[ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par Ninj le Lun 5 Nov 2012 - 7:16

Le faux Ninj resta bouche-bée devant l’apparition de l’énorme créature divine. En fait, pour la première fois, il venait d’avoir exactement la réaction que le chercheur aurait eu à ce moment précis… bref, si à première vue, l’apparition d’un dieu du continent n’avait rien d’inquiétant, sa présence devint beaucoup moins appréciable lorsque la créature ruina sa couverture durement travaillée en une seule question. Aussi respectueux que possible, l’humain baissa le regard tout le temps que Boréas s’adressa à eux. D’ailleurs, il osait à peine lui répondre, de crainte de paraitre impertinent devant une créature d’aussi haut rang…

Malheureusement, il n’eut pas vraiment le choix. Sa couverture était définitivement plombées, et les deux femmes décidèrent de lui imposer l’unique chose qu’il était incapable de faire : invoquer les pokemons du Flamenois.
De plus, cette femme étrange maitrisant la magie des flammes lui mis une main sur l’épaule… et commença à le bruler sans raison apparente ! Surpris de ce geste déplacé, le faux Ninj retira immédiatement la main de Lyse avant de faire quelques pas de recul.

L’imposteur observa également avec attention tout l’affrontement qui venait d’avoir lieu sous ses yeux entre l’immense Ptera de la guerrière et une créature à la crinière rouge. Le regard qu’il avait lancé à ce pokemon mystérieux n’était pas uniquement empli de surprise… on pouvait également y percevoir une certaine incompréhension… comme si quelque chose n’allait pas dans cette apparition… comme si l’humain savait pertinemment que cette créature n’avait rien à faire ici. Peut-être connaissait-il simplement la région… peut-être en savait-il plus… en tout cas, il ne fit aucun commentaire sur cet affrontement, et ne sembla pas particulièrement gêné de voir le Ptera de Velusia affronter un adversaire de ce type.

Mais revenons à la question que tout le monde se posait à présent. Qui était-il ? Posant une main sur son cœur en signe de respect, l’humain fit quelques pas en direction du dieu, puis s’agenouilla devant lui tandis que son apparence se modifiait petit à petit. Partant du jeune adulte aux cheveux bleutés, il se transforma rapidement en un enfant d’à peine dix ans à la peau mate portant une longue chevelure ténébreuse. Tout en baissant les yeux pour ne pas défier le regard du dieu, l’inconnu présenta ses respects à la créature qui lui faisait face.


« Noble Dieu Boréas, c’est un honneur de vous rencontrer. Veuillez me pardonner pour cette fourberie, je suis un jeune prodige du village bordant la canopée, et je me trouvais justement en ces lieux en compagnie de ma sœur quand ces étrangers sont apparus comme tombés du ciel. Craignant une attaque sur nos terres, nous avons décidé de les infiltrer pour en savoir plus sur leurs intentions. »

Malgré son âge et sa petite voix télépathique fluette, l’enfant semblait plutôt habile avec les mots. Depuis sa transformation, il était resté parfaitement immobile et n’apportait plus la moindre attention aux deux femmes : de toute façon, Boréas s’occuperait de leur cas si cela s’avérait nécessaire, même s’il était préférable de ne pas énerver le dieu plus qu’il ne l’était déjà. Conscient qu’un petit résumé de ses constatations s’imposait, l’imposteur reprit sur le même ton respectueux :

« Comme vous l’avez constaté, cette femme est une guerrière. Même s’ils semblent être venus en paix, j’ai cru comprendre qu’il y avait tout un corps armé avec eux. Ah, également, ces personnes ne se connaissaient pas avant de se croiser en ces lieux, donc on peut deviner que plusieurs groupes aux objectifs similaires mais aux principes opposés sont arrivés ici en même temps. C’est tout ce que j’ai eu l’occasion de savoir en les observant et en les infiltrant, je vous remercie de m’avoir écouté. »

Une fois sa petite plaidoirie terminée, l’enfant resta immobile, dans l’attente d’une réaction de son dieu ou des deux femmes.

**********

Ninj pouffa de rire à la proposition de l’enfant. Au moins, il était sûr d’une chose : cette fillette était réellement une gamine de son âge, et non un adulte qui aurait profité d’une métamorphose pour le berner. Il pouvait donc jouer en territoire connu… car bien qu’il ne soit pas particulièrement doué avec les gamins, ce n’était jamais bien compliqué de leur faire dire ce que l’on attendait d’eux. S’il avait été plus sage, Ninj n’aurait peut-être pas complètement baissé sa garde… mais à cet instant précis, il considérait qu’il n’y avait plus aucun danger. D’une voix plutôt joueuse, il s’exclama :

« D’accord, j’accepte ton pari… et je refuse de faire ton défi, quel qu’il soit. Arcanin, en position ! »

Surpris de ce tour de passe-passe, le chiot obéit et se plaça devant l’enfant avant de se baisser légèrement pour lui permettre de monter sur son dos. Bien qu’étonnée d’une telle réaction, la gamine ne se fit pas prier et grimpa sur le canidé, prête à le diriger comme une véritable dresseuse ! Aussi joueur que l’enfant qu’il portait sur son dos, l’Arcanin joua son rôle à merveille, courant dans tous les sens pour amuser la gamine. Quand à Ninj, il se contenta de les observer faire en réfléchissant…
Dans tous les cas, Velusia et Lyse s’en sortiraient. Surtout que grâce à son dragon, Velusia pouvait normalement trouver une sortie à ce lieu gigantesque… quand à lui, il avait trouvé une humaine. Une enfant, qui plus est. Alors après-tout, pourquoi s’embêter à chercher une sortie de son coté quand on pouvait simplement se laisser guider par une habitante des lieux ? Et puis, avec un peu de chance, cela lui donnerait également l’occasion de rencontrer quelques adultes.
Son plan était parfait. Propre, sans danger, et même sans fatigue… que demander de plus ? A priori, plus rien ne pouvait chambouler ses projets. Plus rien, excepté peut-être un tremblement de terre inattendu.

Une bourrasque venue de l’autre bout de la forêt parvint jusqu’à Ninj et la gamine, ainsi qu’un puissant rugissement. Surprise, l’enfant se contenta de lever la tête pour observer quelques pokemons qui fuyaient de branche en branche. Après une minute d’observation, elle s’exclama à l’attention de Ninj :


« Ils disent qu’il y a un dieu là-bas. Ils se font attaquer… »

Ils ? Qui ça ils ? Les pokemons ? Comment cette petite télépathe arrivait-elle à comprendre le langage pokemon ? Et bon sang, qui se faisait attaquer ? Lyse et Velusia ? Autant elles n’avaient pas besoin de son aide pour sortir de la forêt, autant il ne pouvait pas les laisser combattre un dieu seules ! Il était temps de rejoindre le groupe… tous ensemble, et de tirer cette histoire au clair.

« Arcanin, suis-moi ! »

Sans demander son avis à la gamine qu’il transportait, le chien s’élança à la poursuite de son maître en direction de la provenance de tout ce brouhaha. Il ne restait qu’une seule chose à espérer : qu’ils n’arrivent pas trop tard !

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par PNJ le Lun 5 Nov 2012 - 19:19

Décidément, la situation était bien étrange avec tous ces humains. Ils semblaient tellement différents et bizarres. Le Pokémon regarda, sans broncher, la plus jeune des femmes brûler son coéquipier, qui changea d'apparence, tandis que la guerrière faisait également preuve d'autorité à son égard. Le Dieu continua d'observer, sans rien dire de plus. Il avait réussi à percer à jour l'humain, qui se retrouvait au pied du mur. Il le regarda avec une pointe de curiosité s'agenouiller devant lui, et changer d'apparence, lui témoignant un respect assez grand. Il écouta les explications de tous, décolérant quelque peu, même si la situation n'était pas pour autant parfaite. Avant toute chose, il se pencha vers le jeune garçon, sa respiration plaquant ses cheveux sur son crâne. Il eut un souffle un peu bruyant, mais semblait plus calme.

« TU AS FAIT PREUVE DE BRAVOURE, POUR OSER TE FONDRE DANS CE GROUPE. JE TE REMERCIE POUR LES INFORMATIONS QUE TU ME DONNES, PETIT HUMAIN, TU AS FAIT UN EXCELLENT TRAVAIL, ET TU AS FAIT PREUVE D'UNE GRANDE SAGESSE... TU PEUX ETRE FIER DE TOI ET TE RELEVER... »


Il étudia les informations qu'il avait reçu. Il était au courant pour les différents groupes, puisqu'il en avait rencontré un, avec des intentions relativement pacifiques. Celui-ci semblait également ne pas vouloir se battre, même si la féroce Ptéra de la jeune femme ne lui disait rien qui vaille. Au pire, il n'aurait aucune difficulté à la maîtriser. Il regarda ensuite le pauvre Zorua, bien mis à mal et eu un mouvement de tête en soupirant. Décidément, ces étrangers ne voulaient donc que saccager ce qui les entourait.


« QUE FAIS CE ZORUA ICI ? LE RECONNAIS-TU ? EST-CE QU'IL APPARTIENT A QUELQU'UN QUE TU CONNAIS ? CA N'EST PAS SON LIEU DE VIE...»


Mais la principale question n'était pas celle-ci. En effet, il y avait bien plus urgent dont il devait s'occuper. Il regarda les deux femmes, l'air sévère.

« VOUS DITES NE PAS NOUS VOULOIR DE MAL. POUR AUTANT, VOUS FAISIEZ PARTIE D'UN GROUPE, AVANT D'ATTERRIR ICI ET D'ÊTRE SEPARE DES AUTRES, NON ? ET J'AI CROISE DES HUMAINS AUX INTENTIONS BIEN PEU PACIFIQUES. QU'EST-CE QUI ME PROUVE QUE VOUS NE CACHEZ PAS VOTRE JEU ? QUE VOUS NE FAISIEZ PAS PARTIE D'UN ESCADRON PEU ENCLIN AUX DISCUSSIONS... ? JE N'AI AUCUNE ENVIE D'ACCUEILLIR DES PERSONNES TELLES QUE VOUS EN CES TERRES. VOUS N'ÊTES PAS CHEZ VOUS, ET JE DOUTE CLAIREMENT DE LA SINCERITE DE VOS INTENTIONS... »


Le ton devenait graduellement menaçant. Il n'avait réellement aucune envie de les voir traîner ici bien longtemps, et n'avait qu'une envie, les renvoyer chez eux. Il voyait d'un mauvais œil cette invasion massive, qui pouvait s'avérer dangereuse pour le territoire qu'il protégeait. Pour autant, il ne demandait qu'à ce qu'on lui prouve le contraire. Il écouta ce que ces personnes avaient à dire, avant de décider ou non de leur sort...

[Ninj, Velusia, j'ai été surprise par vos post. Entre un gamin qui a des pouvoirs sérieusement louches, et un Zorua qui apparaît d'un coup d'un seul, ça fait vachement bizarre, donc je présume que le Zorua est dressé. Quant au garçon, sincèrement, je me demande ce que tu as en tête Ninj... Quoiqu'il en soit, bon courage pour la suite!]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par Lyse le Ven 16 Nov 2012 - 23:48

Lyse s'écarta de Ninj, ou plutôt de son imposteur, à la fois satisfaite d'elle-même pour avoir su prouver la supercherie, et furieuse d'avoir été trompée et de s'être laissée prendre au piège. Elle fut plus surprise en le voyant prendre la forme d'un autre, simplement comme ça, à la manière d'un Metamorph. Et elle ressentit finalement une pointe de remord, qui passa rapidement, en s'apercevant qu'il ne s'agissait en réalité que d'un enfant. Elle ne l'avait, par chance, pas brûlé trop longtemps ni trop violemment. Elle l'écouta en silence, préférant faire profil bas pendant un instant en voyant qu'il semblait, contrairement à elle, savoir à qui il parlait... Et que la créature en question n'était effectivement pas n'importe qui. Choquée d'abord par l'apparition du Dieu puis par la métamorphose de l'enfant, elle ne remarqua qu'à ce moment l'affrontement qui venait d'avoir lieu entre le Ptera et l'autre créature autochtone... ou peut-être pas. Zorua, sembla dire celui qui venait de se faire appeler Boreas. Lyse ne parlait pas, mais elle écoutait néanmoins, oreilles grandes ouvertes.

Il fallut bien pourtant à un moment que l'attention de l'oiseau ne se reporte sur les deux étrangères. Sa voix tempétueuse se fit de plus en plus autoritaire à mesure qu'il parlait, dévoilant clairement l'absence de confiance qu'il avait envers les deux jeunes femmes. Voire même la méfiance pure et simple. Lyse se savait de bonne fois, et pour autant qu'elle pouvait en juger, Vélusia avait le sens de l'honneur particulièrement développé, elle aussi... Mais elle pouvait comprendre, à peu près, ce qui pouvait pousser Boréas à vouloir les chasser sans leur accorder le bénéfice du doute. Cependant, elle ne pouvait pas le laissait ainsi les chasser sans tenter de se défendre ou simplement de s'expliquer. En silence, elle le laissa finir, et lorsqu'il cessa de parler, elle fit un pas dans sa direction et s'inclina légèrement, sans aller cependant jusqu'à s'agenouiller comme le garçon.

- Je... n'ai pas de moyen de vous prouver ce que vous demandez. Je n'ai que ma parole.


La Flamenoise s'interrompit un instant, jetant un regard à Vélusia, au jeune garçon, à Tekken, guettant une réaction de leur part. Puis elle se redressa et regarda le dieu dans les yeux. Elle n'était pas sûre qu'une telle attitude ne froisse par la divinité, qui pourrait l’interpréter comme une sorte d'arrogance... Mais c'était mieux, à ces yeux, que d'avoir un regard fuyant. Lyse prit une lente inspiration pour calmer les battements de son coeur, comme si de son discours allait dépendre la vie ou la mort de tous les Erasiens qui, comme l'avait dit Boréas, avait foulé cette terre sans en avoir eu l'invitation, mais pas forcément avec de mauvaises raisons...

- Nous venons en fait du... monde d'en bas.

Lyse se demanda l'espace d'un instant si les habitants de la Canopée, et de tout l'archipel, savaient qu'ils vivaient sur une île volante... Sans doute.

- Votre monde est apparu il y a peu, au dessus du notre. Nous sommes donc venus l'explorer, sans penser qu'il pouvait être habité, juste pour savoir s'il s'agissait d'une menace pour nous... Il n'était pas dans le but de cette femme chevalier, pas plus que dans le mien... Ou dans celui de mon camarade dont ce garçon a pris l'apparence, de créer de quelconques problèmes. Et c'est le cas pour la plupart d'entre nous... ceux qui sont venus ici.

La demoiselle chercha du regard de l'aide auprès de Vélusia, peut-être plus à l'aise pour parler, ou bien simplement pour que celle-ci confirme ses dires. Elle songea aussi à Ninj et ne se souvint qu'alors de son absence. Allait-il bien ? Elle n'osait pas le demander à son imposteur, ou détourner son attention d'une quelconque manière du dieu. A présent, c'était, semblait-il, leur plus grande menace à tous les trois, les étrangers. Et elle n'avait pas eu l'impression d'avoir été très convaincante...

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par Velusia Varam le Dim 18 Nov 2012 - 21:15

(C’est un Zoroark, non un Zorua et il est sauvage ;) )

La réaction du faux ne laissa plus le doute à Velusia. Le Dieu avait raison, ce n’était pas Ninj, pour autant la femme Chevalier se refusa toujours à dégainer son épée. Et la suite de réaction ne fit que donner une preuve à Velusia, quant à la Ptéra, il ne suffisait que d’un geste pour que la créature ne démarre au quart de tour et ne se jette sur le faux. Quant au Zoroark, pour les rares ici connaissant son nom, il ne demanda pas son reste, il avait élu domicile dans les environs et avait protégé son habitat en créant une illusion si parfaite que tous l’avait prise pour la réalité, jusqu’à ce que la Ptéra ne le débusque ; la bête avait été beaucoup plus maligne qu’il ne l’aurait pensé. Mais maintenant que le garçon avait reprit son apparence normale et répondait enfin à son Dieu, cela permit à Velusia de connaître l’identité de la divinité qu’ils avaient en face d’eux, ce qui était une information précieuse, beaucoup plus qu’ils pouvaient le penser et Velusia pouvait se dire qu’enfin, elle remplissait sa mission. Le divin restait toutefois très agressif et la jeune femme devait absolument garder son calme et faire redescendre cette pression, sachant par expérience qu’il n’en sortait jamais rien de bon. La question concernant le Pokémon qui venait de filer n’était pas vraiment dirigée, aussi Velusia se permit-elle de répondre, bien qu’elle soupçonnait le Dieu de questionner le garçon.

« Il a pu se réfugier ici, et aura créé ses illusions pour se protéger. » Puis Velusia se tut laissant s’exprimer le Dieu, puis Lyse. S’ensuivit un silence court que Velusia interrompit, d’une voix posée mais droite. « Mon groupe est mort, pour les autres, je ne sais pas. Mais les Humains, comme les Pokémon ne sont pas tous les mêmes, certains sont curieux, d’autres méfiants et il est effectivement possible que des personnes malententionnées ne viennent un jour si ce n’est déjà fait.

Mais sauf votre respect, les étrangers sur cette planète c’est vous et ce continent, le monde d’Erasia et ses quatre pays n’ont jamais compté cette terre. Elle est apparue suite au dérèglement temporel dont nous avons été victime et cette terre étrangère attise notre curiosité. Je suppose que chaque armée à envoyé des groupes pour savoir ce qu’il y a ici, et si cela représente un danger pour notre monde. »


C’était là une chose sur laquelle Velusia ne transigerais pas… S’il s’avérait qu’il était un danger pour les Nalciens, pour les Erasiens, Velusia était prête à se battre corps et âme, quitte a devoir se sacrifier. Que le Dieu n’en doute pas, elle n’était pas qu’un Chevalier, qu’il la menace, mais qu’il s’en tienne à cela. Velusia avait du respect pour la vie et les dieux, mais si l’on réveillait l’esprit guerrier qui sommeillait, elle ne craignait pas de combattre un dieu. Il fallait aussi qu’il se fasse une raison, Les Erasiens n’étaient pas les étrangers, c’était eux, ils devaient maintenant apprendre à vivre parmi eux bonne intelligence. Car cette terre n’était pas apparut soudainement, elle aussi avait sans doute souffert des effets temporels et Velusia ne pouvait s’empêcher de se demander à quel monde elle avait été arrachée… Néanmoins, ils étaient Erasia maintenant. Personne n’y pouvait rien et valait pour tout le monde qu’ils trouvent un terrain d’entente. La présence de l’enfant n’avait pas plus grande importance, c’était surtout la réaction du dieu qui mobilisait l’attention de la femme Chevalier.

« Comme vous, nous protégerons nos terres de tous les dangers. Les Chevaliers de Nalcia ne mentent jamais. »

Ce fut là, la seule conclusion de Velusia, le dieu pouvait maintenant apprécier toute l’intégrité des habitants d’en bas, ou du moins de ceux qu’il avait devant lui, de la droiture, du sang-froid, du courage et de l’engagement, ainsi que de la détermination dont ils pouvaient faire preuve… Mais s’il était un dieu, il devait bien savoir que les humains étaient parmi les êtres les plus hétéroclites qui existaient. En tout cas, la situation sans devenir critique encore, devenait dangereuse, pour rien au monde Velusia n’aurait tourné le dos à Boréas, mais il n’était pas non plus dans son but de créer des différents avec les habitants de l’île. Ce dieu apparut si soudainement était un problème et tant qu’il ne croirait à aucune de leurs paroles, ils ne pourraient pas aller plus loin sans créer un conflit. Alors certes, les Chevaliers étaient parmi les plus grands guerriers d’Erasia… Mais ils n’étaient pas que des combattants, ils étaient aussi des diplomates, quand il le fallait. Et peut-être bien que cette fois la situation l’exigeait, c’était ce qu’on appelait, un repli stratégique : mieux valait faire marche arrière maintenant et revenir plus tard. Contacter un humain, plutôt qu’un Pokémon. Car Velusia n’oubliait pas que si c’était un dieu, c’était aussi un Pokémon et que malgré ses pouvoirs, sa nature bestiale prenait le pas sur le reste. Velusia n’avait pas eu son grade dans une poubelle. Ninj arriva en courant vers eux et Velusia profita de l’instant.

« Nous allons prendre congé. Nous nous excusons pour notre intrusion et je vais transmettre à mon Roi vos exigences. Le peuple de Nalcia ne souhaite que bien s’entendre avec ce nouveau royaume voisin. Que Rayquaza vous protège. » Conclut Velusia en saluant militairement Boréas.

Velusia recula, restant respectueusement face à Borés avant de se tourner en partie vers les deux autres.

« Lyse, Ninj, mieux vaut partir maintenant. » Dit-elle bas Lorsque Ninj fut à portée de voix. « Rien ne vous empêchera de revenir plus tard, mais dans l’immédiat, je préfère éviter un conflit inutile. Je peux vous reconduire à Alfen. »

Sur ses paroles et avant que la situation n’empire –elle en avait déjà bien assez avec deux morts-, Velusia fit signe à la Ptéra qui lâcha enfin du regard le Boréas qu’elle avait gardé à l’œil, menaçant qu’il était. La créature se dirigea vers sa maitresse, plaqua ses ailes contre corps et se laissa monter par ceux qui préférait battre en retraite plutôt que de combattre. Ce n’était pas sa mentalité de dragon, mais si c’était Velusia qui le demandait… Lorsque tout fut installé, le dragon en armure se laissa diriger et partit en trombe courant à grande vitesse et sans perdre d’équilibre grâce à sa longue queue dardée qui décrivait des ondulations régulières et rapides. Elle galopa ainsi un long moment, sautant au dessus des racines immenses de la mangrove. Et dès qu’elle le put, dès que les arbres se firent moins présent, elle fit un bond puissant en avant, de quoi arracher n’importe quel cavalier non prévenu de sa selle et prit un appuit pour s’envoler. La dragonne étendit ses ailes dévoilant une envergure de huit mètres et prit rapidement de l’altitude. Le Seigneur du Ciel reprenait enfin ses droit et menait la Nalcienne dans les airs. EN moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, ils s’élevèrent au dessus de la canopée et ils purent admirer le paysage, le nouveau continent et les nombreuses îles qui le composaient.

Mais la Ptéra savait parfaitement où ils allaient et Velusia n’avait pas besoin de la diriger. La créature jouait avec les courants, se laissant porter par les vents chauds et s’élever encore, faisant monter encore plus haut l’allégresse de la liberté totale, la vitesse qui réveillait le cœur de toutes les créatures qui avaient rêvé un fois de voler, s’engouffrant dans un trou d’air pour redescendre dans un piqué vertigineux. La Ptéra comme Velusia, prenaient un grand plaisant à jouer ainsi avec leur élément de prédilection. Ce fut d’ailleurs le premier seul vrai sourire de la jeune femme depuis des années… Le dragon rugit, emmenant sa cavalière loin dans les rêves de grandeurs et de liberté et de là où ils se trouvaient maintenant, ils avaient une vue imprenable sur tout Erasia, il faisait un temps magnifique et rien ne pouvait leur résister.

Pourtant, il fallut bien redescendre un jour et alors que le soleil déclinait déjà à l’horizon, la Ptéra se laissa tomber un moment reprenant un planer par pallier, elle avait apprit à faire attention à sa cavalière, car les humains risquaient de perdre connaissance dans des conditions un peu trop extrêmes pour eux. Mais le soleil n’eut pas le temps de finir de se coucher, lorsque la Ptéra se laissa planer au dessus d’Alfen pour attérit dans une douceur relative sur la place de la ville. Elle fit trembler les murs de pierres et Velusia fut elle-même fortement secouée. Il était maintenant temps de faire un rapport, trop court à son goût, ais les informations qu’elle détenait sur les intentions d’un dieu de là-haut ne pouvaient pas attendre. Elle espérait que leur Roi ne prenne pas mal les exigences et la mauvaise réaction de Boréas. C’était aussi à Velusia de ménager le Roi, après avoir ménagé Boréas.
Que Rayquaza les protèges…

(Cet évent est fini pour moi, j’ai essayé de faire un message neutre pour vous permettre de finir comme vous voulez et de prendre la Ptéra ou pas. Je vous laisse formuler les adieux également, merci pour ce rp ! ;) )

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 292

Fiche de personnage
Points: 28
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par Ninj le Mar 20 Nov 2012 - 1:26

Soulagé de la réponse de son dieu, l’enfant se redressa sans pour autant relever son regard. Il observa plutôt le mystérieux Zoroark qui préféra s’enfuir avant de subir une nouvelle attaque de la part de l’énorme dragon.
Boréas reprit la parole, intrigué par la présence d’un Zoroark aussi loin de sa terre natale. L’enfant répondit d’un air presque absent : il semblait pensif… comme si l’apparition de cette bête en ces lieux avait une véritable importance pour lui. Pour autant, sa réponse resta franche :


« Non, je ne crois pas l’avoir déjà vu… »

En effet, ce Zoroark avait probablement décidé de se réfugier dans la canopée suite à un évènement ou un autre de sa vie, comme l’avait suggéré la guerrière du peuple d’en bas. Bref, de toute façon, il était loin à présent. Préférant se faire oublier, l’enfant s’écarta légèrement pour observer l’échange verbal entre le dieu et les envahisseurs…

Alors que les deux femmes s’expliquaient devant la divinité, un cri se fit entendre au loin :


« Attendez ! »

Tout juste à portée de voix, le chercheur avait hurlé pour arrêter un potentiel affrontement entre ses compagnons et la créature légendaire… mais une fois sur place, il découvrit avec surprise qu’il ne s’était encore rien passé. Au contraire, les choses semblaient même déjà réglées, puisque Velusia annonçait leur départ.

Mais il n’était pas question de partir. Au contraire… et rien qu’en observant cette magnifique créature face à lui, Ninj mourrait d’envie de continuer son exploration. Mais avant tout, il devait s’excuser auprès de Lyse et de Velusia pour son absence inexpliquée…


« Lyse, Velusia, je suis vraiment désolé d’avoir disparu comme ça… je suis tombé sur une gamine des environs qui m’a joué un tour, et je me suis bêtement perdu. Enfin, le principal, c’est que tout le monde aille bien ! »

Le chercheur avait balancé ses excuses avec une légèreté désolante. Il souriait bêtement et se frottait l’arrière de la tête de sa main droite d’un air gêné. Quand à son Arcanin, le cabot semblait s’être finalement pris d’affection pour cette gamine sur son dos… il s’amusait à tourner en rond à quelques pas de Ninj, déclenchant de nombreux éclats de rire de sa partenaire de jeu. Maintenant que le véritable Ninj était de retour, même son imposteur comprenait qu’il l’avait finalement très mal imité… même en présence d’un dieu, le chercheur ne semblait absolument pas inquiet. Au contraire, il prit la parole d’un ton assuré, tout en montrant un véritable respect à cette créature divine :

« Lyse, tu devrais suivre Velusia, tu as probablement également un rapport à faire de ton coté. Pour ma part, je crois que je vais rester ici. Prenez soin de vous. » Il salua chaleureusement les deux femmes avant de s’approcher du dieu pour défendre sa présence en ces lieux. Après une simple révérence, il reprit la parole :
« Dieu Boréas, cette enfant qui m’accompagne m’a rapidement parlé de vous. C’est un grand honneur pour moi de vous rencontrer. En tant que chercheur solitaire, je ne fais que visiter ces terres pour en apprendre plus sur nos deux mondes. Je comptais justement raccompagner ces enfants dans leur village pour en apprendre plus sur les coutumes des peuples de cette terre. »

Bien que surpris, le jeune garçon resta parfaitement silencieux. Sa seule réaction fut de fixer sa sœur… qui quand à elle, se fit beaucoup moins discrète. Visiblement trop occupée par sa randonnée à dos d’Arcanin pour se joindre à la conversation, elle lança tout de même un nouveau message télépathique de loin à l’attention du groupe :

« Hey ! Si on va jusqu’au village, je pourrais quand même garder le chienchien, hein ?! »

Amusé, Ninj ne répondit que d’un large sourire. Evidemment, il ne pouvait confier son camarade de toujours à cette enfant… mais étant donné son âge, elle sera probablement passée à autre chose d’ici qu’ils arrivent au village.

Le chercheur dévisagea de nouveau le dieu qui lui faisait face. Il ressentait une vive émotion à l’idée de pouvoir contempler une telle créature d’aussi près. De plus, à y réfléchir… il était l’un des premiers Erasiens à croiser ce dieu ! Peut-être même le premier, sans compter Velusia et Lyse, à lui adresser la parole ! Prit d’un élan de sérieux, le chercheur décida de ne pas laisser passer cette occasion, quitte à se prendre le refus le plus violent de toute sa carrière…


« Dieu Boréas… je suis vraiment gêné de vous importuner avec une requête aussi futile, surtout que vous devez être très occupé en ce moment… mais vous êtes tout simplement magnifique. Pourriez-vous m’offrir quelques instants, le temps de faire un croquis de vous pour marquer cette rencontre ? »

Voilà le genre de requêtes à laquelle le dieu ne devait pas s’attendre. Tant qu’il n’avait aucune réponse, Ninj préférait ne pas sortir ses affaires pour ne pas froisser son interlocuteur… mais en quelques secondes à peine, il pourrait commencer à dessiner. Evidemment, il ne s’attendait pas à une réponse positive… mais comme on dit, qui ne tente rien n’a rien. Et en tant que chercheur, il devait savoir prendre des risques.


[HS : PNJ => Les deux gamins seront les "guides" de Ninj pendant son périple sur le nouveau continent, et on en apprendra plus sur eux au fur et à mesure ^^
HS2 : je peux avoir encore un post à faire, selon les réponses de Lyse et du PNJ.]
EDIT : Après avoir lu le post du PNJ, je n'ai rien à ajouter, fin pour moi sur ce post :)


Dernière édition par Ninj le Sam 1 Déc 2012 - 23:35, édité 1 fois

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par PNJ le Mer 21 Nov 2012 - 10:30

Le dieu regarda le groupe, ses yeux perçant scrutant les deux femmes. Celle maniant les flammes déclara que seule sa parole serait la preuve de sa bonne foi. Il était vrai qu'ils n'avaient pas beaucoup à prouver, du moins, rien pour affirmer leurs dires. Il les écouta néanmoins, avec calme, s'irritant pourtant des propos de la Nalcienne. Il battit des ailes en poussant un sifflement irrité. Pour autant, il n'eut guère l'occasion d'y répondre, puisqu'une troisième personne arriva, avec un grand chien rayé à sa suite, et que Velusia, sans lui laisser l'occasion de répondre, décida de partir. Il ne dit rien, préférant néanmoins les voir loin d'ici. Il ne dit rien et regarda les deux restants.

« VOUS, LES HUMAINS... VOUS ETES CONVAINCUS QUE C'EST NOUS QUI AVONS ETE DEPLACE JUSQU'ICI... MAIS QUI NE VOUS DIT PAS QUE C'EST VOTRE MONDE QUI A ATTERRI DANS LE NÔTRE, ET QUE CE SONT VOUS LES ETRANGERS... ? QUI NE VOUS LE PROUVE PAS ? VOUS ETES CONVAINCUS QUE C'EST DE NOTRE FAUTE, MAIS POSEZ VOUS LA QUESTION INVERSE... VOUS ETES AUTANT UNE MENACE POUR NOUS QUE NOUS POUVONS L'ÊTRE POUR VOUS... »


La colère qui résonnait dans ses propos n'était pas vraiment de bon augure pour eux. Découvrir des humains aussi bornés sur leurs convictions ne faisaient que l'énerver encore plus, mais il contenait sa rage malgré tout. Rage qui chuta d'un coup à la question du fameux Ninj qui avait fait l'objet du débat. Un croquis ? Le dessiner ? Voilà qui était fort surprenant, le Légendaire n'en revenait pas. Il s'apprêtait à accepter, lorsque deux oiseaux gris arrivèrent jusqu'à lui, épuisés... Ils se posèrent au sol et commencèrent, en premier lieu, à se désaltérer, piaillant l'un après l'autre, dans des cris stridents et aiguës, causés par leur peur et leur panique. L'oiseau de jade fronça les sourcils et regarda les deux humains restant.


« BON. VOUS NE SEMBLEZ PAS SI MAUVAIS QUE VOUS LE PARAISSEZ, ET JE VEUX BIEN CROIRE EN VOTRE INNOCENCE... MEFIEZ VOUS NEANMOINS... MES FRERES ET MOI SOMMES PARTOUT, ET AU MOINDRE INCIDENT, NOUS N'HESITERONS PAS A VENIR NOUS CHARGER DE VOUS. FAITES ATTENTION, LES HABITANTS D'ICI NE PARLENT PAS VOTRE LANGUE... J'IGNORE POURQUOI CES ENFANTS VOUS ONT COMPRIS, PEUT-ÊTRE ONT-ILS DES POKEMON PSYCHIQUE QUI SERVENT DE RELAIS, JE L'IGNORE... JE DOIS PARTIR MAINTENANT, DES HUMAINS DE VOTRE MONDE AUX INTENTIONS BELLIQUEUSES S'EN PRENNENT AUX POKEMON DES ENVIRONS. ALORS SOYEZ PRUDENTS DANS VOS GESTES, SI VOUS NE VOULEZ PAS Y PASSER... »


Dans un battement d'aile puissant, il décolla, laissant les deux jeunes gens ici. Ils ne semblaient pas si mauvais, contrairement aux autres, et il avait des choses à faire plus importantes ailleurs, dans les cieux... Il les surveillerait néanmoins de loin, jusqu'à ce qu'ils retournent chez eux. On n'était jamais trop prudent...

[Vous pouvez conclure si vous le voulez.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] Sublime découverte [Lyse/Velusia/Ninj]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum