[ Clos ] La statue de Suicune. (Solo/Contrainte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La statue de Suicune. (Solo/Contrainte)

Message par Bahia Nur le Dim 8 Sep 2013 - 15:09

-‘ Vous aussi, vous avez perdu quelqu’un ?’

La voix lui paraissait lointaine. La chercheuse tourna lentement la tête, suivant le son de cette voix féminine. Elle cligna des yeux et fut surprise de voir une jeune femme, probablement même pas la vingtaine. Bahia remarqua le recul de celle-ci lorsqu’elle vit son visage et plissa la paupière de son œil restant. Elle ne venait pas souvent ici, les gens n’étaient pas habitués à voir son œil de pierre. Malgré l’envie de lui dire de foutre le camp, la dresseuse resta calme et se retourna, ignorant la demoiselle qui restait malgré tout à côté d’elle. Bahia se concentra sur l’objet de sa visite, une statue de Suicune. Pas n’importe laquelle, la jeune femme l’avait fait sculptée et placer ici, en compagnie d’autres statues et de tombes diverses. Les deux genoux dans l’herbe, celle-ci baissa la tête et caressa avec douceur les fleurs qui s’étaient mises à pousser autour du socle du légendaire en granite. D’un geste discret elle arracha les mauvaises herbes qui commençaient à prendre de la place, les jetant d’un geste rapide derrière elle. Cela faisait un moment qu’elle n’était pas venue, elle était occupée par ses recherches à la pension. Elle s’arrêta un instant et hocha la tête. Elle était en terre sainte devant sa plus vieille amie, elle devait mettre de côté cette histoire de recherche. Contente de voir qu’il ne restait plus rien de ses herbes grimpantes, la jeune femme garda les mains sur les genoux, fixant la statue qui semblait lui rendre son regard. Cela faisait aujourd’hui vingt ans qu’elle l’avait fait installée ici. Elle se sentait à présent un peu vieille, les rides faisaient lentement apparition sur son visage. Bahia n’en était pas moins en pleine forme, continuant ses entrainements malgré parfois l’envie de prendre une petite retraite. Celle-ci laissa ses pensées vagabondes comme à son habitude, ne remarquant pas que la jeune demoiselle était toujours là. Celle-ci hésitait, observant la grande statue devant laquelle la dresseuse restait sans rien dire. Elle s’était toujours demandé à qui appartenait celle-ci.

-‘ Je… pardonne-moi. ‘

-‘ Hum ? ‘

Bahia tourna légèrement la tête, fixant la demoiselle de son œil valide. S’excusait-elle de sa réaction envers son autre œil ? La chercheuse hocha simplement la tête sans rien répondre, se demandant quand celle-ci allait partir. Mais visiblement elle n’en avait pas envie, ouvrant à nouveau la bouche pour dire quelque chose.

-‘ Ça devait être quelqu’un d’important. ‘

La dresseuse tourna alors la tête au complet vers elle, ne sachant pas trop quoi lui répondre. Pourquoi cherchait-elle à savoir pour qui était cette statue ? La jeune femme commençait à se demander ce qui pouvait bien motiver la jeunot à rester ici. Sans même lui répondre, Bahia décida que c’était assez pour aujourd’hui. Elle se leva et lui tourna le dos, descendant tranquillement le chemin qui menait hors du cimetière. Elle n’entendit pas de bruit de pas derrière elle, mais après quelques pas, la voix de la jeune femme se fit plus forte.

-‘ Souvenez-vous, Bahia ! Il y a dix ans, vous avez accepté que ma mère enterre mon père sous cette statue, parce qu’elle était trop pauvre pour avoir un bout de terre pour lui. ‘

S’arrêtant subitement, la femme sentit son cœur battre plus rapidement. La dernière fois qu’elle avait vu cette jeune femme, elle n’avait même pas dix ans. Bahia avait trouvé sa mère en pleure dans la rue, suppliant les gens de bien vouloir offrir une terre de repos pour son mari décédé. La jeune femme avait finalement accepté que l’homme utilise la terre sous la statue de Suicune. La mère avait été extrêmement surprise de voir qu’il n’y avait rien sous cette statue mortuaire, mais elle n’avait rien dit, trop soulagée d’avoir une place pour son homme. C’était la mère – et visiblement la fille – qui entretenait les fleurs au pied de Suicune. Bahia resta de dos, réfléchissant à toute vitesse alors que la jeune femme ouvrait à nouveau la bouche.

-‘ Je suis contente de pouvoir enfin vous remercier de votre générosité. Toutes ces années nous nous sommes occupés de cette tombe et nous ne vous avons jamais croisés. Mais… j’aimerais savoir… à qui est réellement cette statue ? ‘

Bahia grogna et se retourna vers elle, la fixant d’un air dur. Visiblement c’était simplement la curiosité qui poussait cette jeune femme à ne pas la lâcher. Sa mère lui avait visiblement raconté l’histoire et elle l’avait reconnue à cause de son œil-joyau. La jeune femme attrapa une Pokéball à sa ceinture et laissa sortir de celle-ci un grand corbeau noir. Elle monta rapidement et l’oiseau s’envola, disparaissant rapidement dans le ciel. Bahia ne lui avait pas répondu, laissant la jeune femme en plan devant la statue. La jeune femme jeta un dernier regard vers le bas alors que son Pokémon prenait de l’altitude, murmurant pour elle-même.

-‘ À la prochaine, Tyla. ‘

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 424

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum