[ Clos ] Et après ? [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Et après ? [Solo]

Message par Lehna le Ven 29 Juin 2012 - 14:02

[Contrainte n° 7 : Se projeter dans le futur.]


Elle passa les portes de la grande ville d’Arkan, et, sans s’arrêter, contempla les plaines qui s’étendaient autour d’elle. Autant la ville en elle-même avait été une découverte, autant les grands espaces verts ainsi elle les connaissait, ayant tout un jardin ornementé de cette manière. Cependant, c’était la première fois qu’elle voyait vraiment la nature faire son œuvre, et non pas se laisser dicter par une armée de jardinier. C’était assez agréable, mais le chemin caillouteux était tout de même instable et c’était pénible de marcher dessus, même si la princesse n’en montra rien. Pour l’instant, elle n’avait pas besoin de l’aide des quelques passants autour, alors elle n’allait pas faire sa pauvre petite fille dans l’espoir d’attirer leurs regards, elle avait envie d’être seule. Enfin presque seule, avec Saphir trottinant fidèlement à ses côtés.

On lui avait dit que pour rejoindre l’île de la demie lune où se déroulait le futur concours, il fallait qu’elle commence par atteindre Loukaï, puis passe la forêt, et enfin traverse le pays de Terros. Le chemin était long, mais de ce qu’elle avait compris, elle avait le temps avant d’atteindre la ville. Son seul souci serait, parfois, de devoir se coucher à la belle étoile, mais elle ne doutait pas qu’elle arriverait à trouver quelqu’un pour le convaincre de partager vivres et couvertures avec elle.

***
Lorsque le soleil commença à laisser place au croissant de lune dans le ciel, Lehna se mit à chercher du regard un point rouge indiquant un feu ou même simplement des lumières. Elle repéra rapidement une petite ferme isolée, et sourit intérieurement. Tout cela se passait encore mieux que prévu ! Elle aurait peut-être même un lit ce soir.

Arrivée à la hauteur de la petite habitation, elle Saphir dans ses bras et frappa trois coups discrets à la porte. Après avoir entendu un certain remue-ménage, une dame d’une cinquantaine d’année lui ouvrit la porte, lui demandant poliment ce que la jeune fille désirait.

« Nous aimerions, si c’est possible, passer la nuit dans votre charmante demeure. Nous avons marché toute la journée, nos jambes commencent à nous faire souffrir. J’ai de quoi payer si besoin, ne vous inquiétez pas pour cela… »
Elle parlait avec un ton aimable et léger, ne cherchant pas particulièrement à attirer la pitié de la dame, car elle risquerait alors de refuser de l’héberger. Elle devait en avoir vu des personnes piteuses demander l’hospitalité, et Lehna refusait d’y être comparé.

La dame sourit, et ouvrit la porte en grand.
« Entre mon enfant, tout le monde est le bienvenu ici. »
Lehna inclina légèrement la tête en signe de remerciement et passa à côté de la vieille femme. Celle-ci appela tout de suite celui qui devait être son ami, lui expliquant qu’il avait de la visite.

La porte d’entrée donnait sur la cuisine, minuscule, selon la princesse. La dame l’invita à rejoindre la salle principale de la maison, à côté, où il y avait une simple table ronde, à laquelle le mari était en train de rajouter un couvert. Il lui sourit lorsqu’elle entra, et l’invita à s’asseoir.

Le diner servit par la dame avait un aspect louche aux yeux de la princesse, habituée aux plats du palais. Mais elle ne fit aucune remarque, et mangea simplement ce qu’on lui servait. Pendant le repas, le couple se disputait gentiment, ce qui ne troubla pas Lehna, sauf quand la vieille dame se mit à lui demander comment elle s’appelait, et vers où elle se dirigeait. La jeune femme n’était pas forcé de répondre, cependant elle n’avait a priori aucune raison de se cacher, et il pourrait même, ce petit couple, s’avérer utile. Elle ne donna que son prénom et le nom de la ville de Loukaï, ne tenant pas vraiment à ce qu’ils apprennent qu’elle faisait partie de la famille royale de Mizuhan.

« Ah, vous êtes vous aussi une jeune dresseuse en quête d’aventure ? »
La question posée par le vieux monsieur surpris un peu Lehna, qui se contenta de hocher la tête de gauche à droite pour démentir ce qu’il venait de dire. La femme gronda son mari pour cette remarque, avant de se tourner vers la princesse pour lui expliquer.
« Il y a plusieurs années maintenant, notre fils est parti devenir maître pokémon. On reçoit parfois des lettres de sa part où il nous raconte ses exploits, vous voulez les voir ? »
Lorsque la femme se leva pour aller ouvrir un petit tiroir derrière elle, l’homme grommela un peu. Clairement, il n’avait pas du apprécier le départ de son garçon.

« Tenez, voilà un portrait de lui. Mon mari a d’abord refusé qu’il poursuive son rêve, mais finalement il est parti avec sa bénédiction, même s’il se montre encore un peu grincheux sr le sujet ! » fit-elle en pouffant de rire doucement, se moquant de son mari.
Lehna saisit le portrait du garçon et les lettres tendues. On le voyait fier, à côté d’un champion d’arène qu’il venait apparemment de combattre. La princesse se mit à lire la première lettre, avant de se faire interrompre pour le dessert.

***
Lehna laissa poser soigneusement la dernière lettre du fils sur ses genoux. Elle avait rejoint sa chambre après s’être débarbouillée, et Saphir dormait déjà au pied du lit qu’on lui avait proposé. Il était tard, ses hôtes étaient couchés, et seule la lueur de la bougie l’éclairait encore. Elle avait lu toutes ces lettres d’une traite, comme un livre. Un peu surprise d’elle-même, elle avait trouvé passionnante l’histoire de ce garçon en quête de reconnaissance.

S’enfonçant dans les couvertures, elle souffla la bougie et tenta de trouver le sommeil qui ne venait pas. Le garçon avait explicitement dit qu’il souhaitait devenir le meilleur dresseur de tous, mais gardait les pieds sur terre pour autant, avec un sortie de secours au cas où. Un des champions d’arène lui avait proposé son poste, si jamais un jour il souhaitait s’installer.

Lehna tourna sur le côté. Pour l’instant, elle était libre car à la recherche de la princesse légitime. Mais si un jour celle-ci revenait au château, que lui arriverait-il ? Elle serait à nouveau condamnée, enfermée au palais, avec interdiction de sortir avant d’avoir un nouvel ordre de mission. Dans tous les cas, elle resterait sous le commandement de la Reine et de son père. Certes, étant citoyenne de Mizuhan, elle ne pouvait pas contester l’autorité sur elle de ces deux personnage, mais s’ils pouvaient la laisser un peu plus d’espace, cela ne serait pas de refus…

Elle aussi, il lui faudrait une sortie, un plan de secours dans le cas où sa mission lui serait retirer. Il lui fallait un plan. Elle se voyait déjà à nouveau enfermé de l’autre côté des barreaux dorés de sa chambre, et le sentiment lui faisait froid dans le dos. Il était hors de question que cela se passe ainsi, il faudrait trouver une autre solution.
Le petit garçon avait écrit à propos de « s’installer et devenir champion d’arène ». Elle s’était déjà renseignée sur leur statut dans l’un de ses cours. Un champion d’arène est responsable d’une ville, et ne pouvait pas se permettre de la quitter pour un oui ou pour un non. Il devait garder son arène, et y rester fidèle… Et si Lehna endossait une telle responsabilité, on ne pourrait plus lui demander de rentrer au château, elle devrait s’installer à son lieu de travail.

Lehna réfléchit. Les champions étaient soumis à des contraintes, telles la maitrise d’un certain type de pokémon. Étant elle-même maitresse de l’eau, elle pourrait continuer dans cette voie là. Cependant, l’arène de ce champion là était à Arkan, non loin du palais… Au contraire, c’était une bonne idée ! Elle aurait beaucoup plus de facilité à convaincre son père de s’installer à côté plutôt que dans un pays voisin, voire ennemi ! Tout cela s’engrenait bien. Même si elle risquait fort des visites fréquentes de son géniteur, c’était toujours mieux qu’être au palais. Au moins, elle serait chez elle, et non pas chez lui.

Mais elle ne savait pas actuellement qui avait la charge de cette arène. Il allait falloir le convaincre de la lui laisser, et c’était là la spécialité de Lehna. C’était pour cela qu’elle s’entrainait et souhaitait passer le concours à Terros. S’il y avait bien une chose qu’elle savait faire, c’était convaincre. Cependant, il lui faudrait plus d’argument que ce qu’elle possédait déjà. Pour commencer, il lui faudra une équipe. Ensuite, il y avait des restrictions sur les jobs aussi, il faudrait qu’elle passe une épreuve. Elle s’en savait capable aisément, mais cela restait à faire. Sans cela, c’était la prison directement.

S’imaginant déjà à la tête de sa ville, elle se plongea dans un sommeil sans rêve.

***
Le lendemain matin, elle salua ses hôtes, qui refusèrent l’argent qu’elle leur proposa, et lui indiquèrent le chemin à suivre pour continuer sa route.

« Si vous continuez dans cette direction, vous arriverez à l’auberge du dragon bleu avant le début de la nuit. Cela vous fera faire un petit détour, mais cela vous permettra de dormir dans un bon lit cette nuit encore. »

Elle remercia le vieux couple et se mit en marche, des projets plein la tête.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum