[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 23:41

Nox se baissa et laissa sa main filer sur la roche tiède. Après son départ, il avait marché devant lui avec pour seul but la découverte de ce monde qui s’offrait à lui. De toutes parts, des terres inconnues ne demandaient qu’à être foulées. Il comptait bien profiter pleinement de cette toute nouvelle liberté, loin de la forge qui le maintenait occupé. Sa première décision fut de prendre la direction des montagnes qu’il avait souvent fixées et dont la taille réelle l’intriguait.

Ainsi, au bout de plusieurs jours de marche, il y était. Il se sentait ici dans son élément, aimait la dureté du paysage et était tombé amoureux de la vue qui s’offrait à ses yeux. Devant lui, les pans de roche, pesants et implacables, s’élevaient plus haut qu’il ne pouvait l’imaginer. Derrière, le continent entier semblait s’étendre à perte de vue. Il était coincé entre deux immensités, et s’y sentait paisible.
C’est alors qu’un lourd fracas le tira hors de ses pensées. Il tourna vivement la tête vers la source de cette intrusion. C’était une sorte de clapotis sec. Une averse dont chaque ploc aurait été mué en une paire de silex s’entrechoquant, cherchant l’étincelle. Sa main se crispa sur son marteau. Il attendit, tous ses sens en éveil. Tornat n’était plus à ses côtés.

Le Caninos était occupé sur un plateau rocheux en amont. Il passait la plus belle journée de sa vie. Durant la poignée d’heures qu’ils avaient passé à gravir la montagne, il s’était émerveillé de trouver autant de ces choses si précieuses à son cœur. Partout, elles remplaçaient les touffes d’herbes vertes. Partout, elles attendaient, dorant leur ventre rond au soleil, que quelqu’un leur prête un peu d’attention. Tout autour de lui, d’innombrables cailloux. Plus qu’il n’en avait jamais rêvé ! Il bondissait d’un côté et de l’autre en remuant frénétiquement la queue. Il avait alors profité de la halte de son maitre pour réaliser le plus gros tas de pierres possible. Avec soin, il avait choisi chacune d’elles et l’édifice s’élevait déjà jusqu’au niveau de sa tête. La dernière pièce reposait dans sa gueule. Mais l’art n’attend pas. Il étira son cou à son maximum et pencha la tête sur le côté. Ses yeux écarquillés cherchaient l’endroit exact où l’ultime caillou devait trouver sa place. Doucement, il desserra les dents.

Nox aperçu un nuage de poussière se former au-dessus de lui.
« Euh… Tornat ? »
Pendant de longues minutes, il avait tournées et retournées les hypothèses dans sa tête. Ce fil de pensée l’avait conduit à se dire qu’il avait laissé son Caninos beaucoup trop longtemps sans surveillance. A tous les coups il s’était encore attiré des ennuis. C’est alors qu’il vit jaillir d’une crête une nuée de pierres rondes, un peu à sa gauche. Il baissa son arme et suivit l’éboulement des yeux... Jusque sur une forme bleue et grise. Celle-ci subit la giboulée en laissant s’échapper un souffle rauque. La masse sombre, couronnée de quatre piques, se retourna lentement. Elle n’avait pas l’air tellement ravie de sa douche matinale.
« Tu es un Kranidos toi hein ? Désolé pour ce qui t’est arrivé. Ça a pas l’air de t’avoir fait grand-chose, ça me rassure ! Euh… Qu’est-ce que tu …? »
Le Pokémon s’était élancé. Il prenait de la vitesse en direction de sa cible. Surpris, Nox eu à peine le temps d’esquiver en roulant sur le côté avant que la boule en furie ne le fauche. Elle alla s’écraser sur la roche, supportant encore une fois les retombées poussiéreuses. Une jolie marque de son crâne était incrustée dans la paroi. Cette pensée fit sourire le jeune homme, mais la bête s’était déjà relevée. Il jeta au coup d’œil derrière lui : le vide. Le Pokémon roche réitéra son bélier.

Nox ne pouvait se résigner à esquiver une seconde fois. Kranidos avait trop d’élan, il ne s’arrêterait jamais avant le bord du précipice. Il lui faudrait être persuasif sur ce coup.
« Arrête toi crétin, tempêta Nox en frappant son marteau contre son bouclier, c’est le vide derrière ! »
L’animal réagit. Son allure faiblie. Le doute se lut dans ses yeux, mais la colère était trop forte. Il ne s’arrêterait pas. Nox ne vit alors qu’un seul choix raisonnable. Et heureusement, car dans le cas contraire il se serait surement pris le bipède en plein ventre, coupé dans une réflexion trop intense. Il éleva son bouclier, et s’élança de toute sa masse vers son opposant. De l’extérieur, un spectateur aurait pu trouver ce choix discutable. Voir idiot. Mais c’était le sien.

L’espace d’un instant le temps s’arrêta, perplexe, et contempla les deux adversaires. Ils se percutèrent violemment. D’un côté, le Kranidos fut stoppé net. Il était sauvé. De l’autre, Nox fut propulsé dans l’abime.


En s’élevant sur le coup de l’impact, une unique pensée lui traversa l’esprit :
*La vie serait plus facile, si je pouvais voler.*


Dernière édition par Nox le Mar 25 Fév 2014 - 20:04, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Tsubaki Mitsuki le Ven 21 Fév 2014 - 11:09

Tsubaki se réveilla au beau milieu d'un sentier sinueux et resta un moment interdite. Elle n'avait strictement aucune idée de où elle était. Il fallait dire que, si ses souvenirs étaient justes, la seule fois où elle avait quitté Mizuhan, c'était pour Tenkei, le continent flottant, où elle était tombée dans un désert de sel qui avait bien failli la tuer, et une plaine avec une magnifique tour en son centre. Jamais elle ne s'était retrouvée coincée au cœur des montagnes. Elle n'avait d'ailleurs aucune idée de quel endroit pouvait avoir une roche aussi poussiéreuse, rouge et sèche, et elle en déduisit donc qu'elle était à Flamen. Mais elle savait que rien n'était moins sûr. Et plus sérieusement, comment avait-elle pu passer d'un lac de la nation de l'Eau à un petit chemin à flanc de montagne dans les contrées Flamenoise ? Elle soupira en se disant que l'heure n'était pas aux questions.

Elle vérifia si elle avait toujours ses affaires avec elle et apparemment, il ne lui manquait rien, ce qui était une bonne chose. Compte tenu de ce qui avait eu lieu au lac, elle supposa qu'Odin avait dû essayer de la tuer en la téléportant n'importe où sur Erasia. Et manque de chance, plutôt que de la faire tomber dans un ravin, il avait mal calculé son coup à vingt centimètres près, et elle était sur la terre ferme. C'était une chance pour elle. Elle observa ses Poké Ball, songeuse. Elle ignorait si ces trois Pokémon fous s'étaient calmés, et à dire vrai, elle ne voulait pas prendre le risque de le savoir. Ils étaient dans leurs sphères, c'était tout ce qui lui importait. Elle rappela son Tarsal qui gisait non loin, totalement inconscient. Au moins, il resterait dans cet état un bon moment, ayant vraiment utilisé toutes les forces qui lui restait.

Elle se releva en époussetant sa tenue qui la mettait un peu en valeur et tenta de contacter Miyuu dans son esprit. Mais l'âme ne répondit que par un faible grognement. Elle était vraiment épuisée après le combat du lac, et elle tenait à se reposer. Ca n'était pas parce qu'elle n'était qu'une âme qu'elle avait perdu la notion d'énergie ou même celle d'envie. La demoiselle voulut faire appel à un de ses Pokémon, mais se ravisa. Ils étaient tous fatigués, et elle préférait qu'ils se reposent, au cas où. Elle allait devoir s'en sortir seule. Si elle ne se trompait pas, Cosmo Canyon ne devait pas être loin. Elle n'avait plus qu'à espérer qu'avec son sens de l'orientation un peu défaillant, elle trouverait la ville.

Et malheureusement, son sens de l'orientation était vraiment très très défaillant. Elle marchait depuis un long moment sans vraiment savoir où elle allait. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle était en train de monter, en espérant soit tomber dans un endroit en hauteur où elle pourrait se repérer, soit trouver le village dans la montagne. Mais pour le moment, il n'y avait rien du tout, et elle se sentait de plus en plus désemparée. C'était courageux de sa part que de vouloir se débrouiller seule, mais elle n'était pas encore franchement douée pour ça, et ça se sentait. Un peu abattue, elle s'arrêta pour boire un peu d'eau et s'hydrater. C'est alors qu'elle entendit un grand fracas métallique.

Relevant la tête, elle aperçut une silhouette qui cacha légèrement le soleil son champ de vision. Une silhouette apparemment humaine qui semblait pédaler dans le vide, avant de finalement tomber, emportée par la gravité. La jeune femme ne réfléchit pas longtemps. Fouillant dans son sac, elle en extirpa la sphère de sa Gobou qu'elle fit apparaître, et elle vida également sa gourde dans sa main, créant une boule d'eau.


« Nehru, quand je pars, tu utilises ton Pistolet à O sur moi. »

Puis, concentrant l'énergie dans son corps, elle créa un tourbillon autour d'elle qui la propulsa vers la personne en pleine chute. Elle tendit les bras vers elle et la rattrapa. Le coup fut rude, autant pour elle que pour le jeune homme qu'elle venait de prendre dans ses bras. Elle avait un bras dans son dos, l'autre sous les genoux du jeune homme, et pendant un instant, elle crut qu'elle allait perdre pied et qu'ils allaient tomber tous les deux. Mais la Gobou envoya son jet d'eau sur les deux jeunes gens, et la Mizuhanienne reprit le contrôle. Son tourbillon gagna en intensité et elle partit comme une flèche, avant d'atterrir sur la plate-forme rocheuse, prenant garde à être loin du vide. Elle déposa le garçon, et alla rappeler sa Pokémon, n'ayant pas l'énergie de faire un aller retour. Puis elle alla s'adosser au flanc de la montagne en soufflant. Elle ne s'était pas attendue à ce que ce sauvetage express lui coûte autant d'énergie. Elle regarda ensuite la personne qu'elle avait secouru, un jeune homme qui ne devait pas être plus âgé qu'elle, brun et avec de jolis yeux bleus.

« Vous allez bien... ? Je ne vous ai pas fait euh... Mal en vous rattrapant ? »

Elle aperçut le Kranidos qui devait être le fautif et elle laissa sortir son Arcko, qui toisa le dinosaure de pierre, prêt à le repousser si jamais il s'avançait. La guerrière observait du coin de l'oeil le garçon, avant de laisser échapper dans un souffle, un peu timide :

« Je m'appelle Tsubaki et... Et je dois admettre être totalement perdue... »

_________________
Tsubaki Mitsuki
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Invité le Dim 23 Fév 2014 - 19:41

Nox avais mis un terme à la course suicidaire du Kranidos, mais n’avait pas prévu le rebond. Il grava dans sa mémoire cette note pour plus tard : toujours prévoir le rebond.

Il s’éleva prestement par-dessus le gouffre, dos à la terre.

Il avait en main peu de solutions pour se sortir de cette situation. Tornat était loin, il n’avait à sa disposition aucun autre Pokémon et son pouvoir élémental ne servirait à rien. Il se demanda donc dans quelle position il aurait le plus de chances de survie en arrivant en bas et se décida à se servir de ses bras afin de prendre un minimum de vitesse. Résigné quant au fait qu’il ne pouvait rien faire de mieux, il profita de ce moment… particulier.
Il était bien ici. Dommage qu’il avait été obligé de tomber. Il prit un air embêté, ainsi qu’une profonde inspiration. Il serait bien resté dans les airs plus longtemps.
Il pencha la tête en arrière, et aperçut Omatsu au loin. Une épaisse fumée carmin couronnait la ville.** Comment ne l’avait-il pas remarqué avant ? Ses lèvres se serrèrent. Il était loin maintenant. Impossible d’arriver à temps pour fournir son aide. Surtout qu’il était actuellement un peu occupé lui aussi…
Il bascula à nouveau la tête vers le ciel et se calma. Il était de nouveau en contact avec la réalité et ressentit le vent s’accélérer dans ses cheveux. Il fronça les sourcils. Une nouvelle pensée l’avait touché de plein fouet : sa respiration n’était aucunement bloquée par l’afflux d’air monstrueux que provoquait sa descente. Encore plus étrange, il crut discerner comme un chuchotement à ses oreilles. Ce susurrement n’était pas composé de mots, mais il le comprit. Il sut alors qu’une éclaircie pointerait son nez, ses cheveux noirs et ses yeux bleus.
Un bruit d’eau retenti dans son dos.

Nox frotta ses côtes là où la jeune fille l’avait maintenu lors du sauvetage.
« Vous allez bien... ? Je ne vous ai pas fait euh... Mal en vous rattrapant ? » dit-elle.
Cette question le fit sourire, elle était clairement plus amochée que lui et se souciait de la façon dont elle l’avait sauvé. Adossée à la roche, elle avait l’air épuisée et de nombreux hématomes et coupures parcouraient ses épaules fines. Il s’en voulu de ne pouvoir soigner sa sauveuse au charme fragile et délicat.
Tout en l’observant, un sentiment étrange envahi Nox. Il savait saisir les détails infimes qui trahissent un caractère, une habitude ou une pensée : Le bruit d’eau, la gourde à portée de main, le Gobou. La pierre en demi-lune autour de son cou qu’elle avait cachée sans même s’en rendre compte. Sa tunique parfaitement mise en place. Cette Mizuhanienne sauvait les apparences, mais possédait un secret au plus profond d’elle-même.
Possiblement gênée par le regard qu’on lui portait, elle tourna son attention vers le Kranidos et envoya un Arcko le maintenir à distance. Mais celui-ci ne semblait plus vraiment belliqueux. Il s’était même assis et contemplait la scène. Peut-être avait-il compris le geste visant à l’empêcher de tomber ?

« Je m'appelle Tsubaki et... Et je dois admettre être totalement perdue... »

« Moi c’est Nox, merci de m’avoir aidé, j’aurais été embêté de devoir laisser Tornat comme ça. » répondit-il en levant la tête vers l’origine de l’éboulement. La grosse tête du Caninos y apparu, pleine de poussière, haletant. Puis il ferma la gueule d’un coup, rehaussant légèrement ses oreilles, attentif, avant de disparaitre à nouveau.
« Heureusement que t’es là, toi, hein. » chuchota-t-il, un sourire au coin du visage.
Il reporta son attention sur Tsubaki, plus grave.
« Et désolé de t’avoir pris encore un peu de tes forces… »
Il avait délibérément esquivé l’étape du vouvoiement : Il voulait lui apporter un peu de réconfort, et ne savait absolument pas faire ça en gardant ses distances.
Il ne savait pas non plus comment amener le sujet des blessures diverses. L’évènement était peut-être encore trop frais. Elle se disait perdue, cette phrase devait prendre sens autant sur le plan moral que physique pour la jeune femme. Il voulait lui changer les idées le temps qu’elle reprenne ses esprits.
« Mais t’es plus perdue, maintenant que je suis là ! On est à l’est de la chaine, et par là-bas, c’est Omatsu, dit-il d’un coup de pouce par-dessus son épaule. Je sais, c’est pas super précis, mais c’est la première fois que je viens là ! Et je suis sûr que mon Caninos pourra nous guider maintenant qu’il a fait un petit tour... Bon, évidemment, il faut le retrouver. » Continua-t-il avec un sourire franc.
Il lui proposa de l’aider à marcher, et ils avancèrent vers les hauteurs. Ils retrouveraient alors Tornat et une meilleure vue de leur prochaine destination.

Sur le chemin (plutôt sinueux), il sentit le regard interrogateur de Tsubaki se poser sur lui. Il comprenait que la situation était quelque peu étrange. Ils étaient tous deux dans des états d’esprit complètement différents avant leur rencontre. Rencontre due à une chute improbable qui aurait pu lui couter la vie. Vie qu’elle avait failli perdre peu avant d’arriver dans ce lieu. Lieu dont elle n’avait aucune connaissance.
Oui ça pouvait sembler complètement invraisemblable.
Mais tout cela n’arrivait qu’à cause des choix qu’il avait fait, rien de plus. Il continuait donc sur sa lancée, le plus normalement du monde. Et puis, il devait faire de son mieux pour aider sa nouvelle connaissance.
Il profita du silence pour ouvrir le sujet qui l’interrogeait tant.
« Au fait, je t’ai vu hésiter sur le choix de la Pokéball, avant d’envoyer ton Arcko. Tes autres compagnons sont aussi mal en point que toi ? »

La réponse fut assez préoccupante. Décidément, sa journée aussi, avait basculée dans le vide.

[** La ville est en partie détruite suite à l'event Mewtwo.]


Dernière édition par Nox le Mar 11 Mar 2014 - 17:55, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Tsubaki Mitsuki le Mar 4 Mar 2014 - 23:50

La jeune femme leva les yeux pour regarder le Caninos et eut un petit sourire. En même temps, elle avait fait signe à Lifaen de revenir vers elle, puisque le petit Pokémon préhistorique ne semblait plus vraiment belliqueux. En attendant, elle ferma les yeux le temps de se reposer un petit peu. Elle se sentait vraiment faible, compte tenu de la bataille qu'elle avait livré et elle retint un petit soupir. Le jeune homme l'avait remarqué, s'excusant d'ailleurs de l'avoir fatigué un peu plus. Elle eut un doux sourire : elle trouvait cette attention touchante, c'était bien la première fois qu'on lui disait spontanément ça.

Elle eut un sursaut de surprise lorsqu'elle l'entendit s'exclamer qu'elle n'était plus seule puisqu'il était là, et elle rougit un peu. Elle entendit aussitôt la voix de Miyuu la railler, mais elle ne broncha pas et ne s'en formalisa pas. La louve pouvait bien dire ce qu'elle voulait, la Mizuhanienne était un peu trop fatiguée pour répliquer. Et puis, elle était tombée sur quelqu'un de sympathique avec qui elle avait le temps de parler, parce que ses rencontres au lac avaient été faites dans la précipitation d'un combat. Et puis, pour une fois, elle était trop épuisée pour se poser des questions, et sa timidité naturelle disparaissait peu à peu, comme si une partie d'elle avait évolué.


« On va rejoindre ton Caninos, ne t'inquiète pas. Il vaut mieux... Voyager en groupe ces temps-ci. »

Elle se releva avec une légère difficulté, sentant des crampes parcourir ses jambes. Aussitôt, elle tendit ses muscles, les massant pour faire disparaître la désagréable sensation. Elle n'était pas très bien remise, mais elle pouvait au moins se vanter d'être à peu près en forme compte tenu du combat qu'elle avait mené. Se remettant totalement à Nox, elle entreprit de le suivre, veillant à ne pas les ralentir.

La jeune femme resta un peu gênée par la question du jeune homme. Il n'était donc pas au courant des problèmes qui avaient eu lieu ? Elle se souvenait avoir entendu un puissant bruit d'explosion juste avant d'être téléporté ici. Elle ignorait ce qui avait eu lieu, mais elle se doutait bien que quelques Légendaires avaient tenté de stopper Mewtwo dans sa folle course destructrice, mais elle ignorait s'ils avaient réussi. Elle savait juste que son propre Pokémon avait encore une fois tenté de la tuer : il avait même forcé son évolution pour se faire. D'un ami, elle était passé à un compagnon qui la haïssait. Elle soupira en se passant une main dans les cheveux, gênée. Elle ne pouvait cependant pas ne rien lui dire, si jamais des Pokémon agressifs traînaient dans le coin, il valait mieux les mettre au courant.


« Je.... Hm... Par où commencer... Je ne sais pas si tu as vu, mais Mewtwo est devenu complètement fou. Il aurait même changé de forme, apparemment. Et c'est un phénomène qui semble toucher certaines familles de Pokémon, comme les Tarsal, les Riolu et les Poussifeu. De même que les Ptéra. J'étais au Lac du Dragon, de Mizuhan lorsqu'une Ptéra s'est.... transformée pour nous attaquer. Je la connaissais, mais elle était devenue complètement folle. Je crois... Je crois qu'elle a tué son dresseur, et qu'elle s'en est prise à moi. Son corps était recouvert de pic rocheux. C'était... Bizarre. Et... Et trois de mes Pokémon sont touchés par ce phénomène. J'ai sur moi un Riolu, une Galifeu, et un Tar... Kirlia maintenant je crois. Ils ne me reconnaissent plus, et veulent vraiment ma peau. Pour le moment ils sont K.O et dans leurs Poké Ball mais... Mais quand ils auront récupéré leurs forces ils vont recommencer à m'attaquer. Enfin nous, maintenant que tu es avec moi. J'ai toujours trois Pokémon pour les contrer mais... Ils sont tout de même dangereux. Et comme tu le vois, je me suis déjà battue contre eux, je ne suis pas très très en forme... »

Elle eut un petit sourire mal à l'aise. Elle sentit le regard de son Arcko et lui fit un geste rassurant. Dans sa tête, Miyuu restait à peu près calme. Elle savait, comme toute l'équipe de la jeune femme, qu'elle ne devait pas gâcher son énergie, au risque d'y passer. Plus le temps passait, plus elles étaient sur la même longueur d'onde. Même si elles se disputaient souvent, au moins, elles ne se mettaient plus de bâtons dans les roues lors des moments importants.

« Tu sais... Je ne t'en voudrais pas si tu préférais me laisser, une fois qu'on aura retrouvé ton Pokémon. Je sais que je peux mettre les autres en danger parce que j'ai des compagnons qui peuvent vite se montrer très voire... Trop agressif. »

Elle était vraiment très gênée, et un long malaise s'installa. Elle ne savait pas comment se placer, elle savait que la situation était dangereuse, et en même temps, elle était loin d'ignorer qu'être seul était une mauvaise idée. Cependant, elle se figea en entendant un cri venir de plus haut, au-dessus d'eux.

« Lifaen, pars en éclaireur ! »

Le gecko hocha la tête et se jeta sur la paroi rocheuse, commençant à l'escalader. Heureusement que la nature l'avait doté de petits crampons sous les pattes, lui permettant d'adhérer à quasiment n'importe quelle paroi. Il grimpa le plus vite possible, bondissant de prise en prise, pendant que les deux jeunes gens devaient faire le tour. Lorsqu'il arriva au sommet, il se figea, s’aplatissant sur le sol pour essayer de se faire discret.

Sur une espèce de petit plateau, deux jeunes gens, probablement un couple, avait sorti leurs épées face à des chiens noirs aux cornes démesurées. L'un d'eux, plus gros, semblait s'imposer en meneur et toisait le couple avec ses yeux de braise. L'homme semblait vouloir raisonner le chien des Enfers, mais ce dernier restait sourd à ses mots. Il n'y avait plus rien à faire, à part combattre. Le lézard repéra également une pierre aux couleurs miroitantes aux pieds des deux humains. Un fragment de météorite. La source de tous leurs problèmes. Le jeune Pokémon se laissa glisser le long de la paroi qu'il venait d'escalader pour avertir d'un cri sa dresseuse et son nouvel ami du danger qu'ils prenaient en continuant leur ascension, mais aussi du trésor qu'ils trouveraient. Et sans réfléchir d'avantage, le jeune Pokémon bondit sur le dos des prédateurs, utilisant sa Vive-Attaque pour passer de l'un à l'autre et les pousser à s'attaquer mutuellement, et semer le trouble dans la meute.

_________________
Tsubaki Mitsuki
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Invité le Sam 8 Mar 2014 - 13:55

« Tu sais... Je ne t'en voudrais pas si tu préférais me laisser, une fois qu'on aura retrouvé ton Pokémon. Je sais que je peux mettre les autres en danger parce que j'ai des compagnons qui peuvent vite se montrer très voire... Trop agressif. » avait prévenu la jeune maitresse de l’eau.
Nox, suivant le chemin serpentant entre les roches, se perdit dans l’autre, tout aussi tortueux, de ses pensées. Sans se rendre compte que ce silence pouvait être mal interprété, il recollait les pièces du puzzle, agençait les morceaux dont il ne comprenait pas le sens, cherchant à obtenir une image plus complète des évènements récents. Le malaise évident de Tsubaki aurait pu être évité, car sa décision de la suivre était prise et un tel avertissement n’aurait pu que le confirmer davantage. Mais il était trop loin de l’instant présent pour la rassurer. D’abord ce Méga Démolosse qui l’avait ramené à une réalité de mauvais augure**. Ensuite Omatsu carmin et son aura cramée. Maintenant des Pokémon fous. Ces évènements étaient donc les trois faces d’une même médaille… Une médaille atrocement déformée...
Il avait déjà souvent entendu parler de Mewtwo, et de son comportement malfaisant. Mais il était resté caché depuis longtemps maintenant. Ce changement d’attitude était étrange. Et il aurait changé de forme, tout comme certains des Pokémon fous. La même haine semble les animer. Mais pourquoi ? Qu’est ce qui aurait changé ? Tout cela ressemblait aux conséquences d’une unique cause. Un seul caillou était à l’origine de cette avalanche. Mais Tornat n’était pas coupable, cette fois-ci. Qui était donc le forgeron pervers de la médaille triface ?
La question resta en suspend lorsqu’un cri vint troubler les pensées du garçon. Le Arcko de Tsubaki s’éclipsa quelques minutes, et rapporta de mauvaises nouvelles, il n’était plus question de rêver. Ils se mirent à courir sur le sentier raide.

Un Rapasdepic survola les deux compagnons, puis la source de l’agitation. Sur la plateforme ronde se dessinait un schéma étrange, comme un cadran géant.
Au centre de celui-ci, une grosse partie de la meute était occupée à s’entre dévorer, grâce au petit Archo. Ses vives attaques mêlaient une confusion incroyable au sein de ce petit groupe, dont chaque membre déversait sa colère sur son plus proche voisin, sans se soucier de qui il s’agissait. Lorsqu’un des chiens cornus faisait mine de s’éloigner, le Arcko lui envoyait une patte au coin de la tête, l’attirant à nouveau vers le centre.
Les autres Démolosse, hors de portée du petit Pokemon vert déjà bien occupé, semblaient indiquer les heures tout autour du noyau central.
Vers midi, deux d’entre eux se battaient sans raison apparente. Ils n’avaient sans doute rien d’autre à se mettre sous la dent.
Vers les coups de trois heures, deux autres bêtes fixaient la pagaille générale, d’un œil haineux et dubitatif. Derrière eux se trouvait le passage par lequel arrivaient Tsubaki et Nox.
A six heures, le vide de la falaise.
A huit et neuf heures, les deux inconnus faisaient chacun face à un autre des chiens.
L’oiseau regarda la scène d’un air songeur, ce cadran était très mal orienté.

L’inconnu de neuf heures était grand, vif, impressionnant, mais extrêmement sensible. Ce coordinateur Pokémon professionnel tenait plus que tout à son Démolosse de concours, et voilà que celui-ci se retournait contre lui. Il était si beau. Et il s’était transformé en une chose horrible. Les larmes l’empêchaient de voir le second Méga Démolosse s’en prendre à son acolyte de huit heures.
Celle-ci, amplicatrice de profession, était petite et avait une apparence fragile. C’était cependant elle qui les avait amenés dans ce guêpier. Ses supérieurs lui avaient expliqué la situation. Les Méga, Mewtwo, les météorites. Elle devait transmettre le tout à son binôme avant le départ. Mais elle n’avait pas eu le courage de lui annoncer que son unique Pokémon aurait des chances de perdre la tête. Ils étaient de toute manière obligés d’y aller.
C’était donc un peu sa faute, si elle se retrouvait seule face au chien qui, après l’avoir toisé longuement, pris son souffle et cracha ses flammes dans sa direction. Elle les contrôla pour les éloigner d’elle, mais ne vit pas son ennemi bondir, caché par l’écran de feu. Le choc des deux pattes avant aux griffes rouges projeta l’élémentaliste contre un rocher, lui lacérant au passage un bras et l’aine. A terre, la poussière lui piqua les yeux. Une deuxième vague de flammes fut lancée, elle allait être submergée.
Mais un Caninos sauta par-dessus la femme.
C’était Tornat. Il avait observé la scène depuis le début, attendant un moment opportun pour agir. La situation s’étant envenimée, il avait foncé pour les protéger, elle et le joli caillou brillant. Le lance-flamme le toucha de plein fouet. Il avait la capacité d’absorber le feu, mais celui-ci était différent. Peut-être trop puissant. Le corps endolori, il fit cependant fasse à la bête, deux fois plus haute que lui.

Nox arriva enfin à la plateforme, Tsubaki à ses côtés. Derrière les deux Méga Démolosse qui s’étaient retournés sur eux, il vit tout de suite les deux inconnus et son Tornat de l’autre côté, en mauvaise posture. Il devait arriver jusque-là. Traverser la meute semblait bien trop risqué, et à leur gauche rien ne les séparaient du vide. Il faudrait la contourner dans le sens anti-horaire. Son attention se porta sur sa nouvelle amie. Elle avait vraiment l’air à bout. Il ouvrirait donc le chemin. Il fonça sur le premier chien des enfers qui s’était élancé vers eux. Le choc de la bête en plein élan contre son bouclier le fit ricocher. Il pivota dans les airs, et envoya son lourd marteau dans la gueule du second chien, qui ne s’y attendait visiblement pas. Un craquement d’os se fit entendre et le corps désarticulé fut projeté dans l’abîme. La note qu’il avait prise avait porté ses fruits, il avait anticipé ce maudit rebond.
Mais le premier chien aussi, en avait profité. Reprenant ses esprits, il avait bondi dans la direction de Tsubaki.

[** Cf : Un topic solo en cours d'écriture ^^]
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Tsubaki Mitsuki le Mer 2 Avr 2014 - 14:18

La jeune femme se sentait légèrement triste et troublée par le silence de son compagnon de route. Devait-elle conclure qu'il ne désirait plus de sa présence ? Oh elle comprendrait parfaitement compte tenu de la situation. Elle représentait un trop grand danger, et elle le savait. Au moins, il acceptait sa compagnie jusqu'à la fin de cette crise, ce qui ne l'étonnait pas tant que ça : c'était désormais trop dangereux de rester seul.

Depuis l'avertissement de Lifaen, ils avaient hâté le pas pour atteindre le sommet du plateau, se retrouvant face à une meute de Démolosse apparemment fous. Le meneur semblait être le mâle plus imposant qui toisait un homme, son ancien dresseur et la jeune femme à ses côtés, qui tentaient tous les deux de le maintenir à distance. Si le reptile vert parvenait à occuper un groupe, la plupart des autres étaient tout à fait disposer à tailler les humains en pièces. La jeune femme regarda Nox, sans rien dire. Elle savait qu'ils pensaient à la même chose. Ils devaient rejoindre l'autre couple, en longeant la meute et le gouffre.

Elle ne broncha pas réellement en voyant le jeune homme prendre les devants, c'était même plutôt gentil de sa part. Elle le suivit avec précaution, économisant ses forces, jusqu'à ce qu'une voix résonne dans sa tête :


*Envoie Orion aider le Caninos. C'est un Alpha, certes déchu, mais les combats de chefs, ça le connaît. J'garantis pas sa victoire, mais il saura lui tenir tête jusqu'à ce qu'on le rejoigne.*

Hochant la tête à cette suggestion qu'elle seule pouvait entendre, elle saisit la sphère bicolore et la jeta vers l'homme paralysé. La Poké Ball se scinda en deux et laissa apparaître le massif loup noir entre le chien des enfers et son maître. Il retroussa ses babines en grondant, toisant d'un air de défi le Pokémon sur-évolué. Il ne comptait pas se laisser faire. Pour le moment, ils s'observaient en chien de faïence, prêt à se jeter l'un sur l'autre au moindre mouvement.

Ils continuaient d'avancer, la Mizuhanienne ne bronchant pas lorsque le guerrier éjecta un chien démoniaque d'un coup de marteau qui le tua probablement sur le coup. Ca n'était pas le genre de spectacle qui la choquait, bien qu'elle était assez triste pour l'animal. Il avait été rendu agressif par la folie, peut-être qu'il n'aurait jamais fait ça en temps normal. Par contre, le chien qui lui fonçait dessus était une réelle menace et ses réflexes étaient clairement amoindris.


*On switch, vite !*
*Hein ? Mais je...*
*Rah on s'en fiche c'est pas le moment de s'inquiéter de qui va voir le changement ! Là, c'est ta vie qui est en jeu. J'ai l'esprit plus alerte que toi, alors tu la boucles, et on change !*

Docile, Tsubaki obtempéra et permit à Miyuu de prendre le contrôle. Ses yeux virèrent au rouge sang tandis qu'un mauvais sourire ornait son visage. Il était temps, le Démolosse avait déjà pris son essor pour lui sauter à la gorge. D'un fluide mouvement, elle envoya sa jambe frapper la tête du canidé noir, le précipitant de le vide. Il n'était pas mort, mais la chute avait dû sérieusement le sonner.

« Aïe ! Bordel ça fait mal ! Ils sont bien plus protéger qu'avant, fais gaffe Orion ! »

Et ils recommencèrent à se frayer un chemin parmi la meute. La jeune femme avait laissé sortir sa Gobou qui trônait sur son épaule, arrosant les démons qui se tenaient trop près, ou qui menaçaient d'attaquer, refroidissant un peu leurs ardeurs. L'Arcko continuait son manège, même s'il commençait à faiblir et à prendre quelques coups plus ou moins sérieux. Mais les sphères de deux Pokémon fous que possédaient la jeune femme commencèrent à vibrer et à s'agiter. C'était mauvais, très mauvais... Ils allaient bientôt jaillir hors de leur sphère et prendre part au combat, bien qu'ils ne soient pas très en forme. C'était surtout l'étroitesse du terrain qui inquiétait la demoiselle. Ils devaient faire vite.

Se déplaçant le plus vivement possible, elle se précipita vers l'avant pour continuer à avancer, se faufilant avec une agilité presque déconcertante entre les membres désordonnés de la meute qu'elle n'hésitait pas à frapper si le besoin s'en faisait sentir. Néanmoins, alors qu'elle était presque arrivée vers le couple, elle ne vit pas l'un des derniers Démolosse qui se jeta sur elle. Elle dérapa sur le sol rocheux, s'écorchant le dos tandis que sa tête et ses épaules étaient désormais suspendues au-dessus du vide. Le molosse avait ses pattes posé sur sa poitrine, l'étouffant presque. Elle n'arrivait pas à bouger, elle avait beau le frapper il ne bronchait pas. Il releva la tête, ouvrant la gueule et elle put voir que sa gorge commençait à rougir d'une lueur mauvaise. Il allait littéralement l'enflammer si ça continuait.

Ne réfléchissant pas, elle orienta la paume de sa main vers lui et projeta un puissant jet d'eau droit dans sa gorge, refroidissant ses ardeurs et le forçant à reculer. Le canidé poussa des râles de gêne en se jetant sur le côté, hoquetant, cherchant à vomir pour se débarrasser du liquide qui l'irritait. La demoiselle se releva, le dos saignant légèrement, mais elle n'en tint pas compte et reprit sa progression. Ils étaient presque arrivés au couple...

Un grondement sec, suivi d'un aboiement bref claqua dans l'air et le loup noir se jeta sur son adversaire sur-évolué, tentant de planter ses crocs sur une partie du corps de la bête qui n'était pas protégée par son armure d'os. Ils passaient aux choses sérieuses et se battaient furieusement. Malgré la folie des Démolosse, leur instinct primaire de meute était intact : il s'agissait d'un combat de chef, et ils n'interviendraient pas. Par contre, la tension que dégageait les deux mâles commençait à sérieusement les énerver et ils aboyèrent, commençant à se jeter les uns sur les autres pour évacuer ce surplus de tension clairement pas nécessaire à leur état. Cela commençait à devenir la folie de partout, les Pokémon s'agressaient mutuellement, jusqu'à ce qu'un Riolu et une Galifeu apparaissent dans un flash blanc au milieu du groupe. Ils étaient blessés, mais ils avaient assez d'énergie pour recommencer à se battre. La jeune femme se rapprocha de Nox, sa véritable personnalité reprenant le dessus.


« Il faut qu'on protège le groupe. L'un des deux a dû être envoyé ici pour s'occuper de la pierre. Si on les rejoint, on pourra les défendre le temps qu'ils s'en occupent. Ca va aller toi, tu n'es pas trop amoché ? »

Elle sentait sa peau blessée qui lui faisait mal, mais elle n'avait pas le temps de s'occuper de ça. Ils avaient pu mettre un peu la panique dans la meute, mais ils n'étaient pas encore tirés d'affaire...

[Sincèrement désolée pour le retard...]

_________________
Tsubaki Mitsuki
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki] Empty Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Rencontre au bord du gouffre [Tsubaki]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum