[ Clos ] Fiesta! [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Fiesta! [Solo/Contrainte]

Message par Ombre le Sam 25 Juil 2015 - 17:26

Post soumis à la contrainte 1: insister sur les descriptions

Vu l'heure tardive, j'avais décidé de rester au temple pour la nuit. Les moines, accueillant, m'offrirent l'hospitalité malgré l'heure bien avancée. De l'extérieur, le temple était impressionnant: sorte de donjon entouré de quatre tours, on avait l'impression qu'il s'étendait jusqu'à la voûte céleste, côtoyant ainsi le domaine du puissant Rayquaza. Sa couleur dorée n'était pas en reste: de nuit, comme je pouvais le voir, elle réverbérait la lumière des étoiles et de la lune, rendant la façade aussi scintillante que celles-ci.

On nous guida donc à ma chambre, au premier étage. C'était une pièce très simple, presque spartiate, et probablement identique aux cellules des moines- ou en tout cas, à l'idée que je m'en faisais: une petit lit bien ordonné, un bureau pour l'étude, et un nécessaire basique de toilette. Et c'était à peu près tout. La pièce, qui devait faire six mètres carrés grand maximum, était plongée dans un silence qui tranchait nettement avec tous les bruits de la campagne environnante que j'avais entendu. Sans doute les murs d'un blanc immaculé qui m'entouraient devaient être assez épais.

Dès mon entrée dans le temple, j'avais rappelé Bis dans son Noigrume. Etant jeune, l'autruche bicéphale avait encore la fâcheuse tendance de cancaner à tout va et pas forcément au meilleur moment, ce qui risquait de réveiller les autres habitants.

Mais si Jester était rayonnante, comme à son habitude, explorant chaque recoin de la pièce à l'aide de sa langue extensible, je commençai à me faire du souci pour Fiesta. Malgré ma promesse de l'aider, le ballon semblait toujours aussi triste, et je percevais cela grâce à plusieurs indices: tout d'abord, les extrémités de son corps cylindrique couleur myrtille où auraient dû se trouver ses joues étaient, contrairement au reste de son corps, non pas d'une couleur d'encre, mais légèrement rosée. Pour un humain, cela aurait signifié l'embarras. Chez lui, cet embarras ressemblait bien plus à de la tristesse due à la résignation. Ensuite, il y avait les deux ficelles qui pendaient de son corps. Tout à l'heure, lorsque Jester l'avait ramené, ces deux appendices étaient parfaitement parallèles. Mais à présent, même si le spectre ne communiquait pas, elles se balançaient doucement, à un rythme très lent, comme si le ballon battait la mesure.

Hélas, je connaissais très bien ce geste pour l'avoir exécuté moi-même des centaines de fois par le passé avec mes doigts. Il témoignait d'une profonde lassitude... Et aussi de découragement. Pour finir, il poussa un profond soupir que le fit comiquement enfler. On aurait presque dit qu'il doublait de volume. Mais hélas, ce signal était réellement préoccupant...

Finalement, Jester décida de nous abandonner quelques instants et sortit en passant par le mur. Avait-elle remarqué quelque chose? Une idée étrange lui avait-elle traversé l'esprit? Ou souhaitait -elle simplement nous laisser seuls, Fiesta et moi, pour que nous fassions plus amplement connaissance? Je ne savais pas comment ouvrir le dialogue aussi restai-je coi, lorsqu'une lueur attira mon attention. Il s'agissait en fait d'un petit miroir, qui se trouvait parmi les effets de toilette fournis, et que je n'avais pas remarqué jusque là. Je m'en emparai machinalement.

Avant chaque spectacle, j'avais toujours l'habitude de vérifier ma mise. Je me devais d'être impeccable. Le moindre écart allait focaliser l'attention du public, et ainsi le détourner de mes tours. Par nostalgie, je refis les mêmes vérifications... La tête, sur laquelle aurait dû se trouver le célèbre haut de forme noir, était aujourd'hui nue et ornée de cheveux bleus nuit en bataille, qui habituellement étaient habilement dissimulés par le couvre-chef.

Mon visage, qui naguère exprimait joie et malice était aujourd'hui rempli de mélancolie. Si on sentait dans mon regard toute une tempête de sentiments, aucun ne transparaissait sur mon visage. Je ressemblais plus à une statue de maître désormais: une statue tellement bien dessinée qu'on aurait juré qu'elle pouvait bouger, parler et se comporter comme un homme. Pourtant au final, malgré sa perfection, elle restait une simple pierre, belle mais morte. Une enveloppe qui ne contenait pas la vie, simplement une trace de son passage...

Depuis combien de temps n'avais-je pas souri? Trop pour que je me souvienne de la dernière fois. Et enfin, je terminai par l'accessoire essentiel du prestidigitateur: ses mains. Les miennes était sans doute la partie de mon corps la mieux conservée: sous les gants noirs que je portais encore, se trouvaient deux membres parfaitement symétriques d'une blancheur étonnante. Afin de mieux les examiner, je les ôtai. Mais elles ne voyaient que rarement la lumière du jour. Mes doits étaient longs, souples et agiles, habitués qu'ils l'étaient à mes exercices de précision. Par certains côtés, ils ressemblaient à des mécanismes d'horlogerie: dans la situation adéquate, ils se mettaient en marche tous seuls de manière parfaitement synchronisée, pour exécuter le tour voulu. Une aisance dure à obtenir, qui ne m'était venue qu'après des années de pratiques...

"Vous avez de bien jolies mains, lança soudain une voix derrière moi. Seriez-vous musicien?"
Je me retournai. Fiesta me faisait face.
-Non simplement prestidigitateur. Magicien. Illusionniste. Bateleur. Appelez ça comme vous voudrez...
-Ah je vois. Jester m'a touché quelques mots à votre sujet tout à l'heure, mais j'ai cru qu'elle parlait d'un quelconque élémental. En fait vous êtes un artiste... Tout comme moi...
-On peut dire cela, en effet."

Curieusement, ce nouveau sujet de conversation semblait avoir calmé le Baudrive: ses appendices étaient maintenant immobiles, ses joues avaient repris leur couleur myrtille habituelle et même la croix jaune qui entourait sa bouche semblait moins tirée, plus détendue, comme s'il se sentait mieux à partager sa passion avec moi. Nous devisâmes donc pendant un bon moment de nos expériences artistiques, lorsque Jester revint, en hurlant, comme à son habitude et en me collant sa longue langue vaporeuse de couleur violette sous les yeux. Au bout de celle-ci pendait une affiche de couleur sombre, avec quelques images représentant des... lanternes? Et un texte écrit en blanc.

"Devinez quoi, lança Jester avec un immense sourire qui semblait occuper la moitié de son visage! Dans une semaine à Mizuhan, aura lieu une grande commémoration pour les victimes de Mewtwo! Fiesta, tu ne penses pas que...
-Oui... Désolé de vous demander cela Ombre mais... Pouvons-nous faire ce détour?
-Pinkie est morte- en tant qu'humaine je veux dire- l'année dernière, tuée par un Méga Ptéra, m'expliqua Jester en aparté. Pour peu que son dresseur ne soit pas un être sans cœur, il ya des chances qu'elle lui demande de s'y rendre... Voire qu'il s'y rende lui-même, car bien que le village où se déroule cet événement soit à Mizuhan , il sert à honorer les morts du monde entier... Il est donc possible que cet homme ait ses raisons d'y aller...

-Je vois, répondis-je. En ce qui me concerne, je suis d'accord!"

Le Baudrive changea du tout au tout à cette annonce. Son corps devint tout à coup bien plus clair, presque rose, et ses yeux noirs jadis larmoyants devinrent immense. La lueur qui brillait au fond témoignait de l'espoir qui venait de se raviver en lui. Ses appendices virevoltaient dans tous les sens, comme balayés par une bourrasque. Il émanait de lui une telle énergie, une telle joie de vivre que je n'aurais pas soupçonné une minute auparavant. L'espoir avait transfiguré ce petit Pokémon, qui finti tout de même par se calmer et par reprendre sa couleur habituelle, tout en me remerciant avec emphase. Mais pour la première fois, j'avais compris pourquoi ce Baudrive s'était choisi le nom de Fiesta.


avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 78

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum