[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Kajin' Nezumi le Jeu 27 Fév 2014 - 23:32

Kajin' resta estomaquée lorsqu'on lui claqua la porte au nez, la laissant seule, dehors, dans une ville en ruine. Sekei, dans ses bras, était tout aussi surpris qu'elle. Sérieusement, c'était quoi ce cirque ?! Elle était une amplificatrice, elle pouvait les aider ! Elle tenta de frapper encore une fois à la porte mais rien à faire, personne ne vint lui ouvrir. Alors dépitée elle s'éloigna, ses Pokémon sur les talons.

Des chercheurs nalciens avaient annoncé à la ville que les météorites trouvées étaient probablement la source du problèmes, du moins c'était ce que les informations obtenues par les diverses royautés disaient. Et comme tous les autres pays, ils allaient travailler dessus avec l'aide d'Amplificateurs présent dans la ville. Ils avaient tous été requis, tous sauf elle. Et elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle était laissée sur la touche alors que tous les autres pouvaient être utiles. En soupirant, elle fit demi-tour, son Kaïminus dans les bras, avant d'aller s'adosser à un mur en ruine en fermant les yeux pour réfléchir un peu.

Les Pokémon sur-évolués avaient été mis K.O mais personne n'osait les évacuer. La forêt du chat, ainsi que Payan n'étaient pas très loin, et au vu de la réaction de Rakurai, la jeune femme se doutait que les habitants du village devaient être dans les ennuis jusqu'au cou. Elle avait tenu à éviter de leur envoyer des monstres sanguinaires et titanesques sur le dos en prime et en avait informé le corps armé pour éviter d'accumuler les difficultés. Mais les infrastructures n'étaient pas assez résistantes pour contenir les monstres, et la plupart des grands bâtiments, comme l'arène, servaient de refuge aux blessés. Du coup, ils étaient placés sous surveillance de soldats et de dresseurs capables de tenir encore debout. Les soigneurs s'occupaient des réfugiés dans l'arène laissée ouverte pour l'occasion. La jeune femme avait été surprise qu'on vienne lui demander son avis sur la question, mais il était acquis qu'elle vivait sous le toit et la bienveillance de la Furie d'Alfen. De fait, ils voulaient éviter de s'attirer les foudres de la championne. Si la gamine était gentille et plutôt calme, c'était loin d'être le cas de l'ancienne espionne qui risquait de tomber sur le dos du premier venu mettant en danger Kajin'. Et la jeune femme se retrouvait sans rien faire à errer dans les rues, gentiment repoussée lorsqu'elle voulait prêter main forte à un groupe. Qu'est-ce qui se tramait pour que tout le monde lui dise d'aller voir ailleurs... ? Elle ne savait pas si c'était juste l'influence de la Championne ou bien quelque chose d'un peu plus complexe que ça, lié à son secret et au médaillon qui battait contre sa poitrine.

La ville avait battu le rappel aux alentours pour faire venir les météorites trouvées dans la capitale. Etant donné la taille conséquente de la cité, elle fourmillait de monde de tous horizons et aux multiples capacités, elle abritait bon nombres d'amplificateurs et de chercheurs de tous les pays, et ils pensaient, probablement à raison, qu'en concentrant les troubles au même endroit, ils pourraient plus facilement gérer les Pokémon fous mais aussi éradiquer la source du problème, à savoir l'énergie néfaste que les pierres semblaient contenir. Sauf que voilà, ils avaient sciemment mis de côté une personne susceptible de les aider. Bien entendu, elle n'avait pas la prétention de dire qu'à elle seule elle résoudrait le problème, non. Mais elle pensait néanmoins que l'union faisait la force, et qu'en étant efficace, uni et soudé, ils pourraient vite tirer des conclusions sur ces maudites roches célestes.

Alors qu'elle était toujours perdue dans ses pensées, elle entendit un vague appel mental alors qu'Hogosha redressait la tête en scrutant les rues avoisinantes. Quelqu'un arrivait vers eux, quelqu'un qui ne leur était pas inconnu... Elle afficha un sourire pourtant crispé par l'inquiétude de la voir ici et se mit à courir pour la rejoindre, ignorant la douleur dans ses jambes.


« Yuki Yûki ! Il y a un problème ? Où est Logan ? Qu'est-ce qui se passe ? »
*Du calme, tout va bien. Logan est en sécurité dans l'arène, auprès de Fujimoto. Nous l'avons placé dans la chambre d'Asaka pour libérer le plus de place possible, et c'est bien le seul endroit où nous ne pouvions autoriser personne à entrer. Que fais-tu ici ?*

La demoiselle poussa un long soupir de soulagement en étreignant plus fort Sekei contre sa poitrine qui ne dit rien, se laissant docilement faire. C'était rare qu'il soit aussi conciliant, mais il comprenait la situation. La jeune femme se battait pour son fils, c'était aussi pour ça qu'elle tenait à se rendre utile. Par tous les moyens possibles, elle désirait préserver son enfant. Elle était d'ailleurs soulagée que tout le monde ignore son apparent statut royal ; elle redoutait qu'une personne mal intentionnée n'attaque son fils durant cette période de crise. Jetant un regard à la fois piteux et désolée à la dame des neiges, la Nalcienne soupira :

« Personne ne veut de moi, ils me disent toujours que quelqu'un a besoin de moi ailleurs, mais personne ne semble vouloir de ma présence. Je suis inutile. Je ne peux pas surveiller les Pokémon K.O et ils ne veulent pas que j'approche les météorites. »

La Momartik afficha un petit air triste et posa doucement l'une de ses mains glacées sur la joue de la demoiselle, comme pour l'encourager. Puis à son tour, elle parla :

*Voyons Kajin', vous trouverez bien quelque chose à faire quelque part. Alfen a demandé aux personnes avoisinantes de ramener ici des météorites, peut-être qu'elles ne sont pas toutes arrivées. Pourquoi ne pas nous mettre en quête de l'une d'entre elles ?*

La jeune mère hocha lentement la tête et fit signe à ses compagnons de se mettre en route en quête de quelqu'un de nouveau dans la ville, qui aurait une météorite sur lui, tout en essayant de ne pas regarder les cadavres qui jonchaient le sol et que des équipes de dresseurs évacuaient.

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1640

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Mizuki Ana le Sam 8 Mar 2014 - 0:43


"Est-ce que papa va s'en remettre ?"

Dans la pénombre de la chambre, Mizuki avait murmuré sa question, comme si elle craignait qu'émettre des doutes quand à la guérison de son père ne fasse disparaître ses quelques chances. Elle était assise sur une chaise en bois, au bord du lit où dormait le blessé, et sa mère se tenait en retrait. C'était la première fois qu'elle se retrouvait là, dans sa maison à Alfen, avec eux, depuis sa fugue cinq ans plus tôt, mais la femme dans un coin de la chambre semblait avoir vieilli de vingt ans. Le chagrin, l'inquiétude, la peur de ces derniers jours avaient tiré ses traits. Quand elle était arrivée quelques heures plus tôt et avait frappé à la porte, timidement, se demandant comment on allait la recevoir après cette absence, elle avait failli ne pas la reconnaître. Elle avait pu voir dans les yeux de sa mère que la réciproque était vraie. Ces cinq années sur les chemins l'avaient transformée, après tout. La Nalcienne avait murmuré le prénom de sa fille et s'était mise à pleurer en la serrant contre elle. Avant même de s'en rendre compte, Mizuki avait éclaté en sanglots elle aussi, tout en rendant l'étreinte. Elle avait oublié pendant un instant la présence d'Hamel, qu'elle avait traîné de force dans sa ville natale après l'épisode du Sanctuaire. Rien ne comptait plus pour elle à cet instant que le parfum et la chaleur maternels, qu'elle avait craint de ne plus jamais ressentir.

Mais la joie des retrouvailles n'avait pas suffi à masquer la dure réalité très longtemps. Comme elle l'avait craint, la folie des Pokémon ne s'était pas limité au Sanctuaire du Vent, et Alfen avait été touchée. Les Abra, en particulier, avaient fait de nombreux ravages, d'autant plus marqués qu'ils étaient d'ordinaire d'une nature calme et pacifique. Et son père... son père avait fait parti des victimes. Il était tombé dans un profond sommeil dont rien ne semblait capable de le tirer. Ceci dit, personne de qualifier n'avait réellement essayé de s'occuper de son cas... Les guérisseurs étaient occupés de toute part. Assaillis, même. Il était donc forcé de rester au lit, veillé par sa femme, en attendant que quelqu'un ne puisse l'aider. Mizuki, en tant qu'apprentie Lieuse et Défenseuse de l'Air, n'était pas assez qualifiée pour le libérer de son mal, mais elle avait déjà pu rassurer sa mère sur un point - son esprit n'avait pas disparu, comme ceux, brisés, de quelques autres victimes. Depuis, elle s'était assise là, près de l'homme qui l'avait élevée, qui l'avait vue grandir, et qu'elle avait quitté sans rien dire et n'était pas revenue à temps pour le voir conscient. Elle avait presque regretté d'avoir quitté le nid familial - presque seulement. Tant de choses de sa vie auraient été différentes...

Madame Ana secoua la tête, ses cheveux ternes flottant sur ses épaules. Sa fille était mieux placée qu'elle pour répondre à sa propre question. L'arrivée inattendue de sa fille et de son camarade lui offrait une distraction bienvenue, elle qui était restée aux côtés de son mari des jours durant. Elle se mit en mouvement, glissant comme un spectre, ce qu'elle était presque devenue, et se dirigea vers la cuisine pour préparer un thé pour trois personnes. Mizuki se retrouva seule avec son père, dont elle tenait toujours la main. Elle leva la tête. Hamel n'était pas là, pas plus que ses Pokémon. Elle avait presque oublié leur existence à tous pendant quelques temps. Peut-être que le jeune homme était à la cuisine... Ou peut-être qu'il était resté dehors, pour se promener en ville. Elle ne savait plus trop, à vrai dire. La jeune fille se leva après quelques minutes de solitude et rejoignit sa mère. Elle était seule dans la pièce à vivre de la maison.

"Où est Hamel ? Et tous les autres ?"

La femme ne sembla pas l'avoir entendue. En tout cas, elle ne répondit rien et continua à regarder sans vraiment le voir le service à thé devant elle. La Lieuse balaya la pièce du regard, en silence. Personne d'autre qu'elles deux ne se trouvait là, mais, sur la table, il y avait ses Pokéball. Celles de Mystherbe, Pyros et Freezia étaient closes et pleines, mais les trois autres - celle de Miaouss, Rey et Latu, donc - étaient vides. Elle ne s'inquiétait pas particulièrement pour eux, mais devait avouer être curieuse de savoir où ils étaient, tous les trois. Pas à l'intérieur, en tout cas... La jeune fille s'approcha finalement de sa mère et posa une main sur son épaule. Elle était bien plus petite et plus maigre que dans ses souvenirs...

"Tu devrais aller te reposer, maman. Je vais... je vais sortir un peu. On fera le thé à mon retour, d'accord ?"

La mère de Mizuki hocha la tête, posa délicatement la théière, et s'éloigna de nouveau de son pas glissant. La jeune femme en profita pour respirer l'odeur du thé qu'avait choisi sa génitrice - son préféré. Après tout ce temps, elle n'avait pas oublié. Un mélange de tristesse, de mélancolie et de gratitude assaillit la Nalcienne. Elle sortit de la maison et trouva sur la pas de la porte un jeune homme aux cheveux gris cendré. C'était Mio... et il l'attendait. Machinalement, il lui passa la main dans ses cheveux blonds et lui frotta délicatement le crâne.

"De retour à Alfen, hein... Après tant d'années."

Mizuki acquiesça. Elle reconnaissait les contours de sa ville comme les traits d'un portrait peint longtemps auparavant. Ici et là, des ruelles, des magasins, des maisons qu'elle avait connus, qu'elle avait explorés avec son Miaouss, encore chaton à l'époque. Mais la ville avait changé, tout comme elle, et les récents événements l'avaient transformée plus encore que tout le reste. Des ruines fumantes, des maisons effondrées, partout, la poussière, des pleurs, des familles endeuillées, dans certaines rues, une agitation inhabituelle, et dans d'autres, le silence... On se serait cru au sortir d'une guerre. Et cette bataille n'était pas encore achevée, car les météorites et les Pokémon fous étaient toujours présents, en sommeil, mais vivants. Mizuki voulait faire quelque chose pour protéger cette ville qui avait toujours été la sienne, même de loin. Elle ignorait quoi... quelque chose.

"Tu sais où sont Hamel, Latu et Rey ?"

Mio haussa les épaules. Il n'appréciait que modérément l'attention portée par Hamel à son amie, mais n'avait ni l'envie ni les raisons pour montrer son mécontentement.

"Hamel, je n'en sais rien. Mais les deux autres sont partis à l'arène. Latu a dit quelque chose comme quoi tes pensées étaient trop chaotiques pour l'instant, et qu'elle avait quelque chose à faire là-bas. Elle a demandé à Rey de l'y accompagner."

L'arène ? Qu'avait-elle de si urgent à faire là-bas qu'elle ne prenne pas le temps d'en avertir Mizuki ? L'arène d'Alfen... La Championne en était Gabrielle... Non, bien sûr, cela avait changé depuis. Asaka ! Les choses s'éclaircirent dans la tête de la dresseuse. Si Latu avait voulu voir Asaka... Ou, non, Yuki Yûki, plutôt, alors tout cela avait un peu de sens. Elle retourna à l'intérieur et fit sortir ses trois Pokémon restants, avec pour consigne de veiller sur ses parents, de garder la maison, et de prévenir Hamel de sa sortie s'il repassait. Mio l'observa faire en silence, puis sourit.

"On part en vadrouille ? Comme au bon vieux temps ?"

La jeune fille tenta de lui sourire en retour, tandis qu'il se métamorphosait en Miaouss. Elle partit sur des chemins qu'elle connaissait déjà par cœur, dans le but de rejoindre son oiselle à l'arène. S'il n'y avait pas eu l'ambiance sinistre autour d'elle, elle aurait pu se revoir à l'âge de quinze ans, son chaton sur ses talons.

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2081

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Hamel le Mar 11 Mar 2014 - 23:13

"Le feu ! Le vent ! Et tous les éléments, c'est élémentaire !"

Quel bel endroit ! Un endroit qu'il ne connaissait pas le moins du monde pour ne pas changer ! HAHAHA ! C'était une super nouvelle pour ne pas changer ! Il eut un grand sourire aux lèvres, réfléchissant à la situation. Alors, il avait décidé d'accompagner Mizuki comme il accompagnait Kaé auparavant. Sa diction était loin d'être parfaite mais lui permettait de se faire comprendre. D'ailleurs, il se faisait tirer la joue par les matronnes qui l'appelait  "Petit bout doré" quand il posait une question. Ca faisait mal mais c'était amusant en même temps. Il n'allait pas se plaindre d'être apprécié par d'autres personnes non plus. Par contre, Mizuki avait été voir sa famille et donc il avait préféré la laisser seule, surtout que ça semblait important. Quant à lui, ben ... voilà, la vie, c'est comme dans la chanson. C'est pas simple ! Faut dire que bon ... La famille, ce n'était pas totalement son truc. Il poussa un profond soupir, tapotant dans une pierre avant de regarder le ciel nuageux :

"Au moins, le plus important, c'est que sa famille aille bien ! L'aurait plus manqué que ça ne soit pas le cas, ça aurait été un sacré bordel, faut avouer !"

Il devait retrouver le sourire ! Le sourire ! Il se donna quelques petites claques sur les joues. Montrer un visage triste, ce n'était pas son intention. Il fallait que la joie de vivre et tout le reste se lisent sur lui ! GOUZI GOUZI ! GUILI GUILI ? Ah tiens ! Un bébé dans les bras de sa mère ? Il braillait un peu mais un petit coup d'Hamel magique, avec son ocarina et voilà que le bébé se calmait, rigolant doucement alors que l'adolescent le chatouillait d'un doigt pour le faire rire un peu plus. Voilà ! Qu'il était beau, qu'il était bon, le petit Hamel ! Il se sentait mieux quand tout allait bien. Surtout quand il ne pensait plus à sa famille. Il sorti finalement la flûte, la regardant pendant de longues secondes. Il n'avait guère oublié ce qu'il avait put faire avec cette flûte. Du moins, pendant un bref instant, il avait cru l'entendre. Elle ... Celle de son passé. Son passé ... Il eut un petit soupir ... ah non, aujourd'hui, il se sentait vraiment pas en forme. Il devait être heureux, non ? Il avait put jouer un peu de sa flûte. Pourtant, il ne l'était pas. Il n'était pas heureux ... il se sentait mélancolique, comme s'il lui manquait quelque chose, la clé du bonheur. Ah, si Mizuki le voyait comme ça ... mais en même temps, ce n'était pas dramatique. Personne dans les environs, n'est-ce pas ? Aucune tête connue ? Il sortit son violoncelle, disant à ses pokémon de l'accompagner Avec douceur, il vint en jouer :


Etrangement, il tenait une petite flûte, non celle qu'il avait depuis si longtemps, en plus du violoncelle. Utilisant ses capacité du vent et sa manipulation du son, il jouait des deux instruments en même temps, les yeux fermés. C'était comme cela qu'il était réellement concentré dans sa musique. Lorsque rien, ni personne, ne venait le déranger. Il sentait une main se poser sur sa joue mais ce n'était pas nécessaire de savoir à qui elle appartenait. Une unique personne. Une compagne à laquelle il n'aurait jamais cru s'attacher autant. Devant lui, pour la première fois depuis bien longtemps aux yeux de tous, une personne était en train de danser au rythme de la musique, dans une tenue assez légère. Les tentatives pour cacher complètement la queue touffue et les oreilles avaient réussi, même si ce n'était que pour quelques instants.


Une représentation presque unique. Comme si l'harmonie entre le musicien et sa danseuse était parfaite. Les autres pokémon accompagnaient doucement l'adolescent blond, chaque son étant un petit rajout singulier mais délicat à la musique d'Hamel.  Tout ce qui permettait d'avoir un petit public. Bien entendu, la majorité des personnes ne comprendrait pas pourquoi il jouait un air aussi doux et mélancolique. Personne ne se posait jamais des questions sur la raison qui poussait un musicien à transmettre ses émotions par la musique. Pourtant, c'était ce qu'il était en train de faire, sans réticence, sans même s'en préoccuper plus que cela. Finalement, la musique s'était terminée et il s'inclina bien sagement devant tout le monde, ses pokémon et sa "danseuse" faisant de même avant que la Zorua ne reprenne sa forme originelle, celle d'une petite boule de poils qui vint sur l'épaule de l'adolescent. Celui-ci la récompensa en caressant doucement sa fourrure. Il n'avait pas fait cela pour avoir de la monnaie de toute façon. Ah ... Il fallait peut-être retrouver Mizuki ou ses pokémon maintenant, c'était mieux.
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Kajin' Nezumi le Mer 2 Avr 2014 - 14:24

Kajin' arpentait les rues, se sentant de plus en plus oppressée par le sentiment étrange qu'elle pouvait être utile, qu'on avait besoin d'elle mais qu'on la rejetait comme si son visage était gravé d'un sceau, de la marque du démon. Les gens l'éloignaient en douceur pour éviter qu'elle ne se blesse. Pourtant, elle avait vu des enfants plus jeunes qu'elle se rendre utile en commençant à déblayer les gravats, ou à s'occuper des nourrissons ayant survécu. La ville commençait à prendre des tournures de fourmilière où chacun trouvait son rôle, sa place, et quelque chose d'utile à faire. Tout le monde sauf elle. Elle continuait sa route jusqu'à ce qu'une délicate musique atteigne ses oreilles. Elle resta stupéfaite un instant : elle ne s'attendait pas à entendre des notes pendant un tel moment. Attirée par la mélodie, elle commença à se diriger vers cette dernière, ses Pokémon la suivant, un peu surpris.

Elle constata qu'elle n'était pas la seule à être venue écouter le musicien et la jeune femme qui dansait. Autour de lui, un petit public s'était rassemblé, ayant cessé le travail et écoutant presque religieusement cette triste musique. Elle était douce, mais la demoiselle se sentait à la fois calmée, mais de plus en plus seule au fur et à mesure que les notes s'égrainaient dans les airs. Elle observait le musicien sans rien dire, un adolescent blond qui avait l'air plutôt gentil. Mais... Peut-être triste aussi. Elle attendit patiemment, ses Pokémon se serrant près d'elle comme pour repousser au loin son sentiment de solitude. Elle n'était pas seule et ne le serait jamais tant qu'ils seraient tous ici. Elle pouvait avoir autant d'humains autour d'elle, Ishizu, Asaka, Nina... Ses compagnons resteraient indubitablement ceux qui ne s'éloigneraient jamais d'elle, quoiqu'il advienne. Ils étaient unis, proches, et avaient réussi à former une famille qu'il était difficile de briser. Bien entendu, ils ne s'entendaient pas tous si bien que ça, et il n'était pas rare de voir des conflits éclater entre certains, voire avec Kajin' elle-même. Mais ils n'en étaient pas moins proches, malgré les obstacles, et la colère que Kin avait pu ressentir contre elle, contre la plupart d'entre eux. La jeune femme se remémorait tout cela avec la musique, et la promiscuité entre ses Pokémon et elle. Elle se sentait bien...

Finalement la musique s'acheva, et les gens après quelques applaudissements retournèrent chacun à leur tâche, sauf Kajin', qui n'en avait pas. Elle s'approcha alors du jeune homme en souriant doucement.


« Bonjour. Ca n'est pas la chanson la plus joyeuse que j'ai pu entendre, mais pas la plus triste non plus, même si je crois que certains auraient aimé des sons plus enjoués. Mais peut-être que tu avais quelque chose à dire, ou à faire ressentir, non ? »

De l'autre côté de la ville, assez loin de là, les deux Pokémon de Mizuki, et Mizuki elle-même probablement venaient d'arriver à l'arène, lorsqu'un puissant cri se fit entendre. Quelques secondes plus tard, la porte s'était ouverte à la volée, laissant voir apparaître une Nidoqueen tenant à bout de pattes une Dynavolt dans un étrange état. Elle semblait épuisée, comme si cela faisait des heures qu'elle se battait, et elle alternait entre des phases de respiration haletante et de repos, et des phases où elle gigotait et tordait son corps dans tous les sens en envoyant des éclairs partout pour se dégager de la poigne de la femelle. Mais cette dernière ne la lâchait pas, insensible à l'électricité, les crocs de la chienne de foudre ne blessant pas sa cuirasse naturelle. C'était étrange de voir le monstre bleu tenir aussi loin de son corps la bestiole bien énervée. Un jeune Pokémon commença à escalader le dos de la matriarche, esquivant les épines venimeuses jusqu'à arriver sur son épaule. L'Anorith cligna de ses étranges yeux tout en jetant un regard indéchiffrable au seul œil valide de la femelle. Ils venaient de se faire plus ou moins jeter dehors. Un Pokémon victime de la folie n'était pas le bienvenue dans l'arène, compte tenu du taux important de blessés dont il fallait s'occuper, et ils prenaient de la place tous les trois. Bien entendu, personne ne pouvait passer la porte de la chambre d'Asaka où dormait Logan ; le Tartard veillait à la sécurité de l'enfant, et il se doutait qu'Asaka le punirait plus que sévèrement s'il échouait dans sa tâche. Quoiqu'il advienne, il ne bougerait pas. Et Gekirin était également dans la chambre de la championne, se reposant tranquillement. Sachant l'enfant en sûreté, la Nidoqueen était sortie. Et quelques instants plus tard, Nusumi et Yoshiko étaient elles aussi dehors. La matriarche bleue laissa la chromatique se décharger une nouvelle fois puis fit signe aux deux Pokémon de la championne de la suivre. Ils allaient tous retrouver Kajin', c'était le mieux à faire. Ils ne semblaient pas avoir remarqué le groupe de Mizuki...

La jeune Nalcienne était restée avec le musicien, s'étonnant de l'étrange cactus ambulant qu'il possédait. Elle n'avait pas osé poser de questions, ça n'était pas vraiment le moment après tout. Mais qu'est-ce qu'ils pouvaient faire ? Apparemment, il cherchait quelqu'un, cependant, il faudrait beaucoup de chance pour les retrouver... La princesse observa l'artiste, un peu intriguée. Maintenant qu'elle y réfléchissait, elle n'avait jamais entendu parler lui. Peut-être devrait-elle tenter sa chance... ?


« Tu es en ville depuis peu je me trompe ? Tu n'aurais pas sur toi une des météorites responsables de tout ce massacre ? Je suis une Amplificatrice, avec de l'aide, je pense pouvoir m'en occuper, mais... On me refuse un peu partout, alors que je souhaite me rendre utile... »

Il n'eut cependant pas le temps de répondre. La Momartik releva la tête, comme concentrée sur quelque chose. Et quelques instants plus tard, toute la troupe qui avait quitté l'arène fit son apparition, la Dynavolt toujours fermement tenue par la Nidoqueen. La guerrière s'approcha et laissa son insecte préhistorique grimper sur sa main pour aller s'accrocher à son bras gauche. Elle regarda toute l'équipe et s'apprêta à manifester une inquiétude, mais son spectre mauve l'arrêta : tout allait bien, ils avaient juste quitté l'arène pour ne pas gêner. Elle souffla doucement, un peu triste de voir que Rakurai n'était toujours pas apaisée.

« Il faut vraiment que nous fassions quelque chose. On ne peut pas rester sans rien faire ! »

[Bon, faut qu'on se réunisse à la fin du tour, je veux pas courir après tout le monde xD]

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1640

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Mizuki Ana le Sam 12 Avr 2014 - 21:11

En arrivant à l'arène, la Natu perchée sur l'épaule d'un jeune homme habillé pour le moins étrangement ne put s'empêcher de siffloter de dépit. Sur ses petites pattes, elle sautilla d'un côté et de l'autre de la tête de son porteur, comme cherchant quelqu'un parmi les quelques passants. Elles n'étaient pas là... Latu ne percevait ni la présence de Yuki Yuuki, ni celle de sa dresseuse Asaka. Elle était déçue, même si elle avait envisagé cette possibilité. La ville avait besoin de mains supplémentaires, donc la Championne était probablement quelque part ailleurs en train d'aider à la
reconstruction de sa cité. Rey, remarquant le désarroi de sa camarade, même sans le partager, approcha son bras de la petite Pokémon et lui frotta gentiment la tête en signe de compassion. Il n'avait aucun moyen de l'aider, mais elle semblait... si triste. C'était un peu bizarre aux yeux du Gijinka. Même s'il connaissait le lien spécial qui reliait la Natu et la Momartik d'Asaka, il ne pouvait pas s'empêcher de se rappeler que les deux Pokémon ne s'étaient jamais rencontrées, et tout cela le dépassait un peu.

Mais Latu releva soudainement la tête, ses yeux, devenus bleus azur, tourné vers une rue qui s'enfonçait dans la ville. Ses petites serres exercèrent une brève mais forte pression sur l'épaule de l'Insolourdo métamorphosé, comme si la créature psychique s'était fortement concentrée sur quelque chose sans penser qu'elle pouvait faire mal à son ami. Il tressaillit, mais ne fit pas de commentaire, la laissant réfléchir sans dérangement. Cette immobilité silencieuse dura quelques secondes, puis la Natu relâcha ses muscles et fit un signe de tête à Rey : ils allaient dans cette direction. Pas contrariant, le porteur se mit en marche, se fiant aux capacités extrasensorielles de la petite créature.

La place resta calme un moment, relativement, bien sûr, les gens allant et venant dans et hors de l'arène, apportant des blessés, ramassant des gravas, venant chercher du renfort. En fait, en comparaison avec l'activité habituelle de la ville, la situation n'avait rien de calme. Les hommes se déplaçaient comme dans une ruche, avec beaucoup d'organisation et d'application dans leurs tâches. Mais ces derniers jours avaient été pires, bien pires, et tout s'était déroulé dans un chaos monstrueux. Finalement, ces déplacements incessants mais bien rythmés avaient quelque chose de rassurant. Il y avait beaucoup à faire, mais, de toute façon, tout était sous contrôle.

Un grand bruit et une soudaine agitation qui n'avait rien à voir avec les travailleurs et qui, au contraire, perturba la cadence installée, mirent fin à cette sensation d'apaisement qui commençait à se faire ressentir. Éjectés hors de l'arène d'Alfen, un groupe de Pokémon se retrouva sur la place alors même que Mizuki et Miaouss y arrivaient. Les deux Alfenois observèrent la scène, en retrait. L'imposante Nidoqueen, borgne, imposait à elle seule le respect, mais la source de l'agitation était plutôt le petit canidé qu'elle tenait tant bien que mal entre ses pattes, et qui semblait pris de folie. Apparemment, la maladie qui avait touchée certaines espèces ces derniers temps ne s'était pas dissipée d'elle-même. Tandis qu'elle se faisait cette réflexion en pensée, la jeune femme sentit une fore vibration dans son dos. Quelque chose dans son sac réagissait. Surprise, elle l'ouvrit et y retrouva la pierre que lui avait confié sa mère quelques jours plus tôt. Elle avait complètement oublié ça, mais, après son arrivée, sa mère la lui avait remise, lui demandant de le remettre aux autorités compétentes. L'état de son père avait sorti ça de sa tête, il fallait avouer. Mais la roche se rappelait douloureusement à son bon souvenir. Même si Mizuki lui avait fait subir le même traitement qu'à celle du Sanctuaire du Vent, à savoir, un sceau élémental et psychique basique destiné à mettre son pouvoir en sommeil, la météorite vibrait dans ses mains, comme réagissant aux hurlements du Dynavolt fou, à quelques mètres. Et le Dynavolt régissait lui aussi à ces vibrations, comme une résonance. Craignant le pire, la jeune femme referma ses bras autour de son sac comme pour bloquer une quelconque transmission d'énergie de sa part, et s'engouffra dans l'arène, à la recherche d'Asaka.

Ce fut vain et elle ressortit quelques minutes plus tard, bredouille. Apparemment la championne n'était pas là, ni même en ville. Sa Momartik, en revanche, était partie un peu plus tôt, sans doute pour rejoindre "la protégée de la Furie d'Alfen". Mizuki était surprise d'apprendre qu'Asaka avait une protégée, peut importe ce que cela voulait dire exactement, mais plus encore par le ton dont on lui avait dit cela. Cette fille, quelle qu'elle soit, semblait être soit une personnalité importante, soit une hors-la-loi, soit atteinte d'une maladie honteuse. Elle risquait de le savoir bientôt, de toute façon, parce que les chances que Latu ait suivi cette piste étaient non-négligeables. Elle s'aperçut par ailleurs avec un mouvement d'hésitation que la direction dans laquelle semblait être partie le fantôme de Glace, ainsi, vraisemblablement, que son oiselle, correspondait à la ruelle empruntée par le groupe de Pokémon vu un peu plus tôt...

La Nalcienne serra le poing et regarda Miaouss. A ce qu'elle avait pu voir, si elle rencontrait de nouveau les créatures en ville, elle pourrait compter sur l'aide de certains d'entre eux pour maintenir leur camarade au calme. Et, pour le moment, son sceau tenait... Peut-être qu'elle trouverait quelqu'un qui pourrait la rendre définitivement inoffensive.

Le groupe sur lequel elle finit par tomber était bien plus grand que ce qu'elle n'avait espéré au premier abord. Ses craintes étaient fondées : les Pokémon expulsés de l'arène s'étaient retrouvés là. Mais il y avait aussi, débouchant d'un autre passage, Latu et Rey qui semblèrent surpris de voir leur dresseuse et tous ces inconnus, une jeune femme accompagnée par un Kaiminus et une Momartik - Yuki Yuuki... et à côté d'eux, Hamel. Il sembla y avoir un instant de flottement, comme si chacun était surpris de voir débouler tant de monde, que seuls troublaient les cris et gémissements du Dynavolt prisonnier.

Puis le sac de Mizuki, qu'elle serrait encore contre son cœur, eut un soubresaut et une énergie invisible et puissante repoussa violemment la jeune fille. Comme dotée d'une conscience propre et, apparemment, d'un fort désir de liberté, la roche qu'il contenait se mit à rouler sur les pavés et le sceau qui la contenait se brisa, libérant une forte mais courte bourrasque autour d'elle. La jeune femme se releva et jura. Elle ne le faisait presque jamais, mais là, elle redoutait de sérieux ennuis. Il suffisait de voir comment le Pokémon tenu par la Nidoqueen avait redoublé d'ardeur... Elle tenta d'apposer une nouveau sceau sur la pierre mais c'était comme tenter de retenir du vent entre ses doigts. Ses efforts s'évaporaient. Et elle n'avait pas besoin d'user de son sixième sens pour imaginer la suite du programme si les choses ne s'arrangeaient pas.

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2081

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Hamel le Mar 15 Avr 2014 - 2:09

"Hum ? Un message à transmettre ? Tiens donc ! Peut-être ... que oui ? Peut-être ... que non ?"

Avec amusement, il haussa les épaules. De base, il avait joué sa musique pour se soulager la conscience. Ce n'était pas que ça lui déplaisait de parler aux inconnus mais bon ... pour une fois, c'était surtout pour voir s'il était capable tout simplement de produire ce qu'il désirait comme musique ... Bon, il exagérait un peu quand même, ce n'était pas le but voulu mais dans le fond ... AAAAAH ! Bon bon bon bon ! Ce n'était pas tout ça mais il avait fort à faire normalement ! Il s'apprêtait à partir avant que la jeune femme ne lui pose une étrange question. Il pencha la tête sur le côté, comme pour voir s'il avait bien entendu. Ah oui ? Comme ça ? Directement ? Elle n'avait pas froid aux yeux hein ! Bon ! Pour la peine, il pouvait se permettre de lui répondre avec le sourire, oui c'était offert ! Bon il devait parler et ... HEY ! La ménagerie se ramenait ! Et cela sans même qu'il puisse dire quelque chose ! BOUH BOUH BOUH ! C'était pas chouette ! Voire même pas franchement hibou en un sens hein ?

"Je peux répondre ? J'ai pas une de ces météorites ! YEY ! Par contre, la demoiselle qui m'accompagne, je sais pas vraiment ce qu'on en a fait ... Faudrait que je retrouves Mizuki, normalement, c'est un peu qui gérait tout ça ! Je veux pas dire mais pfff ... en un sens,  j'avais pas les compétences nécessaires pour faire tout ça ! HEY ! Si je suis pas doué, je suis pas doué ! Hahaha ! Bon bon bon ... Bon bon bon ..."

Il s'était mis à chantonner et à siffloter, regardant autour de lui. OHLA ! C'était quoi tout ce foutoir ? Il ne voulait pas dire mais c'était peut-être bien plus problématique qu'on ne pourrait le croire au départ, non ? Si tel était le cas, cela voulait dire ... ET ZUT ! Même ici, les problèmes accouraient, n'est-ce pas ? ZUT  DE ZUT ! Dire qu'il voulait être un peu tranquille, au final, c'était pas du tout le cas ! Et il suffisait juste de voir la pierre qui venait de tomber du sac de ... Mizuki ? HEY ! Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Oh bon sang ! C'était encore un morceau de météorite ! Ce bordel, ce bordel, ce bordel !

"Je vous le jures ! Qu'est-ce qu'on va faire ? Euuuuuuuh ... attendez ! Réfléchissons un peu ! AH VOUS !"

Il s'écria, se tournant vers la jeune femme qui lui avait adressé la parole quelques minutes auparavant. Elle voulait une météorite ?! Ben elle allait en avoir une. Avec amusement, il désigna la pierre tombée du sac de Mizuki, reprenant la parole sur un ton confiant :

"Voilà l'une de ces fameuses météorites dont vous parliez ! Je sais pas trop ce que vous comptez en faire mais je pense que ça peut être sacrément divertissant non ? Alors, il vaut mieux que vous vous dépêchiez. Encore que vous aviez besoin d'aide, qu'est ce que ça veut dire exactement ? On peut vous épauler comment ? Si vous avez besoin d'un peu de musique pour accompagner le mouvement, je suis à ! Hahaha ! Hey ! Mizuki ! Cette jolie demoiselle  a besoin de nos services ! Rien que ça ! Et oui ! Ca t'en boucherai un Kouaneton ! Ah ... Ils me manquent un peu d'ailleurs."

Le jeune homme poussa un profond soupir, comme s'il venait d'être désemparé et désabusé. Il se gratta la joue, comme pour ne rien dire. Et encore ! Si ce n'était que ça hein ? Mais non ! Il ne fallait pas trop exagérer ! Il ne fallait pas trop rêver ! C'était juste de la folie ! Une folie douce qui l'envahissait ! YEY ! C'était tout simplement Ugo ?! Ugo qui ? Ugo délire ! Dans sa tête, cinquante milles idées flottaient à toute allure et ... SBAM ! La main qu'il se prit en pleine figure le tira de ses rêveries, la Zorua humanisée poussant un cri tandis qu'il disait :

"Hey hey hey ! Ca fait super mal, Galatée ! Je sais parfaitement que je ne connais pas d'Ugo et que le but n'est pas de délirer mais quand même ! J'ai faillit perdre la mâchoire avec ton coup ! HEY ! Ca me fait penser ! Il faudrait peut-être que je me présentes ? Hamel ! Oui, Hamel ! Je viens de Tenkei et si mon accent vous fait peur, vous en faites pas, il n'y a pas que ça et ... Bon, j'ai compris, Galatée ! Je ne ferais plus ça ! C'est bon, me lances pas le regard courroucé ! J'ai compris ! Bon, elle, c'est Galatée, une Zorua ! C'est pas la première pokémon qui me suit mais maintenant, elle se prend pour la patronne et je parie qu'elle essayerait de me bouffer le bras si je ne fais pas attention ! Gouzou Gouzou Galatée ?"

"Zorua ! ZORU ! s'écrit la jeune demoiselle, venant lui mordre le nez avant de se transformer en Zorua, sa forme originelle. Le jeune homme pousse un petit gémissement de douleur, courant un peu partout comme un fou bien qu'on peut le voir avec le sourire aux lèvres. Il ne veut pas se compliquer la vie ! Oh que non ! Oh que oui ! Oh que oui-non ! Peut-être ? Bien entendu ! Pour sûr ? Il agrippa la Zorua, faisant une petite moue triste, des larmes aux yeux, reniflant. La Zorua le regarde d'un air gêné avant de donner un coup de langue sur le nez. Roh, elle a pas mordu trop fort non plus ! Qu'il ne fasse pas l'enfant non plus hein ? C'était pas si grave et ... AH ! Le grand sourire de vainqueur lui montrait que l'adolescent se moquait ouvertement d'elle ! Elle glapit de colère, se retournant dans ses bras avant de lui décocher ses deux pieds en pleine face, le faisant tomber au sol, à moitié évanoui.

"ZORU ! grogna la Zorua, la tête levée vers le ciel, assise sur le corps d'Hamel. Ca lui apprendra !
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Jade Fawn le Jeu 17 Avr 2014 - 20:15

« A trois ! Un, deux… et trois ! »

Au signal, tout le monde poussa une statue défigurée et couchée à terre, qui bloquait l’entrée d’une maison. Des jeunes, des vieux, et même des enfants concentraient toutes leurs forces sur le bloc de pierre. Il résista un instant, puis, cédant sous la pression, il roula sur le côté, guidé par le petit groupe. Quand ils relâchèrent leurs efforts, Jade souffla comme un Ecremeuh et elle s’étira pour détendre ses muscles endoloris. C’était pas du gâteau ! Dégager une rue, même à quinze… Y’a de quoi vous tuer les bras ! Mais bon, c’est elle qui l’avait voulu… Elle n’avait qu’à pas proposer son aide aux habitants ! Enfin, euh, quand on réalise que tous les dégâts d’une épidémie de folie parmi les Pokémon vont jusqu’à une ville presque entièrement détruite, c’est normal de vouloir aider les habitants, non ? Mais de quoi elle se plaint ? En plus, elle a plus de chances de croiser son père adoptif dans les rues que dans une chambre de l’auberge, à étudier sa carte ! D’ailleurs, c’est en suivant son parcours à l’encre rouge qu’elle est allée à Alfen, le premier point de ce voyage. Bon, d’accord, elle n’a toujours aucune trace de son père… et ça fait quatre jours qu’elle est là… mais elle finirait bien par trouver quelque chose !

La jeune Nalcienne salua le reste du groupe avec un grand sourire et elle s’engagea dans les rues pour voir si on n’avait pas besoin d’un coup de main ailleurs. Elle en profita pour faire sortir Yanut de sa Pokéball… qui partit comme une fusée explorer les environs. Sans même un regard pour sa camarade ! Non mais vraiment, il peut bien être super curieux et vouloir absolument découvrir la ville, c’est pas une raison pour l’ignorer ! En plus, elle ne savait pas quand il reviendrait… Bien, tout va bien ! La mine boudeuse, elle déambulait dans une petite ruelle quand une mélodie parvint à ses oreilles. Une petite mélodie toute simple, toute calme… apaisante… Oui, apaisante est le mot. Un brin triste aussi… Elle lui vida la tête, et la petite Jade ne pensa à plus rien d’autre qu’à cette musique douce. Elle ne se rendit même pas compte qu’elle s’était finie, et lorsqu’elle s’en aperçut, elle cligna bêtement des cils… et un sourire s’étala sur son visage. C’était magnifique ! Elle qui entendait si peu de musique… Elle devait absolument aller remercier les musiciens ! Comme si elle avait reçu un coup de fouet, elle courut à travers les ruelles et elle chercha frénétiquement du regard deux personnes avec des instruments de musiques.

Quelques minutes plus tard, elle déboula dans une rue où se trouvaient un grand groupe de personnes et de Pokémon. Rien de bien particulier… hormis ce Pokémon étrange qui se débattait comme un fou entre les pattes d’un gigantesque… euh… jamais vu ce Pokémon. En tout cas, il était borgne, et sacrément impressionnant. Son camarade aussi, elle ne le reconnaissait pas… mais vu son regard – et qui lui rappelait vaguement celui des rares Pokémon fous qu’elle avait croisé dans la forêt – il était sûrement atteint de folie. Aucun signe de musiciens dans le coin. Jade tourna les talons… Ah, attendez ! Là, derrière un adolescent blond de son âge ! Une sorte de gros violon ! TROUVÉ ! La jeune fille fonça vers le groupe, toute souriante. Tiens, Yanut l’a rejointe ! Ils font la course ? Allez, hop ! Elle redoubla d’efforts, mais le Yanma la dépassa largement et il survola tout le petit monde. Lorsqu’il amorça un demi-tour, la jeune Nalcienne n’était plus qu’à quelques pas d’eux. Elle lança alors son salut, en arrivant :


« SAAAAL… »

Et là, elle s’interrompit en voyant un… Pokémon qu’elle ne connaissait pas décocher deux pattes dans la figure du musicien. Jade s’arrêta à côté des autres, ahurie. Elle a loupé un épisode, là… Bref. Elle haussa les épaules et elle se tourna vers les autres, un grand sourire aux lèvres. Ils sont toujours là, autant les remercier ! L’autre personne attendra ! Elle ouvrit la bouche… sauf qu’elle vit la roche, par terre. Une météorite brute, sans rien pour contenir sa puissance, comme celles qui étaient tombées dans la forêt et que les chasseurs de météorites n’avaient pas encore rendues inoffensives… Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Un danger public, dans la rue ! Il fallait à tout prix la sceller, comme les chasseurs l’avaient fait ! Mais comment ? Jade ne savait rien faire de ce genre ! Attend… Peut-être que l’une des personnes savait s’y prendre ?

« Euh… Quelqu’un sait comment neutraliser cette météorite ? Je peux vous aider ! Je peux… Je peux… »

Ah oui, tiens, comment pouvait-elle les aider ? A part donner un coup de pied dans la météorite – inutile, mais y’a pas mieux pour se défouler ! – elle ne pouvait rien faire pour le caillou céleste. Et il n’y avait pas de menace imminente dans les parages… Si, c’est vrai ! Les chasseurs leurs avaient demandé, à elle et à son père, de les aider à repousser les Pokémon fous pendant qu’ils cherchaient les météorites. Bon, le seul qu’elle voyait était solidement tenu par le Pokémon borgne, mais qui a dit qu’il n’y en avait pas d’autre ? La météorite allait les attirer comme des Papillusion !

« Je peux occuper des Pokémon fous qui viendraient par là ! Et Yanut peut faire le guet, voir si y’en a pas qui arrivent ! Sinon, demandez-moi ce que vous voulez. »

Sur ces paroles, le Yanma s’envola et il disparut derrière les toits. Elle ne lui avait pas demandé de partir tout de suite, mais s’il voulait se rendre utile… Quant à elle, l’adolescente encocha une flèche dans son arc pour se tenir prête. Oui, bien sûr qu’elle ne tiendrait pas tête toute seule face à un Pokémon atteint de folie, et elle comptait sur l’aide d’au moins une des personnes qui étaient là, mais elle voulait se rendre utile. Arceus, faites que la météorite soit vite mise hors d’état de nuire, et sans problème !

[Je ne sais pas s'il faut le préciser, mais n'hésitez pas à jouer un peu Yanut ! ^^]
avatar
Jade Fawn
Informations
Nombre de messages : 15

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Kajin' Nezumi le Mer 4 Juin 2014 - 22:08

Kajin' ignorait si c'était la providence, le hasard ou un coup du sort, mais en quelques secondes, ce fut la véritable panique. Après le retour d'Hime et de la Dynavolt furieuse, deux jeunes femmes apparurent successivement, accompagné de leurs Pokémon ou partenaires humain. La Nalcienne devait admettre qu'elle était complètement larguée. Il y avait beaucoup beaucoup trop de monde d'un seul coup. Elle ne savait plus qui était qui, d'autant que certains semblaient se connaître. Ainsi, le dénommé Hamel s'approcha de la blonde -la fameuse Mizuki ?- tandis qu'une pierre jaillissait de son sac pour rouler au sol. A sa présence enfin dévoilée, Rakurai commença à s'agiter avec une fureur impressionnante compte tenu de son état. La proximité de la roche semblait exciter encore plus la chienne chromatique. La jeune mère sentait les énergies mauvaises qu'émanaient la pierre céleste et elle comprit sans mal qu'il s'agissait d'une des météorites rendant fou les Pokémon. Elle ne fut donc pas surprise lorsqu'Hamel lui proposa de prendre en charge la roche. Elle s'apprêtait à répondre, mais elle n'en eut pas réellement le temps. La jeune fille qui avait dansé se transforma en un étrange renard noir -encore un Pokémon du nouveau continent ça- et après une conversation avec son dresseur, elle réussit à le latter et à le sonner un peu. Dans le même temps, une troisième personne était arrivée, une jeune fille et un Yanma. Yoshiko sembla surprise de voir un congénère mais beaucoup trop intimidée. Elle était cachée dans le dos de Kajin', n'en bougeant plus. Quant à Nusumi, l'influence de Yuki Yûki lui permettait de se tenir tranquille. La Momartik avait d'ailleurs trouvé une de ses connaissances. La brune se passa une main dans les cheveux. Elle était complètement larguée.

« Bonjour je crois bien. Désolée, la situation va un peu vite pour moi, je suis un peu perdue... Je m'appelle Kajin' Nezumi et eux, ce sont mes Pokémon et ceux de la championne de la ville, Asaka. » fit-elle en désignant les différentes créatures autour d'elle. « Je suis une Amplificatrice et... Je crois que je peux prendre en charge la pierre. »

Elle préféra taire sa condition physique qui n'était pas optimale. Bien entendu, elle n'était pas non plus faible et sans défense, elle saurait gérer. Mais peut-être que cela serait plus long que prévu... Elle s'approcha néanmoins de la météorite qu'elle ramassa. La pierre vibrait entre ses mains, d'une énergie presque imperceptible, mais qu'elle parvenait à ressentir. Est-ce qu'elle serait assez forte pour la maîtriser ? Elle devait y croire. Elle souffla doucement.

« Le souci, c'est qu'il va falloir que je concentre toutes mes forces dessus, et je ne pourrai pas me défendre face à une potentielle agression. Je ne pourrai pas bouger, rien. Alors... Oui. Je veux bien que vous m'aidiez en me protégeant, si vous le désirez. Ne vous inquiétez pas pour ma Dynavolt, ma Nidoqueen l'a sous bonne garde. »

Elle esquissa un doux sourire, un peu triste, et fit signe à son Rapasdepic et son Magirêve de s'approcher d'elle. Ils allaient l'aider. L'un grâce à ses capacités mentales, l'autre parce qu'il était un être affilié à l'air, à l'élément de Kajin'. Peut-être pourrait-il lui donner un peu de sa force par ce biais. Elle s'assit alors au sol, en tailleur, la pierre dans les mains et la fixa intensément. Elle commençait à se concentrer, à tenter de comprendre les énergies de la pierre, avant de pouvoir y insuffler les siennes et canaliser son pouvoir, pour l'annihiler une bonne fois pour toute. Elle laissa son esprit vagabonder, à l'aide d'Hogosha, dans les méandres néfastes de la pierre, perdue dans un autre monde.

Pour le moment, la situation était calme. Sekei, Kin et Isei veillaient. Nusumi était partie rejoindre le Yanma nommé Yalnut pour servir d'éclaireur. Quant à Hime, elle maintenait la Dynavolt qui poussait des râles sous contrôle. Lorsque Kajin' commença à se concentrer sur la pierre, la chromatique rejeta la tête en arrière et se mit à hurler à la mort, comme si c'était un affront qu'elle-même subissait. La jeune mère tressaillit, mais ne se détourna pas de son objectif. Elle ne devait pas se focaliser là-dessus. Elle devait impérativement faire abstraction. Et c'est ce qu'elle fit, tant bien que mal...

Il y avait pourtant quelque chose qu'elle n'avait pas prévu. Le hurlement de Rakurai avait attiré des Pokémon de la Forêt du Chat. D'autres Dynavolt sauvages, amenés ici par le cri de leur congénères, s'avançaient, la fourrure hirsute, hérissée. Heureusement, les Elecprint sauavges avaient été maintenus sous contrôle par les habitants de Payan, mais les pré-évolutions avaient échappé à une grosse partie de la surveillance. De l'électricité parcourut leurs corps, et ils se jetèrent sur le groupe.


[Je m'excuse pour le retard avec les exam et les soucis perso. Je sais que le délai de l'event est passé, mais je trouve ça intéressant pour le BG de poursuivre. Je pense pouvoir gérer la météorite au prochain post, donc on finit ça vite, si vous êtes d'accord. Bisous!]

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1640

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Mizuki Ana le Lun 9 Juin 2014 - 22:17

En voyant, ou sentant, les Dynavolt s'approcher, entourés d'arcs électriques, Latu fila d'instinct vers la Momartik de la Championne d'Alfen, au désarroi de Mizuki. D'accord, elle pouvait comprendre que son oiselle, réincarnation de la première dresseuse du fantôme, choisisse de combattre aux côtés de son ancienne camarade, mais cela la surpris malgré tout. Dans sa confusion, elle se demandait aussi qui était cette Kajin' pour qu'Asaka lui ai confié ainsi sa Pokémon - ainsi que quelques autres, apparemment. La Nalcienne baragouina quelques mots indistincts avant de se ressaisir : il y avait plus urgent. Miaouss et Rey, soudain métamorphosé en Insolourdo, l'avait rejointe, et l'amie de la furie d'Alfen avait fait une requête : il fallait qu'elle neutralise la pierre et soit protégée pendant ce temps. Tandis que l'Amplificatrice prenait des mains de Mizuki la pierre source du chaos environnant, la Défenseuse se releva, embrasant la scène du regard. Des humains, des Pokémon, des types et des capacités différentes...

Elle commença par créer un dôme, un dôme de vent. On voyait au travers comme un mur translucide mais poussiéreux. A l'intérieur se trouvait tous ceux qui étaient à portée lors de sa créations, à l'exception de la Nidoqueen et son otage. Si jamais la femelle saurien venait à lâcher sa proie, celle-ci risquait moins de charger Kajin'... Et, à moins que d'autre créatures que les Dynavolt ne s'approchent - ce qui risquait d'arriver, à moins qu'ils ne l'empêchent - elle était bien protégée par son type. Yuki Yuuki et Latu n'aurait pas besoin de percer la barrière pour atteindre leurs cibles, normalement. Et pour les autres, en particulier les créatures volantes... Mizuki montra à Rey et Miaouss un point au dessus de leurs têtes. Le dôme était ouvert à cet endroit, comme l’œil d'un cyclone. C'était une porte de sortie à sens unique ; les alliés qu'elle, Hamel, Kajin' ou l'autre fille si elle était maître de l'Air, enverraient à l'extérieur ne pourraient pas revenir sans qu'elle n'abaisse sa barrière de vent. Ses deux camarades acquiescèrent pour montrer qu'ils avaient compris, et se placèrent au centre de la protection. La Nalcienne porta le premier, son chat, et lui appliqua une forte pression suffisamment diffusée pour ne pas le blesser, mais assez puissante pour le propulser hors de la zone à l'arrivée des premiers Dynavolt.

Hors de contrôle, sa protection avait une durée de vie limitée. Les vents avaient commencé à faiblir tandis qu'elle s'occupait de ses Pokémon. Mais dès qu'elle se concentra de nouveau sur sa tâche, le souffle regagna en ardeur, repoussant avec violence les premiers téméraires qui avaient essayé de se jeter sur eux. Miaouss en fit gicler quelques autres à coups de griffes, esquivant les coups de jus avec une relative facilité. La horde était constituée de jeunes Pokémon, les plus vieux ayant sans doute été déjà capturés lors de la première attaque. Capturés, ou pire. Mizuki tressaillit. Elle savait Miaouss capable de retenir ses coups pour ne pas tuer, tant qu'il n'était pas surchargé par le nombre. Parce que ces ennemis là ne semblaient pas ressentir la douleur ou s'arrêter si leurs corps ne pouvaient pas le supporter... En fait, c'était à eux qu'ils risquaient de faire le plus de mal. Mais on pouvait les arrêter, maintenant. Kajin' semblait toute à sa lourde charge, et rien ne pourrait l'atteindre, en tout cas pas ces petits chiots de foudre.

[D'accord aussi pour faire court Wink Hésitez pas à faire sortir vos Pokémon - voire vos personnages - du dôme Smile]

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2081

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Hamel le Lun 23 Juin 2014 - 2:50

"Baston ? BASTOOOOOOOOOOOOOON !"

Il pousse un hurlement strident, faisant presque croire qu'il était abruti ! Peut-être était-ce plus qu'une impression en fin de compte ? Qui sait ? L'adolescent aux cheveux blond émit un grand rire en voyant Mizuki qui revenait. Alors comme ça, il y avait un dôme ? Et une sortie mais à sens unique ? Mais bon, ça voulait dire qu'il devait appeler du renfort ! GO GO l'équipe des petits filous ! Eltia et Karos firent leurs apparitions ! UN petit duo pour accompagner le tout ! Une petite symphonie de fin du monde ? Non quand même pas ! Mais dans le fond, ce que ça voulait dire, c'est qu'il était possible de "détruire" ces météorites et ça, c'était plutôt une sacrée bonne nouvelle d'après ce qu'il avait compris ! Hahaha ! C'était plutôt bon signe non ? Il était possible de tous les sauver ! Enfin, de sauver les pokémon complètement fous, quoi !

D'ailleurs, de ce qu'il avait remarqué les Dynavolt étaient devenus fous ! RIEN QUE CA ! Weeeeeeeee ! Comme si ça suffisait pas les problèmes, il faut que les pokémon arrivent ! LET''S GO ! L'adolescent déclare qu'il va se battre, comme les autres avant de sortir du dôme, accompagné par ses pokémon. Il s'écria avec amusement :


"LES DY DY ... LES DY DY ... LES DYNAWOLTS ! YEY !On y va dès maintenant car plus tard, c'est trop tard ! On y va ! Hop hop hop ! On se dépêche, on fait du zèle !"

Son Maracachi était parfait pour les coups électriques ! Le jeune homme chercha à sortir, comme ses trois pokémon. Et en avant la musique ! Accompagnant ses pokémon pendant le combat, il avait pris le violoncelle en main, l'archet dans l'autre, se mettant à jouer avec vivacité et entrain. Le Maracachi avait eut raison de s'entraîner ces derniers jours. Il avait compris dans le temple à quel point il nécessitait de se renforcer et il avait décidé alors de prendre le Tauros par les cornes. Cette expérience provenait d'Hémaltone alors qu'il n'avait encore jamais vu un tel pokémon. Mais il imaginait une grosse bête cornue et très puissante. Quelques éclairs vinrent le foudroyer, le secouant légèrement alors que le Crikzik se mettait à pousser des petits cris aiguës. Qui était la star néanmoins dans tout ça ? Galatée, bien entendu. La pokémon, contrairement aux deux autres, tenait tête et avec une sacrée aisance, face aux pokémon adverses. Il fallait bien montrer que malgré son statut de petite dernière, elle n'était pas en reste, loin de là !

D'ailleurs, même si ce n'était pas montré directement, la petite Zorua n'hésitait pas à faire concurrence. Etait-ce pour se mettre en valeur aux yeux de tout le monde ou alors seulement d'Hamel ? Tout ce qui était possible de voir, c'est qu'elle redoublait d'effort pour y arriver ! Quitte à ce qu'elle finisse épuisée et blessée après ce combat, elle n'hésiterait pas. Car bon, c'est bien beau de ne pas devoir les tuer, elle n'était pas une meurtrière mais ça ne voulait pas dire qu'elle ne se mettrait pas dans une colère noire si Hamel finissait par être blessé ! C'est que malgré les apparences, elle y tenait à l'adolescent un peu trop abruti par son comportement immature ! Si encore, c'était son comportement habituel mais non, elle n'était pas folle, elle ne se faisait pas d'illusions ! Elle savait la vérité à ce sujet et c'était ça qui était encore plus rageant ! L'adolescent faisait tout pour montrer un visage qui n'était pas réellement le sien ! Il suffisait d'écouter sa musique pour comprendre sa souffrance alors pourquoi il continuait à montrer ce visage heureux ?!


"Mais qu'est-ce qu'il m'énerveeeeeeeeeeee ! Il m'énerve tellement !"

Voilà, elle avait besoin de le crier ! Bon, aux oreilles de tous, c'était des jappements de colère mais c'était fait ! Elle avait crié et purée, qu'est-ce que ça faisait du bien quand ça se faisait ! Elle se positionna instinctivement à côté d'Hamel. Vu comment il était concentré avec sa musique, les yeux fermés, il avait besoin d'une garde du corps et elle était là pour ça !

[Alors tous les pokémon d'Hamel et lui-même sont hors du dôme. Il utilise ses capacités d'élémental et ses pokémon tiennent le choc. ^^]
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Kajin' Nezumi le Sam 26 Juil 2014 - 18:12

Sekei regarda la brune qui semblait ailleurs, les yeux clos, et poussa un soupir. Il n'avait qu'une seule envie, c'était de rester près de sa dresseuse et de veiller sur elle. Il ne voulait pas l'abandonner, surtout pas maintenant, alors qu'elle se retrouvait à devoir gérer ça. Bien entendu, elle avait Warai et Hogosha pour l'aider mais... Le Kaïminus n'avait strictement aucune envie de l'abandonner. Il se résigna pourtant, sachant pertinemment que dans le dôme, il était totalement inutile. Il regarda Kin et Isei. Le renard de feu ne voulait pas rester les pattes croisées, et il mourrait d'envie d'en découdre. Sortir ne le gênait pas, car il acceptait de faire confiance à Mizuki et de laisser souffler un peu la Nalcienne. Quant à Isei, il allait livrer son premier combat. Il n'avait jamais fait de réels affrontements par le passé, et c'était une entrée un peu brutale dans le milieu. Mais il devait se rendre utile, il le savait. Frissonnant un peu, il s'accrocha au dos de Kin qui était temporairement redevenu humain, le temps de quitter le dôme. L'ancien Feunard fit signe à Warai. Le Rapasdepic avait lui aussi décidé de reprendre forme humaine, apparence qu'il trouvait plus pratique pour aider Kajin'. D'une bourrasque, il projeta le duo à l'extérieur, et Sekei les suivit à l'aide de son Aqua-Jet. Ils savaient qu'ils ne pouvaient plus revenir en arrière.

Le jeune homme blond retourna à sa forme de renard de feu, laissant l'insecte préhistorique descendre de son dos. L'Anorith rejoignit le Kaïminus. Ils allaient servir de gardes du corps à Hime. Comme la Nidoqueen maintenait la Dynavolt bleue entre ses pattes, elle ne pouvait pas forcément se défendre. Les deux mâles se placèrent de part et d'autres de la créature borgne. L'insecte rocheux invoqua une pluie de pierres qui se déversa sur la meute. Quant au reptile, il repoussait chaque assaillant avec un fort jet d'eau, veillant à ne pas se prendre une décharge électrique au passage. Mais le plus impressionnant restait le Feunard. D'une Rune Protect, il avait protégé tous les Pokémon d'Hamel, Mizuki et Kajin' d'une éventuelle paralysie. Ils pouvaient aller au contact sans danger tant que le sort tenait. Suite à ça, il s'était lancé à corps perdu dans la mêlée, jouant des Vive-Attaque et des Lance-Flammes pour mettre hors d'état de nuire un maximum de leurs adversaires. Il faisait attention à ne pas toucher un de ses alliés dans l'affaire, et se battait avec ardeur. Il n'aurait pas cru qu'en évoluant il développerait une telle passion pour les combats. Il appréciait les combats, fier de ses capacités, devenant sans s'en rendre compte un peu trop orgueilleux.

Yuki Yûki observa la Nalcienne et décida à son tour de quitter la protection. Malgré sa puissance, elle savait que le lien qui unissait Hogosha à Kajin' était ce qu'il lui fallait. Il saurait la rassurer, la guider et l'accompagner mieux qu'elle ne pourrait le faire. La dame des neiges se demanda un bref instant si elle ne devait pas suggérer une autre voie à la jeune femme. Elle désirait prouver ses capacités au combat, mais selon la Momartik, son parcours lui avait montré qu'elle en avait dans le ventre et qu'elle ne devait pas se faire de souci à ce sujet. Kajin' cherchait la victoire pour se prouver qu'elle pouvait vaincre un potentiel ennemi qui s'en prendrait à sa famille après son impuissance face à la mort de Neko, le père de son fils. Elle avait ressenti la même chose à la mort de son père -qui ne l'était pas réellement- et c'est ce qui l'avait poussé à partir. La femme spectrale commençait à se demander si plutôt qu'une victoire physique, la jeune mère ne devait pas chercher une victoire mentale, quelque chose qui lui permettrait de dépasser ses craintes, et d'atteindre un autre stade de puissance. Et puis, rien ne l'empêcherait de continuer à parcourir les arènes. Peut-être devrait-elle lui en parler. Mais pour le moment, c'était trop tôt, et elle avait d'autres choses à faire. Quittant le dôme protecteur, elle regarda les chiens de foudre et leur projeta plusieurs Vent Glacé dans le but de les ralentir. Ils alimentaient leurs corps en électricité en bougeant, s'ils parvenaient à les immobiliser, ils seraient plus faciles à neutraliser.

Kajin' avait réussi à cerner le flux inconnu et néfaste qui provoquait la folie des Pokémon. Elle l'avait effleuré, l'avait contourné, l'avait suivi sans jamais tenté de s'y attaquer. Si elle comprenait rapidement comment il marchait, elle pourrait plus aisément le contrecarrer. Maintenant, elle allait devoir passer à l'action. Hogosha murmura quelques paroles rassurantes dans son esprit et Warai posa ses mains sur les siennes. Sa présence et leur affinité commune avec le vent rassuraient la jeune femme. Elle garda les yeux clos, se concentra, prit une grande inspiration et frappa. D'un coup brusque, elle envoya une forte dose de son élément au travers de la pierre. Le premier coup sembla puissant puisqu'elle parvint à neutraliser une bonne partie des capacités néfastes de la roche. Mais cette dernière sembla contre-attaquer, comme pour reprendre le pouvoir et chasser la jeune mère. L'énergie folle et noire se déploya plus fortement, tentant de la repousser, mais la demoiselle s'accrocha et riposta. Elle cherchait, petit à petit, à gagner du terrain. Elle se sentait comme une maladie qui grignotait à vitesse grand V un organisme, et l'organisme était en train de lutter de toutes ses forces pour l'annihiler. Mais elle ne lâchait rien, et elle s'accrochait également.


*N'abandonne pas. Il n'est pas si fort que ça. Les autres ont dû réussir aussi et ont dû neutraliser les pierres restantes. Tu en es capable. Prouve-leur, à tous, que tu n'es plus si faible et fragilisée que ça. Nous sommes tous avec toi...*

Le spectre posa son front contre celui de la jeune femme, lui conférant toute la force mentale dont elle pouvait avoir besoin, le Rapasdepic humanisé lui donnant de l'énergie. La Nalcienne ne comptait pas abandonner, mais se savoir aussi bien entourée la réconforta, l'exhortant à poursuivre. Et puis les autres comptaient également sur elle. Elle avait dit qu'elle s'occuperait de la météorite, elle ne devait pas lâcher. Et surtout, surtout, il y avait Rakurai et Logan. La Dynavolt si peureuse, si timide, n'aurait jamais attaqué comme elle le faisait. Quant à son fils, elle ne pouvait pas l'élever dans un monde encore plus fou et dangereux qu'il ne l'était déjà. Elle raffermit sa prise sur la pierre, et envoya une nouvelle impulsion, plus forte encore, écrasant la puissance néfaste de la météorite. Elle n'était pas consciente de la quantité d'énergie qu'elle utilisait, et pourtant elle se fatiguait de plus en plus. Pourtant, elle sentait qu'elle prenait clairement le dessus. Serrant les deux en poussant un long gémissement, elle réunit ses forces et envoya la dernière frappe. Elle sentit un souffle terrible se dégager de la roche qui s'illumina quelques instants, avant de cesser parfaitement de vibrer. La demoiselle attendit quelques secondes avant de constater que le danger était bien partie.

Elle rouvrit les yeux et regarda aussitôt vers les Dynvaolt. Ils étaient tous à terre, comme si la folie qui s'était emparée de leur corps avait emporté toute leur énergie en les quittant. Rakurai était inerte entre les pattes d'Hime. Kajin' lâcha la pierre et se releva, chancelante. Warai passa aussitôt le bras de sa dresseuse autour de ses épaules pour la soutenir. Ses jambes ne supportaient vraiment plus les efforts conséquents. La brune était haletante, de la sueur dégoulinant le long de son dos.


« Ca y est... C'est terminé. » fit-elle avec un faible sourire, simplement heureuse que toute cette folie ait enfin disparu.

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1640

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Mizuki Ana le Mar 12 Aoû 2014 - 10:40

Mizuki constata le calme ambiant et abaissa sa barrière, avec délicatesse. Le silence se fit, brisé seulement par les halètements des Pokémon de leur groupe, et quelques gémissements venant des créatures sauvages. Ils avaient tous bien tenus, malgré le surnombre évident dans le camp des Pokémon fous. Rey était un peu sonné, Miaouss, lui, était essoufflé mais sans la moindre blessure. Latu tournait autour de Yuki Yûki. Hamel et ses Pokémon étaient chacun en un seul morceau, les créatures de l'Amplificatrice, même la Nidoqueen, semblaient avoir tenu le choc. La jeune femme paraissait épuisée, mais soulagée.

Quand à elle... Eh bien, même si son rôle n'avait pas été anodin, elle n'avait pas pris énormément de risques, et était donc en parfait état. Elle en culpabilisait presque ! Elle avait l'impression de passer pour une lâche qui s'était cachée plutôt que de se défendre. Il ne lui vint pas à l'idée que c'était peut-être grâce à son niveau, bien meilleur qu'avant, qu'elle n'avait pas pris le moindre coup, et que ses alliés étaient en aussi bon état.

Il fallait qu'elle se rattrape, qu'elle se rende utile. Si tous étaient en bonne santé, elle voyait bien que ses alliés comme ses ennemis étaient épuisés, particulièrement ceux qui avaient dû affronter en eux le pouvoir de cette pierre étrange. Mizuki s'assit en tailleur au sol, posa devant elle un petit encens qu'elle transportait toujours dans son sac, pour des cas comme celui-là, et se mit en position de méditation. Ses Pokémon, sachant d'avance ce qui allait se passer ensuite, se posèrent au sol, assis ou allongé, en position de repos. La Nalcienne travailla sa respiration, lentement et profondément. À chacun de ses expirations, un courant d'elle s'échappait de son corps et se répandait circulairement, tout autour d'elle. Les vents traversaient son Encens Fleur, le parfum et les essences apaisaient les esprits et les corps. Une déliceuse odeur se faisait sentir tout autour d'eux.

Les petits Dynavolt se ragaillardirent enfin. Ils secouaient la tête, comme s'ils n'étaient pas sûrs de l'endroit où ils se trouvaient, et pourquoi ils s'y trouvaient. Mais, soit les choses redevinrent claires dans leurs esprits, soit ils décidèrent d'ignorer ce point. Dans tous les cas, la meute se retira de la ville, pour retourner dans leur forêt natale. Il ne restait de leur passage que des traces de pas et de brûlé, là où les attaques Coup de Jus avaient frappé, quelques touffes de poils verts, et quelques rares taches de sang. La Défenseuse aimait autant savoir que les Dynavolt étaient rentrés chez eux dans un état correct... Parce qu'elle n'aimait pas voir des gens blessés, mais aussi parce qu'elle se demandait si les parents ne seraient pas venus venger leurs enfants, dans le cas contraire. Coup de folie ou pas coup de folie, l'instinct parental aurait alors eu de facheuses conséquences.

En tout cas, cette histoire était finie, du moins on l'espérait. Mizuki s'approcha de sa camarade Nalcienne pour la remercier, la féliciter, et s'assurer qu'elle n'avait pas besoin d'aide - il n'aurait pas fallu qu'elle se soit entièrement vidée de son énergie, par exemple.

"Vous allez bien ? Vous avez fait du bon travail, Kajin'. Vos Pokémon vont pouvoir vous transporter à l'arène ?"

La blonde leva les yeux vers les Pokémon en question, ils semblaient robustes, et elle avait même vu que certains étaient même Gijinka ! À eux tous, ils ne devraient avoir aucun problème à transporter leur dresseuse. De la même façon, elle s'assura qu'Hamel, qui était plus ou moins son invité ici à Alfen, allait bien. Elle s'approcha finalement de Yuki Yûki, pour la saluer autant que pour récupérer son oiseau, qui ne semblait pas vouloir s'en séparer. Elle n'était pas vraiment surprise de la recroiser ici, mais elle espérait avoir plus de temps pour discuter avec elle, une prochaine fois.

Cela devrait attendre. Il y a avait encore de nouvelle réparations à faire. Et son père avait besoin de soins. Il y avait des tas de choses qui lui trottaient dans la tête avant de pouvoir imaginer avoir une discussion avec qui que ce soit, autour d'un thé. Mais elle repasserait à l'arène, à l'occasion, c'était sûr. Sans doute pas encore pour son badge. Mais pour s'assurer que tout restait à la normale, peut-être.

Mizuki proposa à Kajin' de garder sa pierre, songeant qu'en cas de pépin l'Amplificatrice serait plus à même de régler le problème. Puis elle proposa à ses camarades de rentrer...

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2081

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Hamel le Sam 30 Aoû 2014 - 3:53

"Ah ben zut ? Déjà fini ?"

L'adolescent aux cheveux blonds eut un petit sourire tandis qu'il voyait tout cela se calmer. PFIOU ! Il pouvait fanfaronner mais les résultats étaient là. Il n'était pas en véritable bonne forme, c'était plutôt l'inverse ! Brrr ! La petite Zorua poussa un glapissement d'inquiétude avant de se rapprocher de lui comme pour prendre son état. Bon, il arrivait à être debout et surtout, il voulait se montrer rassurant pour tous ses pokémon. La jeune demoiselle avait réussi à "contrôler" la météorite tandis que Mizuki semblait chercher se reposer aussi.

"Bon bon bon ! Ce n'est pas tout ça mais je suis partisans du fait que nous devrions nous en aller mais bon, tu veux déjà partir Mizuki ? C'est à peine si tu as vue ton amie et tout le reste ! Moi, je dis, faut pas avoir peur de passer du temps avec elle, surtout si tu comptes pas la revoir de sitôt ! Pendant ce temps, j'irais juste me reposer un petit peu, rien de plus hein ?"

Quelque chose clochait chez l'adolescent aux cheveux blonds mais il évita de le montrer. Finalement, Mizuki voulait partir mais avec sa proposition, elle allait peut-être y réfléchir à deux fois. Il s'éloigna sans un mot, ne cherchant visiblement pas à faire la conversation plus longtemps. Enfin, quand il fût assez éloigné de Mizuki et des autres, il se secoua la tête assez vivement pour laisser s'échapper un peu de sang de ses oreilles. Il tituba légèrement, poussant un petit râle de surprise avant de finir par tomber sur ses fesses en s'écroulant. Il émit un petit rire avant de pousser un profond soupir désabusé. Ah ... Vraiment hein ? Il était juste fatigué, très fatigué. Il ferma les yeux comme pour se reposer avant d'entendre quelques glapissements. Il rouvrit ses yeux, remarquant Galatée qui s'était mise couchée sur ses genoux. Rah ... Voilà pourquoi il voulait être seul. Car sinon, on se faisait de l'inquiétude pour lui ! Avec tout ça, il était impossible pour lui de trouver le sommeil correctement maintenant. Il poussa un petit soupir avant de se redresser. Il n'avait même pas dormit une demie-heure mais ça serait suffisant. De toute façon, dans cette petite ruelle, il avait été un peu tranquille. Il souleva Galatée, remerciant ses pokémon restés auprès de lui avant de retourner auprès de Mizuki. Bien que la mine affaiblie, il vint dire :

"Je vous suis ma petite dame ! Vous en faites pas, je ne mords pas, je suis propre, je me nourris seul et je ne ronfle pas pendant la nuit !"

Toutes ces belles paroles avaient un seul et unique but : réussir à rassurer les autres. Des mauvais coups ? Il en avait déjà reçu dans le passé. La vie de saltimbanque n'était pas faite pour être facile et ça, il fallait s'en douter. Mais voilà, avoir quelques compagnons humains, ça lui faisait un bien fou. Bon, il était peut-être plus jeune que Mizuki mais il tapota doucement le crâne de cette dernière avant de s'esclaffer dans un grand rire :

"Si je vois que j'ai de l'inspiration, j'envisagerais de créer la ballade de Mizuki en ton honneur pour ce que tu as fait aujourd'hui ! Ah, il me faudra aussi le nom de la jeune femme qui nous a aidé. Maintenant, faut que je réfléchisse à l'instrument utilisé. L'habituelle mandoline fait toujours son petit effet ! HUM OUI OUI !"

Et voilà qu'il était reparti dans son zèle habituel. Pourtant, il y avait bien une petite chose qui était différente. La Zorua s'était bien ancrée dans ses bras, ne semblant pas protester contre le fait d'être collée à Hamel, cela semblait même être le contraire. Pourtant, rien ne pouvait laisser paraître le fait que l'adolescent était blessé. Surtout que les efforts de Mizuki n'avaient pas été vains. Après, la tenue d'Hamel était assez épaisse pour ne pas montrer ... cela. Peut-être juste une ridicule ligne de sang au sol derrière lui.

[Et voilà, fin pour l'event pour moi !]
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] L'union fait la force [Mizu/Hamel]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum