[ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Anna Maria Elizabeth le Lun 23 Jan 2017 - 10:03

Quand Anna Maria Elizabeth vit le petit Marill sse jeter sur le fruit, elle ne put s'empêcher de rire doucement, avant de retirer ses affaires de son sac pour chercher un autre fruit - et aussi parce qu'elle avait remarqué ses affaires toutes dérangées dans le contenant également. Elle prit donc soin de vider la besace sur la neige, ne remarquant nullement les agissements du petit Pokémon et de la jeune femme, ni le petit cri qu'avait poussé la petite Skitty quand il partirent tous deux en courant.

Quand elle eut fini de replier les quelques vêtements, ranger les baies par ordre de taille et remettre correctement à sa place chaque chose dans son sac, la jeune fille se releva en tendant une baie Mépo... dans le vide. Venustatis ne put que secouer la tête, dépitée par l'attitude un peu maniaque de sa maîtresse.

-Bah! Où sont-elles passées ?

Le petit Pokémon rose s'assit sur la neige en la regardant d'un air dépité. Elle tendit simplement sa queue en l'air pour lui faire comprendre que l'humaine et la Marill étaient tout simplement parties. La jeune fille attrapa donc son sac qu'elle mit sur son dos,son étui en bois verni et la baie, et tenta de les rattraper, le petit chaton sur ses talons.

La Mizuhanienne marchait lentement, dans cette végétation, suivant la petite piste que li avait montré son Pokémon un peu avant. Le petit chemin se givrait rapidement, et la neige se retrouvait de glace à plusieurs endroits. Anna Maria s'écroula même à deux reprises avant de se relever en geignant. A la troisième fois, elle ragea doucement et décida de sortir de ce sentier piégeux. Mais elle crut perdre la trace au bout d'une minute ou deux - non, elle en était certaine même, - avant d'entendre des cris dérangeant. Elle accéléra ses pas avant de retrouver les deux compagnons du jour aux prises avec des Colossinge.

La jeune fille en avait déjà vu dans les livres, mais la réalité la surpris bien plus. Elle ne put s'empêcher de déclarer pour elle-même :

-Ce sont des Colossinge ? Qu'est ce qu'ils sont moches!

La jeune fille se trouvait à mi-chemin de chaque groupe et, apparemment, ses paroles ne durent pas plaire aux bestiaux, car l'un des spécimens se tourna vers elle en hurlant. Si celui-ci pensait terrifier la jeune fille par ce cri, il avait nettement réussit. Elle se figea aussitôt, essayant de reculer devant la face terrifiante du primate, et s'écroula sur les fesses, lâchant tous ses bagages. La Skitty se mit devant elle, se doutant d'une charge de la créature sauvage.

-Veveve... Bredouilla l'humaine. Fait attention!

Alors que le Pokémon bipède commença à courir, le chaton se mit  chantonner, et au moment de l'impact, le singe s'écroula sous la berceuse. La jeune noble souffla alors de soulagement, soulagement de courte durée. Si les autres Colossinges l'avaient ignoré jusqu'à maintenant, ils semblaient maintenant porter leur attention sur elle également. Anna Maria Elizabeth courut rejoindre la jeune femme, qui semblait savoir se défendre contrairement à la jeune noble, n'ayant attrapé que la Skitty avant de courir, le visage terrifié et larmoyant.

[Je m'excuse du temps d'absence et de la gène occasionnée. J'espère que la réponse vous va. Dites-moi si vous préférez quelques petits changements.]

_________________

Venustatis
avatar
Anna Maria Elizabeth
Informations
Nombre de messages : 30

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Anthere Osarian le Mar 7 Fév 2017 - 13:01

Les Colossinge déboulèrent de toutes parts, c’est du moins la sensation qu’eu Horizon. Le groupe de furieux se sépara, l’un passa en trombe et se jeta derrière lui. Le voyant arriver, le Marill se roula en boule en tremblant comme une feuille. Mais le monstre passa au dessus de lui sans le voir. Horizon risqua un coup d’œil pour se rendre compte qu’il se jetait sur la jeune fille aux baies. Un cri horrible lui fit tourner la tête, il en restait deux autres ; celui qui avait fraîchement évolué se jetait sur l’autre humaine. Forcément, puisque son Pokémon avait entamé les hostilités avec lui… C’est donc naturellement vers lui de déboula les troisième… Pour son plus grand malheur, celui-ci faisait au moins trois fois sa taille… Le chef de la bande, à tous les coups… Ah oui, Horizon sentait bien qu’il était assez chanceux pour ça. Derrière lui, il entendit une Berceuse. Mauvaise idée, le Colossinge de la fille aux baies allait très mal le prendre, Horizon en avait déjà croisés quelques-uns dans sa vie sauvage et savait par expérience que ce genre de feinte fonctionnait très rarement et de toute façon, avec tout le raffut qu’ils allaient faire contre les deux autres…

Ne sachant comment aborder son « adversaire » par ses hésitations il lui laissa le temps d’entamer le combat en premier. Tout en chargeant, le Colossinge se gonfla en Puissance et vint le frapper tout de suite. Il attrapa Horizon en poussant un cri terrifiant et lança une Combo-Griffe. Incapable de l’éviter, Horizon encaissa tous les coups et fut rejeté en arrière. Atterrissant mollement dans la neige, il essaya de se relever, choqué, mais le Pokémon combat n’avait pas l’intention de lui laisser le temps de faire quoi que ce soit. Au sol, il lui infligea un Point-Karaté et profita de le jeter en l’air pour l’envoyer voler un peu plus loin avec un Balayage. Horizon prit les coups sans pouvoir réagir, ressentant la violence et la douleur comme jamais. Jusque là, il n’avait jamais combattu. Il avait toujours vécut dans la Vallée Chamarrée en paix avec les autres Pokémon sauvages… Sa maitresse disparue n’avait pas vraiment eu le temps et l’occasion de l’entraîner… Le corps meurtrit, il retomba face contre terre dans la neige.

Comme il regrettait l’absence de Persik ! Le dragon lui au moins, aurait su quoi faire et mieux, il lui aurait suffit d’un battement d’ailes pour les mettre en déroute ! Incapable de se relever tant la douleur lui paraissait insupportable, il entr’ouvrit un œil pour voir l’horrible singe lui foncer dessus. Le Colossinge le saisit, arrachant une plainte de douleur à Horizon, qui ne put s’en défaire. Le singe sauta en l’air, forma une sorte de boule et retomba lourdement au sol, le Marill dans ses bras complètement écrasé par le Pokémon combat. Ce coup ultime (enfin, il l’espérait), lui arracha un cri déchirant. Encore une fois, il retomba au sol et n’essaya même plus de bouger. Il n’attendait plus qu’une chose, qu’il en finisse vite et que sa souffrance cesse. Il ne put cependant de penser à ses amis. Il revoyait Akasie faiblement allongée de tout son long, plongée dans un sommeil très profond, parfois, pendant plusieurs jours. La Phyllali avait beaucoup souffert de ses blessures t plus encore, le Marill sentait qu’elle souffrait aussi énormément de sa séparation brutale avec leur bien-aimée maitresse.

Revoyant le visage d’Anthere, dans ses beaux jours, flotter devant ses yeux clos, il pensait qu’elles les avaient tous recueillis. Certains d’entre-eux avaient décidés de la rejoindre de leur propre gré, comme Akasie. Anthere s’était démenée pour trouver comment vaincre sa peur de l’évolution, un drame qu’avait vécut la Phyllali quand elle n’était encore qu’une Evoli. Elle avait promis  Quidam de l’entraîner pour le rendre plus fort. Mais lui, elle lui avait sauvé la vie. Il n’était pas le premier, il y avait eu un Medhyena aussi, et la gentille Anthere n’avait pas hésité à s’en séparer pour son bien… Elle n’avait pas pensé à elle du tout… Les larmes qui se formèrent sur le visage du Marill gelèrent instantanément. Les cris des combats et de la rage des Colossinge devenaient lointains. Akasie avait voulu, un jour, aller cherche elle-même Anthere, mais deux heures dans une tempête de neige avait faillit la tuer, c’était pour ça qu’il lui avait promit d’y aller à sa place, en son nom. Il ne craignait pas le froid lui. Elle aimait bien quand, au petit matin, il envoyait une légère bruine pour supposer la venue de la rosée.

Anthere aussi aimait l’eau. Il aimait bien quand elle utilisait ses pouvoirs, elle ressemblait un peu à un Pokémon aquatique… Il reçut un autre coup qui l’envoya un peu plus loin encore. Mais s’il ne la retrouvait pas, il avait la sensation qu’Anthere ne jouerait plus jamais avec l’eau. C’était comme si elle avait évolué trop vite, en tant que Pokémon eau, il pouvait comprendre ça. Les autres humains n’avaient pas l’air de pouvoir l’aider, ni même d’y comprendre grand-chose… Il n’y avait qu’eux, ses Pokémon, qui l connaissaient suffisamment bien pour savoir comment elle fonctionnait. Comment allait-elle s’en sortir si aucun d’eux  ne la retrouvait ? Subissant la déferlante de coups du Colossinge, Horizon revoyait les derniers instants de ses compagnons. La rage de Persik qui s’élevait au-dessus de l’auberge de Sasabe, Akasie qui recevait un coup de glaçon, quasi mortel, Khan, surprit, entièrement gelé, la petite silhouette indécise et apeurée de Mesmer, à mi-chemin entre Akasie et Anthere, Khan, prêt à défendre, aux côtés d’Ourasi se cabrant. Il y avait un disparu, deux blessés, un bébé Pokémon et les deux plus combattifs, perdus il-ne-savait-où.

L’idée qu’à eux tous ils pourraient sauver Anthere, germa dans son esprit. Persik, tant que Khan était gelé, était le plus fort d’eux tous et il volait. Horizon savait qu’il cherchait toujours à être le plus fort et qu’il était très fier d’être un dragon… Une race légendaire. Il serait peut-être plus facile de le retrouver lui… S’il tenait tant que ça à être plus puissant que Khan, il irait affronter d’autres dragons.  Un endroit secret, connu des Pokémon comme la Vallée des Dragons, était l’endroit où il avait plus de chance de le retrouver… S’il ne le faisait pas… Anthere… Non il ne pouvait pas l’imaginer. A partir de là, Horizon ne sut pas très bien ce qu’il se passa. Le Colossinge lui infligeait une attaque plus terrible que les autres, envoyant son corps, comme une poupée de chiffon, contre une souche. Il ouvrit péniblement les yeux, une simple fente et cette fois, la moutarde lui monta au museau. Dans un éclair de colère, pensant à Akasie et Anthere, il réagit. Il se roula en boule et se protégea autant de fois qu’il le put pendant que le Colossinge lui courait après. Dès qu’il le jugea assez près, Horizon s’élança de toutes ses forces contre lui dans une Roulade, en visant la tête.

Le Colossinge, ne s’attendant pas à ce que le Marill se défende plus que jusqu’à maintenant, vit arriver un véritable boulet de canon. Surprit, il freina et eut un moment d’hésitation. Grave erreur ! Le choc n’en fut que plus rude !  Horizon atteignit son but, mais ne se déroula pas pour autant, au contraire, il agrémenta sa Roulade de Bulle d’O, ressemblant plus pour le coup à une salve de dizaines projectiles contondants. Très en colère, Horizon revint plusieurs fois à la charge et plus il frappait, plus sa Roulade devenait dévastatrice ! Au bout d’un moment, le Colossinge légèrement pantelant tomba inanimé. Presque à bout de force, le Marill se déroula, grimpa sur un rocher et regarda de son petit piédestal son adversaire au sol, knock-out, pour l’instant. Il avait intérêt à garder des forces pour son voyage… Le regard étincelant, Horizon ramassa une feuille apportée par le vent et décida de la garder pour plus tard. Il y avait encore un bon bout de chemin dans les Terres Enneigées, il ne savait pas s’il y trouverait de la nourriture.  Pour être sûr de ne pas la perdre,  il en noua deux extrémités autour de son cou rond.

La feuille battait au vent comme une cape, derrière un Horizon bien décidé à retrouver ses compagnons et sa maitresse.

Spoiler:

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Elvira Tertia le Ven 17 Fév 2017 - 15:50

Décidément le Marill se débrouillait vraiment mieux qu'elle l'avait crue. La boule bleue, avait un certain talent pour le combat même s'il avait été difficile en commencement. Cependant, il fallait dire, qu'un Colossinge n'était pas un adversaire à prendre à la légère. Au moins, elle était rassurée de voir que le Pokémon allait survivre et peut-être même gagne son combat. Elvira intercepta le sien quand l'énorme singe sauta sur elle. Elle utilisa la technique des lames croisées, bloquant aisément les pieds et pencha les lames pour dévier le poids du monstre, tout en pliant les genoux pour ne pas tomber à la renverse. Il glissa vers le sol, stoppé dans son attaque en poussant un grognement de mécontentement.

‘'Axill, tu pourrais me donner un coup de main pendant que je le distrais. ‘'
* Tu es exigeante ! Je ne t'imaginais pas ainsi quand je me suis embarqué avec toi ! *
‘' Arrête de te plaindre, au moins ce n'est pas toi qui le combats ! ‘'

Elle bloqua une nouvelle attaque, un coup de poing qui fit trembler les Jumelles sous l'impact de sa force, elle du même plier les genoux pour garder une certaine stabilité. Qu'elle détestait ce genre de combat, la force brute n'avait jamais été son point fort. Le Colossinge cria une nouvelle fois, enchaînant avec un Combo-Griffe qui frappa trois fois. Elle réussit à bloquer les deux premières attaques, mais la troisième vient déchirer son manteau. C'était dommage, elle aimait bien ce manteau de fourrure, mais elle savait que le plus gros du problème viendra sous peu.

* Je ne suis pas capable de le rejoindre, je crois qu'il est trop loin. *
‘' Pas grave, viens plutôt m'aider… ‘' S'exclama Elvira

Elle n'eut pas la chance d'entendre sa réponse que le Colossinge qui l'attaquait Balayage, l'envoyant valsé dans une direction. Même si l'attaque avait été bloqué, elle ne s'était pas attendue à un coup venant du côté. Elle ne s'était pas préparée à recevoir une telle attaque. La neige amortit grandement sa chute, mais elle eut tout de même le souffle coupé. Qu'elle détestait ce genre de situation, comment étaient-ils arrivés à un désagrément de la sorte ? Elle savait qu'elle attirait les problèmes, mais il y avait tout de même une limite à la malchance. Elle eut tout juste le temps de rouler sur le côté, évitant de justesse le coup de Poing-Karaté qui s'écrasa dans la neige.

Elle grimaça en voyant l'impact dans le sol, elle était heureuse de ne pas avoir reçu un tel coup. C'était le moment que pris Axill pour répliquer avec un poing ombre, frappant durement la bête à partir du sol, l'envoyant valser un peu plus loin. Le Spectrum avait enfin quitté l'illusion de son apparence de Fantominus. Il observait maintenant d'un air mauvais le Colossinge qui venait de s'attaquer à sa maîtresse. Le Colossinge finit par se relever, poussant un cri qui se voulait intimidant en venant frapper sa poitrine. Elle reconnue a l'aura de Puissance qui l'enveloppa et ensuite son regard devient complètement fou. Il venait d'utiliser Frénésie.

‘' Oh seigneur… ‘' Murmura Elvira en se redressant rapidement.

Le Colossinge fonça immédiatement sur Axill, frappant l'air de son cri et de ces poings. La Spectrum eut tout juste le temps d'éviter le coup en répliquant avec un Coup-Bas qui vient toucher l'adversaire, le rendant encore plus furieux. Axill ne s'arrêta pas là, enchaînant rapidement avec un regard noir pour que le Colossinge soit concentré que sur lui et non sur Elvira.

‘' Utilise Onde Folie, enchaîne avec dépit et essaye de le finir avec un autre poing ombre. ‘'

Sans rouspéter les ordres d'Elvira, le Spectrum enchaînèrent avec une onde de Folie, tournant rapidement autour de sa cible qui gesticulait les poings hauts dans les airs, il offrit un large sourire, la langue sortie dans un rire presque machiavélique. Axill ne comprit pas pourquoi elle voulait qu'il utilise Dépit, mais le fit tout de même, il  comprit qu'après avoir frappé la bête au niveau du cœur avec deux doigts griffus et sombres, ce qui sembla immédiatement arrêter la frénésie du Colossinge qui était maintenant confus par la précédente action d'Axill.

* Tu es... *
‘' Pragmatisme Axill, termine-le maintenant qu'on passe à autre chose.'' Le coupe rapidement Elvira.  
* J'allais dire sournoise, mais bien, Ma'am. *

Toujours confus, le singe ne remarqua même pas le poing d'ombre qui vient le frapper entre les jambes, venant se fracasser sous son menton et l'envoyant au tapis. Le Colossinge ne se releva pas, ce qui permit à Elvira de bien reprendre son souffle en tournant la tête vers le Marill qui avait maintenant une posture triomphante au-dessus du corps de son ennemi. Elvira aurait ri ouvertement de la scène, c'est qu'il était tout mignon avec sa cape feuille et ce côté sérieux. Pourtant, elle savait qu'il y avait un troisième ennemi encore présent et elle se tourna vers Élizabeth, s'en était elle sortie ? Peut-être même que son ennemi avait pris la fuite devant la perte de ses deux alliés.
               

HRP : Désolé du retard, j'espère que ça ira comme poste. J'avais beaucoup de lecture ce matin ! Il est trop mimi ton Marill ! Cette petite cape verte me donne envie de l'adopter !

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Tertia
Informations
Nombre de messages : 1028

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Anna Maria Elizabeth le Mar 21 Fév 2017 - 0:03

La jeune fille ne se retourna qu'après s'être éloignée de son agresseur. Mais, malheureusement pour elle, celui-ci ne semblait pas avoir le sommeil profond. Le singe se releva, la chercha du regard, et poussa un grognement bruyant et lui fonça dessus. La jeune fille recula encore, et trébucha dans la neige. Et voilà que Vénustatis se plaça devant elle pour la protéger.

La confiance la regagna. Le fier et brave petit chaton était bien décidé à la secourir de cette méchante bête.

Enfin, c'est ce qu'avait cru Anna Maria Elizabeth durant quelques secondes. Car l'instant d'après, la terreur la regagna aussitôt. Nullement intimidé par la venue de cette pseudo-protectrice, la créature sauvage lança aussitôt une attaque Poing Karaté qui fit volé le petit quadrupède contre un tronc proche. La mizuhanienne trouva la force de se lever et courut aux côtés de son Pokémon. Voyant le combattant accourir, Venustatis se releva et tenta une charge. Mais le boxeur l'attrapa après avoir reçu le coup, et se lança en l'air, pour atterrir sur le petit chaton, et enchaîna ensuite sur un Balayage.

La jeune fille réceptionna le félin inconscient, et fit la chose qui lui semblait la plus sensée, elle se retourna et fuit. Elle entendait le Pokémon à quelques mètre derrière elle, mais elle ne se retourna pas. Son sac frappait à chaque pas sur le bas de son dos, son coffret, fixé au sac par les lanières, lui endolorissait les côtes, les racines tentaient de la faire trébucher, et le souffle commençait à lui manquer.

Et ce qui devait arriver arriva. Après de très longues minutes de course, la jeune fille se prit les pieds dans une racines, s'écrasant face contre terre. Ses bagages atterrirent quelques mètres plus loin, non sans recevoir un choc au crâne de la part de l'étui, mais elle avait réussis à protéger la petite chatte de la chute, en le levant dans ses bras. La seconde suivante, un pas venait de s'écraser sur son dos, la faisant hurler de douleur. Anna Maria Elizabeth eut le courage de se retourner pour voir le singe, au dessus d'elle.

Celui-ci regarda la Pokémon, les yeux clos. Il avait visiblement besoin de passer sa rage sur quelque chose et il semblait ne pas vouloir d'un Pokémon inconscient. Toujours était il qu'il décida de rouer ses coups sur l'humaine, qui se roula en boule, la tête entre les bras.

Il frappa les genoux, les côtes, les bras... Il frappait fort. La jeune fille avait mal partout et il continuait, il continuait encore. Combien de temps, elle ne pouvait le dire, car elle perdit connaissance à son tour. Quand elle se réveilla, la petite chatte, boitillant, lui léchait le visage, elle avait mal partout. Respirer, simplement, lui faisait mal. Avec douleur, elle s'allongea sur le dos. Elle n'entendait que le silence. Les coups avaient été forts, son oeil droit avait enflé, et elle n'y voyait rien. L’œil gauche ne voyait que des formes sombres, à plus de deux mètres.

Elle se releva quand elle commença de nouveau à avoir froid. la jeune fille resta assise, tout simplement, les genoux lancinants relevés contre son ventre douloureux, entourés de ses bras souffrants. Elle n'entendait absolument rien autour d'elle, excepté Venustatis qui se rapprocha de sa maîtresse pour se blottir à son côté endolori.

Les larmes franchir alors les frontières pour s'écouler au plus bas.

_________________

Venustatis
avatar
Anna Maria Elizabeth
Informations
Nombre de messages : 30

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Elvira Tertia le Mer 22 Fév 2017 - 0:21

Après une rapide course qui déboucha sur une scène déplaisante. Elvira compritcomprit que la situation avait été beaucoup plus difficile. Le singe avait fait qu'une bouchée de son chat mauve et s'était ensuite jeté sur la jeune femme. Quand Elvira tourna son attention sur eux, il était en train de la rouer de coups. Anna avait été incapable de se défendre face à l'adversaire. Elvira s'était précipitée pour lui porter secouer. La guerrière ordonna à Axill d'utiliser Léchouille, paralysant le singe qui semblait prendre son pied sur l'humaine. Surprit, le singe se retourna, mais déjà la salive du Spectrum s'activait pour paralyser ces puissants muscles. Pour le plaisir, Axill le lécha une deuxième fois, s'assurant qu'il y avait une bonne dose de salive avant de pousser le singe sur le côté. Le Spectrum n'y accorda plus aucune attention en se tournant vers sa maîtresse.

La rouquine jeta un rapide regard à horizon qui s'en était très bien sortie et revient vers la jeune femme, Anna. Elle se penchait vers elle, retirant rapidement un gant pour tendre une main vers son nez pour chercher son souffle. Après quelques secondes d'attentes, elle sentait le souffle chaud de la belle endormie et se releva. Elle se grattait derrière la tête en laissant échapper un soupir. Tout était bien qui finissait bien.

‘' Rien de trop grave… ‘'

Il était clair que la petite venait de vivre l'une des pires peurs de sa vie, mais elle ne serait peut-être pas la dernière. Il posait son regard sur Anna, l'observant un instant. Il n'y avait pas trop de sang et il ne semblait pas y avoir des fractures. Elle était sûre que la gamine aurait des douleurs et sûrement des bleus sur les parties de son corps touché, mais elle n'en savait pas plus. Anna devait retourner dans la ville la plus près et voir un médecin. Elvira n'avait pas ce genre de connaissance et ne serait d'aucune aide. Elle tourna ensuite son regard vers le chat qui venait tout juste de retrouver conscience.

‘' Toujours en vie, c'est bien… ‘'
* Au moins elle est toujours vivante. *
'' Humm... ''

Elle aurait vraiment détesté devoir apprendre à blondir que son chaton était décédé suite à l'attaque violente du Colossinge. La rouquine se demanda vraiment pourquoi Anna était ici, comment avait elle pu penser que ce genre de situation n'arriverait pas un jour ? Il y avait tellement d'innocence dans cette personne que s'en était quelque peu absurde. Elle soupira une nouvelle fois, qu'allait elle faire avec elle ? C'était ce moment que prit le chat pour venir lécher le visage de sa maîtresse qui se réveilla par la suite. Quand la rouquine entendit la petite gémir de douleur, elle ne douta un instant que son diagnostic sur les blessures. Peut-être qu'elle était plus gravement qu'elle en avait l'air.

‘' Doucement, bouger très lentement… ‘'Déclara L en aidant la jeune femme à s'asseoir. ‘' Je sais que mes paroles sont futiles, mais vous devriez vous rendre à la ville la plus près… Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour vous aider… Même votre chat aurait besoin d'aide. ‘'Termina-t-elle doucement.
* Je te connaissants pas avec une âme charitable *
'' Silence Axill. '' Murmura-t-elle tout bas.

La situation était déplaisante et désagréable. Elvira ne savait pas gérer les gamines en douleur et encore moins les larmes. Elle venait de vivre un moment difficile et sa manière de passer outre à la douleur et les émotions étaient de pleurer. La guerrière retient le grognement d'inconfort et passa une main dans sa chevelure en bataille.

‘' Quitter la forêt rapidement, surtout avant la nuit… Je ne peux rien faire de plus pour vous… ‘' Termina-t-elle calmement.

Elle ne pouvait rien faire de plus et elle tourna les talons en revenant vers Horizon. Axill c'était pris quelques morceaux de Colossinge pour une fringale et le reste pour le repas de plus tard. Elvira ne touchait à rien, observant seulement le spectacle désolant. Elle secouait la tête, avant de faire encore quelques pas et de prendre le chemin de la grotte. Pourtant, en passant proche du Pokémon elle se sentait redevable. Elle s'arrêtait et déclara lentement :

‘' Je ne vis peut-être pas dans le luxe, mais je t'offre la nourriture et le gîte pour la nuit. C'est un lieu sécuritaire où tu pourras te reposer avant de repartir pour ton aventure. ‘' Déclara-t-elle simplement.
* Ne me dis pas qu'on va ce le coltiner toute la nuit ?! *

Sans plus un mot et en ignorant Axill, elle reprit sa course, avançant dans la neige silencieusement. Axill tournait un moment autour d'elle avant de venir ce cacher dans les vêtements chauds de sa maîtresse. Plus d'une fois la guerrière jetait un coup d'œil derrière elle, curieuse de savoir si la créature bleue l'avait suivi et si c'était le cas, elle lui laissait la chance de le rattraper pour continuer son chemin vers la grotte naturelle ou elle avait trouvé refuge.

Hrp : C'est mon dernier poste, j'ai posté avant Anthere pour une entente entre nous deux. C'était amusant comme petit Rp, on se refait ça ! =D Que le dernier poste la demande de rp terminé !

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Tertia
Informations
Nombre de messages : 1028

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Anthere Osarian le Ven 24 Fév 2017 - 15:30

Sur son rocher, Horizon accusait le coup. Ce combat l’avait épuisé. Contrairement à ses amis, il n’avait pas eu l’entraînement qu’Anthere avait donné à son équipe. De tous, sauf le bébé Tarsal bien entendu, il était celui qui avait intégré son équipe le plus récemment et tous ces derniers mois, elle n’avait pas tellement eu l’occasion de s’occuper d’eux. Il se souvenait très bien qu’elle l’avait soigné pendant un long moment après l’avoir rencontré à la Vallée Chamarée, sa région d’origine. En fait, il n’avait été qu’un Pokémon de compagnie depuis, ce qui était sans doute la cause de son embonpoint et son incapacité à combattre. Mais avec ce Colosinge, Horizon comprit que certaines choses allaient changer. C’était obligé pour retrouver ses amis et Anthere, il allait sans doute rencontrer d’autres situations de ce genre…Le Marill allait donc devoir se trouver un talent pour le combat et rapidement. Il n’irait pas très loin autrement. Incapable de fournir un effort supplémentaire, sa cape-feuille flottant dans la bise, Horizon se retourna vers, l’humaine. Celle qui n’avait pas l’air d’une feuille morte. Le spectacle le surprit un peu, il aurait juré que les Pokémon entraîné par des Dresseurs étaient plus forts que les Pokémon sauvages… Ses amis l’étaient en tout cas.

Quoi qu’il en soit, le Marill ne bougea pas de son rocher et ne chercha pas à intervenir. Il n’en avait pas la force et ne tenait pas, de toute façon, à attirer l’attention du dernier Colossinge sur lui. Il vit la Grande s’enquérir de l’état de santé de la Petite et lui conseiller de retourner en ville. A vrai dire, le Marill ne pouvait qu’être d’accord, si elle n’était pas capable de s’occuper d’un simple Pokémon sauvage, en tant que Dresseur, elle était très mal partie ! Pour son cas personnel, c’était tout autre chose, il n’était peut-être pas censé se retrouver seul sans les autres et puis, il venait d’écraser un Colosinge, comme quoi… Il se retourna, sa cape-feuille au vent et jeta un coup d’œil sur son adversaire. Pour l’instant en tout cas. Le dernier avait été mis K.O lui aussi et la Grande avait l’air de réfléchir, grâce son ouïe hyper sensible, Horizon entendit très clairement ce qu’elle disait. C‘était relativement clair pour lui, elle avait l’air assez pressée de quitter le coin. Horizon ne pouvait pas lui donner tord, il ne tenait pas à rencontrer le reste de la famille Colosinge s’il y en avait une. Et puis, plus vite il serait partit, plus vite il attendrait Comodo.

La Grande s’en allait et Horizon lui, ne savait pas trop ce qu’il convenait de faire. Il ne fit donc rien et la regarda s’approcher. Elle s’arrêta à sa hauteur et lui proposa de passer la nuit avec eux, dans une grotte. Horizon dressa les oreilles. Ça voudrait dire qu’il passerait la nuit au chaud, après une journée passée dans un froid polaire, qu’il aurait à manger et pourrait se reposer en toute sécurité après ce combat éreintant. Horizon pensa qu’en restant avec eux pour la nuit, aucun Pokémon sauvages n’oserait les déranger. Après un instant de réflexion, le Marill accepta l’invitation de la Grande (en Pokémon). Il était assez content de voir qu’il pouvait y avoir d’autres spécimens humains comme sa maitresse. Comme elle s’éloignait déjà, Horizon sauta dans son sillage. Ce n’est pas qu’il détestait la neige, mais même un Pokémon Eau pouvait avoir envie de se sentir un peu au sec, de temps en temps. A bien y songer, il ne se sentait pas le courage de chercher un abri sûr pour la nuit, loin de la forêt, ce qui aurait impliqué de marcher encore pendant des heures et encore moins de rester éveillé toute la nuit pour surveiller ses arrières… La journée, rien qu’en marchant, avait déjà été assez longue comme ça.

Malgré ses petites pattes, le Marill n’eut pas trop de mal à suivre la Grande jusqu’à la grotte. Mais celle-ci se trouvait assez loin et en plus, il fallait rebrousser chemin. Demain, il devrait donc se frayer un nouveau chemin dans une grosse épaisseur de neige pour espérer sortir un jour de cette forêt. En d’autres termes, il n’était pas sortit du sable. De la neige ! Après un certain temps, la grotte se montra. Horizon était soulagé, car un cinglant vent de nord  se levait et le ciel se chargeait à nouveau. Il était content de ne pas être obligé de passer la nuit dehors, il aurait finit en glaçon c’était sûr. Le Marill, pas très à l’aise en sentant la présence d’Axill, se tenait dans un coin de la caverne, pas trop loin de l’entrée –au cas où-, mais pas trop près non plus, pour ne pas recevoir le vent et la neige. Il avait hâte que l’humaine allume un feu, qu’il puisse s’y réchauffer. Et puis, même si la nuit tombait tôt et qu’il n’était pas l’heure du souper, il avait une faim de Grahyena ! Il serait capable de manger un Donphan ! Ou un fruit en forme de Donphan, du moins. Il espérait, en regardant tomber des flocons gros comme des Pokéball, que ses amis n’avaient pas à lutter contre des telles conditions.


[Dernier post pour moi aussi, à bientôt en rp ! ^^]

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Sur la piste [AME & Elvira]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum