[ Clos ] Chapitre 2 : La marche de l'empereur ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Chapitre 2 : La marche de l'empereur ! [Solo] Empty [ Clos ] Chapitre 2 : La marche de l'empereur ! [Solo]

Message par Invité le Sam 4 Sep 2010 - 23:34

[Contrainte n°2 : Insister sur la psychologie du personnage]

"Ah !!!" Soupir "Pourquoi je me suis engagé dans cette aventure ?"

Non mais c'est vrai quoi ! Regardez-moi ! Là ! Juste ici ! Oui ! Le garçon complètement vautré sur le sol les fesses en l'air parce qu'il vient de tomber à cause de cette raclure d'Evoli, enfin, non, ce n’est pas sympa, enfin, cet espiègle de petit Pokémon, ce n’est pas pitoyable ? Et bien oui, je me critique moi-même, je sais ce que je vaux, pas grand-chose, et arriver à être renverser par une boule de poil ce n'est vraiment pas glorieux. Le pire dans tout cela, c'est que j'essaye de m'arranger, mais il n'y à rien à faire, chaque fois que je me relève, je tombe de plus belle. A croire que le mauvais sort s'acharne sur moi. La pour l'instant, dans le dressage de mon ami, je suis plutôt en train de mordre la poussière, et ce n'est pas qu'une expression. Si seulement j'étais plus fort mentalement, plus grand d'esprit et avec un corps plus musclé, mais je me connais, du moment que j'entreprends de m'arranger j'abandonne vite parce que je n'arrive à rien. Je dois mal faire, ou quelqu'un est en train de m'utiliser tel un pantin et de bien rire en me contrôlant à sa guise, je ne vois que cette solution, je suis maudit ! Et cette bestiole qui me narguent, je lui ais rien fait pourtant ! Je ne suis pas assez bien pour elle ou quoi ? Elle ne peut pas m'aider à m'améliorer ? Pauvre moi ! Il n'aime pas le surnom que je lui ais donné ? Léon c'est pourtant un très beau prénom et peu courant, qui fait très animal et bestial, charismatique, mais je ne pense pas que ce soit ça, enfin, je crois. Et voilà ! je ne suis sûr de rien à présent, mais pourquoi je continue mon aventure ? C'est peut-être parce que ça n'a pas encore commencer. Je n'ai même pas encore quitte mes montagnes que je me retrouve déjà affalé sur le sol. Allez ! Il faut que je me relève !




Dans un élan de volonté, le garçon à la tignasse coiffé comme un manche à balais se servit de l'impulsion qu'il venait d'émettre afin de pouvoir se remettre debout. Il tapota un peu partout ses affaires et tout son corps afin d'en retirer le maximum de poussière. L'Evoli semble ignorer complètement son maître, se grattant derrière les oreilles, comme pour retirer des puces, mais cela ne semble faire aucun effet. L'adolescent soupira encore une fois en portant une main sur son visage, totalement désespéré. Et dire qu'il ne devait pas revenir avant de ne prouver qu'il puisse agir en tant que leader, mais, comment prouver ça ? Killian leva la tête en direction de l'horizon, fixant les lointaines terres bordant tout Flamen. Le monde était réellement vaste et spacieux, il y avait de quoi s'en mettre plein les yeux. Le garçon sourit, un rien pouvait le remettre d'aplomb, et cette vue pittoresque et parfaite lui redonnait un peu d'énergie. C'est vrai ! Comment pouvait-il abandonner alors qu'il n'avait pas encore visité le monde et ne s'était pas démarqué de la masse. Quoi que, lorsqu'il repensa à ces derniers mots, il hésita. Ses gaffes et ses péripéties mettaient quiconque hors pistes dans la catégorie malchance, il était le numéro un dans ce qu'il s'agit d'avoir la pire poisse qu'il soit. Quelle tuile ! Cette déveine le mettait vraiment dans la scoumoune ! Il sentait qu'il vivrait encore beaucoup de mésaventure et d'infortune. Comme quoi, la fatalité peut frapper une personne et y rester solidement accroché telle la pire tache de graisse sur du cuir. Tant pis ! Il devait faire avec l'adversité et s'en faire un allié, bien que la malchance comme ami n'est pas vraiment la chose la plus conseillé qu'il soit.

"Léon, toi et moi on fera des grandes... euh ! Enfin, peut-être pas si grandes, ni même moyenne, enfin, on devrait arriver à faire quelque chose ! Quoi que vu comme c'est parti c'est plutôt mal-barré avec toi !"

Alors qu'il annonçait cela, l'Evoli, piqué au vif, se releva et se mit à mordre le mollet de son dresseur. Ce dernier se mit à hurler de terreur, et parce que ça faisait mal. Comment le Pokémon d'un dresseur pouvait-il être si désobéissant et effrayant ? Killian ne le comprenait pas et s'il agissait toujours ainsi, il préférait ne pas connaitre la personnalité de son partenaire. Le fennec se faufila dans le pantalon du garçon et se mit à mordre la jambe du garçon tout en remontant, ce dernier essayant de l'attraper, mais cette bestiole se trouvait être vraiment trop rapide. Voilà qu'il arrive au torse. Le garçon ne sentit bientôt plus aucune morsure, la bestiole venait de se stopper au niveau de son cou. L'Evoli passa la tête à travers le col et sembla vouloir rester là. Killian soupira d'aise et se mit à gratter le haut du crane de sa bestiole qui, pour une fois, se laissa faire. Il savait que ce n'était pas gagner et que ce n'était qu'exceptionnel, mais il avait au moins réussi cet exploit. L'adolescent ne pouvait pas s'énerver contre son Pokémon, cela serait trop vil de sa part. Il pourrait avoir envie de vengeance, mais une vengeance vache, pas méchante. Enfin ! Qu'importe !




S'il reste immobile est qu'il reste lové dans mon col, ça ne me dérange pas, je ne l'aurais pas des mes pattes à essayer de me faire tomber, et puis, il ne peut pas être foncièrement mauvais, non ? Enfin, qu'importe. Tien ? C'est quoi ce panneau de bois sur le coté ? Tien ! Y à des bouts de papier punaiser dessus. Voyons celui-là. Mais ?!? C'est une demande d'aide, enfin, une mission comme c'est écrit dessus. Ce sont toutes des missions ? Voyons celle-ci. Waw ! Elle se trouve en dehors du pays et n'a pas l'air très facile. Je ne veux pas dire que je cherche forcément la facilité, mais plutôt que j'essaye de trouver quelque chose à mon niveau, soit, débutant. Tien ? En voilà une sympa et pas trop loin d'ici. Les fermes de Flamen sont un lieu tranquille et peu hostiles, et ce qui est demandé ne semble pas dangereux, c'est parfait ! Bon, il me faudra un certain temps pour arriver là-bas, je pense que prendre la route à pied me prendrais quelques jours, il me faudrait monter dans une carriole et je devrais y être demain dans la journée. Bon ! Voilà qui va démarrer ma carrière de leader, si j'arrive à mener à bien cette mission, j'ai mes chances !




Le garçon retira le papier et descendit par le sentier principal, enfin, bien qu'il en existe plusieurs, il se trouvait sur l'un des plus fréquentés. Il plia le bout de papier et le mit dans sa poche, il pourrait l'utiliser comme preuve pour montrer qu'il compte effectuer la quête. Il lui fallut une petite demi-heure pour enfin pouvoir toucher la terre en contrebas de la montagne. C'était ses premiers pas dans le monde qui l'entoure, il pouvait dès à présent continuer sa route en se promettant de ne pas abandonner, bien que ses promesses sont rarement tenus, c'est pour cela qu'il n'en fait que très peu.
Il marcha vers une route qui semblait large et souvent fréquenté par différents moyen de locomotion vus les traces bien distinctes de roues dans la terre sèche. Il prit la direction des fermes, bien qu'il n'ait pas un bon sens de l'orientation, les panneaux sont là pour le guider. Il marcha ainsi durant deux heures avant qu'un chariot n'arrive dans son sens de marche. L'homme qui conduisait le véhicule semblait assez gentil puisqu'il accepta que le garçon face un peu d'auto-stop avec sa calèche. L'homme devait passer par la route des fermes mais devrait bifurquez pour Tarouga par la suite, il le laisserait à l'intersection des routes mais ils n'y seraient que le lendemain très tôt, avant que le soleil ne se lève. Le garçon eu ainsi le temps d'attraper une brosse dans son sac et de nettoyer le pelage de son Pokémon. Le petit Pokémon semblait vouloir échapper à sa toilette, mais rien à faire, Killian ne le lâcherait pas. Quand soudainement le petit Evoli mordit son dresseur afin de sauter sur le plancher du chariot et de se balader jusqu'à se poser sur la tête d'un des deux Tauros qui attelait le rectangle de bois roulant. Le garçon retint son cri de douleur et maugréa.


"Sal... euh ! Petite teigne !"

Il y à parfois des mots qu'il vaut mieux éviter de dire, mais ce sont aussi des mots que Killian n'utilise presque jamais car il trouve cela trop insultant et vil. L'adolescent et un peu idiot et benêt mais ce n'est pas un mauvais bougre, il avait déjà porté à sa bouche l'endroit mordu, comme si sa salive apaiserait sa douleur. Il n'y avait pas de sang, c'était le principal. Vivement qu'ils arrivent, le garçon était légèrement excité de commencer cette requête qui, pour lui, ressemblait plutôt à une épreuve qui devrait mettre ses compétences et ses aptitudes en avant. Que demain arrive vite !
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum