[ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

Entre le moment où Eeva avait pris la mission de la forêt Paopu et aujourd'hui, plusieurs jours s'étaient écoulés pendant lesquels, contrairement à ce qu'elle aurait dû faire, la rousse n'avait pas arrêté une seconde. Il avait fallu monter un vrai plan de bataille pour la sauvegarde de la petite île et les choses allaient bon train. Il fallait dire qu'Eeva ne laissait de répit à personne, tant qu'elle n'avait pas eu ce qu'elle voulait et qu'elle se trouvait être redoutable. Entre l'art de la parole et son poids en tant que Chercheur et Champion de Fla'or faisait l'effet désiré, on lui obéissait presque au doigt et à l'oeil, mais Eeva se gardait bien de trop en faire. C'est à ce moment-là qu'elle se rendit compte qu'elle tenait presque le pays dans le creux de sa main. Elle le tenait même. La rousse était bien trop intelligente pour le faire de front, les détours étaient ses chemins préférés, mais elle se rendait compte que si elle voulait mettre à exécution ses anciens plans, elle le pouvait maintenant. La seule vraie question était de savoir si elle le voulait encore... Elle était devenue en trois ans une personne notable, à la réputation faite, ayant une place dans la haute société si elle le voulait. Pourtant, elle ne prenait pas cette place vacante, qui lui restait offerte.

L'été était revenu sur Erasia, mais à Fla'or, cela n'avait aucune importance, il faisait toujours froid. Peut-être qu'un peu moins que le reste de l'année, mais la banquise restait ce qu'elle était, glaciale et impitoyable. La Championne et ses Pokémon avaient pris un peu de repos, se remettant de la mission qu'ils venaient de conclure et de nouveaux, les visages défilaient dans l'Arène. Certains revenaient même, avec ténacité, tenant absolument à recevoir le Badge Neige. Depuis qu'elle était arrivée pour la première, Eeva devenait trop difficile à vaincre. Mais cela faisait du challenge et attirait toujours plus de monde et les plus courageux revenaient sans cesse. A son arrivée, Eeva avait bâti sa réputation sur la violence de ses combats et aujourd'hui, même si cela restait vrai, elle était une Championne un peu plus élaborée qu'avant. Pour commencer, sa relation avec ses Pokémon n'était plus du tout la même et puis de nouveaux avaient rejoint sa petite équipe de départ. L'ambiance était donc bonne, dans l'Arène de Fla'or, mais Eeva n'en restait pas moins implacable et pour vouloir la vaincre sur son terrain, il fallait vraiment le vouloir... Et être prêt à tout. Ce que bien souvent les dresseurs de Pokémon n'étaient pas prêts à faire, on en croirait presque qu'Eeva combattait pour sa vie. A vrai dire, on n'était pas si loin de la vérité.

De temps en temps, les gens venaient assister aux matches, ils le pouvaient, mais rares étaient ceux qui le souhaitaient, que ce soit à cause de la dureté des combats ou du froid mordant qui pouvait régner ici. Dans tous les cas aujourd'hui, le public acclama le jeune dresseur qui venait de perdre. Il s'était battu bravement, mais Eeva ne lui adressa que quelques mots d'encouragement avant de le laisser partir. La personne suivante à venir était une tête connue et le regard d'Eeva se fit plus perçant. Molly était venue jusque sur l'île Paopu et avait fait la mission avec elle pour la combattre, il était donc normal de la voir... Le combat se révélerait sans aucun doute intéressant, car Molly avait déjà vu les Pokémon d'Eeva et inversement... Mais pour certains, elle en ignorait toutes les capacités, car la Championne de la Glace possédait des créatures encore inconnues sur Erasia.

« Bienvenue dans l'Arène de Fla'or.

J'espère que tu veux vraiment ce Badge, car tu t'en rendras compte, ici ce ne sont pas de simples matches ! Commençons, je te propose un match en un contre un, à six Pokémon. »


D'un regard, Eeva demanda le début du match et l'arbitre siffla, annonçant donc le début de ce dernier. Un sourire à la fois sauvage et prédateur, la rousse envoya son premier Pokémon sur le terrain. Il y eut un murmure dans le public, car généralement, Eeva laissait le premier tour à son adversaire, mais pas cette fois. Il était donc à conclure qu'elle attendait ce duel avec une certaine impatience... Le premier à arriver sur le terrain était un petit Pokémon triangulaire, qui était très appréciée du public et fut applaudit dès son entrée en scène, mais Eeva n'était pas là pour faire du spectacle. Le triangle brilla, annonçant l'effet d'une capacité. Celle-ci était plutôt passive et si seule elle et Eeva savait de quoi il en retournait, Molly risquait d'avoir des surprises. La Stalgamin sentie son endurance grandir plutôt bien, en même temps que sa vitesse diminuait un peu.

« Hellébore, envoie Poudreuse et enchaîne avec Reflet ! »

Immédiatement, une lueur étrange dans le regard, le triangle déchaîna une petite tempête de neige qui s'abattit sur tout le terrain. Installée sur un îlot au milieu de l'Arène, elle s'immobilisa en une cible parfaite pour le Pokémon de Molly. Mais la créature effectua plusieurs bonds, rebondissant comme une balle sur les autres îlots et utilisa son Reflet. En même temps qu'elle, ses copies se retrouvèrent un peu partout, impossible de savoir lequel était Hellébore et lequel ne l'était pas. Etait-ce celui en face ? En contrehaut, à gauche ou à droite ? Celui qui semblait le narguer si près de lui ? Ou celui bien à l'abri en retrait ?


[Voilà ^^ Sinon je rappelle que pour ce match, mes Pokémon sont au niveau 50, pas de surprise à ce niveau vu que tu le savais. Pour la Capa « Lunatique », j’ai fais ça au jet de dé ;)Donc elle à +2 en Pv et -1 en Vitesse.]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Lun 5 Aoû 2013 - 23:05

L’épreuve, puis la mission Paopou : on pouvait dire que Molly ne s’était pas tellement ménagée, ces derniers temps. Elle avait sollicité la totalité de ses capacités pour mener ses projets à bien, et il avait fallu user de ses relations avec la noblesse de Flamen pour pouvoir obtenir une diffusion d’interdiction de cueillette pour les fruits tant convoités. En effet, empêcher une bande de morts de faim de se jeter sur une espèce en voie de disparition avait réclamé des trésors d’ingéniosité, dans la tournure des phrases couchées à la hâte sur le papier, avec toute la rapidité dont étaient capables les meilleurs Pokémon volants à sa disposition, et enfin la garantie de son identité, qui passait par l’apposition d’un sceau invisible et mystérieux dont les Hale et leurs proches avaient le secret. Mais c’était assuré : plus personne n’irait dévaster l’île où poussaient ces fruits réduits à une dizaine d’exemplaires seulement, et la formelle interdiction était étendue à Terros, nation alliée à Flamen. Mais une fois les missives envoyées et les Pokémon messagers revenus, la Dompteuse avait senti un malaise naître en elle, car, sans aucun doute, ses parents avaient été mis au courant de l’affaire... Ses parents, qu’elle n’avait pas revus depuis son départ, plusieurs années en arrière. Et elle n’était pas prête à leur raconter ce qu’elle avait pu vivre. La blessure était encore assez récente pour la dissuader d’en parler. Et même si les Hale avaient aperçu leur fille dans l’enceinte du Colisée, la jeune femme n’avait pas le courage de retourner chez elle...

« Oui, je sais, Taka. On devrait y aller. »

Tirée de ses rêveries par le museau humide de sa Zigzaton, Molly observa l’entrée de l’arène de Fla’Or en grimaçant, non pas par crainte ou par dégoût, mais parce qu’elle avait ressenti une vive douleur, lancinante, celle de sa blessure récoltée à la guerre qui s’était réveillée lors de la mission Paopou. En faisant courir ses doigts le long de la cicatrice dissimulée sous ses vêtements, elle suivit la diagonale qui zébrait son abdomen en partant du dessous de son sein jusqu’à sa hanche, de l’autre côté. Elle allait devoir être plus prudente que ça, à l’avenir, si elle voulait faire de vieux os et cesser d’inquiéter ses Pokémon.

« Entrons. »

Molly se décida à passer la porte et à avancer, suivie de près par la Grahyena. Celle-ci semblait un peu trop calme au goût de la Dompteuse, qui avait un mauvais pressentiment à son sujet. Depuis leur retour de la mission, elle ne s’exprimait pas, comme si elle ruminait quelque chose dans son coin, et toutes les approches que la Flamenoise avait pu tenter s’étaient révélées infructueuses. Décidant que ce serait à Hecate de venir la trouver le moment venu, elle n’avait pas cherché à aller plus loin et l’avait laissée faire comme elle l’entendait : après tout, la louve noire n’était même pas officiellement son Pokémon...

Une fois arrivée sur le lieu du match, la fille d’Alpha observa les alentours, constatant qu’il y avait du monde pour assister aux combats. Eeva aimait se donner en spectacle, apparemment. Haussant les épaules, Molly n’y prêta pas plus attention que cela et s’avança vers le bord du terrain, avant de répondre :


« Oui, nous ferons de notre mieux. Et tes conditions sont les miennes, Eeva. »

La jeune rousse entendit un léger murmure se propager dans l’assemblée et devina que quelque chose, dans l’attitude de la championne, sortait de l’ordinaire : était-ce le fait qu’elle envoie son Pokémon en premier, ou bien le choix de celui-ci ? En effet, elle avait sorti Hellébore, la fameuse Stalgamin ayant appartenu à Adearic. Si ce n’était pas de la provocation, ça... Et malheureusement pour Molly, comme elle le craignait, Hecate s’empressa d’y répondre en prenant les devants et en faisant un pas vers la créature encapuchonnée. Celle-ci ouvrit les hostilités après avoir brièvement brillé en déclenchant une Poudreuse qui recouvrit rapidement les lieux, rafraîchissant l’arène déjà glacée, et forçant Taka à se réfugier dans le manteau douillet de sa dresseuse. Instantanément, la Dompteuse se recroquevilla, contrairement à son Pokémon Ténèbres, qui se redressa de toute sa hauteur pour Intimider la Stalgamin.

« Hecate, calme-toi... »

Mais la louve noire ne voulait rien savoir et, découvrant ses crocs, laissa échapper un Grondement sonore pour augmenter son potentiel d’Attaque. Lorsque son adversaire se démultiplia, les yeux de la bête luisirent de colère et, en grondant en sourdine, elle entreprit de mettre à jour la véritable Hyorin, en fonçant sur les copies sans consistance pour les détruire de sa Morsure. Mais à ce rythme-là, la partie risquait de vite se terminer pour l’ancienne Alpha... Et Molly le savait pertinemment. Malgré le froid mordant qui parcourait le bâtiment, elle sentit une goutte de sueur froide lui dévaler la tempe, et elle cria :

« Hecate, je t’en prie ! Ouvre les yeux, enfin ! »

Ses demandes demeurèrent, hélas, sans réponse positive. Impuissante face à la rage de son amie, la Flamenoise ne put que regarder la bête se fatiguer en vain... Pourtant, incapable de se résoudre à se servir de son fouet à plaques pour se faire obéir, elle ne bougea pas, contemplant sans rien dire la folie à laquelle Hecate s’était abandonnée. La main gauche de la Dompteuse était positionnée sur son arme... Mais elle ne voulait pas la dérouler et contraindre « son » Pokémon à s’exécuter, car elle considérait que ce geste aurait été un manque de respect envers elle ; il était, de toute manière, impossible d’en déceler la moindre trace dans l’attitude de la louve déchaînée, pour qui plus rien, hormis la Stalgamin, ne semblait compter.


[Bah, osef des niveaux, pas la peine de les quantifier sur ce match que j’ai voulu perdre dès le départ. Hecate a utilisé Intimidation en entrant sur le terrain, vu que c’est l’une de ses Capacités Spéciales. Le tout est de savoir combien de posts il faudra à Molly pour déclarer forfait, en fait. ^^]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Dim 11 Aoû 2013 - 17:42

Se donner en spectacle ? Comme si elle n'avait que ça à faire... Il était en fait rare qu'il y ait des spectateurs, mais cela arrivait. Eeva n'avait aucune raison de les empêcher de venir. Quant au reste, la rousse n'eut pas de réaction, de toute façon, que Molly soit d'accord ou non, si elle tenait à ce match elle était bien obligée d'accepter les conditions... Lorsqu'elles furent dans le match, il se passa exactement ce qu'Eeva avait prévu, la Grahyena fut envoyée la première. Molly et ses Pokémon avaient du mal avec le froid, mais c'était bien normal, à part les gens du coin qui vivaient à l'année dans les tempêtes de neiges, personne ne pouvait se vanter de pouvoir supporter aussi bien ce climat et Eeva avait particulièrement poussé les choses dans son arène et pas part hasard. Les capacités du Grahyena n'avaient pas une grande importance et Eeva n'avait pas bougé d'un cil, un léger sourire aux lèvres, figé.

Molly tenta de calmer la hyène, mais ses paroles furent sans effet et malgré le silence pesant qui s'installait, Eeva était derrière son Pokémon, celui-ci le sentant bien. Cette hyène était une aberration et Hellébore n'avait pas l'intention de se plier devant elle. Des deux, ce ne serait pas elle qui paierait son comportement et elle allait le lui prouver, la Stalgamin était bien décidée. Et puis, bêtement aveuglée par sa propre rage, la hyène bondit sur les répliques pour les attaquer. Comme si elle ne s'y était pas attendue... Cette Pokémon était si prévisible ! Lorsqu'elle arriva à portée, elle reçut la bête avec un Coud'boule bien placé et ouvrit sa gueule pour y planter ses petites dents pointues, couvertes d'un léger film de glace. Croc Givre avait la capacité de pouvoir à la fois apeurer et gelé. Comme Molly pouvait le voir, Eeva n'avait pas forcément besoin de crier ses ordres, parfois, on pouvait la voir murmurer, tout simplement et ses Pokémon entendaient. Cela n'avait rien à voir avec leur ouïe plus fine que celle d'un humain, c'était le lien qui les unissait, qui ne ressemblait pas au lien d'amitié qui liait généralement un dresseur à son Pokémon.

Vouloir mettre à jour l'ancienne « Hyorin » était peine perdue, elle s'était transformée aux côtés d'Eeva et vouloir l'impressionner n'avait aucun effet, car l'hybride savait qu'elle pouvait se fier à la confiance d'Eeva, si elle ne pouvait se fier à la sienne. Et bien sûr, Eeva ne faillait pas à ce sujet. Il n'y avait pas que ça bien sûr, cette rencontre avait été soigneusement préparée par Eeva et ce match aussi. Là où il aurait été pénible pour Hellébore de faire face à Molly, plus qu'à ce plagiat de chien, elle relevait la rencontre avec brio. Cependant, l'hybride n'avait toujours pas soufflé le moindre mot de son passé à Eeva, que celle-ci ne cherchait pas à découvrir. On pouvait l'interpréter comme un manque d'intérêt. Ou pas. Cela faisait deux ans maintenant qu'elle avait quitté Molly et elle ne lui pardonnait toujours pas. Si la Stalgamin avait également de quoi être en colère, contre Molly, ne s'attardant pas un instant sur la Grahyena, elle avait en revanche du sang froid et un calme glacial.

Sur le terrain, la Stalgamin n'avait pas l'intention de se laisser faire, c'était un combat qui mettait en jeu bien plus qu'un Badge et Eeva le savait. Se protégeant derrière un Abri bien placé, se protégeant des attaques désormais inutiles de la Grahyena et il n'y avait rien de mieux pour faire rager un adversaire, elle profita d'une faille pour lui envoyer des séries d'attaque d'Eclat Glace, en plein visage si possible, de Laser Glace quand elle pouvait se mettre hors de portée et profita à un moment de se retrouver derrière la hyène pour invoquer la Grêle. Les grêlons étaient d'ailleurs exceptionnellement gros et une nouvelle rumeur se propagea dans les rangs de spectateurs. Grâce à la Grêle, alors que la Grahyena devait faire face aux boules de glaces qui la frappaient, elle pouvait s'apercevoir avec déplaisir que cela ne faisait aucun mal évidemment, à la Stalgamin, mais que cela la soignait petit à petit...

Se multipliant de nouveau, cette fois en encerclant Hecate. La Stalgamin et ses doubles avaient un regard effronté, signifiant que la hyène était bien en dessous de ses capacités à elle et qu'elle fonçait droit dans le mur en voulant la battre. Peu importe que la Grahyena ne sache pas où se trouvait la véritable Stalgamin ou qu'elle ne pense, au contraire, que comme tout à l'heure, elle se trouvait quelque part derrière elle. L'hybride avait une idée bien en tête et savait exactement quoi faire. Cette fois, un Blizzard se déclencha juste avant une attaque de face. Pendant les quelques instants d'accalmie, Hellébore s'était retrouvée face à face avec Hecate, l'avait défiée avant de se lancer de nouveau dans le match. Comme une provocation, Hellébore lança une attaque propre à Hécate, Mâchouille, une attaque de type Ténèbres, en soi pas vraiment efficace mais ça n'était pas le but du jeu. Hellébore allait la punir. Au corps à corps, elle lança une nouvelle fois Coud'boule, ne quittant pas les yeux de la hyène et referma une fois de plus ses crocs gelés sur la Grahyena. Elle avait voulu enserrer son museau de ses crocs, mais dans le fond peu importait ce qu'elle attrapait.

« Très bien Hellébore, tu peux conclure avec disons... Abri ? »

Un sourire goguenard sur le visage, Eeva regarda faire sa Pokémon.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Lun 12 Aoû 2013 - 0:00

Dans l’arène de Fla’Or, il n’y avait pas que le climat qui était glacial. L’ambiance n’était franchement pas cordiale, et avec le déchaînement des capacités de type Glace de Hellébore, un froid mordant et dévorant s’était installé. Mais, pire que tout, c’était le duel entre la Stalgamin et la créature ténébreuse qui donnait une tonalité amère et austère au match officiel, et Molly ne pouvait que regarder sans rien pouvoir faire la louve noire de colère se faire littéralement massacrer par celle qui la détestait. Elle se prit un Coud’Boule, puis une attaque Crocs Givre qui ne lui fit pas peur, mais gela une partie de la patte avant droite de la Grahyena, qui ne quitta pas son ire pour autant. Le déluge de coups ne s’arrêta pas là : la créature de glace envoya des Eclats Gelés sur son adversaire avec force, mais le canidé ne prêta pas attention aux blessures nombreuses et sanglantes qui s’ouvraient une à une sur sa peau et continua à charger le glaçon, sans parvenir à l’atteindre. Projetée en arrière, Hecate se redressa immédiatement et lorsque la Flamenoise croisa son regard, elle n’y lut que pure folie et mania sans limites. Le Pokémon qu’elle avait récupéré bien malgré elle était hors de ses gonds, avait réellement perdu la raison et avait fini par faire sauter le verrou qu’elle avait placé sur sa rancœur pour s’en protéger. Tout ce qu’elle avait subi, la perte de sa meute entière, de son Alpha, la mise à feu et à sang de son territoire, les mauvais traitements, la servitude et la contrainte de tuer quelqu’un qui ne lui avait rien fait, tout cela avait explosé au plus mauvais moment possible, et Molly avait parfaitement conscience qu’elle n’avait tout simplement pas le droit de l’empêcher de se défouler. Malheureusement, cette rage et cette haine l’aveuglaient complètement, et elle était bien loin de son véritable niveau ; pour finir, la façon dont Hyorin (car pour elle, elle s’appellerait toujours ainsi) traitait Molly en la voyant comme une traîtresse et une moins que rien mettait Hecate dans un état qui altérait ses capacités et son discernement, et elle en payait lourdement les conséquences en ce moment-même.

« Je sais, Taka... Mais je ne peux rien pour elle, actuellement. Je dois la laisser faire, s’il n’y a que ce moyen pour l’apaiser enfin... »

Répondant à l’inquiétude de la Zigzaton par une caresse qui se voulait rassurante, Molly se mordit la lèvre doucement, totalement impuissante. Elle savait qu’elle n’avait pas à intervenir, car ce n’était pas vraiment son match à elle, cette fois, mais elle commençait à se faire vraiment du souci pour « son » Pokémon, loin, là-bas, qui se faisait tabasser par l’encapuchonnée. Le blanc glacé et la neige immaculée devenaient un peu trop rouges à son goût, et la Grahyena parvint tout juste à éviter une nouvelle morsure glaciale venue d’en face en tentant d’en infliger une à son tour. Elle était à bout de souffle et elle sentait son énergie vitale s’écouler par toutes les plaies qui zébraient son corps tout entier, mais elle ne vit pas le dôme protecteur formé par l’ennemie et fonça droit dessus, les yeux recouverts d’un voile sanglant de fureur et de liquide vermeil. La louve noire fut éjectée en arrière, bien loin, sur un îlot complètement isolé et hors d’atteinte, et elle ne se releva plus. Baignant dans une flaque de sang qui s’étendait à vue d’œil, elle était déjà inconsciente, s’étant dépensée au-delà de ce que son organisme et sa santé mentale auraient pu et dû le supporter.

La Dompteuse se mordit violemment la lèvre, ouvrant une brèche dans la chair tendre et fragile, faisant à son tour couler son propre sang. Elle sentit des larmes dévaler ses joues et se solidifier avant même d’avoir atteint le sol, mais elle ne s’en préoccupa pas, morte de peur pour la louve comateuse et gisante qui lui semblait si lointaine et impossible à rejoindre, ce qui était, en fait, le cas. Elle se rapprocha alors le plus possible mais hésita à se jeter dans l’eau gelée, non pas parce qu’elle craignait pour sa santé et son confort, mais parce que les sacrifices que tous ses Pokémon avaient fait pour la maintenir en vie au moment où elle n’avait eu pour seule envie que celle d’en finir la retinrent. Au bord d’une plaque de glace, elle songea à utiliser son fouet à plaques pour ramener Hecate près d’elle, mais vu l’état de la bête, le moindre mouvement pouvait aggraver ses blessures. Le cœur serré et la mort dans l’âme, elle dut se résigner à faire ce que le Pokémon Ténèbres avait toujours refusé de manière implicite, mais parfaitement claire : elle sortit une Ball vide des encoches de sa ceinture et, le visage fermé, l’enserra dans son fouet à plaques articulées. D’un mouvement sec du poignet, elle fit claquer l’objet au loin, tout près de l’îlot où se trouvait Hecate, et elle se força à ne pas détourner les yeux devant la lumière éclatante de la sphère qui privait la louve noire de sa liberté, non pas à cause de la violence de l’éclair, mais bel et bien parce qu’elle se sentait coupable d’un acte de trahison envers son amie. Mais elle n’avait pas le choix. Elle ne cherchait, en fin de compte, qu’à la sauver. La Ball revint dans sa main en même temps que l’extrémité de son item de domptage, et elle murmura, dans un souffle :


« Je t’en prie... Pardonne-moi. »

Molly rangea la capsule et en saisit une autre sans grande conviction. Finalement, elle se décida à la lancer et à libérer son occupant, qui apparut dans une myriade d’étoiles et de couleurs d’azur. Le Ponyta gratta le sol de son sabot et souffla un grand coup, un nuage de buée fine se formant devant lui. Il tourna la tête vers sa maîtresse et posa un regard interrogateur, mais aussi inquiet sur elle, et il obtint un sourire un peu forcé et triste en guise de réponse.

« C’est à toi de jouer, Tamekyn. Fais pour le mieux. »

Faire pour le mieux ? Si le Pokémon avait pu froncer les sourcils comme un humain devant cette phrase déprimante au possible, il l’aurait fait. Bon sang, c’était quoi cette attitude défaitiste et résignée, là ?! Ce n’était pas SA Molly, ça, c’était la réminiscence de la pauvre loque en haillons et hagarde qu’elle avait été à la mort d’Adearic. Fâché de voir ressurgir ces fantômes du passé, le poney hennit avec force et se présenta à son adversaire, prêt à en découdre. Ses flammes bleutées en accord avec l’atmosphère de l’arène triplèrent de volume et le firent quasiment disparaître dans un tourbillon coloré, mais à cet instant, il n’était absolument pas en symbiose avec sa dresseuse. Dès le moment où elle avait mis le pied dans cet endroit, la cassure avait été effective, profitant de la jeune femme fragilisée pour s’installer sans crier gare. Et puis, au final, la réalité était terrible et sans appel : la Flamenoise pétillante, tout au fond de son cœur, avait déjà perdu.


[Je sais, c’est clairement pas la joie, mais la couleur était annoncée dès le départ. Adieu la joie et la bonne humeur et bonjour la déprime !]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Mar 13 Aoû 2013 - 21:35

Eeva regardait calmement la Stalgamin bombarder le Grahyena d'attaques aussi diverses que rapides et vu la puissance qu'elle y mettait, cela venait du coeur ! D'ailleurs, il n'y avait pas qu'elle qui le remarquait, les spectateurs aussi, car de tous ses Pokémon, Hellébore était sans doute la préférée. Sous ses airs de Pokémon fragile et de Pokémon mystérieux, Hellébore possédait une véritable force. Il fallait seulement savoir la prendre et la laisser se révéler. Mais pour l'heure le spectacle était aussi glacial que l'atmosphère. Le Pokémon triangle utilisait avec intelligence l'espace offert par l'arène et ses attaques tandis que la Grahyena se contentait d'attaquer au hasard, ne répondant aucunement à son dresseur. Petit à petit le sang macula le pelage sombre du canidé. Si Eeva était extrême dans ses combats, il était bien sûr hors de question de laisser un Pokémon se blesser et surtout, qu'il y ait des morts. Etant donné que ce n'était pas le but d'une arène et qu'elle y perdrait sa licence. Du reste la Stalgamin ne se préoccupait pas des attaques qu'elle subissait également.

Finalement l'arbitre siffla dès que la hyène toucha le sol et ne se releva pas. La sauvagerie n'était pas permise que ce soit de la part du Champion, de ses Pokémon de son adversaire ou des siens. Hors la Grahyena faisait preuve de sauvagerie désordonnée et stupide, mais perdait le match. Dans tous les cas, elle fut disqualifiée. Ne prêtant aucune attention à la Pokéball que jeta Molly, Hellébore jeta une énorme balle de glace sur Molly quand elle se rapprocha, la jugeant trop près d'elle. Elle n'attendit pas de savoir où elle avait visé, ni même si elle l'avait atteinte, mais la rumeur de la surprise de son geste saisit l'assemblée et sous la grêle, l'hybride se volatilisa. Il n'y eu qu'Eeva, qui put la voir arriver vers elle, la dépasser sans lui accorder un regard et quitter l'arène par la porte de derrière. Porte savamment dissimulée dans le mur que seule Eeva connaissait, avec l'arbitre. Le fait qu'elle ne quitte le match ainsi n'avait pas d'importance, puisqu'Eeva n'avait, de toute façon, pas le projet de la faire affronter un autre Pokémon. Du côté de la foule le geste de la Stalgamin surprit toute la foule qui eut une réaction surprise. Mais l'attaque ne tomba qu'a plusieurs centimètres de Molly, au niveau du sol. Signe qu'elle avait délibérément visé à côté, mais lui défendait d'approcher.

L'arbitre déclara également que la Stalgamin, ayant quitté l'arène, qu'elle était, à la vue du match, disqualifiée également, mais encore se souciait des règles du match ? Tout le monde avait compris que c'était bien plus important que cela et de toute façon, la favorite du public avait remporté son duel. Mais maintenant, on se demandait qui Eeva pourrait envoyer et avec un sourire énigmatique, la rousse restait immobile, la main élégamment posée sur sa ceinture. Son uniforme blanc et bleue glace se mariait parfaitement à l'ambiance. Qui utiliserait-elle maintenant ? Le plus dangereux de ses Pokémon ? Le plus posé, le plus intelligent ? Pour sa part, Molly envoya son poney bleu, ce qui en théorie (on entendit quelques exclamations, on voyait rarement des Ponyta de cette couleur) était une bonne idée. Mais Eeva était l'exception qui faisait la règle, les Pokémon feu n'avaient aucun avantage ici, quel que soit la règle des types.

Eeva fit son choix et appela sa créature, non pas sur la banquise, mais dans l'eau. Le plésiosaure apparut, souvent surnommé « le grand bleu », à cause de sa peau très foncée. Quoi qu'il en soit, la Lokhlass avait l'aspect d'un Pokémon très calme et comme tous les siens, Hamamélis était douée d'une grande intelligence et comble pour Molly, elle comprenait parfaitement le langage humain. Avoir affaire à un Lokhlass n'avait rien de simple, ne serait-ce que pour cela. Son arrivée fut applaudie comme celle du Ponyta, en règle générale, le public appréciait les Pokémon rares. La Grande Bleue chanta et attendit le début du match. Ce fut Eeva qui fut la plus rapide et pris la main, toujours au taquet.

« Plonge. » Dit-elle seulement.

L'immense créature plongea dans le bassin et disparut totalement. L'eau était agitée, sombre et profonde. Ce n'était pas qu'un simple bassin, car il y avait à l'intérieur un grand trou, formé il y avait de cela longtemps maintenant par la Lokhlass justement, ce qui permettait à l'extérieur d'intervenir et créait des courants, ramenant un peu plus de difficultés dans les matches. L'absence du Pokémon dura assez longtemps, plongeant l'arène dans le silence et l'attente. Eeva resta parfaitement immobile et ferma les yeux. Plus de cinq minutes plus tard, presque dix, dix minutes d'attente interminables, on se demandait si la Lokhlass était toujours bel et bien là et même l'arbitre jeta un oeil en direction d'Eeva. Lui, suivait bien sûr tous les matches et se doutait de ce qui se passait... Mais si l'attente durait, il n'aurait pas le choix et devrait siffler la disqualification. De son côté, si Molly avait donné un ordre quelconque à son Pokémon, Eeva ne l'entendit pas, principalement à cause du raffût que provoqua Hamamélis en plongeant.

« Maintenant ! » Cria soudainement Eeva, ouvrant brutalement les yeux. De manière tout aussi soudaine, la glace se brisa sous les pieds du Ponyta et la grande Lokhlass en émergea, détruisant la banquise. « Glaciation ! »

Aussitôt, la plus violente des attaques de glace s'abattit sur le Ponyta, rendant l'arène plus polaire que jamais. Eeva venait de mettre en place une nouvelle stratégie, faire attendre, à la limite de la disqualification et attaquer au dernier moment, une fois que l'ennemi avait probablement baissé sa garde...
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Mer 14 Aoû 2013 - 10:41

Le sifflement de l’arbitre parut bien lointain et étranger à Molly, qui n’avait absolument rien à faire de voir son Pokémon disqualifié. Ce qui l’importait, à présent, c’était son état de santé et, préoccupée par les nombreuses blessures qui marquaient le corps de la Grahyena, elle ne faisait plus vraiment attention au reste. Ce n’est qu’en sentant un courant d’air glacé lui foncer droit dessus qu’elle réagit, faisant exploser par réflexe le projectile avec sa propre maîtrise élémentale. La balle de glace se scinda en des dizaines de petits grêlons qui tombèrent autour d’elle sans la toucher, et la Flamenoise, pour la première fois depuis qu’elle connaissait la Stalgamin, lui jeta un regard noir rempli de colère et de dégoût.

« Hors de mon chemin. »

Cela tombait bien, puisque Hellébore avait décidé de quitter le terrain comme une petite princesse capricieuse qui en aurait fini de s’amuser avec son jouet. Mais voilà, Hecate n’était pas un jouet, et elle était dans un sale état, simplement parce que le Pokémon Glace avait statué sur son sort en la jugeant coupable de tous ses maux... Ce qui était faux, et n’était pas une raison suffisante pour vouloir massacrer quelqu’un de la sorte. Bien évidemment, le jugement de Molly était altéré par sa rage momentanée, et elle ne pardonnait pas à Hyorin pour son comportement puant. Mais après tout, elle s’en fichait à présent. Cette créature n’avait plus rien à faire avec elle, et elle avait disparu de sa vie. Si elle était incapable d’être pro lors d’un duel officiel... Ce n’était pas son problème. Enfin, tant qu’elle ne mettait pas en danger les amis de la Dompteuse, ce qui avait été précisément le cas, ici. Mais bref. Elle était partie de l’arène et l’objet de son courroux, son défouloir, n’était plus capable de se battre. La question ne se posait plus.

Une fois de retour à sa place dédiée, Molly attendit que l’adversaire envoie son prochain Pokémon, qui ne tarda pas à apparaître. Enfin, façon de parler, puisqu’après un chant bref et un ordre simple, la bête plongea, dans un concert d’éclaboussements. La Flamenoise s’avança lentement vers son Pokémon et, posant une main apaisante sur son encolure enflammée, lui murmura :


« Ne bouge pas. »

Le Ponyta tourna vivement la tête vers sa dresseuse, surpris et déconcerté par cet ordre. Alors quoi, il allait rester là, sans rien faire, à attendre que l’autre vienne le cueillir bien gentiment sur la banquise ? Tamekyn poussa un hennissement de protestation, mais la Dompteuse secoua lentement la tête de gauche à droite, ce qui ne fit qu’empirer l’état d’agitation de son Pokémon. Il devint nerveux, grattant le sol gelé de son sabot, persuadé que la jeune femme se trompait totalement, et en total désaccord avec elle. Au bout de quelques minutes, Molly prit la tête de sa monture entre ses mains, puis ancra son regard d’azur dans celui d’obsidienne de son ami. De longues minutes passèrent, en silence, comme si l’arène, la championne, son Pokémon, son public n’étaient plus là. Finalement, le Ponyta souffla doucement et vint caler sa tête sur l’épaule de sa maîtresse, comme s’il lui faisait un câlin, à la manière des humains. De loin, il ne s’était absolument rien passé entre ces deux-là, mais en réalité, un long dialogue muet avait eu lieu, aboutissant enfin à une compréhension mutuelle.

Ce fut le moment que choisit Hamamélis pour surgir, répondant à la voix de la Chercheuse et brisant la banquise sous les pieds du duo. Le poney et l’humaine se retrouvèrent séparés l’espace d’un instant, instant que le saurien mit à profit pour envoyer la plus puissante de toutes les attaques de type Glace. Son taux de précision était réellement bas, mais lorsqu’elle était réussie, elle ne laissait, dans la plupart des cas, aucune chance à sa victime. D’un saut rapide, Molly parvint à atteindre un petit îlot tout proche, mais son Pokémon n’eut pas cette veine : en quelques secondes, il fut piégé par un froid frôlant le zéro absolu et, enserré dans un énorme bloc de glace, il se figea, incapable de bouger. Stoppé net dans son mouvement de panique, il était debout, encore cabré, la bouche ouverte, à la manière d’une œuvre d’art dont le créateur aurait enfermé toute la beauté du geste et de l’effort dans son tableau.

Malheureusement, Tamekyn était bel et bien vivant, et il faisait partie intégrante de la création. Juste avant que l’immense bloc de glace ne coule à pic, Molly croisa le regard de son Pokémon, puis, contre toute attente, sourit. Elle rappela alors le mammifère chromatique et regagna, une fois de plus, sa place.


« Merci. »

Après ce simple mot adressé à la Ball dans sa main, elle rangea la sphère pour en sortir une autre, qu’elle lança devant elle, un peu en hauteur. La bête qui en jaillit fit trembler le sol gelé en y atterrissant, avant de barrir avec force, engendrant un écho dans toute l’arène. Elle pointa alors en avant ses défenses aiguisées, bien que plus courtes que celles des mâles de son espèce, invitant ainsi Eeva à envoyer son troisième combattant pour l’affronter.

« Fais attention à toi, Zourika. »

La Donphan poussa un grognement sourd en guise de réponse et gratta le sol avec sa patte griffue, à l’endroit même où son prédécesseur avait fait la même chose, quelques minutes auparavant. C’était là le signe d’une défaite probable, sans doute, mais aussi un indicateur plus précis que cela : l’équipe entière de Molly, tout comme la jeune femme, avançait sur un chemin mauvais et erroné, qui allait les conduire à subir un enseignement cruel et impitoyable. Les heures sombres n’étaient, en fait, pas totalement révolues...

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Mer 14 Aoû 2013 - 12:34

Le Ponyta n'eut donc aucune chance et coula à pic dans le froid polaire de l'Arène des Glaces. L'arbitre siffla et le deuxième Pokémon de Molly fut déclaré perdant. Le match prenait une tournure ennuyeuse, car Molly n'avait absolument rien tenté... Signifiant à Eeva que le reste serait du même ressort fade et ennuyeux. La Championne espérait pour elle qu'elle allait se ressaisir, sinon la finalité du match pèserait lourd sur son moral... Eeva ne plaisantait pas pendant les matches, elle était sauvage, mais pas barbare, quoiqu'on en pense. Dans tous les cas, une fois le Ponyta piégé, la Lokhlass plongea pour faire remonter le bloc de glace d'un coup de tête, que son dresseur puisse le récupérer facilement. Comme l'immersion était dangereuse, voire mortelle pour les Pokémon feu et la créature marine avait un coeur en or. Eeva aurait pu bien sûr conserver la grande bleue pour le duel suivant, mais elle n'en fit rien. La rousse était imprévisible sur le choix de ses Pokémon et ses tactiques, elle pouvait tout aussi garder le même jusqu'au K.O annoncé par l'arbitre que changer plusieurs fois par tour. Il était impossible d'établir une stratégie contre ça.

Ce fut un Donphan qui parut dans l'arène, faisant craquer dangereusement la glace sous son poids. Eeva l'avait connu Phanpy et l'avait vu se battre, ce qui constituait un avantage, car elle en avait retiré des renseignements. Mais, pour être honnête, ce n'était pas ce qui ferait la différence, pas aujourd'hui en tout cas. Rien qu'à voir la tête de Molly, Eeva pouvait prédire la suite des évènements. La Championne réfléchit un instant, non pas pour savoir quelle attitude adopter face à l'éléphant, mais plutôt pour savoir qui, elle avait envie d'envoyer ou si Lokhlass resterait là. Et puis elle se décida. Parmi ses Pokémon, Lokhlass ne faisait pas partit de ceux qui avaient besoin de prouver quelque chose. Ceux qui avaient récemment intégré son équipe en revanche, ne s'étaient pas encore vraiment révélés, d'autant que certains avaient évolués depuis. Ses doigts parcouraient les balles, tandis qu'elle faisait son choix et elle rappela la Lokhlass. Elle saisit une autre balle et une forme imposante pris place sur la glace, en face du Donphan. C'était un gros coquillage violet, plein de piques, un Crustabri. La coquille ouverte, le creux d'un noir total, ce Pokémon frappait surtout pour son mystère.

« Acorus, Ultrason et attends ! »

C’était là des attaques toutes simples. D’ailleurs, n’était-ce pas un peu trop simpliste ? Eeva ne faisait jamais dans la dentelle et là, bizarrement elle semblait attendre quelque chose… Le Crustabri s’ouvrit et lança des ondes que seuls les Pokémon pouvaient entendre envahirent le terrain. Attaque hautement désagréable qui rendait les Pokémon confus, mais à tous les coups, mais presque. Et forcément, quand c’est vous qui subissez l’attaque, bien évidemment, jamais elle ne vous laisse une chance, alors que quand c’est vous qui la lancez, non seulement il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour qu’elle ne passe, mais en plus, le Pokémon adverse trouve toujours le moyen de caser plus d’une attaque comme si de rien n’était… En bref, une attaque qui avait rendu dingue plus d’un dresseur et qui avait de quoi faire rager. Et puis plus rien. La Championne ayant donné ses ordres, le coquillage se referma hermétiquement et ne bougea plus. Le Crustabri n’avait pas souvent combattu et c’était même l’un de ses premiers combats sous sa forme finale, on ne savait donc pas trop à quoi s’attendre de sa part. L’attente dura, comme avec la Lokhlass. Maintenant l’arbitre s’attendait à ce qu’Eeva ne joue encore avec le timer et attaque au tout dernier moment…

« Laser glace ! »

Son cri avait fusé contre toute attente, Eeva avait voulu prendre par surprise, faisant croire qu'encore une fois, elle allait faire attendre des plombs avant d'attaquer, mais non. Le coquillage s'ouvrit d'un coup et une boule lumineuse se forma devant le creux noir avant de se changer en un rayon qui alla frapper le Donphan. Devait-on s'attendre à un nouvel OHKO ? Non ! Pourquoi ? Etant donné qu'Eeva savait que les Donphan possédait la capacité Fermeté, ou en tout cas, que rares étaient ce qui ne l'avaient pas... Les Donphan étaient des Pokémon commun et avoir des connaissances étaient un avantage. Et puis en tant que Chercheur, ça n'aurait pas été très classe de ne pas savoir ça. Au moins, cette fois, il y aurait peut-être un semblant de quelque et Eeva espérait que Molly avait une idée derrière la tête pour la surprendre, ou au moins faire semblant de se défendre. Mais la foule elle, ne savait toujours pas quel serait le résultat de l'attaque lancé par le mystérieux Crustabri...

« Attends. »

De nouveau, le Crustabri se referma hermétiquement. Il sentait le terrain autour de lui, malgré son caparaçon et n'avait pas vraiment besoin d'indication pour repérer l'ennemi.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Mer 14 Aoû 2013 - 14:14

La Flamenoise fut surprise du geste de la Lokhlass, non pas parce qu’elle la pensait totalement cruelle et sans cœur, mais parce qu’elle ne s’attendait pas à une telle attitude de la part d’un Pokémon d’Eeva. Mais les Lokhlass étaient réputés pour être très intelligents et doux, la plupart du temps, et la dresseuse remercia le saurien aquatique d’un léger signe de tête accompagné d’un sourire, avant qu’il ne soit englouti par le rai lumineux caractéristique du rappel dans une Ball.

Le troisième combattant choisi par Eeva se révéla, à la fois par sa taille et par sa masse, qui fit également craquer la glace sous son corps. Un Crustabri, hein... Un Pokémon dont on ne savait presque rien, surtout en ce qui concernait la partie intérieure de son corps. On racontait que jamais personne n’avait pu mettre à jour le noyau d’un Crustabri, et certaines théories laissaient même penser qu’il était similaire à celui des Fantominus, et donc gazeux et impossible à toucher avec des attaques physiques. Quoi qu’il en soit, il n’était pas vraiment temps de se livrer à des réflexions scientifiques. En plissant les yeux, Zourika fixa son opposant, qui ne tarda pas à lancer un Ultrason dans sa direction. Manque d’efficacité ou chance du côté de Molly ? En tout cas, les ondes ne perturbèrent pas Zourika, qui resta impassible.


« Boul’Armure ! »

Enfin. Le tout premier ordre réel de Molly s’était fait attendre... Et même là, elle demandait à son amie de se contenter de se défendre. Dans un craquement de plaques et de cuir solide, l’éléphante se recroquevilla sur elle-même, ne laissant visible que ses longues oreilles et ses petites défenses. Malgré tout, le Pokémon Armure était encore jeune, et n’avait que peu combattu, tout comme son adversaire, malgré sa volonté et son courage. Elle n’en avait pas eu beaucoup l’occasion, à vrai dire, et Molly n’avait repris les combats Pokémon que très récemment, sans passer par la pourtant nécessaire case entraînement... Si elle s’était pratiquement sortie du bourbier dans lequel elle avait failli laisser la vie, on ne pouvait pas dire que son équipe avait avancé dans sa maîtrise des capacités...

« Recommence ! »

Zourika, obéissante, s’exécuta, faisant briller son épaisse cuirasse brièvement pour augmenter encore sa Défense. Un bruit de craquement se fit entendre, une nouvelle fois, et la Dompteuse de Flamen répéta :

« Encore. Continue. »

Bien que ne comprenant pas le but de sa dresseuse, la Donphan fit durcir sa peau et son enveloppe corporelle autant de fois que le lui demanda Molly. Et puis, finalement, l’ordre changea.

« Roulade. »

Ne quittant pas sa position enroulée, le Pokémon Sol se mit à tournoyer sur lui-même, comme une roue, avant de décoller littéralement, filant droit sur le gros coquillage immobile et plein de pics. Certes, l’idée de renforcer l’épiderme rocailleux et déjà solide de la Donphan n’était pas le coup du siècle, mais au moins, la fille d’Alpha n’envoyait pas son Pokémon s’empaler purement et simplement sur les excroissances dures du Crustabri. Mais ce dernier s’ouvrit brusquement et, en accord avec la volonté de sa maîtresse, envoya un Laser Glace sur son ennemi, qui le reçut de plein fouet, mais n’abandonna pas. En partie protégé par sa peau durcie et par sa Roulade, il fut stoppé dans sa course, mais pas dans son match. Cependant, en se déroulant, Zourika donna des signes de fatigue évidents. Molly savait que l’attaque l’avait blessée, et qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps avant de tomber K.O., et elle lança :

« Fléau ! »

Zourika sembla soudain se dandiner sur son corps à l’apparence pataude, cherchant à se déséquilibrer en se balançant sur une patte, puis sur une autre. Et puis, subitement, elle courut vers son adversaire, pleine d’une énergie insoupçonnée, et l’aborda par le « flanc », quasiment à l’arrière de la coquille. Fléau était une attaque connue pour être très utile quand l'énergie vitale du lanceur était au plus bas, et c’était le cas de l’éléphante. Pourtant, en dépit de la force supposée de l’assaut, Molly avait une drôle d’impression, comme si rien n’était capable de passer ce mur hérissé de pointes...

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Mer 14 Aoû 2013 - 18:50

Mais Eeva elle-même était capable de faire preuve de sympathie... Mais les gens aimaient voir des monstres chez ceux qui ne rentraient pas dans le moule bien propret de la société ; plutôt mourir que d'y entrer. De toute façon, personne ne pouvait la juger, sans se juger lui-même. Mais quelle importance dans le fond ? Eeva était ce qu'elle était et celui qui la ferait changer n'était pas encore né. Les ondes ne touchèrent pas le Donphan, mais comme le reste, ça n'était pas le plus important, car Eeva savait que rien ne passerait le Crustabri. Elle laissa même faire complètement Molly, qui donna -enfin !- un ordre à son Pokémon. Mais bien sûr, ce qu'elle comptait faire était tellement flagrant qu'au moment où la Flamenoise donna son premier ordre, la Championne savait déjà ce qu'elle avait en tête. C'était bien trop évident. Pourtant, à aucun moment elle ne chercha à la contrer et le coquillage resta fermé, sans qu'Eeva ne donne d'ordre ni même de marche à suivre. Comme elle l'avait prévu, Molly ordonna une Roulade à son Pokémon.

Le Donphan pris en pleine face le Laser Glace qui le stoppa net, mais ça n'était pas encore ce qu'Eeva attendait, car elle voyait beaucoup plus loin. Le manque d'expérience de l'éléphant allait se faire ressentir c'était sûr. Le Pokémon bivalve attendait les ordres d'Eeva qui vinrent enfin. En réponse à l'attaque Fléau, elle lui ordonna un simple et banal Abri. Qui avait toujours de quoi mettre les nerfs en pelote, car rien ne pouvait passer cette défense. Le Pokémon resta fermé et lorsque le Donphan l'impacta... Il s'écrasa purement et simplement contre la bulle de protection que le coquillage venait de lancer et puisqu'il était maintenant au corps à corps, il savait exactement ce que la Championne avait en tête, car c'était lui-même ce qu'il aurait fait. Le Donphan paierais cher l'a naïveté de Molly, lui-même n'avait pas autant d'expérience que le Lokhlass, mais il bénéficiait au moins des entrainements et des soins d'Eeva et quoiqu'on en pense, l'entraînement d'un Champion était toujours meilleurs que ceux des dresseurs lambda (c'était d'ailleurs pour cette raison qu'ils étaient Champion, pas vrai ?)

« Chute Glace ! Et fini avec Pics Toxik. »

La protection se leva et le coquillage s'ouvrit. Il ne se passa tout d'abord rien, mais l'espace d'un instant, plusieurs pics de glace, aussi pointus que tranchant furent projeté hors de l'intérieur de la coquille. Les stalactites s'écrasèrent contre le Donphan, qui fut incapable de les esquiver et d'ailleurs, le résultat se fit sentir, la glace n'était déjà pas son fort, mais si en plus il manquait d'entrainement... Comme les autres, l'arbitre siffla et le Donphan fut déclaré hors d'état de combattre, contraignant Molly à le rappeler également. L'impression de Molly s'avérait exacte, son Donphan avait été incapable de passer la coquille du Crustabri. L'arbitre invita de nouveau Molly à choisir son Pokémon et un nouveau duel commença très vite. Oui... Très vite, car Eeva décida de ne pas changer de Pokémon et dès que le nouveau combattant de Molly fut sur le terrain... Les Pics empoisonnés s'activèrent, pour ainsi dire, mais ce n'était pas ce qu'il y avait de plus notable.

« Picanon ! »

Le Pokémon de Molly n'avait que le temps d'arriver que déjà l'attaque fusa. Rapide comme un Ninjask, tant Eeva que son Pokémon, des nuées de piques se répétèrent de façon exubérante et Ainsi, cinq nuées de dards traversèrent le terrain pour aller frapper son adversaire. D'accord, l'attaque Picanon, comme la plupart des attaques de nuées n'était pas spécialement puissante, mais sa dangerosité venait de sa répétition... Oui, deux petits coups ne faisaient pas trop de mal, mais cinq coups pouvaient faire la différence. Mais pour l'heure, le nouveau duel venait de commencer et rien n'était joué. Enfin... Façon de parler, car à l'autre bout du terrain, la Championne n'était pas certaine que Molly face mieux que ce qu'elle avait fait. En fait, pour elle Molly avait déjà perdu son match, son comportement le lui montrait et si elle avait affiché un sourire goguenard au début, en revanche, là il n'y avait plus rien de vraiment amusant. Ce match était d'un ennui total et pire encore, son adversaire rampait devant elle comme une vulgaire larve. Et elle avait horreur de ça.

La rousse ne s'amusait plus, son adversaire n'était clairement pas dans le match et ses Pokémon n'avait aucun entraînement, aucune symbiose, aucune preuve d'initiative. Certes, les critères d'Eeva pour ses matches n'étaient pas communs, mais elle aimait ce qui était adaptables et au final, un dresseur qui affrontait tous les Champions d'arène découvrait dans chacune d'elle des qualités, des exigences et des forces propres à chacune, qui au final, offrait une formation polyvalente. Pour ce qui était de Molly, elle était là pour perdre et Eeva se demanda vaguement pourquoi elle avait voulu pousser la prote de son Arène. Le spectacle était pitoyable et ne valait pas le déplacement, pourtant, elle était venue la chercher sur l'île Paopu. Elle y avait fait preuve plus d'ardeur. En tout cas, maintenant, il n'y avait plus rien.


[Tu le sens la galère dans ce post? xD Sinon, évidement, résultat sur le Donphan vu en privé.]
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Ven 16 Aoû 2013 - 14:29

Bien sûr, la rencontre entre Zourika et Abri ne fut pas sans douleur, et l’éléphante heurta la barrière avec fracas, le choc la sonnant pour un moment et faisant apparaître un énorme bleu en quelques secondes sur la peau pourtant durcie du Pokémon Armure. Le coquillage n’en resta pas là et s’ouvrit avant de balancer des stalactites en pointe sur Zourika. Cette fois, plus qu’un simple hématome, ce fut une série de plaies ouvertes qui marqua la carapace de la bête, qui poussa un dernier hurlement de douleur avant de s’écrouler, vaincue. Sans un mot, Molly la rappela et lui murmura :

« Je sais que tu as fait de ton mieux, et je t’en remercie. »

Il était pourtant évident que la Donphan n’était pas au top de ses capacités, par manque d’expérience, mais aussi et surtout parce qu’elle n’avait pas été assez entraînée, en repos depuis trop longtemps, et parce qu’au fond, sa dresseuse n’était « pas là ». Personne ne pouvait en vouloir à l’éléphante, ni même à Molly qui, même étant responsable de l’inefficacité de ses Pokémon, avait vécu une telle catabase qu’elle avait failli en mourir. Son seul tort, finalement, avait été de venir se présenter devant la championne de la ville, tout simplement parce qu’elle n’était pas prête. Pas encore. Elle avait voulu prouver à sa famille, celle qui l’avait soutenue dans les épreuves traversées, qu’elle allait mieux, mais... Elle avait brûlé une étape, et pas la moins importante de toutes.

« Basilushian, s’il te plaît. »

Après une légère hésitation, Molly avait finalement envoyé son Hypocéan à l’infaillible loyauté. Mais comme elle le craignait, il y avait également des Pics Toxik dans l’eau, et sitôt immergé, l’hippocampe sentit un douloureux engourdissement l’envahir. Cependant, il ne dit rien, faisant malgré tout confiance à celle qui l’avait un jour sauvé d’une mort certaine, dans le désert. Le Crustabri passa directement à l’attaque, envoyant une série de Picanon sur son opposant. La Flamenoise lança :

« Basi, Brouillard ! »

Le temps que l’onde sonore parvienne jusqu’au Pokémon, les missiles avaient déjà touché l’hippocampe trois fois. Mais aussitôt la directive enregistrée, une épaisse purée de pois noirâtre recouvrit le terrain, accordant à Basilushian un peu de répit. La Dompteuse réfléchit rapidement à ce qu’elle pourrait tenter pour essayer de trouver ce qui pourrait blesser le coquillage violet, mais elle savait pertinemment qu’elle n’avait que peu de temps ; en effet, le Brouillard ne durerait pas éternellement et, plus important encore, son ami mi-cheval, mi-créature marine avait subi un grave empoisonnement aux effets aussi lourds qu’une attaque Toxik. Elle avait déjà compris que c’était fini pour lui, mais elle ne voulait pas rester là, à rien faire, sans essayer quoi que ce soit.

« Bulles d’O ! »

L’abdomen de l’Hypocéan se gonfla et une nuée de bulles solides et en rangs serrés fut propulsée dans la direction du bénitier à pointes. Sans reprendre son souffle, la jeune femme cria, une nouvelle fois :

« Ouragan ! »

Les yeux du Pokémon Dragon luisirent, tandis qu’une bourrasque se levait, un peu plus loin, se mettant à tournoyer pour encercler le Crustabri. Divers éléments du terrain furent arrachés et intégrés à la tornade, des morceaux de glace, de l’eau, des composants variés, forcés d’obéir à la perturbation climatique déclenchée par l’Hypocéan. Toutefois, Molly n’était pas dupe : elle sentait, de là où elle était, les forces de son Pokémon décliner, en même temps que son énergie et sa remarquable précision. Elle se contenta alors d’encourager son ami mentalement, malgré tout : c’était, malheureusement, tout ce qu’elle pouvait faire.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Mar 3 Sep 2013 - 13:05

La Donphan fut rapidement vaincue elle aussi, sans surprise pour Eeva, qui s'en tint là et ne dit rien. Au stade où en était le match, il aurait mieux valu qu'elle ne fasse cesser le match, afin d'arrêter les dégâts là. Mais Eeva ne ressemblait à aucun autre Champion et elle voulait savoir jusqu'où Molly était capable de s'enfoncer, alors que clairement ses Pokémon et elle n'avaient pas le niveau pour un combat de ce genre. Molly pouvait penser ce qu'elle voulait, le fait est qu'elle n'était pas au niveau. Restait à savoir si elle s'en rendrait compte bientôt ou si elle pousserait le vice jusqu'à laisser battre son dernier Pokémon. Eeva pariait sur cette dernière option. Les Flamenois ne réfléchissaient pas beaucoup, il leur fallait la preuve évidente de leur défaite, malgré tous les signes précurseurs, c'était stupide. Trop impétueux, préférant se lancer à corps perdu, alors que la bataille était déjà terminée.

Dès que l'Hypocéan apparut, il fut empoisonné et si Molly ordonna une attaque brouillard, ça n'était pas nuage de brume qui arrêterait les pics. Le coquillage avait attaqué en ligne droite, à partir de là il ne restait que peu d'option, esquiver, encaisser ou répliquer. Un brouillard ni changerait rien, d'autant plus que dans la banquise, le brouillard était monnaie courante. Molly ne pouvait quand même pas ignorer les conditions d'entraînement à ce point-là ? Hélas pour lui, les capacités du coquillage faisaient que ce genre d'attaque se faisaient toujours au maximum, ce furent donc cinq salve qui partirent. Profitant elle aussi du brouillard, Eeva commanda au coquillage de se fermer et de nouveau, Molly dût se confronter à l'armure impénétrable du Crustabri. Les bulles s'écrasèrent dessus, mais à moins d'ignorer complètement ce qu'était un Crustabri, Molly devait bien se douter que cela ne fasse pas grand-chose à son adversaire.

Puis, une attaque Ouragan. Oui une attaque Dragon pouvait aider, mais hélas... Une fois encore le résultat fut peu probant. La glace se brisa, se mêla à l'eau et à la grêle, mais le caparaçon du coquillage était trop résistant. Les dégâts causés étaient loin d'être suffisant pour l'ébranler. Pour sa part, Eeva décida qu'elle avait suffisamment attendu. Le combat n'était pas digne de son Pokémon et le cheval de mer était assez affaiblit pour qu'elle ne fasse remarquer à quel point tout cela était ridicule. Mais Molly le comprendrait-elle ? La rousse plongea ses yeux dans celui du coquillage, ignorant sa carapace comme si elle pouvait voir à travers. Elle imagina les deux lueurs blanches qui lui tenaient d'yeux et donna son ordre.

« Exuvation et Charge-le ! »

D'une vitesse fulgurante, la coquille s'ouvrit et une chose sombre jaillit. A la vitesse de l'éclair, faute de pouvoir mieux le définir il chargea l'Hypocéan et lui rentra directement dedans. L'impact fut si violent que tous purent l'entendre, jusque dans les derniers gradins. Se débarrassant de sa coquille, le Crustabri avait boosté incroyablement sa force et sa vitesse. Evidemment un tel avantage au combat ne se méritait qu'après un difficile et long entrainement, mais la prise de risque et le résultat en valait la peine. Un résidu de l'Ouragan passa devant Eeva et un instant plus tard le Crustabri avait retrouvé sa coquille et son adversaire, disparu. L'arbitre siffla, déclara une fois de plus un Pokémon de Molly hors d'état de se battre et elle dut envoyer le suivant. Eeva pour sa part, commençait à trouver le temps long, bien qu'il ne s'agisse là d'un match rapide.

« Acorus, plonge. »

Sans se faire prier, le Crustabri bondit et fendit la glace sous lui et disparut dans le bassin...
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Mar 3 Sep 2013 - 14:43

Les impitoyables salves du coquillage partirent, cinq fois, touchant à chaque fois l’hippocampe qui encaissa comme il le put. Mais le cinquième coup fit plus mal que les autres, puisque l’Hypocéan laissa échapper un cri de douleur qui serra le cœur de Molly. La frustration du Pokémon fut d’autant plus grande que son attaque Bulles d’O laissa le Crustabri de marbre, protégé par son impénétrable armure. Même l’Ouragan ne lui causa aucun souci : il n’avait dû perdre que quelques niveaux d'énergie, tout au plus, et le cheval des mers ne put que constater, impuissant, l’inutilité de tous ses efforts, alors même qu’il faisait de son mieux – du moins le pensait-il.

L’ordre que donna la championne alarma encore davantage la Flamenoise, qui lança :


« Fais attention ! »

Mais en voyant la forme sombre qui ressemblait vaguement à un énorme noyau (mais rien n’était moins sûr, vu la vitesse de la créature) se jeter sur son propre Pokémon, la jeune femme comprit que Basilushian n’avait aucune chance, sans compter qu’il était déjà bien diminué et gravement empoisonné. Le bruit sourd du choc résonna dans toute l’arène, et la fille d’Alpha jeta un regard mêlé de compassion, de culpabilité et de tristesse à la bête aquatique qui flottait tout près d’elle, les yeux fermés. Molly se pencha au bord de sa plateforme, prit l’Hypocéan dans ses bras comme elle aurait cueilli une fleur, puis sortit un Antidote de l’une des nombreuses petites sacoches en cuir de sa ceinture. Après lui avoir administré le remède, elle murmura quelque chose à la créature hybride, puis la rappela dans sa Ball. Sans un mot, elle saisit une sphère accrochée juste à côté de celle qu’elle venait de replacer, puis en libéra son occupant, qui atterrit sur le terrain dans un bruit sourd et métallique, non sans faire légèrement tanguer la plaque.

« Ton compagnon est tombé. La relève te revient, Steers. »

Il n’y avait aucune expression particulière dans la voix de la Flamenoise, ce qui inquiéta plus l’oiseau de fer qu’un ton affolé ou désolé. Même s’il était fort, il savait déjà qu’il ne pourrait pas aller bien loin sans le soutien de sa maîtresse, qui revenait déjà de loin. Il choisit cependant de livrer ce combat, par respect pour elle et pour ce qu’elle avait fait pour lui, pour eux tous jusqu’à présent, et parce qu’il avait compris, lui, qu’il y avait un enseignement à tirer de ce match, aussi cruel soit-il. Alors, il ouvrit son bec et répondit à ses mots par un cri strident et fier.

« Hâte ! »

L’énorme rapace, dont la taille gigantesque lui permettait de porter trois personnes en armure complète, bougea rapidement en décrivant une sorte de cercle sur lui-même pour booster sa Vitesse. L’ordre suivant ne tarda pas.

« Lame d’Air... »

La créature d’acier agita ses ailes rapidement, plus vite qu’on ne pouvait le penser pour un Pokémon de son gabarit, afin de créer des serpes de vent acérées qui filèrent vers le Crustabri... Du moins vers le bassin, là où il se terrait. Il était impossible de savoir où il était exactement, mais Molly ne risquait pas de le découvrir si elle n’essayait rien. L’eau gicla à plusieurs endroits du terrain aqueux, forcée de quitter la grande étendue à cause de l’air cinglant qui la frappait.

« Et Météores. »

Sans s’arrêter sur le manque d’enthousiasme de sa dresseuse sur la fin de ses directives, l’Airmure cracha une multitude d’étoiles dorées en direction du bassin, balayant tout le terrain dans l’espoir de trouver le coquillage hérissé de pics. Dans le fracas de l’eau agitée de remous, il se concentra malgré tout, tentant d’écouter le bruit de l’impact de ses Météores, sous l’œil d’un bleu indéchiffrable de Molly.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Mar 3 Sep 2013 - 15:48

D’autre part, Eeva constatait que les Pokémon de Molly étaient incapables de pallier au faible niveau de leur propriétaire. En d’autres termes, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. Augmenter la vitesse de son Pokémon ne lui servirait à rien, s’il était incapable de se battre. Un Airmure, soit dit en passant, qui semblait être un des meilleurs Pokémon de Molly. A voir si ça serait pire que les autres ou pas. Normalement, avec ce qu’elle avait vu sur l’île, Molly aurait dû être capable de faire au moins bonne impression… A croire qu’elle avait laissé son cerveau avec sa fierté : aux vestiaires. Mais ce n’était pas le problème d’Eeva. L’attaque Meteores était bien vue, car où qu’il soit, cela toucherait le coquillage. La rousse savait parfaitement où se trouvait son Pokémon. Posant les mains sur la glace, elle sentait à travers comme les battements du cœur de son Crustabri. De là, elle lui demanda silencieusement un Mur de Fer.

Invisible avec les remous de la Lame d'Air, mais en l'absence de point précis, on ne pouvait espérer toucher son adversaire et il ne fit que créer quelques courants supplémentaires dans le bassin, ce qui était loin de gêner le Pokémon puisque c'était constamment le cas dans ce bassin et qu'il pouvait à loisir se rendre dans l'océan. Eeva n'avait pas vu beaucoup d'Airmure, mais elle ne se laissait jamais impressionner par la nouveauté, même si Airmure là était disproportionné par rapport à ses congénères. Ca ne changeait rien, si ce n'était qu'il était plus lourd que les autres et qu'il pouvait servir de monture, le reste était fondamentalement la même chose qu'ailleurs finalement. Le bruit de l'impact, bon courage, car l'eau était bruyante quand on la remuait et plus encore quand la banquise craquelait sous l'impact, des morceaux de glace se détachant avec fracas pour plonger au fond de l'eau. Eeva, elle, pouvait sentir ces impacts de par son affinité avec les éléments dominants de l'Arène, mais n'en aurait donné des indices pour rien au monde. Fidèle à elle-même, elle restait impassible.

« Laser Glace. »

Le son de sa voix fut couvert par le craquèlement de la banquise, mais en dessous, le Crustabri avait très bien compris. Une lueur bleue illumina tout le bassin et le laser vint parfaitement en dessous de l'Airmure. Propulsant l'eau, le coquillage surgit hors de l'eau et effectua une Coquilame avant de retomber lourdement sur la banquise instable. Il n'avait pas besoin d'être trop près de l'Airmure pour cela, bien que ça soit une attaque physique. Après tout il n'allait pas lui grimper dessus.

« Prévoit sa position et lance Stalactite ! »

Alors, non, malgré l'air interrogateur de quelques spectateurs, il ne s'agissait pas d'une nouvelle attaque inconnue de tous. En réalité, consciente des avantages et inconvénients de ses Pokémon en terrain, Eeva avait simplement appris à ses Pokémon de prévoir la trajectoire des Pokémon esquivant les attaques et ayant utilisé une Hâte, il y avait tout lieu de parier, puisqu'en plus il s'agissait d'un oiseau, que l'Airmure chercherait plutôt à éviter les piques. Le Crustabri, patient, avait un bon oeil et prévoir une trajectoire n'était pas toujours si compliquée. De fait, quand il lançait ses cinq salves de stalactites, on pouvait croire au premier abord qu'il lançait soit trop haut, soit trop à côté ou même trop bas. Et pourtant... L'animal était intelligent et prouvait qu'il en avait sous la carapace. Il était intelligent et endurant, tout ce qui pouvait faire plaisir à n'importe quel dresseur et bien qu'il n'ait essuyé plusieurs assauts, il n'était pas vraiment affaiblit. Certes il avait perdu un peu de vitalité, mais pouvait encore tout à fait tenir la course, même si a priori, il n'était pas à son avantage avec un Airmure : son adversaire volait et bien qu'il ne soit du type Vol, finalement la Glace n'avait pas plus d'effet sur lui que l'Eau. Mais dans certains cas, le type n'avait aucune importance. Mais il était d'accord avec ce que tous se disait, sur un point : une attaque plus ample aurait été bienvenue.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Molly Hale le Mer 11 Sep 2013 - 11:17

Malgré ses efforts, l’oiseau d’acier ne parvint pas à entendre quoi que ce soit, avec la glace qui se brisait dans tous les sens et faisait un bruit d’enfer. Ce n’est qu’en voyant les lèvres de la championne bouger pour former les mots « Laser Glace » qu’il comprit ce qui allait lui arriver, et il bougea suffisamment vite pour ne pas se retrouver totalement gelé, mais pas assez pour éviter totalement l’attaque. Le rayon gelé s’étendit sur ses pattes et sur une partie de son abdomen, et en dépit de sa lourde armure de fer, il perçut le froid mordant qui se répandait sur la partie inférieure de son corps. Cependant, il n’ouvrit pas le bec, encaissant en silence, sous le regard angoissé de sa dresseuse. Le Crustabri lança une Coquilame dans la foulée, faisant éclater un morceau de glace qui emprisonnait en partie l’Airmure, mais en ne le libérant pas entièrement et en lui infligeant des dégâts.

« Steers ? »

Le Pokémon répondit par un cri bref à la question de la Flamenoise, cherchant à la rassurer. Il voulait absolument lui faire penser qu’il allait bien et que les coups qu’il avait pris ne l’avaient que peu entamé, mais en réalité, il commençait déjà à ressentir le froid qui l’engourdissait lentement, et ses mouvements pour tenter d’éviter les stalactites qui pleuvaient sur lui le trahirent. En effet, en temps normal, il aurait évité sans trop forcer les pics gelés qui avaient presque des effets semblables à ceux que l’on donnerait à une balle pour feinter l’adversaire, mais l’oiseau d’acier était déjà diminué, plus qu’il ne le pensait lui-même, en réalité, et Molly, malgré de longs mois passés loin des combats et des préoccupations normales d’un dresseur ordinaire, avait compris que Steers n’était plus au mieux de sa forme, particulièrement sur le plan psychologique. Tout comme ses compagnons dans l’équipe de la jeune femme, il avait besoin d’un soutien. Il avait besoin de sentir que celle qui était censée les diriger était là, derrière lui, et se battait à ses côtés, en l’encourageant de toutes ses forces. Et Molly ne s’en était pas vraiment aperçue, mais elle avait « abandonné » ses Pokémon, trop occupée à se débattre avec elle-même et avec ses hantises pour être lucide à ce sujet.

« Là, à droite ! »

L’Airmure revint à la réalité juste à temps pour éviter le dernier trait, d’une pirouette aérienne, mais tous les précédents jets avaient fait mouche, en cabossant sa solide armure par endroits. Tout comme les défenses de sa dresseuse, celles du Pokémon avaient désormais une faille, qu’il convenait de ne pas exposer et, surtout, de réparer au plus vite pour reconstituer la barrière nécessaire à la protection contre les coups et les assauts cruels de l’existence.

« Tranch’Air ! »

Le rapace agita ses ailes de titan et exécuta une attaque qui ressemblait à Lame d’Air, mais dont l’exécution était un peu différente : si la technique utilisée précédemment créait des serpes acérées de vent « matérialisé », celle-là prenait la forme d’une déchirure dans l’air ambiant, et dont la dépression qui en était issue déformait littéralement l’environnement, un peu à la manière d’une attaque Psy. Mais la dépression coupait tout autant que les serpes de vent de la technique jumelle, et elle était, à ce titre, un peu plus « traîtresse » que l’autre, qui s’annonçait clairement, contrairement à elle.

« Recommence ! »

La créature d’acier obéit et multiplia ses assauts, bien que ralentie, alors qu’elle aurait dû être plus rapide grâce à sa Hâte.

« Tranche-Nuit ! »

L’atmosphère déjà glaciale se fit soudain plus pesante, et l’obscurité envahit l’arène, l’espace d’un instant, avant d’être déchirée par pans entiers par ce qui ressemblait à des griffes géantes qui se seraient enfoncées sans encombre dans un tissu sombre et consentant. Les traînées noires et violettes surgirent de tous les côtés, tandis que Steers, qui en était à l’origine, sentait ses mouvements se faire plus lents, plus laborieux, plus difficiles. Molly, malgré ses faiblesses, ressentait la douleur et l’engourdissement de son ami comme s’ils étaient siens : elle n’était pas Lieuse, mais juste suffisamment proche de ses Pokémon pour partager leurs souffrances. Malheureusement, dans l’état actuel des choses, la communication n’était pas suffisamment claire pour devenir une force, comme c’était le cas chez de nombreux dresseurs : la famille qu’ils formaient, tous ensemble, n’avait pas fini de panser ses plaies, et la guérison inachevée leur coûterait, ce jour-là, la victoire, et de loin.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Eeva Slanzar le Sam 14 Sep 2013 - 17:39

A vrai dire, le coquillage aurait dû être désavantagé face à l'oiseau, de par son type, mais surtout de la difficulté pour un Pokémon cloué de sol de viser un adversaire volant. Heureusement, il avait quelques attaques de distance, mais les faits étaient là, d'un côté un avantage certain du côté de Molly et de l'autre, son incapacité à combattre correctement. Alors qu'en penser ? L'Airmure bougea pour éviter le Laser Glace, mais ne sachant d'où proviendrait l'attaque, ne parvint pas à l'esquiver complètement et les conséquences furent dramatiques pour lui, car la glace commença à l'emprisonner petit à petit, malgré le coup de lame que porta le coquillage. Parfois, la glace se contentait de gêner le challenger jusqu'à la fin et parfois, elle finissait par le geler complètement. A quoi cela était-il dû, on se posait toujours la question, mais Eeva savait que l'atmosphère de son Arène ne serait pas pour aider ses adversaires. Beaucoup des dresseurs qui venaient l'affronter négligeaient l'environnement, ce qui leur coûtait souvent la victoire, il ne suffisait pas de penser à prendre avec soi un Pokémon de type avantageux... C'était une leçon à apprendre.

Les entraînements d'Eeva, qui étaient loin d'être de gentils entraînements de dresseurs, finissaient par payer. Même si l'Airmure n'avait pas pris toutes les attaques, psychologiquement il était aussi atteint que physiquement. Il devait maintenant se sentir incapable de gagner et commencerait peut-être à baisser les bras. Le coquillage aussi avait subi quelques dégâts, mais la confiance immuable qu'il avait en Eeva, qui le lui renvoyait, leur procurait une assurance et une ténacité surtout une bravoure qui leur assurait presque la victoire. D'après ce qu'elle voyait, Molly était complètement perdue, limite affolée et sa tentative pour essayer de prévenir son Pokémon la fit sourire. « Là », ça n'était pas une information très utile... Son Pokémon ne pouvait lire dans ses pensées, comment savoir ce que « Là » pouvait signifier... Les points cardinaux, toujours les points cardinaux ! C'était comme avertir de la présence d'un ennemi, « ennemi » oui... Mais où, combien, quel type, voir, quel nom à redouter ? Molly manquait de tout, de foi, de conviction, d'envie, de précision... Cela commençait à être insultant, pour quelqu'un qui travaillait dur pour tenir une Arène.

« Encaisses ! »

Il y avait de quoi désespérer l'ennemi, car encore une fois, le coquillage se referma hermétiquement pour encaisser les attaques ennemies. Un vent cinglant se leva et la glace craquelait, mais rien ne semblait pourvoir faire bouger le monstre au caparaçon de glace, à croire qu'il se moquait autant des attaques vol, ténèbres que normales, les attaques physiques, comme les spéciales... Ho bien sûr qu'il perdait un peu d'énergie à chaque coup, mais étant donné sa défense et sa confiance en lui, rien qui ne pouvait le faire plier. Bien à l'abri sous une coquille d'une grande dureté, il put néanmoins entendre Eeva, qui n'avait pas l'intention de se laisser avoir par un coup de chance éventuel ; on ne savait jamais. Sans s'ouvrir, il exécuta l'ordre et s'entoura, comme s'il n'était déjà pas suffisamment résistant, d'un Mur de Fer. Quelle chance avait encore l'Airmure, qui pourtant, semblait pouvoir encore encaisser ?

« Exuviation. »

D'une voix aussi claire que du cristal, mais aussi mordant que le froid polaire qui régnait dans l'Arène, Eeva donna son ordre. Immédiatement, le Crustabri quitta sa coquille pour attaquer avec violence l'Airmure. L'impact serait sans aucun doute violent, mais Eeva ne craignait pas pour son Pokémon. Debout, droite comme un « i », les bras croisés, la Championne attendait le résultat. Exuviation était une attaque redoutable, donnée par un Pokémon tel que Crustabri, elle pouvait donner la victoire sans laisser aucune chance à son adversaire. Que dire d'autre ? La rousse donnait une leçon cruelle à Molly, comme celles qu'elle avait connues par le passé, mais après tout c'était les épreuves qui forgeaient le caractère. Ceux qui devaient lutter étaient les plus forts, la loi de la nature faisait connaître son droit, malgré toutes les tentatives désespérées des humains pour les faire disparaître, seuls les forts pouvaient survivre. Le reste n'était qu'une illusion.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 397

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Match d’Arène] À l’épreuve du froid (Pv Molly)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum