[ Clos ] "Une étincelle peut mettre le feu à la plaine" [PV Lilanthe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] "Une étincelle peut mettre le feu à la plaine" [PV Lilanthe]

Message par Invité le Ven 8 Juil 2011 - 19:29

Il semble en effet que nous soyons bien perdu cette fois, Maoh !

Maoh, le Fantominus eut un soupir gazeux. Un petit nuage toxique sortit de sa large bouche et s'évapora dans les airs. Les yeux des deux amis étaient plissés, la lumière que diffusait le soleil était aveuglante. Fubuki, habillé légèrement, n'avait pas encore trop chaud sous cette chaleur qui commençait à peser, il essayait d'arranger sa longue chevelure blanche afin de former un peu d'ombre pour ses yeux, quant à Fantominus, il se contentait de subir le climat, mais, de part sa formation moléculaire, la chaleur ne le dérangeait nullement. Il n'y avait que très peu de nuages dans le ciel, pour offrir à Fubuki un zeste d'ombre. Des plaines s'étendaient à perte de vue devant lui, quelques arbres modifiaient par-ci par-là le paysage fait d'herbes hautes et sèches. Le dresseur repéra un arbre bien feuillu, et pris la décision de faire une halte à cet endroit afin de reprendre du poil de la bête pour traverser cette mer d'herbes jaunes qui craquaient sous ses pieds. Il dévala la petite colline sur laquelle il était d'un pas assuré, et, arrivé en bas, quelque chose attira son attention. Il s'y dirigea, de manière prudente, en lançant de regards furtifs à gauche, à droite. Il n'y avait âme qui vive, il s'approcha. Un vaste cercle de plantes brûlées trônait devant lui. Ensuite une ligne d'herbe brûlée quitta ce cercle et en rejoint un autre. Une seule conclusion possible :

Eh bien, nous étions arrivés quelques heures plutôt, Maoh, nous nous serions retrouvés entre deux feux. Un combat a éclaté ici-même entre deux Pokémon de type feu. Des Caninos ou des Ponyta probablement. Bon allons-nous mettre à l'ombre si tu le veux bien!

Une centaine de pas plus loin, Fubuki put se poser contre l'arbre, à l'ombre. Le feuillage épais ne permettait pas aux rayons du soleil de lui taper sur la tête. L'arbre avait un tronc sinueux, qui ondulait verticalement. Quelques racines sortait ici et là du sol, aux grands damnes des distraits. L'arbre s'arborisait en deux grosses branches, à trois mettre du sol, et celles-ci se divisèrent en fractales non-égales vers le ciel. Contrairement à l'herbe, les feuilles de cette arbre étaient pourvues d'une teinte verte fort marquée. On pouvait distingué à certains endroits des petites fleurs roses claires et pâles. Maoh virvoletait avec légèreté entre les branches, suivi d'un nuage gazéifié et toxique. Fubuki avait pris l'habitude ne pas l'inhaler, ça lui causait des problèmes respiratoires, temporaires mais douloureux. Le jeune regarda son ami s'amuser parmi les branchages et bu une rasade d'eau fraîche qu'il conservait le plus à l'ombre possible. Ça faisait sacrément du bien ! Le jeune homme prit un petit temps de réflexion :

Bon, nous avons traversé les montagnes, on a fait un petit bout de chemin dans le désert et maintenant nous sommes dans une plaine aussi vaste que l'océan, dont on ne voit ni le début ni la fin. Et qui plus est, on ne sait quelle direction prendre...

L'homme à la chevelure de neige leva les yeux sur le Fantominus, et lui lança un regard amicale, mais sévère. La situation n'avait pas l'air d'inquiéter Maoh plus que ça. Il ne donnait pas l'impression en tout cas de s'inquiéter qu'ils soient perdus. Le soleil pointait au zénith à présent, la chaleur allait augmenter fortement dans les heures à venir. Il fallait prendre une décision

J'imagine que tu n'as pas d'idées de direction?... Bon nous prendrons la route vers le Nord, en espérant trouver une ville bientôt, ou un point d'eau en tout cas... Remettons nous en route à présent !

Fubuki, accompagné de son Fantominus quittèrent leur aire de repos et se remirent en marche. Le jeune homme vit alors une silhouette au loin, une femme semblerait-il, accompagnée elle aussi d'un Pokémon, un Malosse ou un Caninos, difficile de distinguer d'aussi loin. Il se rapprocha d'elle...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] "Une étincelle peut mettre le feu à la plaine" [PV Lilanthe]

Message par Lyssa le Lun 11 Juil 2011 - 16:02

La chaleur des plaines ne dérangeait pas Lilanthe, elle était née et avait grandit à Flamen, tout cela était donc très normal et le climat auquel elle était accoutumée depuis sa naissance ne l’atteignait pas. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu ces plaines, l’herbe était verte, mais les plaines semblaient rouges, c’était comme si l’air lui-même s’était teinté de feu. Plus le regard portait loin et plus la plaine semblait s’embraser. Le ciel lui, était jaune-orangé, avec une lueur blanche au beau milieu du ciel, qui n’était autre que le soleil. Lilanthe ne put le regarder bien longtemps directement et fini par se frotter les yeux, ayant des tâches de couleur dansant sous ses paupières. Cela ne faisait pas très longtemps que l’adolescente était revenue de sa mission à Terros, mission qu’elle avait effectuée tout à fait par hasard, entraînée par son caractère vif et peu prévisible. Il avait s’agit d’éteindre un feu de forêt et ils s’en étaient bien sortit. D’ailleurs maintenant, elle savait lancer des grosses boules de feu ! C’était quand même plus classe que des petites flammèches ! Et elle savait aussi mieux concentrer son pouvoir. Certes, ce n’était sans doute pas grand-chose pour un vrai élémentaliste, mais c’était déjà un début. Et puis zut quoi, elle au moins, elle savait maitriser les éléments, pas comme tout le monde ! Mais pour l’heure, elle traversait les plaines, pour aller où d’ailleurs, elle n’avait même pas encore décidé. Elle revenait de sa mission et on l’avait ramenée de Terros par Roucarnage et amenée dans un petit village de la plaine. DU coup maintenant, elle ne savait pas mieux où elle était. C’est qu’elle n’avait pas prit de carte… Et ne savait pas les lires non plus. Elle avait plus ou moins fugué de la même façon de son village, partant complètement au hasard sans décider d’une destination. Lilanthe courait dans la plaine, suivit de la Malosse qui la suivait, langue pendante, et ravie de faire ce que les meutes de chiens sauvages faisaient : courir dans la lande.

Les malosse étaient territoriaux, mais l’un des grands loisirs de ces chiens-démons étaient de galoper dans les plaines, de la parcourir. La chienne noire fini par dépasser l’adolescente, qui ne s’essouflait pas, la chaleur ne la fatiguait pas et elle se sentait une vraie boule de feu. A grandes enjambées, Lilanthe avalait les kilomètres. C’était certes plus fatiguant que marcher, ou en tout cas on se fatiguait plus vite, mais la jeune fille qui n’était pas très patiente en avait eu vite assez de se « traîner ». ET au moins, si elle croisait un truc louche elle ne risquait pas de s’y attarder. Mais de toute façon, elle se disait que quoiqu’il arrive, elle finirait bien par tomber sur une ville, à galoper ainsi droit devant elle. Elle était au moins sûre d’une chose : elle s’éloignait du Mont Efferos. Et donc, elle saurait où elle arriverait suivant si elle croisait un désert, une forêt, une jungle, un marais, une plaine fleurie très réputée, ou d’autres montagnes… Pour la jeune fille, pas de quoi s’affoler donc, a la limite, elle se posait plus de question sur ce qu’elle croiserait qu’où elle allait… Et encore. Tête brûlée, elle n’avait pour autant pas oubliée sa première idée et d’ailleurs, rien ne la lui ferait oublier. A savoir devenir les mercenaires les plus puissants de tout Flamen. Oui enfin… Un truc dans le genre. Ce qui tenait le plus à cœur à la petite blonde, était de rebâtir ce que la famille avait perdu pendant la guerre, la fortune, l’honneur (puisqu’ils avaient tout perdus). Elle ne pouvait pas entrer à l’armée et ne le voulait pas. En revanche, elle avait si souvent entendu parler des fameux dresseurs de pokémons qu’elle s’était mit bille en tête d’en avoir elle-même et de les rendre puissants, ainsi qu’elle-même dans la maîtrise de ses pouvoirs. Une histoire qui n’avait pas de quoi renverser un galopa, les gens ne faisaient-ils pas cela tous les jours ? Mais elle, elle n’en savait absolument rien, elle était une lady, pas une roturière quelconque de Flamen ! Enfin là, la lady… Il fallait la chercher un peu quand même.

Lilanthe remarqua également l’autre personne et n’attendit même pas d’être à sa hauteur pour la provoquer. Oui enfin, lui sauter dessus plus exactement, parce qu’à la distance où elle était, le garçon ne pouvait carrément pas savoir qu’elle le provoquait en duel !

« Flamèèèèèèèèèèèèèèche ! » Cria t-elle à la chienne qui, galopant toujours devant elle, était arrivée à portée du Fantominus.

La chienne stoppa net, se retourna vers Lilanthe, qui arrivant en pleine course et ne s’attendant pas à un tel arrêt se vautra littéralement sur son chien. Mais alors qu'elle se relevait, Lilanthe entendit des voix non loin du sentier. Sur un autre chemin en contrebas, elle put voir en se rapprochant légèrement que des gens du village venaient par ici.

« Ho non... Ils vont nous trouver... Viens Malosse! » Elle attrapa sa chienne par la peau du cou avant de la lâcher et se mit à courir dans la plaine. Elle n'allait quand même pas être retrouvée après à peine quelques jours d'errance! Dire qu'ils étaient venus jusque là...
[Edit au 10.08.11 : Clos pour moi.]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 158

Fiche de personnage
Points: 84
Âge du personnage: 19 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum