[ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Ven 22 Mar 2013 - 21:42


Le soleil tapait déjà très haut dans le ciel. Il était a peine midi et la maîtresse aquatique arborait déjà la glace de la banquise. Tyla avait décidé de quitter Arkan tôt dans la matinée pour venir ici se changer les idées. Sa petite Evoli avait eu envie de découvrir un peu de pays et lui permettre de visiter la banquise où la plupart de ses Pokémon étaient venus serait très certainement une expression très enrichissante pour elle et sa future évolution. Tyla ne savait pas encore vers quoi s'orientait la petite renarde au niveau de l'évolution : elle souhaitait que ce soit Aquali et apparemment la petite Pokémon semblait tendre vers ce choix, fort heureusement.

L'ex-championne marchait sur la banquise à son allure. Evoli se tenait dans ses bras et malgré son pelage doux et volumineux, elle semblait grelotter un petit peu. Rien qu'à cet élément, on pouvait comprendre que la petite Pokémon venait de naître il y a peu de temps car la plupart des Pokémon de la région mizuhanienne avaient pour habitude d'avoir une résistance au froid accrue. Ainsi les Pokémon aquatiques de la jeune femme n'avaient jamais eu de quelconques soucis pour rester et survivre dans les eaux glacées de la banquise. Même l'humaine s'était adaptée à cette fraîcheur pour devenir plus compétente.

« Evoli, il va être temps pour toi de tenter de marcher sur la glace un peu. »

La petite boule de poil fit mine de se recroqueviller sur elle-même pour ne pas avoir à marcher sur cette glace qui lui semblait si glissante... Tenir debout sur celle-ci risquait d'être difficile. Malheureusement pour elle, la maîtresse aquatique ne lui laissa pas beaucoup le choix et la déposa tranquillement sur le sol alors qu'elle avançait. La fennec mit une patte sur le sol et se retrouva couchée sans même avoir eu le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Elle se releva avec difficulté et réussi à faire quatre pas avant de s'étaler à nouveau sur le sol. Après quelques minutes, la technique semblait acquise et fièrement elle rattrapa Tyla lui montrant qu'elle était plus forte qu'elle ne laissait croire.

« C'est bien ma belle. »

De voir cette petite Pokémon faire ses premiers pas était émouvant pour Tyla qui ne s'était pas occupé de petits pokémons depuis quelques temps déjà. Avec l'ouverture de sa pension, elle allait très certainement avoir beaucoup d'oeufs et ainsi une quantité de nouveaux Pokémons sans défenses à entraîner.

Sans attendre plus, elle fit sortir Oniglali de sa pokéball et lui demanda de veiller sur Evoli pendant qu'elle nageait. Ôtant ses vêtements, elle plongea dans l'eau glacée et jetait un coup d'oeil furtif à sa protégée pour éviter qu'elle ne meure par noyade...

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Ven 22 Mar 2013 - 22:24

- Pourquoi je n'ai pas pris quelque chose de plus léger ?

Il n'était pas emmitouflé dans un immense pull qui lui descendait jusqu'aux genoux mais portait simplement un maillot violet à manches longues, qu'il avait remonté jusqu'à ses avant-bras. Habitant de Mizuhan, il n'était pas habitué à ce type de température et il transpirait légèrement en s'avançant sur la Banquise. Aisabora, elle, roulait comme une petite folle, amusée par le temps. Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente, elle sera toujours la première pour faire la fête. Plus il passait du temps avec sa petite chérie, plus il aimait les Pokémon. C'était vrai, cette petite créature changeait sa vie. Elle lui avait d'abord sauvée la vie dans la petite grotte en poussant sa mère, puis, lui permettait de partir à l'aventure sur les routes encore inconnues. En la voyant s'agiter comme cela, la chaleur n'existait plus. S'il avait pu, il l'aurait rejoint en un rien de temps, roulant ensemble jusqu'à leur destination future, là où le destin les emmèneraient. Mais dans les faits, le soleil tapait fort sur sa nuque et l'empêchait de penser à s'amuser avec Obalie. Tout en marchant, il repensa aux derniers conseils de sa mère. Ne pas faire de mal aux Pokémon, ne jamais abandonner Obalie et surtout, s'amuser. Un petit regard vers Aisabora qui lui souriait, il se disait que c'était bien parti.

- Dis moi, tu t'amuses bien ? Pourtant on ne fait que marcher.

Si quelqu'un le voyait, parlant avec son Pokémon, ils le prendraient surement pour un détraqué. Mais pour Aroe, c'était vital de communiquer avec elle. Il sentait qu'elle le comprenait et que cette petite boule de graisse en avait aussi besoin. Elle se contenta d'une roulade pour lui répondre, un code entre eux qui veut dire "Oui". Levant les yeux, il se mit à observer le paysage qui s'offrait à eux. De la glace à perte de vue, le rêve pour le jeune homme. Sa passion pour les glaciers et ses dérivés remontaient à son accident, le jour de ses 10 ans. N'importe quel gamin aurait été traumatisé par ce qu'il s'était passé. Pas lui. Sa mère l'avait surnommé "Ice Queen", petit jeu de mots concernant sa sexualité. Et Aroe s'en fichait, adorant ce surnom. Il l'arborait avec fierté. Mais, même s'il aimait admirer cette vue, il devrait bientôt dire au revoir à Mizuhan. Il ne pouvait pas rester là éternellement et Aisabora avait envie de voir du pays également. Plein de Pokémon à rencontrer, de gens avec qui créer des liens, d'endroits à visiter. Mais il n'oublierait jamais là d'où il vient, son petit bout de paradis. Rêvassant en chemin, il ne vit pas qu'Obalie était en train de s'agiter. Elle avait repéré quelque chose ! Voulant le faire réagir, elle roula dans ses jambes, assez fort pour le tirer de sa rêverie mais pas trop pour ne pas le faire tomber.

- Que se passe-t-il ? Nous sommes en danger ?

Une roulade. Bien, ça le rassurait légèrement. Maladroitement, elle pointa sa patte en direction d'une forme étrange. Voulant en savoir plus, il marcha légèrement vers elle. Au fur et à mesure, il distingua plusieurs choses comme les couleurs Noir et Blanche qui colorait cette chose dans les airs. Il se demanda si ce n'était pas un Pokémon qu'il n'avait encore jamais vu. Impossible à savoir de là où il se trouvait. A environ 20 mètres, une nouvelle forme se fit voir. Aroe pensa à un deuxième Pokémon et se dit que finalement, il avait bien fait de partir vers le Nord. Aisabora fut la première à s'approcher d'eux. Elle roula gentiment autour d'eux avant de se focaliser sur celui qui faisait la même taille qu'elle. Le jeune homme en revanche, s'avança docilement vers le Pokémon qui lévitait. Il était impressionnant et Aroe fût bouche bée devant lui, en état de choc. Était-ce là un Pokémon de type Glace, comme il en rêvait ? Pouvait-il le capturer ? Ne voulant pas le perturber, il ne le toucha pas, préférant prendre son temps pour le regarder.

- Je suis soufflé, as-tu un nom, Monsieur le Pokémon ?

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Ven 22 Mar 2013 - 22:53

Oniglali déposa un regard sur sa dresseuse qui partait au loin. La petite fennec qui se trouvait être sa nouvelle amie n'arrêtait pas de bouger depuis qu'elle avait compris comment rester sur la glace et il fallait dire qu'à certains moments, elle en faisait peut-être un peu trop. Malgré tout le Pokémon monture s'en fichait éperdument : il aimait les Pokémons de la championne qui pouvaient vivre en dehors des eaux car ainsi, il pouvait leur parler et jouer avec eux contrairement aux Pokémon ne pouvant vivre que dans l'eau dont Tyla possédait beaucoup d'espèces variées.

Le Pokémon se mit sur ses gardes quand il observa deux formes qui se rapprochaient. Il connaissait de multiples attaques de type Glace ou d'autres attaques plus terrifiantes les unes que les autres qu'il pourrait utiliser s'il venait à être menacé ou si l'on menaçait la petite boule de poils. Les deux formes firent apparaître un petit Obalie qui se dirigea aussitôt vers la fennec. Evoli, terrorisée de voir un autre Pokémon, se roula en boule et cacha sa tête entre ses pattes pour laisser comprendre qu'elle n'était pas très loquace et qu'elle ne souhaitait pas qu'on l'approche. La réaction était tout à fait normal pour un nouveau né.

L'homme quant à lui s'approcha d'Oniglali et sembla lui parler. Croyait-il donc réellement que l'Oniglali était là, tout seul. En réponse à sa question, le monstre de glace souffla simplement. Le souffle glacé sortit de sa bouche et vint à la rencontre du visage de l'homme. Celui-ci ne semblait pas très méchant et ainsi, le Pokémon de l'éleveuse pouvait se détendre quant à d'éventuelles attaques. Le petit Obalie lui était tout mignon et avoir ce genre de Pokémon dans l'équipe de Tyla serait parfaitement bien pour la monture qui se sentirait ainsi moins seul.

- - - -

Tyla regarda derrière elle. Sans s'en rendre compte, elle s'était plutôt éloignée du bord et elle était surprise d'avoir fait tout ce chemin. Ses idées s'étaient bloquées sur les souvenirs d'Ellyra qu'elle avait et son esprit était resté figé sur l'absence totale de nouvelles. Au fond d'elle-même, elle savait que quelque chose était arrivé mais elle ne souhaitait pas se l'avouer car cette vérité était réellement trop dure à encaisser. Croire qu'elle s'était dirigée vers un autre pays ou encore une autre région comme Tenkei était la meilleure des choses qu'elle pouvait faire.

La dresseuse tourna machinalement la tête vers l'arrière pour vérifier que tout allait bien et elle fut surprise de découvrir deux nouvelles formes entourées ses deux Pokémon. Sans attendre, elle utilisa sa maîtrise pour se propulser et arriva plutôt discrètement sur le bord de la banquise. Elle sortit de l'eau, fit disparaître l'eau sur son corps pour éviter de faire une hypothermie et attrapa la petite boule de poils sur le sol, terrorisée. Elle contourna le Pokémon de glace et se retrouva nez à nez avec un homme qui avait une Obalie à ses pieds.

« Que puis-je pour vous ? »

L'éleveuse montra son appartenance en déposant sa main fraîche sur le corps de glace du Pokémon. Ce jeune homme n'avait pas l'air d'une menace de toute manière. La taille du jeune homme était peut-être réellement la seule chose imposante chez celui-ci car ses yeux verts et ses cheveux bruns lui donnait un petit air enfantin.

« Je me présente Tyla Weathered, Eleveuse, Gardienne et Archère mizuhanienne. »

C'était la première fois qu'elle ne citait pas son job de championne d'arène dans sa présentation et elle devait avouer qu'il était bien de changer un peu les habitudes...

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Ven 22 Mar 2013 - 23:36

A la seconde où Aroe avait dit qu'il était soufflé, le jeune homme sentit un léger courant d'air glacé lui parvenir. Soit c'était une simple coïncidence, soit le Pokémon était doté d'une intelligence exceptionnelle. Préférant penser à la deuxième option, il se demandait si la petite boule de poils partageait ce trait avec le glaçon volant. Il baissa les yeux pour voir une scène plutôt comique se passer entre les deux petits Pokémon. Aisabora roulait autour de la renarde qui elle, s'était recroquevillée sur elle-même. Peut-être qu'elle voulait imiter Obalie ? Qui sait. Cependant, elle arrêta les cabrioles et vint se placer aux côtés de son ami. Oui, Aroe n'aimait pas dire qu'il était le "maître", il se voyait davantage comme un meilleur ami. Ils étaient au même niveau, pas un au dessus de l'autre. D'ailleurs, il ne la faisait pas voyager dans sa Pokéball dans le but de créer un lien plus rapide avec elle, c'était ce qu'il pensait en tout cas.

Ce qui suivit le laissa perplexe. Une jeune fille en maillot de bain sortit de nulle part et attrapa le Pokémon apeuré, qui se calma en un instant. Serait-ce leur dresseuse ? En tout cas, ce qui brillait chez elle, c'était son inconscience. Non seulement elle avait laissé ses amis seuls sur la Banquise mais en plus, elle était à moitié nue dans un pays censé être glacial. C'était définitif, il avait eu une première impression catastrophique. Mais le fait qu'elle était aux côtés d'une créature magnifique le rassurait. Elle ne pouvait décemment pas être une mauvaise personne pour être aussi près de lui, sinon, ses sens seraient en alerte et adieu la fille qui ne s'habillait jamais. Il se baissa, pris Obalie dans ses bras et se releva aussitôt. Même si la jeune femme semblait douce aux premiers abords, il avait peur pour Aisabora et il se sentait lui-même plus en sécurité avec elle.

- Que puis-je pour vous ?

Il ne voulait rien, à part en savoir plus sur ce qui titillait sa curiosité. Et puis d'ailleurs, quelle question ! Il n'était pas habitué aux coutumes sociales mais il lui semblait que la présentation était un élément essentiel. Son nom par exemple. Serait-elle sur la défensive ? Pourtant, le jeune homme n'avait pas un air méchant sur le visage et il avait plus le physique d'une asperge que d'une armoire à glace. Inconsciente et débile, la première rencontre d'Aroe était un véritable désastre. Mais bon, les abrutis aussi avaient le droit à l'amitié. Il ouvrit la bouche dans l'espoir de prendre la parole quand l'étrangère mit sa main sur son Pokémon. Elle le contrôlait bel et bien.

- Je ne cherche rien en particulier. Je viens de partir de chez moi dans le but de découvrir le monde. Je m'appelle Aroe Evas et la jolie chose dans mes bras s'appelle Aisabora.

Aussitôt désignée, elle se dégagea de l'étreinte de son dresseur pour faire une roulade de présentation. Décidément, elle ne savait pas s'arrêter ! Il voulut poser une question sur celui qui se trouvait à la droite de sa nouvelle connaissance mais attendit son tour. La pauvre devait se présenter, ne l'ayant pas fait avant. Il remarqua un petit sourire sur son visage à la vue des farces d'Obalie mais elle resta sérieuse.

- Je me présente Tyla Weathered, Eleveuse, Gardienne et Archère mizuhanienne.

Éleveuse, Gardienne et Archère ? Wow, débile mais multi-fonctions ! Il ne pensait pas qu'elle saurait faire tout ça, mais bon, ce n'était pas bien de juger un livre rien qu'à sa couverture, il en avait fait les frais auparavant. Il voulut s'excuser quand il se rendit compte qu'il ne l'avait jamais insulté verbalement, seulement en pensée. Après un petit hochement de tête, il reprit la parole en se rapprochant de la créature noire et blanche.

- Enchanté, et elle aussi. Dites moi, quelle est cette chose ? Elle est magnifique.

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Sam 23 Mar 2013 - 14:02

Comme elle l'avait intuité le jeune homme en face d'elle n'était autre qu'un novice qui venait de quitter le cocon familial pour se lancer à l'assaut des terres mizuhaniennes. Il se prénommait Aroe Evas et il portait dans ses bras un magnifique petit Pokémon qui n'était autre qu'une Obalie. Tyla souhaitait acquérir un Pokémon de cette espèce qui vivait dans cette banquise assez rapidement et pour cela, elle devait attendre de croiser le bon Pokémon. A s'écouter, elle aurait pu capturer de nombreux Pokémon ici, tellement ils étaient beaux et agréables à voir...

Obalie semblait contente d'être ici et de revenir dans son état naturel. Ainsi elle préféra se rouler sur le sol pendant que la fennec se rassurait dans les bras de sa maîtresse. Tyla souhaitant qu'elle se socialise, la rassura et la déposa sur le sol pour qu'elle vienne à la rencontre d'une potentielle nouvelle amie. Evoli était assisse sur le sol et analysait le Pokémon en face d'elle puis fini par s'approcher sur ses gardes. La gardienne espérait que l'Obalie n'allait pas faire un mouvement brusque parce qu'il était certain qu'en cas de mouvement trop rapide, la petite fennec allait faire demi tour pour sauter dans les bras de Tyla...

Le jeune homme fit part à la femme qu'il était enchanté et elle fit de même par politesse mais aussi car elle aimait découvrir de nouvelles personnes. La suite de sa phrase fut néanmoins choquante. Il demanda ce qu'était cette chose car il l'a trouvait magnifique tout en désignant le Pokémon glacé. Tyla fut choqué de ces propos catégorisant le Pokémon comme une chose et apparemment Oniglali l'était d'autant.

- - -

Le Pokémon appréciait que des personnes s'intéressent à son espèce car elle apparaissait comme méconnue. Il savait que beaucoup de dresseurs préféraient l'évolution en Momartik de Stalgamin car elle était plus agréable le plus souvent et qu'elle n'était pas aussi imposante que la figure masculine qu'avait Oniglali. Tyla avait toujours su faire ressortir son côté amical et joueur mais pourtant de nombreuses personnes étaient passées à côté de ce Pokémon. D'ailleurs, c'était l'une des raisons pourquoi il avait rejoint la dresseuse : avant qu'il n'arrive à ses côtés, il n'était considérer que comme une monture, un simple Pokémon fait pour transporter des choses et rien d'autre de plus.

Il comprenait les propos de l'homme et fut parfaitement choqué. Lui qui avait semblé si gentil et si intéressé venait de le traiter de chose. Oniglali plutôt impulsif rentra dans l'homme en le faisant tomber au sol. Le glaçon jouissait de voir cet humain à ses pieds et profita de ce moment pour lui asséner une attaque Gros'Yeux pour tenter de l'apeurer. Son instinct de dominateur reprenait le dessus et soudainement, de la chaleur envahie son corps. Il détourna les yeux de sa victime et regarda la source de cette chaleur si agréable.

- - -

Tyla regarda son Pokémon tout en déposant sa main chaude sur lui. Ses yeux montraient son énervement mais pourtant elle portait une part de ce regard qui la trahissait : pour elle, la réaction avait été normale et elle n'en voulait qu'à moitié à son Pokémon. Oniglali étant calmé, elle se tourna vers l'homme en lui tendant une main pour l'aider à se remettre debout. Elle répondit à l'homme sur un ton légèrement ironique pour apaiser la situation.

« Je m'excuse pour ce comportement mais il est vrai qu'utiliser le mot « chose » pour parler de mon Pokémon n'est pas forcément approprier. C'est donc un Oniglali, un Pokémon de type glace. Il est ma monture officielle et maintenant, il est un ami à part entière. »

Malgré le fait que les mots avaient été mal employés, Aroe semblait lui vouer de l'intérêt et cela ne dérangeait absolument pas la jeune femme qui rentre en interaction avec son Pokémon si tel était son souhait.

« Si vous souhaitez interagir avec Oniglali autrement qu'en bousculade, vous devriez plutôt lui faire ses excuses, il n'est que très peu rancunier avec les gens qui portent un réel intérêt à son espèce d'habitude. »

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Sam 23 Mar 2013 - 18:43

Une minute avant, l'ambiance était détendue. Les Pokémon jouaient ensemble, Obalie roulait autour de la petite fennec qui semblait enjouée elle aussi à l'idée de sa première rencontre. Aroe discutait poliment avec Tyla. Mais ça, c'était avant. A cause d'une grosse bourde du jeune homme, il s'était attiré les foudres de ses interlocuteurs. Il ne voulait même pas dire "chose" mais il ne savait pas comment qualifier l'entité qui se tenait en face de lui. Il aurait du dire "Pokémon", il le savait, c'était évident ! Mais une partie de lui le considérait comme un Pokémon légendaire, quelqu'un qu'on ne voyait pas tous les jours. Et le qualifier de simple Pokémon n'allait pas. Mais dire que c'était une chose n'allait définitivement pas non plus. En ouvrant la bouche pour rectifier, il fut poussé par celui qu'il admirait. Maintenant sur la banquise, la glace qui encerclait son dos se craquela légèrement. Le choc provoqué par la bousculade lui brisa le coeur. Il avait mal au dos évidemment, mais n'étant pas habitué aux interactions sociales, ce début était traumatisant pour lui. Il ne savait plus ce qu'il devait penser de lui, confus. Devait-il avoir peur ? Le regard qu'il lui lançait ne faisait aucun doute : Il allait lui faire mal. En fermant les yeux, une larme coula sur sa joue. Il le savait, c'était totalement stupide de sa part, mais dans son enfance, il ne restait qu'avec sa maman. De voir des actes de méchanceté lui faisait mal, même s'il les avait provoqué accidentellement. La pauvre Aisabora, paniquée, ne savait pas ce qu'elle devait faire. Aller voir si son dresseur va bien ou attaquer sauvagement la version flottante du mal en noir et blanc ? Ne faisant pas le poids, elle roula jusqu'à Aroe et posa une patte sur la main droite du jeune homme.

Il attendit. Il attendit un coup, une insulte, n'importe quoi. Seulement rien ne venait, le silence oppressant fit transpirer Aroe. Osant ouvrir les yeux et regarder ses deux nouveaux "amis", il vit que Tyla avait la main posée sur le dos de sa créature. Cela le rassurait, enfin, il semblerait, ses émotions étant tellement difficile à cerner. Il pouvait lire dans les yeux de la jeune femme qu'elle partageait les mêmes sentiments que son Pokémon. Peut-être qu'elle allait le frapper ? Sentant le coup arrivé, il protégea Obalie, la resserrant auprès de lui. Mais toujours rien. A la place du poing se trouva sa main tendue. Ne voulant pas passer pour quelqu'un de faible, il pensa l'ignorer et se relever de lui-même mais le risque d'un incident similaire ne lui convenait pas. Il prit sa main et se releva doucement, passant une main sur son pantalon pour enlever la quelconque poussière qui traînait par là. Aisabora, apparemment rassurée, se tourna vers Tyla et essaya un regard méchant. Mais, même avec ça, elle n'était toujours pas terrifiante, seulement adorable. La jeune Mizuhanienne prit la parole.

- Je m'excuse pour ce comportement mais il est vrai qu'utiliser le mot « chose » pour parler de mon Pokémon n'est pas forcément approprier. C'est donc un Oniglali, un Pokémon de type glace. Il est ma monture officielle et maintenant, il est un ami à part entière.

Elle s'excusait ? Il n'arrivait pas à le croire. Il avait gaffé avec sa trop grande bouche et c'était elle qui s'excusait. A ni rien comprendre. Essuyant la larme restée sur sa joue, il baissa légèrement la tête et marmonna quelque chose d'inaudible. Il toussa légèrement, pour s'éclaircir la gorge. Puis il releva la tête fièrement.

- Non c'est à moi de m'excuser. Je ne savais pas comment appeler Oniglali et j'ai laissé tomber le mot chose. Je m'excuse sincèrement. Tu n'es pas une chose Oniglali, tu es Pokémon fabuleux.

Il ne savait pas trop ce qui s'était passé dans sa tête mais une chose était sûre : Il allait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler maintenant. Il aurait pu être blessé ou pire encore, blesser Aisabora à cause de son action. Il ne réfléchissait pas et sa mère le disputerait surement pour sa faute inacceptable. Pourquoi tout ce qui sortait de sa bouche était un ramassis d’imbécillités ? Personne n'avait la réponse malheureusement. Il allait reprendra la parole quand elle le coupa.

- Si vous souhaitez interagir avec Oniglali autrement qu'en bousculade, vous devriez plutôt lui faire ses excuses, il n'est que très peu rancunier avec les gens qui portent un réel intérêt à son espèce d'habitude.

Il grimaça légèrement, l'idée de retenter l'expérience ne l'enchantait pas forcément. Il ne voulait pas se retrouver avec un lombago pour le reste de sa vie. Mais il devait rester poli avant tout et un sourire éclaira son visage quand il donna sa réponse.

- Même si c'est un Pokémon fascinant, j'ai maintenant vu que le dicton "Qui s'y frotte, s'y pique" était vrai. J'attendrais d'être plus mature et réfléchi avant d'approcher un Oniglali à nouveau. Et encore une fois désolé pour ce malentendu.

Tout ce qu'il disait, il le pensait réellement. Peut-être que cette rencontre était essentielle dans son nouveau parcours, pour l'aider à réfléchir et à réagir correctement en présence d'autres personnes, humains et Pokémon. Aisabora n'avait pas ce problème, étant naturellement farceuse et enjouée. Mais il evait veiller à ce qu'il ne lui arrive rien, avec le risque de finir lui-même blessé.

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Sam 23 Mar 2013 - 19:17

Aroe se releva et s'excusa d'avoir offensé Oniglali qu'il jugeait comme magnifique. Tyla était contente de cet acte et fit un léger sourire à son interlocuteur pendant qu'Evoli qui semblait vouloir élever le drapeau de la paix se jetait amicalement sur la petite Obalie pour jouer avec elle. Vu qu'elle était très jeune, Obalie était l'un de seuls Pokémons qu'elle avait rencontré et surtout était la première avec qui elle pouvait sans se faire mal ou sans devoir plonger dans l'eau. Tyla souriait en voyant ce spectacle et se retourna à nouveau vers l'homme pour lui faire part d'une possible interaction avec Oniglali.

Le jeune homme préféra ne pas retenter l'expérience et cette phrase fit un peu de peine à l'éleveuse qui aurait préféré que tout s'arrange plus facilement et que les deux êtres vivants puissent communiquer comme ils l'entendaient. Oniglali semblait d'ailleurs gêné et honteux d'avoir agi ainsi et se jeta donc sur sa Pokéball pour rentrer à l'intérieur de celle-ci. Tyla fut agréablement surprise du fait que son Pokémon ne retente même pas l'expérience de s'approcher de l'homme mais elle ne souleva pas plus la question et se contenta de caresser la sphère rouge et blanche de sa main douce.

Ses yeux se posèrent sur son interlocuteur. Il était mizuhanien elle en était sûr mais elle ne savait pas réellement s'il maîtrisait l'eau. Depuis sa petite balade avec Bahia, la championne avait envie de recommencer à tester sa maîtrise et faire une petite démonstration à quelqu'un pouvait se retrouver éventuellement intéressant. Un combat amical pour tester les capacités d'Aroe, s'il en possédait était peut-être même envisageable. Néanmoins pour tout cela, elle devait déjà lui en parler.

« Maîtrisez-vous l'élément, Aroe ? »

La question était simple et le mot « élément » faisait évidemment référence à l'eau car la championne ne voyait pas le dresseur maîtrisé un autre élément. Elle attendit la réponse et se projeta dans son passé, pensant à ses propres débuts. Partir seul à l'aventure était quelque chose de difficile et par chance, il avait rencontré un Oniglali domestiqué mais que ce serait-il passé si celui-ci avait été sauvage ? La gardienne se devait de mettre en garde le jeune homme des risques de la nature et ainsi, elle préférait lui en parler directement plutôt que de passer par quatre chemins et finalement arriver à une conclusion trop hâtive.

« Je voudrais juste revenir sur l'incident qu'il s'est passé entre nous. Maintenant que vous êtes seuls, vous et Aisabora vous vous devez de savoir réagir. Je maîtrise l'élément, j'ai un arc et un carquois à porter de main. Si je décidais de vous tuer, que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ? Vous devez réfléchir à tout cela et vous entraînez durement pendant les premiers moments de vie solitaire pour éviter de vous faire surprendre et de mourir ou voir mourir vos amis. »

Le ton de l'aînée était moralisateur mais elle se sentait concerné par ces deux petits êtres faibles qu'elle venait de rencontrer. Ce petit être lui rappelait ses débuts mais aussi Reverie, Soriu, Ellyra ou encore Anthère qu'elle avait vu naître dans ce monde. Tous elle avait tenté de les guider et maintenant, s'il le souhaitait, elle pourrait aider Aroe à son tour. Pour cela, une Pokéball fendit l'air et vint frapper l'eau calme de l'océan pour laisser apparaître l'immense baleine de la jeune femme, Wailord. La première amie de l'éleveuse se trouvait sous les yeux du jeune homme.

« J'ai commencé un jour mon périple et des personnes m'ont tendu la main pour que j'y arrive. Je te présente donc Wailord, ma première Pokémon. Si tu veux, je peux te montrer les merveilles de cet océan. »

Sans s'en rendre compte la maîtresse aquatique venait de tutoyer son interlocuteur très certainement parce qu'elle sentait qu'un climat de confiance venait de s'installer entre eux et qu'elle pouvait se le permettre. L'invitation était donc de monter sur le dos de Wailord et de découvrir un peu les magnifiques terres environnantes...

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Dim 24 Mar 2013 - 17:14

Il avait eu chaud. A deux doigts d'une guerre sans fin, Aroe avait réussi à calmer le jeu en s'excusant poliment. C'était comme si les 3 dernières minutes n'étaient qu'illusion. Evoli, auparavant très timide, faisait maintenant confiance à Obalie, sauta sur elle pour s'amuser. Les deux finirent par rouler sur la glace et Aroe ne put s'empêcher de rire. Les voir comme cela réchauffait son coeur. Concernant Oniglali, le pauvre semblait embarrassé et rentra immédiatement dans sa Pokéball. Il ne le blâmait pas, si Aroe avait pu, il se réfugierait dans un trou de souris après sa grosse bourde. Mais tout ceci était oublié, il était maintenant tant de se projeter vers le futur. Et ce qui sortit de la bouche de Tyla le rendait confus.

- Maîtrisez-vous l'élément, Aroe ?

Le quoi ? L'élément ? Le jeune homme ne comprenait pas la question. Était-ce une espèce particulière de Pokémon ? Il réfléchissait un moment avant de répondre. Il ne pouvait pas nier que des choses bizarres s'étaient produites dans sa vie. Et cela ne concernait que l'eau. Peut-être qu'elle parlait de ça, d'une connexion avec l'élément aquatique. Elle venait également de Mizuhan, tout comme lui, cela pourrait être une particularité des habitants du pays de l'eau ? Mais pourquoi sa mère ne lui en avait jamais parlé ? Sa mère était originaire de Nalcia, ce qui expliquait son silence. En une seule question posée par la jeune femme qui se tenait devant lui, Aroe se retrouvait dans le flou total et il n'aimait pas ça. Mais si elle en avait parlé, c'était pour une bonne raison. Et il voulait trouver des réponses. Il avait bien fait de demander pardon finalement.

- Euh... non. Je ne vois pas trop de quoi vous voulez parler.

- Je voudrais juste revenir sur l'incident qu'il s'est passé entre nous. Maintenant que vous êtes seuls, vous et Aisabora vous vous devez de savoir réagir. Je maîtrise l'élément, j'ai un arc et un carquois à porter de main. Si je décidais de vous tuer, que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ? Vous devez réfléchir à tout cela et vous entraînez durement pendant les premiers moments de vie solitaire pour éviter de vous faire surprendre et de mourir ou voir mourir vos amis.

Il le savait bien ça ! Il n'était pas équipé pour combattre le monde mais ce n'était pas comme si sa mère gardait des armes chez eux qu'il pouvait prendre quand il le voulait. Après tous les accidents parvenus dans leurs vies, les Evas étaient contre la violence et les armes blanches. Mais il devait bien se défendre. S'entraîner ? Rien ne lui faisait plus plaisir et Aisabora avait l'air contente également. Mais il n'avait pas un corps particulièrement musclé et adapté pour le combat au corps à corps. Il pouvait attaquer avec sa Pokémon chérie mais le risque d'une blessure était trop grand pour tenter l'expérience... Il devait bien y avoir une autre solution. La bouche ouverte, prêt à répondre, il ne s'attendait pas à ce qu'un troisième Pokémon face son apparition devant lui. Et quel Pokémon ! Il était énorme ! Trop abasourdi par ce qu'il venait de voir, il ne ferma pas la bouche.

- Mais c'est gigantesque !

- J'ai commencé un jour mon périple et des personnes m'ont tendu la main pour que j'y arrive. Je te présente donc Wailord, ma première Pokémon. Si tu veux, je peux te montrer les merveilles de cet océan.

Wailord hein ? Il ne fallait surtout pas l'énerver, comme pour Oniglali. La possibilité de monter dessus le tentait bien mais il ne ferait rien sans l'accord d'Aisabora. Il baissa les yeux pour voir qu'elle sautait littéralement de joie à l'idée de voyager sur l'eau. Alors ça lui manquait, hein... Il voulait bien faire un petit tour seulement, ayant des terres à visiter également. Et il devait aussi se rendre à Nalcia pour aller voir la soeur de sa mère, Alee. Il prit Obalie dans ses bras et se dirigea vers Wailord, le coeur battant dans sa poitrine. Avec un petit saut de biche, Aroe atterrit pile sur lui et lâcha un soupir de soulagement. Tyla fit de même, Evoli plaquée contre elle. Aisabora en profita pour sauter hors de l'étreinte de son dresseur et s'en alla à l'avant en roulant tranquillement. Il la suivit, ne voulant pas la perdre de vue. La jeune dresseuse donna le signal du départ et les voilà sur l'eau. En y repensant, il s'adressa à Tyla.

- Mais au fait, où sont tes vêtements ?

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Jeu 28 Mar 2013 - 20:17

La mine étonné du jeune garçon fit comprendre à l'aînée qu'il ne connaissait rien de la maîtrise de l'eau. Ce qu'elle ne comprenait pas chez ces nouveaux aventuriers était simplement qu'ils ne semblaient pas sensibilisés à la maîtrise de l'élément. Depuis des générations le fait d'être mizuhanien procurait des facilités déconcertantes à apprendre à maîtriser l'élément et pourtant il n'y avait que très peu de maîtres vraiment expérimentés. Dans sa vie, elle avait croisé de nombreux flamenois et encore moins de nalciens et de terrosiens que de mizuhaniens maîtrisant l'élément et tout cela commençait à devenir inquiétant à ses yeux. Dans tous les cas, le fait qu'elle maîtrise deux éléments était un avantage certain pour elle et en cas de guerre, elle serait d'une aide incroyable pour l'armée mizuhanienne et finalement, c'était la chose la plus importante pour elle qui était une guerrière de sang.

Tyla décida de remettre cette discussion à la petite balade qu'elle comptait faire pour sensibiliser un peu Aroe au monde extérieur. Il n'était pas courant d'avoir un moyen de locomotion comme un Wailord pour parcourir les eaux claires de la banquise et ainsi, le jeune homme découvrirait peut-être pour la première fois les vrais délices de Mizuhan. Il fut surpris de la taille gigantesque de la bête et il n'avait pas forcément tort car aux côtés de la baleine, les deux êtres humains devaient être l'équivalent d'une poussière.

Le jeune homme avec l'envie de se balader se décida – surtout grâce à sa petite boule de glace – qu'il était d'accord de faire ce petit tour sur le dos du Pokémon mais il souhaitait qu'il soit bref. La gardienne fit un signe de tête positif et monta sur le dos du Pokémon, invitant l'homme à la rejoindre. Contrairement à des pokémons comme des Lokhlass ou des montures comme celles-ci, la place ne manquait pas sur le dos d'un Wailord et ainsi, tous pouvaient en profiter pour se divertir tranquillement sur le dos du Pokémon.

Alors qu'elle venait de s'asseoir, Aroe la questionna sur son absence de vêtements. Il était vrai qu'avec toutes ces histoires, elle portait un simple maillot de bain alors qu'il faisait plutôt froid. Néanmoins en tant que mizuhanienne elle s'était habituée à ce froid et ainsi avec ce soleil qui cognait sur leur peau, elle se sentait plutôt bien. Elle enfila néanmoins une sorte de tunique pour éviter de tomber malade et pour éviter de gêner son acolyte si cela le gênait.

« Voilà qui devrais être mieux. Néanmoins depuis le temps que je vis ici, j'ai fini par m'habituer au climat. »

L'éleveuse sourit à Aroe et attrapa finalement les Pokéball à sa ceinture. Flagadoss, Amonistar et Staross apparurent sur le dos du Pokémon alors que Lanturn venait de rejoindre les eaux de la banquise. Tyla présenta ses Pokémon un à un et regarda sa petite Evoli qui semblait s'amuser à taquiner les Pokémon de la jeune femme. Elle plongea finalement son regard dans les reflets du soleil sur l'eau et sourit. Devant elle, l'étendue était magnifique et elle ne pouvait qu'admirer ce magnifique paysage qui s'offrait à elle.

Du regard elle suivit les quelques Phogleur qui nageait sous l'eau à la recherche de nourriture très certainement. Elle les pointa du doigt pour montrer à Aroe que si Obalie évoluait, ce serait en un Pokémon de cette espèce. Malheureusement, elle ne voyait pas de Kaimorse à montrer au jeune homme pour lui montrer le stade ultime de sa petite Pokémon. Au loin, elle remarqua une magnifique Lamantine qui nageait d'une manière si élégante que cela coupa presque le souffle de la jeune femme. Son projet de captures de Pokémon aquatiques devrait passer par ses deux espèces et elle espérait trouver les Pokémon qui lui conviendrait rapidement.

« Je dois te montrer quelque chose avant de revenir. »

Sans attendre de réponse de la part d'Aroe, elle se leva et regarda l'eau. Un filet d'eau assez fin se souleva de l'eau de la mer et se dirigea vers Aroe avant de l'entourer. Grâce aux simples mouvements de sa main, elle arrivait à contrôler l'eau comme bon lui semblait. L'eau forma finalement une sphère devant l'homme avant que l'on voit apparaître un changement d'état. Doucement, l'eau se solidifiait et finalement, l'eau liquide qui se trouvait devant Aroe n'était plus qu'un solide sphérique.

« C'était ça que j'entendais par maîtriser l'élément. En tant que mizuhanien tu es doté d'une facilité naturelle pour maîtriser l'eau et la plupart de ses dérivés. »

L'élementaliste sourit et fit disparaître la sphère comme par enchantement avant de s'asseoir à nouveau, tranquillement.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Jeu 28 Mar 2013 - 21:33

Enfin ! Aroe n'osait pas lui dire mais il n'aimait pas du tout le fait qu'elle était à moitié nue devant lui. Un jeune homme passait encore mais pas Tyla. Le jeune garçon se demandait souvent comment il réagirait si sa première rencontre avait été masculine. Il se mordillerait surement beaucoup la lèvre et rougirait sans cesse. Il n'avait jamais vraiment penser à l'amour avant, comment ça serait, s'il trouverait l'homme parfait ou juste un homme gentil, intelligent et aimant. Mais maintenant sur les routes, il y pensait de plus en plus. Après Tyla, ce serait surement quelqu'un d'autre, une autre fille qui pourrait devenir son amie ou un garçon qui se révélerait être son petit ami. Baissant la tête, il était définitivement loin d'avoir tout vu dans sa vie. Sa seule préoccupation restait Aisabora pour le moment, qui d'ailleurs, s'amusait comme une petite folle.

Une tunique sur ses épaules, elle sortit ses Pokéball et appela ses Pokémon un par un. Aroe était impressionné par leurs beautés. Une étoile de mer mauve sertie d'un diamant en son centre, un drôle de caillou avec des petites tentacules, une sublime créature bleue et jaune qui alla rejoindre l'eau. Mais le jeune homme était beaucoup plus fasciné par le quatrième de la bande. Tout de rose avec un coquillage vivant accroché à la queue, il avait l'air totalement débile. C'était surement une stratégie pour qu'on le surestime, il pouvait être l'élément de surprise de l'équipe de Tyla. Il avait un peu peur pour Aisabora, elle aurait pu prendre peur à l'idée de voir autant de Pokémon étrangers. Mais pas du tout. Elle roula joyeusement autour d'eux, surement pour faire connaissance. En observant toute cette petite bande, il se demanda vraiment comment serait sa vie dans un mois. Allait-il avoir autant d'amis autour de lui comme Tyla ?

Il regarda Tyla, qui ne bougeait plus. Elle observait silencieusement l'horizon. C'était vraiment beau en effet, Aroe ne pouvait pas voir ça dans sa chambre. Se reprenant, la jeune femme lui fit voir des Phogleur, l'évolution d'Obalie. Le Mizuhanien fronça les sourcils. Il n'allait certainement pas faire évoluer Aisabora, la trouvant tellement adorable dans sa forme initiale. Un petit regard vers son amie pour voir qu'elle n'était pas vraiment emballée non plus. Les deux se fichaient un peu de la puissance, tant qu'ils étaient ensemble. Il suffisait qu'Aroe demande à d'autres Pokémon un peu plus taillés pour le combat de faire un bout de chemin avec lui, voilà tout. A côté des Phogleur se trouvait un autre Poké majestueux qui nageait divinement bien. Peut-être qu'il croisera sa route un peu plus tard, qui sait.

- Je dois te montrer quelque chose avant de revenir.

Te fatigue pas ma fille, j'ai déjà vu ton corps d'un peu trop près. Il pouffa légèrement de rire à cette pensée. Ce qu'il vit après lui coupa l'envie de rire. De l'eau. En lévitation. De l'eau qui vole. Du liquide volant. Bouche bée, il regarda l'eau s'approcher de lui, lentement. Figé par la peur, il ne fit rien quand elle l'entoura doucement. Un rapide coup d'oeil à Tyla pour comprendre qu'elle contrôlait tout. C'était ça, maîtriser l'élément ? Après une queue-leu-leu imaginaire, l'eau s'arrêta devant lui pour former une sphère parfaite qui se solidifia au fur et à mesure. Aroe voyait toute l'opération, à chaque changement. Il n'en croyait pas ses yeux. Et il était sûr de ne pas pouvoir faire ce genre de choses. Il était un Mizuhanien sans importance, pas un sorcier puissant. Aisabora était terrifiée et tourna le dos, toute tremblante. Il quitta son état amorphe et la prit dans ses bras.

- C'était ça que j'entendais par maîtriser l'élément. En tant que mizuhanien tu es doté d'une facilité naturelle pour maîtriser l'eau et la plupart de ses dérivés.

- Le soleil a tapé sur nos têtes. J'ai tout imaginé, tu n'as rien fait... MAIS QU'EST-CE C'ÉTAIT QUE ÇA ? Je ne suis pas capable de faire ce genre de choses et je ne le serai jamais. Jamais. Je suis nul dans tout ce que j'entreprends. Qui plus est, tu as fait peur à Aisabora.

Elle avait le culot de s'asseoir en souriant bêtement. Elle attendait quoi, des applaudissements ? Aroe était dans le même état que son Pokémon, terrifié. Si elle pouvait faire ça, qui sait jusqu'où elle était capable. Et elle pensait qu'il pouvait faire tout ça lui aussi ? Impossible. Jamais. Il ne pouvait pas. Il n'avait jamais été foutu de faire quelque chose de ses dix doigts. C'est bien simple, le bricolage, c'est sa mère qui le faisait à sa place. Lui s'occupait du ménage intérieur pendant qu'Alia coupait le bois. Alors faire voler les choses, ça lui paraissait trop gros pour être vrai. Et en même temps... La curiosité prit le dessus sur la peur.

- Mais... comment tu as fait ça ? Tu pourrais me l'expliquer s'il te plait ? Doucement, car je ne suis pas le plus intelligent non plus.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Ven 29 Mar 2013 - 21:25

Ils étaient faibles et frêles. La seule chose qu'avait compris Tyla de sa rencontre était que ce pauvre jeune homme et son petit Pokémon n'était absolument pas fait pour entreprendre un voyage seuls pour le moment. Ce n'était que des bons à rien et les avoir lâcher en liberté comme cela, sans leur apprendre quelques bases du combat ou de la maîtrise était tout simplement inhumain. A son plus grand désespoir elle savait que s'ils n'évoluaient pas en terme de sécurité et de force, ils seraient retrouvés tous les deux morts de froid ou de faim ou bien ils seraient tués par des brigands après une magouille ou quelque chose comme ça. Tout cela était bien triste mais apparemment il fallait s'y résigner...

Le pire était peut-être le fait qu'Aroe ne cessait de se sous-estimer. Était-ce réellement de l'infériorité intellectuelle ou simplement le sentiment d'être inférieur. Tyla avait du mal à concevoir qu'on puisse autant ce sous-estimer car elle se trouvait forte et qu'en aucun cas elle irait à une autre personne qu'elle était trop bête pour faire quelque chose et encore moins, sans même avoir essayer au préalable. Bien sûr, elle n'avait pas réussi à maîtriser l'épée par exemple et pourtant, cela était loin d'être un échec : elle avait maîtriser l'arc derrière et ainsi, l'erreur était oubliée.

« Heureusement que vous êtes tombés sur moi plutôt que les brigands du coin... »

L'éleveuse lâcha un soupir de désespoir. Elle fit comprendre à Wailord qu'elle souhaitait rentrer sur la banquise car il n'y avait rien à tirer de ce duo qui ne souhaitait apparemment pas progressé. L'aide qu'elle apportait aux autres était quelque chose d'important pour elle mais là, elle ne savait plus quoi dire. Grâce à un miracle, l'homme sembla finalement s'intéresser un peu plus à l'élément. Était-ce juste de la curiosité ou une envie bien marquée de découvrir tout cet art ? La dresseuse ne le savait pas mais à défaut de faire autre chose, elle préféra lui répondre.

« Seules les personnes sachant le faire peuvent le comprendre car il faut le vivre pour comprendre cette fabuleuse sensation. Il suffit de ne faire qu'un avec l'eau et de ressentir tout ce qui émane de cet élément. »

Un filet apparu à nouveau dans l'air et se déposa délicatement sur la main de l'homme. Tyla espérait qu'il n'allait pas paniqué de nouveau, sinon elle jetterait l'éponge...

« Que ressens-tu réellement ? »

Alors qu'elle exécutait cela, elle se souvenait la première fois que l'eau avait réellement touché son corps. Etrangement de multiples sensations étaient apparues et elle avait enfin ressenti l'eau comme un être vivant plutôt qu'un élément. Elle avait ouvert son corps et ses émotions au liquide et elle avait exploité ce lien qui était devenu le lien qui la raccrochait maintenant à la vie. Sans l'eau, la maîtresse aquatique n'était plus rien... Après qu'il eu répondu à la question, la championne prit la parole.

« Pour moi l'eau est un être humain. Je sens sa respiration, ses mouvements, ses émotions. Il fait partie intégrante de moi. »

La dresseuse s'arrêta. Elle devait laisser le temps au jeune homme d'encaisser tant de nouveautés. D'ailleurs, ils arrivaient de nouveau sur terre et le plaisir de retrouver le contact terrestre risquait d'être important pour Aroe et la petite Aisabora.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Sam 30 Mar 2013 - 2:32

Tyla soupira peu après avoir arboré une mine triste. A quoi pouvait-elle penser ? Peut-être n'aimait-elle pas sa réaction, mais comment pouvait-il réagir autrement ? L'art de maîtriser l'eau le rendait curieux mais en même temps, ça le terrifiait. Savoir qu'il possédait peut-être ce genre de pouvoir, lui qui semblait si... commun. Il pourrait protéger Aisabora, il pourrait aider sa mère, il pourrait être quelqu'un ! Mais serait-il à la hauteur ? Allait-il devoir s’entraîner dur avec la personne qui lui faisait face ? Tant de questions s'imposait dans sa tête, il croyait qu'elle allait exploser. Sa petite Obalie, sentant le dilemme s'installer dans le cerveau de son dresseur, se rapprocha de lui et ferma les yeux. Aroe la regarda, prit une grande respiration et ferma les yeux à son tour. Si seulement ils pouvaient se comprendre. Un jour, il lui parlerait, par télépathie ou avec leur propre langage. Mais ils échangeraient leurs points de vue sur les situations qui allaient leur faire face.

Il essaye de s'asseoir, les yeux encore clôs, Aisabora dans les bras. Le simple fait d'avoir son amie près de lui le rendait plus serein. Son coeur battait plus lentement, sa respiration se calmait, ses pensées s'organisaient. Il savait maintenant, ce qu'il allait faire. Après tout, l'eau et la glace le fascinaient depuis qu'il était tout petit. Et les Evas avaient un lien particulier avec l'élément aquatique. Alors pourquoi renier ce don s'il l'avait vraiment ? En ouvrant les yeux, il aperçut un sourire sur le visage d'Aisabora. Avait-elle compris sa décision ? Elle semblait heureuse en tout cas. Il la déposa gentiment devant lui et se releva. Tyla avait donné l'ordre à Wailord de rentrer ? C'était pour le mieux. Il préférait s'entraîner sur terre, pas sur un Pokémon géant. Aroe ne voulait pas que la jeune dresseuse soit déçue de lui. Après tout elle avait raison, si jamais il tombait sur des personnes mal intentionnées, Aisabora pourrait bien finir blessée. Et il préférait mourir plutôt que ça arrive.

- Seules les personnes sachant le faire peuvent le comprendre car il faut le vivre pour comprendre cette fabuleuse sensation. Il suffit de ne faire qu'un avec l'eau et de ressentir tout ce qui émane de cet élément.

Sa phrase lui rappelait souvent ce rêve qu'il faisait. Il était allongé sur une étendue d'eau plutôt grande, peut-être un lac. L'eau l'entourait complètement, le paradis. Mais à un certain moment, il rentra complètement dans l'eau mais n'avait aucun problème pour respirer. Il s'était changé en eau, liquéfié littéralement. Pourrait-il faire ça ? Tyla recommença son petit "tour" et une ligne fine constituée d'eau vint se déposer sur sa main droite. Il ferma les yeux et sentit chacune des gouttes qui constituaient le filet rentrer en contact avec ses pores. Il ne savait pas comment il fallait faire pour la contrôler, mais il sentait vraiment l'élément sur sa peau.

- Que ressens-tu réellement ?

- Je ressens... Les gouttes, chacune d'entre elles. Je ne sais pas si c'est un bon signe mais j'arrive à distinguer chacune des particules dans ce filet d'eau. Et, plus important, je me sens bien....

Avait-il visé juste ? En ouvrant les yeux, il vit que l'expression faciale de Tyla n'était pas bonne, à en croire son froncement de sourcils. A moins qu'elle soit en train de réfléchir ? Il mit sa main gauche en dessous de la ligne aquatique qui lévitait et ressentit exactement la même chose qu'avec la droite. C'était magnifique comme sensation.

- Pour moi l'eau est un être humain. Je sens sa respiration, ses mouvements, ses émotions. Il fait partie intégrante de moi.

- Je ne peux pas dire que ce soit pareil pour moi. Je ressens plus les particules et les gouttes qui composent tout ça. Comme si je pouvais les séparer, leur faire prendre la forme que je veux... Bizarre hein.

Il rigola nerveusement en finissant sa phrase. Ils étaient enfin arrivés sur la terre ferme. Aroe était perdu, qu'allait-il faire maintenant ? Aisabora le regarda avec de grands yeux, émerveillée. Il devrait surement lui dire que ce n'était pas lui qui faisait voler l'eau. Ahlala, Aisa...

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Sam 30 Mar 2013 - 13:37

Le soupir de l'ex-championne avait eu l'effet d'une bombe et Aroe c'était comme métamorphosé. Lui qui cinq minutes avant était effrayé par le simple fait que certaines personnes puissent maîtriser l'eau se retrouvait maintenant des plus intéressés par cela. Tyla avait bien compris qu'il était loin d'être aussi incompétent qu'il le pensait et que dès qu'il trouverait sa force intérieure, il pourrait réussir à vaincre de nombreuses personnes et deviendrait très certainement un excellent dresseur, elle en était certaine. Il semblait vouloir accéder à la force avec des éléments plutôt que armes – donc ne serait peut-être jamais guerrier – et c'était tout à son honneur. Tyla maîtrisait l'arc comme un moyen de combat à distance notamment en tant de guerre mais elle se défendait réellement avec l'eau ou la terre.

A la question de son ressenti sur l'eau qui se trouvait sur sa main, Aroe répondit qu'il ressentait comme plusieurs éléments, comme des gouttes. Tyla savait que chaque personne avait un regard différent sur la maîtrise qui conduisait à des maîtrises différentes orientées sur l'amplification, la défense ou l'attaque. Tyla faisait partie de ces personnes qui étaient penchées sur la défense et le soin et en conséquence, elle ressentait l'eau comme un être vivant plutôt qu'en tant que particules qui bougeaient à l'unisson. Elle ne pouvait faire une analyse de l'homme pour si peu mais elle savait qu'il se dirigerait vers une autre branche qu'elle.

Finalement, il ajouta qu'il se sentait bien au contact de l'eau et c'était là le point majeur du début de la maîtrise. L'expression « être dans son élément » était celle qui correspondait le mieux à la situation actuelle et pour beaucoup de maîtres, l'expérience avait débuté de la sorte. L'exercice des ressentis sur la main était une technique du mentor de Tyla qu'elle avait de nombreuses fois utilisé sur des élèves et qui, la plupart du temps, avait marché à coups sûrs. La gardienne était donc contente que cette fois-ci, l'issue avait été positive.

« Tu touches au début de la maîtrise. Au moment où tu te sentiras capable de vivre en interaction avec toutes ces particules, tu pourras les déplacer. »

Même si ces paroles étaient plutôt incompréhensibles pour le moment, l'éleveuse était certaine qu'Aroe comprendrait ses dires lorsqu'il le ressentirait.

Maintenant qu'ils étaient de nouveau sur la terre ferme, le petit Evoli se permit de se déplacer à nouveau. Tyla proposa de marcher le long de la banquise pour pouvoir admirer le spectacle et se dégourdir un peu les jambes qui commençaient à se ramollir. Elle prit la tête de la marche et se mit au niveau du jeune homme pour qu'ils puissent discuter tous les deux. Ils marchèrent pendant une dizaine de minutes et arrivèrent vers un objet étrange qui sembla paniquer l'éleveuse. Alors qu'elle marchait tranquillement, un œuf se tenait à ses pieds, très certainement tomber d'une portée d'un Pokémon volant.

Sans attendre elle se rua sur l'oeuf pour vérifier que l'être qu'il contenait n'était pas mort par l'impact. Heureusement, l'être était encore vivant et l'oeuf était chaud ce qui montrait qu'il risquait d'éclore assez rapidement. Tyla attrapa l'oeuf et l'enveloppa dans une couverture tout en suivant les conseils que sa mentor Ténar lui avait enseigné lors de son passage d'épreuve d'éleveuse. Découvrir ce petit être sans défense était une joie pour elle et ainsi, elle espérait que tout se passe bien comme l'avait été l'éclosion d'Evoli.

« C'est un œuf de Pokémon très certainement tombé d'une portée d'un Pokémon aérien. Je vais le garder avec moi et le mettre à la pension pour éviter qu'il ne meure dans ce froid. »

Le jeune homme qui ne devait pas réellement comprendre la situation avait maintenant des explications. Il allait bientôt être temps de revenir à Arkan et la dresseuse espérait vivement qu'Aroe l'accompagne jusqu'à qu'il soit plus fort et découvre le don qu'il possédait.

[Introduction de l'oeuf de Goelise, récompense du Mini-Event.]

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Aroe Evas le Sam 30 Mar 2013 - 15:38

- Tu touches au début de la maîtrise. Au moment où tu te sentiras capable de vivre en interaction avec toutes ces particules, tu pourras les déplacer.

Après avoir prononcé cette phrase, Tyla lâcha son emprise sur le filet d'eau, qui tomba sur le dos du Wailord et éclaboussa Aisabora. La petite boule enjouée se remua un peu pour enlever les gouttes et roula sur le sol de la Banquise. Il fit un petit saut et marcha le long du chemin de glace à côté de la jeune femme. Evoli avait retrouvé sa confiance d'autrefois et gambadait joyeusement, Obalie étant juste à côté d'elle. Ils échangèrent quelques mots poliment, au final, tout s'était bien passé. Même si au début, le calme n'était pas gagné entre eux. Mais c'était logique, après tout, elle avait déjà voyagé, elle avait vécu des aventures magnifique, elle était accompagnée de Pokémon plus intéressants les uns que les autres. Et lui, tout le contraire, sauf au niveau du Pokémon intéressant, Aisabora était la meilleure des Obalie bien sûr. Elle s'arrêta brusquement et le jeune homme se tourna vers elle, l'air confus. Un danger imminent approchait ? Un ennemi était là, quelque part, en train de les espionner ?

Ah ben... Non. Un petit oeuf était placé là, au milieu de nulle part. Était-ce un piège ? Ce n'était pas commun qu'un oeuf parfaitement intact se trouvait sans personne dans un endroit un peu désert. Un rapide coup d'oeil aux alentours : Personne. Tyla se précipita sur le petit Pokémon qui sommeillait à l'intérieur de la coquille, tout allait bien. Le voilà soulagé. Évoli, elle aussi curieuse, se plaça à côté de sa dresseuse. Il pensait voir Aisabora accourir mais elle n'était plus là. La tuile. Alors qu'il allait crier son prénom, ce fut elle qui prit les devant. Laissant la Mizuhanienne se débrouiller avec sa nouvelle rencontre, il retourna un peu en arrière pour voir son amie devant un autre Pokémon. Un petit coquillage mauve avec une grande langue qui se trouvait coincée entre deux morceaux de glace. La gourmandise était un vilain défaut, pensait-il. Aisabora s'agitait de plus en plus, essayant de le libérer par tous les moyens. Aroe regarda attentivement le Pokémon et s'aperçut qu'à part sa langue et ses deux yeux, il ne voyait quasi rien de son corps.

- Calme toi Aisa, je vais l'aider ! Ne t'épuise pas pour rien.

Il essaya tant bien que mal de séparer les deux gros blocs avec ses mains mais ça n'allait pas. Peut-être que sa Pokémon pouvait l'aider... Il demanda à Aisabora de faire Pistolet à O sur la langue de leur nouvel ami, qui s'exécuta aussi vite qu'elle le pût. Il n'était pas sûr du résultat mais quand la main de sa mère fut un jour coincée entre deux étagères, il mit un peu d'eau pour lubrifier le poignet et lui permettre de retrouver sa main en un seul morceau, sans trop forcer. La langue humidifiée, Aroe retenta de séparer les blocs tandis qu'Aisabora tira le coquillage mauve vers l'arrière. La langue finit par céder et Obalie roula en arrière, le Pokémon entre ses petites pattes. Il courut vers eux, s'assurant qu'ils n'étaient pas blessés. En voyant que rien n'avait été cassé, il souffla un grand coup. Il remit le Pokémon correctement sur pied et s'apprêta à rejoindre Tyla quand il sentit un petit pincement au niveau de sa cheville droite. Apparemment, quelqu'un était déjà attaché ! Il se mit à genoux et lui parla.

- Qu'est-ce qui se passe petit gars, tu as envie de faire un bout de chemin avec nous deux ?

A en voir sa réaction, il était plus qu'heureux ! Il sauta comme il le pouvait autour d'Aroe. Aisabora, elle, roulait autour des deux nouveaux amis. Déjà un nouveau Pokémon à ses côtés, le jeune homme ne pût s'empêcher de sourire face à ces deux zigotos.

- D'accord ! Dis moi, est-ce que nous pouvons t'appeler "Karami" ?

A l'annonce du prénom, il sauta littéralement sur Aroe qui tomba à la renverse. Il se releva, son nouveau Pokémon dans ses bras. Il était fier d'avoir donné le nom de "Karami", puisqu'il y avait le mot "Ami" dedans. C'est ce qu'ils allaient devenir tous les trois, avec Aisabora après tout. Même si les gens auraient surement désapprouvé le moyen d'obtention du Pokémon, en effet, il avait appris qu'il fallait les capturer avec des Pokéball. Mais il n'aimait pas du tout ce principe, préférant créer un lien et voyager avec s'ils en avaient envie. Il retourna auprès de Tyla qui avait enveloppé l'oeuf dans une couverture et le portait à bras le corps. Elle semblait un peu surprise à la vue de Karami mais lui annonça ce qu'il s'était passé précisément.

- C'est un œuf de Pokémon très certainement tombé d'une portée d'un Pokémon aérien. Je vais le garder avec moi et le mettre à la pension pour éviter qu'il ne meure dans ce froid.

- D'accord, c'est mieux qu'il soit avec toi plutôt qu'ici. Quant à moi, j'ai fait la rencontre de ce petit Pokémon. Il était un peu bloqué dans la glace, je l'ai aidé à se libérer et il a voulu me suivre. Je ne sais pas comment il s'appelle mais j'ai décidé de lui donner le nom de Karami. Il a l'air d'apprécier.

Il finit sa phrase avec le sourire. Il était vraiment heureux de ce qu'il venait de se passer. Mais il ne devait pas oublier son objectif premier : Aller à Nalcia pour rendre visite à sa tante. Aroe espérait plus que tout qu'elle soit contente de le voir. Et de les voir aussi, Aisa et Kara.

_________________

Aroe Evas
Informations
Nombre de messages : 82

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 18
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Tyla Weathered le Sam 30 Mar 2013 - 21:26

L'homme revint finalement avec un petit Kokiyas entre les bras. L'ex-championne fut surprise qu'il trouve et capture un Pokémon aussi rapidement alors qu'elle n'avait mis que quelques minutes a soigner l'oeuf. Néanmoins, il avait réussi et c'était pas une mais deux personnes qui comptait sur lui pour les protéger. Le petit Kokiyas comme tous les petits Pokémon semblait très frêle et il allait lui falloir de l'entraînement pour pouvoir être au top de sa forme et ainsi pouvoir réussir à se défendre comme il le fallait.

« C'est un Kokiyas au cas où tu ne saches pas le nom de son espèce. Il lui faudra une pierre bleue que l'on nomme Pierre Eau si tu souhaites le faire évoluer un jour. »

Tyla avait rencontré de nombreux Pokémon et Kokiyas était l'une de ses cibles futures pour le projet qu'elle entreprenait. Elle avait chez elle de multiples pierres eau qu'elle utilisait sur ses Pokémon et qu'elle gardait bien caché pour éviter de se les faire voler. D'ailleurs, elle ne savait pas encore si Evoli allait évoluer en Aquali mais s'il se décidait à évoluer en son évolution aquatique, il allait falloir une Pierre Eau. La dresseuse comptant capturer un Kokiyas d'ici peu allait en avoir besoin aussi pour celui-ci.

Elle se pencha finalement vers l'oeuf qu'elle tenait dans ses bras. Était-ce un œuf de Kokiyas qui s'était échoué sur la banquise ? La question restait encore en suspens et elle espérait qu'elle ne possédait pas encore le Pokémon que l'oeuf contenait. Pour le moment, il allait falloir qu'elle s'en occupe et elle comptait redoubler d'effort pour permettre au Pokémon qui était logé à l'intérieur d'avoir une vie paisible et agréable. Evoli était contente de voir le nouveau venu et n'arrêtait pas de sauter aux pieds de sa dresseuse pour monter sur son épaule et ainsi voir l'oeuf de plus près.

Après cette journée de dur labeur, la jeune femme était plutôt fatiguée et elle commençait à exprimer l'envie de rentrer chez elle. De plus, Evoli étant encore petite, elle devait éviter de tomber malade et la championne préférait donc partir avant qu'elle ne tombe malade ou tombe de fatigue. Avant de partir, elle aurait aimé qu'Aroe vienne avec elle pour qu'elle puisse continuer à lui enseigner quelques petits trucs avant qu'il ne se retrouve à partir vers l'aventure.

« Je commence à fatiguer et je vais donc me diriger vers la Cité d'Arkan où se trouve ma pension. Voudrais-tu m'accompagner ? »

A défaut de connaître la géographie des lieux par cœur, le jeune homme avait peut-être meilleur compte de suivre la jeune femme qui n'était pas forcément de mauvaise compagnie. Ils pourraient ainsi s'arrêter à la pension de Tyla et dormir un peu avant de reprendre la route. Aroe ne semblait pas contre cette idée et ainsi, les deux humains partirent de la banquise.

[Clos pour moi.]

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quelques pas sur la glace. [Aroe]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum