[ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Tyla Weathered le Dim 2 Mai 2010 - 12:03


La nuit avait été longue pour la jeune femme. Maintenant et à son plus grand plaisir, l'épreuve était enfin passée. Elle tentait de ne plus y penser, pour se reposer, tranquillement. Ses pokémons étaient aussi là et notamment Lippouti qui semblait vraiment heureux de n'être encore qu'un petit bébé qui ne savait pas encore où aller et que faire. Un jour, il s'entraînerait et deviendrait plus fort avec l'espoir de devenir un autre pokémon, un Lippoutou. Tyla voyait Lippoutou, comme une figure emblématique de la mère. Son rouge à lèvres coloré, ses joues, sa robe, etc... laissait paraître à elle, comme une petite mère qu'elle avait tant regretté, depuis le jour de sa disparation. Ce n'était pas de la haine qu'elle avait envers elle mais plutôt le fait de ne l'avoir jamais retrouvé. Qu'était-elle devenue maintenant ? Était-elle morte ? Pourquoi avant cette guerre infame, elle n'avait pas tenté de contacter Tyla ? Était-ce son sub-conscient qui lui avait fait voir cette femme qu'au final, elle n'avait pas vu depuis sa plus tendre enfance, à l'âge de deux ans et quelques mois ? Toutes ces questions sans réponses la laissait entièrement perplexe. Elle ne savait pas comment elle ferait pour avoir ses réponses mais elle savait aussi qu'elle y arriverait, un jour !

Doucement, tentant de ne plus penser à sa mère, elle se leva de l'espace où elle dormait. Elle laissa Lippouti sur son lit au sol, et ne prêta pas beaucoup attention à elle. Elle marcha tranquillement vers l'extérieur de sa maison. Quand elle arriva dans la pièce principale, elle découvrit ses pokéballs au sol, complètement ouvertes. Elle se met en garde et tira son épée, se demandant si c'était son père qui était venu dans la maison pour s'amuser dans l'eau avec ses pokémons. Tranquillement, elle sortit de sa maison en direction de l'espace vert où se trouvait le bassin aquatique. Elle découvrit ainsi quatre êtres humains : deux hommes et deux femmes. L'une des femmes était plutôt grosse alors que l'autre était complètement maigre. Chez les hommes, les deux avaient une taille svelte qui laissait leurs quelques abdominaux. Ils avaient tous vu la jeune femme et ne semblait pas vraiment bouger alors qu'elle pointait une arme sur eux. Étrangement, ils avaient gardés leurs habits qui pour la plupart étaient bleus. Le plus âgé des hommes fit un geste pour prendre la parole devant les autres personnages.

- Tyla, tu viens te baigner ?

Tyla ne comprit pas... qu'avait-il dit ? Comment la connaissait-il ? Elle regarda les habits qu'il portait : c'était une combinaison bleue avec deux antennes dessinées dessus. Pour l'autre homme, c'était aussi une combinaison bleue avec une immense ammonite dessinée dans le dos. Pour les femmes, c'était les formes de Wailmer et Poissirène ainsi que les couleurs et formes qui les distinguaient des autres. Une jeune arriva derrière Tyla, ressemblant étrangement à Lippouti. Elle vint attraper la main de la jeune femme en regardant ses amis s'amuser. Tyla ne comprenait pas vraiment mais elle savait que c'était ces amis. Alors qu'elle allait chercher ses amis, une voie d'homme retentit derrière elle. Elle se retourna et reconnu directement l'homme derrière elle : c'était son père avec une touche de rajeunissement. Elle souhaita lui parler, mais quand elle le vu, elle ne se souvint pas qu'il était comme ça la veille. Tout cela était étrange. Il lui dit qu'elle devait sûrement être une amie d'Elia, mais que l'arme était interdite ici. Elle ne comprit pas vraiment ce qu'il disait et acquiesça donc en signe de « oui ». Ce nom qu'il avait prononcé, elle le reconnu. C'était celui... de sa mère ! Pourquoi parlait-il d'elle alors qu'elles ne s'étaient plus vues depuis que Tyla avait deux ans, ce fameux jour.

Une femme apparue alors derrière lui, un bébé dans les mains. Tyla lâcha la main de Lippouti, l'air ébahi.


Dernière édition par Tyla Weathered le Dim 12 Sep 2010 - 16:13, édité 1 fois

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 23:10

    Iroh - "Mais qu'est-ce que je fous là ?"

    Alors que le jeune homme roupillé tranquillement sur un hamac sous le chaud soleil de Flamen, pouvant sentir la poussière que les sculpteurs éjectaient à chaque coup de burin sur les piliers centraux de l'arène. Un véritable petit temple à la romaine, mais juste pour lui. Oui, ils ne lésinaient pas sur la beauté et les dorures, le roi actuel aime montrer ses richesses et son oisiveté, les arènes étant les premiers lieux à être visité, cela va de soi qu'elles soit rénové, ou, dans son cas, refaite. Le toit commencé à être installé, et le sol dallé était fort sympathique car autour de la grande zone de combat rectangulaire recouverte de sable se trouvait tout simplement un sol en mosaïque avant de passer au dalle qui borde les gradins quasiment fini. Les hautes fenêtres font rentrés juste assez de lumière pour n'éclairer que le centre de l'édifice, montrant le chemin à suivre pour se diriger directement au siège ou pouvait s'asseoir ou se coucher le jeune homme. Derrière lui, la mosaïque géante du dieu Ho-oh était quasiment finie, il ne restait plus que les finitions. Et chaque jour apportait son lot de poussière du au sculpteurs qui gravaient forme et signe sur les piliers du centre qui bordait le chemin vers la défaite du dresseur, ou celle du champion, ce qui était peu probable. Le toit n'aurait qu'une petite zone ouverte qui n'éclairerait que le champ de bataille une fois la toiture et les tuiles disposés. Tout était fait pour montrer la marche à suivre vers le champion, vers la défaite, ou la victoire.

    Mais alors que le jeune adulte n'entendais plus n'y coup de marteau, ni quoi que ce soit, il ouvrit les yeux. Il n'était plus couché sur son hamac improvisé qu'il avait attaché entre deux piliers, il se trouvait plutôt sur une étoffe de tissu pendu entre deux immeubles. Cela est relativement courant entre deux bâtiments très proche et en pays orientale, mais bon, qu'est-ce qu'il foutait là ? Et surtout, la température avait chuté d'un coup ou quoi ? Il se caillait déjà tout le corps et du marcher à tâtons sur le tissu pour ne pas basculer une dizaine de mètres plus bas. Il s'approcha d'une fenêtre et s'accrocha à une gouttière qu'il descendit sans problème, aussi acrobate que son singe de combat. Oui ! le jeune homme savait se faufiler partout pour la simple et bonne raison qu'il à souvent fuguer en pleine nuit pour retrouver moult demoiselle en détresse, ou en chaleur plutôt, n'attendant qu'une personne pour venir les délivrer de leurs ennuies. Coureurs de jupon, cela ne fait pas de doutes, mais pas dépravés pour autant. Il à quand même quelques notions de bonnes mœurs et ne se tient qu'à une ou deux histoires par mois, ne cherchant pas vraiment à s'affilier ou à se lier à une autre personne, les jeunes filles sont toutes les mêmes. Un fois qu'on les as visités, on ne peut pas se fier à leurs réactions futurs.

    Il finit par atterrir en pleine rue déserte et sans un chat à l'horizon. Il se sentait un peu seul, un peu beaucoup même, et il faisait déjà nuit. Il ne trouvait même pas ses pokéballs sur lui, en fait, il n'avait que le peu de vêtement qu'il portait sur lui comme possession, soit son pantalon et son haut. Oui, ce n'est pas ce à quoi il s'attendait, d'ailleurs, il commençait à marcher en pleine rue et laissant une buée blanche sortir de sa bouche, condensation d'eau, mais surtout le choc entre son corps au sang continuellement bouillant étant donné qu'il était Flamenois, et l'environnement froid.


Dernière édition par Iroh le Dim 9 Mai 2010 - 20:01, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Tyla Weathered le Sam 8 Mai 2010 - 11:08

Le soleil planait au-dessus des têtes de toutes les personnes présentes proches de la maison des Weathered. Il tapait tellement que Tyla commençait à avoir quelques peu chaud mais évita de le montrer trop rapidement. Quand elle tourna la tête, elle vu à nouveau ses pokémons qui s'amusaient comme des petits fous dans la piscine des Weathered. Ils s'amusaient tellement qu'elle décida de ne pas faire de cinéma chez eux, ne sachant pas vraiment où elle se trouvait. Elle avait vu une chose qu'elle n'aurait sûrement jamais dû voir. Il y avait quelque chose de très étrange et cela semblait la chambouler. Tout de suite, elle pensa tranquillement à ce qu'elle faisait dans ce lieu...

Son passé. Elle était dans son passé, n'en étant qu'à quatre-vingt pourcents sûr. Elle devait maintenant se justifier de son apparition ici et de l'épée qui trainait dans ces mains. Elle avait déjà réfléchi à tout pour expliquer ses gestes mais ne savait pas vraiment si tout cela serait suffisant. Le père de famille semblait sur ces gardes et commençait à se mettre en position de combat comme il l'avait toujours fait pour défendre sa famille. Tyla savait qu'il serait capable de tout faire pour défendre Elia et la défendre... elle ! Si elle était dans son passé, elle serait obliger de mentir sur ses origines et les dons qu'elle possédait. Finalement, elle prit la parole.

- Je suis venu vous voir car je reviens d'un voyage long et je viens d'apprendre que vous aviez un enfant. Elle est d'ailleurs très belle ! Les cinq personnes m'accompagnant se sont littéralement jetés dans votre piscine mais ils vont sortir, ce n'est pas des manières. Pour l'épée, je m'entraînerais au vu d'un combat amical contre une amie. Je range tout ça, en espérant que vous ne m'en voudrez pas.

Tyla semblait gênée et demanda à ses pokémons de sortirent en les nommant par leurs surnoms plutôt que par leur nom de pokémon. Ils sortirent tous et Tyla fit un sourire en rangeant tranquillement son épée dans son étui. Elle souhaitait s'approcher de cette petite fille et souhaitait aussi quelle période de l'année et quel jour de celle-ci était-ce. Elle avait une idée de tout ça mais ne savait vraiment pas comment elle allait s'en sortir. Elle savait qu'elle aurait du mal, mais c'était vraiment tout ce qu'elle arrivait à savoir. Les deux personnes avaient l'air de se détendre et commencèrent à poser quelques questions à Tyla, qui dû se résigner à mentir. Elle souhaitait quand même poser ces quelques questions.

- Comment s'appelle ce petit bijou ?

Tyla entendait par là de savoir le nom de la petite fille qui se trouvait dans les bras d'Elia. Elle s'attendait à l'entendre mais tout cela lui fit un choc. Le père de famille venait de dire le nom de celle-ci : Tyla. C'était elle, ça ne pouvait être quelqu'un d'autre. Elle sembla bizarre et se tourna vers ses pokémons en leur faisant un signe de se taire, car elle ne souhaitait pas que l'un d'eux face l'erreur qu'elle avait failli faire quelques temps avant eux. Elle devait être discrète car elle était sûrement dans son passé, plutôt proche de l'événement qu'elle ne souhaitait surtout pas voir. Elle allait poser une énième question auquel l'homme ne devait pas répondre le jour de juillet auquel elle pensait.

- J'ai perdu la notion du temps avec ce voyage, quel jour sommes-nous ?

L'homme réfléchi et précisa le jour où ils étaient. Cette fois-ci, elle avait du mal à tout encaisser. 8 Juillet. Le jour de la mort de sa mère.

Elle remercia ainsi ses parents et les salua en s'inclinant devant eux. Elle sortit avec ces pokémons et alla dans une rue d'Arkan. Elle était en pleurs, dans une rue sombre qu'elle connaissait parfaitement. Elle pleurait, pensant à sa mère maintenant morte.


Dernière édition par Tyla Weathered le Dim 12 Sep 2010 - 16:12, édité 1 fois

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Invité le Jeu 13 Mai 2010 - 21:09


    Iroh - "Je suis ou à la fin ?"

    Alors que le jeune sortait enfin de la ruelle, il vient à tomber nez à nez avec une grosse tête de poisson rouge. Il ne savait pas pourquoi, mais cet chose était planté sur un bout de bois qui le faisait gesticuler en tout sens. La créature était un simple mannequin à base de bois et de papier, le genre de choses que l'on utilise lors de fêtes festive. D'ailleurs, autour de lui, de multiples personnes se déplaçait ci et là, joyeuse, un sourire miroitant sur leur figures, l'air guilleret. Iroh venait de tomber en plein milieu d'une fête de saison, ou peut-être est-ce une fête des moissons ? Peut importe, alors qu'il avait froid il y à un instant, l'ambiance et le tumulte réchauffait son corps gelée, même s'il grelotait encore, il avait un peu moins froid. Même à Flamen, en la période la plus froide, il ne faisait pas de si basse température. Il ne devait donc pas se trouver à l'intérieur de son pays natal. Iroh avait beaucoup voyagé avant de reprendre le flambeau du champion qu'était son grand-père, et il pouvait assurer que c'était le pays de l'eau, ou au moins celui de l'air, mais au vu de l'architecture et de la façon de s'habiller des gens, il ne doutait pas sur le fait qu'il était à Mizuhan.

    Il traversait la foule en attirant les regards sur sa personne ; il est vrai qu'il est rare de voir une personne aux cheveux de braise et au teint légèrement mat par ici. De plus, son accoutrement n'était pas du tout assorti à la situation, et puis, il claquait des dents, ce qui était assez révélateur. Alors qu'il contourné un groupe de gens qui sentaient fort l'alcool, il tomba en face d'un grand type armée jusqu'au dent et portant une lourde armure. Il n'y fit pas vraiment attention, ne voulant pas paraitre suspect, s'écartant juste assez pour pouvoir le contournez. Il ne savait pas comment il s'était retrouvé ici, mais il allait devoir revenir chez lui, et avec aucun sous en poche, et aucun pokémon, il était très mal barré. Il évita les stands de nourriture diverse et variés ainsi que les jeux de paris, ne voulant pas se lier avec la populace. Il devait d'abord trouver un moyen, un truc, quelque chose pour s'en sortir.

    Il fila dans une autre ruelle afin de fuir un défilé quelconque. Les mains toujours croisé et frottant frénétiquement sa peau qui se refroidissait petit à petit. Il marcha un peu avant de croiser une femme qui pleurait, adossé contre une porte. Il devait l'aider ou passé son chemin ? En attendant il la regardait en se demandant bien ce qu'il pourrait faire.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Tyla Weathered le Dim 16 Mai 2010 - 18:45

Tyla pleurait. Oui, cette femme pourtant très imposante possédait aussi ce qu'on appelait le sentiment de la tristesse en elle. Dans son cas, elle n'avait pas trop l'habitude de montrer ces sentiments mais une fois que ceux-ci éclataient, elle avait beaucoup de mal à sortir de l'état dans lequel elle c'était rendu. Le jour qu'elle vivait était celui qu'elle aurait tout voulu qu'il ne se passe pas. Elle aurait tant voulu que ce jour n'existe pas et que toute son enfance elle vive avec un père aussi fort qu'il l'avait été, et une mère pour remplacer l'absence de la sienne, après la mort de celle-ci.

Le flot de larmes qu'elle pleurait coulait dans ces bras et finissait par couler sur le sol, créant un effet de « goutte » sur celui-ci. Tyla ne souhaitait pas s'arrêter, comme si ce cauchemar n'allait jamais s'arrêter. Elle n'arrivait pas à s'arrêter. C'était comme si dès qu'elle soulevait la tête, elle avait l'impression que les sentiments revenaient et que le tristesse lui demandait de pleurer pour qu'elle se soulage. Tyla avait mal. Physiquement et moralement. Elle ne savait pas comment elle allait sortir de cette boucle infernale qu'était les sentiments et ne savait surtout pas, si elle allait pouvoir sa mère. Si elle était dans le passé, toute modification pourrait entraîner une modification du présent et donc un effet néfaste pour tout le monde !

Elle entendait que quelqu'un arrivait., il faisait du bruit. Tyla n'avait pas envie d'être déranger et elle ne souhaitait pas non plus que quelqu'un la gêne. Elle souhaita tout d'abord envoyé l'homme à l'autre côté de la ruelle mais trouva que cela faisait trop attaque directe alors qu'elle n'avait pas même pas lever la tête pour le voir. Ainsi, elle agita simplement les doigts, extrayant l'eau de l'air et en créant une sorte de cage de glace. L'élément venait en plus de se solidifier pour que l'on ne voie rien de chaque côté de celui-ci. Tyla n'était pas satisfaite de son comportement et pourtant, elle n'allait pas changer pour ce passant. Il partirait sûrement s'il n'avait pas envie d'ennuyer ou viendrait l'énerver s'il était plus du genre à rechercher l'aventure.

Elle se fit une raison : elle allait recherché l'assassin de sa mère dans son présent grâce aux éléments du futur. Elle y arriverait, elle en était sûre. Pour le moment, la peine était toujours bien présente.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 20:41

    Iroh - "Eyh ! On se calme ! Moi je passais juste par là !"

    Le garçon s'énervait facilement et démarrait au quart de tours. Il passait à peine dans une ruelle pour échapper à la foule que quelqu'un le rejeter en s'emprisonnant dans une prison de glace. Les gens étais sympa à Mizuhan dis donc, il les aurait cru un tant soit peu plus chaleureux. Il se rappelait pourtant connaitre de ses excursions dans le pays, et les gens n'était pas spécialement hostile, contrairement aux Terrosiens et Flamenois qui ont le caractère bien trempé et toujours prêt à relever un défis. Il s'apprêtait à partir, encore plus perdu et énerve que tout à l'heure, quand il se dit qu'il devait s'expliquer avec la personne qui avait fuit du regard son approche. Il voulait en connaitre la raison, et il ne partirait pas sans savoir. C'était donc ça une protection faite de glace ? Elle ne semblait pas très épaisse ou résistante, enfin, peut-être n'était-ce qu'un bouclier de petite taille. Il posa simplement sa main sur l'élément froid et dur et concentra son énergie dans sa paume et ses doigts, les rendant légèrement rouges, suffisamment pour commencer à faire fondre le liquide gelé. Il ne se passa que quelques minutes avant qu'un trou ne se fasse dans le voile blanc, s'agrandissant ainsi de plus en plus, laissant apparaitre une main chaude et animée par une lueur de rubis. Des pans de glace tombèrent, laissant l'igloo se désintégrait en morceau ou continuaient à fondre.
    Qu'elle ne fut pas la surprise du jeune homme quand il découvrit une jeune femme en pleurs en face de lui. Elle lui disait quelque chose, comme s'il l'avait déjà vu quelques parts, bah, qu'importe. En devant champion, ont lui avait donné plein de paperasses, des infos, des portraits d'autres champions, de personnes importantes, de têtes pensantes et des rois ou reines des pays, au point qu'il avait vite fait feuilleter le tout sans faire attention à quoi que ce soit. Un champion étant un grand dresseur reconnu et choisis par la société, il se doit de connaitre les personnes importantes d'un peu partout dans le monde, mais Iroh s'en contrefichait. D'ailleurs, quand un nouveau champion faisait surface, les missives n’arrivaient que très tard, deux mois, tout au plus, pour signifier le changement de dresseur professionnel.

    Il savait juste que la tête de cette fille lui disait quelque chose, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, enfin, il s'en contrefichait. Il ne savait pas quoi dire, ou même, quoi faire, elle était là, à larmoyer sur son sort. Il comprenait à présent la raison qui l'avait poussé à se renfermer sur elle-même, et à présent, cela le dérangeait de la voir ainsi. Que pouvait-il bien faire ? Il hésitait à s'accroupir en face d'elle, ce n'était pas son genre. Il ne voulait pas non plus la déranger, non pas qu'il s'en fichait, mais quand quelqu'un pleure, il ne sait jamais quoi faire, il n'ose même pas parler. Que pourrait-il bien faire dans ces moments-ci ? Il n'avait même pas ses Pokémons sur lui, bon sang de bonsoir. Mais que lui était-il arrivé ? Comment de Flamen était-il arrivé à Flamen sans rien et sans n'avoir pus le ressentir. Il resté planté là, béat et consterné, se demandant bien ce qu'il aurait put bien faire. Il faisait juste claquer ses doigts, faisant crépiter des étincelles. Il s'entrainait de plus en plus à maîtriser l'élément de la foudre en passant par le feu. Il se demandait s'il ne valait mieux pas partir, mais il venait de détruire la coquille de la jeune femme, il passerait pour une personne étrange et glauque s'il s'en allait comme ça. Mais il ne savait vraiment pas quoi faire.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Tyla Weathered le Lun 30 Aoû 2010 - 21:48

La phrase que venait de vociférer l'inconnu qui se trouvait dans la ruelle où elle était ne l'intéressait guère. Pour elle, tout cela n'était que pure futilité dans l'état où elle était actuellement. Les larmes aux yeux, la fraîcheur de la prison de glace faisait presque glacer les larmes qui tombaient de ses yeux couleur noisette. Tyla était triste. Triste de vivre un moment qu'elle n'aurait jamais pensé vivre. En soi, elle avait raison car le fait de revenir dans son propre passé était quelque chose d'exceptionnel qui avait du arriver à cause de Dialga ou de Celebi. L'un des deux devait être attaqué ou dans une situation complexe pour qu'il crée une faille temporelle aussi importante.

Soudainement, de la chaleur émana de la prison de glace. Il faisait soudainement chaud et une lueur rouge commençait à s'entrevoir dans la glace. Tyla ne bougea pas car la personne qui faisait cela connaissait parfaitement ce qu'il faisait et qu'un geste de travers risquait de la blesser. La tête dans les mains, elle pleurait encore. Maintenant, de chaudes larmes coulaient sur son visage. Elle était triste et le sentiment qui disparaissait de son âme petit à petit commençait à se transformer en une haine atroce. Elle ne souhaitait plus qu'une chose : tuer l'homme avant qu'il ne tue sa mère.

Pour le moment, les larmes coulaient encore sur son visage et elle ressentait l'homme qui était resté assis à ses côtés. Cet homme semblait être quelqu'un de très sympathique pour rester aux côtés d'une pauvre femme qui pleurait en s'enfermant sauvagement dans une cage de glace qu'elle venait de forger par sa maîtrise. En repensant à ses faits et gestes, elle se trouvait idiote et avait honte d'elle. Finalement, l'homme se leva et commença à se diriger plus loin dans la ruelle, la jeune femme ne souhaitant pas parler avec lui. Elle se sentait honteuse. L'homme avait tenté une approche avec elle et elle, elle l'avait simplement laisser partir.

Elle se leva d'un seul coup, les larmes aux yeux. Elle agita simplement ses doigts pour que les larmes sur son visage s'effacent en un clin d'oeil. Elle s'avança vers l'homme qu'elle semblait reconnaître, plus elle avançait vers lui. Elle reconnu son visage à la missive qu'elle avait reçu un jour dans son travail de championne. Il ressemblait étrangement à son grand père. Il était même le portrait craché de son grand-père mais ce qui était bizarre, c'était qu'il se trouve lui aussi dans cette dimension temporelle. Ne réfléchissant plus, la jeune femme s'avança vers lui et lui posa la main droite sur l'épaule gauche.

• C'est donc toi Iroh.

D'un air sûr elle avait prononcé ces quelques mots. Elle espérait ne pas se tromper mais si tel était le cas, cela n'était pas spécialement très grave. Elle se présenta finalement, comme Tyla Weathered, championne de la cité d'Arkan et maintenant défenseuse élemental dans les rangs mizuhaniens. Elle était fière d'elle et l'espace de quelques secondes, elle semblait avoir oublier pourquoi elle pleurait au profit de cette rencontre plus qu'inattendue.


Dernière édition par Tyla Weathered le Dim 12 Sep 2010 - 16:12, édité 1 fois

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Invité le Dim 5 Sep 2010 - 18:39

    Iroh - "Waw ! Tu as une bonne mémoire pour savoir qui je suis seulement en voyant mon visage"

    L'homme était médusé. Bon, il devait bien avouer ne pas être la personne la plus intelligente qu'il soit, mais il sait utiliser la ruse et la malice. Enfin, retenir des choses quand on l'y oblige est bien trop compliqué, dont le fait de retenir les portraits de chaque personne importante. Le jeune homme se reprit et se retourna pour faire face à Tyla. Elle faisait sa taille à peu près, elle était plus âgé, ça c'était certain, et une aura dansait autour d'elle, invisible, une sorte d'assurance et de courage qui animait le corps de cette femme. Il ne passa pas son temps à la détailler, beaucoup plus intéressés à savoir ce qu'elle pouvait bien faire là, c'était sa cité après tout, à se lamenter sur son sort. Il lui poserait la question plus tard, il avait autre chose à demander.

    Iroh - "Si ça ne te dérange pas de parler en marchant, j'aimerais bien trouver la sortie."

    Le jeune homme sortit ainsi de la ruelle en compagnie de la championne. S'il voulait sortir de la ville, la meilleure solution restait de suivre la route principale. Ainsi traversait-il la rue bondée de passants et de marchands en tous genres. Certains levé les yeux à leurs passages car le champion d'une ville est souvent très respecté, mais ils devaient certainement se demander ce qu'elle devait faire avec un homme comme lui. Enfin, qu'importe. Le jeune homme n'avait toujours pas retrouvé ses Pokémons, ou ce qui permettait de les garder enfermé, et ça le dérangeait méchamment.
    Iroh parla ainsi tranquillement avec Tyla, de banalités naturellement, car ça ne se fait pas de demander à une personnalité ce pour quoi elle était malheureuse et qui lui faisait venir les larmes aux yeux. Ils marchèrent ainsi tous les deux durant un petit moment, s'arrêtant parfois parce que le Flamenois avait perdu son chemin et qu'il n'osait pas le demander à la Mizuhanien, plus arrogant que lui ça n'existe pas, mais pas méchant, enfin, espérons-le. Leurs pérégrinations durèrent ainsi un bon moment, mais le jeune homme avait réussi à trouver la porte principale de la ville. Un coup de chance, rien de plus.
    Ils purent enfin sortir, et même ici il y avait des centaines de personnes qui les empêchaient de marcher tranquillement. Bon ! La première direction qui leurs tombe sous la main sera la bonne ! Et pourquoi pas le lac du dragon ? Ça à l'air bien. Ainsi les deux compères marchèrent d'un même pas jusqu'à ce lieu. C'est alors qu'il se passa quelque chose.


    Iroh - "Qu'est-ce que c'est que ça ?"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Tyla Weathered le Dim 12 Sep 2010 - 16:11

Elle l'avait reconnu sans trop de mal et cela semblait choquer Iroh, qui était vraiment surpris que la jeune femme l'est reconnue aussi facilement. Tyla ne trouvait pas cela vraiment surprenant, elle arrivait à retenir beaucoup de choses et les choses qui concernaient son travail encore plus. Elle n'était pas surprise d'elle-même, pour elle c'était parfaitement normal qu'elle arrive à reconnaître un collègue champion d'arène, dans une ruelle bien éclairée, vide en prime. Elle ne resta pas plus longtemps sur ce qui venait de la choquer et décida plutôt de laisser parler le jeune homme avant tout.

Il était très beau. La première chose qu'elle avait vu l'avait marqué. Cette couleur fauve dans ses yeux était vraiment magnifique. Il avait de somptueux yeux qui se coordonnaient parfaitement avec ces cheveux d'un roux plutôt foncé. Son visage était plutôt fin et il représentait en fait un très bel homme. Sa musculature avait l'air plutôt développé et sa taille était plus que satisfaisante. Malgré son âge plutôt jeune, il représentait un homme plus que très intéressant pour elle. Dans les quelques moments qu'elle vivait actuellement, elle était presque tombée amoureuse de lui, comme si elle avait eu le coup de foudre pour lui.

Elle tenta vainement de se dire que cette relation était impossible mais elle n'arrivait pas à se le dire. Quand il proposa d'aller plus loin pour plus de tranquillité, elle baissa simplement la tête pour acquiescer. Elle le suivait pour voir où il l'emmenait, riant intérieurement quand il prenait de nombreux détours pour se diriger vers un endroit pourtant très proche par d'autres chemins. Elle ne disait rien pour ne pas induire son choix de destination. Pour le moment, elle regardait simplement, la tristesse l'ayant soudainement oublié au profit d'un amour inattendu. Elle verrait où tout cela risquait de la mener, peut-être pas très loin, mais au moins elle aurait essayer.

Finalement, après beaucoup de détours faits, ils arrivèrent à la porte de la ville qui menait directement au lac du dragon. Elle adorait cet endroit depuis toute petite et aimait beaucoup s'y recueillir pour qu'un jour sa mère lui revienne. Quand son cerveau oublia quelques instants l'amour pour réfléchir au passé, elle s'arrêta net, les yeux grands ouverts. La tristesse était revenue mais cette fois-ci sous forme d'une haine assez intense. Elle était là, le jour de la disparition de sa mère, dans le lieu de sa mort. Elle priait souvent là-bas car il représentait le dernier lieu où c'était trouvé sa mère avant de mourir. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait dans ce lieu mais elle risquait de le découvrir bien assez vite.

Pour ne pas qu'Iroh est des soupçons sur quoique ce soit, elle avança, comme si de rien n'était. Le lac devenait de plus en plus proche et ils arrivèrent finalement là-bas. Un bruit venait de siffler dans l'air et le jeune homme venait de demander ce qui se passait. Regardant le soleil qui se couchait de plus en plus vite, la jeune femme comprit qu'il devait déjà être dix-huit heures environ et que le moment propice allait très certainement arrivé au plus vite. Tyla regarda Iroh dans les yeux et lui dit quelques mots de manière très sérieuse.

• Suis-moi le plus discrètement possible et ne parle surtout pas.

Son regard était noir et vide de sentiment. La haine la prenait. Accrochant la main d'Iroh, elle se dirigea vers des buissons qui entouraient le lac. Elle savait que la situation devait être floue pour lui, mais elle était quasiment dans le même état que lui. Derrière les buissons, elle regardait le lac et surtout la femme se trouvant dans celui-ci. En maillot de bain, une très élégante femme était là. Tyla voyait sa mère. Elle semblait déterminée à vaincre un adversaire qui semblait n'être qu'inexistant. Elle s'entraînait à la maitrise de l'eau très certainement pour être capable de se défendre dans des situations plus difficiles les unes que les autres. Tyla avait les larmes aux yeux. Elle se reconnaissait en sa mère et elle venait surtout d'apprendre pourquoi elle se trouvait dans ce lieu. Elle devait très certainement s'entraîner au maximum pour pouvoir protéger Tyla si quelqu'un venait à l'agresser. Tout cela n'était que supposition mais elle quasiment certaine de ce qu'elle pensait. Elle avait du mal à se dire qu'elle avait condamné sa propre mère, par inadvertance.

Malgré tout cela, elle devait expliquer ce qui se passait à Iroh. Il se devait de savoir pourquoi ils étaient tous les deux là. Elle sécha ses larmes et regarda l'homme droit dans les yeux.

• Iroh, nous sommes dans le passé, très certainement à cause de Celebi. La femme que tu vois s'entraîner est ma mère. Elle va mourir aujourd'hui, tué par quelqu'un que l'on a jamais retrouvé.

Elle éclata en sanglots dans les bras de l'homme de manière plutôt discrète pour ne pas que sa mère ne l'entende. Un bruit de branche craqué venait de se faire entendre. Tyla se releva aussitôt, et fit disparaître ses larmes, en agitant simplement ses doigts. Elle ne savait pas vraiment qui était là mais elle savait que c'était le meurtrier de sa mère. Quelques minutes après, un homme sortit de l'ombre, un fouet en main. Il avait une allure reconnaissable entre milles. Elle le connaissait ! Elle était très certaine qu'elle le connaissait, mais sous une forme plus vieille dans son présent. Elle regarda cet homme de la meilleure façon qu'elle put et le reconnu ainsi.

Quelques mois avant ce voyage dans le temps, elle l'avait épargné, après qu'il est libéré ce troupeau de Cochignon dans la forêt de Loukai où elle avait capturé Lippouti. Kerios Maler était ainsi l'assassin de sa mère. Tyla voulait l'arrêter et faillit se jeter sur lui mais Iroh comprenant ce qui se tramait le retint. Si elle modifiait son passé, elle modifiait ainsi son présent et cela ne devait pas arriver ! L'homme arriva la jeune femme qui se trouvait de dos et hurla qu'il réclamait ses pokémons. En tant que grande dresseuse, elle possédait six magnifiques pokémons eau avec lequel la jeune Tyla aimait beaucoup s'amuser. La mère, surprise, se retourna et tenta d'envoyer une première vague d'eau que l'eau dissipa en vapeur d'eau grâce à sa maîtrise du feu. Il utilisa son fouet qu'il semblait bien maîtrisé, pour immobiliser les mains de la femme. Les balls se trouvaient sur sa ceinture et l'homme utilisa à nouveau le feu pour les faire venir jusqu'à lui.

La femme n'était pas censé mourir mais dans son esprit du respect des lois, elle tenta de se débattre et attrapa le fouet et tira de toutes ses forces pour faire chuter l'homme qui tomba dans l'eau. Il était plus énervé que jamais et venait de s'avancer, un couteau dans sa main gauche ainsi que le fouet dans sa main droite. Il s'avança vers la femme, et la poignarda. Attrapant les pokéballs sur la surface ainsi que son fouet, il sortit de l'eau et disparu. Le corps de la jeune femme agonisait et gisait sur la surface de l'eau.

L'homme venait de disparaître et Tyla se rua vers sa mère. Elle l'attrapa dans ses mains et pleuraient de toutes ses larmes. Sa mère toucha ses cheveux et comprit qu'il s'agissait de Tyla, plus grande ! Elle ne savait pas comment cela était possible mais sa fille était là. Un sourire se discerna sur son visage et elle prononça deux petits mots avec beaucoup de difficulté. « Je t'aime ». Les mots venaient de sortir de sa bouche comme un dernier souffle. Tyla ne pouvait plus rien faire, sa mère était morte, dans ses bras.

Elle reconnu le collier qu'elle portait elle aussi à son cou. Souhaitant le toucher comme pour se rappeler la sagesse qu'il lui transmettait, elle ne l'avait plus à son cou. Au loin, un rayon entourait Iroh qui semblait toucher des pokéballs lumineuses au sol. Il semblait avoir disparu, comme par enchantement. La jeune femme n'y prêta guère attention et contempla ce magnifique collier qu'elle avait toujours porté depuis la mort de sa mère. Tyla le toucha et une lumière scintilla sur le collier.

Quelques minutes après, sa mère n'était plus dans ses bras. Elle se trouvait dans le lac du dragon, les larmes aux yeux. Elle n'avait pas rêvé : tout cela était réel !

[Topic terminé !]

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Quand les questions obtiennent des réponses

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum