Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Shiki Ryougi le Mar 8 Nov 2016 - 16:52

Belle journée pour se promener et continuer son voyage, Shiki avait repris la route avec son Etourmi qui la suivait volant très haut dans le ciel. La jeune femme s’aventurait dans des grandes plaines, il faisait bon et la température était plaisante au point que Shiki s’allonge dans les herbes pour y prendre un peu de repos. Après plusieurs heures, Shiki se réveilla et constata que le soleil commençait à épouser les plaines…

Je me suis bien reposée mais un peu trop longtemps à ce que je vois. Je devrais me remettre en route et je ne risque pas de m’endormir de sitôt ce soir. Je repris donc ma route le long de ces belles plaines, je n’avais croisé personne sur mon chemin. Peu de temps après, je suis arrivée sur un lac ce qui m’a étonné au premier abord, je ne pensais pas tomber sur un lac. En revanche, j’avais aperçu au loin ce qui semblait ressembler à une bâtisse. J’ai ordonné à mon Etourmi d’aller y jeter un coup d’œil et de revenir me dire si c’était un endroit potentiel pour dormir. Il s’envola et fonça à toute vitesse vers l’endroit telle une violente bourrasque. Son retour et sa réaction était la chose que je redoutais le plus. Est-ce que je vais enfin trouver un endroit pour dormir ou bien je vais encore devoir dormir à la belle étoile. Je n’aimais pas bien dormir dehors, ce n’était pas comme si je craignais le froid, mais plutôt par aisance. Je ne me sens jamais rassurée quand je dors à l’extérieur et ces derniers temps, je commençais à manquer de sommeil. J’avais réellement besoin de passer une bonne nuit et c’est pour cela que j’ose espérer une réponse positive venant de mon oiseau.

Quand la luminosité autour du lac devenait de plus en plus sombre, je continuais mon chemin en direction de ce bâtiment et mon Etourmi revint vers moi. Sa réponse ne se fît pas attendre, il semblait plutôt joyeux ce qui pouvait être qu’un bon signe. C’est ainsi que j’ai accéléré le pas en longeant les abords du lac, c’était calme et plutôt plaisant. La légère brise n'était pas désagréable, je me sens toujours mieux quand l'air souffle, je devrais revenir prés d'ici plus souvent, dans ce belle endroit. Pour une fois que j’aurais pu dormir dehors, pour une fois…

S’approchant ce bâtiment, je me suis aperçue qu’il ressemblait à une sorte de temple, il était vraiment très beau et accueillant. Je comprends pourquoi mon Etourmi était content de revenir pour me dire que c’était un bon endroit. Regardant autour de moi, le lac semblait être un endroit assez isolé, dans le nord de Nalcia et à ses abords, une grande bâtisse accueillante. Cela ne peut être qu’un endroit plaisant, j’espère y passer une bonne nuit. Mais il commence vraiment à faire noir, je vais hâter la marche et je fis signe à  Etourmi de rester plus proche de moi, pour pas me perdre de vue.

La nuit était tombée, j’étais enfin arrivé devant ce qui semblait être un temple. L’air y semblait différent, ce temple est bien plus rassurant et apaisant que je ne l’avais pensé. Je m’avançais doucement dans le temple en essayant de trouver quelqu’un, la chose que je pu croiser était quelques Pokémon qui se baladait par-ci par-là et qui n’avait pas vraiment l’air de se soucier de ma présence. Mais je me sentais pas très rassurée, il était tard, il faisait déjà très sombre. Je ne voudrais pas qu’on me prenne pour une voleuse ou autre bandit de la nuit. Si je pouvais trouver le propriétaire de ses lieux, j’en serais ravis et il faudra que je m’empresse de m’excuser pour être rentrée comme ça. Je continue à me balader dans le temple et en désespoir de cause, je me suis mis à appeler et à demander pour quelqu’un.

Je vais commencer par croire qu'il n'y a personne. Mais pourtant, je vois de la lumière dans les bâtiments, peut-être que je devrais taper à la porte. Mais je ne sais pas, je ne suis pas censée être dans cette propriété, du moins en train de me promener librement dedans, alors si je viens à taper à la porte, je ne voudrais pas que le gérant de cet endroit le prenne mal... Mais s'il va se coucher, je vais rester toute la nuit ici. Je ne sais que faire et ça commence à m'agacer. Tant pis, je vais continuer à appeler en espérant que quelqu'un me réponde.  Bon sang, si seulement j'arrêtais de me poser toutes ces questions idiotes, je ne finirais pas par rôder dans une propriété qui ne m'appartient pas. Je ressemble à une voleuse alors que je ne cherche absolument pas à y ressembler. Qu'est-ce que tu fais Shiki, décides-toi, fais quelque chose, dis quelque chose !

« Hum… Excusez-moi, est-ce qu’il y aurait quelqu’un ?»

C'est ainsi que Shiki arriva dans cette demeure qui ne laissait paraître que le calme et la bien-aisance de ce lieu, en espérant qu'elle trouverait un refuge pour passer la nuit. Et peut-être en apprendre plus, car elle n'avait pas réellement vécu autre part qu'avec ses parents et ne connaissait rien de ce monde. La jeune femme continua de se balader dans la propriété en attendant une réponse du potentiel intendant des lieux.

_________________








Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 30

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Mieko Osada le Lun 14 Nov 2016 - 16:55

Ploc. Ploc. Ploc. Ploc. Le bruit incessant de gouttes d'eau qui tombaient durement sur le sol. Et puis aussi des rires, féminins. De la véritable joie, du bonheur à l'état pur. Un rire serein, lointain de tous les soucis qu'elle avait pu rencontrer pour venir jusqu'à Nalcia. Peut-être était-ce la présence étincelante de l'astre solaire qui illuminait de milles feux les alentours, ou bien la joie de son petit compagnon à se baigner, ou tout simplement le fait de profiter d'un temps de repos, mais près d'elle, tout semblait disparaître pour laisser place à un jour plus beau, plus sympathique. Qui sait, peut-être était-elle d'essence divine, comme une envoyée des astres pour répandre la paix et l'harmonie partout où elle passait. On aurait pu le croire, si on ne savait pas quelle avait été sa journée.

*FLASHBACK*

Le soleil pointait le bout de son nez, dardant ses rayons sur peu de continent. Pourtant, dans le calme de la forêt, une silhouette encapuchonnée bleue et une petite bestiole étaient déjà en marche. Leurs respirations étaient un peu entrecoupées de légers blancs, tandis que le petit pingouin sautillait à côté de la demoiselle, qui marchait lentement pour ne pas le distancer. Finalement, elle ajusta quelque chose sous sa cape, avant de prendre le Tiplouf qui l'accompagnait dans ses bras. Il en sembla ravi, poussant un léger cri de joie. Cela amusa son amie, qui marcha un peu plus vite. Elle voulait rejoindre Nalcia au plus vite, quitter cette forêt où elle ne se sentait pas vraiment en sécurité.

Elle n'aimait pas dormir à la belle étoile, ayant toujours vécu dans sa petite maison, loin des dangers. Elle se sentait tellement vulnérable, malgré qu'elle ait Tiplouf avec elle. Si un Pokemon plus évolué apparaissait, et qu'on lui enlevait son ami... Non, elle ne voulait pas penser au pire, elle positivait en se disant qu'elle quitterait bientôt la solitude dans laquelle les arbres la plongeaient, pour rencontrer d'autres gens et revenir dans le brouhaha qu'elle commençait à aimer. Rapidement , elle aperçu une chose qui brillait, au loin. Elle ignorait ce que c'était, mais elle savait que cela ne pouvait pas être mal. Ses pas s'accélérèrent encore, tentant de gagner cet endroit si attrayant.

Quelle ne fut pas sa surprise. Elle découvrit, perdu entre les arbres, un lac à la surface tellement immobile qu'on aurait dit un véritable miroir. A la vue de cet élément qu'il aimait tant, le Tiplouf - car c'était un mâle - sauta littéralement des bras de la jeune femme pour se précipiter vers l'eau. Pourtant, il s'arrêta net au bord, aucune de ses pattes ne touchant la substance. Il regarda en arrière, avant de voir que la demoiselle lui disait d'y aller. Satisfait, il plongea dans un grand "PLOUF !" à en faire fuir quelques volatiles qui étaient dans les alentours. Il remonta à la surface, proposant de s'entraîner, faisant des mimiques pour se faire comprendre.

Les bulles d'eau s'enchaînaient, avant qu'elle ne décide, à la vue du jour qui déclinait lentement mais sûrement, qu'il était temps de repartir. Elle trouverait un coin plus isolé pour dormir. Et cela arriva, quand elle vit une demeure allumée. Sans hésiter, elle entra, sans toquer. Les quelques Pokemon qui passaient à côté d'elle en l'ignorant royalement l'amusèrent, et elle déclara qu'ils allaient s'installer dans un coin pour attendre le ou la propriétaire des lieux. Elle vit un Etourmi venir, puis repartir. Quelqu'un d'autre arrivait ? Super ! Elle attendit patiemment que celui ou celle qui était en chemin n'arrive, une hâte fébrile de rencontrer quelqu'un présente.

*FIN DU FLASHBACK*


Hum… Excusez-moi, est-ce qu’il y aurait quelqu’un ?

La voix d'une femme s'éleva dans le calme de la pièce. Un Etourmi avec elle. Mieko ne s'était pas trompée, quelqu'un venait trouver refuge ici. Elle s'avança doucement, avant de se présenter gentiment :

Bonjour ! Je ne sais pas qui est le propriétaire, mais il n'y avait personne quand je suis arrivée. Je suis Mieko Osada, et toi ?

_________________

Je m'exprime en #990066, OK ?

Mieko Osada
Informations
Nombre de messages : 9

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Miku Hatsune le Jeu 17 Nov 2016 - 22:15


« Visites »


Un « meow » à la fois surpris et courroucé fusa dans l’air, sous l’œil bienveillant de la propriétaire des lieux. Dérangée dans son sommeil par ce chaton qui ne cessait de l’enquiquiner, la Chaglam bondit dans un arbre, et sa redoutable poursuivante, une Miaouss qui avait pourtant son âge, lui jeta un regard déçu et plein de reproches. Cette fois, la jeune femme éclata de rire, ne cherchant même pas à cacher son hilarité.

« Fais attention, Kheimôn, tu pourrais te retrouver coincée, comme la dernière fois ! »

Le félin gonfla les joues et, la mine boudeuse, tourna le dos à sa maîtresse pour lui faire ostensiblement la tête. À nouveau, la Prêtresse se mit à rire, plutôt amusée du jeu entre les deux chattes. Au-dessus du groupe, Reddo et Eumenis jouaient à se poursuivre, tandis que Tanaquil faisait léviter un fruit jusqu’au sol pour l’offrir à Atlas. Le Nidorino remercia sa camarade, puis coupa la pomme en deux pour en donner une moitié à la Tarsal, qui battit des mains et accepta avec joie. Un peu plus loin, le Cradopaud s’amusait à faire enfler ses joues pour faire rire Fulmina, qui pleurait tant la figure du batracien était comique ; à l’écart, Nestor observait, cuillère en main, et la pliait avec ses pouvoirs psychiques, avant de la remettre droite et de recommencer sa manœuvre. Près du bassin relié au Lac de la Liberté, enfin, Elaphos broutait paisiblement, tout près de l’eau, où Diaphane évoluait tranquillement, à côté de Caesar, qui barbotait de manière un peu gauche.

Pour quiconque assisterait à ces échanges, tout était calme, et rien ne semblait pouvoir troubler cette quiétude... Pourtant, un tintement se fit entendre, attirant l’attention de Miku et dressant les oreilles de bon nombre de Pokémon présents.


« Tiens ? Aurait-on de la visite ? »

Le doux son de cloche, si caractéristique, ne pouvait signifier que deux choses : des vents suffisamment importants pour agiter l’Éoko, habituellement pendue à l’entrée comme un talisman, ou la présence de quelqu’un dans le domaine. Atlas papillonna des oreilles, puis emboîta le pas à la Nalcienne, qui s’engouffra dans la demeure pour la traverser et rejoindre l’entrée principale. Néanmoins, si elle entendit bien les voix qui s’élevaient et qui paraissaient échanger sur un ton cordial, elle aperçut également une silhouette plutôt petite, mais qui grattait le sol d’un air nerveux. Son Cabriolaine, sans doute mécontent de l’intrusion, s’apprêtait à charger les deux inconnues !

« Non, Tragos ! »

La Nalcienne avait lancé son ordre en faisant légèrement vrombir l’air devant elle, afin d’attirer l’attention de son Pokémon et de l’immobiliser quelques instants. S’aidant de sa maîtrise de la vitesse, elle se donna une impulsion sous les pieds pour gagner l’entrée en urgence et s’interposer entre l’herbivore et les humaines.

« Désolée, il est un peu territorial, mais il n’est pas méchant. »

Dans un geste d’apaisement, la Prêtresse posa sa main gauche sur les cornes de son Cabriolaine, qui se calma dans la seconde qui suivit.

« Je vous en prie, entrez, faites comme chez vous ! Je suis Miku Hatsune, Marcheuse du Temple de l’Air Boréal et Éleveuse. Vous êtes dans ma pension, ici, et en sécurité. Si vous avez pu pénétrer dans les lieux, c’est que vous n’aviez pas de mauvaises intentions, alors ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas pour ça, si jamais vous vous posez la question. »

Soudain, un drôle d’oiseau aux yeux un peu étranges émergea d’une pièce attenante au hall, ne laissant dépasser que sa tête pour scruter les nouvelles venues d’un air curieux.

« Ah, et n’ayez pas peur, il est juste intrigué. Qu’est-ce qui vous amène ici ? Vous cherchez quelque chose en particulier, ou bien seulement un abri pour la nuit ? »

[Voilou ^^ N’hésitez pas à me contacter (sur Skype ou sur mon compte staff, Prosopon) si vous avez la moindre question !]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 235

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Shiki Ryougi le Dim 20 Nov 2016 - 17:45

Une petite voix surgît de derrière. Une sueur coula de mon front, c’était le moment de vérité. Puis la voix se présenta et je me retournai. C’était une douce voix, d’une étrange fille. Elle semblait s’appeler Mieko Osada. Et ce n’était pas la propriétaire, je mis mes deux mains sur ma poitrine avant de prendre une bonne inspiration, je me suis mise une telle pression pour pas grand-chose. Tu devrais te calmer, Shiki. Je me suis donc présentée à mon tour en faisant une légère courbette.

« Je m’appelle Shiki Ryougi et je suis dans le même cas que toi. Je me demande bien qui est là propri--»

Quand j’entends quelque chose derrière nous. Un Pokémon semblait assez énervé de nous voir ici, il n’avait vraiment pas l’air content du tout. Je commençais à mettre ma main de mon dos pour sortir la dague que je cache derrière. Et soudain une fille sortie de nulle part se jeta devant le Pokémon pour l’arrêter. C’était assez impressionnant à la vitesse où elle est arrivée. Encore une fille mignonne d’ailleurs. Décidément, j’avais de la chance. Elle venait de calmer son Pokémon et elle s’appelait Miku Hatsune. C’était une éleveuse et on était dans sa pension. Ce qui veut dire … Que c’était… elle, la propriétaire ? Un frisson me parcourra le dos. Mais elle me rassura avec ses paroles qui suivirent. Je pris une profonde inspiration, mon cœur se calma et elle demanda ce que nous faisions ici. N’ayant pas vraiment eu le temps de bien parler avec cette mystérieuse Mieko, je n’allais pas parler en son nom.

« Hum… Je me suis endormi dans les plaines, et avant que je m’en rende compte, il faisait déjà nuit. Alors j’ai cherché un abri pour la nuit. Dormir à la belle étoile, ça va quelques jours. Après… »

En toussotant et en détournant un peu le regard. C’était un peu gênant de dire ça, je ne sais pas pourquoi. Je me sentais quand même rassuré d’un côté, j’allais finalement pouvoir trouver un endroit pour passer la nuit. Après toutes ces nuits, à l’affût de me faire attaquer, de ne pas être tranquille. J’ai donc demandé à la fille si c’était possible de passer la nuit ici.

« Est-ce possible de passer la nuit, juste pour cette nuit, je ne voudrais pas t’embêter ! »

En demandant, pas très sûre de moi. Je me doutais bien qu’elle n’allait pas me dire quelque chose du genre « Non, vas t’en !», mais c’était plus fort que moi. Après tout je n’étais qu’une étrangère, elle pouvait très bien me dire de partir. Mais elle ne donnait pas cette impression, elle en donne une toute autre. J’attendais sa réponse, pendant que mon Etourmi revînt sur mon épaule. Sinon, je devrais repartir et passer la nuit dehors. Non, il faut absolument que je passe une bonne nuit, sinon je vais être affaiblie et j’aurais des problèmes. Ton aventure commence bien Shiki, dis donc. Déjà à quémander pour passer la nuit chez des gens. Mais Ce n’est pas comme s’il y avait des auberges à tous les coins de plaines dans ce pays. Après je n’avais pas beaucoup voyagé avec mes parents, je sais vaguement qu’on a été à Mizuhan mais je n’en ai pas trop de souvenir. D’ailleurs, cette pension ne ressemblait pas vraiment à une architecture nalcienne, du moins je n’avais jamais vu de bâtiment de ce style. Peut-être Mizuhanien, après tout, nous ne sommes pas loin de la frontière. Je devrais peut-être songer d’y faire un tour dans ce pays aussi, d’ailleurs. Quoi que, non, je ne devrais pas.Faudrait que je découvre mon pays avant de voyager dans les autres. Je vais d’abord essayer de demander des informations à Miku, pour en savoir un peu plus sur Nalcia. Vu que je n’avais pas beaucoup visité, je ne connaissais pas vraiment les endroits à visiter ou important. Comme par exemple, un temple pour apprendre à maîtriser le vent. Mon père m’avait dit d’apprendre à maîtriser l’air autour de moi, que cela pourra m’être très utile en combat. Du coup, je devrais aussi essayer de me renseigner sur ça.Pensive et perdue dans les nuages, je m’étais plongée dans une profonde réflexion et je n’entendais plus ce qu’il se passait autour de moi. J’étais trop absorbée dans mes idées que j’en oubliais complètement Miku et Mieko...

_________________








Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 30

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Mieko Osada le Lun 5 Déc 2016 - 21:07

Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'elle se sentit moins seule. Bon, elle avait bien Tiplouf, mais elle ne se sentait pas vraiment normale. Il lui manquait la compagnie d'une personne, de quelqu'un avec qui causer sans avoir vraiment besoin de traduire le sens des paroles. Un humain, tout simplement. Était-ce trop demander ? Même si c'était uniquement pour une journée ou deux, elle ne serait certainement pas contre le fait d'avoir de la compagnie humaine. Une personne, homme ou femme, avec qui parler de tout et de rien, manger de la viande autour d'un feu de camp, ce genre de choses humaines.
Elle ne se plaignait pas d'avoir seulement Tiplouf, car justement, c'était cette boule de poil qui l'accompagnait depuis longtemps et avec qui elle partageait tout. Elle était bien avec lui, parce qu'il la connaissait comme personne d'autre, et qu'il en était de même dans son sens. Ils étaient complémentaires, en quelque sorte. L'un sans l'autre, cela n'aurait pas été pareil, bien au contraire. Elle avait une façon de se comporter avec lui qu'elle n'aurait pas avec les humains. Elle riait, dansait, chantait avec lui, elle se laissait aller, elle était plus naturelle. Quelques brins de folie qu'elle partageait avec Tiplouf.
L'autre jeune femme - la dénommée Shiki - se présenta et affirma être dans le même cas que Mieko. Mais ici, ce n'était pas un hôtel, une auberge. Peut-être que le ou la propriétaire n'avait pas de place pour les héberger. Dans ce cas, repartir sur les routes ne l'enchantait pas, mais elle n'aurait pas le choix. La demoiselle commença une phrase, mais n'eut pas le temps de la terminer. Elles devaient avoir été entendues, car un Pokemon fit son apparition. Il venait d'une porte et commença à les charger. Tiplouf sembla se préparer à le combattre, mais il n'eut que le temps de pousser un "Tiplouf !" convaincu. Car derrière le Cabriolaine venait une troisième femme qui retint de justesse le bélier.
Elle s'excusa, et Mieko fit signe que ce n'était rien. Le Pokemon défendait son territoire, elle comprenait bien sa réaction. Heureusement pourtant que la "nouvelle" venue avait été là, car sinon les deux femmes se seraient fait éjecter du lieu sans préavis. Et elles se seraient toutes les deux retrouvées dans la mouise, et pas qu'un peu. Mieko et Shiki voulaient se reposer dans un endroit sécuritaire, et la propriétaire du Tiplouf serait prête à dormir dehors dans le froid s'il le fallait. De toute manière, le froid était son lieu de naissance, elle y avait toujours vécu. Elle ne le craignait pas, elle l'affronterait si cela était nécessaire. Même si elle ne disait pas non à un bon lit moelleux.

Est-ce possible de passer la nuit, juste pour cette nuit, je ne voudrais pas t’embêter !

Shiki venait de formuler sa demande, avant de se taire. Mieko regarda Miku, doucement. La Mizuhanienne hochait doucement la tête, observant la réaction de Miku. Elle ne les aurait probablement pas mises dehors, mais sait-on jamais. Peut-être qu'elle ne voulait pas d'elles, qu'elle n'avait pas de place ou qu'elle considérait que demander l'asile dans cet endroit ne serait pas acceptable. Tant de possibilités diverses auxquelles elle préférait de même pas penser, persistant dans l'espoir que la demoiselle ne les ficherait pas dehors. Un espoir auquel Tiplouf semblait aussi se raccrocher, la lueur qui brillait dans ses yeux le prouvait bien. Doucement, Mieko prit la parole :

Si tu as assez de place, j'étais venue dans l'espoir de trouver refuge ici pour la nuit. Dans le cas contraire, je partirais, bien évidemment.

Mieko croisait intérieurement les doigts, espérant qu'elle ne se ferait pas mettre à la porte.

_________________

Je m'exprime en #990066, OK ?

Mieko Osada
Informations
Nombre de messages : 9

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Miku Hatsune le Jeu 15 Déc 2016 - 20:52


« Visites »


La Nalcienne put lire tour à tour surprise et soulagement sur le visage des deux intruses. Il fallait dire que malgré sa petite taille, Tragos savait se rendre menaçant, et ses cornes pouvaient causer de belles blessures, alors... Celle qui avait les cheveux courts – et une arme, nota Miku – prit la parole en premier pour expliquer la raison de son entrée dans le domaine. Comme la propriétaire des lieux l’avait prédit, elle lui demanda asile pour la nuit, craignant toutefois de déranger avec sa requête. L’autre inconnue, dotée de grands yeux bleus et d’une peau laiteuse, profita de l’occasion pour solliciter la même chose, d’une voix douce et timide. Le visage de Miku s’éclaira sous l’effet d’un sourire chaleureux et sincère.

« Oui, bien sûr ! La pension est suffisamment grande pour accueillir plusieurs personnes, alors ne vous gênez pas et entrez franchement, mettez-vous à l’aise ! »

La Prêtresse siffla brièvement en modulant le son de manière à le rendre unique, et un grand Arcanin la rejoignit. Doucement, elle lui passa la main sous le menton, en lui murmurant :

« Tu veux bien montrer à nos invitées le chemin pour aller au salon, Hermélios ? »

L’Arcanin parut sourire, avant d’inciter les deux inconnues à lui emboîter le pas. La Nalcienne s’éclipsa discrètement pour aller préparer du thé, suivie de près par Tanaquil, déterminée à aider sa Maman dans sa tâche. Lorsque l’Éleveuse revint, elle déposa un plateau avec trois tasses fumantes, ainsi qu’une assiette garnie de biscuits, sur la table basse en bois verni. Elle prit alors place en s’asseyant en seiza, dans la plus pure tradition mizuhanienne, et invita les deux jeunes filles à faire de même.

« Allez-y, allez-y ! Je vais simplement vous expliquer les quelques règles de vie que vous devrez respecter tant que vous serez sous mon toit. Tout d’abord, j’apprécierais de ne pas voir de combat de Pokémon avec mes compagnons, sauf s’ils en font la demande expresse. Je n’aime pas la violence, aussi, je ne veux pas assister à un affrontement de Guerriers ou d’Élémentaux ici. Enfin, vous pouvez approcher mes Pokémon et jouer avec eux, à partir du moment où ils viennent vers vous. Certains de mes amis sont très amicaux et adorent le contact, mais d’autres sont plus timides ou solitaires, voire n’aiment pas du tout les êtres humains, je vous demanderai donc de laisser ces derniers tranquilles. C’est tout ! »

Somme toute, ces recommandations étaient plutôt ordinaires et relevaient, pour la plupart, du bon sens. Néanmoins, Miku préférait que les choses soient claires dès le départ : même si ses deux hôtes ne semblaient pas belliqueuses, il valait mieux prévenir que guérir. Alors qu’elle terminait son propos, Caesar s’approcha, un peu méfiant, manqua de s’étaler sur le parquet, puis se releva en bombant le torse quand il aperçut le Tiplouf.

« Ah, je vous présente Caesar. L’Arcanin qui vous a guidées, c’est Hermélios, et la Tarsal assise près de moi s’appelle Tanaquil. »

Le Prinplouf leva la tête d’un air fier, le canidé se contenta d’un aboiement bref, alors que la créature psychique fit un timide « coucou » de la main pour les saluer.

« Oh mais... Vous ne m’avez pas donné vos noms, toutes les deux ! Qu’est-ce qui vous amène au Lac de la Liberté ? Est-ce que vous vous dirigiez vers le Temple de l’Air Boréal ? »

Un éclair jaune fugace passa dans la pièce et vint se jucher sur l’épaule de la Marcheuse. Souriante, celle-ci gratouilla le crâne de sa souris électrique, qui émit un « kaaaa » de contentement.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !

Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 235

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Shiki Ryougi le Ven 6 Jan 2017 - 15:29

En marchant, toujours perdue dans mes pensées, je m'étais retrouvé à l'intérieur. Je n'avais pas bien écouté ce que Miku avait dit. Elle avait parlé de quelques règles mais je n'étais pas sûre. J'ai cru entendre comme des choses à faire et ne pas faire avec les Pokémon, des choses dans ce genre-là. Toute façon, j'étais juste ici pour passer une nuit ici. Je n'allais rien faire en particulier, je me suis donc installée sans trop dérangé tous les habitants de ce temple. Après tout, j'étais une invitée, je me suis donc comportée en tant que telle. Après avoir déposé mes affaires, mon Etourmi s'envola dehors pour faire un tour. Je le laissai partir, il n'y avait aucun intérêt à l'en empêcher.

Miku nous demanda ce que nous faisions ici. Concrètement, je n’en savais pas grand-chose, j’étais plus en balade et je suivais un chemin sans réellement avoir de but en tête. Mais je ne vais pas dire ça comme ça, elles vont se faire de fausses idées. Faut que je trouve quelque chose à répondre.

« Personnellement, Je visite un peu Nalcia avant de partir en direction des autres pays. » C’était très évasif comme réponse, mais disons que c’est ce que je pouvais dire de mieux. Ce qui n’était pas non plus totalement faux… Ni totalement vrai. Car il est vrai que je n’avais jamais réellement pensé à ce que je voulais faire. C’est bien gentil de se dire de vouloir devenir plus forte mais bon ce n’est pas comme s’il y avait une solution miracle. Et à dire vrai, j’errais un peu sans vraiment réfléchir à ma destination.

« Je cherche avant tout à devenir plus forte, ça fait un peu prétentieux, voir stupide mais j’aspire à devenir quelqu’un que j’ai … on va dire aperçu. » C’est vraiment tout ce que je pouvais dire, sans raconter n’importe quoi. Mais c’est pas comme si ça allait les intéresser donc bon, je n’allais pas non plus faire un discours à rallonge, j’ai juste expliqué de manière net et concise.

Je me tournais en direction de Mieko pour écouter ce qu’elle allait répondre. Je n’étais pas spécialement intéressée, mais sait-on jamais, peut-être qu’elle dira quelque chose d’intriguant. Après tout, c’est la première fois que je parle réellement avec des gens, je devrais peut-être faire un effort. Quand j’y pense, dis comme ça, on dirait presque que je suis une personne mauvaise. Je devrais peut-être éviter de penser dans ce sens-là.

Je regardais autour de moi, il y avait quelques Pokémon, ils semblaient tous gentils à première vue, mais bon, je n’y portais pas plus d’attention que ça et je me suis remise à écouter la conversation. Mieko et Miku, deux étranges filles, je ne sais pas comment dire ça mais j’ai la sensation qu’elles sont plus qu’une simple aubergiste et une simple voyageuse. Je n’avais rarement eu ce sentiment envers les gens que j’ai croisé jusqu’à maintenant.

Peu de temps après, Etourmi revint en sautillant sur ses deux pattes et me picora légèrement le pied, je m’assis sur une chaise et je le pris sur mes jambes en lui caressant les plumes tout en continuant d’écouter Miku et Mieko.

_________________








Shiki Ryougi
Informations
Nombre de messages : 30

Fiche de personnage
Points: 17
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bien plus apaisant que je ne l'imaginais [Miku Hatsune & Mieko Osada]

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:09


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum