, et il stoppa son attaque pour essayer de s’échapper de l’étreinte de son adversaire en remuant dans tous les sens…
De son coté, la dresseuse se passa une main sur le visage en murmurant pour elle-même :


« Tu es encore pire que je ne l’imaginais… tu ne comprends même pas comment se déroule un match… »

Malheureusement elle n’était pas encore au bout de ses surprises. Relançant une attaque tonnerre au hasard, pour faire lâcher prise au Givrali, Ninj toucha l’Arcanin de plein fouet. C’était un match en double… et il l’avait totalement oublié. Il ne pouvait pas se permettre d’attaquer au hasard ! Fixant son compagnon d’un air désolé, Ninj était déjà au bord de la panique.
L’erreur avait au moins permis à l’Arcanin de recouvrer ses esprits. Jusqu’ici somnolant suite à la berceuse du Lochklass, il avait rouvert les yeux, bien qu’un peu embués. Et à présent, il voyait son maître plier sous les attaques d’un Givrali ! Grognant pour montrer sa colère, l’Arcanin cracha un de ses puissants jets de flammes en direction de son partenaire, veillant bien à tirer au dessus de ce-dernier… mais ça, peut-être aurait-il dû le préciser !

Voyant une attaque de flammes arriver dans sa direction, et croyant à une petite vengeance amicale de son ami canin, le Voltali forma un abri devant lui. La barrière d’énergie absorba l’attaque sans peine, protégeant son créateur… ainsi que la Givrali derrière-lui. De gaffe en gaffe, les deux amis pouvaient s’entretuer sans l’aide de leurs adversaires…

Un claquement de mains, une voix sévère et forte… la véritable Voltali s’énervait. Et elle savait le montrer.


« Bon, le Prochain qui lance une attaque sans que je lui en ai donné l’ordre, je le rappelle et je l’envoie directement dans la flotte. »

Les deux pokemons débutants observèrent l’eau, la glace, puis à nouveau l’eau… non, la baignade n’était pas conseillée. Avalant leur salive, ils s’immobilisèrent totalement, attendant les ordres de leur bienfaitrice… complètement immobiles… au point ne pas bouger lors des assauts de leurs adversaires. Bref, il semblerait que la Voltali humaine allait avoir à donner des ordres très précis pour espérer tirer quelque chose de ces deux incapables.

« Voltali, tonnerre sur le Lochklass, ne pense pas au reste, descends le. Arcanin, rapproche toi de Voltali et défends le contre la moindre attaque. »

L’Arcanin était un peu plus débrouillard que l’autre… il eut au moins l’idée d’attaquer le Givrali à coup de lance-flammes tant qu’il était à porté. Mais la fatigue se faisait encore sentir, il manquait de réflexes… il lui faudrait encore quelques minutes pour se sortir complètement cette berceuse de la tête.
De son coté, Ninj était parfaitement stoïque, et de toute façon incapable de se déplacer correctement sur la glace… sa foudre partait en continue en direction du pokemon aquatique. La challenger reprenait enfin la direction de ses troupes… mais il était un peu tard. Ninj était blessé, Arcanin somnolent, et surtout elle perdait toute chance de prendre l’avantage durant ce match.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Dim 17 Avr 2011 - 23:44

Pour toute réponse, Eeva eut une expression moqueuse.

« Alors pourquoi tu l’as ramassé ? » Dit-elle, toujours moqueuse.

Mais en fait c’était une vraie question. C’était peut-être la première fois qu’Eeva faisait la conversation avec un challenger. Pas seulement se moquer de lui et le rabaisser, mais bien s’entendre pour une fois. Le Voltali réagit de peur, lançant une attaque tonnerre que la Givrali n’eut aucun mal à esquiver d’un bond de côté. ET qui put aisément lui mordre le dos par la même occasion. La dresseuse semblait complètement dépité, attirant un sourire à Eeva. Le Voltali lança une seconde attaque tonnerre, mais si mal cadrée qu’elle toucha l’Arcanin, arrachant ainsi un éclat de rire de la part d’Eeva et une attaque Vent Glace de la part de Givrali sur le Voltali. La renarde de glace enchainait les attaques rapides, laissant peu de temps à son congénère de répliquer ou comprendre ce qui lui arrivait.

Eeva riait aux éclats devant la nullité des challengers, dans un fou rire quasiment incontrôlable. Heureusement, ses pokémons à elle savaient exactement quoi faire. La Lokhlass sauva sa partenaire en éteignant le jet de flamme par un jet d’eau. Elle n’en aurait même pas eu besoin, car le Voltali forma un abri qui sauva également la Givrali. Qui répliqua à son docile adversaire en lui envoyant un vent glace dans le dos. La Lokhlass en profita, lançant une onde violacée sur le chien, une onde de confusion, suivie d’une série d’attaques d’eau. Ouvrant grande sa bouche, la plésiosaure lui envoyait des grands jets d’eau limpide. De l’autre bout du terrain Eeva en pleurait de rire. C’était le match le plus pitoyable auquel elle n’avait jamais assisté.

« Vous êtes l’équipe la plus pathétique qu’il m’ai été donnée de voir. » Articula t-elle entre deux éclats.

La femme blonde claqua des mains, espérant sans doute donner ce que n’importe qui appelait de l’ordre… Eeva de son côté, parvenait à se calmer et dû faire un immense effort pour ne pas repartir dans un fou rire en voyant la tête des pokémons.

« C’est une bonne idée, ca m’éviterai de perdre mon temps dans cette blague grotesque. Soit vous avez les pires pokémons de toute la création, soit vous êtes la pire dresseuse qu’on ai jamais faite. Vous pourriez peut-être vous reconvertir dans un cirque pokémon ou je ne sais pas… En faire don dans une maison pour les vieux. »

Eeva n’avait pas rit ainsi depuis des lustres. Mais elle n’attendit pas le bon vouloir de la challenger. Reprenant d’un coup un sérieux à faire froid dans le dos, elle avait déjà donné ses ordres. La Lokhlass avait déjà disparue sous l’eau et on ne la voyait plus. La Givrali elle, s’occupait déjà du Voltali en se jetant contre lui dans des Vive-Attaque pour rester collé à lui et lui lançait autrement des Morsures. L’Arcanin ne pourrait pas attaquer de loin sans blesser son coéquipier, Givrali ne lâchait pas le Voltali d’un coussinet et ne cessait de bouger autour de lui. De même, il le gênait en l’empêchant d’attaquer la Lokhlass et s’il tenait de l’électrocuter, il risquait de se blesser avec sa propre attaque.

Et brusquement la glace se brisa sous Arcanin. Lokhlass, de toute ses forces brisa la banquise, séparant les coéquipiers sur des morceaux différents, ainsi que de leur dresseuse. Il y avait plus d’eau que de glace dans l’arène. La grande bleue n’en resta pas là et même si la glace manquait de faire tomber les autres pokémons dans le bassin glacé, elle utilisa le mouvement de l’eau et son élan pour lancer un plaquage avec son corps immense. Les petits morceaux de glace sui leur servait de support tanguaient dangereusement. Givrali n’en était pas gênée, parfaitement à l’aise et harcelait le Voltali d’attaques.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Lun 25 Juil 2011 - 3:04

« Peut-être auras-tu cette réponse à la fin du match, ça nous fera au moins un peu de suspense. »

Voilà que la dresseuse passait carrément du coté adverse. Elle n’envisageait même pas de mettre KO l’un des pokemons de la championne avec une équipe aussi pitoyable. Même maintenant qu’elle avait reprit les rênes, les deux autres avaient à peine été atteints par une attaque tandis que son équipe était dans un état déplorable. Toujours aussi stoïque, Ninj ignorait complètement les assauts répété qu’il subissait pour essayer de toucher cette satané Lokhlass… mais cette dernière s’était enfui sous la glace, il ne risquait plus de l’atteindre maintenant. Hélas, bêta comme il était, le Voltali continuait à attaquer l’eau, espérant on ne sait quel miracle scientifique qui ne s’appliquait pas en combat pokemon…

Quand à l’Arcanin, il trouva le moyen de se faire séparer de son compagnon… et encore, ce n’était pas là le pire.
A l’instant où la banquise se fendit, l’Arcanin perdit l’équilibre et manqua de peu une baignade interdite. Etrangement accroché à la glace, il n’eut qu’un bout de patte trempé… et pourtant, il ne put s’empêcher de pousser de petits couinements enfantins, comme s’il venait de recevoir la raclée de sa vie.


« Non mais, tu le vois vraiment dans un cirque ? Il serait capable de faire pleurer la foule de désespoir… tient… Arcanin, tu couines déjà ? Regarde un peu devant toi, idiot. »

Le Lokhlass venait de faire pencher dangereusement la plaque de glace sur laquelle le chiot se trouvait… mais l’animal n’eut pas le temps de glisser de l’autre coté jusqu’à l’eau, ce fut l’eau qui vint à lui lorsque le pokemon aquatique quitta le morceau de glace, qui pencha à nouveau du coté de l’Arcanin.
Heureusement, l’idiot eut le temps de bondir en arrière, atterrissant sur une nouvelle plaque de glace plus stable… sauf qu’à présent, en plus d’être somnolent, il était à moitié trempé.


« Arcanin, hurlement. Voltali, cage-eclair sur le Lokhlass ! »

La dresseuse n’avait d’autre choix que de calmer un peu le jeu si elle souhaitait rester en jeu au moins quelques minutes de plus. Bondissant à nouveau sur la plaque où se trouvaient Ninj et son adversaire, l’Arcanin hurla de toutes ses forces sur le Givrali, le forçant à retourner dans sa pokeball pour laisser place à un nouvel adversaire. Le pauvre venait d’être privé d’achever son « jouet », au profit d’un pokemon encore plus agressif… un Farfuret ! Bref, peu importait. Peut-être Ninj arriverait-il à placer une attaque le temps de cette petite perturbation ?

Toujours aussi immobile malgré les perturbations du Lokhlass, comme ancré dans la glace qui lui servait de support, Ninj lança enfin une attaque précise avec soulagement. Le rayon paralysant partait en direction du pokemon aquatique, il risquait même de le toucher ! Un miracle… enfin, Eeva avait tout le temps de contrer l’attaque, et l’autre n’avait qu’à replonger s’il souhaitait vraiment rester intouchable, même en étant paralysé.


« Arcanin, vitesse extrême ! Prend ce Farfuret de vitesse, et empêche-le de faire comme Givrali. »

Mais c’était peine perdue… le pire étant probablement que l’Arcanin donnait le meilleur de lui-même ! Le pauvre était blessé, à moitié endormi, trempé… et pourtant il luttait au maximum, souhaitant protéger son dresseur… enfin, son véritable dresseur ! Celui qui luttait en ce moment sur le terrain ! Pas cette autre dresseuse qui donnait des ordres…
Bref, l’attaque eut lieu comme prévue… d’une vitesse impressionnante, l’Arcanin bondit droit sur le Farfuret. Mais une fois qu’il atterrit sur la glace… il fut incapable de s’arrêter et glissa sur quelques mètres, manquant de peu une nouvelle douche forcée. Passant une main sur son visage de désespoir, et prise d’un fou rire à son tour, la dresseuse lança à son adversaire :


« Je crois que je pourrais mettre au point la meilleure stratégie possible qu’ils n’arriveraient quand même pas à mettre un pokemon KO… je ne sais même plus comment les traiter, ils savent pourtant ce qu’ils risquent en agissant aussi mal ici, la température devrait les motiver quelque peu… »

En effet, elle ne comptait pas les sauver du bain si par hasard l’un des pokemons d’Eeva réussissait à éjecter l’Arcanin ou le Voltali de la glace… d’ailleurs, Ninj n’avait pas de pokeball, et elle n’irait certainement pas plonger pour le récupérer.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Lun 25 Juil 2011 - 12:43

Eeva en avait mal aux côtes ! Comment, par tous les dieux, était-il possible d’être aussi nul ? Et elle pesait ses pensées, elle n’avait même plus assez de vocabulaire pour qualifier l’équipe adverse. La pauvre dresseuse en face, risquait surtout de les laisser sur place et de partir complètement désespérée ! Eeva regardait avec sérieux mais un grand sourire narquois le Voltali complètement dépassé et l’Arcanin qui semblait agir plus ou moins au hasard, tentant surtout de se dépétrer. Mais remarquez que les observations d’Eeva étaient bonnes pour les deux en fait. Elle se demandait d’ailleurs si elle ne finirait pas prise de pitié et mettrait pas fin au match tout de suite. Mais bon, comme elle n’en avait pas… Cela réglait la question, par contre, pour la gloire du combat et le reste, mieux valait ne pas en parler. Le Voltali attaquait bêtement l’eau et le chien avait du mal à ne pas finir à l’eau. D’ailleurs, il se mit presque à hurler à la mort lorsqu’il eu le bout de la patte mouillée. Ils étaient tellement nuls que s’en était déconcertant.

« Non remarquez… Je crois qu’il y aurait une baisse démographique soudaine, la foule irait se pendre… Mais, ça ferait le bonheur des marchands de cordes ! » Dit-elle en riant. Dites moi que c’est une stratégie qui vise à faire croire ce que je crois… »

Et enfin, l’Arcanin parvint à éviter le plaquage. Eeva eut une exclamation un « Ha ! » qui pouvait dire « Enfin ! », il se passait quelque chose. Par contre, lorsque la grande Lokhlass retomba dans l’eau, elle envoya une vague qui aspergea le chien et tout ce qui se trouvait à portée. La plaque de glace pencha dangereusement, faisant lancer à Eeva un œil intéressé, tombera, tombera pas ? Et bien non, il venait de sauter sur une autre plaque et Eeva lâcha une moue déçue. Voir le pokémon prendre un bain forcé lui aurait plut. Dommage ! En tout cas, il avait l’air toujours touché par la chanson de la géante et ce n’était pas un point négligeable.

« Lokhlass, Danse-Pluie ! »

Et la pluie fut. Une pluie forte se mit à tomber, inondant la glace. L’eau tombée gelait à vu d’œil sur la banquise et sur l’eau, formait une délicate pellicule de glace, brisée par le remous provoqué par la géante des mers. Dans le même temps, la Givrali lançait un vent glace sur son congénère de foudre. Et pour une fois, il se passa réellement quelque chose sur le terrain. Enfin, enfin, un vrai match semblait débuter. L’Arcanin lança une attaque hurlement sur le Givrali, qui occupé sur le Voltali sursauta et comme le voulait l’attaque, retourna immédiatement au pied de son dresseur et à la place, attirée par le cri, la Farfuret bondit hors de sa pokéball. Elle lança un regard mauvais à ses deux adversaires et semblait ravie d’avoir été appelée. La première chose fit, fut de s’aiguiser les griffes avec Aiguisage. Pendant ce temps, la Lokhlass encaissa le Cage-Eclair et releva la tête en poussant un cri vers le dôme.

« Enfin, j’avais peur de devoir vous demander de partir pour épargner la honte à mon Arène… » Railla Eeva, goguenarde.

L’Arcanin lançait vitesse extrême et simultanément, la Farfuret lançait une Hâte en esquivant de peu l’attaque du chien. Encore qu’il la frôla et le furet se retourna en lançant une feinte. Ce qui ne fut guère difficile, car le chien se loupa et glissa. Laissant tout le champ libre dont avait besoin Eeva. Elle n’eut pas besoin de regarder ses pokémons et ses derniers n’eurent pas besoin de se retourner vers Eeva.

« Farfuret, Grincement sur le Voltali et toi Lokhlass, Vibraqua sur le clébard. » Dit-elle tranquillement.

La Farfuret lança un regard plein de reproches à Eeva, et la plésiosaure également. L’une avait horreur qu’on lui soutire un adversaire et l’autre n’aimait pas le comportement de sa dresseuse. Néanmoins, elles obéirent, mais pas vraiment par plaisir… Ce dernier point n’échappa pas à Eeva qui n’aimait franchement pas cette rebellion, ou du moins, ce genre de comportement.

« Tu pourras toujours en faire du saucisson, il paraît que bien fait, c’est fameux. » Dit-elle, mauvaise.

Elle ne vouvoyait même plus son adversaire, ses deux pokémons venaient de la contrarier et elles avaient tout intérêt à filer doux. Et droit !
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Mar 26 Juil 2011 - 3:41

Une stratégie… la dresseuse aux cheveux blonds en avait une, mais elle ne concernait pas vraiment le match. La danse pluie achevait définitivement les minces chances que l’Arcanin avait d’être utile, quand à Ninj, il était incapable de viser correctement le Lokhlass. Un Voltali ratant sa cible sous la pluie… c’était plus que désopilant, c’était tout simplement honteux. Ninj n’allait pas garder cette forme bien longtemps, la véritable renarde comptait bien le dégouter à jamais de se transformer grâce à cet affrontement. Jusqu’ici, l’apprenti Voltali en avait seulement bavé, mais le meilleur restait à venir… car c’était maintenant que tout le sadisme démentiel de sa pokemon allait se faire sentir.

L’affrontement entre l’Arcanin et le Farfuret ne donna pas un meilleur résultat que celui qui le précédait. Le chiot frôla à peine son adversaire… et en contrepartie, il reçu une attaque feinte de plein fouet avant la fin de sa petite glissade. L’une des pattes du quadrupède flancha… mais sa dresseuse le rappela à l’ordre bien assez vite afin qu’il se rétablisse :


« Arcanin, tu n’as pas intérêt à abandonner maintenant, je ne te le pardonnerais pas… »

Un sourire mauvais s’afficha sur le visage de la dresseuse, tandis qu’elle poursuivait sa petite comédie. Jetant un coup d’œil du coté de Ninj, elle remarqua sans surprise que les choses n’allaient pas en s’améliorant : il tenait le choc, montrant au moins une endurance hors du commun pour le petit pokemon électrique dont il prenait la forme… mais concernant ses capacités offensives, il n’avait toujours pas blessé sa cible aquatique puisqu’il se retrouvait à nouveau à combattre un adversaire de glace. De plus, sa dresseuse semblait l’avoir oublié… voilà un moment qu’il n’avait pas reçu d’ordre digne de ce nom, excepté une pauvre cage-éclair inutile sur le pokemon d’Eeva. Et seul, il n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait faire, à part lancer quelques éclairs dans tous les sens en espérant frapper un jour… sa Voltali se préoccupait d’autre chose, il en était persuadé… mais quoi ?

« Arcanin, tu dois l’aider, relèves-toi, et va t’occuper de ce Farfuret ! »

Se redressant lentement sur ses pattes, le pokemon de feu tenta une nouvelle attaque vitesse extrême pour rattraper le furet… mais il fut interrompu en plein saut par un vibraqua et s’effondra à nouveau violemment contre la glace. Pour l’animal, le choc fut terrible. En plus d’avoir été frappé à pleine vitesse, l’onde semblait l’avoir complètement désorienté. L’Arcanin se releva à nouveau, titubant dangereusement sur la glace mais tenant le coup. Il n’était pas hors jeu… il ne devait pas l’être, sans quoi Ninj se retrouverait seul…

« Alors, qu’est-ce que tu fabriques ? Oserais-tu l’abandonner ? Il ne tiendra pas deux minutes de plus si tu ne l’aides pas, dépêches-toi ! »

La dresseuse semblait jubiler tandis qu’elle ordonnait l’impossible à son pokemon. La vision de l’Arcanin se troublait, ses jambes ne le portaient plus… désespéré, il lança une attaque lance-flamme en direction du Lokhlass pour espérer gagner quelques instants de répit… mais sous la pluie, la vibraqua n’eut aucune difficulté à traverser l’attaque de flammes pour frapper une nouvelle fois le pauvre animal.

L’Arcanin tremblait au sol, montrant une difficulté évidente pour se relever… l’arbitre avait son drapeau en main, hésitant… mais la challenger l’interrompit avant même qu’il ne commence son geste :


« Non mais, vous n’y pensez pas… il peut encore se battre. Arcanin, relèves-toi, c’est un ordre ! Tu sais pourquoi je te l’ordonne… tu sais ce que tu dois faire, bats-toi pour lui, tu ne PEUX pas t’arrêter ! »

L’insistance dans la voix de la dresseuse était effrayante… si effrayante que l’animal sembla y réagir. Puisant des forces qu’il ne possédait certainement plus, l’Arcanin se releva une fois encore, puis trébucha du la glace mouillée… avant de se redresser, bien appuyé sur ses quatre pattes. Il était incapable de se battre… incapable de poursuivre, pourtant il continuait, incapable également de s’arrêter tant que Ninj, son véritable dresseur, se trouverait sur le terrain.

Brutale et soudaine, la foudre frappa le terrain glacé. Dans le vide, évidemment… mais l’effet était là. Tandis que la dresseuse semblait torturer son propre pokemon, Ninj de son coté enrageait. Il venait enfin de comprendre… pousser Arcanin au maximum de ses limites, simplement par sadisme… simplement pour lui montrer que cette forme ne lui apporterait que des problèmes ? Comment pouvait-elle croire que ce match changerait son esprit ? L’Arcanin avait toujours été ainsi… qu’il soit sous forme humaine ou non. Cet idiot risquait sa vie bien trop souvent pour son dresseur… et justement, grâce à cette forme, il pouvait lui aussi le protéger en retour… et il était hors de question de continuer ce petit jeu. Sa Voltali était allée trop loin, ce match était terminé.

Laissant-là son adversaire, Ninj traversa la glace d’un bond, bougeant presque normalement pour la première fois du combat… une fois arrivé au niveau de son partenaire, il lui rentra dedans, obligeant l’animal à chuter une nouvelle fois.


« Que fais-tu, idiot ? Retourne combattre ton adversaire ! »

Mais c’était terminé… Ninj ne jouait plus. Gardant une patte sur le museau de son compagnon de toujours pour lui interdire de se relever, Ninj faisait face à sa propre Voltali en la fixant d’un regard à glacer le sang.

« Oh… tu refuses ? Toi aussi, tu oserais abandonner ? Pourtant, tu as toi-même souhaité combattre ici… je te laisse une dernière chance, attaque ce Farfuret, maintenant ! »

Inutile, parfaitement inutile… et elle le savait bien. Alors pourquoi insistait-elle ? Le match était terminé.
Soulagé d’enfin pouvoir prendre une décision, l’arbitre élimina les deux pokemons de la challengeuse, l’un par KO, l’autre par refus de combattre…

Soulagé d’en avoir terminé, Ninj revint vers sa soi-disant dresseuse en marchant d’un air hautain, persuadé d’être sorti victorieux de cette confrontation avec sa Voltali. Mais tandis qu’elle rappelait l’Arcanin dans sa pokeball, tous purent observer que son sourire malicieux s’était agrandi… elle laissa même échapper un petit rire. Tout s’était parfaitement déroulé… et l’acte final de cette comédie allait enfin se jouer sous leurs yeux.


« Hé bien, chère championne, désolée pour ce spectacle pitoyable… mais je pense avoir encore de quoi nous amuser. Il me reste un pokemon, n’est-ce pas ? Et toi, trois… voyons combien de temps mon dernier pourra tenir avant de finir à la flotte… »

Un dernier pokemon ? Intrigué, Ninj daigna tourner la tête en direction du terrain. Alors… Libegon ou Draco ? Qui que soit le dernier espoir de leur équipe, il ne tiendrait pas bien longtemps face à l’équipe glaciale d’Eeva.

Mais le plan de la Voltali était beaucoup plus poussé que ce qu’avait imaginé son dresseur. Elle possédait toutes les pokeballs de Ninj… absolument toutes. Lentement, le rayon prit forme au milieu de l’arène, révélant une créature beaucoup moins imposante que celles auxquelles Ninj s’attendait. Ecarquillant les yeux, le faux Voltali bouillait de rage tandis que sa petite Pichu apparaissait sur le terrain.

Pourquoi… pourquoi elle ? Jamais il ne l’avait fait combattre volontairement, elle était tout simplement incapable de lancer une attaque électrique sans se blesser elle-même ! L’envoyer dans un match d’arène serait de la torture pure et simple ! Sa pauvre Pichu, sa pauvre petite étoile, forcée à lutter seule sur cette glace froide contre trois pokemons ? Impossible.
Revenant sur sa décision, Ninj fit un bond en direction du terrain, cherchant à rejoindre sa petite protégée pour l’assister durant ce match… mais une jambe lui barra la route, déstabilisant le pokemon et l’envoyant immédiatement plonger dans l’eau glacée de l’arène. La blonde le rattrapa par le cou après une seconde, et le rejeta violemment derrière-elle. Tout en s’approchant de lui, elle lâcha finalement ce qu’elle avait sur le cœur depuis le début de cet affrontement. Sa voix était froide, presque aussi glaciale que l’eau qui goutait du corps du faux Voltali… et pourtant, on pouvait sentir une grande satisfaction dans chaque parole de la dresseuse, mélangée à tout cette haine qu’elle semblait refouler depuis si longtemps :


« Alors… tu regrettes ? Peut-être aurais-tu dû réfléchir ? Regarde maintenant, regarde ce que tu as fait ! Tu la vois, n’est-ce pas ? Tu voudrais l’aider ? Mais non… tu es disqualifié. Tu vas rester là, sagement, et observer ce match… tu vas la regarder combattre, la regarder lutter… seule, sans personne pour la protéger… tu aurais pu l’aider, tout aurait pu très bien se passer. Tu sais comment tout ça aurait pu changer, tu sais ce que tu dois faire pour que les choses redeviennent comme avant ! Comprends-tu ? Sais-tu enfin où es ta place ? Mais c’est déjà trop tard… tu vas comprendre, je sais que tu vas comprendre. Tu ne peux pas ignorer ce qui a eut lieu ici… mais tu ne peux plus non plus l’empêcher. »

Le corps encore tremblant après le contact glacial de l’eau du bassin sur son corps, Ninj n’osait plus bouger la moindre patte. Le pauvre Voltali s’était recroquevillé sur lui-même pour se tenir chaud, laissant échapper quelques éclairs de temps à autre pour réchauffer son pelage.
Depuis le début, il avait tord… bien que sa façon de faire soi monstrueuse, elle avait raison sur toute la ligne… depuis qu’il possédait ce stupide pouvoir, tout allait de travers. D’abord il y avait eut la guerre, leur fuite en Flamen, leur arrivée à Mizuhan… et maintenant ce match. Toute sa vie n’était qu’un enchainement d’erreurs depuis le jour où il avait obtenu son pokemorphing… et maintenant qu’il le réalisait… le retour en arrière était impossible. Un idiot entêté, voilà ce qu’il était. Cette douche froide, il la méritait… elle ne venait pas seulement de lui broyer le cœur, elle lui avait ouvert les yeux…

Laissant son pokemon à ses larmes avec une grande satisfaction, la challengeuse reporta son attention sur le combat. Après-tout, elle n’avait pas sorti Pichu uniquement pour faire comprendre à Ninj ses erreurs… la souris jaune avait également quelque chose à montrer.


« Quand à toi, championne, je te conseille de ne pas la sous-estimer… je te laisse attaquer. »

La dresseuse paraissait d’un coup beaucoup plus confiante, chose plutôt étrange avec le pokemon qu’elle venait d’envoyer. Mais elle n’était pas la seule… la Pichu également ne semblait pas inquiète d’avoir deux pokemons à affronter. Attendant calmement la fin de cette petite leçon de morale, elle s’était simplement accroupie pour tester la glace sur laquelle elle allait combattre. Le terrain ne la dérangeait absolument pas… quand à cette pluie qui tombait, cela la faisait presque rire. Les gouttes tombaient sur ses lunettes bleues, légèrement descendues pour l’occasion : ainsi, la souris n’était absolument pas gênée visuellement.
Aujourd’hui, elle souhaitait mettre en pratique ces durs mois de labeurs en Flamen…
Une petite étincelle d’alluma au creux de sa main… mais au lieu du picotement qu’elle ressentait habituellement en frappant, la Pichu eut le plaisir de voir le surplus d’énergie s’échapper en direction de ses lunettes avant de se dissiper dans les airs. Un problème de moins… elle pouvait se donner à fond, la foudre ne la blesserait pas… et ça, Eeva risquait de le sentir passer.
Lâchant son minuscule éclair en direction du Farfuret comme une provocation, la Pichu se mit à sourire, d’un sourire aussi malsain que celle qui la dirigeait actuellement. Un Farfuret… sa toute première humiliation… il était temps de balayer le passé.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 28 Juil 2011 - 21:32

L’Arcanin n’apprécia pas la pluie et de toute façon, c’était bien sûr fait pour… Quant au Voltali… Mieux valait ne pas en parler. Eeva n’avait bien sûr aucune idée du véritable match, qui lui, ne se passait pas sur le terrain. Elle n’avait même aucune idée qu’un humain puisse se changer en pokémon… Pour elle, elle ne s’adressait qu’à une dresseuse ordinaire, de sa trempe, affublée de la plus mauvaise équipe qu’elle n’avait jamais vue. Le chien de feu prit l’attaque de son furet bien comme il le fallait, il manqua de s’étaler, mais se rattrapa au dernier moment. La blonde était a peu près aussi froide et dure qu’elle et cela n’était pas pour déplaire à la rousse. Sauf qu’elle savait être pire, ou pouvoir si elle le voulait. Mais là n’était pas la question. L’ex-Pirate n’avait pas manqué ce fait, le Voltali était livré à lui-même et ne savait pas quoi faire : ses attaques étaient désordonnées et il était débordé depuis longtemps alors que sa dresseuse ne lui accordait pas le moindre regard. La Lokhlass tenait le coup sans trop de problème, si ce n’était la cage-éclair qui scintillait autour d’elle… Mais cela ne semblait pas la gêner pour l’instant. Le chien se récupéra et se jeta sur le Farfuret, mais il n’avait pas tenu compte de son autre adversaire, montrant à quel point il ne savait pas se battre et surtout, le plus important, qu’il oubliait qu’il n’était pas seul. Le Vibraqua de la géante l’envoya valdinguer plus loin sur la glace, tandis qu’Eeva semblait apprécier le spectacle, les bras croisés sur sa poitrine. Elle avait enfin pu reprendre un peu de sérieux. Un léger sourire se dessina au coin de ses lèvres quand le chien parut désorienté. Ca, c’était le petit cadeau sur lequel on pouvait tomber face à une attaque d’eau… Pourtant, il tenait le coup le bougre… mais sans doute pas pour longtemps. Le pokémon se faisait houspiller par sa dresseuse, mais Eeva n’était pas que passive.

« Lokhlass, Grêle. Farfuret, Gêle moi ce nabot, Vent Glace. »

La Lokhlass semblait en colère, mais Eeva ne le voyait pas ou peut-être, n’en tenait pas compte. La Farfuret lanca un regard plein de haine à sa dresseuse avant de reprendre le match, alors que le Voltali l’y ramenait. La géante déclencha une tempête de glace et se mit hors de portée des éclairs du Voltali. Eeva lui commanda un laser glace sur le renard, mais l’attaque passée de ce dernier paya. La grande pokémon fut saisie par l’électricité et ne put attaquer. Devant, un vent glacial se leva englobant le chien et peut-être même le renard, Eeva était trop loin pour apprécier cette attaque là. L’Arcanin avait de plus en plus de mal et la rousse se demanda si la dresseuse, plutôt que de tenter de récupérer un badge, n’était pas juste là pour torturer ses pokémons. Ses remarques étaient méchantes, mais surtout, elle semblait se moquer de savoir si l’animal pouvait oui ou non affronter ses adversaires… Elle avait un peu la même manière d’agir qu’Eeva, qui elle non plus, ne s’embarrassait pas de savoir si ses pokémons pouvaient ou non faire ce qu’elle leur demandait. Mais en revanche… L’arbitre, sans doute effrayé par la froideur de la challenger, alors qu’il avait pourtant de l’entrainement avec Eeva, jeta un regard éloquent à la Championne. Eeva ne lui répondit pas, après tout ce n’était pas tellement à elle de décider comment elle devait traiter ses pokémon. En revanche, elle pouvait tout à fait lui refuser le badge si elle les maltraitait jusqu’au bout de la sorte… Elle serait hyper mal placée pour le faire, mais c’était son « devoir », comme on le disait si bien.

Mais l’arbitre avait un cœur lui, et tenait fermement le drapeau. Lui semblait juger que s’en était de trop et assez pour ce pauvre Arcanin et tint à le faire savoir en le déclarant vaincu. Mais il fut prit de court par la femme blonde. Une fois encore il tenta d’interpeller Eeva du regard, mais maintenant, celle-ci observait le tout avec intérêt, cherchant à saisir ce que voulait exactement cette femme… Et elle était prête à parier le galion de son ex-capitaine que ça n’était pas son badge. Il y eut un grand éclair, dans le vide, mais les deux champions pokémons retournèrent leur regard vers le Voltali. Le furet sembla furieux et la Lokhlass poussa un cri encourageant. Elle évidement, avait tout comprit. Elle était une créature très intelligente, comme tous ceux de son espèce et comprenait le langage humain, ainsi que le langage pokémon. Elle s’était enfoncée dans l’eau à peu près jusqu’au niveau de sa dure carapace et n’attaquait plus. Elle s’était mise en retrait, espérant rester seule spectatrice. Le renard de foudre traversa la banquise et pour une fois, sans se rétamer lamentablement et bouscula le chien qui tomba. L’animal se plantait devant sa maitresse et Eeva devina sans peine une « mutinerie pokémon ».

La façon de parler de la femme ne ressemblait pas à quelqu’un qui s’adresse à un pokémon et Eeva le remarqua enfin. Elle avait un vocabulaire trop… Egal, pour cela. En entendant son nom, le furet ne bougea pas. Eeva jeta un œil en biais à la réaction de ses pokémons et comprit à sont tour. Elle décroisa les bras et se tint les hanches, le match était terminé pour eux. Eeva croisa le regard de l’arbitre et fit un imperceptible mouvement de tête, une poignée de secondes plus tard, soulagé de mettre fin à la torture, l’arbitre s’empressa de déclarer les deux pokémons vaincus, l’Arcanin était hors de combat et le Voltali par refus de combattre. L’arbitre avait même l’air trop heureux. Les pokémons furent rappelés mais Eeva ne bougea pas ni n’eut la moindre surprise quant à la réaction de la dresseuse : elle n’avait pas oublié avoir déclaré un match en trois manches. Il restait donc un pokémon à combattre. La rousse ne répondit pas à la blonde, elle observait, mais ce petit jeu ne l’amusait plus. Elle n’était certes pas un modèle à suivre, mais ses pokémons avait toujours été ses compagnons de galère et de piraterie et même si elle était loin de les traiter comme il le fallait et avec le respect que l’on penserait, ce n’était pas son genre de les maltraiter de la sorte… Les humilier et les rabaisser, non… Eeva haussa un sourcil en voyant le pokémon suivant. Un Pichu… Mais elle avait l’air beaucoup plus sûre d’elle à présent et Eeva savait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, elle-même étant assez bien placée pour le savoir. Le match aurait lieu de toute façon… Le Voltali semblait hors de lui et bondit sur le terrain, l’arbitre rappela à l’ordre son dresseur en sifflant et la bête fut retenue juste à temps. La blonde l’envoya violemment dans l’eau glaciale et le rattrapa deux secondes plus tard par la peau du cou avant de le balancer sans plus de cérémonie. Mais cette fois, Eeva ne pouvait plus passer outre son devoir de Champion, c’est que c’était tout un système. Elle fit un discret signe à l’arbitre qui siffla.

« Vous recevez un avertissement pour maltraitance envers vos pokémons, tâchez de mieux vous conduire, où vous devrez quitter cette arène. »

Et puis, la dresseuse se lâcha contre son pauvre Voltali. Un flot de parole qui fit lever les yeux au ciel de la Championne et soupirer.

« Dites, si je vous gêne… » Dit-elle en mimant une moue.

Elle commençait à s’ennuyer ferme, mais surtout, elle n’en avait rien à faire de leurs histoires !

« Bon ! Aller ! On va pas y passer la journée… Grincement et Onde Folie. »

Eeva recroisa les bras et la Farfuret lança un cri strident sur la Pichu. Le match était en cours après tout. Mais la géante se fit attendre et ne semblait pas vouloir attaquer. Après un retard sur sa camarade, elle le fit pourtant à contre-cœur, envoyant une onde sur la souris. Pendant ce temps le Voltali ne bougeait plus et tentait de se réchauffer, mais sur la banquise, alors que la pluie avait cessé de tomber et que la grêle tombait avec puissance, faisant rebondir les grêlons comme des balles rebondissantes, la Pichu semblait avoir hâte de recevoir ses premiers ordres. Oui enfin, Eeva n’avait pas attendu hein… Bien ! Cela allait peut-être remonter le niveau… Mais bon, une si petite souris, aussi entrainée soit-elle ne pouvait pas grand-chose dans son arène.

« Berceuse et Feinte. »

La Lokhlass commençait à discuter les ordres d’Eeva, ni l’arbitre, ni la dresseuse ne pouvait le voir tant la bête était subtile, mais elle attaquait avec une vitesse et une adresse qui ne lui était pas habituelle et cela, Eeva le voyait très clairement. La Farfuret commençait à chauffer, elle jetait des regards en coin à Eeva avant de disparaître dans l’ombre des rochers pour réapparaître traitreusement derrière la souris et lui donner un grand coup de griffe, toujours sous le joug de sa Hâte et de son Aiguisage…


[Désolée c'est pas aussi long que toi, mais j'ai des heures de bricolage et de nettoyage dans les pattes et c'est le 7e rp que j'enchaine...]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Dim 7 Aoû 2011 - 4:50

Au milieu de son petit scandale, la challengeuse n’avait même pas réagi en entendant parler d’avertissement. A vrai dire, elle se fichait complètement de ce match, donc être disqualifiée n’aurait pas été un drame pour elle.

La championne commença rapidement cette seconde manche, lançant deux attaques pour le moins… gênantes. Souhaitant préserver au maximum la petite Pichu, la Voltali n’eut d’autres solutions que de lui ordonner de se protéger :


« Pichu, abri ! »

Un ordre sec, clair et rapide… et instantanément, la souris forma une minuscule sphère protectrice autour d’elle, détournant les deux sortes d’ondes qui arrivaient dans sa direction.

Intéressant… très intéressant… de là où elle se trouvait, la Voltali avait une bonne vue d’ensemble, comme n’importe quel dresseur. Mais elle qui se trouvait généralement sur le terrain, elle avait pour habitude de repérer le moindre détail intriguant du coté des participants. Et ce qui dérangeait la championne n’avait pas non plus échappé à l’autre dresseuse. Le Lokhlass paraissait moins efficace qu’auparavant, il semblait même vouloir ignorer les ordres de sa maitresse… mais il n’osait pas encore se rebeller. Quand au Farfuret, les regards qu’il n’arrêtait pas de lancer en direction d’Eeva en disaient suffisamment.
Visiblement, la Voltali n’était pas la seule à vouloir dire quelque chose à son dresseur… semer le trouble dans l’esprit de ces pokemons enchainés permettrait peut-être de les libérer de cette idiote ? Peut-être Eeva se voyait-elle actuellement dans un miroir ? Mais comprenait-elle que son adversaire n’avait fait que jouer un jeu depuis le début du match ? Que la Voltali avait volontairement pris la forme et la façon d’agir de ceux qu’elle détestait le plus ?
La renarde n’était pas si mauvaise qu’elle le laissait voir, toutefois sa haine la poussait rapidement à un tel comportement. Et puisqu’elle était dans un mauvais jour, autant en faire profiter une autre dresseuse en même temps que Ninj…

Enfin, un dernier détail fit sourire la blonde : la Pichu avait réagit immédiatement. Pourtant, la petite n’avait jamais eut l’occasion de se battre aux cotés d’un dresseur… Ninj ne lui avait jamais donné le moindre petit ordre. Avant de tirer une conclusion hâtive, la dresseuse ordonna un second mouvement à son dernier pokemon :


« Chargeur ! »

A nouveau, le résultat ne se fit pas attendre. Approchant ses deux mains l’une de l’autre, la souris chargea un nuage d’électricité devant elle tandis que le Farfuret semblait s’être évaporé au milieu des glaces.
Un large sourire s’afficha sur le visage humain de la Voltali. Non, la Pichu n’était pas exceptionnellement réactive… elle s’était mise en position avant même d’entendre le nom de sa prochaine action. A une seconde près, elle lançait l’attaque sans en avoir reçu l’ordre. La blonde pouvait bien dire tout ce qu’elle désirait, la souris n’en tenait absolument pas compte ! Et pourtant, le tout passait parfaitement inaperçu, puisque les deux pokemons avaient exactement la même façon d’appréhender les combats.
Habituellement, les deux femelles ne s’adressaient presque jamais la parole… et pourtant, elles s’observaient constamment, comme attirées l’une par l’autre. Le même regard, la même haine… et surtout, la même volonté implacable. Le match prenait un tout autre sens à présent, aussi bien pour le maître que l’élève. L’une affirmant ses idéaux… et l’autre… prouvant simplement qu’elle existe.



[Pichu's song : Blaze Of Life]


« Maintenant ! »

La Pichu se retourna pour faire face à son adversaire. Il était trop tard pour éviter l’attaque… et de toute façon, elle n’en avait jamais eut l’intention. Au contraire, la souris cherchait une confrontation directe avec ce Farfuret. Toute l’électricité qu’elle venait d’emmagasiner se rassembla autour de son poing droit, prête à renforcer sa prochaine attaque : la Pichu se laissa frapper, encaissa le choc du mieux qu’elle put… et frappa.

« Poing éclair ! »

La Voltali hurla l’attaque d’un air triomphant, heureuse d’apercevoir enfin une attaque électrique digne de ce nom sur le terrain.
Le poing électrifié de la souris rayonna d’un jaune éclatant, laissant une trainée lumineuse sur son passage. L’attaque semblait s’étendre derrière la souris dans la continuité de son bras, dispersant le surplus d’énergie habituellement fatal de la jeune Pichu. L’aimant trafiqué accroché à la lanière des lunettes bleues marchait à la perfection… à la grande surprise de Ninj et de sa Voltali, la Pichu ne craignait plus ses propres attaques.

Tandis qu’elle frappait, la petite femelle lança un regard moqueur à son adversaire, persuadée qu’il comprenait déjà l’erreur de sa maitresse. Bien qu’assez brutale, l’attaque feinte avait rapproché le furet de son adversaire, permettant à la souris de contre-attaquer… mais surtout, il l’avait frappé physiquement. Le pauvre devait ressentir l’électricité du rongeur qui s’infiltrait dans son corps, engourdissant petit à petit ses mouvements. Foncer dans le tas fonctionnait face à un Voltali incapable de viser correctement… mais jamais face à un véritable pokemon électrique.


« Parfait, on peut s’occuper de l’autre à présent. Vive-attaque ! »

La paralysie au contact pouvait être plus ou moins efficace selon les cas… la challengeuse espérait que le Farfuret ne serait pas en état de rattraper la Pichu avant quelques secondes. Etant donné la force de frappe de la jeune souris, elle n’aurait pas besoin de plus.

Bondissant de plaque en plaque, la petite se rapprochait le plus possible de son second adversaire. D’ailleurs, n’avait-il pas lancé une attaque berceuse ? Sans doute avait-elle été particulièrement ratée, la souris ne l’avait même pas entendue… bref, ce lokhlass n’aurait pas l’occasion de lancer une nouvelle attaque.
La jeune combattante termina sa course sur une nouvelle plaque de glace à quelques pas de sa cible. Un pokemon eau… était incapable de lui échapper.


« Et maintenant… »

La Pichu serra les poings, concentrant une bonne dose d’électricité dans ses joues. L’aimant était là… elle ne craignait rien.

« Fatal foudre ! »

Hurlant à plein poumons, la souris déferla la foudre sur sa cible. Aucune douleur… et pourtant, l’éclair frappait sa cible à travers la grêle, accompagné d’un violent coup de tonnerre.
La foudre s’échappait dans tous les sens autour de la souris, l’aimant dispersant à nouveau une partie de l’attaque. Mais cette fois, le camp de la challengeuse semblait contrarié. La Pichu s’était figée, toujours en position d’attaque. Elle regardait sa main tendue déconcertée, comme surprise par sa propre foudre.

Seul un pokemon électrique pouvait réaliser que l’attaque, bien qu’impressionnante visuellement… avait été d’une puissance très limitée. Les deux femelles n’avaient pas fait attention à la réplique du Lokhlass, mais nul doute qu’il s’en était sorti sans trop de difficulté… alors qu’habituellement, la Pichu avait suffisamment de puissance pour griller sur place n’importe quel pokemon.

La souris commençait à trembler de crainte, de peur, de haine… La grêle lui martelait le crâne au rythme d’un tambour annonçant un cataclysme… la fatalité la rattrapait, plus violente et plus accablante que jamais.


_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 11 Aoû 2011 - 15:41

Les deux attaques arrivaient de deux côtés opposés. La souris avait été rapide à s’exécuter et l’abri qu’elle venait de former fit dévier le chant de la géante. La Farfuret, beaucoup plus grande que la Pichu, en plus de manquer superbement sa feinte, bloquée par un mur invisible, prit de plein fouet la berceuse de Lokhlass. Ha ! Cette souris se défendait plutôt bien et la seule réaction d’Eeva qui n’en montrait fut de hausser légèrement un sourcil. Le furet s’écroulait sur le terrain et Eeva ne put que se rendre à l’évidence, ce coup là avait mal été calculé. La suite fut très rapide, en fait, tout sembla se passer en même temps. La souris s’était protégée de la berceuse et en même temps que la Farfuret manquait son attaque, la Pichu envoyait sa suivante. Le furet s’effondrait sur le sol un quart de seconde avant que la Pichu ne fasse apparaître un nuage d’électricité. Et l’ordre de la dresseuse arrivait après, légèrement décalée. Il y avait une sorte de symbiose entre ses deux là qui risquait de gêner la Championne sur la suite, mais du coup ce combat qui n’était qu’une blague au départ prenait un tournant très intéressant… Pas forcément pour lui plaire mais très intéressant tout de même.

« Empal’Korne. »

L’ordre tomba comme un couperet. Eeva souhaitait en finir vite. La Farfuret se relevait, l’esprit embrumé et se retrouva truffe à truffe avec la Pichu, la pokémon se redressa et lança un vent glacial quasiment au contact. Immédiatement, Eeva se prit dans la tête dans une main en fermant les yeux. L’attaque suivante de la Pichu venait d’être annoncée et Eeva y voyait déjà le désastre. Très mauvais choix d’attaque… Pourquoi ? Et bien parce que bien que la Farfuret ne soit pas spécialement sensible aux attaques électriques, elle venait de créer avec son vent de glace un magnifique rideau de particule d’eau en suspension… Autant dire qu’elle venait de se mettre dans une bassine, en y laissant tomber la foudre dedans. Prise de court et trop proche de la Pichu pour réagir et esquiver, la Farfuret prit le poing de plein fouet et son élément avec. Elle cria de douleur alors que des particules d’éclair se formaient tout autour d’elle, s’accrochant même à sa fourrure. Enfin, au moins, il fallait l’avouer, ce rat avait plus de talent que les deux autres réunis. Ca méritait bien un compliment. Que la Championne ne fit pas. S’occuper de l’autre ? Eeva eut un sourire de mépris. La blondinette ne s’emportait pas un peu là ? Mais Eeva avait un autre problème.

« Lokhlass qu’est-ce que tu fou ? »

Le plésiosaure s’était à moitié imergé, n’étaient plus visible que le sommet de sa carapace et son long cou. Elle avait tout bonnement refusé de lancer le terrible coup de corne qui aurait pu mettre hors de combat en un seul coup la souris. La Pichu se mit d’ailleurs à galoper sur la glace pour se rapprocher d’elle. La géante avait finalement prit sa décision et se laissa approcher. Elle regardait la souris avec bienveillance et poussa un long cri mélodieux à son intention. Dans un langage que seul les pokémons connaissaient, dans un seul cri elle lui disait ne pas aimer la mentalité de sa dresseuse et refuser de se battre ainsi, que le message qu’elle faisait passer n’était pas quelque chose digne de ce qu’était sensée faire une Arène. Mais il n’y avait pas que cela, la Lokhlass avait trop bon cœur pour vouloir s’en prendre à un bébé pokémon, elle ne supportait pas devoir faire du mal à la petite souris. Car il ne s’agissait pas d’un duel pour apprendre, mais d’un duel pour faire mal. Contrairement à ce que pensait la challengeuse, la Lokhlass n’aurait eu aucun mal à échapper à la Pichu, il lui aurait suffit de plonger, tout simplement. Mais elle se laissa approcher et ignorait complètement les ordres de sa dresseuse qui fulminait intérieurement. S’était sans doute un peu déloyal de sa part de laisser la Pichu gagner sans combattre, mais Lokhlass n’en pouvait plus. La grêle cessa subitement et Loklass se contenta de fermer les yeux en sentant les éclairs lui tomber dessus. Mais elle ne ressentit aucune douleur. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, c’est une souris déconcertée qu’elle retrouva. Lokhlass poussa le même cri qu’avant, mais très court. Elle lui souhaitait tout simplement bonne chance contre la Farfuret, qui selon ses dires n’en avait plus pour longtemps. Au terme de sa résistance ou pour une autre raison, la géante n’en dit rien, mais sans un regard pour sa dresseuse, elle s’enfonça dans l’eau et disparu dans les méandres du bassin. Sur la banquise, Eeva poussa un soupir dépité.

« Je l’avais bien dit… La mutinerie, c’est contagieux… »

Bon… Eeva se pinça l’arrête du nez et jeta un coup d’œil à l’arbitre, littéralement bouche bée.

« Quoi je ne l’avais pas dit ? Je l’ai pensé en tout cas. »

Voilà qui concluait une manche. Un léger signe de tête de sa part fit réagir l’arbitre, qui siffla.

« Lokhlass est disqualifié en ayant quitté le combat. Il ne reste donc que Pichu de la Challengeuse, contre Farfuret & Givrali de la Championne de Fla’Or. »

Bien qu’elle n’en montra rien, Eeva était profondément contrariée. Il avait fallut qu’elle lui fasse ce coup là pendant un match… Une horrible mutinerie, cela ne passerait pas ! En tant que pirate, elle ne pouvait tolérer une telle chose et c’est la hargne qui la gagna. Elle renvoya la Givrali qui s’était faite oubliée tout ce temps. L’ambiance était tendue entre les trois Champions mais le match devait continuer.

« Vent Glace. »

Un ordre unique. La Givrali se tenait devant la Pichu et la Farfuret qui s’était rapprochée prudemment entre-temps, derrière. Les deux pokémons lâchèrent toutes les deux en même temps une double attaque. Le vent glacé envahit le terrain, une fois de plus. Eeva n’attendit pas, la situation commençait vraiment à la mettre hors d’elle.

« Morsure et Grincement ! »

La Givrali bondit agilement de plaque en plaque et arriva rapidement jusqu’à la souris. La Farfuret lança un cri strident dans le dos de la souris et la renarde s’écartait pour ne pas faire la même erreur que ses deux condisciple, à savoir prendre elle aussi les ondes, elle ralentit donc sa cadence et lorsque l’attaque de la Farfuret passa, la Givrali bondit sur la Pichu. Le combat était fluide et se battre à deux n’était jamais très évident. La pokémon électrique ayant déjà fait ses preuves, Eeva regardait avec un certain intérêt, attendant de quelle façon elle s’en tirerait… Ou pas. Bien sûr, elle n’attendait qu’une chose, d’écraser sauvagement encore une fois son adversaire et qu’il quitte son Arène. C’était la seule chose qui faisait battre son cœur, la sauvagerie. Jusqu’à présent elle n’avait rencontré personne pour la vaincre, depuis des mois qu’elle avait prit ce poste. Mais on ne tarderait sans doute pas à savoir si ce match était un début dans ses défaites ou seulement la suite de ce qu’Eeva avait commencé.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Ven 12 Aoû 2011 - 23:47

La Pichu tremblait devant son adversaire qui semblait pourtant l’encourager pour ce match… ce Lokhlass n’avait rien eut, presque aucune égratignure ! Et histoire de discréditer un peu plus le pokemon électrique, l’animal plongea sous l’eau afin d’être disqualifié à son tour, refusant l’affrontement. La Pichu avait éliminé un adversaire… mais de quelle façon ? En lui inspirant de la pitié ? A présent, elle avait honte… honte d’être aussi faible, honte d’être incapable de se battre comme les autres pokemons.
Désespérée, la souris en oublia complètement le combat qui avait lieu sur ces terres glacées. Elle baissa les bras et se mit à fixer son reflet déformé dans la glace sous ses pattes.
Mais malgré le départ d’un des concurrents, le match n’était pas terminé. Et bien rapidement, les deux pokemons glaces rappelèrent à la Pichu leur présence. La souris eut à peine le temps de redresser la tête pour apercevoir son adversaire qu’un vent glacial la percutait. Paniquée et prise au dépourvu, elle tenta de fuir les deux attaques, bien qu’immobilisée entre ses adversaires. Malheureusement, son corps engourdi par le froid rendait la moindre esquive impossible. La Pichu avait beau essayer de courir pour leur échapper… elle se déplaçait à la vitesse d’une limace. Déjà, les deux autres se mettaient en position, prêts à lancer une nouvelle offensive… que faire à présent? Elle était perdue…


« Pichu, fatal foudre ! »

La souris dressa les oreilles, étonnée. A quoi bon relancer cette attaque inutile ? Elle était aussi inefficace que Ninj sur le terrain ! Secouant la tête en signe de refus, la Pichu lança un regard intrigué en direction de la Voltali, craignant que cette dernière ait perdu la tête… mais non, elle semblait parfaitement sérieuse !

« Ecoute ce que je te dis ! Fatal foudre ! »

Après tout… perdu pour perdu, elle pouvait bien lui faire confiance. Même si les deux femelles avaient exactement la même façon de combattre, la Voltali avait beaucoup plus d’expérience dans ce domaine. Evidemment… jamais la Pichu n’aurait osé se considérer supérieure à cette véritable maitresse de la foudre. Cherchant à reprendre courage, la souris lança une nouvelle attaque de foudre, illuminant à nouveau la pièce. Bien que lancée en direction du Farfuret, l’attaque n’était pas plus efficace que la précédente. Ce second échec plomba à nouveau le moral de la souris… pourquoi la renarde avait-elle redemandée cette attaque ? Le résultat avait été suffisamment marquant la première fois !

Pendant que la challengeuse faisait mine de tester les capacités de son pokemon, les attaques de la championnes atteignaient leur but l’une après l’autre. D’abord le grincement, qui rendit la Pichu encore plus fragile… puis une violente morsure, arrachant un cri de douleur à sa victime. La souris chuta sous la douleur, tout en se débattant pour faire lâcher prise à l’autre pokemon.
Mais tandis qu’elle touchait terre, la Pichu comprit enfin ce qu’avait voulu faire sa "dresseuse" en lui ordonnant sa dernière attaque. Bien qu’inefficace, un fatal foudre faisait circuler son énergie électrique dans tout son corps, apaisant légèrement son engourdissement. Mais surtout, son corps venant de projeter une attaque électrique, du courant la parcourait encore… ce qui augmentait les chances de paralysie au contact à la suite de cette Morsure qu’elle venait de recevoir. La situation était catastrophique, et la Voltali l’avait parfaitement noté… mais fidèle à elle-même, la renarde continuait à mettre le maximum de chances de son coté sans se laisser dépasser par les événements, contrairement à celle qu’elle dirigeait…


« Maintenant reviens vers moi, vive-attaque ! »

Hum… encore un ordre étrange. Bien que peu réactive, la souris suivit l’ordre donné et bondit jusqu’à la plaque de glace la plus proche de la challengeuse. Son corps se réveillait petit à petit tandis qu’elle remuait… mais à quoi bon ? Elle ne pouvait pas frapper en retour… ce match était perdu d’avance.

« Si tu le souhaites, on peut s’arrêter là Pichu. »

La souris se figea, glissant durant quelques centimètres sur la glace à cause de son élan. Un abandon ? La dresseuse lui demandait carrément son avis pour pouvoir stopper le match…
Pour sa part, la Voltali avait fait tout ce qu’elle avait à faire. Ninj était encore grelotant dans un coin de l’arène, choqué par ce qu’il venait de vivre ; Quand à cette championne ignorante, sans doute allait-elle lui en vouloir des mois durant pour avoir allumé une flamme de rébellion dans le cœur de ses pokemons. A présent, elle pouvait repartir comme elle était venue… ou terminer ce match. Mais l’état de la Pichu l’inquiétait. Contrairement aux deux idiots de la première manche, elle ne comptait pas maltraiter cette pauvre innocente… d’ailleurs cette différence de traitement était assez marquante pour les autres spectateurs, peut-être même choquante.


« Quelque chose ne va pas, je l’ai bien vu… si tu ne te sens pas capable de continuer, dis le moi. »

Pas capable ? Non, elle n’en était pas capable… mais elle ne comptait certainement pas se l’avouer, et encore moins le montrer ! Bien que ce ne soit pas volontaire, la Voltali venait de blesser l’estime de la Pichu. Folle de rage, cette dernière tapa du poing dans sa paume, et se retourna pour faire face aux deux autres. A quoi bon fuir comme elle venait de le faire ? Même diminuée, elle lutterait, ne serait-ce que pour son honneur…

« Bien… dans ce cas, chargeur ! »

Le duo semblait enfin retrouver un peu de fluidité. La Pichu se mit en position, observant ses deux adversaires tandis qu’elle chargeait calmement un nouveau nuage de foudre entre ses mains. La suite dépendrait de ses adversaires… une attaque, deux cibles… la Voltali non plus ne semblait pas encore décidée. Mais sans doute avait-elle déjà une idée derrière la tête. Du moins, c’est ce que son petit sourire laissait croire. Malgré un moment d’égarement, les deux femelles reprenaient confiance. La première attaque électrique avait eut un effet raisonnable grâce au chargeur, ce second chargeur était donc une chance de frapper un grand coup. Mais la Pichu commençait à encaisser de nombreuses attaques… même si elle n’en montrait rien, la souris commençait à ressentir la fatigue, pour la première fois depuis bien longtemps… mais au moins, aujourd’hui, elle était encore consciente après de longues minutes d’affrontement !

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Lun 15 Aoû 2011 - 14:56

Rien n’échappait à Eeva, qui comptait profiter de tous ces jolis sentiments à son avantage. La souris baissait les pattes pour le match ? Pas de problème, la rousse comptait bien lui botter le train et les faire sortir de son arène en les faisant chialer. Pour couronner l’impression de la souris de se faire écraser, Eeva commanda deux attaques rapides. Le furet et le renard, se lançant dans une Vive-Attaque de deux côtés, encore une fois. Les vents glacés l’avaient engourdie et Eeva pariait qu’elle ne mettrait plus longtemps à tomber. Enfin un adversaire abattu dans les règle de l’art ! Avec ces deux andouilles qui avaient déclarés forfaits avant le début d’un vrai match, c’était son propre pokémon qui lui tournait le dos… La blonde ordonna une attaque de foudre. Même si ce n’était pas son élément de prédilection, Eeva comprenait à quoi cela servait, les particules électriques donneraient un coup de fouet à la souris, la sortant un peu de sa torpeur. Est-ce que cela changerait vraiment l’issue du match ? Pas sûr. La Pichu était en panique de toute façon, la suite serait très facile… D’ailleurs, elle ne sembla pas très prompt à contre-attaquer et la Challengeuse dû se répéter. La souris était au bout du rouleau et Eeva comptait bien l’écraser. En tout cas, il y avait un changement notable de comportement entre la Pichu et les deux autres incapables qui formaient l’équipe de la dresseuse, mais Eeva se moquait bien de savoir qu’elles en étaient la raison. Elle allait la renvoyer dans sa balle en pièces détachées.

« Farfuret, bouges-toi qu’est-ce que tu attends ? Givrali, aide-là elle a l’air complètement amorphe, Coud’Main. »

La furet fulminait. Comment osait-elle ? Elle commençait sérieusement à en avoir ras la plume d’Eeva. Mais pour l’heure, la souris sur le terrain était un danger. Oui enfin danger… Elle savait par avance que le rongeur ne pourrait rien contre elle, il lui suffisait d’un coup de mâchoire pour lui briser la nuque, même si ce n’était pas des extrémités permises en match d’Arène. Enfin peu importe, ce rat ne la battrait jamais. La Givrali n’en était pas si sûre, pour sa part, le comportement d’Eeva lui avait fait prendre sa décision et si elle n’était pas rebelle comme la géante des mers ou la Farfuret, elle aussi savait faire comprendre ses refus. Mais ce combat était engagé et pour l’honneur de la Challengeuse, elle se devait de clore ce match. Les attaques successives abattaient progressivement la Pichu, cela ne faisait pas grand plaisir à la renarde de glace, mais c’était le jeu des arènes et la petite souris ne risquait pas vraiment sa vie. A défaut d’avoir une Championne attentionnée, l’arbitre au moins était raisonnable et ne pouvait se faire mener par Eeva. Ce qui dans le fond était une bonne chose. La Pichu tomba sur la glace et Eeva n’en perdit pas une miette.

« Vent Glace tout de suite Givrali, Farfuret, attend et Feinte. »

Sans conviction, la renarde déclencha un nouveau vent polaire. Lorsque le vent s’étala sur la banquise, il gela un instant les particules électriques et ce moment précis que choisit Eeva pour lancer son furet sur la souris. Une vraie mise à mort… Le furet disparut du terrain, avant de réapparaître dans le dos de la souris et de lui asséner un coup de griffe dont la puissance était augmentée par l’attaque précédente de la renarde. Encore une fois, la Farfuret fut épargnée de l’électricité. Mais la souris dispraut quasiment en même temps, retournant au pied de son dresseur via une attaque rapide. Aucune importance, si elle voulait prendre son temps, ce n’était pas son problème.

« Qu’est-ce que vous êtes mauvaises aujourd’hui… C’est la deuxième fois. » Fit remarquer Eeva.

La renarde couchait les oreilles et la Farfuret se figea sur place, un regard à faire froid dans le dos. Pendant ce temps, la Challengeuse gratifiait la souris. Eeva soupira en entendant sa proposition, elle comptait abandonner ? Remarquez, vu les prouesses de tout le monde aujourd’hui, c’était peut-être mieux d’arrêter les dégâts. Le massacre même. Il se passa un instant ou personne ne dit rien. Eeva n’intervint pas, conseillant vivement à ses pokémons de se ressaisir, d’un ton plein de menaces. Alors que la dresseuse était occupée avec son pokémon, la tension montait entre Eeva et les siens. La Givrali commençait à grogner et le furet à feuler. De son côté, Eeva qui ne les quittait pas des yeux les raillaient discrètement, se moquaient d’eux et de leur incapacité. Ils souhaitaient se rebiffer ? Qu’ils osent… Eeva n’avait pas l’habitude de se faire envoyer promener et ne le tolérerait certainement pas. Mais leur petite discussion fut interrompue, la Pichu qui elle aussi ne semblait pas de très bonne humeur à présent se retournait vers le furet et le renard. L’ordre suivant fut donné et Eeva savait dès lors à quoi s’attendre.

« Hâte et Morsure. » Dit-elle froidement.

Le furet était désormais trois fois plus rapide que la normale et la renarde se jetait sur la souris. L’idée était bien sûr de la prendre de vitesse d’une part et de mettre toutes les chances de son côté pour terminer de terroriser la souris. Autour d’elle se formait un nuage d’électricité, qui commença à parcourir le pelage du renard. Elle s’en protégea en gelant et hérissant sa fourrure. Quoiqu’il en soit, celle-ci sentait venir la fin du match. La Pichu semblait épuisée.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Ninj le Mer 17 Aoû 2011 - 2:30


[Pichu's song : Blaze Of Life]


La principale difficulté de ce match reposait sur les attaques simultanées de leurs adversaires. La Pichu avait pour habitude d’encaisser une bonne partie des coups pour pouvoir contre-attaquer efficacement… mais la dose de dégâts qu’elle avait reçue depuis le début du match était trop élevée pour qu’elle ne puisse continuer à se baser sur cette stratégie. Il fallait les prendre un par un… ou les abattre tous les deux d’une seule attaque… la blonde hésitait. Ce chargeur serait probablement le dernier qu’elle aurait l’occasion de faire du match. Mais que devait-elle en faire ? Pouvait-elle tenter de toucher ses deux adversaires d’une unique attaque électrique, ou devait-elle se concentrer sur une cible ? A quoi bon… en duel, la Pichu perdrait également.

La dresseuse perdait confiance. Sincèrement, elle aurait préféré que le match se termine l’instant d’avant. Pourquoi la Pichu insistait-elle ? Son petit bidouillage magnétique n’arrangeait pas sa condition. La Voltali avait beau faire les meilleurs choix pour sa partenaire… l’issu du match paraissait évidente. Mais puisqu’elle avait décidé d’aller jusqu’au bout de cet échec…


« Lance une attaque Fatal Foudre, mets tout ce que tu as dedans ! »

La Pichu prit un air légèrement déçu avant de s’exécuter : ça ne suffirait pas, elle en était parfaitement consciente. La challengeuse cherchait encore à affaiblir et à paralyser ses adversaires… mais la souris se devait d’obéir durant ce match. Plaquant ses mains l’une contre l’autre, la souris absorba le nuage de foudre qui l’entourait pour déchainer sa nouvelle attaque. La foudre crépita autour d’elle, avant de former une décharge légèrement plus inquiétante que les précédentes. L’attaque prit rapidement de l’ampleur, parcourant le terrain à la recherche de sa cible, frappant tout ce qu’elle trouvait sur sa route.
L’attaque avait certainement atteint la Givrali à bout portant, mais concernant le furet, rien n’était moins sûr. Mieux valait ne pas se baser là-dessus.
La Pichu ne se contenta pas d’observer le résultat de son ultime attaque électrique. avant de frapper, elle avait remarqué la présence de cette Givrali tout près d’elle. Le choc de l’attaque l’aura peut-être surprise, mais sans doute pas immobilisée.


« Hâte ! »

Enfin les deux partenaires retrouvaient leur unicité du début de match : la Pichu s’était échappée immédiatement, évitant pour une fois la morsure de la renarde de glace. Elle se dirigeait à présent sur la Farfuret, qui semblait toujours plus rapide qu’elle.

« Vive-attaque, combiné à poing éclair ! »

Durant sa course, la Pichu afficha un petit sourire amusé : elle avait beau charger une bonne dose d’électricité dans son poing, le choc ferait à peine trembler son adversaire. Au final, la challengeuse souhaitait juste qu’elle prenne de la vitesse pour frapper du poing avec le plus de force possible. Un ultimapoing en quelques sortes… ultimapoing d’une Pichu ? Les deux femelles étaient vraiment désespérées pour en arriver à une telle aberration...
Cette idée de provoquer la Farfuret en combat rapproché ressemblait à un véritable suicide. Et pourtant, la Pichu s’élançait sans aucune crainte, persuadée que c’était la seule chance qui lui restait à présent. Même après sa première attaque, elle continua dans sa lancée. Elle frappait… elle frappait de ses petits poings le corps endurcit du Farfuret, ne touchant même pas sa cible la plupart du temps, et surtout, n’infligeant aucune véritable blessure à son adversaire. Elle n’avait aucune attaque digne de ce nom, aucune chance de s’en sortir, et malgré tout, toujours aucune envie d’abandonner…

Hélas, dans cet état de désespoir, la Pichu n’était plus capable d’éviter une simple attaque. Etait-ce la Givrali qui les avait rattrapés ? Ou bien la Farfuret qui avait finalement lancé son ultime attaque destinée à abattre sa cible ? Quoiqu’il en soit, la souris fut touchée en pleine tête.
Le choc fut particulièrement violent. La souris se sentit propulsée en arrière par l’attaque, avant de glisser durant quelques mètres sur la plaque de glace. Mais le choc de sa blessure n’était rien comparé à l’horreur qu’elle ressentit en entendant la suite… à quelques centimètres d’elle, un objet heurta violemment la glace. Un morceau de verre volant en éclat… un outil durement entretenu se brisant en quelques instants… un espoir pourtant si récent, déjà balayé par un souffle de glace.

Les lunettes bleues de la petite Pichu venaient de se détacher, entrainant avec elles l’aimant trafiqué contre la glace de l’arène. L’objet venait d’exploser, ruinant définitivement les maigres chances qu’avait la Pichu d’améliorer son fonctionnement. Tout redevenait comme avant… elle ne pouvait plus se battre, à nouveau… la moindre attaque électrique redeviendrait une torture… le moindre petit courant parcourant son corps serait une fois encore comme une aiguille la traversant de part et d’autre… tout était fini.

La Pichu resta allongée au sol, et ferma les yeux. Elle n’abandonnait toujours pas… mais elle souhaitait respirer un instant, le temps de vraiment réaliser ce qui venait de se passer. Un abri se forma autour d’elle, empêchant une fois encore les attaques de l’atteindre… les cris de l’arène lui semblaient déjà lointains. Elle entendait vaguement la Voltali qui l’appelait, lui demandant si elle pouvait continuer… elle imaginait l’arbitre hésitant, la championne jubilant… mais tout cela n’était déjà plus qu’un rêve, tandis qu’une autre réalité entrainait la souris loin de toute sa tristesse.


*****


Le vent souffle sur mon visage… doux, plaisant… et pourtant si puissant. Il nous soulève, moi et mon précieux ami des cieux…
Debout sur la tête de Libegon, j’observe la terre que nous survolons. Le ciel est dégagé, le soleil resplendit au dessus de nous… je ferme les yeux, souhaitant ressentir pleinement ce souffle qui nous dirige. Je vole… je ne contrôle rien, mais je sens qu’en cet instant, des ailes me poussent sur le dos. Je peux m’envoler… je peux fuir ce monde d’injustice, je peux enfin être libre et vivre comme je l’entends, sans avoir à souffrir de ce que je suis. Je peux enfin sauter, et abandonner tout ce que j’ai dû supporter jusqu’à aujourd’hui !

Plus rien ne me soutient. Je viens de plonger, espérant pouvoir dompter le vent qui souffle… mais ces ailes sur mon dos n’étaient qu’un doux désir inaccessible. Je chute en direction du sol, j’aperçois les arbres qui se rapprochent, le sol qui vient à moi, et le ciel bleu qui m’abandonne. Cette longue descente aux enfers me semble durer une éternité… et pourtant, je suis satisfaite de cette traversée mortelle. Des larmes commencent à embuer ma vue, des larmes de joie, des larmes de peine… c’est ainsi que tout devrait se terminer, dans un rêve. Dans quelques instants, j’atteindrai le sol, fidèle à mes souhaits les plus profonds. Le principal est là : j’ai brisé ces chaines de souffrance qui me retenaient, je suis devenue celle que je souhaitais être… et je mourrai en étant cette même personne, même l’espace d’un instant.


*****


Le choc. La Pichu rouvrit les yeux brutalement. Quelques secondes à peine s’étaient écoulées dans l’arène, et l’arbitre commençait seulement à hésiter pour disqualifier la souris immobile et annoncer la fin du match. Mais une fois encore, la souris se redressa lentement, toujours protégée par son abri. Son corps endolori la torturait… une torture bien faible comparée à celles qu’elle avait l’habitude de subir. La souffrance était son quotidien, tout comme la honte et le désespoir. Mais aujourd’hui, elle irait jusqu’au bout… qu’importe ses faiblesse, qu’importe ses adversaires. Ce match n’était pas terminé, il restait un quatrième adversaire… elle.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d'arène] Rôles inversés [Ninj (?) vs Eeva]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum