[ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Mer 24 Avr 2013 - 0:08

Retourner à Arkan ... après tout ce qui s'était passé hein ? Il ne savait pas si c'était une bonne idée mais il devait néanmoins quand même l'accepter. Aller faire une telle chose ...alors qu'Elena n'était plus là. Mais oui, il changeait peu à peu. Il voyait l'avenir d'une nouvelle façon. Il devait avoir moins peur de l'avenir ... Même si du côté amoureux, cela devait rester le calme plat. Il poussa un profond soupir tout en regardant autour de lui. Arkan, hein ? C'était bête ... Il n'avait pas voulu sortir ses pokémon car il ... voulait être seul, tout simplement. Du moins, c'est ce qu'il avait compté faire jusqu'à ce que deux faibles signaux psychiques viennent l'envahir dans sa tête. Il émit un petit gémissement, se tournant vers l'origine des signaux. Cela provenait de cette ruelle. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Il pénétra à l'intérieur, constatant quelque chose d'apocalyptique : Un Farfuret et un Mustebouée s'étaient surement livré une âpre bataille, les deux pokémon gisant au sol, complètement évanouis. Vraiment, il n'y avait qu'à lui que tout ça arrivait. Il poussa un profond soupir, son unique oeil devenant rose alors qu'il faisait s'accrocher le Mustebouee sur son dos, tenant le Farfuret dans ses mains. Heureusement qu'il s'était musclé dernièrement.

Et maintenant ? Qu'est-ce qu'il devait faire ? Ah oui, tout simplement ramener ces pokémon au centre ? Non, c'était des pokémon aqueux et de glace. Humpf. Le meilleur moyen pour qu'ils se reposent, c'était de les emmener dans l'arène d'Arkan. Il n'était vraiment pas motivé, il devait se l'avouer. Tyle ne l'appréciait pas du tout, pas du tout même. Donc bon, savoir qu'elle allait encore vouloir le tuer, ce n'était pas une véritable motivation. Il fallait le reconnaître. Néanmoins, il devait s'y rendre, qu'il le veuille ou non. Tenant les deux pokémon fermement, utilisant ses pouvoirs psychiques pour éviter que celui accroché à son dos ne tombe, il se dirigea vers l'arène jusqu'à pénétrer à l'intérieur.


"Pardonnez-moi, est-ce que vous pourriez aller me chercher la championne de l'arène ? J'ai deux pokémon évanouis. Ils sont de type glace et eau, comme vous pouvez le voir. Il faudrait donc mieux les soigner dans le terrain approprié plutôt que dans un centre non-spécialisé. Ils ont l'air de s'être bagarré de ce que j'ai pu ressentir en eux."

"Euh, oui, bien entendu ... mais votre oeil me fait peur. Ce n'est pas dangereux ?"

"Nullement. D'ailleurs, elle est sous contrôle donc vous n'avez pas à vous en faire"

"Sous ... Sous contrôle ? De qui est-ce que vous parlez exactement ?"

Il ne répondit pas, fixant tout simplement une noigrume qui contenait ... un pokémon des plus terrifiants. Il reposa son regard sur la personne en face de lui, celle-ci déglutissant avant de signaler qu'elle allait chercher la nouvelle championne de l'arène. Nouvelle championne ? De quoi est-ce qu'elle parlait exactement ? Enfin bon, de toute façon, étant de Mizuhan, il allait surement mettre à l'épreuve la nouvelle championne. Il possédait six badges et même si ... cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été chercher récupérer les deux, il ne l'oubliait pas dans un coin même ... si dernièrement, les évènements avaient été tels ... que bon, il n'avait pas pu réellement se concentrer sur tout ça. C'était bien triste en un sens.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Jeu 2 Mai 2013 - 13:36

Le bureau était silencieux, les seuls bruits résonnant dans la pièce provenant de la plume qui grattait contre le papier et la faible respiration du chat. La princesse était assise à son tout nouveau bureau, remplissant des formalités administratives. Saphir était installée dans un panier perché sur un arbre à chat non loin d’elle, se reposant. Elle appréciait d’avoir retrouvée la vie pacha qu’elle avait mené avant de devoir suivre sa maîtresse dans son exploration du monde. Certes, elle ne regrettait pas l’expérience, mais la certitude d’avoir un lit le soir et trois bons repas par jour était malgré tout bien agréable.

Lehna n’avait pas attendu plus de quelques jours avant de lancer les travaux de rénovations que lui avait proposé Tyla. Ayant une idée très précise de ce qu’elle désirait pour ce lieu, il ne lui fallu pas longtemps pour transmettre ses plans et idées aux maîtres du chantier. Ces derniers avaient du refaire toute la salle de réception et le bureau selon les goûts de la nouvelle championne, qui leur avait aussi demandé d’aménager un étage entier qui lui servait de quartier résidentiel. Cette arène était donc sa nouvelle maison, et elle prenait ses responsabilités au sérieux, désireuse de garder cette place qu’elle avait ardemment gagnée. Après tout ce qu’elle avait traversé, il était hors de question de se faire mettre à la porte. Surtout que ce lieu était la seule échappatoire qu’elle avait pu trouvé à son père, et si elle voulait rester libre, elle ne pouvait se permettre de le laisser tomber.

Elle s’appliquait donc à remplir des feuilles sans importance et à répondre à des demandes dont elle n’avait réellement que faire. Ses autres compagnons, ceux qu’elle avait rencontrés durant son voyage, s’amusaient dans le vaste parc de l’arène, profitant de ses jardins luxurieux et agréables. Ils étaient libre de se promener où bon leur semblait dans les bâtiments, à condition d’être toujours prêt à répondre à l’appel de leur dresseuse si celle-ci les quémandait et de ne pas embêter le personnel travaillant pour la championne. Cependant, seule Saphir restait collée aux talons de sa maîtresse, refusant de la laisser seule ne serait-ce qu’un instant. La princesse avait pu constater la force et les ressources dont le chat, d’apparence si fragile, était capable, lors du dernier combat qu’elle avait du livré pour gagner cette place. L’animal avait refusé d’abandonner le duel, lutant jusqu’au bout pour aider Lehna à accomplir ses rêves. La princesse n’avait jamais autant paniqué qu’à ce moment où la Chaglam se noyait au fond du bassin de l’arène. Et pourtant, même après risquée de si près la mort de l’être auquel elle tenait le plus au monde, rien dans son attitude et sa façon de penser n’avait changé. Elle restait la démone impitoyable, la succube qui se régalait du malheur qu’elle causait chez les autres, manipulant les êtres vivants comme des simples outils.

À côté de la paperasse inutile était posée une lettre, qui n’avait pas bougé depuis son installation dans ses locaux. Elle était destinée au palais, au frère de la reine, son père. La jeune femme l’avait rédigé dés qu’elle avait gagné le droit de prendre possession de l’arène, mais ne l’avait finalement pas envoyé, préférant attendre le moment opportun pour tout raconter à son géniteur. Elle allait devoir retourner au palais, ce qui l’effrayait un peu, et elle avait besoin d’un peu plus de temps pour préparer ses textes et son scénario. Elle craignait que si Oyu apprenait qu’elle était dans le coin, il chercherait à la rencontrer, ce qui risquait de bousculer complétement ses plans. La vicieuse avait donc prévu d’attendre encore un peu, et de sonner à la porte du château de Mizuhan lorsque cela ferait pile un an depuis son départ.

Trois coups à la porte de son bureau lui firent lever la tête. Elle prononça un simple « entrer » pour permettre à la personne la dérangeant de se présenter à elle. Une jeune femme brune et habillée avec les tuniques que Lehna avait fait faire pour ses employés entra discrètement, avant de s’incliner devant la championne et de lui expliquer la raison de sa venue.

« Je m’excuse de vous déranger madame, mais un homme étrange s’est présenté à l’accueil accompagné de deux Pokémon apparemment mal au point. »

Sa voix tremblait légèrement, comme si elle avait eu peur de quelque chose. La princesse fronça les sourcils, avant d’essuyer sa plume et de la poser dans son étui. Le chat avait levé la tête en sentant l’agitation qui s’était emparée de la salle, curieuse de savoir ce qui se passait. Lehna n’aimait pas l’idée que des animaux blessés arrivent ainsi chez elle, car cela signifiait peut-être que quelque chose leur faisait du mal dans le coin, ce contre quoi elle devrait lutter, en tant que responsable du secteur.

« Calmez-vous Émeline, je vais m’occuper de cela, » rassura-t-elle avec un voix pleine de confiance. « Conduisez-moi à lui et tout ira bien. »

La jeune femme hocha la tête avant de pivoter sur elle pour sortir de la salle, suivit de la championne. Saphir descendit gracieusement de son piédestal, talonnant sa maîtresse. La championne était toujours très attentionnée envers les personnes travaillant pour elle, s’élevant vraiment au rang de maîtresse des lieux idéale. Peu de monde disait du mal d’elle dans son dos, la soutenant malgré le fait qu’elle était arrivée il y a très peu de temps. La princesse s’appliquait à être aimée, désireuse de se construire une petite armée de personnes qui la suivrait si jamais un jour elle se retrouvait à la porte. Si jamais le conseil administratif décidait qu’il était tant pour elle de partir, elle voulait s’assurer d’être suivie voire même défendue par ces instruments qu’elle avait domptés.

Suivant l’hôtesse, les deux traversèrent la salle de balle et le jardin avant d’emprunter le petit couloir qui les guidait vers le cœur de l’arène. Sitôt eut-elle passé la porte du corridor que la princesse se figea à côté de la cascade, alors qu’Émeline retournait près de l’homme, lui désignant d’un signe de main la nouvelle maîtresse des lieux. La femme en question le toisa, l’inspectant avec un regard scrutateur et méthodique. Elle connaissait cet énergumène pour l’avoir déjà croisé à plusieurs reprises, et déplorait le fait de devoir se retrouver à nouveau face à lui. Cependant, elle ne se laissa pas déstabilisée, ne s’arrêtant pas sur la haine qu’elle ressentait pour le personnage ou son œil unique brillant de manière inquiétante. Il était en effet accompagné d’un Mustebouee et d’un Farfuret qui avaient clairement besoin d’aide, ce qu’elle ne pouvait pas refuser.

« Émeline, occupez-vous simplement de remplir les feuilles de procédures, et apportez-les nous dans mon bureau une fois que vous aurez terminé. Je m’occupe du reste, soyez tranquille. Vous, » reprit-elle avec un ton beaucoup plus autoritaire, « suivez-moi. »

N’attendant rien de plus de l’homme, elle tourna les talons, traversant à nouveau la porte qu’elle venait de franchir. Elle la tint ouverte pour que le garçon puisse passer, lui qui était déjà encombré. Sur la porte indiquée « Infirmerie », elle donna deux tapes sèches, avant de rentrer dans la salle sans plus de préavis. Cette pièce était assez étroites par rapport aux vrais hôpitaux, mais ruisselait malgré tout de quoi soigner les cas assez importants. Le médecin de garde se leva et salua la princesse, qu’elle lui rendit d’un signe de main avant de lui lancer directement ses instructions.

« Nous avons besoin de vos compétences pour vous occuper de ces deux animaux. Soignez les et établissez moi un rapide rapport de leurs blessures et de leur cause probable. Lorsque vous avez terminé, faites signe à l'accueil de venir me quémander dans mon bureau. »

Le soigneur hocha la tête avant de demander à Soriu de disposer des deux animaux sur un brancard, qu’il déplaça au fond de la pièce. Lehna invita alors le maitre de l’esprit à sortir de la pièce et se rendre vers les jardins en attendant que l’homme ait finit de s’occuper de ses nouveaux patients. La princesse était de ces nobles qui n’avaient jamais été confronté à la maladie ou aux blessures, et elle avait tendance à se sentir mal à l’aise dans ce genre de situation. De plus, le médecin avait besoin de se concentrer et il y arriverait mieux s’il n’avait pas des spectateurs dans les pattes.

La princesse traversa à nouveau le jardin et guida l'homme vers son office, lui offrant un siège en face de son secrétaire avant de fermer la porte et s'installer face à lui. Saphir regagna son perchoir, surveillant de près l'homme que Lehna avait invité dans son bureau. L’intendante à l’accueil arriva rapidement, armée d’une série de feuille. En temps normal, elle se devait de simplement faire la secrétaire alors que Lehna interrogeait l’étranger, mais la fille avait l’air si terrorisée que finalement, la championne lui demanda de retourner à son post une fois qu’elle lui avait transmit les papiers. Elle comprenait le mal-être que ressentait son employée, elle en était victime aussi, mais si elle voulait garder le contrôle de cette petite âme faible elle ne pouvait se permettre de lui faire subir un quelconque traumatisme. Émeline s’excusa donc avant de retourner à l’accueil, abandonnant Lehna et Saphir à Soriu.

La princesse s’appliqua à mouiller sa plume, avant de s’installer correctement et de procéder à son interrogatoire.

« Où avez-vous trouver ses animaux ? Et dans quelles conditions ? Y avait-il des traces de lutte ? »

Elle commença par poser quelques questions simples afin de situer l’incident et vérifier qu’il était vraiment de son ressort. Elle ne leva même pas la tête pour regarder son interlocuteur, son regard volontairement rivé sur les feuilles qu’elle prenait le soin de bien remplir.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 4 Mai 2013 - 16:24

"Vous ne cachez plus vos sentiments à mon égard, mademoiselle Lehna." déclara tout simplement le jeune homme aux cheveux blancs en regardant la femme en face de lui. Ainsi, elle était devenue ... championne, n'est-ce pas ? Mais la haine qu'elle lui portait laissait place à une certaine "inquiétude" envers les pokémon qu'il soulevait par contre lui. Quand elle lui intima de la suivre, il poussa un profond soupir, restant immobile pendant quelques secondes. A qui donc voulait-elle faire croire qu'elle avait de l'autorité sur sa personne ? Ce n'était pas de la rébellion, loin de là même.

Elle l'emmena jusqu'à l'infirmerie, là où elle demanda à avoir un bilan rapide des blessures causées sur les deux pokémon. Ca se voit qu'elle débutait, n'est-ce pas ? Enfin, ce n'était pas un problème. Il eut un très faible sourire, tentant de le cacher avant de déposer les pokémon là où le médecin le lui demandait. Lorsque les pokémon furent posés sur le brancard, Soriu reprit la parole, d'une voix lente et calme avant de dire tout simplement :


"Ces deux pokémon se sont combattus et ont réussi à se mettre dans cet état entre eux. Ils ne sont pas conscients donc je n'ai pas pu savoir pourquoi ils se bagarraient. Néanmoins, ils me semblent être des pokémon abandonnés, on dirait bien. Il faudra attendre qu'ils soient conscients pour que je puisse les interroger."

Quand il eut terminé, elle lui demanda une nouvelle fois de la suivre. Cette femme ... qu'est-ce qu'elle voulait réellement ? Qu'est-ce qu'elle était réellement ? Il poussa un nouveau soupir, émettant un gémissement au crâne. C'est vrai qu'il était accompagné maintenant. Ou plutôt que l'absence d'Elena avait laissé place à l'arrivée d'une nouvelle pokémon, beaucoup plus terrifiante. D'ailleurs, lorsque Saphir vint se mettre sur le perchoir, il ne put s'empêcher de sourire, se tournant vers la créature avant de dire d'une voix douce et tendre :

"Bonjour, Saphir. Je ne t'avais pas vue. Comment te portes-tu depuis tout ce temps ?"

Ah. Elle venait de lui poser quelques questions, n'est-ce pas ? Il se retourna pour regarder Lehna, ayant un léger sourire aux lèvres. Bon, cette fois-ci, c'était plus pour de l'amusement ou parce que Lehna continuait de se montrer impériale. Mais bon, ça ne changeait rien qu'il devait répondre à ses questions.

"Dans une ruelle de la ville alors que je revenais à Arkan pour quelques jours pour raisons personnelles. Ils se trouvaient dans une ruelle abandonnée, couverts de blessures causés par l'un et l'autre. Les autres questions sont déjà répondues visiblement. Ils se bagarraient et se disputaient. Visiblement, ils ne s'apprécient guère et peut-être qu'ils rendaient la vie impossible à leur dresseur ou dresseuse, ce qui fait qu'ils ont été abandonnés. Cela n'est qu'une simple supposition. Abandonner les pokémon est une chose que je ne me permettrai pas."

Voilà, l'interrogatoire était terminé, n'est-ce pas ? Maintenant, c'était peut-être autour du sien. Il fixa Lehna pendant quelques secondes, penchant la tête sur le côté avant de dire calmement :

"A mon tour maintenant, mademoiselle Lehna, de vous poser quelques questions. Depuis quand êtes-vous championne d'arène ? Je vois que vous touchez à tout : concours, arène, noblesse, vous avez beaucoup de talent. Visiblement, la précédente championne nommée Tyla a décidé de vous confier sa place. Est-ce que vous avez déjà combattue pour un badge ? Je veux dire par-là : est-ce que des personnes sont venues vous affronter ? Je me disais : ne voudriez-vous pas avoir une petite séance d'entraînement avec moi ? Même si les apparences sont très ... trompeuses, et cela, vous en savez quelque chose,je possède six badges. Je me disais que peut-être, cela vous permettrait de faire face à une situation réelle mais en étant de l'autre côté. De même, cela vous permettra de juger si je suis capable d'obtenir votre badge ou non si je n'avais pas obtenu le précédent. Qu'en pensez-vous ?"

Il disait cela maintenant sur un ton monocorde, reposant son regard sur Saphir. Peut-être qu'il pouvait voir alors comment la petite chatte se débrouillait en combat ? Comment est-ce que les autres pokémons de Lehna se portaient ? M'enfin, vu leur maîtresse, ils étaient surement bien entretenus, le souci résidait plutôt dans la réponse de cette dernière.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Lun 13 Mai 2013 - 15:24

Saphir leva la tête en entendant prononcer son prénom, surprise d’être appelée par une voix qui n’était pas celle de sa maîtresse. Au château, les gens l’avaient le plus souvent considérée comme une serpillère à pattes ou une peluche accompagnant la princesse, ne lui portant que très rarement un intérêt, et la considérant pas vraiment comme un être vivant digne de ce nom. Ce n’était pas de la cruauté envers les Pokémon mais simplement l’attitude générale du palais qui indiquait que si l’on ne possédait pas un titre, on devenait invisible aux yeux des autres. Et comme il n’en existait pas pour les animaux de compagnie, la Chaglam avait du se contenter de vivre dans l’ombre de sa dresseuse. Cela dit, cela ne lui avait jamais posé de soucis, elle faisait avec sans s’en préoccuper, mais être adressée ainsi directement était un fait si hors du commun que cela la bloqua un moment, lui faisant fixer de ses grands yeux brillants celui qui lui adressait la parole. Finalement, elle fit une sorte de hochement de tête en guise de salut, se doutant que c’était la moindre des politesses que de répondre lorsque quelqu’un vous passe le bonjour. Elle se blottit sur son coussin, posant sa tête sur ses pattes avant, les sens à l’affut alors qu’elle écoutait la conversation.

Lehna continuait à griffonner sa paperasse, notant chacunes des informations qu’elle jugeait utiles. Elle ne relevait toujours pas la tête, continuant à s’appliquer à éviter le regard de l’homme en face d’elle. Il lui expliqua avoir trouvé ces animaux dans les rues mêmes de la ville, signifiant ainsi clairement à la femme que comprendre ce qui s’était passé et y remédier était de son ressort. À la fin du discours de Soriu, elle posa la plume et releva sa feuille, se tenant le menton en relisant ses propres notes, réfléchissant à la situation. Selon les suppositions de l’homme, ces Pokémon auraient été abandonné et se seraient battus entre eux jusqu’à en arriver là. Lehna n’aimait pas beaucoup les suppositions et préférait de loin les certitudes, ne pouvant pas vraiment créer un plan d’action basé sur des hypothèses. Sortant de l’un de ses tiroirs un plan de la ville, elle le déplia sur son bureau, le présentant à l’homme.

« Pouvez-vous m’indiquer la ruelle en question ? Et détailler son état, à savoir s’il y avait des traces flagrantes de lutte ? »

Elle répétait sa dernière question calmement, espérant que cette fois-ci, l’homme prenne le temps d’y répondre. Avec la localisation, ils auraient peut-être une chance de trouver des témoins qui auraient vu ce qui s’était passé. Cependant, Soriu avait fait comprendre qu’il pourrait aider à interroger les blessés si besoin, à l’aide sans doute de ce pouvoir que la princesse redoutait. Cela dit, Lehna était assez mature pour ne pas cracher sur des renforts qui se portaient volontaires, mais si les bêtes mettaient trop de temps à se réveiller, il lui faudrait rester d’autant plus longtemps avec cet énergumène, ce qu’elle préférait éviter. De plus, ce n’était pas dans son genre de tout reposer sur une seule personne ou idée.

Soriu se mit ensuite à lui poser des questions personnelles, à la plus grande surprise de la jeune femme. Il avait l’air surpris de la voir remplir ce poste et demandait donc, d’une certaine manière, des détails. Lehna n’avait pas envie de discuter avec cet homme et lui aurait, avec plaisir, demandé de fermer son clapet, mais si elle voulait être reconnu en tant que nouvelle championne, elle se devait de faire circuler les rumeurs à son sujet. Soriu était un voyageur qui pourrait raconter ce récent changement aux quatre coins du monde, sans qu’elle n’ait rien à faire en retour. De plus, elle avait déjà répondu à ces questions à tous ceux qui s’étaient présentés à elle, et n’avait pas de raison de traiter cet homme de manière différente, si elle ne voulait pas mettre sa réputation en péril.

« Je suis ici depuis à peine quelques mois, » répondit-elle lentement, ses yeux rivés sur ses notes qu’elle essayait d’analyser, « mademoiselle Weathered a décidé de laisser sa place pour se concentrer sur son métier d’éleveur. Elle a même ouvert une pension à la sortie de la ville qui connaît déjà un certain prestige. »

La princesse aimait rassurer les gens sur la situation de Tyla, afin qu’ils ne pensent pas qu’elle lui avait piqué la place de manière pas très catholique. Il était vrai que si c’était d’ordinaire dans ses habitudes, elle pouvait dire avoir gagné cette place de manière juste en se contentant de suivre les règles. Cela dit, c’était moins drôle que de mettre au point des stratégies pour contourner le règlement, mais elle n’avait pas eu le temps d’en mettre une en place, ayant enchainé le combat avec l’ancienne championne sitôt avait-elle mis les pieds dans la ville.

Quand Soriu se mit à parler de combat, la princesse finit par lever les yeux pour regarder l’homme en face, ne comprenant pas ce qu’il désirait. Elle le toisa un moment puis se remit à contempler sa feuille, avant de répondre.

« Personne n’est venu me rendre visite encore, le seul match que j’ai disputé ici étant contre l’ancienne maîtresse des lieux. Cependant, ce combat m’a prouvé que mes compagnons étaient encore très jeunes, et que leur faire subir ce genre d’exercice n’était pas la meilleure des idées. Je préfère attendre qu’ils gagnent en maturité et force avant de leur faire subir cette épreuve à nouveau. Bien sûr, ces paroles ne valent rien si l’on me défie dans un match officiel ; dans ce cas je me plierais à la règle sans rien redire. Mais en attendant, si je peux éviter cela, je fais tout en pouvoir pour. De plus, j'ai perdu mon défi contre l'ancienne championne, donc si vous possédez le badge Vague, il n'y a pas de raison que vous n'arriviez pas à gagner celui de Saphir. »

C’était une manière élégante de répondre de manière négative à la demande du jeune homme. Elle ne pouvait pas se permettre de lancer de nouveaux matchs, et refusait donc sa proposition d’entrainement. Elle n’était pas bête et savait que sans effort ses amis ne progresseraient pas, mais ce n’était pas, selon elle, la bonne manière d’y parvenir. De plus, Lehna avait déjà pu rencontrer une partie de l’équipe de Soriu lors de leur première rencontre, et cela lui avait permis de rencontrer ces animaux-humains à l'aspect très puissants, et la championne ne voulait pas qu’en guise d’entrainement ses compagnons se fassent taper dessus violemment avant de mordre la poussière. Elle savait n’avoir aucune chance, et préférait ne pas tenter le diable et prendre des risques inutiles.

Quelques instants après qu’elle ait fini son discours, on frappa à la porte. Le médecin se présenta alors dans la pièce avec son rapport, que Lehna saisit avec soin. Le docteur expliqua que les deux n’avaient aucune blessure grave et qu’ils devraient se réveiller d’un instant à l’autre, grâce à la dose de vitamines qu’il leur avait injecté. La princesse hocha la tête de satisfaction, avant de lancer ses derniers ordres au médecin avant qu’il ne reparte.

« Demandez à Émeline de bien vouloir venir me voir, j’ai quelques requêtes à lui proposer. Quand les animaux se réveilleront, installez-les dans le patio avec de quoi se nourrir, faites ouvrir les cuisines si nécessaire. Mettez-les à l’aise. Nous vous rejoindrons dès que nous avons fini ici. »

L’homme hocha la tête avant de s’en aller, refermant la porte derrière lui. Lehna s’occupa alors de feuilleter le rapport médical, espérant y trouver des informations intéressantes.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 17 Mai 2013 - 18:09

Il devait paraître toujours aussi effrayant ... ou alors, cette femme le haïssait toujours autant. Il resta debout malgré son injonction de s'asseoir. Il n'y avait pas besoin de faire des politesses si elle ne l'appréciait pas. Quant à lui ? Humpf ... C'était assez compliqué, il fallait l'avouer. Il se devait de ne pas détester une autre personne, du moins, pas sans raison. Lorsqu'elle lui posa quelques questions, autant se distraire. Il pointa juste un doigt en direction du plan, son oeil rose se mettant à briller alors que la plume qu'elle utilisait pour griffonner venait tracer une petite croix sur la ruelle où il avait trouvé les deux pokémon. Ne se préoccupant que moyennement de la réaction de Lehna, il vint dire calmement :

"Voilà pour la localisation. Quant à des actes visibles de lutte, il y avait bien quelques poubelles défoncées, des marques de griffes sur les murs. C'était assez violent en un sens mais bon, je ne pense pas qu'ils voulaient s'entretuer. Plutôt se chamailler ... comme s'ils se connaissaient et se disputaient néanmoins entre eux. Voilà tout. Peut-être que cela vous conviendra comme réponse ... car si ce n'est pas le cas, je ne pourrai rien faire pour arranger cela. Je ne préfère pas mentir, loin de là. Donc bon, il faudra faire avec les moyens du bord."

Lorsqu'elle répondit à ses questions, il prit une profonde respiration, ne disant plus rien du tout pendant quelques minutes. C'était vraiment comme ça ? Il la dégoûtait, pour ne pas changer. Enfin bon, c'était peut-être mieux ainsi pour chacun alors ? Il n'en était pas sûr. Il n'allait pas lui poser la question. Mais bref, il attendait simplement ses réponses qui ne tardèrent pas à arriver. Stupide, c'était vraiment stupide en un sens ... mais bon, à côté, ce n'était pas forcément une mauvaise chose. C'était juste dommage, vraiment dommage. Lorsqu'elle termina de lui répondre par rapport à toutes ces questions, il sembla songeur pendant quelques instants, réfléchissant à quoi lui dire. Moui.

"Chacun à ses chances pendant un combat pokémon. Ce n'est pas parce que j'ai gagné contre la précédente championne que forcément, je gagnerai contre vous. Vous devriez plutôt chercher à vous rassurer, à avoir confiance en vos pokémon. Bien entendu, il ne faut pas en faire des bêtes de guerre mais ... les empêcher de combattre n'est pas bon pour eux. Essayez alors de les entraîner quotidiennement ou presque. Car malheureusement, les combats pour les badges sont souvent éreintants. Il faut qu'ils s'habituent à être épuisés après cela. Par contre, si vous avez un souci par rapport ... à la force de mes pokémon, je dois dire qu'à part ... Friyendia, les autres ne sont pas si ... puissantes que ça. Oui, c'est exactement ça. Elena était peut être terrifiante mais j'évitais de la faire combattre. Oh, il y a bien aussi ... elle ... maintenant mais ça ..."

Il sembla maintenant plus ennuyé qu'autre chose. Dans le fond, c'était peut-être mieux de ne pas avoir accepté le combat. Enfin, qu'elle, elle refuse le combat. Ca aurait permit d'éviter de gros ennuis, très gros ennuis même. Gloups, il ne voulait pas vraiment y penser maintenant. Ca serait juste encore plus ennuyeux si elle s'en mêlait. Enfin, Lehna était quand même une femme très problématique en un sens. Elle n'avait confiance en personne mais ... est-ce qu'elle avait confiance en elle-même ? Il pencha la tête sur le côté pour l'étudier pendant quelques secondes. A part son physique, le reste laissait vraiment place au doute, il fallait tout simplement le reconnaître.

Bon ? Puisque c'était fait, il n'avait donc plus rien à faire, c'est bien ça ? Puisqu'elle allait s'occuper des pokémon et qu'en plus, un médecin était présent ? Comme elle n'acceptait pas l'entraînement, il valait mieux alors s'éloigner et quitte cet endroit. Il fit un petit geste de la main, reprenant la parole :


"'Je pense alors que je vais m'en aller. Vous avez toutes les informations disponibles et donc, vous ne requériez plus ma présence à vos côtés. On va dire que cette journée ne fut pas si désastreuse au final. On peut parfois tomber sur quelques surprises ... assez amusantes ? Oui, amusant, c'est le terme à utiliser. Je pense donc vous saluer puisque vous n'avez plus besoin de moi. Bonne journée, mademoiselle Lehna."
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Mar 28 Mai 2013 - 15:20

La princesse nota le lieu indiqué par le jeune homme. Cette bataille avait eut lieu dans un des quartiers les plus populaires de la ville, dans le sens où il était assez éloigné des zones les plus prestigieuses de la cité. Bien sûr, Lehna ne pouvait pas dire que la capitale de Mizuhan regroupait des lieux particulièrement dangereux, mais chaque grande agglomération possédait ses quartiers un peu plus pauvres et moins bien fréquentés. La nouvelle championne ne chercha même pas à savoir ce que Soriu faisait là, mais en y réfléchissant, cette ruelle indiquée débouchait sur une place qui donnait un grand marché les matins, donc avec un peu de chance, il était possible que quelqu’un ait repéré les bagarreurs. D’ailleurs, lorsque sa secrétaire rentra timidement dans le bureau, Lehna lui lança immédiatement un ordre bref et concis, sachant exactement ce qu’elle désirait.

« Émeline, envoyez quelqu’un enquêter sur cette histoire. Apparemment, la bataille aurait eut lieu dans la ruelle des Lys, essayez de voir si vous ne pouvez pas trouver des indices intéressants ou des témoins qui pourraient nous aider à comprendre ce qui s’est passé, ainsi que ce qui est arrivé au maître de ses pauvres bêtes. »

La jeune fille s’inclina avant de ressortir aussi vite que ce qu’elle était rentrée, se mettant au travail immédiatement. La princesse se remit à lire le rapport médical que l’on venait de lui fournir, tout en écoutant l’ennuyeux discours du jeune garçon en face d’elle. Cependant, il semblait qu’il avait mal interprété certains aspects de son discours, et elle ne pouvait pas se permettre de laisser trainer certaines de ces rumeurs dans les rues, sous peine de se retrouver avec un réputation déplaisante. Continuant à feuilleter le document tout en prenant les notes, elle répondit au monsieur.

« Ce n’est pas un refus de les faire lutter, mais plutôt un soucis de bien les éduquer. L’un de mes compagnons, par exemple, n’a pas plus de quelques semaines, il serait irresponsable de ma part de l’envoyer au combat alors que ce n’est encore qu’un nouveau né. Pour les autres, je pense qu’en ce moment les jeux sont leur meilleur enseignement. À part l’une d’elle, aucun d’entre eux ne se sent vraiment l’âme d’un guerrier, et je vais donc favoriser les traits que eux veulent mettre en avant. »

Plissant un peu les yeux, la princesse esquissa un sourire énigmatique en se penchant en arrière dans sa chaise.

« Cela dit, si vous voulez rencontrer cette bagarreuse pour lui apprendre certaines choses que j’ignore encore, cela peut s’arranger. Je ne suis pas une professionnelle en terme de combat, et j’ai donc du mal à la faire s’épanouir comme je le souhaiterais. »

La jeune femme parlait bien sûr de l’Evoli que cet homme en face d’elle l’avait aidé, presque un an auparavant, à capturer. Si tous ces compagnons rêvaient de spectacle et poésie, Givre était restée une rebelle friande de duel en tout genre. La renarde était violente même dans ses jeux, ce qui avait déjà pu poser des problèmes au sein de son équipe. La jeune championne n’était douée qu’en représentation théâtrale, et elle était incertaine de sa conduite à tenir vis-à-vis de sa petite Pokémon survoltée.

« De plus, vous avez raison, après avoir accepter ce nouveau rôle, j’ai quelque peu modifié les règles de l’arène, et une victoire n’est même plus suffisante pour obtenir un badge ici. La force brute ne servirait à rien à un concurrent désireux de remporter le badge Saphir. Cependant, d’après les performances dont vous et votre équipe avez fait part lors du concours de féérie, je ne vois pas pourquoi je vous aurais refuser ce prix. »

La jeune femme observa l’homme un moment, son regard brulant inspectant chacun de ses traits. Depuis qu’elle avait pris le relais de l’arène, les duellistes devaient non seulement prouver leur talent pour le combat mais aussi celui pour l’art et la beauté, ce qui changeait complétement la donne des luttes. Lehna n’avait pas l’ambition d’être un adversaire redoutable, mais pour gagner son respect il ne fallait pas seulement pouvoir la vaincre, mais aussi être capable de le faire avec classe. Lançant un ultime coup d’œil à son interlocuteur, la demoiselle reporta son attention au dossier, ignorant les dernières phrases de l’homme qui étaient, pour elle, dénuées d’intérêt. Finalement, elle se leva de sa chaise et se dirigea vers la porte de son bureau qui donnait sur la pension, pour l’instant encore vide, tout en récitant à voix haute les trouvailles intéressantes que lui avait dévoilé le rapport qu’elle analysait depuis tout à l’heure.

« Il semblerait que le Mustebouee aurait été blessé par de nombreux coups de griffes, et que des poils de sa fourrure aurait été retrouvé sous les ongles du Farfuret, ce qui confirme l’idée selon laquelle ils se seraient battus… »

C’était un gros soulagement d’apprendre cela pour la princesse, car cela indiquait vraiment qu’il n’y avait pas de gros méchant dans la ville dont elle allait devoir s’occuper. Elle se fichait de la manière dont les gens traitaient leur animaux, cela ne la regardait et ne l’intéressait pas, mais pour sa réputation elle ne pouvait pas rester là sans rien faire si ce genre d’individu se promenait effectivement de sa ville. Maintenant que cette hypothèse semblait presque éteinte, un certain poids s’était ôté de ses épaules.

Elle attrapa la poignée de la porte au moment où l’homme lui expliquait qu’il allait s’en aller. Lehna le regarda un instant avec satisfaction, heureuse qu’elle ne devrait pas le mettre elle-même à la rue. Saphir sauta de son perchoir pour se caler derrière les talons de sa maîtresse, alors que celle-ci répondit à l’homme.

« Très bien, je vous remercie de votre coopération. Votre aide nous a été très précieuse. Les Pokémon que vous avez ramené devraient être réveillé maintenant, souhaitez-vous leur dire au revoir avant de vous en aller ? »

Elle avait prononcé cette dernière phrase presque par réflexe. Les gens aimaient être tenu au courant des choses qui les concernaient ou les avaient concerné, et c’était son rôle de mettre les humains aussi à l’aise que possible pour mieux les utiliser ensuite. Elle ignorait si l’homme allait accepter, mais dans les pire des cas, selon ce qu’il lui avait déjà expliqué, il se contenterait d’un mot ou deux avant de partir, ce qui ravissait la princesse.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 1 Juin 2013 - 23:26

"Les pokémon sont ... différents de nous. Bien qu'il soit jeune, il peut apprendre rapidement à se battre. C'est leurs particularités ... même si parfois, certains humains sont eux aussi obligés de se battre très jeunes, beaucoup trop jeunes. D'autres ... ont des séquelles durant toutes leurs vies. Enfin bref, je vois où vous voulez en venir et je comprend parfaitement vos propos, vous n'avez pas à vous inquiéter à ce sujet, loin de là même. Il est rare d'être championne d'arène et de prôner les jeux. J'ai une question : pourquoi n'être pas devenue une juge de concours pokémon ? Vous en auriez les capacités non ? Du moins, cela semblerait mieux vous correspondre d'après ce que je peux connaitre de vous.

Quant à la petite créature à poils crèmeux en partie, je n'aurai aucun problème à cela. Je pense que je la ferai combattre Lalabelle, ma Lockpin. Je préfère ... éviter d'avoir recours à la nouvelle pokémon que j'ai. C'est juste une question de sécurité pour chacun d'entre nous. Je n'aimerai pas que tout cela se termine très mal si elle sortait."


En réponse à cela, l'une des noigrumes de Soriu commença à trembler légèrement, chose qui ne paraissait pas invisible aux yeux de Lehna et de sa pokémon. Oui, ce n'était pas forcément très rassurant sur le devenir de tout ça, il valait mieux alors faire plus qu'attention au cas où. Finalement, lorsqu'elle lui demanda s'il voulait voir les pokémons qu'il avait sauvés, il resta interdit pendant quelques secondes avant d'hausser les épaules et puis e dire :

"Pourquoi pas ? Je n'ai rien à y perdre, pas du tout même. Je pense que je peux accepter cela. Rendons-nous y dès maintenant alors, sans perdre plus de temps. Je ne pense pas qu'il faille les faire attendre plus qu'il n'en faut pour eux. Enfin ... Bon ... je ..."

Il se frotta l'oeil. Il n'avait pas vraiment dormi ces derniers jours, malheureusement. Il ne pouvait donc pas rester éveillé complètement. Il accompagné la jeune femme jusqu'àu patio, allant voir les deux pokémon qui avaient fini par se réveiller. Quand il commença à lire dans les pensées, il cligna de l'oeil pendant quelques secondes. C'était quand même pas possible ? L'un le reconnaissait ? Et lui ? Maintenant, il se rappelait de l'un d'entre eux.

"Attendez un peu ? Où est votre dresseur ? Vous en aviez un non ? Mais ... il vous aurait abandonné ? Et pourquoi est-ce que vous vous êtes disputés ? Calmez-vous, calmez-vous, déjà, plus de dispute. Vous allez me raconter tout ça tranquillement pendant que je vous écoute."

Il vint s'asseoir près des deux pokémon, hochant la tête positivement puis négativement, plusieurs fois tout en les écoutant. Finalement, après quelques minutes, il termina d'hocher la tête, signalant que tout ça semblait résolu ou presque. C'était assez compliqué mais en même temps, ils étaient redevenus un peu sauvages chacun. Mais bon, maintenant, la chose principale était de leur trouver un terrain d'entente pour qu'ils évitent de se remettre sur la tête tous les deux. Autant dire que ce n'était pas très facile, surtout quand ils s'étaient quand même bagarré salement.

Mais maintenant, il fallait voir comment ils allaient se comporter mais aussi ce que Lehna allait faire d'eux car il n'en avait aucune idée. Complètement aucune même. C'était donc à elle de voir comment ils allaient se débrouiller. Est-ce qu'elle allait les garder ? Etant bagarreurs, ils pourraient alors s'entraîner avec la petite Evoli. Si elle avait besoin d'entraînement, elle allait être servie, plus que servie. Tout dépendait maintenant de la réaction de Lehna par rapport à ça et donc comment elle allait réagir. Tout n'était forcément pas encore terminé pour le moment, loin de là.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Lun 10 Juin 2013 - 12:17

D’après sa tirade, le jeune homme semblait comprendre les propos qu’avait essayé de lui expliquer la princesse. Il lui demanda malgré tout pourquoi est-ce qu’elle avait choisi une telle orientation, plutôt que de ce concentrer comme juge de concours. La fille en bleu détacha ses yeux du papier, les levant au ciel alors qu’elle réfléchissait à la réponse, avant de se justifier calmement.

« Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je ne souhaite pas devenir juge de concours. La première et plus essentielle étant surtout que je préfère y participer en tant qu’actrice plutôt que simple spectatrice. De plus, être un simple juge n’est pas très intéressant. Avec ce rôle de championne d’arène, je pourrais même être capable d’organiser mes propres concours un jour, si je le désire. »

Devenir juge de concours ne l’avait même jamais effleuré, pour le simple et bon argument que ce n’était pas du tout son genre, contrairement à ce qu’elle laissait penser d’elle. Il était vrai qu’elle n’avait pas l’air d’une bagarreuse ou d’une combattante, et pourtant elle possédait le même esprit de compétition que le plus agressif des soldats. Elle aimait être dans le feu de l’action plutôt que sur le banc, même si sa manière d'agir à elle n’était pas exactement celle que l’on pouvait imaginer au premier abord.

L’homme accepta ensuite de rencontrer la petite Givre de la princesse, même si celle-ci plissa légèrement les yeux lorsque l’homme parla de « la petite créature à poils crémeux en partie ». Lehna ne se souvenait pas lui avoir dit qu’il s’agissait de l’Evoli. Soit l’homme avait réussi à le deviner grâce à ce dont il se souvenait de leur combat, ce dont elle doutait un peu, soit il lisait à nouveau dans l’esprit de la jeune femme, ce qui la révulsait au plus haut point. Cependant, Lehna ne répondit rien, hochant simplement la tête alors que l’homme acceptait de dire au revoir aux deux blessés.

D’un pas sec et décidé, la princesse guida l’homme vers l’endroit où elle avait demandé au médecin de conduire les nouveaux venus. Le patio était un endroit très agréable, isolé dans les jardins luxurieux du campus de l’arène. C’était le lieu le plus calme et reposant du coin, d’où la décision de la demoiselle que d’y installer les pauvres bêtes. Pour y accéder, ils durent traverser la salle de spectacle où Givre et Céleste faisait les imbéciles, s’amusant dans les draps et vieux costumes. Elles interrompirent leur jeu lorsque leur maîtresse pénétra dans les lieux, puis la petite canne s’interposa devant la princesse, lui montrant à quel point elle était fière de son nouvel habit improvisé. Lehna lui sourit en lui tapotant sur la tête, prenant tout de même le temps de la féliciter avant de reprendre sa route. Ce fut le moment que choisit l’Evoli pour foncer tête baissée dans la Couaneton, démontrant ainsi clairement les paroles qu’avait tenu Lehna à Soriu quelques instants plus tôt. La princesse soupira alors que les deux Pokémon faisaient des roulés boulés pour tenter de se libérer l’une de l’autre, jusqu’à ce que Saphir poussa un miaulement rauque et autoritaire qui les fit cesser. Céleste se releva étourdie, et aller commencer à pleurer alors qu’elle constatait que son déguisement était déchiré par l’assaut de la renarde. Voyant le désastre arriver, la princesse se pencha rapidement vers le caneton, lui disant d’aller voir si à l’accueil une des hôtesses pourraient recoudre le drapé. La Couaneton hocha vigoureusement la tête avant d’y aller en courant, laissant derrière elle une Givre boudeuse. La dresseuse n’osait pas la réprimander, car elle savait que le souci majeur venait du fait que la renarde n’avait pas quelqu’un avec le même caractère qu’elle dans les environs. Elle lui lâcha un sourire et un « ne t’inquiète pas » avant de sortir de la salle, reprenant son chemin vers le patio.

Arrivés au petit cloître, le jeune homme qui l’accompagnait prit les devants pour aller rencontrer les deux internés. Ils étaient assis sur les bancs en bois, devant une table assez basse sur laquelle étaient installés plusieurs plateaux de nourriture. Comme l’avait demandé la princesse, le médecin avait prit bien soin de mettre les animaux l’aise, les surveillants de loin jusqu’à ce que la demoiselle le congédie en lui assurant qu’elle prenait le relai pour l’instant. Le Farfuret se tenait la tête baissée, les yeux perdus dans le vide, pendant que le Mustebouee à côté se goinfrait de tous les mets qu’on lui avait présentés. Il était en train de manger la part de son camarade quand Soriu leur adressa la parole, ou plutôt, interpella le Pokémon griffacérée. Lehna semblait aussi surprise que l’animal ; elle ne s’attendait pas à ce que l’homme reconnaisse les bêtes. Dans sa tête, il devait juste leur dire au revoir et s’en aller, pas taper la causette. Cependant, il avait réussi à attirer l’attention d’un des animaux – l’autre retournant à son festin comme si de rien était – et semblait en conversation avec ce dernier ; si le Farfuret avait assez confiance en lui pour tout lui expliquer, au moins cette situation serait vite réglée.

La princesse regarda les trois mâles un moment, puis décida de s’asseoir en face d’eux en attendant d’être patiemment tenue au courant de la situation. Saphir bondit pour venir se coucher sur ses genoux, observant les hommes en conversation. Le Farfuret avait commencé par analyser Soriu de haut en bas avec son seul œil valide, avant de – ce qui semblait du point de vue de la femme – se confesser à lui. Caressant Saphir, elle attendit que le jeune garçon lève la tête pour l’interroger d’un regard, lui demandant de la mettre au courant de ce qui se passait, pour pouvoir trouver une solution au plus vite.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 15 Juin 2013 - 20:56

"Cela me semble être un bon argument en faveur du pourquoi de votre choix. Je le comprends parfaitement et je le conçois. Bref, je ne vous embêterai pas plus à ce sujet, je vous le promets. Bonne chance à vous, néanmoins, en tant qu'actrice. Je ne sais pas si je participerai encore à d'autres concours. D'habitude, je ne me considère pas comme très bon. Peut-être était-ce mon humeur du moment ... et Nephene, qui m'ont permis d'obtenir cette victoire au dernier concours, c'est surement ça."

Elle sembla ensuite songeuse voire un peu ... agacée ? Car il avait parlé de la petite Evoli ? Cela n'avait été pourtant qu'une simple déduction cette fois. Il se rappelait des pokémons de Lehna et surtout du combat de la petite Evoli, qui était une vraie teigne. Mais bon. Ca ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas encore de travail à faire, loin de là même. Pfiou ... c'était tout le contraire. Bon, contre Evoli, il avait bien une solution pour un bon entraînement. En fait, il n'en avait qu'une seule en tête. Les autres ... étaient trop dangereuses.

Par contre, plus problématique, ce fut le Farfuret qui lui raconta ce qui s'était passé. Sans un mot, le jeune homme fit tourner son oeil au rose, une partie de la nourriture récupérée par le Mustébouée disparaissant sans qu'il ne s'en rende compte pour arriver devant les pattes du Farfuret, l'incitant alors à manger pendant qu'il lui adressait la parole, chose qu'il fit après quelques secondes, le regard peiné. Il parlait à voix haute, ne semblant pas se soucier de Lehna et de sa pokémon :

"Je suis désolé pour votre dresseur ... et aussi pour le comportement immature de ton compagnon. Il n'avait pas à se moquer de lui. On ne se moque pas des morts. Je ne le supporterait pas moi non plus. Bref, tu as eu tout à fait raison de le punir ... mais pas à ce point-là, hein ? D'accord. Peut-être qu'il veut montrer par là qu'il est triste ? Même si c'est d'une mauvaise façon ? Beaucoup sont incapables de montrer correctement leurs sentiments, je dois de te le dire. Tu vois où je veux en venir ?"

Le Farfuret hocha la tête positivement, signe qu'il comprenait cela. Maintenant, il était temps pour Soriu de le laisser tranquille. Il lui murmura d'essayer de commencer une nouvelle vie. Il se montra d'un doigt, lui chuchotant que si lui y était arrivé, le Farfuret pouvait y arriver surement. Il se replaça en face de Lehna, la jugeant du regard avant de sortir une noigrume.

"Allons donc voir votre petite Givre maintenant. Et ne vous en faites pas, je fais cela car il est intéressant de comprendre chaque pokémon, qu'importe les actions qu'ils commettent. J'ai le pokémon parfait pour l'entraîner, une vraie teigne comme elle. Vous l'avez surement déjà vue de toute façon."

Hum ? Hein ? C'était lui ou alors il venait de ressentir un léger tremblement contre sa cuisse, là où il y avait ses noigrumes. Il fallait espérer que c'était juste son imagination. Il n'avait pas envie de créer des problèmes ... enfin plus que déjà du fait de son apparence en face de Lehna, hein ?

[Bon, les prochains seront un peu plus longs je pense. Smile]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Sam 22 Juin 2013 - 18:50

Lehna continua à caresser Saphir en attendant d’être tenue au courant de la situation. Soriu finit par parler mais sans lui adresser la parole directement, répondant à l’échange silencieux qu’il avait eut avec le Farfuret. C’était néanmoins suffisant pour que la princesse comprenne ce qui s’était passé. Apparemment, il était arrivé malheur au dresseur de ces deux petits, et le second c’était amusé à rire de ce sujet sensible ce qui avait sans doute mit le premier dans tous ses états. Finalement, avec ceci l’affaire était classé dans un sens, même si Lehna aurait bien aimé savoir avec détails ce qui était arrivé au maître de ces deux Pokémon. Cela dit, elle se contenterait de ces informations pour le moment, ne voulant pas trop bousculer les animaux déjà troublés. Sachant ce qu’elle avait à faire maintenant, la jeune femme se pencha en avant, cherchant à attirer l’attention des nouveaux arrivants. Le plus sérieux des deux leva immédiatement la tête vers elle, mais il fallu pour le second que Saphir pousse un long cri rauque afin de lui faire sortir la tête de sa gamelle, ou plutôt, de celle de son voisin.

« Je me présente, Lehna, championne de cette ville et responsable de cette arène. J’ai cru comprendre que vous étiez en train de vivre une passe difficile, et si vous le désirez vous êtes les bienvenus pour rester ici jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Je pense que le terrain est assez grand pour que vous puissiez vous détendre et vous amuser tous les deux sans avoir à vous croiser. »

Elle les toisa d’un regard se voulant doux, en profitant pour scruter dans leur âmes. La bête à griffes avait une tête sombre et une moue très triste, démontrant par son biais tout le chagrin qu’il ressentait d’avoir perdu un être auquel il devait être très attaché. C’était sans doute quelqu’un de fort et loyal, caractéristiques qui intéressaient particulièrement la princesse. En effet, une personne dévouée est à une autre est une personne stupide, qui est facilement manipulable. Il était possible que cette créature devienne un équipier dont la championne saurait faire bon usage.

Le soucis, c’était qu’il était livré avec un bon à rien provocateur et insolent, qui semblait réfléchir avec son estomac plutôt qu'avec sa tête. Cependant, son caractère ressemblait un peu à celui de quelqu’un d’autre qu’elle connaissait, et peut-être qu’il pourrait devenir le compagnon de jeu qui manquait à la petit brute. C’était un pari à prendre, et au pire, si Givre le massacrait, ce ne serait pas une grande perte. Prenant sa décision, Lehna enchaîna.

« Et puis il est hors de question de vous mettre à la porte ; si vous décidez de rester, vous serez les bienvenus chez moi, et je prendrais soin de vous comme je le fais pour tous mes autres Pokémon. Mais je sais que vous ne devez pas avoir la tête à cela en ce moment, donc profitez surtout des jardins et de tout ce que peut vous offrir l’arène. Si jamais vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas à venir me chercher, on va vous laisser tranquille maintenant. »

Sur ce, la princesse se leva, et fit quelques pas afin de s’éloigner du patio. D’un geste agile, la Chaglam bondit sur la table, avant de se coucher dessus. La princesse la regarda avec un regard surpris, avant de comprendre qu’apparemment, le chat préférait rester encore un peu en compagnie de deux mâles. La princesse hocha la tête, s’éloignant en proposant à Soriu de faire de même. Saphir était libre de faire ce qu’elle voulait, si elle n’avait pas envie d'accompagner sa maîtresse, ce n’était pas cette dernière qui allait l’en empêcher. Certes, elle avait l’habitude d’être suivie par le chat dans ces moindres mouvements, mais cela ne voulait pas dire qu’elle lui était indispensable, tant qu’elle savait que son amie ne craignait rien.

Donc une fois ce problème réglé, l’homme proposa de passer au suivant, en toute logique. Lehna se contenta d’acquiescer silencieusement. Il était vrai que si elle n’acceptait pas la présence de l’individu, il avait quand même une manière bien efficace de venir à bout de tous ses petits tracas. Et puis elle était un peu à court d’idée pour aider Givre, donc en attendant d’avoir mieux, il fallait faire avec les moyens du bord. Il ne leur fallut pas longtemps pour trouver la renarde, qui après avoir manqué de faire pleurer son compagnon de jeu précédent, avait entreprit de les suivre de loin en espérant avoir un peu d’animation dans le coin. Quand sa dresseuse posa un regard sur elle, elle se mit à foncer dans sa direction, avant de trébucher sur une petite pierre, faisant un magnifique roulé-boulé avant d’atterrir avec un « PLOUF » dans l’eau du ru qui courait à travers le jardin. La brunette poussa un faible soupir d’exaspération, avant de s’approcher du tas de poils trempés qui essayait de se sécher en agitant sa fourrure.

« Si vous comptez faire un véritable entraînement de combat, il vaut peut-être mieux aller au gymnase finalement, cela diminuera les risques d’abîmer le jardin et qu’elle ne se fasse mal toute seule… »

D’un geste de la main, Lehna invita la serpillère à la suivre, qui toute contente se mit à sautiller en arrosant tout sur son passage.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Mar 25 Juin 2013 - 22:12

Voilà que Lehna faisait dans le bon sentiment. Dommage que tout cela n'était que manipulation pour tenter de les mettre de son côté. Avec lenteur, il croisa les bras, signe qu'il préférait ne pas se mêler de tout ça. Ca ne le concernait pas le moins du monde et en même temps, il n'a pas à se mêler de tout ça. Croisant les bras en attendant que Lehna ait fini son petit discours, il ferma les yeux, prenant une profonde respiration. Ca ne servait à rien de se compliquer la vie avec ce genre d'absurdités, loin de là même, vraiment bien loin. Bon ? Elle avait terminé ou non ? Car il était l'heure de l'entraînement, d'après ce qu'il avait compris, du moins, Lehna avait envie de s'entraîner ... ou d'entraîner son pokémon. C'est pourquoi il devait répondre favorablement à sa demande. Pour une fois qu'elle était d'accord pour quelque chose. Néanmoins, la savoir surprise par rapport à sa pokémon lui montrait parfaitement qu'elle était très proche de cette dernière, malgré tous les dires qu'elle aurait en bouche. Bah ! Ce n'est pas bien surprenant et dramatique aussi hein ? Il n'allait quand même pas s'en faire pour ça. PFIOU !

Et en plus, la petite renarde était là, prête à les suivre et les accompagner. Rien que ça ! Bon, finalement, le chemin fut beaucoup plus simple que prévu et Lehna décida de les emmener jusqu'au gymnase, endroit où il allaient pouvoir s'entraîner calmement et sans être dérangés. Pourquoi est-ce qu'il avait une mauvaise impression ? Quelque chose de mauvais et malsain flottait dans l'air et ce n'était pas à cause de Lehna, loin de là. Pour une fois que ce n'était pas de sa faute ou à cause de son caractère. Finalement, ils finirent par arriver jusqu'au gymnase, Soriu prenant la parole avec lenteur en disant :

"Un seul pokémon, d'accord ? De toute façon, Givre s'entraînera principalement à attaquer sur plus fort que soi. Pour la défense, il vaut mieux éviter les trop grosses attaques et mes pokémon ... sont évolués donc cela pose un problème. Bref, ça sera plus un entraînement sur l'attaque qu'autre chose. Je ne pense pas que cela dérange réellement notre petit combattant en herbe, n'est-ce pas ?"

Il sourit, réfléchissant à quel pokémon il devait utiliser. Normalement, le meilleur choix serait tout simplement de prendre Lalabelle mais elle avait un caractère un peu impétueux et il n'était pas sûr vraiment que ... enfin bon ... qu'elle se laisse docilement faire. Du moins, elle n'apprécierait pas se faire frapper sans réagir en conséquence. Les autres ? Le gros souci, c'est qu'elles n'étaient pas forcément très physique. Moon, Friyendia, Nephene et Eoli. Autant dire que chacune avait beaucoup de capacités ... mais rien pour le combat au corps à corps. Ah ... C'était vraiment compliqué et ce malaise qu'il ressentait n'annonçait rien de bon, rien du tout même. Quelque chose de ... mauvais flottait dans l'air.

"Bon, je pense que je vais prendre Lalabelle, ça sera mieux. J'irai juste la convaincre, c'est tout et ensuite, je ..."

"Et pourquoi pas moi ... plutôt ? Hahahaha ! Cela ne me semble pas être une mauvaise idée, bien loin de là."

Qu'est-ce que ... Non ? La voix ... C'était bien ça le malaise qu'il avait ressenti ! Dès que la voix se fit entendre dans le gymnase, il avait décidé de serrer de toutes ses forces la noigrume contenant ce pokémon. Mais ... Il eut la mauvaise surprise de voir qu'elle était déjà sortie. Elle ... Elle qui se positionnait maintenant en face de Lehna, la fixant de ses yeux, ses trois yeux. La Cryptero était face à Lehna, à quelques centimètres d'elle, un petit rire sinistre se faisant entendre de sa part.

"Soriu, je m'occupe d'entraîner ce petit bichon. Il a l'air plein de vie. On va arranger ça. Et je suis sûre que la petite garce haine n'y trouvera rien à redire hein ? Dans le genre qui donne envie de la baffer pour lui inculper une petit leçon de savoir vivre, je trouve que tu as chopé le gros lot, Soriu ! Faudra que tu m'expliques où tu les cherches car ça peut pas être du pur hasard, une telle chose ! HAHAHA ! ALORS ... Petit pokémon ? Qu'est-ce que tu en penses ? Je te promets d'être douce, très douce avec toi."

Elle avait fini par se téléporter pour arriver jusqu'en face de Givre, son regard fixant le pokémon avec ardeur, comme pour l'empêcher d'espérer avoir le choix. Il voulait s'entraîner, n'est-ce pas ? Elle était là pour ça ! Pour Lehna, la nouvelle championne pouvait ressentir que même si la Cryptero était moins forte qu'Elena, elle était beaucoup plus ... "détraquée" que la Gardevoir. Néanmoins, Soriu semblait aussi avoir la situation en main, non ? Alors, pourquoi ne pas essayer ? Et puis, il avait aussi sa noigrume si nécessaire pour rappeler la Cryptero ... et cinq autres pokémon si vraiment au cas où.

[Surprise ... mauvaise ou bonne ... ^^ Avec le caractère de Lehna, je trouvais ça pas mal comme idée de te présenter Cryptero.]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Mar 2 Juil 2013 - 20:13

Soriu commença par dicter les règles du combat, que Lehna approuva d’un hochement de tête. Elle ne comptait pas vraiment venir en aide à la renarde, comme un dresseur ordinaire l’aurait fait, mais elle cherchait plutôt à la laisser se débrouiller un peu seule, et voir de quoi elle était capable. La princesse avait envie d’en apprendre davantage sur la petite boule de poils, et elle doutait que c’était en lui donnant des ordres qu’elle obtiendrait ce qu’elle voudrait. De plus, l’Evoli n’aimait pas beaucoup recevoir des commandes, et se débrouillait toujours pour interpréter de travers les consignes de sa maîtresse lorsqu’elle ne lui demandait pas d’attaquer frontalement. Cependant, elle n’allait pas l’abandonner non plus, mais elle resterait plus en retrait que pour un véritable duel de dresseur.

Givre, pour sa part, avait entrepris d’essorer son pelage de la même manière qu’aurait fait un chien, arrosant tout le monde dans le coin. Son poil était tout ébouriffé, comme si elle sortait de la machine à laver*, si bien qu’on avait presque du mal à distinguer sa tête et ses membres au milieu de cette énorme touffe. Lehna soupira puis, d’un geste élégant, utilisa sa maîtrise sur l’eau pour sécher la petite, qui était ensuite enfin prête pour se battre. Elle courait dans tous les sens, impatiente de pouvoir donner tout ce qu’elle avait en « attaque », comme le lui avait demandé le grand garçon là.

Elle se stoppa dans son élan lorsqu’une voix inconnue retentit dans la pièce, semblant venir de tous les côtés à la fois sans que personne ne puisse en déterminer la source de manière fiable. La championne se mit à jeter des petits coups d’œil à gauche et à droite, cherchant l’origine de ce remue-ménage jusqu’à ce que cette dernière se présente devant elle. La princesse avait les bras croisés devant son torse et la regardait de haut, de manière encore plus flagrante que d’habitude. Pourtant, elle ne cherchait pas à se mesurer à cette étrange apparition, mais plutôt d’essayer de comprendre de quoi il s’agissait. C’était un Pokémon visiblement, et vu les capacités dont il faisait preuve, il était sans doute de type psy. Comme elle ne l’avait jamais vu auparavant, la demoiselle en déduisit qu’elle provenait du continent au dessus des nuages, qu’elle n’avait pas pu explorer entièrement. Bien sûr, elle n’avait pas non plus rencontré en chaire et en os tous les animaux du monde ici-bas, mais sa connaissance théorique en la matière était presque sans faille. De plus, son caractère et sa façon satirique de s’exprimer lui donnait une information capitale de plus : c’était une femelle.

La nouvelle apparition clama qu’elle allait s’occuper de Givre avec un rire à glacer le sang, ce qui fit sévir le regard de la noble. Elle ne voulait pas risquer la santé de la renarde dans cet entrainement, et c’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle avait refusé la première proposition de Soriu. Il était hors de question que Givre s’essaye à se genre d’exercices, surtout sous la tutelle d’un être qui paraissait aussi dangereux. L’autre en face d'elle continuait de l’insulter, mais la championne resta de marbre, attendant que le maître de cette chose agisse avant qu’elle ne le fasse. Ce n’était pas son rôle de recaler les Pokémon des autres, elle avait d’autres choses bien plus intéressantes à faire, sans compter qu’elle avait déjà du mal avec sa propre bande.

Cependant, l’homme laissa faire la bête, qui se plaça devant l’Evoli en un clin d’œil. Elle planta son regard dans celui de la petite bestiole, qui, une fois la surprise passée, laissa passer un sourire sur son faciès. Elle était heureuse de se retrouver face à un adversaire de taille, contre qui elle n’aurait pas à retenir ses coups. Voyant que personne ne réagissait pour arrêter cette scène, Lehna allait imposer sa façon de penser, avant d’être interrompue par un lourd grognement provenant de la petite folle qui chargeait contre l’inconnue. La princesse allait s’opposer à cette ruade irréfléchie en rappelant la bestiole à l’ordre, mais il était déjà trop tard. L’Evoli s’était prise au jeu et se lançait tête baissée dans la bagarre, ne cherchant pas à comprendre les conséquences de ses actes.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 7 Juil 2013 - 22:32

"Mignonne et appétissante la petite puce. Je sens qu'on va bien s'amuser, elle et moi." déclara la Cryptero avec amusement en voyant l'Evoli qui fonçait vers elle comme une folle. Très appétissante même. C'était le genre qu'elle adorait déguster avec passion, sans même s'en priver. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, tête baissée, elle arriva à percuter le corps de la Cryptero, celle-ci se laissant faire, attendant de voir si elle reculait. Visiblement, ce n'était pas le cas. Soudainement ses yeux devinrent roses,Soriu restant très méfiant par rapport à la suite des évènements. Mais la Cryptero vint tout simplement projeter l'Evoli en arrière, la faisant rouler sur plusieurs mètres avant d'éclater d'un grand rire dément, tournant sa face vers Lehna. Voulait-elle aussi goûter à la puissance psychique qui l'animait. La pokémon eut un petit mal de crâne, Soriu l'étudiant avec agacement, lui-même ayant son oeil devenu rose. Hors de question d'abuser.

La Cryptero remarqua la petite Evoli qui se relevait, recommençant à foncer vers elle. Avec lenteur, un petit sifflotement aiguë se fit entendre dans le crâne de chacun alors que la petite renarde percutait ... un mur invisible à quelques centimètres du corps de Cryptero. Celle-ci restait parfaitement de marbre, amusée, terriblement amusée par la situation. Qu'elle s'épuise, qu'elle s'épuise, c'en était terriblement divertissant. Bon bon bon ... Quoi faire maintenant d'elle ? Hahaha ! Bien sûr ! La réponse était simple, tellement simple même. Un nouveau mouvement des yeux et voilà que l'Evoli fut projetée dans les airs avant d'atterrir au sol. Malgré ce qui semblait être un terrible choc aux yeux des humains, la Cryptero avait pourtant atténuer la descente avant le choc. Le but n'était pas simplement d'effrayer la renarde couleur crème mais aussi la femme qui était sa dresseuse. Cette femme était amusante, très amusante même.

Il valait mieux ne pas trop la briser sinon Soriu risquait de ne pas apprécier tout ça. De toute façon, lui et l'humour ... Hahahaha ! C'était donc ça d'ailleurs, les femmes venant d'en bas ? De petites pimbêches imbues d'elles-mêmes, manipulatrices, froides et cyniques ? La Cryptero fixa lentement Soriu. C'est ça qu'il subissait quotidiennement et d'habitude ? C'est vrai qu'elle... était au courant de son passé mais elle n'avait pas été humaine, cette Elena. C'était du passé et il fallait qu'il tire un trait sur cette histoire, clairement même ! Sauf que ce n'était pas suffisant ! PAS SUFFISANT DU TOUT ET ... hum ? Le petit Evoli recommençait encore ses attaques incessantes ? Elle se demandait si elle pouvait utiliser alors cette attaque ... qu'elle avait montré il y a de cela quelques temps à Soriu et cet homme nommé Ninj. Aussitôt, une nouvelle migraine vint l'envahir, Soriu émettant un grognement sonore.

Qu'elle ne s'avise même pas de continuer à penser à de telles choses! Et qu'elle continue l'entraînement comme si de rien n'était sinon ... Hum ... Bon, non, il devait juste rester calme. L'Evoli avait surement quelques attaques bien à elle non ? A part foncer tête baissée ? Et il devait quand même surveiller Cryptero au cas où, il n'avait que moyennement confiance. Tsss ... C'était quand même assez ridicule de se poser autant de questions à cause d'une pokémon. Bon ... Tant que la Cryptero ne faisait que repousser son adversaire, sans réellement l'attaquer, ce n'était pas un problème ... normalement hein? Il précisait bien normalement dans sa tête car il n'avait pas du tout confiance en la pokémon ... bien que depuis le temps, elle était rentrée dans une pokéball. Donc il y avait une belle avancée dans leurs relations. Maintenant, le souci était de voir jusqu'à où ? Pour l'heure, le combat ne faisait que commencer et la petit créature avait visiblement de l'énergie à revendre ... jusqu'à quand ? Est-ce qu'elle allait chercher à agacer la Cryptero ? Si tel est le cas, il arrêterait alors le combat. Oui, maintenant, c'était juste une question de confiance ... à voir si Cryptero voulait la brise aussi simplement.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Ven 12 Juil 2013 - 17:38

Givre se refusait à changer de tactique, fonçant systématiquement sur le Pokémon psychique sans prendre le temps de réfléchir une minute. Lehna avait franchement espéré qu’au bout de plusieurs tentatives, comprenant que c’était inutile et qu’elle ne se faisait plus de mal qu’autre chose, la renarde aurait envisager d’approcher le problème sous un autre angle. Mais non, elle prouvait être encore plus têtue que ce que tout le monde pensait déjà d’elle, réitérant ses attaques frontales vaines et inutiles.

La princesse n’aimait pas particulièrement la façon de faire de la Cryptero, qui envoyait à chaque fois voler la petite en guise de contre-attaque. Un rire satanique émanait de sa bouche, en guise de défi sans doute. C’était peut-être une femelle, mais malgré ce qu’elle voulait faire croire, elle était encore plus faible qu’un nouveau né. Certes, elle avait ses pouvoirs, qui étaient impressionnants, mais cela ne faisait qu’accentuer ce que Lehna pensait déjà d’elle. Ceux qui possèdent vraiment des grandes capacités ne les exhibaient que rarement et surtout jamais pour rien, ce qu’elle faisait nonchalamment. Elle avait peut-être plus de force physique que Givre, mais dans le fond, la petite créature était presque plus mature que la grande, ironiquement.

Les bras toujours croisés devant son torse, la championne bougeait à peine, faisant à l’occasion une moue d’inquiétude lorsque l’Evoli testait ses capacités de vol. C’était dommage qu’elle ne pourrait pas évoluer en un Pokémon de ce type, car il fallait dire qu’elle ne se débrouillait pas mal pour un animal à quatre pattes qui se faisait valser dans tous les sens. La méthode était dure, mais Lehna savait que c’était de cela dont Givre avait besoin pour se rendre compte à quel point elle était aveugle de foncer dans le tas sans chercher plus loin. Mais malheureusement, cela n’avait pas l’air de porter ses fruits. La renarde ne faisait même pas semblant d’essayer autre chose. La princesse poussa un soupir insonore ; c’était bien le rôle du dresseur que de guider son équipe sur le bon chemin, n'est-ce pqs ? Il était peut-être temps qu’elle intervienne, avant que la boule de poils ne se fasse vraiment mal.

« Givre, c’est un Pokémon psy, elle est très sensible face aux attaques ténèbres, cela ne te donne pas d’idées ? » demanda la championne alors que l’interrogée se relevait d’une énième chute.

La renarde lança un coup d’œil à la femme, puis à nouveau à son adversaire, sembla hésiter un instant avant de courir à nouveau à fond la caisse vers la femelle dangereuse, sans chercher à changer de méthode. Lehna se tapa le front avec la paume de sa main d’exaspération, alors que la petite volait à nouveau dans les airs. Bon, si elle ne voulait pas entendre raison, il faudrait le lui imposer, avant que tout cela ne dégénère.

« Givre, on va d’abord commencer par essayer de l’affaiblir, effectue rugissement, maintenant ! »

Elle savait que cela n’aurait sans doute qu’un très faible impact sur la puissante Cryptero, mais cela était sans importance. Le but était d’apprendre à l’Evoli d’essayer d’autres techniques, des méthodes plus efficaces qu’elle pourrait réutiliser plus tard. Cependant, Lehna doutait fort de la coopération de la renarde : depuis qu’elle la connaissait, elle n’avait jamais répondu à aucun de ses ordres « passifs », jugeant sans doute cela inutile. Et cette fois là n’échappa pas à la règle ; pire encore, Givre se releva de sa chute, et grogna méchamment contre sa maîtresse, lui donnant une sorte de mise en garde, lui demandant de « se mêlait de ce qui la regardait » avant de foncer une fois de plus. La championne soupira, décidant de la laisser seule dans sa lubie jusqu’à ce que celle-ci prenne tellement de coups et subisse tant d’échecs qu’elle daigne lui accorder un peu de son attention.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Lun 15 Juil 2013 - 0:07

"Tsss, c'est quoi ces sentiments néfastes que je ressens à mon encontre ? On est en train de se moquer de moi ou alors, je rêve hein ? Allez zou, repars en arrière,toi !"

Elle savait pertinemment d'où ça venait ! Elle se tourna vers Lehna, voulant commencer à lire dans ses pensées mais quelque chose la bloqua, l'empêchant d'avancer. Grrr ?! C'était quoi ça ?! QU'EST CE QUE  CA VOULAIT  DIRE ?! On se foutait de sa gueule et elle ne devait pas réagir ? HORS DE QUESTION QU'ELLE SE FASSE MARCHER SUR LES PIEDS DE LA SORTE ! Elle poussa un hurlement strident avant de subitement disparaître, se retrouvant à quelques centimètres du visage de Lehna. L'oeil sur le sommet du crâne se rapprocha de celui-ci, s'ouvrant subitement :

"Ma petite cocotte. On essaie de cacher les choses les plus secrètes au fond de son coeur ? Tu sais que si je le désire, je peux te l'extirper de ton être et m'amuser à l'exploser entre mes griffes mais non, tu sais ce que je vais faire ? On va s'amuser, toi et moi ... et ta petite camarade ! HAHAHAHA !"

Une nouvelle téléportation ... sauf qu'à la place de la Cryptero, se trouvait l'Evoli qui avait continuer à foncer tête baissée ... et qui percuta la poitrine de Lehna de toutes ses forces en espérant réussir à atteindre son but. D'un grand rire strident, la Cryptero se repositionna correctement, invitant le petit pokémon à essayer encore de la frapper. Soriu se rapprocha de Lehna, murmurant doucement :

"Chacune n'en fait qu'à sa tête, cela n'aide pas, n'est-ce pas ? Cela me fait dire ... CRYPTERO ! NE MENACE PLUS JAMAIS LEHNA ! D'ACCORD ?!"

"Et pourquoi je ne le ferais pas ?! Ce genre de petite nobliau ne mérite aucune considération et aucun égard de ma part ! C'est ce genre de peste qui est la gangrène de ce monde ! C'est à cause d'eux et de leurs facultés à ne jamais se remettre en question, prétentieux et pathétiques, que tout ..."

A force de crier, elle n'avait même pas vu le petit Evoli qui avait encore et toujours continué à livrer bataille. Le corps percuta finalement celui de la Cryptero, la faisant reculer de quelques mètres. Sauf que dès l'instant où elle avait touché sa cible, la petite Evoli fut projetée en arrière, un petit rire se faisant entendre, le genre de rires sinistres qui ne présageait rien de bon. Et pour cause ! Une lame d'air était en train d'apparaître, impressionnante, prête à toute trancher devant soi avant d'être projetée sur l'Evoli. Comme si cela était instinctif, Soriu agrippa Lehna, l'attirant contre lui avant de faire un demi-tour sur soi-même, offrant son dos à la lame d'air si celle-ci devait l'atteindre. En même temps, son oeil rose avait tout simplement paralysé la Cryptero pour l'empêcher de continuer à agir ... sauf que l'attaque était déjà lancée maintenant.

"Cryptero, je te promets que cela ne se passera pas comme ça !"

"Défends encore la veuve et l'orphelin ! Je vais l'empêcher de se reproduire à cette idiote ! Tu vas voir ! Vas falloir m'enchaîner et me briser les pattes pour que je ne la tues pas !"

Tout cela semblait avoir dégénérer ... sans que pour autant, un responsable fut nommer pour permettre alors à tous de le cibler. Sauf que pour l'heure, Soriu gardait Lehna contre lui, sans même la regarder. Vraiment, il avait le don pour avoir des pokémon tout aussi tordus que lui. Comme si les problèmes ne suffisaient pas à l'heure actuelle, il en fallait toujours d'autres, n'est-ce pas ? Pfiou ! Il espérait juste que l'Evoli n'avait pas été trop blessée ... et surtout qu'il arriverait à calmer la Cryptero encore une fois. Ca, par contre, ça risquait d'être très difficile à accomplir visiblement.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1742

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum