[ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Nina Wang le Ven 10 Juil 2009 - 21:07

Juste après s'être réveillée et levée, Reverie proposa un match Pokémon à Nina. Elle fut d'abord un peu surprise, mais accepta volontiers. Kashi, Genki et Irai avaient eu leur dose de combat ces derniers temps ; quant à Erebos, elle voulait qu'il se repose un peu avant de se battre à ses côtés. Le match, si Reverie acceptait un 2VS2, se ferait donc avec Sidéron, qui devait commencer à rouiller un peu depuis son dernier combat, et Miyana, la petite Evoli. C'était l'occasion de tester les progrès du Galegon et les capacités de la créature malicieuse et pétillante qui avait rejoint l'équipe dans la jungle de Flamen.

Reverie était partie droit vers la banquise, heureuse de pouvoir glisser sur les énormes blocs de glace. En soupirant, la guerrière lui emboîta le pas et la rejoignit sur une grande étendue qui serait parfaite pour un match en double. Nina se positionna à distance, en face de l'adolescente. Avec un petit sourire, elle sortit deux capsules, une Copain Ball et une Niveau Ball : de la première jaillit un petit Pokémon beige à la fourrure blanche qui poussa un cri joyeux et enthousiaste, se demandant pourquoi on l'appelait.

Spoiler:


Miyana se tourna vers Nina, espérant qu'enfin elle allait participer à un vrai combat. Lorsqu'elle eut un hochement de tête en réponse à son regard interrogateur, elle manifesta sa joie à l'aide d'un nouveau cri aigu et d'un mouvement rapide de queue. Cependant, elle était un peu inquiète : elle allait se battre, seule, pour son premier match ? Elle baissa légèrement les oreilles, un peu dépitée. Mais Nina la rassura d'une voix moqueuse :

« Ne t'en fais pas, tu vas avoir du renfort, regarde. »

Elle lui montra la Niveau Ball dans sa main droite et la lança en avant. Un bruit d'ouverture se fit entendre tandis qu'un Pokémon assez imposant, devant dépasser les cent kilos au vu du tremblement émis lorsqu'il toucha le sol, faisait son apparition sur la banquise.

Spoiler:


Pourvu de pattes énormes et griffues, d'un dos orné de plaques pointues et métalliques et d'un crâne en fer qui semblait plus dur encore que le matériau dont il était fait, le Galegon gratta le sol en poussant un cri de défi qui résonna dans l'immensité blanche et vide des terres glaciales de Mizuhan. Sidéron était en pleine forme, n'ayant plus combattu en duel depuis la bataille de l'île. S'il avait été réquisitionné pour venir en aide à sa maîtresse lors de sa fuite de Geffen, il était impatient de se mesurer à un ou deux adversaires lors d'un match déclaré et préparé. Il souffla par les narines en créant un petit nuage de buée et de vapeur dû à la fraîcheur de l'air, puis se rapprocha de Miyana pour lui dire dans leur langage qu'ils allaient faire équipe. Reprenant du poil de la bête, la petite Evoli se gonfla et se positionna pour être prête à attaquer son premier ennemi.

« Un match en deux contre deux, avec Miyana et Sidéron, voilà mes conditions, Reverie ! J'ai hâte de voir qui tu vas choisir pour contrer mon équipe. Que la meilleure gagne ! En garde ! »

Les deux partenaires de combat confirmèrent ses dires par un bref cri en choeur. Cependant, si elle était confiante, Nina sentait que quelque chose, ici, allait changer le cour des évènements. Non pas qu'elle ait peur de perdre, loin de là. Elle ressentait plutôt une sorte de présence vaguement familière et étrangement apaisante...mais à part son groupe, qui aurait bien pu se trouver là ? A moins que sous l'eau ne soit tapie une créature qui les observerait...non...elle se faisait des idées...et pourtant...elle était convaincue de connaître cette sensation. Tandis que Reverie choisissait ses deux Pokémon, la jeune guerrière tentait de se souvenir et d'associer ce sentiment à quelque chose qu'elle aurait déjà vécu. Oui...elle allait se rappeler. A coup sûr.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Invité le Ven 10 Juil 2009 - 22:46

Alors c'était comme sa ? Ren ressentait une vive excitation soudaine, et se demandait bien ce qui allait se passer, ce combat était des plus attrayants. Aussi la jeune fille frémissait d'impatience sur place, elle se demandait qui pouvait-elle envoyer, surtout contre une masse d'acier énorme et un chaton.
Coud ? Non ! Certainement pas, il se ferait blesser, et puis il n'avait pas l'air de vouloir combattre, il tenait à rester au chaud dans la veste de sa dresseuse.

Elle ne savait pas vraiment qui choisirent, d'ailleurs elle ne savait pas qui se trouvait dans les balls, elles se ressemblaient toute et il y en avais une de plus qui lui était inconnu. Elle se demanda bien lequel serait un bon choix, ne connaissant rien sur le types.
Elle en choisit une au hasard, ne sachant pas qui allez en sortir, elle lança la petite ball et attendit de voir qui se matérialiserait. Prenant petit à petit de la longueur, un petit bout de queue fin, une antennes se séparant en deux, des bouts de pattes, une bouche, un corps formé de petit rond.


"Pan"

Ren venait de lancer la ball d'Haoto, étrangement, elle ne savait pas pourquoi, mais cette petite chose allait poser des problèmes. Elle se remit à savoir qu'elle ball elle allait lancé quand soudainement Coud sauta de ses bras et se dirigea vers le centre de l'arène, tapotant son coéquipier.

"Togé-Togé-BRIII"

Ren allait rentrer sur le terrain quand elle se dit qu'il croyait que c'était un jeux, un simple jeux, elle laisserait se battre, même si elle avait la peur au ventre. Mais cette inquiétude disparu relativement vite, elle voulait savoir ce qu'un combat pouvait bien faire, et connaissais un peu les stratégies des attaques, mais trop rien sur les types.

"Haoto ! Utilise ton fluide gluant ! Coud ! Use de ton charme et de tes attention !"

Pendant que la petite boule s'approchaient des deux pokémon en face de lui, la chenille était déjà assez proche pour utiliser son attaque sécrétion. Aussi le fil gluant sorti de son orifice buccale et s'étala un peu partout sur les deux pokémon adverse, les collants au sol. L'Evoli aurait du mal à s'extirper de ce guêpier, même si elle était plus forte, la sécrétion d'un pokémon est la même, de la naissance à l'âge adulte.
Le Galegon lui ? Il n'avait qu'à lever la patte pour faire lâcher les filaments fait de fibre et de soie, pour lui, cela ne semblait être rien. Mais il ne s'attendait peut-être pas à voir un tout petit truc le fixé, avec des yeux gros comme des loupes, dedans miroitait un petit quelque chose d'attendrissant. Il s'approcha du pokémon et lui déposa un baiser, sensée l'endormir ou le rendre confus, mais pour l'instant rien ne se produisait, tout le monde regardait le résultât.


Spoiler:

Le gros pokémon le va la patte, comme s'il voulait essayer de l'écraser... non... il cherchait à le mettre en bouillie, pour ce soir ce sera omelette.

"BRUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIII"

Voila que courait à toute allure un petit pokémon apeurés qui cherchait à survivre face à une sorte de créature lourde et lente, mais tout aussi rapide, en rapport à leur taille. La petite chose courait à en pleurer et le monstre semblait en rire.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Nina Wang le Ven 10 Juil 2009 - 23:44

Sans vraiment les avoir choisis, Reverie envoya Haoto, son Chenipan, puis Coud, son Togépi. Un peu étonnée - mais de moins en moins vu le caractère de la demoiselle en face d'elle - , Nina décida néanmoins de toute faire pour gagner. Chenipan ouvrit les hostilités avec une Sécrétion qui piéga momentanément Miyana et Sidéron. Cependant, la guerrière ne se démonta pas et réfléchit tout de suite à une contre-attaque.

* Si je dis à Miyana de tenter de sortir de là, ça ne servira à rien...elle va devoir aider Sidéron à distance en attendant de pouvoir s'extirper de cette toile. Bon...je crois que j'ai trouvé la parade...si on veut. *

La guerrière remarqua alors que le Togépi, qui semblait avoir utilisé un Doux-Baiser, avait raté son coup, et tentait maintenant de fuir la grosse patte du Galegon, levée et prête à l'écraser. Devant le ridicule de la scène, Nina faillit éclater de rire, mais retrouva son sérieux si caractéristique en un instant et cria :

« Miyana, utilise Coud'Main pour aider Sidéron ! Toi, Sidéron, je veux que tu te serves de Tête de Fer sur le Chenipan ! »

Aussitôt, la petite Evoli cessa de se débattre, se redressa sur ses pattes et se concentra.

Spoiler:

Le poil de Miyana, puis son corps entier se mit à émettre une lumière dorée qui rayonna autour d'elle avant de former un halo qui se transforma en flèche d'or filant vers le Galegon. Ce dernier, boosté, chargea directement le petit Chenipan, non sans déraper un peu sur la glace, et, le crâne luisant d'un éclat argenté et aveuglant, entra violemment en collision avec l'insecte vert responsable des sécrétions si gênantes. Haoto décolla littéralement et vola dans les airs sous la force du choc. Sidéron dérapa et fit volte-face pour retourner vers sa partenaire de combat, non sans flanquer une belle frayeur au Togépi qui se remit à courir de plus belle. Une fois arrivé près de Miyana, Sidéron entreprit de...mâchouiller carrément les fils gluants afin de libérer la petite Evoli de ce piège tenace. Au bout de quelques secondes, ayant profité de la confusion (Coud s'agitait dans tous les sens tandis que Haoto avait un mal fou à se relever), le Galegon avait réussi à enlever la majeure partie de la Sécrétion. Miyana était enfin prête à mettre sa vitesse à profit.

« Miyana, Charge sur Coud ! »

Miyana se mit à courir, et Nina put voir pour la première fois les capacités de son Pokémon. Bien que petite, elle était assez bien taillée et rapide. Une version féminine de Genki, somme toute. En glissant à plusieurs reprises, Miyana fonça sur le Togépi terrifié et le percuta. Une bonne force de frappe, plutôt correcte. Pas mal. Mais de nouveau, quelque chose gêna Nina dans son analyse du potentiel de combat de la petite Evoli. Elle en était certaine maintenant, quelque chose les épiait. Et ce quelque chose était sous l'eau. Miyana aussi l'avait senti, contrairement à Sidéron, moins attentif aux sons que sa camarade et que sa dresseuse. Ninj, qui assistait au match, s'était tourné vers la guerrière comme pour l'interroger. Mais elle ne savait pas...ou plutôt, elle ne savait plus.

Voyant subitement une forme passer sous la couche de glace, Nina se baissa, mit sa main sur le sol gelé et écouta, sans quitter le match des yeux. Un chant se fit alors entendre, très doux et léger, audible seulement pour Nina et Miyana, dont l'ouïe était surdéveloppée. « Elle » se rapprochait. Elle tournait autour de Nina, en décrivant des cercles parfaits sous l'eau gelée. En quelques secondes, le souvenir refit surface, pour arriver jusqu'aux lèvres de la jeune fille et devenir deux mots :

« Ma Reine... »

Le coeur de Nina se mit à battre plus vite encore. Elle l'avait retrouvée, elle était en plein match et sa Reine était là. Mais rien ne pressait. Maintenant qu'elles étaient réunies, Nina savait que sa Reine attendrait. Elle se releva alors, prête à reprendre la réflexion perpétuelle propre aux combats que Nina adorait. Calculer le prochain mouvement pour choisir le coup qui porterait. Observer. Détailler. Ordonner. Sentir. Intuition. Stratégie. Chance. Puissance. Tout se remettait à tourner dans son esprit, apaisé par la présence de la créature sirénienne...

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 2:39

Tout c'était passé si vite, et Ren fut presque déçu, mais les combats était excitant, aussi voulait-elle que cela dure. Mais les pokémons de Nina semblait bien trop puissant, aussi ne pouvait-elle pas rivaliser, mais elle tenait à se battre jusqu'au bout. Elle avait presque le cœur déchirer en voyant son Togepi pleurer, en plus de cela il venait de prendre une mauvaise charge, et était tombé face contre terre. Le Chenipan, quant-à lui, était totalement sonné, il devait avoir vraiment mal car n'étant pas habitués, mais il ne risquerait pas la mort, aussi Ren utilisa son pouvoir pour le ramener jusqu'à elle, en dirigeant le vent de façon à le faire glisser sur la glace.
Elle ramassa son pokémon et le garda dans ses bras en le caressant, maintenant elle reportait son attention à son Togepi, qui ne s'était pas relevé d'ailleurs, toujours face contre-terre.
[ Face à la mer... *joueur crève* désolé, plus fort que moi XD ]

Soudainement il émit un petit mouvement, ils e releva lentement, en lançant un petit "Bruii" plaintif, encore des larmes aux yeux, et Ren se disait intérieurement "Le pauvre".
Le petit pokémon semblait se retenir d'éclater en sanglot insupportable, repoussant des petits hoquet. Puis il se retourna, regardant ses adversaires avec des yeux larmoyant, une petit égratignure sur la joue, puis, tout d'un coup, son corps s'entoura d'une soudaine aura bleuté, il vint à faire bouger ses petites mains, comme s'il cherchait une vengeance à tout sa.

Le petit Togepi s'approcha de ses ennemi, totalement déterminé, sauta dans les airs et effectuant un violent Écrasement sur la face du pokémon qui avait osé le blesser. Puis le Togepi, dans un saut magistral, se remit à balancer ses bras de droite à gauche.
Juste avant que le pokémon ne rattérissent, il rentra dans sa coquille, comme s'il s'endormait, mais au contraire de cela, son corps vint à rouler sur le sol à toute allure vers le même adversaire, le Togepi en voulait fortement à son assaillant et ne pardonnerai pas. Aussi vint-il à s'attaquer à cinq reprise à son adversaire en effectuant des Roulades consécutives, son adversaire évitant plus ou moins par de multiples bond.

Coud avait la tête qui tourne et remettait sa, balançant ses bras lentement, ses ennemis n'avait pas le temps de riposter, il enchainé coup sur coup. Des Flammèches sortir de sa bouche qu'il tira sur le Galegon, celui qui avait essayé de l'écraser, cet attaque n'avait l'air de ne faire aucun effet, mais le pokémon en face de lui n'avait certainement pas peur des flammes, même si le casque de ce dernier avait deux ou trois petit point qui avait simplement commençai à chauffer.
Fâché que cela n'est quasiment rien fait, le Togepi se remit à lancer de multiples attaques sans s'arrêter, ainsi il réitérer la même technique pour lancer des attaques aléatoire.

Soudainement des flammes d'un blanc pur entourèrent le pokémon, dansant autour de son corps, elles avaient un petit coté bleuté, mais se trouvait être extrêmement lumineuse. Un peu comme les Feu Sacre. Soudainement les flammes, dans un tourbillon endiablé, vinrent s'en prendre à leur victime, et cette dernière attaque brulait bien plus que l'autre. Celle-si semblait sortir tout droit de nulle part, ou d'un pokémon d'une extrême rareté, voir même légendaire. Les effets devaient s'en faire ressentir, ses flammes de pureté avait vraiment du bruler et faire chauffer la carapace devenue bouillante du pokémon adverse.

Comme si le Togepi n'en avait pas assez lancé, il en rajouta une couche, comme si cela était pour marquer son coup final. Ses bras se remirent ainsi à faire cette danse lancinante.
Togepi courut vers son adversaire, une longue queue faite d'eau sembla s'être formé au niveau de sa coquille. Il sauta et se retourna sur lui même, lançant sa puissante attaque Hydroqueue sur le Galegon qui se vit soudainement entouré de fumer, l'attaque ayant refroidi l'acier et la roche de ses plaques, même si elles restaient chaudes.
Le pokémon n'avait pas du apprécier la soudaine chaleur et une attaque qui était d'un type qu'il n'appréciait guère.

Quand Coud retomba sur le sol, les deux bras sur les cotés, une respiration saccadé, il ne put s'empêcher de pleurer et de courir en arrière, revenant voir sa maîtresse. Celle-si l'accueillit dans ses bras avec le Chenipan et le félicita, même s'il pleurer par litre d'eau et crié à s'en décrocher la mâchoire, rien ne semblait pouvoir le calmer, il venait de piquer une crise.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Nina Wang le Sam 11 Juil 2009 - 3:42

Chenipan avait été mis tout de suite hors combat. Une seule attaque Tête de Fer avait suffi à l'écarter de la bataille. Il avait fait preuve d'une résistance pour ainsi dire nulle, laissant Coud se débrouiller seul face à Miyana et à Sidéron. Mais le Togépi était loin de s'avouer vaincu, bien au contraire...

Il se vengea en effet en utilisant un Ecrasement sur Miyana, aplatissant la pauvre Evoli sur le sol gelé. Elle eut bien du mal à se relever et à s'ébrouer comme elle le faisait d'habitude. Mais elle se redressa finalement, très fâchée. Ce truc rond taché à pattes tout plein de pics allait payer, non mais ! Le Togépi commença alors à agiter ses bras de gauche à droite, une lueur bleutée émanant d'eux. Nina, contrairement à ses Pokémon, identifia immédiatement l'attaque : il s'agissait de Métronome, une technique qui permettait au lanceur d'utiliser une attaque totalement aléatoire parmi celles disponibles chez les Pokémon. Elle jugea donc utile d'avertir ses combattants.

« Miyana, Sidéron, méfiez-vous, Métronome peut donner n'importe quoi ! Attendez-vous à tout ! »

Miyana, prévenue, put donc, grâce à sa maîtresse, éviter la première des cinq Roulades suivant le Métronome. Elle bondit sur le côté droit, puis le gauche. La troisième l'érafla et lui arracha un cri de douleur, mais sa vitesse lui permit de glisser sur la gauche pour esquiver la quatrième et de sauter pour prendre appui sur la coquille roulante lors de son cinquième assaut. Désormais dans les airs, Miyana se laissa retomber sur le Togépi avant de bondir en arrière pour éviter une éventuelle contre-attaque. La créature se remit à se servir de Métronome, lançant coup sur coup Flammèche, Feu Sacré puis Hydroqueue sur le pauvre Sidéron. Le Galegon, fumant et sonné, ouvrit la bouche et tourna la tête vers Nina, comme pour lui demander de lui expliquer ce qui venait de lui arriver. Il pouvait encore se battre, mais plus pour longtemps, vu le déluge d'attaques qu'il venait de se prendre en pleine poire. Nina accourut d'abord, puis marcha doucement ensuite vers son Pokémon, après avoir entendu le sinistre craquement qui s'était fait entendre sous ses pieds. Le feu et la glace ne faisaient jamais bon ménage. Lentement, elle se baissa vers Sidéron, posant ses deux mains, l'une sur son dos, l'autre sur son crâne de métal.

« Tu ne pouvais rien faire contre ça, et surtout pas sur une telle surface. Je suis désolée, Sidéron. Mais tu as fait de ton mieux. Reviens maintenant. »

Elle rappela le Pokémon de métal dans sa Niveau Ball avant de prendre Miyana, un peu fourbue par l'Ecrasement et très en colère contre Coud, dans ses bras.

« Toi aussi tu as bien combattu. Je suis contente de toi, pour un premier match, c'était plutôt bien. Repose-toi. »

Miyana disparut dans un rais de lumière rouge en agitant joyeusement la queue, fière d'elle. Nina se releva et sourit à Reverie avant de lui dire :

« Ce match était court et étrange, mais surprenant ! Je vais devoir faire attention à cette coquille vivante, maintenant. Même si tu as perdu, ils ont fait de leur mieux. Tu pourras les remercier...»

Un tremblement ébranla le sol gelé de la banquise tandis que Nina, posant sur le sol toutes ses affaires - sac, Balls, nourriture - , s'approchait de l'endroit où le feu avait fragilisé la glace. Elle s'immobilisa, la sentant arriver. Soudain, dans un fracas assourdissant, une créature svelte et immaculée surgit de la mer, perçant la glace avec sa corne frontale. S'élevant dans les airs, Lamantine décrivit une courbe grâcieuse dans le ciel avant de regarder rapidement Nina et de retomber dans l'élément liquide.

Spoiler:

« Je crois qu'elle veut que je la suive. En fait...nous nous connaissons déjà...grâce à un rêve. Je reviens...attendez-moi... »

Sans hésiter, Nina sauta dans l'eau glacée et s'enfonça dans l'océan. Elle constata que l'eau n'était pas si froide que ce à quoi elle s'attendait et sourit. Excellente nageuse, elle était habituée à rester longtemps sous l'eau. Elle regarda alors la forme décrire les cercles que Nina commençait à connaître autour d'elle. Tout se passait comme dans son rêve. Aurait-elle eu une prémonition ? Une intuition ? Elle l'ignorait, mais le contact du pelage lisse de Lamantine la fit frisssonner. Elles s'étaient fait une promesse. Nina l'avait tenue. S'arrêtant près d'elle, la sirène l'invita à monter sur son dos. La guerrière le fit avec plaisir et la laissa remonter avec elle jusqu'à la surface. Chevauchant le Pokémon sauvage, Nina donnait l'impression d'être une sorte de Valkyrie. Elle se hissa sur le rebord, déjà quasiment sèche, et caressa la Lamantine.

« Je suis venue, ma Reine. J'ai tenu ma promesse. Veux-tu devenir...ma cavalière ? M'accorderas-tu toutes les danses que je te demanderai ? »

La sirène poussa un doux cri en hochant la tête. Nina prit son sac, en sortit une Super Ball ornée d'un sceau représentant une couronne et la lui présenta.

« Tu vas vivre ici, Eikallia. Cela te convient-il ? »

La Lamantine acquiesça de nouveau. Nina posa alors la Ball dans sa main, l'avança vers Eikallia et toucha sa corne. La créature se laissa enfermer sans un bruit, lentement, alors que la jeune guerrière se tournait vers ses camarades. La dernière pièce de l'échiquier était en place. L'équipe de Nina était complète.


Dernière édition par Nina Wang le Sam 11 Juil 2009 - 13:20, édité 1 fois

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3942

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 4:43

Ren félicité ses petits amis, mais Coud restait inconsolable. Quand soudainement la glace se brisa afin de laisser apparaitre la créature de beauté, le Togepi émerveillé se calma, comme absorbé par la beauté de la chose. La Lamantine semblait des plus belle, faisant terre le pokemon boule de pic et l'occupant ainsi. Quand elle disparut à l'intérieur de la ball il fut attristé, il en voulait plus, il voulait la toucher.

Ren vint féliciter Nina de cet capture et de ce pokémon magnifique, lui promettant de posséder à son tour un pokémon de même calibre de beauté et de grâce. Elle fit signe à Ninj de venir, ils allaient bientôt devoir partir, ils n'avaient plus rien à faire ici. Même si Ren avait légèrement repéré deux, trois créature qui semblait l'intéressé. Elle reviendrait les chercher un peu plus tard, pour l'instant, elle avait tout autre chose à faire.


"Bon la prochaine direction ? Fla'or ? De toute façon nous devons nous diriger vers l'une d'elle, autant prendre la plus proche, n'est-ce pas ?"

La jeune fille mit ainsi tout le monde d'accord et la petite troupe partit tranquillement pour leur future destination. Le temps s'éclaircit légèrement, mais l'orage d'été n'allait pas tarder à reprendre, raison de plus pour partir pour Fla'Or, la route sera moins ardue.
C'est ainsi que toute la petite troupe se rendit en direction de la ville la plus proche, souhaitant éviter à temps la tempête qui surviendrait dans peu de temps, une nouvelle amie parmi l'équipe de Nina et les voila reparti sur les chapeaux de roues.


[ Court mais pas le temps, et puis je sais pas quoi dire, donc Fini =D ]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand la danse se poursuit...[Ren, Ninj (spect)]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum